Derniers sujets
» Joël Robuchon ouvre un restaurant à Montréal!
Hier à 17:07 par Yves Martineau

» Semaine du 19 février 2017
Hier à 11:16 par Michel Therrien

» Vente de vins sur IEGOR
Mar 21 Fév 2017 - 22:07 par Yves Martineau

» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Mar 21 Fév 2017 - 20:08 par Stéphanie Chénier

» Chablis 2015
Mar 21 Fév 2017 - 16:59 par Yves Martineau

» Semaine du 12 février 2017
Lun 20 Fév 2017 - 9:50 par Patrick Pollefeys

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Lun 20 Fév 2017 - 9:00 par Pierre Beauregard

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

» Semaine du 5 février 2017
Mer 15 Fév 2017 - 0:26 par Frederick Blais

» Weber vs Subban
Mar 14 Fév 2017 - 21:51 par Ludwig Desjardins

» Dégustation du Domaine Michel Lafarge
Mar 14 Fév 2017 - 9:00 par Yves Martineau

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Semaine du 25 septembre 2016

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 29 Sep 2016 - 20:44

Ce midi, à la Maison Boulud :

Trapet A Minima bourgogne passetoutgrain 2014 : J’ignorais que ce domaine en produisait … le site Internet ne spécifie pas la proportion de chaque cépage, mais indique que ce vin est produit à partir de trois parcelles plantées en 1965 totalisant 60 ares sises dans le climat Grands Champs, sur le finage de Gevrey. Nez un peu poussiéreux au départ qui s’ouvrira sur un fruité rouge expressif et quelques notes florales/épicées. Bouche craquante, juteuse et gouleyante. Vin modeste, mais très bien fait, digeste, plaisant et fringuant. Un parfait breuvage pour un lunch! Bien, mais un peu cher … il faut dire que cette carte ne recèle pas vraiment de bonnes affaires!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7151
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Stephane Jean le Jeu 29 Sep 2016 - 20:51

En arrivant au restaurant le Chasse et Pêche, discussion avec mon ami Ray (le sommelier) sur le fait que David Croix qui quitte le Domaine Camille Giroud (dommage parce que j’adorais ce qu’il faisait. Une valeur sure en Bourgogne) pour le Domaine Roulot (un beau mariage en perspective). Alors pourquoi pas commencer avec un Roulot.

Domaine Roulot, Meursault Vireuils 2012 : Un nez élégant et puissant sur le zeste de citron (vraiment intense), frais et persistent en bouche. Même après avoir fini nos verres la carafe inondait la table de son odeur. Vraiment excellent.

Pour continuer en rouge, Domaine Michel Lafarge Volnay Clos du Chateau des Ducs 2009 – Monopole. Une seule expérience avec ce producteur et en Bourgogne au resto Ma Cuisine (dommage que ce producteur soit si difficile a trouver au Québec). Un Volnay classique d'une grande pureté aromatique et élégant. Probablement un des grands Volnay que j’ai eu la chance de boire.

En passant, ils ont des Clos Rougeard sur la carte…

Stephane Jean

Messages : 8
Date d'inscription : 03/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Olivier Collin le Ven 30 Sep 2016 - 10:40

Bonjour Simon,

Pour en avoir le coeur net j'ai ouvert une seconde quille le lendemain devant le hockey et le vin était à un autre niveau complètement. Nez beaucoup plus floral, nobles notes végétales typiques de 2014, une bouche sapide et néanmoins intrigante avec sa rétro faisant clairement ressortir l'anis. Une fort jolie bouteille.

La première n'était pas cuite, mais il est clair que le bas niveau de soufre (et peut-être un bouchon un peu généreux en air) ont donné un vieillissement prématuré.

Olivier Collin

Messages : 1955
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Gael Giraud le Ven 30 Sep 2016 - 13:16

Combien le Volnay de Lafarge sur table stp ?

Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Alexandre Trudel le Ven 30 Sep 2016 - 20:47

Yves Martineau a écrit:
Patrick Ayotte a écrit:Il me reste une bouteille de ce Graillot 2009 et je me demande si je dois l'attendre. J'ai adoré et bu 7-8 bouteilles du 2006, le millésime bu que j'ai le plus apprécié...

Aaah ce Graillot 2009! C'était une véritable bombe à son arrivée en 2011 et j'en ai pris une caisse avec grand plaisir. Comme je gardais un souvenir ému du 1999 bu à 10 ans d’âge, je me suis promis de boire mes dernières 2009 à 10 ans.

Graillot est un producteur un peu difficile à suivre. Autant ses 2006 et ses 2007 étaient marquées par une verdeur et une acidité qui les rangeaient dans la catégorie des "ratages" selon mon palais, autant le 2009 était d'une richesse très satisfaisante. Il manque peut-être un peu de fraîcheur et d'acidité pour en faire un vin qui vieillit bien je l'admets. En général, il faut boire la cuvée de base en jeunesse pour l'apprécier sur la pureté de son fruit. Surtout que la cuvée de base s'avère finalement un 2e vin: toutes les meilleures cuves entrent dans la cuvée Guiraude, que je considère pour ma part comme le 1er vin de la maison (évidemment, d'un point de vue marketing, Graillot ne présent pas les choses ainsi). Récemment, j'ai bu un 2013 (cuvée de base), et mes craintes étaient élevées considérant que c'est un millésime très moyen pour le Rhône nord ; j'ai été surpris par la richesse et la concentration du vin. Peut-être que la verdeur de certains millésimes récents est chose du passé...

Alexandre Trudel

Messages : 913
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Alexandre Trudel le Ven 30 Sep 2016 - 20:55

Olivier Collin a écrit:
Patrick Ayotte a écrit: Intéressant. Je devrais goûter au Foillard bientôt. J'ai aimé le Lapierre, mais je l'ai trouvé mûr pour un Bojo, un peu limite pour mes goûts en fait...

Moi je veux bien mais, selon les standards mondiaux, le gamay du Beaujolais est quand même loin d'être un monstre de maturité... En fait les vins sont (naturellement) murs et équilibrés dans ce coin du monde moins d'une année sur deux. Faut-il se plaindre des 2015 en l'état? J'aurais plutôt tendance à penser que le millésime est béni des dieux. Mais bon, c'est vrai, ce seront des vins qui titreront tout de même 13%, un sacrilège dans certains cercles aujourd'hui... Very Happy

Patrick: précipite-toi sur les 2014 (un bon millésime classique, pas de doutes) et laisse-nous les 2015!  Cool
Pour ma part, la seule bouteille de 2015 bue jusqu'à maintenant (14% d'alcool!) m'a complètement renversé, et me laisse croire comme Olivier qu'il s'agit bel et bien "d'un millésime béni des dieux". Je préfère de loin ce style atypique mais grandiose à la "normalité" des 2014!

Daniel Bouland Morgon Corcelette Vieilles Vignes 2015
Un coup de maître de Bouland, qui s'est surpassé dans ce millésime. D'habitude, je considère ce producteur comme relevant d'un style assez austère, stucturé, avec une masse de tannins fins qui surpasse le fruit en jeunesse, contrairement à d'autres producteurs qui présentent un style plus accessibles dans l'immédiat, sur la richesse du fruit, comme Lapierre, Foillard ou Descombes. C'est pourquoi c'est un producteur que j'encave davantage que je bois, ne doutant pas que c'est avec l'âge que le meilleur ressortira. Mais avec ce 2015, Bouland nous offre un vin très riche, avec un fruit gras et ample qui camoufle les tannins, nombreux mais tout en finesse. La robe est sombre, violacée, rappelant davantage les bordeaux que les bourgogne. C'est un vin épicé, avec des arômes bien prononcés qui évoquent les flaveurs typiques des morgon (fleurs, poivres, fruits des champs), mais à la puissance mille. La bouche est souple, riche, solaire, avec une finale assez longue ; c'est à la fois riche et frais, une sorte de croisement entre le rhône sud et la bourgogne. Les puristes du style classique du beaujolais ne seront peut-être pas contents ; pour ma part je pense que ce millésime propulse ce vin vers des sommets rarement atteints. La concentration de fruit mûr me laisse croire que ce vin sera toujours buvable, sans phase de fermeture, mais qu'il pourra aussi perdurer des décennies durant. Les comparaisons avec le millésime 2009 sont inévitables, mais je n'ai pas bu les 2009 de Bouland, alors difficile pour moi de comparer. Mais si tous les 2015 sont de ce niveau chez les producteurs qualitatifs de la région, ce sera clairement des achats impératifs pour moi. 92-93+


Dernière édition par Alexandre Trudel le Ven 30 Sep 2016 - 22:16, édité 1 fois

Alexandre Trudel

Messages : 913
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Patrick Ayotte le Ven 30 Sep 2016 - 21:14

Ne t'inquiète pas Alexandre, j'essaie de mettre le plus de 2014 possible en cave, mais j'ai de la difficulté à ne pas les boire!

Bien hâte de goûter au Chiroubles de Bouland 2015, tout comme le Chiroubles de Christophe Pacalet, un 2015 lui aussi. Faut pas bouder les bons producteurs non plus et je donne l'occasion au coureur de me surprendre Smile

Patrick Ayotte

Messages : 2776
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Patrick Ayotte le Ven 30 Sep 2016 - 21:22

Et du gamay, encore Smile

Georges Descombes Morgon Vieilles Vignes 2013
Rubis assez dense. Arômes de fruits rouges, de fleurs, d'épices, mais tout en douceur, puis de terre et de tabac. Véritable explosions de saveurs de fruits rouges sucrés, de canneberges, de fleurs séchées, d'épices douces, c'est gourmand, il y a de l'acidité, de la longueur et du plaisir. Quand le gamay fait vibrer, ça donne un vin comme celui-ci. Excellent (91)

Patrick Ayotte

Messages : 2776
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Alain Roy le Sam 1 Oct 2016 - 10:41

Pour poursuivre mode gamay, quelqu'un a goûté à ça ? Château Cambon 2015, beaujolais:
robe bien soutenue, texture angélique, de velours, de soie, patinée, name it !, un fruité pur, enveloppant, ce p'tit cul m'a fait ressentir la plénitude et l'harmonie, le tout pour 23 piasses ! affraid Avec du jus de même et pour le prix, je pourrais virer de bourgogne-slut à gamay-slut Laughing

Alain Roy

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Yves Martineau le Sam 1 Oct 2016 - 11:33

Pierre Gonon St. Joseph 2009
Nez classique sur le fruit noir et l'olive. La bouche est entre deux âges, une bonne acidité, mais fruit moins avenant qu'en jeunesse, mûr, un peu compoté. C'est bon, mais il était si bon en jeunesse que c'est une déception à ce stade. J'ignore s'il va s'améliorer. Attendre les dernières trois ans pour en avoir le cœur net. 89 pts

Yves Martineau

Messages : 4824
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Yves Martineau le Sam 1 Oct 2016 - 11:35

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Ce midi, à la Maison Boulud :

Trapet A Minima bourgogne passetoutgrain 2014 : J’ignorais que ce domaine en produisait … le site Internet ne spécifie pas la proportion de chaque cépage, mais indique que ce vin est produit à partir de trois parcelles plantées en 1965 totalisant 60 ares sises dans le climat Grands Champs, sur le finage de Gevrey. Nez un peu poussiéreux au départ qui s’ouvrira sur un fruité rouge expressif et quelques notes florales/épicées. Bouche craquante, juteuse et gouleyante. Vin modeste, mais très bien fait, digeste, plaisant et fringuant. Un parfait breuvage pour un lunch! Bien, mais un peu cher … il faut dire que cette carte ne recèle pas vraiment de bonnes affaires!


Quel dommage en effet, la sommelière Isabelle est super, elle a monté une belle carte, mais les prix imposés par le resto sont dissuasifs...

Yves Martineau

Messages : 4824
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Alexandre Trudel le Sam 1 Oct 2016 - 12:40

Château Thivin Côte de Brouilly Cuvée Zaccharie Geoffray 2009
Nez assez chameur, floral, qui évoque le pinot bourguignon, avec une touche de vanille et d'épices à gâteau. En bouche, c'est un peu unidimentionnel, sur un fruit très mûr mais assez peu nuancé, des notes d'élevage appuyées, et une finale d'une longueur très correcte, mais avec un brin de chaleur et d'amertume en trop. Peu d'acidité et peu de tannins. Se pose encore une fois avec ce vin la question de la longévité de certains beaujo, surtout ceux qui ce classent dans la catégorie des "nature" ou ceux qui ce classent dans la catégorie des modernes, comme celui-ci. En jeunesse, ce vin était un bombe ; après 7 ans, on peut se questionner sur le potentiel de vieillissement. Un fois que le fruit perd de son croquant, il reste la concentration et le bois. On a l’impression qu'il manque un peu de vivacité, le tout étant un peu écrasé par le côté démonstratif. C'est une cuvée très ambitieuse, moderniste, et somme toute assez réussie, mais bon, le vin ne provient pas d'une appellation parmi les plus prestigieuses de la région: l'élevage et l'extraction en mettent plein la vue, mais on se demande néanmoins si la qualité primaire était là dès le début pour justifier la réputation de grand vin... Ce vin est peut-être dans une phase intermédiaire. Je ne regrette pas d'avoir encore 4 bouteilles pour surveille son évolution dans les prochaines années. Ça reste un très bon RQP pour moi, mais peut-être pas mon style de beaujo favori. 89

Alexandre Trudel

Messages : 913
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Yves Martineau le Sam 1 Oct 2016 - 17:10

 
Jean-Claude Lapalu Brouilly Croix des Rameaux 2014

Que c'est bon! Fruit croquant, juteux et minéral, un équilibre idéal. Moins connu que les Foillard et cie, il produit néanmoins un des meilleurs vins de la région. 91-92 pts


Dernière édition par Yves Martineau le Sam 1 Oct 2016 - 18:28, édité 1 fois

Yves Martineau

Messages : 4824
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Francois Fontaine le Sam 1 Oct 2016 - 17:57

Yves Martineau a écrit:
Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Ce midi, à la Maison Boulud :

Trapet A Minima bourgogne passetoutgrain 2014 : J’ignorais que ce domaine en produisait … le site Internet ne spécifie pas la proportion de chaque cépage, mais indique que ce vin est produit à partir de trois parcelles plantées en 1965 totalisant 60 ares sises dans le climat Grands Champs, sur le finage de Gevrey. Nez un peu poussiéreux au départ qui s’ouvrira sur un fruité rouge expressif et quelques notes florales/épicées. Bouche craquante, juteuse et gouleyante. Vin modeste, mais très bien fait, digeste, plaisant et fringuant. Un parfait breuvage pour un lunch! Bien, mais un peu cher … il faut dire que cette carte ne recèle pas vraiment de bonnes affaires!


Quel dommage en effet, la sommelière Isabelle est super, elle a monté une belle carte, mais les prix imposés par le resto sont dissuasifs...

+1

Francois Fontaine

Messages : 89
Date d'inscription : 26/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Michelle Champagne le Sam 1 Oct 2016 - 21:26

Ce soir, Étienne Sauzet Puligny-Montrachet 2011. Jaune paille brillant. Un nez tout en subtilité de fleurs blanches, citron et pomme verte. La bouche est soyeuse, minérale et presque tannique à l'acidité salivante sur une rétro de beurre salé et une finale noisetée. Un vin distingué et élégant. Dire qu'il s'agit d'une entrée de gamme.....très beau!

Michelle Champagne

Messages : 1240
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Michelle Champagne le Dim 2 Oct 2016 - 9:10

Alain Roy a écrit:Pour poursuivre mode gamay, quelqu'un a goûté à ça ? Château Cambon 2015, beaujolais:
robe bien soutenue, texture angélique, de velours, de soie, patinée, name it !, un fruité pur, enveloppant, ce p'tit cul m'a fait ressentir la plénitude et l'harmonie, le tout pour 23 piasses ! affraid Avec du jus de même et pour le prix, je pourrais virer de bourgogne-slut à gamay-slut Laughing

J'ai goûté au Cambon hier et je n'ai pas le même enthousiame que toi. C'est assez léger et dénué de caractère. Proche d'un beaujolais nouveau...je l'ai déjà dit, je suis incapable d'apprécier ce type de vin. J'ai beau essayé, je n'y arrive pas.... scratch

Michelle Champagne

Messages : 1240
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Yves Martineau le Dim 2 Oct 2016 - 12:21

 
Domaine Gramenon Côtes du Rhône Sierra du Sud 2014
Quel beau vin du sud!
Nez de fruit frais avec un coté viandeux-animal. Belle acidité, donc fraîcheur, avec un fruit pur, croquant, large et rond, d'une belle gourmandise. Délicieux. 91 pts

Yves Martineau

Messages : 4824
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Yves Martineau le Dim 2 Oct 2016 - 12:31

 
Bodegas Alejandro Fernández Ribera del Duero Tinto Pesquera 2004

Nez chocolaté un peu animal, avec du fruit noir. La bouche est bouche ronde et mûre, gouteuse, avec des arômes de caramel. C'est pas mauvais, mais asséchant, on a trop appuyé sur le chêne. Loin de la classe des Pesquera d'antan. 87 pts

Yves Martineau

Messages : 4824
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Patrick Ayotte le Dim 2 Oct 2016 - 21:36

Michelle Champagne a écrit:
Alain Roy a écrit:Pour poursuivre mode gamay, quelqu'un a goûté à ça ? Château Cambon 2015, beaujolais:
robe bien soutenue, texture angélique, de velours, de soie, patinée, name it !, un fruité pur, enveloppant, ce p'tit cul m'a fait ressentir la plénitude et l'harmonie, le tout pour 23 piasses ! affraid Avec du jus de même et pour le prix, je pourrais virer de bourgogne-slut à gamay-slut Laughing

J'ai goûté au Cambon hier et je n'ai pas le même enthousiame que toi. C'est assez léger et dénué de caractère. Proche d'un beaujolais nouveau...je l'ai déjà dit, je suis incapable d'apprécier ce type de vin. J'ai beau essayé, je n'y arrive pas.... scratch

J'aime bien moi! Un vin que j'ai beaucoup aimé sur 2013 et 2014, mais j'ai complètement oublié de me procurer ce 2015! Je corrige le tir cette semaine sans faute!

Patrick Ayotte

Messages : 2776
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Michelle Champagne le Dim 2 Oct 2016 - 22:34

Patrick Ayotte a écrit:
Michelle Champagne a écrit:
Alain Roy a écrit:Pour poursuivre mode gamay, quelqu'un a goûté à ça ? Château Cambon 2015, beaujolais:
robe bien soutenue, texture angélique, de velours, de soie, patinée, name it !, un fruité pur, enveloppant, ce p'tit cul m'a fait ressentir la plénitude et l'harmonie, le tout pour 23 piasses ! affraid Avec du jus de même et pour le prix, je pourrais virer de bourgogne-slut à gamay-slut Laughing

J'ai goûté au Cambon hier et je n'ai pas le même enthousiame que toi. C'est assez léger et dénué de caractère. Proche d'un beaujolais nouveau...je l'ai déjà dit, je suis incapable d'apprécier ce type de vin. J'ai beau essayé, je n'y arrive pas.... scratch

J'aime bien moi! Un vin que j'ai beaucoup aimé sur 2013 et 2014, mais j'ai complètement oublié de me procurer ce 2015! Je corrige le tir cette semaine sans faute!

Regoûter ce soir car incapable de finir la bouteille hier. Zéro amélioration...ce n'est définitivement pas pour moi!

Michelle Champagne

Messages : 1240
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Simon Dagenais le Lun 3 Oct 2016 - 20:04

Après trois semaines en Italie, je "célèbre" le retour à la maison avec autre chose que des vins Italiens!

2013 Chanson Père et Fils Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre:
Oeil jaune dorée;
Nez principalement sur le les agrumes (citron). légèrement crémeux avec des pointes d'épices vertes. Ensemble en fraîcheur, bonne intensité & ampleur. Somme toute simple.
Bouche est bien franche, vive en attaque, principalement sur des notes de citron. Petit qquchose de "crayeux", finale longue sur des notes salines. Frais & simple. Bien.

2014 Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos du Cellier Aux Moines:
Oeil rubis dense mais translucide;
Nex exubérant, principalement sur les petits fruits rouges foncés (le cassis) & des notes de poivrons verts grillés. Boisé & épices plus important avec le temps. Est plus "bordelais" que bourguignon...
Bouche intense, principalement sur le cassis. Bonne ampleur en attaque, tannins nombreux & finale épicée. Très bonne longueur, saveur de poivron grillé perceptible.
Le lendemain, semble s'être assagi & plus harmonieux.
Agréable!

Salutations

Simon Dagenais

Messages : 47
Date d'inscription : 02/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 septembre 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum