Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Semaine du 27 décembre 2015

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Patrick Ayotte le Dim 3 Jan 2016 - 8:23

Dernier vin de 2015:

Hinterland Blanc de Blanc Method Traditional Brut VQA Prince Edward County 2011
Couleur doré léger, fines bulles. Arômes de pomme verte, de lime, de biscuits au beurre. Légèrement crémeux en bouche en harmonie avec les arômes perçus, puis très longue finale salivante et qui s’élève vers une grande fraîcheur. Grand mousseux! Excellent+ (92)

Mes premiers vins de l'année (que du Gamay!):

Grange of Prince Edward Estate Gamay VQA Prince Edward County 2012
Rubis clair. Plus expressif que l’été dernier et l’élevage du vin en barrique de chêne est mieux intégré déjà. Fruits rouges (framboise et cerise), puis une touche d’épices et de terre. Léger sans être faible. Un délice qui me rappelle pourquoi j’aime les vins de cette maison ontarienne… Très bien (89)

Dominique Piron Côte-de-Brouilly 2012
Bu tout de suite après le vin de Grange, il parait plus sérieux, profond, minéral et presque austère. Néanmoins, un peu d’air et hop je retrouve le Gamay de Dominique Piron comme je les aime; fruité, un brin épicé et le goût de « roche ». Élégant et devient floral à l’aération. Peut et devrait bien vieillir au cour des prochaines années, mais j’aurai déjà tout écoulé mes bouteilles de ce vin. Très bien (89)

Jean Foillard Morgon Cuvée Corcelette 2013
Rubis clair et brillant. Nez élégant de fruits rouges, d’épices fines, de fleurs, de terre et en arrière-plan un soupçon de ce que je retrouve normalement dans un vin nature. Saveurs alliant gourmandise et extrême finesse, ce vin est gorgé de petits fruits rouges (la cerise dominant), de roses séchées. L’acidité du vin apporte beaucoup de fraicheur et j’y retrouve cette élégance en finale qui fait de ce vin, selon moi bien sûr, un des grands Beaujolais bu depuis un bon moment. Excellent (91)
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2833
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Stéphanie Chénier le Dim 3 Jan 2016 - 9:32

Domaine de la Vougeraie Vougeot Monopole Clos du Prieuré 2012 (rouge)

Un vin très parfumé, pas qu'il est si expressif au nez (les arômes volatils sont présents mais un tantinet discrets), mais dans ses arômes en bouche: fleurs séchées, délicates notes de cassis, minéralité, peu de tannins, très fluide et léger, sur une finale courte mais en decrescendo (ça ne coupe pas court).

Très agréable mais je ne sais pas comment il évoluera (Alan Meadows suggère de l'ouvrir à partir de 2019 mais il est si peu charpenté et pas très acide, je ne sais trop) - avez-vous déjà goûté à ce vin avec quelques années derrière la cravate?
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1237
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Michelle Champagne le Lun 4 Jan 2016 - 9:22

Patrick Ayotte a écrit:

Mes premiers vins de l'année (que du Gamay!):

Grange of Prince Edward Estate Gamay VQA Prince Edward County 2012
Rubis clair. Plus expressif que l’été dernier et l’élevage du vin en barrique de chêne est mieux intégré déjà. Fruits rouges (framboise et cerise), puis une touche d’épices et de terre. Léger sans être faible. Un délice qui me rappelle pourquoi j’aime les vins de cette maison ontarienne… Très bien (89)

Dominique Piron Côte-de-Brouilly 2012
Bu tout de suite après le vin de Grange, il parait plus sérieux, profond, minéral et presque austère. Néanmoins, un peu d’air et hop je retrouve le Gamay de Dominique Piron comme je les aime; fruité, un brin épicé et le goût de « roche ». Élégant et devient floral à l’aération. Peut et devrait bien vieillir au cour des prochaines années, mais j’aurai déjà tout écoulé mes bouteilles de ce vin. Très bien (89)

Jean Foillard Morgon Cuvée Corcelette 2013
Rubis clair et brillant. Nez élégant de fruits rouges, d’épices fines, de fleurs, de terre et en arrière-plan un soupçon de ce que je retrouve normalement dans un vin nature. Saveurs alliant gourmandise et extrême finesse, ce vin est gorgé de petits fruits rouges (la cerise dominant), de roses séchées. L’acidité du vin apporte beaucoup de fraicheur et j’y retrouve cette élégance en finale qui fait de ce vin, selon moi bien sûr, un des grands Beaujolais bu depuis un bon moment. Excellent (91)

Intéressante comparaison. Je cherche la typicité du terroir au Grange, est-ce qu'il y en a une? Est-ce le nez de terre? Je m'interroge sur le fait que le producteur élève son gamay 18 mois en barrique de chêne quand il semble ne pas avoir assez de fruits et de matière pour supporter le tout. Est-ce que c'est dans le but de plaire aux palais Canadiens?
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1287
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Ludwig Desjardins le Lun 4 Jan 2016 - 9:46

La question de la typicité du terroir n'est pas plus évidente dans les Morgon de Foillard. Bien que j'adore, je trouve surtout que ce sont des vins surtout influencés par la patte du vigneron (ou plutôt ce que certains appellent le non-interventionnisme, ce qui est ironique) que par des caractéristiques de terroir.

Ludwig Desjardins

Messages : 4254
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Patrick Ayotte le Lun 4 Jan 2016 - 11:26

Chez Grange l'élevage est long afin d’atténuer le grand niveau d'acidité dû au climat frais de l'endroit. De toutes les cuvées goûtées, aucune était trop boisée ou déséquilibrée. Jamais perçu de manque de fruit ou de matière dans ces vins-là non plus...

Sinon le sol très calcaire (les pierres entre les rangs de vigne ainsi que les fossiles que l'on y retrouvent) doivent aussi influencer le vin...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2833
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Simon Grenier le Lun 4 Jan 2016 - 11:40

Pierre Beauregard a écrit:
Yves Martineau a écrit:Jean-Paul & Benoit Droin Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2010
Un vin qui montre toute la minéralité du terroir. C'est pur et tendu, citronné, très crayeux, une complexité exceptionnelle pour un vin de ce prix. Magnifique. 93 pts

J'aurais bien aimé boire ces deux vins côte-à-côte tant le plaisir à déguster le Fèvre a été grand.  Tout autant magnifique que le Droin bu par Yves :

William Fèvre Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2010  Robe pâle, un vin dégageant des notes de poire, de pomme verte, enrobé d'une couche de miel.  C'est frais, salin et citronné en bouche.  Grande réussite.  S'est présenté tel un grand cru.

Curieux du CR de Pierre, nous en avons ouvert une bouteille hier en famille. À mon souvenir, la dernière était très tendue, offrant minéralité et acidité à souhait. Cette seconde bouteille est effectivement superbe. Un nez de poire, de citron, une touche de miel et quelques lointains arômes lactés. La bouche est ronde et en équilibre, d'une belle attaque fruitée qui perdure dans une longue finale qui ne demande qu'à renouveler le plaisir! Excellent ++

Simon Grenier

Messages : 474
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Alain Roy le Lun 4 Jan 2016 - 12:05

Simon Grenier a écrit:
Pierre Beauregard a écrit:
Yves Martineau a écrit:Jean-Paul & Benoit Droin Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2010
Un vin qui montre toute la minéralité du terroir. C'est pur et tendu, citronné, très crayeux, une complexité exceptionnelle pour un vin de ce prix. Magnifique. 93 pts

J'aurais bien aimé boire ces deux vins côte-à-côte tant le plaisir à déguster le Fèvre a été grand.  Tout autant magnifique que le Droin bu par Yves :

William Fèvre Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2010  Robe pâle, un vin dégageant des notes de poire, de pomme verte, enrobé d'une couche de miel.  C'est frais, salin et citronné en bouche.  Grande réussite.  S'est présenté tel un grand cru.

Curieux du CR de Pierre, nous en avons ouvert une bouteille hier en famille. À mon souvenir, la dernière était très tendue, offrant minéralité et acidité à souhait. Cette seconde bouteille est effectivement superbe. Un nez de poire, de citron, une touche de miel et quelques lointains arômes lactés. La bouche est ronde et en équilibre, d'une belle attaque fruitée qui perdure dans une longue finale qui ne demande qu'à renouveler le plaisir! Excellent ++

Comme Simon, en le lisant, ça avait l'air si bon, et hum...ma cave est carrément dégarnie en blanc mais ça me disait quelque chose Fèvre...je jette un coup d'oeil, à ma grande stupéfaction j'ai de ce cru ! Allez hop, pop up ! Ici je n'aurais qu'à faire un copier-coller des cr de Pierre et Simon: ex-cel-lent ce blanc !

avatar
Alain Roy

Messages : 1734
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Yves Martineau le Lun 4 Jan 2016 - 12:25

Ludwig Desjardins a écrit:La question de la typicité du terroir n'est pas plus évidente dans les Morgon de Foillard. Bien que j'adore, je trouve surtout que ce sont des vins surtout influencés par la patte du vigneron (ou plutôt ce que certains appellent le non-interventionnisme, ce qui est ironique) que par des caractéristiques de terroir.

Ici je suis en désaccord....car c'est avec ces vins que j'ai cru comprendre l'expression voulant qu'un vin "Morgonne", soit qu'il présente une minéralité dite de "roche pourrie".....les Morgon du domaine sont d'ailleurs différents des Fleurie, même si on y retrouve aussi la patte du vigneron, sous la forme d'un fruit très pur et croquant.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4880
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Ludwig Desjardins le Lun 4 Jan 2016 - 14:21

Yves Martineau a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:La question de la typicité du terroir n'est pas plus évidente dans les Morgon de Foillard. Bien que j'adore, je trouve surtout que ce sont des vins surtout influencés par la patte du vigneron (ou plutôt ce que certains appellent le non-interventionnisme, ce qui est ironique) que par des caractéristiques de terroir.

Ici je suis en désaccord....car c'est avec ces vins que j'ai cru comprendre l'expression voulant qu'un vin "Morgonne", soit qu'il présente une minéralité dite de "roche pourrie".....les Morgon du domaine sont d'ailleurs différents des Fleurie, même si on y retrouve aussi la patte du vigneron, sous la forme d'un fruit très pur et croquant.

Mais je perçois beaucoup plus cette "minéralité" dans les vins de Bouland par exemple ou de Burgaud, même si j'ignore ce à quoi fait référence la "roche pourrie". Le style "nature" de Foillard me semble assez prédominant et je ne trouve pas ces vins très "minéraux" contrairement à d'autres dans l'appellation.

Ceci dit, j'en achète une caisse de Côte de Py à tous les millésimes et je les adore.

Ludwig Desjardins

Messages : 4254
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Michelle Champagne le Lun 4 Jan 2016 - 15:41

Ludwig Desjardins a écrit:La question de la typicité du terroir n'est pas plus évidente dans les Morgon de Foillard. Bien que j'adore, je trouve surtout que ce sont des vins surtout influencés par la patte du vigneron (ou plutôt ce que certains appellent le non-interventionnisme, ce qui est ironique) que par des caractéristiques de terroir.

J'ai toujours pensé que le but ultime d'un vigneron non-interventionniste était de produire des vins qui reflète le plus fidèlement l'empreinte du terroir où il a grandit. À cela, je pense que Foillard réussit assez bien.... Very Happy

Maintenant, ma question était: est-ce que le gamay de Grange ou de l'Ontario a une typicité ou il pourrait être confondu à un bojo en pirate? J'ai avancé le nez de terre, est-ce que cela pourrait être une piste?

avatar
Michelle Champagne

Messages : 1287
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 4 Jan 2016 - 15:55

Je suis d'accord avec Ludwig quant au paradoxe de la non-intervention (et j'en ai parlé suite à la dégustation d'un vin de Pacalet). Je trouve que les vins "nature" portent davantage l'empreinte de leur non-intervention que celle de leur terroir (ce que j'en connais du moins).

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7206
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Patrick Essa le Lun 4 Jan 2016 - 16:37

Tous les vins naissent à la suite d'interventions! Peu ou pas de soufre au moment des cuvaisons par exemple nécessite la maîtrise de nombreux paramètres en amont. Aucun vin ne se vinifie sans technique. Récupérer le co2, faire un pied de cuve, refroidir par délestage, piger, remonter...tout est intervention.
avatar
Patrick Essa

Messages : 937
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Ludwig Desjardins le Lun 4 Jan 2016 - 17:47

Exactement Patrick!

Il faut un sacré talent pour arriver à faire de tels vins en disant ne pas "intervenir"!

Ludwig Desjardins

Messages : 4254
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Ian Champagne le Lun 4 Jan 2016 - 18:49

Je ne partage pas l'enthousiasme de Patrick face au(x) vin(s) de Grange.

Des changements sont à espérer dans la passage générationnel de Caroline Granger à sa fille Maggie. Encore faut-il que maman accepte de laisser sa place...

Les élevages sont problématiques et j'ai du mal à croire qu'on les utilise pour atténuer l'acidité naturelle du climat. Il y a d'autres moyens comme récolter à meilleure maturité et contrôler les rendements...

Il y a pour moi un manque de densité dans plusieurs cuvées. 2012 est un millésime plus mûr que 2011 et 2013 certes, mais les notes d'élevage sont très présentes et asèchantes. Pas le genre de vin qui risque de bien vieillir.

Le potentiel est pourtant énorme chez ce domaine...
avatar
Ian Champagne

Messages : 756
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 42
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Patrick Ayotte le Mar 5 Jan 2016 - 17:39

Ian Champagne a écrit:Je ne partage pas l'enthousiasme de Patrick face au(x) vin(s) de Grange.

Des changements sont à espérer dans la passage générationnel de Caroline Granger à sa fille Maggie. Encore faut-il que maman accepte de laisser sa place...

Les élevages sont problématiques et j'ai du mal à croire qu'on les utilise pour atténuer l'acidité naturelle du climat. Il y a d'autres moyens comme récolter à meilleure maturité et contrôler les rendements...

Il y a pour moi un manque de densité dans plusieurs cuvées. 2012 est un millésime plus mûr que 2011 et 2013 certes, mais les notes d'élevage sont très présentes et asèchantes. Pas le genre de vin qui risque de bien vieillir.

Le potentiel est pourtant énorme chez ce domaine...

Je suis d'accord avec Ian pour les Pinot et Chardo, mais je trouve les gamay très bien, surtout pour le prix! Les Cab Franc sont bien aussi, même si je préfère celui de Norman Hardie. Je vais essayer de pousser plus loin mon exploration des vins de ce coin l'été prochain...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2833
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum