Derniers sujets
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Semaine du 25 janvier 2010

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 25 janvier 2010

Message par Michel Therrien le Mar 26 Jan 2010 - 17:00

Puisqu'il faut boire un peu!
J'ai commencé la semaine avec une dégustation de 11 nouveaux arrivages.
Quelques beaux vins....
Rias Baixas O Rosal 2008, Terras Gauda 25,10$
Un assemblage de 70% Albarino puis Loureira et Caino blanco.
L'albarino espagnol du Rias Baixas est synonyme de l'Alvarinho portugais pour le Vinho verde.
Une robe jaune-verte! Un nez d'agrumes dont le citron vert puis des amandes et de la pomme verte. La bouche est tranchante et vive après un petit côté perlant. L'évolution lui donne un peu de gras surtout en se réchauffant mais l'ensemble demeure frais et droit. Idéal pour l'apéro.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7466
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Martin Loranger le Mer 27 Jan 2010 - 4:37

Cloudy Bay, sauvignon blanc, Malborough 2006, 2008 et 2009:

Achetés au domaine récemment, le 2009 fut très convaincant, me faisant presqu'oublier que j'étais en Nouvelle-Zélande...

Le 2008, avec des notes végétales ahurissantes au nez en plus d'une acidité à casser les dents du mec avec des dents en métal dans James Bond. Infecte, surtout pour le prix au double de ses voisins.

Le 2006, que j'avais bien hâte de goûter, ne m'a pas convaincu. La dame au domaine m'avait dit de le boire d'ici 6 mois. Elle avait bien raison! Il ne tiendra pas la route encore bien longtemps. Ce n'est pas très complexe (alors que je pensais qu'il se serait complexifié avec le temps) et la tenue en bouche fut décevante.

Cloudy Bay, on repassera (pas).

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Karl Duval le Mer 27 Jan 2010 - 9:53

Hier soir en regardant l'encan et ses prix stratosphériques j'ai ouvert :

1998 Château St Martin de la Garrigue Coteaux du Languedoc

Payé 20$ il y a quelques années déjà et que j'avais décidé de laisser "vieillir" pour le plaisir...et bien plaisir il y a eu avec cette bouteille...robe très peu évoluée ! Au nez encore un beau fruité, des notes de chocolat, de fleurs. En bouche un peu de prune, très doux, finale moyenne...équilibre et digestibilité...bref une belle surprise !
avatar
Karl Duval

Messages : 295
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 48
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 27 Jan 2010 - 10:03

Près de 4 000$ pour trois Pétrus 1992 ... à ce prix-là, on a quatre Lafleur 2006!!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7357
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Daniel Gauthier le Mer 27 Jan 2010 - 11:28

Visité hier un vin de chez nous dont j'avais presque oublié l'existance, L'Orpailleur 2008.

Très décevant. Robe très claire, proche de l'eau. Nez sur les levures, végétal avec une pointe de pommes mais vraiment très discrète.
Bouche acide et végétale avec les levures encore plus apparentes, c'est très court.
Bordel que c'est décevant. Je sais que le millésime 2008 a été très difficile au Québec, tout le monde s'est plaint de l'été excécrable qu'on a eu mais je me serais tout de même attendu a un vin au moins buvable. J'appréciais le vin courant de ce domaine, pas celui élevé en fût de chênes, dans les années 80 et début 90 mais je n'ai pas suivi la progression par la suite. Je lui donnerai une autre chance dans un autre millésime.

Daniel
avatar
Daniel Gauthier

Messages : 146
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Yanouk Lévesque le Mer 27 Jan 2010 - 18:32

Dégustation à l'aveugle lundi passé chez mon cousin avec ses amis(es) aux tendances IP, thème général en blanc, de belles découvertes.

apéro : Chablisienne, Chablis 1er Cru "Fourchaume", 2006 (cépage : Chardonnay)
Encore un peu de souffre au nez, tarte citron, un peu de notes minérales. Belle attaque, mais moyen par la suite, un peu mou et court. Correct, mais décevant pour le cru. 14/20

blanc #1 : Dominique Belluard, vin de Savoie "Les Alpes", 2008 (cépage : Gringet)
Nez original, citron, banane, costarde, un peu de levure. Après 1h, il avait des arômes métalliques d'oxydation qui se sont ajoutés, dommage. Bonne richesse en bouche mais quand même une bonne dose d'acidité. Longueur moyenne. Pas tellement de repère, je m'essaie avec chardonnay maçon. 15/20

blanc #2 : Denis Pommier, Chablis 1er Cru "Côte de Lechet", 2007 (cépage : Chardonnay)
Nez qui a pris une bonne heure avant d'être moyennement expressif, notes d'agrumes, boisé élégant, minéral, salin. Très beau en bouche, goûteux et assez long. Pas le plus spectaculaire, mais probablement le plus complet de la soirée. Je tombe dessus avec jeune Chablis. 17/20

blanc #3 : Clos Canarelli, vin table Corse … pas millésimé mais genre 2007 (cépage : Vermentinu)
Moyennement expressif, mais d'une très belle complexité, fruits exotiques, herbal (quelqu'un a lancé l'estragon et c'est en plein ça!), sirop érable, poire, craie. Belle attaque, le boisé ressort peut-être un peu trop. La finale est assez longue, mais un brin sucrée, style sûr-mûrie. Difficile à dire, je m'essaie avec un sauvignon boisé de la Loire. 16.5-17/20

blanc #4 : Antinori Cervaro Castello della Sala, Umbria, 2007 (cépages : 85% Chardonnay, 15% Grechetto)
Nez funky et expressif, ananas, caramel, miel, salade fruits, annonce une belle richesse … effectivement, la bouche est riche, expansive, longueur moyenne à bonne, boisé peut-être un peu trop appuyé. J'avais un souvenir davantage bourguignon de ce vin il y a quelques mois. Je devine mon vin par déduction, mais il avait un profil chardo américain ce soir là. 16.5/20

rouge : Clos Triguedina, Cahors "Prince Probus", 2000 (cépage : Malbec)
Robe foncée et pas vraiment d'évolution. Nez de cerise noire, violette, réglisse, assez profond. Concentré en bouche, bonne masse tannique, large, un iota d'amertume, bonne longueur. Bien aimé et j'y vais pour un bon sangiovese concentré et assez jeune. Surpris au dévoilement, ça faisait vraiment italien et jeune, c'est ce que l'on appelle pogner le clos! 17/20

Yanouk
avatar
Yanouk Lévesque

Messages : 29
Date d'inscription : 09/06/2009
Localisation : Rive-Sud Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Patrick Ayotte le Jeu 28 Jan 2010 - 6:22

Château de Sancerre Marnier- Lapostolle Sancerre 2007 , [saq]164590[/saq]

La robe du vin est cristaline, tout juste pour dire un peu coloré. Le nez prend un certain temps avant de donner réel signe de vie, mais citron, pomme verte, un léger côté fleurs blanches et un côté minéral et salin apparaissent avec le temps. Le bouche en donne beaucoup plus et elle m'a conquise. Agrumes, pomme verte, une belle matière, vive, minérale sans être tranchante, sur une finale de bonne durée, avec en retro un côté floral et salin.

Bien aimé ce vin disponible en demie pour un très bon prix ! Je goûte à nouveau sous peu au Sancerre d'Alphonse Mellot pour comparer...

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2937
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Yves Martineau le Jeu 28 Jan 2010 - 10:03

Château Chasse-Spleen Moulis en Médoc 2001

« Texbook claret » au joli nez, cuir, cèdre avec du cassis et poivron.

En bouche c’est un Médoc classique avec une bonne texture, il est élégant, avec un style restreint mais précis. Plutôt austère à ce stade mais l’équilibre est impeccable et il est plus profond qu’il ne semble au premier abord, ce qui me fait penser qu’une garde de quelques années encore lui serait bénéfique. La finale est minérale, longue quoique plus structurelle qu’aromatique pour le moment. 89 pts

J’ai eu un petit sourire en coin en pensant aux fortunes dépensées sur plusieurs des vins vendus à l’encan hier, en me demandant s’ils étaient tous supérieurs à celui-ci vin vendu 41$...
avatar
Yves Martineau

Messages : 5047
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Karl Duval le Jeu 28 Jan 2010 - 10:41

2007 Domaine Drouhin Oregon Pinot Noir (USA, Oregon, Willamette Valley)

Hier en regardant le "cirque Iegor".

Dégusté une première fois dans le cadre de la soirée des nouveaux arrivages lundi dernier, j'étais curieux d'y goûter à nouveau pour confirmer mes impressions.

Beaucoup de fruits au nez (cerise, rhubarbe, framboise...), des épices, ça pinotte en masse. Un peu d'aération lui fait perdre une petite touche de "verdeur-amertume" en bouche. Il demontre par le suite une bouche bien équilibré, sur les fruis frais, tout en finesse il offre une très belle longueur. Rien à voir avec la sucrosité qui caractérise (et que je déteste) bon nombre de pinot noir hors Bourgogne. Un coup de coeur pour moi.
avatar
Karl Duval

Messages : 295
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 48
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Michel Therrien le Jeu 28 Jan 2010 - 11:14

Karl Duval a écrit:2007 Domaine Drouhin Oregon Pinot Noir (USA, Oregon, Willamette Valley)

Hier en regardant le "cirque Iegor".

Dégusté une première fois dans le cadre de la soirée des nouveaux arrivages lundi dernier, j'étais curieux d'y goûter à nouveau pour confirmer mes impressions.

Beaucoup de fruits au nez (cerise, rhubarbe, framboise...), des épices, ça pinotte en masse. Un peu d'aération lui fait perdre une petite touche de "verdeur-amertume" en bouche. Il demontre par le suite une bouche bien équilibré, sur les fruis frais, tout en finesse il offre une très belle longueur. Rien à voir avec la sucrosité qui caractérise (et que je déteste) bon nombre de pinot noir hors Bourgogne. Un coup de coeur pour moi.

Un fort joli vin que je vais acheter aussi suite à notre dégustation de lundi et surtout après ta seconde dégustation qui confirme la première!

ps: j'étais convaincu de l'origine bourguignonne de ce vin........pas de sucrosité, une robe rubis claire, du très bon pinot peu extrait au nez et en bouche, un régal à petit prix!
Pinot noir Domaine Drouhin Oregon 2007
Code SAQ : 11166559 44,75$

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7466
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 28 Jan 2010 - 11:33

Domaine La Madura Tradition st-chinian 2006 : Un vin que je n’avais pas goûté depuis quelques millésimes et que la capsule d’Aurélia m’a donné envie de revisiter. Nez légèrement réducteur à l’ouverture qui évoluera sur les fruits noirs sauvages, avec des pointes viandeuses et épicées. L’ensemble est légèrement rustique, mais affiche une fraîcheur avenante. La bouche est compacte, bien mûre, mais dotée d’une superbe fraîcheur qui confère beaucoup d’énergie au vin. Finale de longueur correcte, parfumée et équilibrée. Un vin du sud dans ses parfums qui montre de belles qualités de constitution à petit prix. Bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7357
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Richard Philippe Guay le Jeu 28 Jan 2010 - 14:03

Ce midi avec un excellent t-bone, Chateau Batailley 1986. Belle couleur ne démontrant nullement son âge avec un nez de cèdre et de sous-bois. En bouche, les saveurs tertiaires, une belle concentration et une longueur moyenne. Manque cependant un peu de fruits en fin de bouche. A son apogé, aucun intérêt à attendre. 17/20

Richard Philippe Guay

Messages : 909
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Yves Martineau le Jeu 28 Jan 2010 - 14:16

Richard Philippe Guay a écrit:Ce midi avec un excellent t-bone, Chateau Batailley 1986. Belle couleur ne démontrant nullement son âge avec un nez de cèdre et de sous-bois. En bouche, les saveurs tertiaires, une belle concentration et une longueur moyenne. Manque cependant un peu de fruits en fin de bouche. A son apogé, aucun intérêt à attendre. 17/20

Tiens, un lot du restaurant Less Chenets? Il y en avait à vendre hier et j'ai fait une offre, qui s'est avérée beaucoup trop basse bien sûr.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5047
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Richard Philippe Guay le Jeu 28 Jan 2010 - 14:29

169 $ à la Signature présentement

Richard Philippe Guay

Messages : 909
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Invité le Jeu 28 Jan 2010 - 16:43

Richard Philippe Guay a écrit:169 $ à la Signature présentement

170 piastres pour du Batailley! Même si 1986, faut être motivé vrai! Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Yves Martineau le Ven 29 Jan 2010 - 10:43

Domaine des Terres Dorées (Jean-Paul Brun) Moulin-à-Vent 2008
Belle texture et élégance, un vin de finesse, agréable mais un peu plus mince que ce à quoi je m’attendais pour l'appellation et le producteur. La finale montre de bons tanins qui permettrons un vieillissement harmonieux. 88 pts

Légère déception après tout le bien que j'ai lu sur ce producteur. Je vais évidemment essayer ses 2009 quand ils arriveront l'an prochain.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5047
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 29 Jan 2010 - 15:25

Amical souper hier :

William Fèvre Les Clos chablis grand cru 2001 : Nez sur le citron frais, les fleurs blanches, les pierres mouillées, avec une pointe d’ananas. La bouche est droite, fraîche, avec une belle richesse en milieu de bouche. Finale de longueur correcte, sans plus, avec une belle acidité. Manque un peu de fond pour le rang. Très bien.

Dönnhoff Delchen GG riesling nahe 2007 : Nez aromatique sur l’orange, la pêche, le miel fin, se complexifiant par de très belles notes de fleurs mauves et de fumée. La bouche est ample, expressive, encore très jeune, offrant une réelle plénitude en son milieu. La finale est longue, riche et tendue à la fois, portée par de fins amers structurants. Ne semble pas posséder le fond ni la race du Hermanshohle GG 2006, mais tout de même un grand vin! Superbe.

Denis Bachelet Vieilles Vignes charmes-chambertin grand cru 2004 : Nez parfumé, mais frais, sur la framboise, la cerise, avec une touche végétale, et des notes de fleurs fraîches et épicées. L’attaque est veloutée, montrant une douceur et un corps que je n’avais pas encore retrouvés sur 2004. Le milieu de bouche est riche, affichant une très belle densité. La finale se resserre et dégage des parfums plus herbacés. L’impression tannique demeure longuement. Un 2004 qui semble être de garde. Excellent.

Roumier Clos de la Bussière morey-st-denis 1er cru 2000 : Nez ample sur des notes de cacao, de fleur sucrée, de tabac brun et de cerise. La bouche est fondue, douce, peu dense, mais de bon volume. La finale est longue, un rien austère, avec une acidité qui équilibre l’ensemble. Si le vin est prêt à boire et paraît peut-être plus âgé qu’il ne l’est réellement, la réussite est indéniable pour le millésime. Excellent.

Château Gruaud Larose st-julien 2e GCC 1983 : Nez fondu, mais complet, sur la prune, le cèdre, le havane, le poivron grillé, agrémenté d’un registre animal/fumé. La bouche est délicate, fondue, mais fait montre d’un bon volume. La finale est longue, aromatique et affiche encore quelques tanins. À point, il va s’en dire! Excellent.

Cauhapé Noblesse du Temps jurançon 2006 : Cuvée issue exclusivement de petit manseng récolté en décembre. Nez de pêche en sirop, d’agrumes confits, de miel chaud, avec des notes florales fines. Si l’ensemble est riche, il est indéniablement frais et d’une pureté superbe. La bouche est somptueuse, douce, mais précise, ample, mais sans lourdeur. Si le vin est jeune, il fait montre déjà de plusieurs facettes. La finale est très longue, suave et équilibrée, avec quelque chose de lumineux et pur. Superbe. Le prix est ridicule en regard de la qualité.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7357
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Invité le Ven 29 Jan 2010 - 15:36

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Amical souper hier :

Roumier Clos de la Bussière morey-st-denis 1er cru 2000 : Nez ample sur des notes de cacao, de fleur sucrée, de tabac brun et de cerise. La bouche est fondue, douce, peu dense, mais de bon volume. La finale est longue, un rien austère, avec une acidité qui équilibre l’ensemble. Si le vin est prêt à boire et paraît peut-être plus âgé qu’il ne l’est réellement, la réussite est indéniable pour le millésime. Excellent.


Elles sont cousines des fleurs violentes? (i.e. aubépine) Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Patrick Pollefeys le Sam 30 Jan 2010 - 11:52

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Dönnhoff Delchen GG riesling nahe 2007 : Nez aromatique sur l’orange, la pêche, le miel fin, se complexifiant par de très belles notes de fleurs mauves et de fumée. La bouche est ample, expressive, encore très jeune, offrant une réelle plénitude en son milieu. La finale est longue, riche et tendue à la fois, portée par de fins amers structurants. Ne semble pas posséder le fond ni la race du Hermanshohle GG 2006, mais tout de même un grand vin! Superbe.

J'ai bu ce vin en octobre dernier et mes impressions sont très similaires aux tiennes. Certes, le vin est moins racé qu'un Hermannshöhle, mais ce Dellchen affiche de très grande qualité. Son "ancêtre" le Norheimer Dellchen spätlese trocken, produit notamment en 2004, ne possédait pas la même grandeur.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 598
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Richard Philippe Guay le Sam 30 Jan 2010 - 17:10

On se fait la bouche avec un Château du Grand Moueys 2005 et Langoa Barton 2002 par la suite. Hop à l'aréna pour le tournoi de hockey...

Richard Philippe Guay

Messages : 909
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Mario Vaillancourt le Dim 31 Jan 2010 - 8:47

Bien occupé de ce temps-ci au boulot et à la maison (travaux), voici en rafale, quelques vins bu récemment:

Auxey-Duresses 2006, De Montille: Acheté il y a quelques semaines à La Signature autour de $45, j'avais beaucoup aimé ce vin dans le millésime 2005. Une autre belle réussite que ce 2006, belle rondeur à l'attaque avec toute l'acidité voulue pour supporter le tout, très pur, élégant, belle longueur. Un très bel achat compte tenu du prix et de l'appellation. Très bien.

Gérard Boulay, Clos de Beaujeu 2007: Superbe nez, fin, très pur, élégant, un peu d'agrumes, touche de citron frais. La bouche est toute aussi pure, très minérale, une acidité soutenue, une finale crayeuse et passablement longue. Excellent.

Chateau Rollan-de-By 2005, Médoc: Nez peu bavard au départ mais se révèle un peu (à peine en fait) après une heure de carafe, fruits rouges, touche boisée et anisée. La bouche est fraîche, un beau fruité, des tannins présents mais assez fins et soyeux, une finale de longueur moyenne mais une ensemble fort savoureux. Une bouteille encore bien jeune, je vais continuer à suivre l'évolution de ce 2005. Bon.

Merci
Mario
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 866
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Luc Rodrigue le Dim 31 Jan 2010 - 16:07

Ce WE

Clos Marie cuvée Manon 2008
Il arbore une belle fraicheur et présente une belle minéralité. Le contact est vif et saisissant; légèrement citronné. Les arômes de fin de bouches sont séduisants sur une belle longueur. Très bien. 88-89 pts

Chablis Vaucoupin 1er Cru Patrick Piuze 2008
Il a mis un certain avant de s’ouvrir et de se révéler un peu. La texture est séveuse, onctueuse et huileuse. J’ai une faible expérience en blanc, mais ce trait de caractère me laisse penser qu’il faut coucher et oublier ce vin pour un bout de temps … 30-60 minutes plus tard en carafe, les arômes sont orientés sur la poire et la fleur blanche. La finale est assez longue et incite à répéter le processus immédiatement. J’aime de plus en plus les blancs. Très bien 89-90 pts

Pinot Noir Drouhin Oregon 2007
Lorsqu’on sait qu’il s’agit d’un vin américain, on cherche automatiquement les arômes compotés de fraises et de cerises, et je dois avouer que c’est très subtil ici, c’est bien fait. Le vin regorge de fruits rouges épicés, d’une belle pureté et je reconnais qu’il peut laisser pantois l’amateur qui le déguste à l’aveugle et qui découvre ensuite son origine. D'accord avec Karl sur la rhubarbe et l'amertume. Toutefois, il faut admettre qu’il est discret en minéralité. On pourrait le confondre avec une côte chalonnaise. Beaucoup aimé et il s’agit d’un achat avisé pour le prix. Passez-le à l’aveugle, vous verrez. Très bien 90 pts

Les Cras Beaune 1er cru Château de Chorey (Germain) 2005
On entre ici dans un registre plus profond et plus complexe. La texture est compacte et soyeuse. Non seulement, regorge-t-il de fruits purs, mais comporte une belle minéralité; on sent la signature du terroir de Beaune et, à la gorgée (nez-bouche) , me semble que je visualisait assez bien le sol et les racines de la vigne … C’est dans ma tête, mais c’est ce que je voyais. Excellent 93 pts

Ce soir, avec un tartare de saumon, un meursault?

Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Ludwig Desjardins le Dim 31 Jan 2010 - 21:49

Ce soir un classique.

2007 Domaine du Vieux Lazaret Châteauneuf-du-Pape
Nez très charmeur, sur des notes florales et épices. Le vin présente le côté gourmand des 2007, très mur et à la matière bien présente et ronde. J'aurais toutefois aimé plus de structure, et je doute du potentiel de garde à long terme dans ce millésime. 90

Ludwig Desjardins

Messages : 4345
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Invité le Lun 1 Fév 2010 - 13:47

Anniversaire de maman en même temps que l'on soulignait notre récent mariage avec des membres de la famille vus depuis trop longtemps!

Robert Denogent Pouilly-Fuissé Les Reisses Vieilles Vignes 2007
Un vin qui me semble avoir perdu son identité tant il est loin de l’idée ce que j’en avais gardé pour en avoir souvent acheté dans le passé. Opulent, gras sur un boisé appuyé lui confère du charmes à défaut de complexité. À l’aveugle j’aurais misé sur chardonnay Nouveau-Monde. Bonne vivacité qui maintient le tout en ordre mais on fini par s’en lasser un peu. Peut faire mieux. 14/20

Château Chasse Spleen 2001 Moulis-en-Médoc
Nez marqué par l’élevage, charmeur tout en restant relativement simple. Bouche un peu baraquée sans être vulgaire, frais avec une matière de bonne richesse. Prêt tout en pouvant espérer s’affiner avec le temps. Bien 15

Château Lynch-Bages 1999 Pauillac
Nez plus racé et beaucoup plus élégant que le précédent. Bouche fondue et soyeuse, volume moyen sans réelle profondeur. Bonne longueur en finale qui ne manque pas de caractère et demeure d’une grande finesse. Très bon mais à boire sans trop attendre. 16

Pierre Gaillard Côte-Rôtie 2007
Probablement la cinquième bouteille que je bois depuis son arrivée sur les tablettes. De facture moderne, certes. Mais un boisé mieux intégré, m’a-t-il semblé, que pas le passé. Un fruité toujours aussi enjôleur, bouche concise, presque ciselée, des tanins raffinés et une finale à la fois élégante et empreinte du cru. Ça se boit tout seul. Excellent. 16.5

Bernard Dugat-Py Vosne-Romanée Vieilles Vignes 2000
En magnum, svp! Un producteur mythique reconnu pour ses vins puissants, pour ne pas dire extrêmes. Sauf qu’issu d’un millésime plus « soft », on obtient ici un vin d’un magnifique équilibre entre puissance et finesse. Robe sombre, violacée/noire et, à l’évidence de la matière en suspension, très peu filtré. Le nez est merveilleux, complexe et de bonne puissance : légèrement tertiaire, orange sanguine, encre, poivron grillé, viande crue, cuir. Plein en bouche, avec une matière de velours à laquelle s’ajoute une trame tannique soutenue sans être austère. L’ensemble est d’une harmonie quasi-parfaite et se termine sur une finale un peu péteuse/terre humide que l’on aurait souhaité juste un peu plus longue. Une personnalité indéniable pour un vin qui n’a cessé d’évoluer sans jamais décliner durant les 4 bonnes heures où il a été ouvert. Superbe bouteille! 18

Château Montrose 2003 St-Estèphe
Un peu hésitant à ouvrir cette bouteille mais au final, ça en valu la peine! Une robe sombre, bleutée avec reflets grenat conférant beaucoup d’éclat. Passage en carafe obligatoire d’une bonne heure avant de l’attaquer et superbe évolution tout au cours de la soirée. Nez d’abord timide, fini par s’activer sur le cacao, légère traces d’élevage, havane, prune et cassis frais. Serrée encore en bouche, matière énorme sans se présenter en un bloc, dense sans être épais avec beaucoup de fraîcheur, ce qui le rend digeste. Longue finale à la fois puissante et complexe. D’une harmonie incontestable et sans lourdeur, aucune, il demande à être attendu au moins 5 ans encore. Son style frais et fougueux me rappelle le grandiose 1990. Grand vin. 18.5 +

Huet Le Mont 1ère Trie Moelleux 2003 Vouvray
Le parfait compagnon du foie gras. Une robe dorée à l’éclat moyen avec un aspect visqueux. Nez de bonne envergure, assez particulier, sur le miel chaud, la fumée, la pomme grenade avec un arrière-plan un poil végétal. On s’attend à quelque chose de plus lourd en bouche alors que la vivacité surprend et lui confère une étonnante précision. Presque grand de volume, plutôt soutenu avec une finale d’une belle complexité, ce qui ajoute à son panache. Excellent. 17

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Ludwig Desjardins le Lun 1 Fév 2010 - 14:36

Patrick Desy a écrit:Château Montrose 2003 St-Estèphe
Un peu hésitant à ouvrir cette bouteille mais au final, ça en valu la peine! Une robe sombre, bleutée avec reflets grenat conférant beaucoup d’éclat. Passage en carafe obligatoire d’une bonne heure avant de l’attaquer et superbe évolution tout au cours de la soirée. Nez d’abord timide, fini par s’activer sur le cacao, légère traces d’élevage, havane, prune et cassis frais. Serrée encore en bouche, matière énorme sans se présenter en un bloc, dense sans être épais avec beaucoup de fraîcheur, ce qui le rend digeste. Longue finale à la fois puissante et complexe. D’une harmonie incontestable et sans lourdeur, aucune, il demande à être attendu au moins 5 ans encore. Son style frais et fougueux me rappelle le grandiose 1990. Grand vin. 18.5 +

Chanceux d'être tombé sur une bonne bouteille! Pas de bretts du tout dans le 1990?

Ludwig Desjardins

Messages : 4345
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum