Derniers sujets
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Semaine de Noël! 21 décembre

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 30 Déc 2009 - 18:41

Arnaud,

Le 96 bu il y a un an ou deux était encore fort difficile d'approche. Même chose pour le 99, dont il me reste une bouteille ... si tu te décides à organiser cette verticale de ce côté de l'Atlantique peut-être sera-t-elle disponible!!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Olivier Collin le Mer 30 Déc 2009 - 18:58

Claude Boulanger a écrit:Tant qu'à être dans le sujet, et sans vouloir abuser des experts, y a-t-il seulement dans le rhône qu'on 'coupe' le rouge avec du blanc? ZIn. (Je sais qu'à chateauneuf on le fait, je l'ai su de Laurence elle-même en personne!!! Cool )

Le Chianti traditionnel faisait intervenir des cépages blancs pour l'élégance, mais c'est maintenant interdit. De façon générale, c'est tout de même un phénomène bien rare à l'extérieur du Rhône.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 31 Déc 2009 - 15:02

Yves Martineau a écrit:
Château Cos d'Estournel, St. Estèphe 2001
Nez fruit noir, anis, vanille charcoal, café.
Le boisé moderne nous a amené partout (Californie et Toscane!), mais nous poursuivons notre travail sans aucun indice. La bouche est exotique mais la finale nous ramène à Bordeaux. Je trouve d'abord le millésime 2001 et la rive, hésite St-Julien puis le nom Cos est prononcé et la lumière se fait: eureka, c'est Cos d'Estournel 2001, m'écrie-je devant notre ami médecin à la mâchoire décrochée. Un moment de grâce, call parfait en pure aveugle, plus gratifiant car le fruit d'une longue réflexion en duo. Un vin moderne à l'image du nouveau Cos, séducteur, exotique, fort bien fait mais je réalise que le Cos classique va me manquer. 91-92 pts

P.s.: peut-être qu'ils devraient faire comme Coke et nous ramener le Cos Classique sur le marché?

Peut-être est-ce à cause du phénomène de comparaison, mais, lors de MPV, j'avais trouvé Cos 2001 (servi entre 2000 et 2003), d'une réserve bordelaise classique, avec une bouche droite, serrée, montrant une belle densité, mais sans excès, avec un boisé fondu et une superbe tenue. Alors que je ne suis pas un fan de Cos, le trouvant souvent superficiel, le 2001 fût mon vin préféré avec le 2005, passablement devant les 1995, 2000 et 2003.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Ludwig Desjardins le Mar 12 Jan 2010 - 12:48

Olivier Collin a écrit:Je ne pense pas que Boulay soit reconnu pour être un grand utilisateur de soufre - contrairement aux Cotat - mais la bouteille de 1997 dégustée récemment présentait toutes les caractéristiques d'un vin passablement soufré. Il faut dire que 1997 en vins secs fut passablement pénible pour les vignerons, avec des raisins pas du tout d'une maturité uniforme.

La couleur est très (trop!) jeune, le nez minéral (excusez-moi, j'aime encore ce terme pour décrire certains vins) et exotique cache plutôt bien la présence de soufre, mais en bouche j'y ai perçu une tension anormale pour un vin issu de ce millésime et ayant un peu de sucre résiduel. Et puis ça coupe court comme cela arrive souvent aux vins aplatis par un excès de soufre. Tout cela mis ensemble me laisse une impression d'un vin correct, sans plus.


J'ai eu un échange par courriel avec Gérard Boulay, après un petit débat du FDV sur cette question. En gros il semble très étonné que du soufre puisse être perçu dans son vin, car tous ses vins sont mis en bouteille avec un maximum de 30 mg/l de so2 libre.

Ludwig Desjardins

Messages : 4446
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Olivier Collin le Mar 12 Jan 2010 - 15:48

Mais combien de soufre a été utilisé au total au cours de la vinification? Le soufre libre à la mise en bouteille n'est qu'une partie du soufre utilisé.

S'il maintient qu'il a très peu utilisé de soufre en 1997 avant la mise en bouteille, demande-lui comment il explique un couleur presque transparente à 12 ans d'âge?
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Ludwig Desjardins le Mar 12 Jan 2010 - 18:02

Salut Olivier,

Le débat origine du fait que Patrick (Pango) affirmait percevoir le soufre au nez. C'est donc de ce point de vue que j'ai abordé M. Boulay. J'imagine que seul le soufre libre à la mise en bouteille peut être perçu au nez? Si c'est le cas l'arôme perçu par Pango est en fait autre chose.

Pour ce qui est de la couleur je n'ai pas abordé M. Boulay à ce sujet. Mais à mon souvenir elle n'était pas si transparente. Il me semble même avoir lu ici Michel Therrien la comparer à du jaune serin, ce qui rejoint mon expérience.

Je n'ai malheureusement pas de comparable en Sancerre de cet âge, mais se peut-il que ce vin ait tout simplement été parfaitement conservé tout en suivant une évolution exemplaire? Comment était le 1998 que certains ici ont bu?

Ludwig Desjardins

Messages : 4446
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Pierre Beauregard le Mar 12 Jan 2010 - 18:53

Ludwig Desjardins a écrit:
Pour ce qui est de la couleur je n'ai pas abordé M. Boulay à ce sujet. Mais à mon souvenir elle n'était pas si transparente. Il me semble même avoir lu ici Michel Therrien la comparer à du jaune serin, ce qui rejoint mon expérience.

Je n'ai malheureusement pas de comparable en Sancerre de cet âge, mais se peut-il que ce vin ait tout simplement été parfaitement conservé tout en suivant une évolution exemplaire? Comment était le 1998 que certains ici ont bu?

Salut Ludwig,

À 3 occasions j'ai eu la chance d'ouvrir (ou d'être présent lors de l'ouverture) une bouteille de 1997 et ce, au cours des 4-5 dernières semaines et à chacune de ces occasions la robe était presque transparante, d'une jeunesse pouvant confondre n'importe quel dégustateur ayant eu le plaisir de le boire à l'aveugle.

Également, je crois qu'en effet, il a subit des conditions de conservation idéales en étant couché dans les caves du producteur tout ce temps. J'ai comme l'impression qu'à l'époque (fin 90, début 00) que G. Boulay n'était pas satisfait du résultat obtenu et qu'il a attendu patiemment que ce vin évolue dans le sens désiré.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1932
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Michel Therrien le Mar 12 Jan 2010 - 19:09

Ludwig Desjardins a écrit:

Pour ce qui est de la couleur je n'ai pas abordé M. Boulay à ce sujet. Mais à mon souvenir elle n'était pas si transparente. Il me semble même avoir lu ici Michel Therrien la comparer à du jaune serin, ce qui rejoint mon expérience.

Je n'ai malheureusement pas de comparable en Sancerre de cet âge, mais se peut-il que ce vin ait tout simplement été parfaitement conservé tout en suivant une évolution exemplaire? Comment était le 1998 que certains ici ont bu?

Salut Ludwig,
Voici mon CR écrit le 23 décembre d'un vin bu le 21 décembre.
J'ai été fort surpris de la robe et des SR encore perceptibles.
J'ai bien aimé mais un cran sous le 98.

Sancerre 1997 Clos de Beaujeu, Gérard Boulay
Une robe jaune serin!
http://www.jaco-animaux.com/images/border%20jaune.jpg
Le bouquet est exubérant avec des pêches, ananas et des fleurs jaunes. Rapidement de la noisette. Un vin rond, avec un beau gras, des sucres résiduels (8-10 gr ?), une finale de longueur moyenne sur les mangues avec quelques notes crayeuses. 16,5/20. Pas aussi réussi que le 98 du même producteur et sur le même cru.

Voici les CR d'Yves et de Vincent concernant le 98.
Gérard Boulay Sancerre Clos de Beaujeu 1998
Nez discret un peu minéral, qui m’envoit vers Chablis. La bouche est magnifique! Belle richesse, un vin droit et très sec, minéral, complexe et fin, bonne acidité et une finale saline superbe. Wow! 94 pts


Gérard Boulay Clos de Beaujeu sancerre 1998 : Nez d’orange, de citron confit, avec une minéralité fumée procurant du relief. La bouche est ample sans être grasse, multidimensionnelle et se montre encore juvénile de par sa fougue. La finale est précise, intense, droite et minérale. Le caractère abouti amené par les années me faisait penser à un grand vin de la côte de beaune. Superbe.

Il ne faut pas oublier qu'Yves et Vincent ont dégusté ce vin en pure aveugle J'avais donné 17,5/20 au 98.....un cadeau offert par Mme Boulay lors de ma visite chez elle en août 2009.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Michel Therrien le Mar 12 Jan 2010 - 19:55

Pierre Beauregard a écrit:

Salut Ludwig,

À 3 occasions j'ai eu la chance d'ouvrir (ou d'être présent lors de l'ouverture) une bouteille de 1997 et ce, au cours des 4-5 dernières semaines et à chacune de ces occasions la robe était presque transparante, d'une jeunesse pouvant confondre n'importe quel dégustateur ayant eu le plaisir de le boire à l'aveugle.

Également, je crois qu'en effet, il a subit des conditions de conservation idéales en étant couché dans les caves du producteur tout ce temps. J'ai comme l'impression qu'à l'époque (fin 90, début 00) que G. Boulay n'était pas satisfait du résultat obtenu et qu'il a attendu patiemment que ce vin évolue dans le sens désiré.

Salut Pierre,
La Loire, mais je ne sais pas spécifiquement pour Sancerre, a connu un millésime incroyable pour ses liquoreux dans le millésime 1997. Les Boulay, tout comme F.Cotat, sont reconnus pour vendanger très tard. 1 + 1 = 2 et je pense que le bon nombre de SR dans ce vin, encore perceptibles selon moi, a possiblement mérité du soufre et surtout beaucoup de cave....on se rejoint tous! J'ai encore 5 bouteilles de 1997 en cave que je ferai dégusté en pure aveugle à d'autres excellents dégustateurs. Nous acueillerons sous peu, Jean-Philippe Lefèbvre-Alain Bélanger-Philippe Boisvert-Patrick St-Vincent-Hubert Marsolais....bien hâte de les entendre sur ce vin...ne pas leur dire cependant! Cool

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Pierre Beauregard le Mar 12 Jan 2010 - 21:16

Michel Therrien a écrit:

Salut Pierre,
La Loire, mais je ne sais pas spécifiquement pour Sancerre, a connu un millésime incroyable pour ses liquoreux dans le millésime 1997. Les Boulay, tout comme F.Cotat, sont reconnus pour vendanger très tard. 1 + 1 = 2 et je pense que le bon nombre de SR dans ce vin, encore perceptibles selon moi, a possiblement mérité du soufre et surtout beaucoup de cave....on se rejoint tous! J'ai encore 5 bouteilles de 1997 en cave que je ferai dégusté en pure aveugle à d'autres excellents dégustateurs. Nous acueillerons sous peu, Jean-Philippe Lefèbvre-Alain Bélanger-Philippe Boisvert-Patrick St-Vincent-Hubert Marsolais....bien hâte de les entendre sur ce vin...ne pas leur dire cependant! Cool

Salut Michel,

La Loire est vaste et si le millésime 97 fut très grand en effet, faut toutefois restreidre géographiquement la région bénite à Coteaux de Layon à l'ouest jusqu'à Vouvray à l'est. Pour ce qui est de Sancerre, je crois plus approprié d'associer climatiquement cette région à celle d'en face, soit la Bourgogne.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1932
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Pierre Beauregard le Mar 12 Jan 2010 - 21:24

Bon, je me rétracte. En feuilletant le Guide Parker des vins de France, édition 2001, il y est cité fréquemment que le millésime 1997 est un des meilleurs des dernières années. Plus particulièrement à Ménetou-Salon, Pouilly-Fumé, Quiney et Sancerre.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1932
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Ludwig Desjardins le Mar 12 Jan 2010 - 21:27

La plupart des sources disent que 1997 en Centre-Loire est un bon sinon très bon millésime. Je pense que la période juste avant et pendant les vendanges a sauvé le millésime, car il y avait eu du gel en avril et une météo instable durant l'été.

Ludwig Desjardins

Messages : 4446
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Yves Martineau le Mer 13 Jan 2010 - 0:00

Effectivement, goûtés tous deux en pure aveugle, j'ai beaucoup aimé les 1997 et 1998 de Boulay, ce dernier m'ayant semblé un cran supérieur.

Pour ma part, dans un tout autre registre, j'ai goûté ce soir un vin dont j’ignore tout, importé par un certain Kazou, acheté avec Mario. Il y a deux entrées sur CellarTracker :

2006 Muhr-van der Niepoort Blaufränkisch Carnuntum
2006 Muhr-van der Niepoort Blaufränkisch Spitzerberg

J’imagine que c’est le premier mais l'étiquette n'est pas très loquace.

Nez intriguant de pâte de tomates, qui présente une certaine minéralité avec aussi des fleurs mauves. La bouche ronde et fruitée, minérale évoque certains pinots de la Loire, ou tantôt quelques Bojos. C’est plein, peu tannique, fruité et joufflu, minéral comme certains Morgon, quand même assez long en bouche, finale ferrugineuse et toutefois un brin végétale, ce qui lui enlève un peu de charme. Une belle surprise, un vin original, bien fait, dont j’aime la pureté et la fraicheur. 88 pts


Dernière édition par Yves Martineau le Mer 13 Jan 2010 - 0:47, édité 2 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 5224
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Frederick Blais le Mer 13 Jan 2010 - 0:12

Yves Martineau a écrit:Kazou, acheté avec Mario. Il y a deux entrées sur CellarTracker :

2006 Muhr-van der Niepoort Blaufränkisch Carnuntum
2006 Muhr-van der Niepoort Blaufränkisch Spitzerberg

J’imagine que c’est le premier mais l'étiquette n'est pas très loquace.

Nez intriguant de pâte de tomates, qui présente une certaine minéralité avec aussi des fleurs mauves. La bouche ronde et fruitée, minérale évoque certains pinots de la Loire, ou tantôt quelques Bojos. C’est plein, peu tannique, fruité et joufflu, minéral comme certains Morgon, quand même assez long en bouche, finale ferrugineuse et toutefois un brin végétale, ce qui lui enlève un peu de charme. Une belle surprise, un vin original, bien fait, dont j’aime la pureté et la fraicheur. 88 pts

Bien content de voir qu'à part cette petite finale végétale tu ais bien aimé. C'est en parti du au cépage et au pigeage traditionnelle avec une partie de rafle. Pour l'étiquette Muhr-van der Niepoort est le producteur, Blaufränkisch le cépage et Carnuntum l'appellation. Comme on pourrait lire Faiveley Bourgogne Pinot Noir 2006. Si tu aurais vu la mention Spitzerberg, c'est le nom du vignoble ou encore parcelle en clos où est produit ce vin. Le Carnuntum est produit avec une partie de sélection de Spitzerberg(vignes de 60+ années) et d'autres parcelles plantées il y a en moyenne 12 à 25 ans. À mon avis dans 2 ans ce vin devrait avoir digéré ce ptit coté végétal pour livrer le meilleur de son fruit. Le Blaufränkisch est reconnu pour donner des arômes de tomates en jeunesse et des vins unidimensionnel, souvent austère pour ensuite faire place à des vin complexes et intenses.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1848
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 13 Jan 2010 - 11:59

Le 98 m'avait énormément charmé et sa couleur était pâle (de mémoire - je note peu les couleurs, il faudrait que j'en fasse une résolution!) tout comme celle d'une Grande Côte de Cotat 96 bue juste avant Noël. Dans les deux cas, j'ai souvenir d'une superbe longueur (ahurissante en fait pour la Grande Côte) où la richesse du fruit conférait une plénitude au milieu de bouche rarement rencontrée sur ce cépage.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Invité le Mer 13 Jan 2010 - 13:40

j'ai vraiment un souci autour de votre débat sur la jeunesse suspecte du Sancerre. Egalement un autre entre une robe cristalline et une robe jaune serin (c'est pas à l'opposé ca?)
en quoi un sancerre ne peut pas avoir une robe clair et cristalline après 12 ans? il l'a déjà en théorie à sa naissance...Une bonne conservation, une absence d'oxydation poussée, de défauts ect...sur un vin d'un excellent millésime peut ne pas affecter sa robe non? Pourquoi en déduire une surprotection au soufre?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Invité le Mer 13 Jan 2010 - 13:43

donc dans le cas de la couleur jaune serin, il y aurait peut être un défaut de bouteille disons léger car il ne détruit pas la qualité d'ensemble...et la bouteille clair et cristalline...une bouteille parfaite?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 13 Jan 2010 - 14:14

Arnaud, n'est-il pas normal pour la robe d'un vin blanc de foncer avec l'âge? Même si elle était cristalline à la naissance du vin et que le flacon a été bien conservé, je m'attends à voir une robe différente pour un de 12 ans que pour un vin de l'année? Il n'en demeure pas moins que le cépage influence beaucoup ici et qu'un sauvignon ne sera pas aussi foncé qu'un chardonnay qui lui sera moins orangé qu'une marsanne.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Invité le Mer 13 Jan 2010 - 14:21

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Arnaud, n'est-il pas normal pour la robe d'un vin blanc de foncer avec l'âge? Même si elle était cristalline à la naissance du vin et que le flacon a été bien conservé, je m'attends à voir une robe différente pour un de 12 ans que pour un vin de l'année? Il n'en demeure pas moins que le cépage influence beaucoup ici et qu'un sauvignon ne sera pas aussi foncé qu'un chardonnay qui lui sera moins orangé qu'une marsanne.

tout comme tu attends d'un bourgogne de 1993, de 1988 par exemple qu'il soit évolué et plus clair ou orangé et que tu te retrouves devant un vin sans aucune trace d'évolution...je pense que dans les CR que tout le monde écrit c'est une remarque fréquente d'observer aucune évolution...dans le cas du sancerre ca serait suspect et lié à une surprotection ? j'ai pas mal d'exemple de vin blanc d'un certain age...qui ne bouge pas...est ce lié au taux de soufre à chaque fois?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Invité le Mer 13 Jan 2010 - 14:25

je vais peut etre dire une connerie mais le sauvignon n'est il pas plus resistant à l'oxydation que le chardonnay?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Invité le Mer 13 Jan 2010 - 14:42

oui j'ai peut etre dis une connerie mais bon, c'est en disant des conneries qu'on apprend. je suis en train de faire des recherches sur les vinifs de sauvignon blanc et également leur evolution.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 13 Jan 2010 - 14:49

Intéressante connerie, il va sans dire ...

Lorsque nous étions chez Sauzet l'été dernier, le gendre de M. Boudot, issu d'une famille vigneronne du Sancerois, nous disait comment il était différent de vinifier du chardonnay que du sauvignon, ce dernier craignant davantage l'oxydation, notamment en ce qui a trait aux fermentations malo-lactiques.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Ludwig Desjardins le Mer 13 Jan 2010 - 14:50

Si le 1998 avait aussi une robe pâle, doit-on en déduire qu'il était aussi assommé par le SO2 ou anormalement jeune que le 1997?

Ça viendrait vraiment remettre en question la réputation d'utilisation raisonnée du SO2 de Boulay et j'en doute fortement. M. Boulay m'écrivait d'ailleurs que c'est la première fois qu'on lui faisait cette remarque.

Ludwig Desjardins

Messages : 4446
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Invité le Mer 13 Jan 2010 - 15:14

je ne pense pas que d'une manière générale, on utilise beaucoup de soufre à Sancerre...deuxième connerie, je suis en forme! mais tant que l'on ne me contredit pas il s'agit d'une hypothèse valable alien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Invité le Mer 13 Jan 2010 - 15:23

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Intéressante connerie, il va sans dire ...

Lorsque nous étions chez Sauzet l'été dernier, le gendre de M. Boudot, issu d'une famille vigneronne du Sancerois, nous disait comment il était différent de vinifier du chardonnay que du sauvignon, ce dernier craignant davantage l'oxydation, notamment en ce qui a trait aux fermentations malo-lactiques.

il y a d'autres moyens complémentaires pour controler l'oxydation post FA que de charger en soufre comme une mule non?...3ieme connerie. Les caves fraiches de Sancerre sont un atout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine de Noël! 21 décembre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum