Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


La Montagne de Corton!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Montagne de Corton!

Message par Michel Therrien le Sam 20 Fév 2010 - 14:05

Une soirée festive avec beaucoup mais alors beaucoup de vins.
Merci à nos hôtes Phanie et Patrice pour cette belle soirée.
Vraiment pris peu de notes encore une fois!
Voici les vins dégustés et dans l'ordre même si ma tête était en désordre lors du départ!

2 vins de bienvenue

Champagne Brut Nec Plus Ultra 1995, Bruno Paillard
Bien vineux ce champagne! Notes rancio et de pain grillé avec noisettes et beurre chaud. Un vin bien gras, qui m'a semblé sec comme un extra brut, frais et surtout grande longueur. Merci à nos hôtes. Sur l'étiquette NPU et à la fin, NaPU.

Pernand Vergelesses Les Combottes 2007, JeanFéry/Pascal Marchand
Vin au boisé très appuyé. Un beau gras dans ce vin généreux et chaleureux qui m'a semblé être un vin du nouveau monde. Merci Vincent.

Un trio de blanc,

Mario Vaillancourt: Corton-Charlemagne 2002, Bouchard Père & Fils
Bouquet discret. Vin droit offrant un beau volume et axé plus sur la densité que le gras. Finale de caramel au beurre qui déplait un peu. À garder en cave. Beaucoup aimé. 17,5/20.
Pierre Séguin: Corton-Charlemagne 2000, Bonneau du Martray
Un bouquet fort plaisant avec une petite trace de bois mais surtout agrumes et poires. Le vin offre un beau gras, un ensemble ample et rond, l'acidité vive me désarçonne un peu. Finale précise et fine sur les poires/miel. 17/20.
Luc Rodrigue: Corton-Charlemagne 2002, Reine Pedauque
Vin oxydé, mince et court.

Un duel intéressant entre les deux 1ers vs un vin oxydé pour la Reine Pedauque.
L'assemblée était divisé entre Bouchard et Bonneau du Martray.

Une quintette de vins jeunes,

Phanie Delage: Le Corton 2001, Bouchard Père & Fils
Robe rubis claire avec un tuilage de 4-5 mm au ménisque. Fruits rouges, pointe florale et épices douces. Vin droit, grande fraîcheur en milieu de bouche puis finale plus structurelle et tannique. Un Corton qui me semble très typé ou du moins l'idée que je m'en fais. 17/20.
Michel Therrien: Corton-Pougets 2003, Rapet Père & Fils
Robe fort jeune avec ménisque violacé. Fruits noirs, lavande et menthol. Beau volume, un peu de mâche, acidité normale avec finale sur les fruits confits et encore serrée. Facile à identifier. 17/20.
Vincent Messier-Lemoyne: Corton-Maréchaudes 2002, Capitaine-Gagnerot
Une robe plus que pâle et avec teinte orangée sur 1 cm au pourtout. Nez déviant sur du "pourri". Bouche tannique et un peu osseuse. Bouteille défectueuse à mon avis.
Karl Duval: Corton-Clos du Roi 2002 Domaine Hippolyte Thevenot, Antonin Guyon
Quel beau nez sur la boîte à cigare, les petits fruits rouges et quelques épices douces. Un beau volume à la texture veloutée et une longue finale soyeuse en texture et fruits rouges en aromatique. 17,5/20.
Patrice Breton: Le Corton 2002, Bouchard Père & Fils
Pureté au nez! Ça pinotte en masse. Ample, peu gras, droit dans son ensemble avec tannins charpentés mais bien enrobés. Grande longueur. Mon préféré de cette vague. 18/20.

Cette série a été fort belle et au delà de mes attentes. L'assemblée a préféré le Guyon avec les deux Corton de Bouchard non loin derrière.

Les vins plus matures et encore une quintette avec les ajouts des 96 par Michel D. et Pierre.

Luc Rodrigue: Corton-Bressandes 1998, Tollot Beaut
Fruits mûrs mais non confits avec pointe de tabac et eau d'érable à l'évolution (comme un vieux Pomerol!). Droit, charpenté mais non osseux, acidité bonne et ensemble de caractère sur une finale de fruits rouges. Ça prend de la bouffe. 16,5/20.
Michel Dunberry: Corton 1999, Bonneau du Martray
Si le premier était droit et tannique alors celui-ci est austère et un peu mince. Amertume en finale pour ce vin sévère.......il faut manger! 16/20.
Natacha Vanasse: Corton-Bressandes 1999, Tollot Beaut
Vin encore droit mais avec de la chair autour de l'os. Une certaine densité, des tannins charpentés mais enrobés et une longue finale sur les fruits noirs et épices. 17/20.
Pierre Séguin: Corton 1996, Bonneau du Martray
Drôle de nez avec une "pointe de vinaigre" (volatile?) puis l'évolution lui apporte réglisse et autres épices. Vin qui donne un beau volume en entrée de bouche puis une certaine droiture mais l'acidité hors norme déséquilibre l'ensemble.
Michel Dunberry: Corton-Bressandes 1996, Tollot Beaut
Fruits rouges un peu confits, poivre blanc et notes fumées (minéralité?). Vin ample, belle mâche, frais avec finale plus ferme et ensemble plutôt fondu. Vin à son apogée. 17,5/20.

Cette quintette m'a donné moins de plaisir. Le panel a préféré dans son ensemble les vins 96 et 99 de Tollot Beaut.


En supplémentaire.........

Musigny 2001, Comte de Voguë Merci Patrice.
Volnay 1er cru Caillerets Ancienne Cuvée Carnot 2006, Bouchard Père & Fils Merci Mario.
Beaulieu Vineyard Private Reserve 1970 Merci Patrice.
Échezeaux 2005, Domaine de La Romanée Conti Merci Patrice.
Le Corton 2006, Bouchard Père & Fils........Vin bouchonné. Mon offrande.
Charlemagne 2004, Jadot Merci Patrice.
Corton-Charlemagne 1992, Domaine Roumier Merci Pierre.
VT Riesling Schlossberg 2001, Domaine Weinbach Merci Patrice.

Vraiment pas de notes prises pour la supplémentaire!
Tous de très beaux vins. Grande générosité de tous avec Patrice qui dégaine à tout moment.
Le VT 2001 en riesling du grand cru Schlossberg était tout simplement incroyable comme équilibre.......19+/20. WOW.
Le 92 Corton Charlemagne splendide aussi dans un registre de vieux vins mais aucunement oxydé.

et j'en ai peut-être oublié.........

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7666
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Montagne de Corton!

Message par Gael Giraud le Sam 20 Fév 2010 - 15:10

Sublime dégustation ! Vous ne vous mouchez pas avec le dos de la cuillère !


Comment était le Musigny de Vogué Michel ?
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Montagne de Corton!

Message par Luc Rodrigue le Sam 20 Fév 2010 - 17:05

Michel Therrien a écrit:
Tous de très beaux vins. Grande générosité de tous avec Patrice qui dégaine à tout moment.

Un très très très gros merci à tous pour votre générosité et tout particulièrement à Patrice et à Pierre pour nous avoir partagé de si grandes bouteilles. Ce fut une belle expérience que de terminer avec des blanc. On dirait que ça rafraichit et que rend pur ...

Le corps mort du Corton Charlemagne de Roumier évoquait le porto ce matin tellement il était vineux dans ses arômes du lendemain. Je l'ai fait sentir à ma blonde sans lui dire ce que c'était, et elle m'a dit: "Je ne savais pas que vous buviez du porto à vos déguss?" Merci Michel pour le bouchon ... Very Happy


Dernière édition par Luc Rodrigue le Sam 20 Fév 2010 - 20:59, édité 1 fois
avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Montagne de Corton!

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 20 Fév 2010 - 17:16

Merci à Patrice et Phanie, entre autres, pour leur hospitalité et leur générosité. Grosse soirée en effet ... des commentaires en début de semaine.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Montagne de Corton!

Message par Michel Therrien le Sam 20 Fév 2010 - 19:21

Gael Giraud a écrit:Sublime dégustation ! Vous ne vous mouchez pas avec le dos de la cuillère !


Comment était le Musigny de Vogué Michel ?

Une robe rubis claire avec début de "tuile". Un bouquet bien épicé avec un fruit assez confit. La bouche est droite, assez soyeuse et la finale est fort longue mais un peu chaleureuse. J'y ai vu un vin à base de grenache, style CNP Rayas 90......dans le champs ou dans mes rêves!

Luc Rodrigue a écrit:

Ce fut une belle expérience que de terminer avec des blanc. On dirait que ça rafraichit et que rend pur ...


Tellement d'accord. J'aime bien, depuis 1-2 ans, aussi terminer avec des bulles! Les deux nettoient bien la bouche et apportent fraîcheur.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7666
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Montagne de Corton!

Message par Luc Rodrigue le Sam 20 Fév 2010 - 20:56

Michel Therrien a écrit:

Une robe rubis claire avec début de "tuile". Un bouquet bien épicé avec un fruit assez confit. La bouche est droite, assez soyeuse et la finale est fort longue mais un peu chaleureuse. J'y ai vu un vin à base de grenache, style CNP Rayas 90......dans le champs ou dans mes rêves!


Les épices, la structure ainsi qu'un léger pruneau cuit en finale m'amenaient sur de la grenache, mais avec un doute. À bien y penser après coup, une telle grenache aurait impliqué une structure plus lourde. Personnellement, y avait plus de ces aspects que la fraicheur bourguignonne et son fruit éclatant, bien que présents. Peut-être une phase ingrate ou le style du producteur? J'ai été très surpris lors du dévoilement de l'identité. Un gros merci pour l'auteur de ce partage très généreux!!
avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Montagne de Corton!

Message par Mario Vaillancourt le Dim 21 Fév 2010 - 8:38

Wow! Quelle belle soirée, beaucoup de vins dont quelques vins grandioses, des convives et un hôte déchaîné, ce fut vraiment très plaisant comme soirée avec de très bonnes rigolades en prime et beaucoup de plaisir.

Un gros merci à nos hôtes, Patrice et Phanie, et aussi à tous les invités pour toutes les superbes fioles ouvertes. Patrice était vraiment en très grande forme avec le tire-bouchon, personne ne s'est trop fait tordre un bras, après les 3 volets des vins de la montagne de Corton.

Voici mes impressions sur les vins, parfois pris beaucoup de notes et parfois pas mal moins:

Champagne Brut Nec Plus Ultra 1995, Bruno Paillard
Un champagne d'ouverture offert par patrice et Phanie. Un nez avec des notes de pain grillé, de rancio, voir de caramel. Une attaque bien ronde, un vin gras, une bouche assez puissante, un vin vineux et surtout une belle longueur. Très bien.

Pernand Vergelesses Les Combottes 2007, JeanFéry/Pascal Marchand:Une offrande de Vincent. Nez peu bavard au départ sauf pour un côté boisé vraiment bien présent qui se retrouve aussi en bouche, celle-ci est assez belle tout de même avec une belle attaque ronde tout en ayant quand même assez d'acidité pour supporter le tout, la longueur est moyenne. Bon.

Première série de la soirée soit les blancs:

Corton-Charlemagne 2002, Bouchard Père & Fils:
Bouquet assez discret au départ mais à l'aération des poires, fleurs blanches. Une très belle bouche droite, fraîche, très belle pureté, belle minéralité et une longueur appréciable. Un vin avec un style assez ''Chablisien Grand Cru'' selon moi. Excellent.

Corton-Charlemagne 2000, Bonneau du Martray:
Un très beau nez très agréable, passablement aromatique avec du boisé, miel, citron. Une bouche superbe avec une rondeur, une acidité bien présente, un équilibre très bien et une finale très longue avec une pointe d'amertume toutefois. Excellent.

Corton-Charlemagne 2002, Reine Pedauque
Bouteille oxydée.

Mon favori a été le BM suivi de très près par Bouchard. J'ai réussi à les identifier facilement en prenant pour acquis que l'oxydé était le reine Pédauque (ce qui n'était pas nécessairmeent une certitude).

Premier volet en rouge qui fut pour moi le meilleur volet de la soirée en rouge:

Bouchard Père, Le Corton 2001: Couleur un peu plus prononcée que les autres sauf pour le 2e vin, beau nez assez aromatique, épicé, viandeux, animal un peu. Une belle bouche très structurée mais avec passablement d'équilibre. Très bien. Mon no 2.

Rapet 2003, Corton-Pougets: Un peu tout le monde a misé sur le millésime 2003 ici à cause du fruit très mur voir cuit et un style assez facilement identifiable. Bon. Mon no 4.

Corton-Maréchaudes 2002, Capitain-Gagnerot: Le vin que j'ai le moins aimé de ce volet et était-ce une bonne bouteille imparfaite?. Nez animal, céleri, un brin végétal, un nez bizarre. Bouche puissante, boisée, dense mais sans grande finesse et une finale asséchante et astringente qui n'est pas plasiante du tout. Moyen. Mon no 5.

Antonin Guyon, Corton Clos du Roi 2002: Mon favori de ce volet et de la soirée en ce qui a trait aux Corton. Super nez sur les fruit rouges, épices. Une bouche superbe, finesse, élégance, très long en plus. Excellent. Mo no 1.

Bouchard Père, Le Corton 2001: Nez moins expressif au départ mais qui s'améliore grandement, trace d'anis, la bouche est assez élégante avec des tannins bien sentis mais d'assez belle texture tout de même, longueur moyenne. Très bien. Mon no 3 de ce volet.


Pour le 2e volet, l'atmosphère est plutôt détendu, les discussions vont bon train, il y a moins de notes prises et la concentration est déja plus difficile, voici donc mes impressions:

Corton-Bressandes, Tollot-Beaut 98: Nez avec du celeri, un peu de fruits rouges et d'anis à l'aération. Il y a un beau fruit en bouche, une belle acidité, les tannins sont fondus, c'est un vin assez droit, Très bon mais rien de transcendant. Mon no 3 du volet.

Corton, Bonneau du Martray 1999: Le nez est plus discret, assez droit aussi mais une finale qui me dérange un peu, austère et même asséchante. Bon. Mon no 4.

Corton-Bressandes 1999, Tollot-Beaut: Nez sur les fruits rouges assez discret. J'aime beaucoup la bouche par contre, pas mal de fruits en bouche, tannins charpentés mais fondus, bel équilibre et bonne longueur. Très bon. Mon no 2.

Corton, Bonneau du Martray 1996: Bouche sèche, manque de fruit selon moi, assez mince en millieu de bouche et finale amer. Mon no 5.

Corton-Bressandes 1996, Tollot-Beaut: Bouche superbe, ample en bouche et élégant à la fois, très bel équilibre. Très bien. Mon favori de ce volet.

Je regoute au Antonin Guyon 2002 qui me reste dans un verre du premier volet, ce qui confirme alors mon impression que le premier volet présentait dans son ensemble une qualité supérieure, bien que j'ai aimé aussi le 2e volet en appréciant ces vins plus âgés pour ce qu'ils sont. Mes expériences passées avec ces vins de la montagne de Corton en rouge surtout s'étant avérées souvent décevantes, j'ai bien aimé la qualité d'ensemble des vins de cette soirée.

Passons maintenant à l'après-dégustation ou Patrice commence par nous offrir un vin à l'aveugle passé en carafe: Un nez sur la réserve au départ, la bouche est belle, tout en finesse, très pur et précis comme saveurs, une longueur absolument étonnante. Je me suis risqué sur la Bourgogne mais avec beaucoup de doutes. Musigny 2001 Comte De Vogue.

Un Volnay Caillerets 2006, ancienne cuvée Carnot, Bouchard: Un beau vin bien jeune, un nez expressif et un beau fruit en bouche. Très bien.

Echézeaux 2005, Romanée-Conti: Nous dégustons à bouteille découverte pour apprécier le moment. Très honnêtement un seul mot suffirait, grandiose. Nous discutons du fait de déguster à bouteille ouverte et l'influence que cela peut avoir sur notre jugement et pourtant j'ai encore du Musigny dans mon verre et pour moi il n'y a pas de doute, nous sommes ailleurs ici avec cet Echézeaux, l'entrée de gamme de ce domaine lorsqu'ils ne font pas de Duvault-Blochet! Unn nez et une bouche explosive, rose, aucun sentiment boisé malgré le 100% de bois neuf utilisé, longueur incroyable. Merci Patrice pour ces 2 offrandes absolument fantastiques.

Se suivent ensuite une succession de vins avec peu de notes de dégustation:

Charlemagne 2004, Jadot: Très beau, rond, équilibré.

Corton-Charlemagne 1992, Roumier: Couleur prononcée mais un vieux bl;anc et non pas un blanc oxydé, très beau, merci Pierre.

VT 2001, Schlossberg, Weinbach: Un superbe liquoreux, notes de pétrole, fruits exotiques, des saveurs très pures, du fruit à revendre et une longueur incroyable.

Beaulieu Vineyard 1970: aucune note prise mais excellent.

J'en ai probalement oublié en plus!

Merci encore à Patrice et Phanie pour leur hospitalité et générosité, quelle soirée et beaucoup de plaisir en prime.


Merci
Mario


Dernière édition par Mario Vaillancourt le Dim 21 Fév 2010 - 8:39, édité 1 fois (Raison : Faute orthographe)
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 954
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Montagne de Corton!

Message par Michel Therrien le Dim 21 Fév 2010 - 9:30

Excellent CR Mario!
Merci.
Nos impressions concordent vraiment pour les séries et la supplémentaire.
La prochaine commune sera Beaune vers la fin mars puis Volnay ou Pommard en avril pour arriver au printemps avec quelques dégustations des blancs de Puligny et Chassagne.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7666
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Montagne de Corton!

Message par Martin Loranger le Sam 27 Fév 2010 - 6:41

Je me répète les gars, mais je tiens à vous remercier de prendre le temps d'écrire avec tant de générosité vos impressions sur ces grands et beaux vins.

Martin, encore en Australie... Very Happy

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Montagne de Corton!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum