Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Semaine du 3 janvier 2016

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 3 janvier 2016

Message par Patrick Ayotte le Lun 4 Jan 2016 - 11:57

Lors d'un souper à la maison avec des amis après une belle après-midi dehors Smile

Norman Hardie Cabernet Franc VQA Prince Edward County 2013



Rubis très sombre. Arômes de fruits rouges, beaucoup de notes épicées, un peu de poivron rouge grillé, de roche calcaire ainsi qu’un léger côté végétal qui n’a rien de dérangeant, mais qui est plutôt complémentaire en apportant de la fraicheur au nez. Gourmand en bouche avec son fruité, son bon niveau d’acidité et un trait minéral. Moyennement long, mais plus que bon… Fait 11,9% d’alcool. Très bien+ (90)

Ridge Vineyards Lytton Springs Sonoma 2012



Couleur sombre et violacée. Arômes d’épices, de petits fruits noirs, de sucre brun, mais c’est la finesse distinctive de ce nez qui marque le plus. Profil aromatique similaire en bouche, la finesse du vin côtoie agréablement sa vigueur et sa jeunesse. Longue finale un brin chaleureuse, mais c’est si délicieux! Passage en carafe requis à ce stade-ci par contre. Composé majoritairement de Zinfandel (70%), de Petite Sirah (21%), de Carignan et de Mataro. Fait 14,4% d’alcool. Excellent (91)
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2836
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Michel Therrien le Lun 4 Jan 2016 - 12:46

Enfin quelqu'un qui boit!¸
Ça fait des années que je n'ai pas pris du Zinfandel mais cette cuvée était fort agréable.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7387
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Yves Martineau le Lun 4 Jan 2016 - 12:59

Michel, voici un autre cépage que tu bois un peu plus souvent....

Jacques-Frédéric Mugnier Chambolle-Musigny 2009
Un nez de petits fruits rouges ( fraises et framboises), des ronces,
Une bouche bien juteuse, le fruit est presque sucré, ce qui me plait beaucoup (2009 est mon millésime Bourguignon favori!). Le vin est gourmand, mais raffiné et franchement délicieux. Il n'a pas une grande longueur, ça reste un Villages et le prix est à la limite, mais je ne boude pas mon plaisir, c'est très bon. 90 pts


Dernière édition par Yves Martineau le Mar 5 Jan 2016 - 21:58, édité 1 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 4885
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par hugo lanteigne le Lun 4 Jan 2016 - 15:44

Bu à l'état magor, pas pris de note.

François Raveneau Chablis 1er Cru Montmains 2008

Vraiment un excellent chablis! Il a pris du temps à s'ouvrir mais une fois ouvert, un beau bouquet de fruit exotique(mon ami Vincent dirais du jus d'ananas!), de noix de coco ainsi d'une légère brise marine s'ouvre à nous. Une bouche pulpeuse, gourmande avec juste ce qu'il faut d'acidité pour tenir cette bête puissance! Arrive à maturiter mais peut tenir encore 5 ans sans problème. Excellent

Pierre Gimonnet Champagne Special Club 2005

Bu au coté de d'autres champagnes(sainte agathe de Chatogne-Taillet, arpège de Doquet, Fleury 2002 avant le resto) et je peux vous dire qu'il les a tous mis dans sa petite poche d'en arrière! Champagne racé, très élégant, avec une bulle fine et espacée. De jolie arôme de brioche, de croissant au beurre, de pêche et de poire, sur un beau fond salin... Ahhh sa c'est du bonheur en bouteille! N'a sûrement pas le potentiel pour vieillir un quart de siècle, vu le millésime, mais je ne boude pas mon plaisir, c'est vraiment bon! Excellent+

hugo lanteigne

Messages : 23
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 5 Jan 2016 - 16:25

Hier soir, la discussion avec Yves et Ludwig m’ayant donné soif :

Jean Foillard Côte du Py morgon 2012 : Couleur rouge, légèrement brouillée. Nez de fruit rouge frais, avec des nuances viandeuses et sanguines, ainsi que des touches florales et de cannelle. La bouche est pleine, dévoilant une matière fruitée charnue. Finale de longueur correcte, simple, mais savoureuse. Alors que j’ai souvent l’impression que les millésimes modestes donnent des vins moins ambitieux ou concentrés, il me semble que dans le cas présent, il donne un vin de concentration comparable aux bons millésimes, mais plus simple et un peu brouillon, avec moins d’éclat. Le Corcelette 2013 m’a donné la même impression générale. Deux bouteilles qui me plaisent moins qu’anticipé … je vais être dû pour un Foillard d’une bonne année bientôt! Bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7209
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Michelle Champagne le Mer 6 Jan 2016 - 9:28

Hier, un superbe Chassagne-Montrachet Premier cru Morgeot "Les Fairendes" 2010 de Jean-Marc Pillot. Couleur rubis d'intensité moyenne, le nez n'est pas très bavard à l'ouverture mais tellement sérieux. La bouche est soyeuse, fraîche, équilibrée, longue et d'une droiture époustouflante. Une décision de dernière minute, le vin a été carafé sur le champ et bu légèrement trop froid. Ce n'est qu'à la toute fin que les roses sauvages m'ont transportées sur la piste cyclable du Bic... Laughing  Je ne connais pas vraiment Chassagne, j'achète plus de Chambolle mais je vais dorénavant corriger le tire. Très beau vin!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1290
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par daniel.seriot le Mer 6 Jan 2016 - 10:48

Des vins bus lors du dîner de la Saint Sylvestre

Alsace : Josmeyer : Riesling Hengst 2007
La robe de couleur or fin est brillante. Le nez expressif et avenant évoque l'orange, le kumquat, le naphte fin et léger, le safran, le cumbawa et des notes de curry discret. L'attaque est charnue, les sensations sont ascendantes, le milieu de bouche, rehaussé d' intenses fruits épicés est puissant et énergique, tout en conservant un agréable velouté de texture. La finale est longue, tendue, précise, bien mise en valeur par une juste acidité mûre qui met en exergue la très expressive palette aromatique ( fruits et superbes épices) ; elle est très saline en ultime sensation. Noté 17,5/18, note plaisir 17.

Saint Emilion : Larcis Ducasse 1959
ouvert, dégusté, épaulé, et rebouché  trois heures avant la dégustation
La robe est très soutenue à assez profonde, de couleur rubis, légèrement évoluée au bord du verre. Le bouquet est intense et complexe avec des arômes de truffe noire, d' humus, de pivoine , de roses, de cerises encore fraîches, et de bois ciré. La bouche est d'une grande élégance, soyeuse, charnue, bien tenue par des tannins fins et fondus tramés dans un corps fuselé et dense, soulignée par des fruits nets ( cerises et léger cassis). La finale est longue, pure, sensuelle, harmonieuse et complexe, ponctuée de fines notes réglissées, calcaires et salines. Note plaisir 18. Une remarquable signature du terroir de Larcis Ducasse

Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2007
La robe offre une teinte or soutenue. L'olfaction est intense avec des arômes d'abricots rôtis, d' oranges confites, d'épices orientales, de champignons nobles et de miel fin. La bouche délivre une liqueur pure, dense , charnue, onctueuse, d'une séduisante concentration, agrémentée d'intenses fruits rôtis. La finale est longue, intense, harmonieuse ( délicate acidité) précise, et d'une bonne complexité que le temps accentuera. Noté 18, note plaisir 17
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 6 Jan 2016 - 10:59

Michelle Champagne a écrit:Hier, un superbe Chassagne-Montrachet Premier cru Morgeot "Les Fairendes" 2010 de Jean-Marc Pillot. Couleur rubis d'intensité moyenne, le nez n'est pas très bavard à l'ouverture mais tellement sérieux. La bouche est soyeuse, fraîche, équilibrée, longue et d'une droiture époustouflante. Une décision de dernière minute, le vin a été carafé sur le champ et bu légèrement trop froid. Ce n'est qu'à la toute fin que les roses sauvages m'ont transportées sur la piste cyclable du Bic... Laughing  Je ne connais pas vraiment Chassagne, j'achète plus de Chambolle mais je vais dorénavant corriger le tire. Très beau vin!

Pour en apprendre un peu plus sur le Chassagne rouge:
- http://winehog.org/clos-saint-jean-the-red-grand-cru-of-chassagne-25255/
- http://winehog.org/collins-corner-1-in-the-quest-for-overlooked-burgundies-25164/
- http://www.degustateurs.pro/article-la-cote-de-beaune-du-sud-au-nord-3-le-vignoble-de-chassagne-montrachet-122463732.html

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7209
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Michelle Champagne le Mer 6 Jan 2016 - 11:49

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Michelle Champagne a écrit:Hier, un superbe Chassagne-Montrachet Premier cru Morgeot "Les Fairendes" 2010 de Jean-Marc Pillot. Couleur rubis d'intensité moyenne, le nez n'est pas très bavard à l'ouverture mais tellement sérieux. La bouche est soyeuse, fraîche, équilibrée, longue et d'une droiture époustouflante. Une décision de dernière minute, le vin a été carafé sur le champ et bu légèrement trop froid. Ce n'est qu'à la toute fin que les roses sauvages m'ont transportées sur la piste cyclable du Bic... Laughing  Je ne connais pas vraiment Chassagne, j'achète plus de Chambolle mais je vais dorénavant corriger le tir. Très beau vin!

Pour en apprendre un peu plus sur le Chassagne rouge:
- http://winehog.org/clos-saint-jean-the-red-grand-cru-of-chassagne-25255/
- http://winehog.org/collins-corner-1-in-the-quest-for-overlooked-burgundies-25164/
- http://www.degustateurs.pro/article-la-cote-de-beaune-du-sud-au-nord-3-le-vignoble-de-chassagne-montrachet-122463732.html

Merci pour les infos, très instructifs. M. Essa est tout un pédagogue!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1290
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 6 Jan 2016 - 11:53

En effet!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7209
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 6 Jan 2016 - 17:05

daniel.seriot a écrit:Des vins bus lors du dîner de la Saint Sylvestre

Alsace : Josmeyer : Riesling Hengst 2007
La robe de couleur or fin est brillante. Le nez expressif et avenant évoque l'orange, le kumquat, le naphte fin et léger, le safran, le cumbawa et des notes de curry discret. L'attaque est charnue, les sensations sont ascendantes, le milieu de bouche, rehaussé d' intenses fruits épicés est puissant et énergique, tout en conservant un agréable velouté de texture. La finale est longue, tendue, précise, bien mise en valeur par une juste acidité mûre qui met en exergue la très expressive palette aromatique ( fruits et superbes épices) ; elle est très saline en ultime sensation. Noté 17,5/18, note plaisir 17.

Saint Emilion : Larcis Ducasse 1959
ouvert, dégusté, épaulé, et rebouché  trois heures avant la dégustation
La robe est très soutenue à assez profonde, de couleur rubis, légèrement évoluée au bord du verre. Le bouquet est intense et complexe avec des arômes de truffe noire, d' humus, de pivoine , de roses, de cerises encore fraîches, et de bois ciré. La bouche est d'une grande élégance, soyeuse, charnue, bien tenue par des tannins fins et fondus tramés dans un corps fuselé et dense, soulignée par des fruits nets ( cerises et léger cassis). La finale est longue, pure, sensuelle, harmonieuse et complexe, ponctuée de fines notes réglissées, calcaires et salines. Note plaisir 18. Une remarquable signature du terroir de Larcis Ducasse

Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2007
La robe offre une teinte or soutenue. L'olfaction est intense avec des arômes d'abricots rôtis, d' oranges confites, d'épices orientales, de champignons nobles et de miel fin. La bouche délivre une liqueur pure, dense , charnue, onctueuse, d'une séduisante concentration, agrémentée d'intenses fruits rôtis. La finale est longue, intense, harmonieuse ( délicate acidité) précise, et d'une bonne complexité que le temps accentuera. Noté 18, note plaisir 17

Fascinant compte rendu Daniel … et bel hommage à Jean Meyer décédé justement ces derniers jours …

Pour ma part, hier soir, sur un cari végétarien relevé :

Marcel Deiss Gruenspiel alsace 2002 : Parcelle complantée en riesling, pinot gris et gewürztraminer. Couleur vieil or, orangé mais pas topaze ni ambre et brillante. Nez complexe, d’abricot, d’agrumes confits, de fumée, de thé à la bergamote, avec une fine fraîcheur naphtée en arrière-plan. Bouche riche mais sèche, que le temps a affinée, alors que la sucrosité est plus discrète et la texture s’est allégée, sans perdre en ampleur. Bel éclat aussi, avec une réelle complexité aromatique. Finale longue, sérieuse et intrigante, avec une amertume sérieuse, salivante et minérale. Assurément pas un vin consensuel, ni forcément séduisant, mais complexe, profond et avec du caractère. Très bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7209
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Stéphanie Chénier le Mer 6 Jan 2016 - 20:36



Avec le risotto à l'effiloché de caribou (inspiré de l'oeuvre de du chef Julien Martel  Wink )

Michel & Stéphane Ogier Côte-Rôtie 2011

Carafé 30 minutes.
À l'ouverture c'est relativement réduit mais de belles efffluves d'olives noires s'en dégagent et mènent la bouche.
Après l'aération, je suis déçue d'avoir perdu les olives mais on a gagné beaucoup d'arômes principalement floraux; ils s'expriment davantage avec le plat car c'est très goûteux et on annule une partie des arômes de viande et d'épices.  Ensuite, seul, il est assez léger, les fruits noirs émergent à nouveau ainsi que la viande, sur une finale de belle longueur.  J'aurais toutefois cru à quelque chose de beaucoup plus charpenté en 100% Syrah - croyez-vous que c'est la signature d'Ogier, l'effet millésime ou la réduction?
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1237
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Alain Roy le Mer 6 Jan 2016 - 20:41

Château Gruaud-Larose 2001, St-Julien 2ième GCC, acheté en 2004, 65$.

Grenat en son centre et ça commence à tuiler au ménisque. Premier nez et paf flash: tabouère que c'est intense du Gruaud, et pas toujours pour le mieux (je réfère ici à des expériences passées). Bouquet puant et agressif: gibier pourrissant dans les sous-bois (des Laurentides), où tout près les fraisiers sont en fleurs. Une petite bourrasque chasse les exhalaisons de la charogne et je m'empresse alors de prendre une bouffée des fraisiers avant que le vent ne retombe. Avec l'aération dans le verre apparaissent du fruit rouge cuit et des épices qui piquent mon nez. Je ne saurais dire s'il était tanné de moisir dans sa bouteille depuis 14 ans ce Gruaud, pourtant il n'est pas si vieux.

Je goûte les yeux fermés (je crains...): oui, c'est une bête...apprivoisée ! J'aurais le goût de dire voici un vin "fermier": pas d'agressivité, mais de la terre labourée avec obstination, des fruits élevés dans le compost, voilà une boisson rude mais franche produite avec la sueur de l'agriculteur (qui n'a cependant pas passé l'exame du Mapaq). À moins que...c'est-tu un vin nature ça lol! ? Bref: fruité noir/rouge cuit, texture veloutée, tension minimale et essentielle à l'ensemble qui se présente et amers de fond de grange. J'aime ? Oui...Mais... Me semble que ce vin serait tellement full cool avec un foie cru et encore chaud d'un loup-marin venant tout juste d'être abattu sur la banquise aux Îles-de-la-Madeleine ! En tout cas, à la fin du repas, je dois me gaver de fromage Mi-Carême pour en atténuer la finale !
avatar
Alain Roy

Messages : 1735
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Alain Roy le Mer 6 Jan 2016 - 20:43

Je pense que Gruaud aurait été bien avec ton plat Stéphanie, en tout cas je suis sûr qu'il l'aurait "accoté" !
avatar
Alain Roy

Messages : 1735
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Marc-Olivier Vaillancourt le Mer 6 Jan 2016 - 20:44

Stéphanie Chénier a écrit:

Avec le risotto à l'effiloché de caribou (inspiré de l'oeuvre de du chef Julien Martel  Wink )

Michel & Stéphane Ogier Côte-Rôtie 2011

Carafé 30 minutes.
À l'ouverture c'est relativement réduit mais de belles efffluves d'olives noires s'en dégagent et mènent la bouche.
Après l'aération, je suis déçue d'avoir perdu les olives mais on a gagné beaucoup d'arômes principalement floraux; ils s'expriment davantage avec le plat car c'est très goûteux et on annule une partie des arômes de viande et d'épices.  Ensuite, seul, il est assez léger, les fruits noirs émergent à nouveau ainsi que la viande, sur une finale de belle longueur.  J'aurais toutefois cru à quelque chose de beaucoup plus charpenté en 100% Syrah - croyez-vous que c'est la signature d'Ogier, l'effet millésime ou la réduction?

Le millésime 2011 a fait des Syrah un peu plus de demi corps. Ogier a une approche plutôt moderne, mais bien dosé en gardant toujours beaucoup d'élégance et de fraîcheur. Un producteur que j'aime bien et sa côte-rotie d'entrée de gamme est habituellement bien fait.

Marc-Olivier Vaillancourt

Messages : 201
Date d'inscription : 23/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Stéphanie Chénier le Mer 6 Jan 2016 - 20:46

Alain Roy a écrit:Château Gruaud-Larose 2001, St-Julien 2ième GCC, acheté en 2004, 65$.

Grenat en son centre et ça commence à tuiler au ménisque. Premier nez et paf flash: tabouère que c'est intense du Gruaud, et pas toujours pour le mieux (je réfère ici à des expériences passées). Bouquet puant et agressif: gibier pourrissant dans les sous-bois (des Laurentides), où tout près les fraisiers sont en fleurs. Une petite bourrasque chasse les exhalaisons de la charogne et je m'empresse alors de prendre une bouffée des fraisiers avant que le vent ne retombe. Avec l'aération dans le verre apparaissent du fruit rouge cuit et des épices qui piquent mon nez. Je ne saurais dire s'il était tanné de moisir dans sa bouteille depuis 14 ans ce Gruaud, pourtant il n'est pas si vieux.

Je goûte les yeux fermés (je crains...): oui, c'est une bête...apprivoisée ! J'aurais le goût de dire voici un vin "fermier": pas d'agressivité, mais de la terre labourée avec obstination, des fruits élevés dans le compost, voilà une boisson rude mais franche produite avec la sueur de l'agriculteur (qui n'a cependant pas passé l'exame du Mapaq). À moins que...c'est-tu un vin nature ça lol! ? Bref: fruité noir/rouge cuit, texture veloutée, tension minimale et essentielle à l'ensemble qui se présente et amers de fond de grange. J'aime ? Oui...Mais... Me semble que ce vin serait tellement full cool avec un foie cru et encore chaud d'un loup-marin venant tout juste d'être abattu sur la banquise aux Îles-de-la-Madeleine ! En tout cas, à la fin du repas, je dois me gaver de fromage Mi-Carême pour en atténuer la finale !

On écrivait en même temps Alain, mais mon CR est un peu plus flatteur pour le vigneron que le tien... OUCH!

Attends-toi à une manifestation de vignerons avec des chaudrons dans les rues bordelaises, avec Pauline Marois en bonus!

Laughing
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1237
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Stéphanie Chénier le Mer 6 Jan 2016 - 20:49

Marc-Olivier Vaillancourt a écrit:
Stéphanie Chénier a écrit:

Avec le risotto à l'effiloché de caribou (inspiré de l'oeuvre de du chef Julien Martel  Wink )

Michel & Stéphane Ogier Côte-Rôtie 2011

Carafé 30 minutes.
À l'ouverture c'est relativement réduit mais de belles efffluves d'olives noires s'en dégagent et mènent la bouche.
Après l'aération, je suis déçue d'avoir perdu les olives mais on a gagné beaucoup d'arômes principalement floraux; ils s'expriment davantage avec le plat car c'est très goûteux et on annule une partie des arômes de viande et d'épices.  Ensuite, seul, il est assez léger, les fruits noirs émergent à nouveau ainsi que la viande, sur une finale de belle longueur.  J'aurais toutefois cru à quelque chose de beaucoup plus charpenté en 100% Syrah - croyez-vous que c'est la signature d'Ogier, l'effet millésime ou la réduction?

Le millésime 2011 a fait des Syrah un peu plus de demi corps. Ogier a une approche plutôt moderne, mais bien dosé en gardant toujours beaucoup d'élégance et de fraîcheur. Un producteur que j'aime bien et sa côte-rotie d'entrée de gamme est habituellement bien fait.

Merci beaucoup Marc-Olivier! J'avais l'intuition que c'était en effet le millésime qui était responsable du fait que cette Syrah est moins tannique que ce que je suis habituée de goûter. Vu que c'était mon 1er vin d'Ogier toutefois, je ne savais trop. Ça me donne envie d'encaver un millésime (ou une cuvée) un peu plus solide: as-tu des suggestions pour moi?
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1237
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Alain Roy le Mer 6 Jan 2016 - 20:59

Stéphanie Chénier a écrit:

On écrivait en même temps Alain, mais mon CR est un peu plus flatteur pour le vigneron que le tien...  OUCH!

Attends-toi à une manifestation de vignerons avec des chaudrons dans les rues bordelaises, avec Pauline Marois en bonus!

Laughing

Ouais, en me relisant je vois que j'y suis allé un peu fort ! Pourtant ce n'était "pas si pire" (mes colocs françaises rigolent toujours quand je dis ça)...Peut-être est-ce moi qui est en train de moisir à force d'ingurgiter du vin !
avatar
Alain Roy

Messages : 1735
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 6 Jan 2016 - 21:23

Stéphanie, la Côte Rôtie produit les Syrah les plus fines qui soient et 2011 est un millésime d'élégance et de finesse.

Alain, merci pour ton CR baudelairien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7209
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Stéphanie Chénier le Mer 6 Jan 2016 - 21:39

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Stéphanie, la Côte Rôtie produit les Syrah les plus fines qui soient et 2011 est un millésime d'élégance et de finesse.

Alain, merci pour ton CR baudelairien.

Tu vois, je croyais que l'élégance était plutôt l'apanage des Côte-Rôtie élaborées de Syrah avec un peu de Viognier...  Merci de m'instruire encore une fois Jedi Luke!

Oui, Vincent est le Luke Skywalker de LPEL - si jeune mais il a la force!  Yves est évidemment Han Solo - le passionné avec son petit côté "mauvais garçon" - bon, j'avoue que d'être légèrement en retard aux dégustations n'en fait pas un délinquant!  Et oui, Michel c'est Obiwan Kenobi, le grand frère spirituel de Luke, son mentor.

Ne vous inquiétez pas: je pourrais continuer (tant de personnages intéressants: Léia, C3PO, R2D2, Yoda, Chewbaka) mais j'arrête ici car je ne voudrais pas comparer personne à Darth Vader ou pire encore, Jar Jar Binks!

lol!
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1237
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Ian Champagne le Mer 6 Jan 2016 - 21:44

Yoda, moi être je veux.
avatar
Ian Champagne

Messages : 756
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 42
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Frederick Blais le Mer 6 Jan 2016 - 22:01

Stéphanie, comme Michel et Yves font partis des trilogies originales je suis d'accord mais Vincent doit être Anakin Smile Il est le jeune que l'on nous a présenté après les originaux pour restaurer la paix et la balance face aux vilains que tu n'as pas connus Smile ET Obiwan était encore plus son grand frère Smile Je prédis donc qu'en 2016 Vincent va se laisser abandonner au côté obscur des Portos Wink
avatar
Frederick Blais

Messages : 1773
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Alexandre Deslauriers le Mer 6 Jan 2016 - 22:56

Moi personnellement Stéphanie, je peux être n'importe qui...! Mais j'aimerais beaucoup la recette de ce risotto de chef JC Wink J'ai de l'orignal qui pourrait sûrement si prêter!!!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1046
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par daniel.seriot le Jeu 7 Jan 2016 - 10:24

A ton avis, Alain, Gruaud Larose 2004 est-il infecté par les Brettanomycès?
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Alain Roy le Jeu 7 Jan 2016 - 11:23

daniel.seriot a écrit:A ton avis, Alain, Gruaud Larose 2004 est-il infecté par les Brettanomycès?

Je ne suis pas assez connaisseur pour vous répondre avec assurance, mais ce serait bien possible, d'autant plus que j'avais beaucoup aimé la première bouteille de ce millésime 2001 ouverte en janvier 2008, la qualifiant même de féminine et sensuelle ! Je ne dirais vraiment pas que celle-ci est imbuvable, à preuve j'en ai bu la demie ! Il y a beaucoup de fruit, mais pour mon petit nez fragile, vraiment ça pue et il "arrache" en bouche.


Dernière édition par Alain Roy le Jeu 7 Jan 2016 - 11:47, édité 1 fois
avatar
Alain Roy

Messages : 1735
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 janvier 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum