Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Semaine du 14 mai 2017

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 14 mai 2017

Message par Michel Therrien le Dim 14 Mai 2017 - 14:55

En accompagnement de saumon à l'unilatérale et surtout de la partie Nadal-Thiem en finale du Madrid Open,



Meursault 1er cru Les Cras 2015, Buisson-Charles
La robe est jaune or pâle aux reflets verts.
Bouquet de poires, noisette, fleurs blanches et figues de Barbarie. Belle intensité. Ça meursaulte à fond.
Bouche ample avec un beau croquant, de la mâche, un touché de bouche rare en blanc à ce niveau, longue finale avec PAI sur le crème de citron et les fleurs blanches.
Une bouteille merveilleuse.
Dégustée à 3 reprises depuis 2 semaines avec même constat.
Ce cru gagne en intensité et précision depuis 2011.
Bien hâte de la faire déguster à l'aveugle aux copains dubitatifs québécois.
Une texture et un fond tellement grands vins murisaltiens......tout simplement!
Chapeau Patrick.
18/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Yves Martineau le Dim 14 Mai 2017 - 18:24

PAI, Michel ? scratch
avatar
Yves Martineau

Messages : 5199
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Alain Roy le Dim 14 Mai 2017 - 19:04

Ben voyons Yves: palette aromatique ingurgitée ! Laughing
avatar
Alain Roy

Messages : 1900
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Yves Martineau le Dim 14 Mai 2017 - 20:29

Merci Alain! Very Happy
avatar
Yves Martineau

Messages : 5199
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Yves Martineau le Dim 14 Mai 2017 - 21:07


Le Bourgogne que j'ai gardé le plus longtemps en cave....



Comte Armand Pommard 1er Cru Clos des Épeneaux 1996

Un beau nez de sous-bois, floral, avec des cerises rouges.
La bouche est encore puissante mais les tanins sont bien fondus, le vin est clairement à maturité. J'aimerais plus de fruit que ces cerises acidulées qu'il nous offre, mais je m'y attendais un peu avec ce millésime que je trouve souvent austère ou mince. Toutefois, c'est frais, la texture est belle, l'équilibre y est, dans un style plus sérieux que charmeur. C'est bon mais à ce prix (79.75$ à l'époque), je m'attendais à plus. 89-90 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5199
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Pierre Beauregard le Dim 14 Mai 2017 - 21:20

Yves Martineau a écrit:  
Le Bourgogne que j'ai gardé le plus longtemps en cave....


Tiens, ça me fait penser à un nouveau sujet ... que je pars à l'instant.

Et pour revenir au Clos, je dirais que grace a un grand ami, j'ai eu la chance de déguster à plusieurs occasions le Clos des Épeneaux du Comte Armand dans de vieux millésimes. Je crois qu'entre 10 et 15 ans est le meilleur moment pour les boire.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1910
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Simon Grenier le Dim 14 Mai 2017 - 21:48

Michel Therrien a écrit:En accompagnement de saumon à l'unilatérale et surtout de la partie Nadal-Thiem en finale du Madrid Open,



Meursault 1er cru Les Cras 2015, Buisson-Charles
La robe est jaune or pâle aux reflets verts.
Bouquet de poires, noisette, fleurs blanches et figues de Barbarie. Belle intensité. Ça meursaulte à fond.
Bouche ample avec un beau croquant, de la mâche, un touché de bouche rare en blanc à ce niveau, longue finale avec PAI sur le crème de citron et les fleurs blanches.
Une bouteille merveilleuse.
Dégustée à 3 reprises depuis 2 semaines avec même constat.
Ce cru gagne en intensité et précision depuis 2011.
Bien hâte de la faire déguster à l'aveugle aux copains dubitatifs québécois.
Une texture et un fond tellement grands vins murisaltiens......tout simplement!
Chapeau Patrick.
18/20.

Un vin ramené du domaine Michel ou est-ce l'alloc avec Pierre?

Simon Grenier

Messages : 506
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Pierre Beauregard le Lun 15 Mai 2017 - 0:03

Je pense que c'est plutôt ... bu sur place Cool
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1910
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Michel Therrien le Lun 15 Mai 2017 - 3:15

Yves Martineau a écrit:PAI, Michel ? scratch

PAI = persistance aromatique intense.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Michel Therrien le Lun 15 Mai 2017 - 3:19

Simon Grenier a écrit:
Michel Therrien a écrit:En accompagnement de saumon à l'unilatérale et surtout de la partie Nadal-Thiem en finale du Madrid Open,

Meursault 1er cru Les Cras 2015, Buisson-Charles
La robe est jaune or pâle aux reflets verts.
Bouquet de poires, noisette, fleurs blanches et figues de Barbarie. Belle intensité. Ça meursaulte à fond.
Bouche ample avec un beau croquant, de la mâche, un touché de bouche rare en blanc à ce niveau, longue finale avec PAI sur le crème de citron et les fleurs blanches.
Une bouteille merveilleuse.
Dégustée à 3 reprises depuis 2 semaines avec même constat.
Ce cru gagne en intensité et précision depuis 2011.
Bien hâte de la faire déguster à l'aveugle aux copains dubitatifs québécois.
Une texture et un fond tellement grands vins murisaltiens......tout simplement!
Chapeau Patrick.
18/20.

Un vin ramené du domaine Michel ou est-ce l'alloc avec Pierre?

Une dégustée après les 2016 sur fûts la semaine dernière.
Une dégustée à table avec notre famille bourguignonne élargie.....Claire et Christophe, Louis, Kate et Pat ainsi que Dédé et Michel.
Une hier soir à Barcelone..........achetée au domaine.

Ce sont les 2014 qui seront délivrés en IP la semaine prochaine au Qc.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Alain Roy le Lun 15 Mai 2017 - 10:26

Yves Martineau a écrit:  
Le Bourgogne que j'ai gardé le plus longtemps en cave....



Comte Armand Pommard 1er Cru Clos des Épeneaux 1996

Un beau nez de sous-bois, floral, avec des cerises rouges.
La bouche est encore puissante mais les tanins sont bien fondus, le vin est clairement à maturité. J'aimerais plus de fruit que ces cerises acidulées qu'il nous offre, mais je m'y attendais un peu avec ce millésime que je trouve souvent austère ou mince. Toutefois, c'est frais, la texture est belle, l'équilibre y est, dans un style plus sérieux que charmeur. C'est bon mais à ce prix (79.75$ à l'époque), je m'attendais à plus. 89-90 pts

Perso j'avais acheté 3 1999 en 2005 (85$) et aucune ne m'a fait de l'effet, j'ai même qualifié la dernière bue en 2009 de vin fini ! Question
avatar
Alain Roy

Messages : 1900
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Patrick Essa le Lun 15 Mai 2017 - 13:18

Michel Therrien a écrit:En accompagnement de saumon à l'unilatérale et surtout de la partie Nadal-Thiem en finale du Madrid Open,



Meursault 1er cru Les Cras 2015, Buisson-Charles
La robe est jaune or pâle aux reflets verts.
Bouquet de poires, noisette, fleurs blanches et figues de Barbarie. Belle intensité. Ça meursaulte à fond.
Bouche ample avec un beau croquant, de la mâche, un touché de bouche rare en blanc à ce niveau, longue finale avec PAI sur le crème de citron et les fleurs blanches.
Une bouteille merveilleuse.
Dégustée à 3 reprises depuis 2 semaines avec même constat.
Ce cru gagne en intensité et précision depuis 2011.
Bien hâte de la faire déguster à l'aveugle aux copains dubitatifs québécois.
Une texture et un fond tellement grands vins murisaltiens......tout simplement!
Chapeau Patrick.
18/20.

  Il fallait impérativement -  je pèse mon mot: impérativement! -  récolter tard et surtout après les pluies en 2015. On ne pourra pas me reprocher de ne pas l'avoir martelé depuis deux ans!
Évidement pour la critique de ce vin, je fais comme d'habitude - positif ou négatif - j'essaie juste d'expliquer ce que j'ai fait sans le moins du monde vouloir interférer sur l'évaluation.
  Donc: Vigne cultivée biologiquement,récolté le 9 Septembre, pressé sans foulage en raisins entiers, débourbage statique, aucun intrant en dehors du SO2, pas de bâtonnage, pas de fûts neufs - âgés de un à trois ans - 12 mois en fûts puis 4 en cuve inox, léger collage, Mise par gravité apres Contrôle des sulfites (rapport de 30/60) et bouchon naturel sans traitement hors choix étampés au laser "à l'italienne" ( verticalement )  depuis cette année.


Dernière édition par Patrick Essa le Lun 15 Mai 2017 - 23:15, édité 1 fois
avatar
Patrick Essa

Messages : 966
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Michelle Champagne le Lun 15 Mai 2017 - 13:50

Patrick Essa a écrit:
Michel Therrien a écrit:En accompagnement de saumon à l'unilatérale et surtout de la partie Nadal-Thiem en finale du Madrid Open,



Meursault 1er cru Les Cras 2015, Buisson-Charles
La robe est jaune or pâle aux reflets verts.
Bouquet de poires, noisette, fleurs blanches et figues de Barbarie. Belle intensité. Ça meursaulte à fond.
Bouche ample avec un beau croquant, de la mâche, un touché de bouche rare en blanc à ce niveau, longue finale avec PAI sur le crème de citron et les fleurs blanches.
Une bouteille merveilleuse.
Dégustée à 3 reprises depuis 2 semaines avec même constat.
Ce cru gagne en intensité et précision depuis 2011.
Bien hâte de la faire déguster à l'aveugle aux copains dubitatifs québécois.
Une texture et un fond tellement grands vins murisaltiens......tout simplement!
Chapeau Patrick.
18/20.

  Il fallait impérativement -  je pèse mon mot: impérativement! -  récolter tard et surtout après les pluies en 2015. On ne pourra pas me reprocher de ne pas l'avoir martelé depuis deux ans.-))
 En dépit de cela j'entends encore des voix pour affirmer que la fraicheur est obtenue lorsque l'on récolte en légère sous maturité. Ne vous  laissez pas avoir par ces discours d'une indicible faiblesse de vue qui ne font que masquer des manques de prise de risque flagrants.
Évidement pour la critique de ce vin, je fais comme d'habitude - positif ou négatif - j'essaie juste d'expliquer ce que j'ai fait sans le moins du monde vouloir interférer sur l'évaluation.
  Donc: Vigne cultivée biologiquement,récolté le 9 Septembre, pressé sans foulage en raisins entiers, débourbage statique, aucun intrant en dehors du SO2, pas de bâtonnage, pas de fûts neufs - âgés de un à trois ans - 12 mois en fûts puis 4 en cuve inox, léger collage, Mise par gravité apres Contrôle des sulfites (rapport de 30/60) et bouchon naturel sans traitement hors choix étampés au laser "à l'italienne" ( verticalement )  depuis cette année.

Toujours aussi précis M.Essa comme vos vins! Qu'est-ce qui a motivé votre choix pour ce nouveau bouchon?
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1437
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 15 Mai 2017 - 14:26

Pour la fête des mères, deux vins plus marquants :

Morey-Coffinet bâtard-montrachet grand cru 2010 : Fallait bien un jour vérifier le vieil adage bourguignon sur le homard … nous nous sommes régalés! La puissance du vin répondant parfaitement à l’aspect viandeux du crustacé. Nez profond, moyennement expressif, de fruits à chair jaune, de fleur, avec de fines notes boisées et épicées. C’est en bouche qu’on prend la réelle mesure de ce vin puissant et complet. Matière imposante, milieu de bouche presque visqueux, finale sèche et masculine dégageant une impression quasi-tannique. Très longue persistance aromatique et structurelle. Encore jeune. Excellent, voire plus.

Domaine Lacresse rivesaltes 1956 : Bouteille achetée pour les 60 ans de ma mère, nous étions trop nombreux à son anniversaire pour la boire. J’ai donc décidé de l’ouvrir hier pour accompagner les canapés de foie gras au torchon ainsi que le dessert (gâteau au fromage, noix de pin, ananas et noix de coco de Rhubarbe). Le vin a été mis en bouteille en 2012. Nez de poire séchée, de noix, de miel, de muscade, avec cette touche caramélisée finement oxydative des vins longuement élevés. La bouche est tout simplement merveilleuse, magnifiquement patinée, finement moelleuse, très complexe (fruits secs, noix torréfiées, épices, tabac blond, fumée, caramel salé), très longue, avec un caractère vibrant renversant. Finale expansive, sucrée/salée. S’est aussi bien comporté avec le foie gras qu’avec le dessert. Superbe, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7461
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Michelle Champagne le Lun 15 Mai 2017 - 15:20

Hier, ma première rencontre avec un champagne de Françoise Bedel Dis Vin Secret. La couleur est légèrement teinté par la présence de 90% de pinot meunier. Les bulles sont fines, vives et persistantes. Un nez assez puissant aux arômes de fruits blancs, de pain grillé et un peu de rancio. Belle texture en bouche, c'est vineux, droit, salin et long. Pointe de noisette en final. Très beau champagne sous la barre des 100$! cheers
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1437
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Patrick Essa le Lun 15 Mai 2017 - 15:22

"Toujours aussi précis M.Essa comme vos vins! Qu'est-ce qui a motivé votre choix pour ce nouveau bouchon?"

En fait Michelle je ne sais pas si je suis précis mais on va dire que j'aime m'attacher aux moindres détails. Trop sans doute car je finis parfois par être insupportable pour les autres-)
 Donc pour le bouchon, j'utilise du liège naturel, ( car je ne veux aucun intrant dans mes vins ( plus large que les autres 49/25 au lieu de 49/24) non traité et nettoyé par électrolyse. Le marquage dans le sens de la hauteur est une pure coquetterie...mais je trouve cela tellement plus "classe".
avatar
Patrick Essa

Messages : 966
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Michel Therrien le Lun 15 Mai 2017 - 18:02

Patrick Essa a écrit:"Toujours aussi précis M.Essa comme vos vins! Qu'est-ce qui a motivé votre choix pour ce nouveau bouchon?"

En fait Michelle je ne sais pas si je suis précis mais on va dire que j'aime m'attacher aux moindres détails. Trop sans doute car je finis parfois par être insupportable pour les autres-)
 Donc pour le bouchon, j'utilise du liège naturel, ( car je ne veux aucun intrant dans mes vins ( plus large que les autres 49/25 au lieu de 49/24) non traité et nettoyé par électrolyse. Le marquage dans le sens de la hauteur est une pure coquetterie...mais je trouve cela tellement plus "classe".

J'ai beaucoup aimé ce bouchon!
Raison de la photo....et non de l'étiquette vs la bouteille. Mais quel contenu.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Olivier Collin le Lun 15 Mai 2017 - 19:28

C'est peut-être une coquetterie quand on le découpe si bien. Mais avouons que si Patrick avait voulu écrire le nom du domaine de façon exacte, il eut été en grande difficulté... Donc, je ne dirais pas "plus classe"...

D'ailleurs, les proportions du bouchon et le nom d'un domaine usuel montrent bien pourquoi ceci est une rareté...

Ceci dit, bien heureux lorsque c'est le seul problème avec un vin... Le Domaine Gourt de Mautens de Jérôme Bressis use de la même esthétique (nettement moins satisfaisante dans son cas) et son vin est une belle saloperie brettée et mal protégée... Je lui ai préféré le joli Bourgogne Aligoté Sous le Chemin 2014 qui posède à peine moins de fond et se révèle infiniment plus aimable...
avatar
Olivier Collin

Messages : 2023
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Patrick Essa le Mar 16 Mai 2017 - 0:36

Olivier,
   Le découpage a été pensé par pour être lisible et le marquage est fait recto-verso dans les deux sens de lecture. Nous renouons ainsi avec ce qui se faisait au dix neuvième siècle sur les vieilles bouteilles que j'ai pu boire. À cette époque le nom de domaine n'apparaissait pas. Seuls le Cru et le millesime étaient présents. Je crois que je le ferai des l'année prochaine car le "classe" est pour moi souvent proche de l'épure.
  Je te trouve très sévère avec les vins de Jérôme Bressy qui est un homme ne faisant aucun compromis. Ces vins sont d'une rare concentration et reflètent l'esprit très "chaud" de ce four solaire qu'est le terroir unique de Rasteau. Je n' ai jamais rencontré de brettanomyces lors de mes expériences avec les vins qu'il vinifie. Mais il est vrai que je n'ai pas dégusté depuis le millesime 2010. Je le ferai car tu m'interpelles. Surtout Que connaissant ta rigueur, je sais que tu n'écris pas cela "en l'air".
avatar
Patrick Essa

Messages : 966
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Olivier Collin le Mar 16 Mai 2017 - 9:34

Merci pour les précisions sur ces bouchons rétro. Vu sous l'angle de l'épure cela semble bien sensé. A quand "BC 2015 Les Cras 1er cru"?

Pour le Gourt de Mautens il y a bien longtemps que je n'en avais pas acheté, tout simplement parce que j'ai mes préférés en cave. Je tente de revisiter périodiquement certains domaines, avec mes moyens limités, pour voir si la dégustation suit ce que je lis dans la presse ou sur internet.

Certes, on ne peut tirer de conclusions fermes sur si peu de bouteilles, mais disons qu'un blanc 2013 (vendu 77$ chez nous) qui s'est révélé clairement oxydatif et cette bouteille du rouge 2012 (vendu 70$ chez nous) me laissent franchement dubitatif.

Oui le grain est plus fin que par le passé, et il y a une ampleur d'architecture qui est rare dans la région qui sublime le côté chaud. Au début j'ai cru à de la réduction ou alors à un funk de vin nature qui allait partir après un bref séjour en carafe. Mais la déviance aromatique est telle que c'en est comique: basse-cour, écurie, odeur de souris, laine mouillée, etc. Suivi sur plus de 3 heures, il acquiert par la suite d'étranges notes aromatiques de mie de pain en rétro-olfaction.

Pourtant je ne suis pas un zélote contre les tonalités animales. Le Bois de Boursan 2013 arrivé il y a quelques mois est un superbe exemple d'un vin traditionnel où les flaveurs bestiales amènent une touche superbe à un fond d'une immense qualité (pas de Cuvée des Félix fait en 2013) et d'une belle buvabilité.

avatar
Olivier Collin

Messages : 2023
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Patrick Ayotte le Mar 16 Mai 2017 - 10:48



Pinard et Filles Frangin 2016 (disponible par allocation directement au vignoble - environ 30$)
Couleur sombre et violacée. Arômes de baies sauvages, de raisins Concord, de fleurs et de terre. Ce nez est assez profond, frais et invitant. Similaire en bouche pour ce qui est des saveurs, avec ce combo acidité-amertume que j'aime tant et qui font de tels vins de réel vins de soif, sans minceur ou manque de personnalité. Au contraire, ici le vin est vivant avec un fruit explosif. Assez long, plus long en fait qu'il n'en faut pour vider son verre. On en redemande... Très bien+ (90)

Composé de 60% Frontenac Gris et 40% Petite Perle. Fermage biologique. Vinification naturelle. Production totale de 520 bouteilles. Fait 12% d'alcool.


Dernière édition par Patrick Ayotte le Mar 16 Mai 2017 - 18:14, édité 1 fois
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2981
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Mario Vaillancourt le Mar 16 Mai 2017 - 12:01

Meursault 1er cru Les Cras 2015, Buisson-Charles
La robe est jaune or pâle aux reflets verts.
Bouquet de poires, noisette, fleurs blanches et figues de Barbarie. Belle intensité. Ça meursaulte à fond.
Bouche ample avec un beau croquant, de la mâche, un touché de bouche rare en blanc à ce niveau, longue finale avec PAI sur le crème de citron et les fleurs blanches.
Une bouteille merveilleuse.
Dégustée à 3 reprises depuis 2 semaines avec même constat.
Ce cru gagne en intensité et précision depuis 2011.
Bien hâte de la faire déguster à l'aveugle aux copains dubitatifs québécois.
Une texture et un fond tellement grands vins murisaltiens......tout simplement!
Chapeau Patrick.
18/20.[/quote]


Un cru toujours très bon et dont je raffole de plus en plus à chaque millésime
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 56

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Alain Roy le Mar 16 Mai 2017 - 19:20

Olivier Collin a écrit:
Pour le Gourt de Mautens
Certes, on ne peut tirer de conclusions fermes sur si peu de bouteilles, mais disons qu'un blanc 2013 (vendu 77$ chez nous) qui s'est révélé clairement oxydatif et cette bouteille du rouge 2012 (vendu 70$ chez nous) me laissent franchement dubitatif.

Oui le grain est plus fin que par le passé, et il y a une ampleur  d'architecture qui est rare dans la région qui sublime le côté chaud. Au début j'ai cru à de la réduction ou alors à un funk de vin nature qui allait partir après un bref séjour en carafe. Mais la déviance aromatique est telle que c'en est comique: basse-cour, écurie, odeur de souris, laine mouillée, etc. Suivi sur plus de 3 heures, il acquiert par la suite d'étranges notes aromatiques de mie de pain en rétro-olfaction.


Je ne comprends pas Olivier, ce qui m'échappe c'est vu justement ta rigueur et ton expertise, tu dois sûrement être en mesure de détecter rapidement si un vin est déviant, ce qui semble le cas de cette bouteille selon ton cr. Si cela s'est avéré pour toi, n'as-tu pas pensé te faire rembourser et essayer une autre bouteille avant de juger sévèrement le vigneron ?
avatar
Alain Roy

Messages : 1900
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Alain Roy le Mar 16 Mai 2017 - 19:27

Les Folatières 2014, Puligny-Montrachet 1er cru, dom.Glantenay, 82$.

Bel or pâle aux reflets verts. Bouquet bien discret, pourtant le vin est en carafe depuis une heure. Miel, roches, poires ? Beaucoup plus jasant en bouche: patine, fruité en masse, sec et rafraîchissant. La finale met la tension de l'avant. J'ai envie d'explorer Puligny et Chassagne en 1er cru, c'est le premier mais pas le dernier, mais bon je ne suis pas impressionné par un blanc de ce prix. Mon petit Macon Villages 2014 de Perraud, juste à côté, est à peine gêné (juste parce qu'il est un peu plus maigre !).
avatar
Alain Roy

Messages : 1900
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Olivier Collin le Mar 16 Mai 2017 - 21:14

Alain Roy a écrit:
Je ne comprends pas Olivier, ce qui m'échappe c'est vu justement ta rigueur et ton expertise, tu dois  sûrement être en mesure de détecter rapidement si un vin est déviant, ce qui semble le cas de cette bouteille selon ton cr. Si cela s'est avéré pour toi, n'as-tu pas pensé te faire rembourser et essayer une autre bouteille avant de juger sévèrement le vigneron ?

Les seuls défauts qui méritent d'office un retour sont, selon moi, ceux liés au liège. Le vin n'était pas clairement déviant à l'ouverture, il demandait un certain travail (en carafe et de la part du dégustateur). Est-ce qu'on retourne tout de suite à ce moment-là? Plusieurs vins requièrent un peu de temps d'aération pour se placer, et je compte les vins de Jérôme Bressis parmi ceux-ci. Comme Trevallon, Mas Jullien, Henri Bonneau, etc.

Je ne vois pas pourquoi je ferais payer l'Etat québecois pour les choix d'un vigneron... Je laisserai aux autres le loisir de déguster ce vin et d'arriver à une autre conclusion. Ca me fera même plaisir si on m'en passe une belle bouteille à l'aveugle et que je l'apprécie... Ceci dit, j'ai glané des infos sur internet ce soir et je me rends compte que de nombreuses personnes parlent d'arômes animaux dans ce 2012, alors que la critique professionnelle n'en mentionne rien...
avatar
Olivier Collin

Messages : 2023
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 14 mai 2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum