Derniers sujets
» Joyeux anniversaire Mario
Aujourd'hui à 14:03 par Olivier Giroux

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Aujourd'hui à 12:31 par PhilippeGingras

» Bonne fête Michel Therrien
Aujourd'hui à 11:34 par Simon Grenier

» Verticale du Silex du domaine Dagueneau
Hier à 21:52 par Jean Parent

» Duel beaunois/nuiton
Hier à 17:52 par Daniel.Thai

» Semaine du 13 août
Mar 15 Aoû 2017 - 22:00 par Patrick Ayotte

» Visite au Domaine Trapet (Jean et Jean-Louis), 11 juillet 2017
Mar 15 Aoû 2017 - 19:02 par André Laurendeau

» Semaine du 6 août 2017
Lun 14 Aoû 2017 - 20:49 par Ludwig Desjardins

» Chassagne - Puligny - Meursault
Dim 13 Aoû 2017 - 18:02 par Michel Therrien

» Mort d'un grand producteur Grec
Dim 13 Aoû 2017 - 13:38 par Vincent Messier-Lemoyne

» Coupe Rogers 2017 Homme
Sam 12 Aoû 2017 - 14:11 par Yves Martineau

» Arrivage Signature/Cellier 10 août
Ven 11 Aoû 2017 - 13:48 par Stéphanie Chénier

» Domaine Joblot, Givry premier cru
Ven 11 Aoû 2017 - 12:58 par Yannick Nantel

» Chablis 2015 et 2016 selon Stephen Tanzer
Jeu 10 Aoû 2017 - 13:54 par Mario Vaillancourt

» Vente de Domaine
Jeu 10 Aoû 2017 - 12:44 par Stéphanie Chénier

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Le 14 juillet, que buvez-vous ce soir?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 14 juillet, que buvez-vous ce soir?

Message par Michel Therrien le Ven 14 Juil 2017 - 17:04

Apéro en vin blanc sec et en pure aveugle pour les amis.

Puis deux vins de Champagne pour accompagner huitres, rillettes, rosette....

Esprit 2010, Pierre Péters
Cramant 2010, Lilbert & Fils

2 vins blancs pour le foie gras de canard en terrine.

4 rouges au programme pour de l'agneau de notre région La Bergerie des Neiges

Il y aura du Bordeaux, Bourgogne et Rhône.....à venir.....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7538
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 14 juillet, que buvez-vous ce soir?

Message par Frederick Blais le Ven 14 Juil 2017 - 18:29

Gibraltar 2015, Jean-Philippe Padié: Un vin qui a besoin de respirer. Après quelques heures, il s'ouvre mais surtout s'épure! Nez sur les fraises, miel, herbes, épices, fin et délicat, il démontre quand même un bel éclat. En bouche le vin est souple, gouléant, sur le fruit mur mais fin et frais. Peu de tannins, finale sur les fruits acidulés en contraste avec le reste. 15.5/20+
avatar
Frederick Blais

Messages : 1836
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 14 juillet, que buvez-vous ce soir?

Message par Simon Grenier le Ven 14 Juil 2017 - 20:44

Une curiosité qui est arrivée il y a quelques semaines à la SAQ:

Domaine du Haut Bourg Origine du Haut Bourg 2006: Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Couleur d'une jeunesse insolente, une pointe dorée mais ne fait pas ses onze ans. Un nez sur le melon, le miel, c'est simple et invitant. En bouche, c'est surprenant de rondeur et de texture. Un vin plus sphérique que cylindrique. N'a pas la tension habituelle des Muscadet. Un beau fruit croquant et juteux, très bel accord avec les sushis. J'en prendrai quelques bouteilles pour ces journées mi-automne/mi-été qui sont trop fréquentes en ce moment. Très bien.

Simon Grenier

Messages : 499
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 14 juillet, que buvez-vous ce soir?

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 15 Juil 2017 - 13:35

Il y a finalement eu des ajouts …

Vincent Dauvissat La Forest chablis 1er cru 2007 : Nez de chablis classique avec du yogourt, du citron et des embruns marins. Bouche de bon volume, avec une texture finement patinée. Bonne longueur. Encore très jeune. La bouteille la plus convaincante de ce vin que j’ai bu ces dernières années. Faut vraiment les attendre ces Dauvissat …

Pierre Peters L’Esprit de 2010 champagne grand cru blanc de blancs : Nez pur et précis. Bouche légère, élégante et élancée. Super apéro.

Lilbert-Fils Cramant champagne grand cru blanc de blancs 2010 : Un peu plus foncé, bien qu’il ne voie pas le bois. Nez plus mûr et fumé. Bouche plus vineuse, avec davantage d’ampleur. Plus pour la table.

Ramonet bâtard-montrachet grand cru 1999 : Couleur d’un joli doré bien brillant. Nez complexe et profond. Bouche magistrale, complète, longue. Vin à pleine maturité, sans évolution indue. La plénitude faite chardonnay. Un grand, grand vin.

Chave blanc hermitage 2003 : Fruits exotiques et séchés, noix grillée, nuances naphtées. Bouche large, baroque, complexe. Finale qui imprègne longuement la bouche, saline, avec une touche d’eau de vie. Magnifique également.

Grand Puy Lacoste pauillac 5e GCC 1995 : L’archétype du grand Bordeaux classique, encore très jeune. Cassis, cèdre, graphite. Bouche éclatante et racée, finale noblement amère. Début de plateau il me semble et pas le côté un peu sec que je trouve souvent aux 1995. Juste compagnon de l’agneau.

Philip Togni cabernet sauvignon napa valley 1994 : C’est Donald Trump invité par Emmanuel Macron en ce 14 juillet! Fruits noirs mûrs, tabac, chocolat amer et une touche d’eucalyptus. Bouche puissante et longue, mais moins harmonieuse et éclatante que celle du Pauillac. Chapeau à Olivier qui l’a identifié.

Guigal Château d’Ampuis côte-rôtie 1999 : Nez de fruits noirs avec une touche de suie et de bois. Bouche droite, vigoureuse, contenue. Une Côte-Rôtie de bonne longueur, encore jeune, mais un peu ferme.

Chave rouge hermitage 1999
: Olives, viande fumée, poire concassé, cassis … ça crie syrah! Bouche costaude, pleine et fougueuse, avec des accents sanguins et fumés. Finale complexe, salivante et captivante. Grand vin.

Clos Rougeard Le Bourg saumur-champigny 2002 : Des notes de soufre au nez (pétard à mèche), avec beaucoup de fruits rouges mûrs (framboise), de tabac et d’épices. Bouche charnue et gourmande, avec une texture suave qui fait plus Poyeux que Bourg. Bonne longueur. Encore très jeune, il aurait mérité davantage d’air (et peut-être des palais plus frais, mais bon, qu’est la passion sans un brin de folie?).

Mes préférences ont été : Bâtard de Ramonet, les deux Chave et Grand-Puy-Lacoste.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7418
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 14 juillet, que buvez-vous ce soir?

Message par Michel Therrien le Jeu 20 Juil 2017 - 22:32

Le lendemain matin, une photo!



Excellent CR Vince.

Vraiment deux grands vins différents que Bâtard 99 de Ramonet et Hermitage blanc 2003 de Chave. Le premier ample, frais, gras avec une finale plus épicée alors que le second était rond avec une densité de milieu de bouche impressionnante et puis des extraits secs au final.
Ces vins seront dans le palmarès de fin d'année....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7538
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 14 juillet, que buvez-vous ce soir?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum