Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Semaine du 29 janvier 2017

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 29 janvier 2017

Message par Michel Therrien le Lun 30 Jan 2017 - 3:43

Un vin que je dégustais assez souvent il y a une dizaine d'année.
Que j'aimais beaucoup.
Ça se vend entre 50 et 75$ au Qc mais plutôt entre 90 et 120$  en Australie.
Faut savoir que bon nombre de vins sont moins chers au Qc.
Bin 389 "Baby Grange" se vend entre 90-105$ ici alors qu'environ 50-60$ au Qc.
Arts Series Chardonnay 90$ au Qc alors qu'en général entre 95 et 115$ par ici.
Les prix sont les mêmes au chai ou chez les cavistes....très nombreux mais semblables.

St-Henri 2012, Penfolds 99$
97% Shiraz et 3 % CS
Un vin sans appellation.......assemblage de différentes parcelles des régions de Barossa Valley, McLaren Vale, Adelaide Hills, Robe et Clare Valley. Aucun bois neuf, en fait des foudres de 1460 litres et vieux de 50 ans et +.

Vin décapsulé et mis en carafe à eau pour 2 heures et remis en bouteille avant service.

La robe est cerise moyennement foncée.
Le nez ne jailli pas du verre mais l'intensité aromatique est fine et complexe.
On doit aller au vin. Notes de fruits mûrs mais pas surmûrs. Framboises, bleuets, cassis puis notes florales et épicées plus discrètes comme réglisse, poivre et eucalyptus. Rien de grossier, tout y est!
La bouche est concentrée et fraîche, les tannins sont fins et abondants, la finale aromatique est fort longue. On se régale avec des filets d'agneau (peut-être du mouton ou de de la brebis car la couleur et les morceaux sont assez gros). Comme au Qc, il ne doit pas avoir d'appellation.
17-5-18/20, que c'est bon, frais et non caricaturale
Analogie avec un cornas moderne (Courbis, Colombo, Voge...) ou une côte rôtie moderne (Montez, Gerin, Duclaux...)

Pour la petite histoire de cette bouteille :
Pourquoi ce vin. Baby Fed n'a pas fait la finale et donc pas de Baby Grange (cher aussi p/r au Qc)
Pourquoi une 2012? Il y avait au même prix des 2009-2005-2004. Je connais peu les millésimes selon les régions et celui-ci provient de différentes régions et donc ça sera le plus jeune. De ce j'en comprends, une sorte de goût désiré comme un BSA en Champagne.
2009 réputé fort chaud (de régions chaudes) donc je passe
2005 serait structuré et ça doit faire longtemps qu'il attend un acheteur...je passe
2004 me tentait mais dernier millésime avec bouchon de liège....j'ai peur....ce qu'un mois peut faire avec seulement des capsules à vis!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7632
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Patrick Ayotte le Lun 30 Jan 2017 - 7:48



Norman Hardie Cabernet Franc VQA Niagara Peninsula 2014
Couleur rubis violacée et assez sombre. Arômes typiques des vins de cabernet franc de chez Norman Hardie soit de baies mélangées suivies d'à peine un peu de poivron grillés, de notes épicées, de terre avec cette fraîcheur si agréable. Similaire en bouche, l'acidité bien présente (bien qu'un peu en retrait si l'on compare avec sa contrepartie du County), le vin coule tout seul, c'est si bon et réconfortant. Rien pour diminuer notre désir de retourner au vignoble le plus tôt possible! Très bien+ (90)

Dispo au vignoble ou à la LCBO, 29$


Dernière édition par Patrick Ayotte le Sam 4 Fév 2017 - 7:53, édité 1 fois
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3005
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Patrick Ayotte le Lun 30 Jan 2017 - 7:49



Paterna Colli Aretini Chianti 2014
Belle couleur rubis. Arômes de cerise, d'épices douces (cannelle), de terre, c'est frais et invitant. Que l'on fait bien d'accepter l'invitation que le vin nous lance! Juste assez d'acidité, de fruit, de gourmandise complétées par une touche épicée, ce vin est parfait à table. La bouteille fut justement vidée en un rien de temps! Très bien (89)

Exclusivité SAQ Beaubien et Atwater, environ 20$


Dernière édition par Patrick Ayotte le Sam 4 Fév 2017 - 7:54, édité 2 fois
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3005
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Patrick Ayotte le Lun 30 Jan 2017 - 7:50



Karim Vionnet Du Beur Dans Les Pinards Beaujolais-Villages 2015
Couleur rubis assez sombre. Fruits rouges bien épicés, assez profond, pointe terreuse mais c'est
bien vivant et festif. Les saveurs appellent une gorgée après l'autre, le vin est pur, dénué de tout artifice et le fruit est roi et le côté "funky" du vin nature n'est pas présent dans ce vin. Les notes épicés reviennent en finale, que c'est bon ce vin! Très bien (89)

Agence Oenopole, environ 28$ de mémoire...


Dernière édition par Patrick Ayotte le Sam 4 Fév 2017 - 7:52, édité 1 fois
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3005
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Stéphanie Chénier le Lun 30 Jan 2017 - 7:56

Michel Therrien a écrit:Un vin que je dégustais assez souvent il y a une dizaine d'année.
Que j'aimais beaucoup.
Ça se vend entre 50 et 75$ au Qc mais plutôt entre 90 et 120$  en Australie.
Faut savoir que bon nombre de vins sont moins chers au Qc.
Bin 389 "Baby Grange" se vend entre 90-105$ ici alors qu'environ 50-60$ au Qc.
Arts Series Chardonnay 90$ au Qc alors qu'en général entre 95 et 115$ par ici.
Les prix sont les mêmes au chai ou chez les cavistes....très nombreux mais semblables.
...

Phénomène semblable aux USA, pas pour les vins de la base de la pyramide qui sont nettement moins chers là-bas, mais les vins plus recherchés se vendent souvent le même prix qu'à la SAQ chez le vigneron et parfois plus cher - à certains endroits à Napa et à Sonoma.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1533
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Patrick Ayotte le Lun 30 Jan 2017 - 9:09

Michel Therrien a écrit:Un vin que je dégustais assez souvent il y a une dizaine d'année.
Que j'aimais beaucoup.
Ça se vend entre 50 et 75$ au Qc mais plutôt entre 90 et 120$  en Australie.
Faut savoir que bon nombre de vins sont moins chers au Qc.
Bin 389 "Baby Grange" se vend entre 90-105$ ici alors qu'environ 50-60$ au Qc.
Arts Series Chardonnay 90$ au Qc alors qu'en général entre 95 et 115$ par ici.
Les prix sont les mêmes au chai ou chez les cavistes....très nombreux mais semblables.

St-Henri 2012, Penfolds 99$

Déjà goûté un millésime récent, j'ai quelques copies du 2007 en cave s'y j'y vais de mémoire. Pas de "Baby Grange" mais je vais essayer de m'en procurer, lorsqu'il sera de retour sur les tablettes!
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3005
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 30 Jan 2017 - 9:44

Et la Baronne l'a-t-elle autant aimé que toi?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Michelle Champagne le Lun 30 Jan 2017 - 10:59

Hier, Domaine Olivier Pithon Cuvée Lais 2014. Un nez très spécial de gomme "spearmint". C'est agréable et déroutant à la fois. Je me demande toujours d'où viennent ces arômes? Grenache noir 40%, Carignan 40% et mourvèdre 20%. En bouche, le vin est souple avec une belle acidité mais un peu court. Ne passera pas à l'histoire. J'ai tout de même bien aimé pour sa singularité.
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Patrick Ayotte le Lun 30 Jan 2017 - 12:03



Bernhard & Reibel Crémant d'Alsace 2013
Couleur doré léger avec des bulles de bonne dimension sans être trop intenses et elles se dissipent assez vite en bouche tout en étant bien vivantes dans le verre. Arômes de pain grillé, de crème pâtissière, de fruit comme la pomme, à peine de notes de levures et un peu de foin. Bien goûteux et concentré en bouche, long avec des saveurs de pain grillé tartiné au miel, d'orange et de nectarines. Il y a de l'acidité, une pointe d'amertume et des notes salines. Impressionné par la profondeur et complexité de ce Crémant, ce n'était donc pas la dernière fois que j'en buvais! Très bien+ (90)
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3005
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 30 Jan 2017 - 12:14

Quel est l'encépagement Patrick?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Patrick Ayotte le Lun 30 Jan 2017 - 12:27

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Quel est l'encépagement Patrick?

80 % Chardonnay, 20 % Pinot noir, 4,1g/l de sucre résiduel
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3005
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 30 Jan 2017 - 17:39

Première grande surprise de l’année (et je l’ai même noté quelque part afin de m’en souvenir dans mon palmarès des surprises 2017!) avec ce vin issu d’un domaine traditionnel de la Loire :

Olga Raffault Les Picasses chinon 2003 : Couleur d’un joli rouge, bien brillant, légèrement évoluée au ménisque. Nez de framboise sauvage, de mûre, de poivron grillé et de tabac brun, avec une pointe de menthe séchée. Beaucoup de pureté et de profondeur, très jeune encore. Bouche qui offre à la fois une relative gourmandise (compte tenu du millésime) et une forme de classicisme (par ses proportions, sa tenue et son équilibre). Belle longueur. Pas de réduction, de bretts (comme souvent chez Baudry, Alliet et d’autres), d’élevage tonitruant ou de registre végétal déplaisant. Une super réussite et une très agréable surprise. C’était ma dernière, mais je vais assurément racheter des bouteilles de ce cru. Sans en avoir la race ni la profondeur, je serais bien curieux de voir comment il se comporte dans une dégustation de Clos Rougeard … ça fait un bail qu’un vin de ce prix m’a impressionné à ce point. Très bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Ludwig Desjardins le Lun 30 Jan 2017 - 18:19

Vincent parlant Chinon est-ce que tu connais ceux de la famille Lenoir? Ils sortent leur cuvee Les Roches seulement apres 7-8 ans d'élevage en foudre.

Dans le grand entretien de la RVF de janvier Marc Simard des caves Auger le recommande, et va jusqu'à dire qu'ils sont supérieurs à ceux de Rougeard. Par rapport à Rougeard il va même jusqu'à dire que la réputation est assez surfaite...

"Alors là, je ne considère pas le Clos Rougeard comme le plus grand vin de Loire. C’est une image fabriquée par Philippe Noyer, le plus volatile des agents commerciaux de Paris".

Peut-être un brin provocateur mais toujours intéressant de voir un professionnel de ce niveau se mouiller ainsi.

Ludwig Desjardins

Messages : 4471
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 30 Jan 2017 - 19:03

Je ne connais les vins de Lenoir que de nom.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Yves Martineau le Lun 30 Jan 2017 - 21:15

Ludwig Desjardins a écrit:"Alors là, je ne considère pas le Clos Rougeard comme le plus grand vin de Loire. C’est une image fabriquée par Philippe Noyer, le plus volatile des agents commerciaux de Paris".

Peut-être un brin provocateur mais toujours intéressant de voir un professionnel de ce niveau se mouiller ainsi.

La première phrase se discute, chacun ses goûts. Mais la seconde lui fait perdre en crédibilité. Philippe qui?? Il contrôle la RVF, Bettane Dessauve? Sans doute un pur inconnu pour la vaste majorité des amateurs.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5269
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Yves Martineau le Lun 30 Jan 2017 - 22:06

 
Domaine Gérard Duplessis Chablis Grand Cru Les Clos 2014

Joli nez de poire blanche, avec des nuances citronnées. Très belle bouche, assez tendue, mais avec un gras étonnant, pure et bien équilibrée. Il a une belle longueur et se montre déjà savoureux, très ouvert pour un GC 2014. Primaire en l’état, plus simple, sur le fruit, nul doute qu'il va bien vieillir et développer une réelle complexité, car l'équilibre ne ment pas. Excellent en ce moment, sans doute mieux dans 5 ans. Une belle découverte. 92+ pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5269
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Ludwig Desjardins le Lun 30 Jan 2017 - 22:27

Yves Martineau a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:"Alors là, je ne considère pas le Clos Rougeard comme le plus grand vin de Loire. C’est une image fabriquée par Philippe Noyer, le plus volatile des agents commerciaux de Paris".

Peut-être un brin provocateur mais toujours intéressant de voir un professionnel de ce niveau se mouiller ainsi.

La première phrase se discute, chacun ses goûts. Mais la seconde lui fait perdre en crédibilité. Philippe qui?? Il contrôle la RVF, Bettane Dessauve? Sans doute un pur inconnu pour la vaste majorité des amateurs.

Je pense que Philippe Noyer est pas mal influent, il représente le Clos Rougeard et plusieurs domaines mythiques. Bien sûr il ne contrôle pas les journalistes, mais on sait que ce type de personnage peut aider grandement à créer les mythes. Dans un monde si peu objectif comme le vin, un domaine peut devenir plus mythique que plusieurs autres du même niveau uniquement par le jeu de l'influence et de la mise en marché.

Ludwig Desjardins

Messages : 4471
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Alexandre Deslauriers le Mar 31 Jan 2017 - 6:40

Yves Martineau a écrit:  
Domaine Gérard Duplessis Chablis Grand Cru Les Clos 2014

Joli nez de poire blanche, avec des nuances citronnées. Très belle bouche, assez tendue, mais avec un gras étonnant, pure et bien équilibrée. Il a une belle longueur et se montre déjà savoureux, très ouvert pour un GC 2014. Primaire en l’état, plus simple, sur le fruit, nul doute qu'il va bien vieillir et développer une réelle complexité, car l'équilibre ne ment pas. Excellent en ce moment, sans doute mieux dans 5 ans. Une belle découverte. 92+ pts

Où as-tu obtenu ce vin Yves? Tu n'es pas le seul qui a eu de bons commentaires pour ce Clos mais je ne pensais pas qu'il était représenté au Qc...!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Yves Martineau le Mar 31 Jan 2017 - 7:01

C'était chez le Vin dans les voiles Alexandre, autour de 85$.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5269
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 31 Jan 2017 - 7:56

Ludwig, il les représente où? Sur le marché de Paris?

Le statu de mythe est souvent venu d'une consécration internationale, bien plus qu'une reconnaissance locale. Sibard est certes distrayant, mais il me semble plus provocateur pour provoquer simplement. Son problème avec Rougeard est qu'on doit les garder pour réellement les apprécier. De sacrifier la dimension temporelle du vin me semble se priver d'un des éléments distinctifs des grands vins. À moins qu'il n'ait tout simplement pas d'allocation de Rougeard.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Olivier Collin le Mar 31 Jan 2017 - 8:15

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Première grande surprise de l’année (et je l’ai même noté quelque part afin de m’en souvenir dans mon palmarès des surprises 2017!) avec ce vin issu d’un domaine traditionnel de la Loire :

Olga Raffault Les Picasses chinon 2003 : Couleur d’un joli rouge, bien brillant, légèrement évoluée au ménisque. Nez de framboise sauvage, de mûre, de poivron grillé et de tabac brun, avec une pointe de menthe séchée. Beaucoup de pureté et de profondeur, très jeune encore. Bouche qui offre à la fois une relative gourmandise (compte tenu du millésime) et une forme de classicisme (par ses proportions, sa tenue et son équilibre). Belle longueur. Pas de réduction, de bretts (comme souvent chez Baudry, Alliet et d’autres), d’élevage tonitruant ou de registre végétal déplaisant. Une super réussite et une très agréable surprise. C’était ma dernière, mais je vais assurément racheter des bouteilles de ce cru. Sans en avoir la race ni la profondeur, je serais bien curieux de voir comment il se comporte dans une dégustation de Clos Rougeard … ça fait un bail qu’un vin de ce prix m’a impressionné à ce point. Très bien, voire plus.

Dans le millésimes solaires, Raffault fait vraiment des vins superbes eut égard à leur prix. J'ai encore de très beaux souvenirs des 1988, 1989 et 1990 achetés chez Iegor il y a de nombreuses années. Le 2003 était effectivement très beau et j'ai malheureusement fini mes bouteilles il y a quelques années. Je me suis repris avec le 2009, peut-être encore plus équilibré que le 2003, dont j'ai fait bonne provision il y a quelques années.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2034
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 31 Jan 2017 - 8:21

Je n'en avais pas racheté ... mais je vais me reprendre avec les 2014 et 2015.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Yves Martineau le Mar 31 Jan 2017 - 8:33

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Ludwig, il les représente où? Sur le marché de Paris?

Le statu de mythe est souvent venu d'une consécration internationale, bien plus qu'une reconnaissance locale. Sibard est certes distrayant, mais il me semble plus provocateur pour provoquer simplement. Son problème avec Rougeard est qu'on doit les garder pour réellement les apprécier. De sacrifier la dimension temporelle du vin me semble se priver d'un des éléments distinctifs des grands vins. À moins qu'il n'ait tout simplement pas d'allocation de Rougeard.

C'est vrai de nombreux vins français, qui ne sont devenus stars en leur pays qu'après avoir obtenu une reconnaissance internationale. Sibard me semble en effet, distrayant! Laughing
avatar
Yves Martineau

Messages : 5269
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Ludwig Desjardins le Mar 31 Jan 2017 - 8:34

Vincent, ça arrive bien souvent mais il y 5-6 ans j'achetais facilement du Rougeard sur tablette aux USA où alors que c'était déjà difficilement accessible en France.

Je cherche le critique international qui a encensé Rougeard à cette époque et je ne le trouve pas. Je pense que le mythe s'est avant tout créé en France. Noyer à aussi beaucoup contribué à la "mise en marché" de Selosse et on ne peut nier qu'un grand talent de vigneron a toujours besoin d'un vendeur pour le mettre "sur la map"... on le voit même à l'échelle de Montréal où certains vins sont étrangement plus populaires qu'ailleurs parce qu'un agent fait bien sa job.

Ceci dit ce sont des vins excellents (il ne le nie pas et en vend) et j'en prendrais à la tonne même si je n'ai jamais eu de très grandes émotions. Je n'ai aucun problème à trouver un Noiré supérieur parfois et je préfères ce que Leroy fait avec le chenin sec dans un style différent mais moins calqué sur la Bourgogne et plus singulier il me semble. Quand je vois des Bourg de millésimes récents s'envoler à 400-500$ la quille je trouve ça démesuré considérant que d'autres excellents vins de même niveau n'ont pas cet aura de mythe et je trouve pertinent que certains professionnels mettent le tout en perspective.

Ludwig Desjardins

Messages : 4471
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Yves Martineau le Mar 31 Jan 2017 - 9:26

Ludwig Desjardins a écrit:Vincent, ça arrive bien souvent mais il y 5-6 ans j'achetais facilement du Rougeard sur tablette aux USA où  alors que c'était déjà difficilement accessible en France.

Je cherche le critique international qui a encensé Rougeard à cette époque et je ne le trouve pas.

Mon commentaire sur ce sujet ne visait pas Rougeard, devenu mythique plus tard aux USA. Je pensais à une foule d'exemples en Rhône et Bourgogne illustrant que nul n'est prophète en son pays.

Ce que tu dis sur l'importance de l'agent dans la mise en marché est sans doute vrai mais tu dévies du sujet: un agent local ne peut faire une star mondiale. Son commentaire sur l'importance de Philippe truc est carrément risible. Ce domaine a un succès international d'abord et avant tout grâce aux qualités singulières de leurs vins, puis des critiques français. Philippe machin n'a pas la moindre influence ailleurs qu'à Paris. Alors je veux bien croire que Paris est le centre du monde mais vu d'ici, on peut en rire.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5269
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 janvier 2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum