Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Suis-je le seul à détester la cire sur les goulots ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suis-je le seul à détester la cire sur les goulots ?

Message par Ludwig Desjardins le Mer 16 Mar 2016 - 12:44

Steeve Lamontagne a écrit:Lors d'une récente dégustation avec des gens de la maison des vins en question, on a expliqué que l'idée derrière la cire, pour eux, était de garder du gaz carbonique à l'intérieur de la bouteille. Je croix que c'était pour garder le côté croquant et fruité à leurs vin.

Pas sûr de comprendre: gardez du gaz carbonique dans un Fleurie ou un Sancerre?


Ludwig Desjardins

Messages : 4257
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je le seul à détester la cire sur les goulots ?

Message par Frederick Blais le Mer 16 Mar 2016 - 13:45

Le gaz carbonique préserve le vin. Si selon eux la cire rend le tout plus opaque, alors ça fait du sens.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1773
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je le seul à détester la cire sur les goulots ?

Message par Yves Martineau le Mer 16 Mar 2016 - 15:28

Frederick Blais a écrit:Le gaz carbonique préserve le vin.  Si selon eux la cire rend le tout plus opaque, alors ça fait du sens.

Fred, je continue sur notre discussion de l'autre soir... Razz

"faire" du sens? tu veux dire construire, fabriquer un sens?

Donc la cire serait fabricante de sens?   clown

It doesn't make any sense in French, my friend
avatar
Yves Martineau

Messages : 4885
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je le seul à détester la cire sur les goulots ?

Message par Michel Therrien le Mer 16 Mar 2016 - 15:48

Nous allons tenter de châtié nos propos maître!
Au sens figuré.....bon sang!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7387
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je le seul à détester la cire sur les goulots ?

Message par Ludwig Desjardins le Mer 16 Mar 2016 - 16:03

Si les vertus de la cire pour protéger le vin sont si importantes, pourquoi les grands domaines ne rajoutent tout simplement pas cet attribut à leurs bouteilles?

Mis à part Raveneau, Cotat, Chapoutier (dont la cire n'est pas étanche) et quelques autres qui utilisent la cire, la grande majorité des domaines qui l'utilisent ne sont pourtant pas à classer dans la catégorie du grand vin de longue garde (par exemple Foillard, Ganevat, etc.). Dans la majorité des cas je pense donc soit à un choix cosmétique, soit à une croyance sur les vertus de la cire.

Sinon une option pour recréer une protection très imperméable serait de mettre un saran wrap sur le top de la bouteille... Exclamation

La maison Lopez de Heredia explique son choix de la capsule de cire sur la base de la protection contre les moisissures et insectes, alors que l'étanchéité est surtout réglée par un bouchon de meilleur qualité.

Depuis 1877, nous avons conservé les vins qui, suite à l‘extraordinaire qualité des fruits, ont possédé la meilleure capacité de vieillissement. Ce sont nos « Gran Reservas » (grandes gardes) ou « Grands Vins ». Nous avons réalisé une sélection spéciale certaines années du domaine de Viña Tondonia (où nous élaborons des vins rouge et blanc de grande garde), et de celui de Viña Bosconia.

Il serait absurde de penser au cachetage des bouteilles de vin jeune qui seront rapidement consommées. Pourquoi perdre son temps à cacheter une bouteille dont les jours sont comptés ? Ce serait plutôt une gêne qu’autre chose. Mais les Gran Reservas, sont des vins ayant plus de prétentions, et particulièrement sélectionnés pour leur qualité, et ils ont donc besoin d’être parfaitement étanches afin d’être conservés pendant de longues années. Ils ont donc également besoin d’un bouchon de grande qualité qui les aide à développer leur jeunesse pour atteindre l’âge adulte puis la maturité – sans toutefois parvenir à ce que l’on appellera un « Grand Vin ». Les grands vins doivent être, tout d’abord, « réellement âgés », puis « parfaits » parmi les différents critères qui leur permettra d’atteindre cette perfection pour chaque millésime ou vin. Ces « Grands Vins » doivent être traités avec « révérence », ornés et présentés de la manière la plus digne et respectueuse.

Afin d’obtenir ce titre si noble, ils doivent être choyés – le berceau où ils dorment, la pièce où ils demeurent, l’air qu'ils respirent, la température qui les enveloppe, les mains qui les caressent, le récipient qui les conserve, le bouchon qui les protège, et bien sûr, le cachet qui les scellent. Il va sans dire que tous ces processus doivent conserver leur naturel. En tant que personnage principal, le vin devra être élevé avec soin, la barrique qui l’héberge doit être de chêne de bonne provenance ainsi que le bouchon en liège qui devra être minutieusement choisi .

Avec autant de soins attentionnés de la part du maître de chai : après avoir mûri dans une bouteille travaillée (comme celle soufflée à l’ancienne qui pesait plus de 700 grammes avec un fond creux qui la renforçait) et après avoir été bouché par un bouchon de liège, long, compact et flexible, le vin n’est pas encore grand. Il a besoin de passer de nombreuses années dans l’obscurité d’un bouteiller, où une humidité assez élevée provoquera la moisissure à l’extérieur de la bouteille. Le vin évoluera lentement dans ce milieu, et après avoir passé 6, 8, 10 ans voire même plus, il deviendra un grand vin avec une personnalité exceptionnelle.

L’expérience nous a toutefois démontré que le bouchon, même s’il est de très bonne qualité, n’est jamais parfait à moins que sa tête externe ne soit protégée. L’expérience nous a également démontré que le produit idéal pour protéger le bouchon de la moisissure et des insectes en milieu sec est le cachet de cire. Le cachet de cire nous garantit que nous n’aurons pas à remplacer les bouchons.

Ludwig Desjardins

Messages : 4257
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je le seul à détester la cire sur les goulots ?

Message par Frederick Blais le Mer 16 Mar 2016 - 16:28

Yves Martineau a écrit:
Frederick Blais a écrit:Le gaz carbonique préserve le vin.  Si selon eux la cire rend le tout plus opaque, alors ça fait du sens.

Fred, je continue sur notre discussion de l'autre soir... Razz

"faire" du sens? tu veux dire construire, fabriquer un sens?

Donc la cire serait fabricante de sens?   clown

It doesn't make any sense in French, my friend

Ahaha je me demandais ça prendrait combien de temps avant que tu l'attrapes.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1773
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je le seul à détester la cire sur les goulots ?

Message par Patrick Pollefeys le Lun 21 Mar 2016 - 22:36

Jean-Philippe a servi à l'aveugle un Pascal Cotat dans sa bouteille d'origine en fds. Le goulot était complètement nettoyé et aucune cire ne flottait dans le vin.

avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 593
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je le seul à détester la cire sur les goulots ?

Message par Mario Vaillancourt le Jeu 24 Mar 2016 - 12:53

Je n'aime pas non plus les bouteilles avec goulots de cire, difficiles à ouvrir, demande plus de travail même si je dois avouer qu'elles ont un certain charme dans la cave. Mais ce n'est pas un problème majeur, juste parfois un peu plus difficile au resto vs. à la maison ou les étapes pour bien l'ouvrir sont plus faciles à suivre.
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 819
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je le seul à détester la cire sur les goulots ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum