Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Dégustation - Nebbiolo piémontais

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dégustation - Nebbiolo piémontais

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 30 Mar 2017 - 10:27

Merci aux participants pour leurs généreuses offrandes et à Pierre pour l’impulsion initiale ainsi que l’impeccable préparation des vins, qui ont été servis clairs et frais.

Premier duo de vins plus âgés, avec une surprise ajoutée par André, puis trois séries de deux, sans connaître l’ordre.

Un vin est clairement sorti du lot : Asili 2003 de Giacosa (17 pts), suivi par trois vins très près les uns des autres Santo Stefano 1996 de Giacosa (9 pts), Brunate 2000 de Voerzio (8 pts) et Monprivato 2004 de Mascarello (7 pts). Romirasco 2004 de Conterno (1 pt) et Conteisa 2005 de Gaja (0 pt) ont fermé la marche.

André nous a servi un gattinara de Travaglini 1997 qui a fortement impressionné dans la première vague … une belle surprise. Merci aussi pour le Barolo Chinato de Cappellano en fin de repas.

Francis a fait tout un call sur mon blanc de mise en bouche … en disant que ça lui rappelait La Rocca de Pieropan d’une dizaine d’années … c’était La Rocca de Pieropan 2007. Chapeau bas!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7464
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation - Nebbiolo piémontais

Message par PhilippeGingras le Jeu 30 Mar 2017 - 11:03

Francis en parle souvent de ce blanc !
Je vais regarder ça !!
avatar
PhilippeGingras

Messages : 884
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 35
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation - Nebbiolo piémontais

Message par Pierre Beauregard le Ven 31 Mar 2017 - 10:34

Très belle dégustation qui nous a permis de savourer des vins à point.  Tous, exception d'un seul, étaient en pleine forme.  Le nebbiolo, qui se déguste bien en jeunesse, est un cépage qui mérite par contre d'être attendu environ 15 ans afin d'y voir toute la grace qu'il obtient par le vieillissement.

l

Les plus jeunes (2003-2004-2005) ont été carafés 1 heure tandis que les 1996 et 2000 l'ont été 30 minutes.  Les 82 et 91 ont subi qu'un décantage.  Je crois que la carafe a permis à tous de bien se présenter au moment de la dégustation.



Tous savaient que le premier service étaient les plus anciens, soit le 82 et le 91, servi en semi-aveugle et auquel André a ajouté une autre bouteille dans le thème.  Les autres services ont été présentés en duo sans que les participants sachent la composition de ceux-ci.  2e service : 2005 et 2003.  3e service : les 2004 et enfin, 4e service le 2000 et le 1996.

La robe du nebbiolo est ordinairement assez pâle.  Deux des vins étaient plutôt foncés et les deux mêmes vins possédaient des arômes racoleurs de cèdre, de chocolat noir et légèrement boisé. L'équilibre n'est pas encore atteint malgré la finesse de ceux-ci. Certains ont mentionné des productions de style moderne.  Les deux vins en question ?  Le Conteisa 2005 de Gaja et le Romirasco 2004 de Conterno. Comme chacun de ces vins était jumelé avec un traditionnaliste, pas étonnant que peu de point a été accordé à ces deux vins.

Pour les quatre autres vins, ce fut un plaisir de les déguster. Des nez superbes sur la violette, l'anis, la ronce et de fraises mûres. Des vins amples, équilibrés, fins, gracieux et dotés d'une longue finale.

Du nebbiolo à point qu'il disait.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1911
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation - Nebbiolo piémontais

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 1 Avr 2017 - 17:31

Bref retour sur les vins :

Travaglini gattinara 1997 : Nez fruité, plus jeune. Belle ampleur en bouche, avec une matière riche, mais peu complexe. Finale amère et un peu chaude, m’indiquant un millésime chaud. Très bien et belle surprise.

Gaja Gromis Conteisa Cerequio barolo 1991 : Nez de fruit sec et de menthe séchée, avec des traces de jus de viande. Bouche peu juteuse et puissante, plutôt longue, mais sèche. Un vin un peu trop extrait d’un millésime moyen? À boire. Bien, sans plus.

Borgogno barolo 1982 : Rien ne ressemble à un vin trop vieux qu’un autre vin trop vieux. Rien de typique au Piémont ici. Vin frêle et viandeux. RIP.

Gaja Conteisa langhe 2005 : Cerise noire et aftereight au nez. Bouche large et veloutée, mais monolithique. Moderne, mais maîtrisé et à attendre impérativement. Potentiellement plus que très bien.

Giacosa barbaresco 2003 : Nez complexe de fruit rouge, d’anis et de fleur séchée. Bouche longue et détaillée, sérieuse sans être austère, classique malgré le millésime caniculaire. Très belle longueur et beaucoup de plaisir. Excellent, voire plus.

Giuseppe Mascarello Monprivato barolo 2004 : Nez de fruits rouges confits, de terre brune et d’encens. Attaque généreuse, mais finale très tannique. À attendre. Potentiellement plus que très bien.

Aldo Conterno Romirasco Barolo 2004 : Élevage présent, vanillé, sur fond de fruits noirs. Bouche pleine, mais très costaude. Trop jeune encore, mais m’a semblé moins maîtrisé, dans le genre, que le Gaja. Potentiellement très bien.

Giacosa Santo Stefano di Neive barbaresco 1996 : Nez jeune, fruité rouge, complexe. Bon volume en bouche. Beaucoup de tanins, mais fins. Surpris de son âge au dévoilement, et sans inquiétude pour une autre bonne dizaine d’années de garde. Excellent.

Roberto Voerzio Brunate Barolo 2000 : Fruit rouge et noir. Belle matière charnue et patinée, avec de la structure et un peu d’amertume, mais le tout parfaitement équilibré. Style intermédiaire très réussi. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7464
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation - Nebbiolo piémontais

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 1 Avr 2017 - 17:33

Quelques leçons:
- Ce sont de réels vins de garde, qui demandent 20 ans dans les grands millésimes, comme à Bordeaux.
- Ce sont d'authentiques vins de gastronomie, qui se révèlent beaucoup mieux à table, comme à Bordeaux.
- Ainsi, bien qu'on compare souvent le Piémont à la Bourgogne (mono-cépage, mono-cru), ils me semblent ressembler, dans la manière de les servir, aux Bordeaux.
- Je n'ai pas assez de Giacosa dans ma cave!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7464
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation - Nebbiolo piémontais

Message par Alain Roy le Dim 2 Avr 2017 - 13:05

Merci à Pierre et aux participants, c'était très le fun cette dégustation car je ne connais que trop peu cette région.

À mon goût, un vin a survolé tous les autres, à la manière d'un Rougeard en semi-aveugle avec ses compères Laughing : il s'agit du Giacoso 2003. Superbe finesse, élégance, etc... Pas si loin derrière mais dans un autre style, j'ai adoré le Voerzo pour son côté jeune au fruité gourmand, croquant et généreux. Le 1982: aucun plaisir pour moi, ni à l'oeil, ni au nez, ni en bouche, à mon avis c'est mort et enterré depuis un bout ! Je dois m'excuser envers Vietque car j'ai traité son vin (Conterno) de pétasse ! Trop racoleur pour moi. Les autres étaient tous agréables, et surtout fins, contrairement à l'Amarone que j'ai bu cette semaine. Merci pour les extras, et je dois dire que le truc que Vietque a ouvert m'a renversé. Je ne me rappelle plus ce que c'était, mais moi j'appelle ça un nectar divin.
avatar
Alain Roy

Messages : 1900
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation - Nebbiolo piémontais

Message par Pierre Beauregard le Dim 2 Avr 2017 - 13:50

Alain Roy a écrit:Merci pour les extras, et je dois dire que le truc que Vietque a ouvert m'a renversé. Je ne me rappelle plus ce que c'était, mais moi j'appelle ça un nectar divin.

C'était le Nettare 1995 de Dal Forno
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1911
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation - Nebbiolo piémontais

Message par Michelle Champagne le Dim 2 Avr 2017 - 14:46

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Bref retour sur les vins :

Travaglini gattinara 1997 : Nez fruité, plus jeune. Belle ampleur en bouche, avec une matière riche, mais peu complexe. Finale amère et un peu chaude, m’indiquant un millésime chaud. Très bien et belle surprise.

Gaja Gromis Conteisa Cerequio barolo 1991 : Nez de fruit sec et de menthe séchée, avec des traces de jus de viande. Bouche peu juteuse et puissante, plutôt longue, mais sèche. Un vin un peu trop extrait d’un millésime moyen? À boire. Bien, sans plus.

Borgogno barolo 1982 : Rien ne ressemble à un vin trop vieux qu’un autre vin trop vieux. Rien de typique au Piémont ici. Vin frêle et viandeux. RIP.

Gaja Conteisa langhe 2005 : Cerise noire et aftereight au nez. Bouche large et veloutée, mais monolithique. Moderne, mais maîtrisé et à attendre impérativement. Potentiellement plus que très bien.

Giacosa barbaresco 2003 : Nez complexe de fruit rouge, d’anis et de fleur séchée. Bouche longue et détaillée, sérieuse sans être austère, classique malgré le millésime caniculaire. Très belle longueur et beaucoup de plaisir. Excellent, voire plus.

Giuseppe Mascarello Monprivato barolo 2004 : Nez de fruits rouges confits, de terre brune et d’encens. Attaque généreuse, mais finale très tannique. À attendre. Potentiellement plus que très bien.

Aldo Conterno Romirasco Barolo 2004 : Élevage présent, vanillé, sur fond de fruits noirs. Bouche pleine, mais très costaude. Trop jeune encore, mais m’a semblé moins maîtrisé, dans le genre, que le Gaja. Potentiellement très bien.

Giacosa Santo Stefano di Neive barbaresco 1996 : Nez jeune, fruité rouge, complexe. Bon volume en bouche. Beaucoup de tanins, mais fins. Surpris de son âge au dévoilement, et sans inquiétude pour une autre bonne dizaine d’années de garde. Excellent.

Roberto Voerzio Brunate Barolo 2000 : Fruit rouge et noir. Belle matière charnue et patinée, avec de la structure et un peu d’amertume, mais le tout parfaitement équilibré. Style intermédiaire très réussi. Excellent.

Gaja ne semble pas avoir tiré fort....un style moderne qui s'essouffle? scratch
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1437
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation - Nebbiolo piémontais

Message par Michelle Champagne le Dim 2 Avr 2017 - 14:52

Alain Roy a écrit:Merci à Pierre et aux participants, c'était très le fun cette dégustation car je ne connais que trop peu cette région.

À mon goût, un vin a survolé tous les autres, à la manière d'un Rougeard en semi-aveugle avec ses compères Laughing : il s'agit du Giacoso 2003. Superbe finesse, élégance, etc... Pas si loin derrière mais dans un autre style, j'ai adoré le Voerzo pour son côté jeune au fruité gourmand, croquant et généreux. Le 1982: aucun plaisir pour moi, ni à l'oeil, ni au nez, ni en bouche, à mon avis c'est mort et enterré depuis un bout ! Je dois m'excuser envers Vietque car j'ai traité son vin (Conterno) de pétasse ! Trop racoleur pour moi. Les autres étaient tous agréables, et surtout fins, contrairement à l'Amarone que j'ai bu cette semaine. Merci pour les extras, et je dois dire que le truc que Vietque a ouvert m'a renversé. Je ne me rappelle plus ce que c'était, mais moi j'appelle ça un nectar divin.

Je trouve cette référence au plaisir de l'œil très intéressante! cheers
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1437
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation - Nebbiolo piémontais

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum