Derniers sujets
» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Aujourd'hui à 1:10 par David Bedard

» Semaine du 12 février 2017
Aujourd'hui à 0:00 par Frederick Blais

» Dégustation chambolle souper 23 Février
Hier à 19:29 par Stéphanie Chénier

» Vente de vins sur IEGOR
Ven 17 Fév 2017 - 17:34 par Pierre Cayouette

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

» Semaine du 5 février 2017
Mer 15 Fév 2017 - 0:26 par Frederick Blais

» Weber vs Subban
Mar 14 Fév 2017 - 21:51 par Ludwig Desjardins

» Dégustation du Domaine Michel Lafarge
Mar 14 Fév 2017 - 9:00 par Yves Martineau

» Club de dégustation de Mtl : Dreamer
Mar 14 Fév 2017 - 8:23 par PhilippeGingras

» Hommage aux femmes!
Lun 13 Fév 2017 - 21:27 par Alexandre Trudel

» Dégustation chez oenopole - Domaine Henri Naudin-Ferrand et Domaine Bizot
Lun 13 Fév 2017 - 17:13 par Fabien Rosiau

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Semaine du 28 février

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Stéphanie Chénier le Jeu 3 Mar 2016 - 20:01

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Lundi soir, en la baronnerie de St-Charles-Borromée :

Cherisey Hameau de Blagny puligny-montrachet 1er cru 2012 : Un peu de bois au nez, avec cette note de crème anglaise, sur fond de fruits blancs frais, d’agrumes fins et de fleurs printanières. Bouche étonnement ouverte, assez fine et droite, fraîche, avec une certaine ampleur, un joli grain, mais sans gras. Finale harmonieuse, gracile, de longueur correcte. Très bien.

Comtes Lafon Clos de la Barre meursault 2009 : Après un Genevrières 2009 déstabilisant, voici une expérience rassurante avec un Lafon 2009. Nez de fruits jaunes bien mûrs avec une petite touche exotique, du nougat, un soupçon de vanille et de pain grillé. La bouche est ample, riche, mais avec de l’éclat et de la tenue. Ensemble vineux, puissant, mais sans lourdeur, long et savoureux, encore résolument jeune. Un peu baroque, certes, mais semble tirer profit adroitement des qualités du millésime, sans en accuser les excès. Excellent au moins.

Barthod Les Charmes chambolle-musigny 1er cru 2006 : Nez frais, intense, encore jeune, qui demande de l’attention, mais qui se révèle d’une précision rare. On y trouve des notes de fruits noirs, de fleur mauve, d’épices douces, avec une petite nuance fumée. Bouche magnifiquement construite, tendue, classique et étincelante. Un vin cistercien, mais à l’éclat éblouissant, qui me semble être un tour de force dans ce millésime humide, parfois terne, voire diffus. Excellent, voire plus.

Mugnier Les Fuées chambolle-musigny 1er cru 2006 : Nez de fruits rouges et de cannelle, avec des nuances terreuses et végétales en arrière-plan (chanvre et menthe). Attaque pleine, suave et généreuse. Milieu de bouche avec de la profondeur et finale avec du souffle, de l’ampleur et beaucoup de finesse. Structurellement, ce vin est un ravissement, mais aromatiquement, je le trouve moins précis et pur que le précédent, accusant, il me semble, certaines faiblesses de l’année. Un vin qui a pris du poids en bouteille et se révèle des plus agréables à boire, mais pas tout à fait au niveau de sa réputation il me semble. Excellent.

Vincent, je peux t'aider à ce sujet... MP

Stéphanie Chénier

Messages : 1184
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Stephane Richard le Jeu 3 Mar 2016 - 20:18

Frederick Blais a écrit:Kopke Tawny 30 ans embouteillé en 2015 :Superbe couleur fauve, claire, uniforme et étincelante.  Au nez, c'est fin et puissant, d'une belle complexité, dominé par la crème caramel, sucre grillé, noisette grillée et appuyée par des notes boisées et de marmelade d'orange.  La bouche est en dentelle, superbe équilibre en attaque, bonne acidité qui donne l'impression presque d'un Porto demi-sec, milieu de bouche avec légère amertume qui encore une fois aide à équilibré le sucre, les saveurs détales en étages pour terminer en queue de paon sur cette finale explosive et caressante et empreinte d'une chaleur qui ne brule aucunement!  Miam miam!!!  18.5-19/20


Je me suis presque laissé tenter ce soir...à voir ton commentaire je pense que je vais me raviser et en mettre au moin une en cave...

Stephane Richard

Messages : 18
Date d'inscription : 25/09/2015
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 4 Mar 2016 - 8:18

Mardi soir, en famille :

Bachelet-Monnot Clos de la Boutière maranges 1er cru 2013 : Couleur jeune et brillante, aux fin reflets mauves, mais peu dense. Nez de pivoine, de fruits frais et de poivre blanc après une brève aération pour dissiper une petite réduction. Bouche friande, fruitée et craquante, finement épicée. Un vin peu dense, bien fait et que j’aurais peut-être placé en Beaujolais (sur un joli Moulin-à-Vent par exemple) plutôt qu’en Côte de Beaune à l’aveugle. Bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7144
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Yves Martineau le Ven 4 Mar 2016 - 8:37

les vins déjà commentés par Vincent....

Henri Germain et Fils Meursault 1er Cru Charmes 2007
Nez joli de poires et pommes blanches.
Une belle bouche encore bien jeune, c'est fin et bien enrobé, avec une belle finale saline qui envoyait les convives à Chablis. Très beau vin. 91-92 pts

Domaine de l'Écu (Guy Bossard) Muscadet de Sèvre-et-Maine Expression de Granit 2002
Nez qui sent la pomme je pensais à un Brézé, j'étais certain qu'il s'agissait d'un chenin blanc! Belle richesse, du volume, acidité basse, c'est bon, pas très complexe, mais tout un vin pour le prix. Une très belle surprise, je cherchais. 89 pts


Domaine Henri Delagrange et Fils Volnay 1er Cru Clos des Chênes 2005
Un nez de pinot avec des épices, c'est fin, parfumé et charmeur. Bouche qui montre du volume, clairement Bourguignonne (quelle surprise!), avec belle pureté et de la fraicheur. Un vin racé avec de beaux tanins fondus, qui possède du volume, de l'éclat et du style. Quelle belle surprise de l'ami Vincent, j'avais oublié qu'il en avait acheté avant que ABC ne le relance sur le marché québécois. Très réjouissant de constater comment les vins évoluent. 92 pts

Cécile Tremblay Chambolle-Musigny Les Cabottes 2010
Un nez suave, floral, avec un peu d'élevage, envoûtant. Bouche très charmeuse, avec des tanins fins mais fondus, une texture qui est l'archétype de l'élégance de l'appellation. C'est magnifique, dans un style moderne, on ne sent le Villages que sur la longueur plus modeste. Beaucoup de classe, avec un niveau de premier crû. 91-92

Giuseppe Quintarelli Amabile del Cerè Veneto IGT 1988
J'ai pu voir évoluer le vin tout au long de la soirée des Oscars...
Un nez complexe et envoutant, avec de la volatile et une tonne d'arômes d'orange sanguine, de figues et de pêche mûre. Bouche fraîche et wild, c'est un vin aussi grand que gourmand. Une telle concentration relève du miracle lorsqu'elle laisse une impression aérienne, voluptueuse. La longueur est phénoménale. J'ai une relation passionnelle avec ce vin! 97 pts




Yves Martineau

Messages : 4819
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Frederick Blais le Ven 4 Mar 2016 - 9:51

Stephane Richard a écrit:
Frederick Blais a écrit:Kopke Tawny 30 ans embouteillé en 2015 :Superbe couleur fauve, claire, uniforme et étincelante.  Au nez, c'est fin et puissant, d'une belle complexité, dominé par la crème caramel, sucre grillé, noisette grillée et appuyée par des notes boisées et de marmelade d'orange.  La bouche est en dentelle, superbe équilibre en attaque, bonne acidité qui donne l'impression presque d'un Porto demi-sec, milieu de bouche avec légère amertume qui encore une fois aide à équilibré le sucre, les saveurs détales en étages pour terminer en queue de paon sur cette finale explosive et caressante et empreinte d'une chaleur qui ne brule aucunement!  Miam miam!!!  18.5-19/20


Je me suis presque laissé tenter ce soir...à voir ton commentaire je pense que je vais me raviser et en mettre au moin une en cave...

Tu ferais bien Smile Hier j'ai reçu Alexandre D. qui n'aime pas le Porto et il s'en est servi 3 verres! Je ne crois pas qu'il mettrait une aussi haute note que moi mais je pense qu'il a bien aimé.

Frederick Blais

Messages : 1748
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Alexandre Deslauriers le Ven 4 Mar 2016 - 12:54

Frederick Blais a écrit:
Stephane Richard a écrit:
Frederick Blais a écrit:Kopke Tawny 30 ans embouteillé en 2015 :Superbe couleur fauve, claire, uniforme et étincelante.  Au nez, c'est fin et puissant, d'une belle complexité, dominé par la crème caramel, sucre grillé, noisette grillée et appuyée par des notes boisées et de marmelade d'orange.  La bouche est en dentelle, superbe équilibre en attaque, bonne acidité qui donne l'impression presque d'un Porto demi-sec, milieu de bouche avec légère amertume qui encore une fois aide à équilibré le sucre, les saveurs détales en étages pour terminer en queue de paon sur cette finale explosive et caressante et empreinte d'une chaleur qui ne brule aucunement!  Miam miam!!!  18.5-19/20


Je me suis presque laissé tenter ce soir...à voir ton commentaire je pense que je vais me raviser et en mettre au moin une en cave...

Tu ferais bien Smile  Hier j'ai reçu Alexandre D. qui n'aime pas le Porto et il s'en est servi 3 verres!  Je ne crois pas qu'il mettrait une aussi haute note que moi mais je pense qu'il a bien aimé.

Effectivement, je ne mettrais pas 18.5-19! Mais j'ai beaucoup apprécié la finesse et le côté très digeste de ce Porto... Assez pour me faire réfléchir en mettre une ou deux bouteilles en cave, ce qui n'est pas peu dire! De loin plus agréable que la grande majorité des Sauternes!

Alexandre Deslauriers

Messages : 1041
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Patrick Ayotte le Ven 4 Mar 2016 - 16:55

Heinrich Pinot Noir Dorflagen Burgenland 2014

Rouge éclatant et translucide (on dirait du jus de canneberge à la couleur). Le nez offre des arômes de Pinot Noir de climat frais avec du fruit rouge, de la terre, un léger côté vert ou végétal, de la fraicheur et finalement des épices. Bonne acidité qui se reflète dans les saveurs de fruits rouges acidulés, de cerise de terre, de fleurs et d'herbes séchées, puis une légère amertume qui mène vers une finale tout en finesse. Se boit très bien étant léger mais goûteux. Il est assez rare de boire du Pinot Noir de ce prix avoir un aussi bel équilibre. Très bien (89)

Composé de Pinot Noir. Certifié bio. Élevage en fûts de chêne français de plus d'un vin pendant 7 mois. Fait 12% d'alcool. Payé 25,00$, mars 2016

Patrick Ayotte

Messages : 2774
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Stéphanie Chénier le Ven 4 Mar 2016 - 17:10

Stéphanie Chénier a écrit:
Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Lundi soir, en la baronnerie de St-Charles-Borromée :

...

Mugnier Les Fuées chambolle-musigny 1er cru 2006 : Nez de fruits rouges et de cannelle, avec des nuances terreuses et végétales en arrière-plan (chanvre et menthe). Attaque pleine, suave et généreuse. Milieu de bouche avec de la profondeur et finale avec du souffle, de l’ampleur et beaucoup de finesse. Structurellement, ce vin est un ravissement, mais aromatiquement, je le trouve moins précis et pur que le précédent, accusant, il me semble, certaines faiblesses de l’année. Un vin qui a pris du poids en bouteille et se révèle des plus agréables à boire, mais pas tout à fait au niveau de sa réputation il me semble. Excellent.

Vincent, je peux t'aider à ce sujet...  MP

Vous aurez compris que c'était une blague et que Vincent ne m'a pas écrit par MP pour me donner ses Fuées de Mugnier! Laughing

Je ne veux pas lui prêter des intentions qui ne sont pas les siennes...

Stéphanie Chénier

Messages : 1184
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 4 Mar 2016 - 19:43

Je t'aurais écrit, mais c'était une bouteille offerte par Michel!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7144
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Stéphanie Chénier le Ven 4 Mar 2016 - 21:31

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Je t'aurais écrit, mais c'était une bouteille offerte par Michel!

Vincent, je vois que toi, tu as beaucoup d'estime pour tes amis!

Wink

Stéphanie Chénier

Messages : 1184
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Stéphanie Chénier le Sam 5 Mar 2016 - 9:46



Domaine J-F Mugnier Chambolle Musigny 2005

J'étais inquiète d'ouvrir une appellation village de 11 ans...  à tort!  Quel vin fringuant, encore frais et minéral.  Quel parfum envoûtant.  La texture veloutée tapisse la bouche de ses arômes de cassis et de fleurs.  Le seul indice de son âge serait la finale en decrescendo qui n'est pas très longue, mais ça ne coupe pas court et c'est incroyable malgré tout!  Excellent!



Domaine des Lambrays Morey-St-Denis 1er cru Les Loups 2010

Le meilleur accord avec le plat (coq au vin) en raison des arômes de terre humide et de champignons, d'épices, qui résonnent avec la sauce bourguignonne (oignons perlés et chanterelles).  La robe tire sur le rouge brique mais pas de trace d'oxydation.  Les tannins sont souples et la trame légèrement minérale.  Un vin à point, très bien.

Stéphanie Chénier

Messages : 1184
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Invité le Sam 5 Mar 2016 - 11:25

Patrick Ayotte a écrit:Heinrich Pinot Noir Dorflagen Burgenland 2014

Rouge éclatant et translucide (on dirait du jus de canneberge à la couleur). Le nez offre des arômes de Pinot Noir de climat frais avec du fruit rouge, de la terre, un léger côté vert ou végétal, de la fraicheur et finalement des épices. Bonne acidité qui se reflète dans les saveurs de fruits rouges acidulés, de cerise de terre, de fleurs et d'herbes séchées, puis une légère amertume qui mène vers une finale tout en finesse. Se boit très bien étant léger mais goûteux. Il est assez rare de boire du Pinot Noir de ce prix avoir un aussi bel équilibre. Très bien (89)

Composé de Pinot Noir. Certifié bio. Élevage en fûts de chêne français de plus d'un vin pendant 7 mois. Fait 12% d'alcool. Payé 25,00$, mars 2016

J'ai trouvé le fruit ténu et marqué par le végétal sans parler de l'acidité grimaçante. Pas facile à boire. Je sais néanmoins que l'ami Karl Duval a, lui aussi, beaucoup aimé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Patrick Ayotte le Sam 5 Mar 2016 - 12:40

Patrick Désy a écrit:
Patrick Ayotte a écrit:Heinrich Pinot Noir Dorflagen Burgenland 2014

Rouge éclatant et translucide (on dirait du jus de canneberge à la couleur). Le nez offre des arômes de Pinot Noir de climat frais avec du fruit rouge, de la terre, un léger côté vert ou végétal, de la fraicheur et finalement des épices. Bonne acidité qui se reflète dans les saveurs de fruits rouges acidulés, de cerise de terre, de fleurs et d'herbes séchées, puis une légère amertume qui mène vers une finale tout en finesse. Se boit très bien étant léger mais goûteux. Il est assez rare de boire du Pinot Noir de ce prix avoir un aussi bel équilibre. Très bien (89)

Composé de Pinot Noir. Certifié bio. Élevage en fûts de chêne français de plus d'un vin pendant 7 mois. Fait 12% d'alcool. Payé 25,00$, mars 2016

J'ai trouvé le fruit ténu et marqué par le végétal sans parler de l'acidité grimaçante. Pas facile à boire. Je sais néanmoins que l'ami Karl Duval a, lui aussi, beaucoup aimé.

J'ai aussi noté le côté un peu "vert" du vin (j'en parle dans mon CR justement), mais après 2 heures, il était beaucoup plus beau. Le lendemain pour le dernier 1/4 de bouteille, j'avais dans mon verre un très beau Pinot pour les 25$ payés...

Patrick Ayotte

Messages : 2774
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Invité le Sam 5 Mar 2016 - 13:24

Patrick Ayotte a écrit:
Patrick Désy a écrit:
Patrick Ayotte a écrit:Heinrich Pinot Noir Dorflagen Burgenland 2014

Rouge éclatant et translucide (on dirait du jus de canneberge à la couleur). Le nez offre des arômes de Pinot Noir de climat frais avec du fruit rouge, de la terre, un léger côté vert ou végétal, de la fraicheur et finalement des épices. Bonne acidité qui se reflète dans les saveurs de fruits rouges acidulés, de cerise de terre, de fleurs et d'herbes séchées, puis une légère amertume qui mène vers une finale tout en finesse. Se boit très bien étant léger mais goûteux. Il est assez rare de boire du Pinot Noir de ce prix avoir un aussi bel équilibre. Très bien (89)

Composé de Pinot Noir. Certifié bio. Élevage en fûts de chêne français de plus d'un vin pendant 7 mois. Fait 12% d'alcool. Payé 25,00$, mars 2016

J'ai trouvé le fruit ténu et marqué par le végétal sans parler de l'acidité grimaçante. Pas facile à boire. Je sais néanmoins que l'ami Karl Duval a, lui aussi, beaucoup aimé.

J'ai aussi noté le côté un peu "vert" du vin (j'en parle dans mon CR justement), mais après 2 heures, il était beaucoup plus beau. Le lendemain pour le dernier 1/4 de bouteille, j'avais dans mon verre un très beau Pinot pour les 25$ payés...

Vais revisiter. Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Jonathan Marquis le Sam 5 Mar 2016 - 18:06

2000 paul jaboulet la chapelle hermitage

Nez peu expressif sur le bacon fumé, l'olive, la violette et le fruit rouge
En bouche c'est fuité et fumé, matière plutôt moyenne et ça tombe rapidement, plutôt court pour un vin de cette race.
Millésime difficile, Pour le prix demandé c'est peu interessant! 89 points
Pour Alain: payé approx 174$ dans un lot de 5 millésimes sur iegor

Jonathan Marquis

Messages : 886
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 30
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Invité le Sam 5 Mar 2016 - 20:20

Jonathan Marquis a écrit:2000 paul jaboulet la chapelle hermitage

Nez peu expressif sur le bacon fumé, l'olive, la violette et le fruit rouge
En bouche c'est fuité et fumé, matière plutôt moyenne et ça tombe rapidement, plutôt court pour un vin de cette race.
Millésime difficile, Pour le prix demandé c'est peu interessant! 89 points
Pour Alain: payé approx 174$ dans un lot de 5 millésimes sur iegor

Était pourtant très bien sorti lors de la verticale !! Il avait même fait de l'ombre au 2000 de JL Chave ! Peut-être une bouteille pas top ! scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Jonathan Marquis le Sam 5 Mar 2016 - 20:58

1996 les forts de latour

Nez de bonne puissance sur le cuir, les fruits, la fumée, le cèdre et un peu de poivrons rouges
La bouche est très belle, du fruit et du cuir en puissance, tannins bien intégrés mais présents, beaucoup de matière
Finale de belle longueur, un peu rugeuse, sur le fruit rouge, la fumée et une touche de poivron rouge.
À son plateau, va encore tenir la route quelques années
91 points

Jonathan Marquis

Messages : 886
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 30
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Jonathan Marquis le Sam 5 Mar 2016 - 21:02

Yvan J. Grisé a écrit:
Jonathan Marquis a écrit:2000 paul jaboulet la chapelle hermitage

Nez peu expressif sur le bacon fumé, l'olive, la violette et le fruit rouge
En bouche c'est fuité et fumé, matière plutôt moyenne et ça tombe rapidement, plutôt court pour un vin de cette race.
Millésime difficile, Pour le prix demandé c'est peu interessant! 89 points
Pour Alain: payé approx 174$ dans un lot de 5 millésimes sur iegor

Était pourtant très bien sorti lors de la verticale !! Il avait même fait de l'ombre au 2000 de JL Chave ! Peut-être une bouteille pas top ! scratch

C'est vrai! Pourtant la bouteille ne semblait pas défectueuse, juste un peu moins expressive, peut etre pas asser d'air?

Jonathan Marquis

Messages : 886
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 30
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par PhilippeGingras le Dim 6 Mar 2016 - 19:22

Bu durant la semaine :

2014 Pascal Jolivet Sancerre

Un sauvignon très buvable mais générique à souhait.
Bon ? oui ! mais rien d'impressionnant là-dedans. La sauvignon blanc ne m'a jamais impressioné pour l'instant.Dommage.
Ben Phil , arrête d'acheter des sauvignon à 20$...ouin p-ê bien mais si j'aime pas tant à 20$ rien me dit que je vais aimer à 50$.
Pomme verte,acidité bien dosé et citron.Pas trop de minet là-dedans.
Payé 20$
15.5/20


2013 Ravine Vineyard Estate Winery Chardonnay


Ce n'est pas tant un vin d'apéro.Du moins pas maintenant.
Il a pas digéré du tout son bois.J'ai bien aimé malgré tout mais moins la douce.
Un vin acheté au domaine en octobre dernier.
Une aciditié bien controlé, zeste de citron,jus de citron et caramel écossais légèrement beurré.
À suivre comme domaine.
Payé environ 25$
16/20 ++

1999 Giuseppe Quintarelli Valpolicella Classico Superiore

Ahhh ma dernière 1999 de Valpo. Un peu décu...car même si les bouteilles ne sont pas tous égales, quand la bouteille est clean et bonne , mon dieu que j'adore.
Amené ce vin pour la fête d'un ami qui commence à tripper vino.
Carafé 1h , elle avait un nez bien envoutant.
En bouche, tout est bien droit.L'alcool est pas là du tout.Très buvable et même frais.
Du raisin sec,des fruits noirs sêchés, des fruits bien confits.Des notes d'herbes sêchés.Vraiment une de mes belles bouteilles de Quintarelli valpo à un prix dérisoire.
Si vous en voulez pu.....
Payé 76$
17.5/20




PhilippeGingras

Messages : 686
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Olivier Russell le Mar 15 Mar 2016 - 21:27

Un autre CR avec procrastination avancée qu’on se croirait à la fin d’un trimestre au Cégep en sciences humaines pures.  Neutral

Deux vins dégustés lors du même weekend où le but était D’ENFIN célébrer la vente de mon condo.
(Marché actuel  = 20 vendeurs pour 1 acheteur à Québec = une tonne de moins sur les épaules  cheers )

Le premier vin avec la douce :

Domaine Cécile Tremblay, Morey St-Denis, Très Girard 2008

Vin issu de la vente Prestige et Patrimoine 2, payé 125$ (pour Alain !) disons que j’étais pas mal fébrile de gouter ce domaine. Probablement payé beaucoup trop cher (c’est quand même un village), mais vu la rareté de ces vins au Québec…je ne pouvais pas m’en empêcher! Dès le premier coup de nez, ma blonde me lance un regard du genre : "on est loin du petit vin de semaine mon coquin, même si tu as essayé de brouiller les pistes avec ton choix du rôtisseur de chez St-Hubert ". Wow, quel beau nez. Au départ on est sur les épices et le gingembre. Puis à l’agitation, j’y perçois un peu de paprika, et même du cari. Ma blonde se demande si j’ai fumé du cari dans le sous-sol, mais sérieusement je n’ai jamais aussi bien perçu le côté épicé d’un vin ! En bouche, le fruit est bien présent avec un petit coté acidulé, notamment la canneberge ainsi que des notes de biscuit au gingembre. Il termine en une finale plutôt longue avec une certaine minéralité et des tannins encore bien présent. C’est drôle, le fruit est pur, mais on sent les épices vraiment beaucoup…quasiment qu’on pourrait croire qu’il goûte un peu « salé » (je sais que j’exagère un peu, mais c’est l’impression qu’il me donnait). J’ai très peu d’expérience en Morey St-Denis…mais si je fais le lien avec des lectures…ce vin semble vraiment être un vin de terroir. Un vin intellectuel, avec du charme, mais pas explosif. Toute en retenue et élégance. Assurément du rang d’un premier cru. Très bien +


Le second avec toute la famille, dégusté à l’aveugle.

Domaine Thomas-Moillard, Corton Clos du Roi Grand Cru 1990

Voulant me féliciter pour ma vente, je savais que le paternel allait frapper fort en bourgogne.  C’est ce que j’ai constaté au premier coup d’œil. Robe rubis/brique et à ma surprise limpide et non trouble. Un nez somme toute discret, sur la terre humide, les fleurs séchées et un peu de tabac. En bouche ; wow. C’est bien évidemment souple et soyeux, mais très vigoureux ai-je noté, avec une acidité remarquable qui garde tout en équilibre. Belle longueur sur des notes de fruits compotés et confiture de fraises de grand-maman. Au dévoilement je tombe en bas de ma chaise. Je pensais 1999, et pour être franc...2005 m'a même traversé l'esprit. 1990 ! Ayoye, j’avais 5 ans au moment des vendanges. J’ai souvent goûté chez mon père des bourgognes passé leur peak, où on sentait que ça manquait un peu de souffle. Pas celui là. En pleine forme le jeunot ! Je confirme que le millésime 1990 en était un grand et ce Corton a magnifiquement bien vieillit. (Note pour Alain : j’ai trouvé sur la bouteille une étiquette de prix marquée 58,98$, probablement acheté en 92 ou 93) Il s’essouffle malheureusement après 30-45 minutes dans le verre, mais c’est pas grave…le grand moment est déjà vécu. Comme ça dit dans Six Feet Under : It’s already gone. Excellent

Olivier Russell

Messages : 64
Date d'inscription : 02/03/2015
Age : 31
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 28 février

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum