Derniers sujets
» Semaine du 19 février 2017
Aujourd'hui à 10:24 par Patrick Ayotte

» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Aujourd'hui à 10:13 par Simon Grenier

» Vente de vins sur IEGOR
Hier à 21:51 par Francois Fontaine

» Chablis 2015
Hier à 20:55 par Stéphanie Chénier

» Semaine du 12 février 2017
Hier à 9:50 par Patrick Pollefeys

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Hier à 9:00 par Pierre Beauregard

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

» Semaine du 5 février 2017
Mer 15 Fév 2017 - 0:26 par Frederick Blais

» Weber vs Subban
Mar 14 Fév 2017 - 21:51 par Ludwig Desjardins

» Dégustation du Domaine Michel Lafarge
Mar 14 Fév 2017 - 9:00 par Yves Martineau

» Club de dégustation de Mtl : Dreamer
Mar 14 Fév 2017 - 8:23 par PhilippeGingras

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Michel Therrien le Mer 28 Oct 2015 - 18:53

Un petit souper hier soir chez Tandem dans Villeray.
3 e visite à cet endroit et bien aimé.
Vraiment plein un mardi soir....donc très aimé comme AVV.
Yves et Olivier ont parlé de leur meilleur dessert à Montréal.
Fondant au chocolat avec sa ganache de caramel de beurre salé

Qui dit Pango, dit vins autrichiens, allemands, vignerons traditionnels.....

Voici les vins tous servis en pure aveugle. Un grand défi de les écrire.....



Wachau Steinertal Grüner Veltliner Federspiel 2014, Alzinger
Wachau Ried Loibenbeg Riesling Smaragd 2008, Weingut Knoll
Sancerre Clos La Néore 2007, Edmond Vatan
Nahe Schloßböckelheimer Kupfergrube Riesling Spatlese 2002, Dönnhoff
Alsace grand cru Riesling Schlossberg Cuvée Sainte Catherine ''L'inédit !'' 2001, Weinbach




Chambolle-Musigny 1er cru Les Veroilles 2006, Ghislaine Barthod
Anderson Valley Pinot Noir Kiser " En bas" 2011, Copain
Walla Walla Valey Syrah Cailloux Vineyard 2008, Cayuse

J'y reviens demain....tellement épuisé de simplement tenter d'écrire en toute logique ces vins!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7359
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Stéphanie Chénier le Mer 28 Oct 2015 - 20:41

Michel Therrien a écrit:Un petit souper hier soir chez Tandem dans Villeray.
3 e visite à cet endroit et bien aimé.
Vraiment plein un mardi soir....donc très aimé comme AVV.
Yves et Olivier ont parlé de leur meilleur dessert à Montréal.
Fondant au chocolat avec sa ganache de caramel de beurre salé


Sont-ils encore vivants aujourd'hui???   Evil or Very Mad
Ça semblait décadent comme dessert!   Twisted Evil
J'ai aussitôt demandé à mon chef de le mettre au menu!   Very Happy

Stéphanie Chénier

Messages : 1188
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Michel Therrien le Jeu 29 Oct 2015 - 20:37

Un peu de repos et nous y sommes.

Voici les vins tous servis en pure aveugle et en ordre de service.
Vraiment un défi de les écrire comme il se doit (version sommelier selon moi!)

Les blancs

Wachau Steinertal Grüner Veltliner Federspiel 2014, Alzinger
Vin le plus pâle. C'est épicé, poivre blanc, un alcool volatile qui pique? La bouche est large mais bien assise, sans réel gras, l'acidité est moyenne à basse, parfaitement sec. Très aromatique / large sans être gras / acidité basse.....bien misé sur un Grüner au lieu d'un viognier alors qu'Yves y voyait un Gruter.
Merci Olivier. 15,5/20. Un beau plaisir comme un chablis village vs 1er cru.

Wachau Ried Loibenbeg Riesling Smaragd 2008, Weingut Knoll
La robe la plus dorée et intense. Ça sent le riesling et Patrick en est le porteur. Le fruité est exotique, les fleurs sont jaunes, les citrons sont confits. Bouche ample avec un beau gras, l'acidité relève bien cette richesse, ça demeure bien sec et fort long. Olivier se lance sur un auslese vinifié en trocken. Je le suis....finalement non pour Allemagne.....on se lance sur Autriche car Alasce fait sucré et le vin ne l'est pas.......Olivier mentionne le cru, je lance oui oui le Saint sur la bouteille.....Pango fait non en disant c'est le Schütt.........Olivier avait raison car Patrick s'est trompé de bouteille!
Merci Patrick. Vraiment une très beau vin. 17,5/20.

Sancerre Clos La Néore 2007, Edmond Vatan
La robe est jaune paille. Bouquet de citron confits, de cire et embruns marins.
La bouche est cylindrique, fraiche, le gras semble plus important mais de manière serré, la finale est fort longue sur des impressions de caillou / calcaire et de gros sel mouillé! Équilibre d'école. Chablis vs Sancerre puis Yves tranche.........un Sancerre ayant vu trop d'air. Ouverte à midi sans l'avoir épaulé.
Mon offrande. 17,5-18/20. On n'en boit pas souvent. M'en reste une.

Nahe Schloßböckelheimer Kupfergrube Riesling Spatlese 2002, Dönnhoff
Pas pris de notes et servi en fin de repas avec les desserts. Frais, peu de gaz, ça se boit tout seul mais sans complexité. Vin de piscine par excellence et ça change tellement peu avec l'âge.
Merci Yves. 15,5-16/20.

Alsace grand cru Riesling Schlossberg Cuvée Sainte Catherine L'inédit! 2001, Weinbach
Une robe bien dorée, un peu plus en son centre que le second vin.
Ça sent bien le riesling mûr avec un brin de botrytis. Un bel éclat en milieu de bouche, c'est fort long mais moins précis que Loibenberg et Clos La Néore.
Merci Olivier. 17-17,5/20.


Les rouges

Chambolle-Musigny 1er cru Les Veroilles 2006, Ghislaine Barthod
La robe est rubis de bonne intensité. Le fruité est noir, un rien confit, belles épices et un peu de terre noire. Vin fin qui s'étire en forme de cylindre, belle petite mâche en milieu de bouche, c'est juteux et en même temps une certaine austérité en finale. Patrick et Olivier mentionnent rapidement Chambolle, Yves fait la grimace.
L'offrande de Natacha. 17-17,5/20. Un monopole non revendiqué....

Anderson Valley Pinot Noir Kiser " En bas" 2011, Copain
Fruité rouge frais et qui dégage pureté sur une robe rubis claire avec reflet violacé. Bouche avec une petite bulle, c'est frais, tendre, peu profond avec grande buvabilité. Un village de Pacalet, un Bojo.........c'est nature. Nous sommes tous en pinot noir nature.
Jli vin et une découverte. Merci Patrick. 15,5-16/20.

Walla Walla Valey Syrah Cailloux Vineyard 2008, Cayuse
La robe est cerise foncée avec un peu de tuile. C'est lardé et animal au 1er nez. La bouche est de belle ampleur avec un peu de mâche, l'ensemble est plutôt tendre avec des tannins fins et l'acidité est bonne. Finale de bonne longueur et d'un bel équilibre sans réel profondeur. Nat et mois sommes sur une Syrah un peu nature de la Côte Rôtie alors que le Pinot noir USA est bien évoqué. En s'associant un peu, nous y voilà.....une syrah américaine!
J'ai bien aimé. 16,5-17/20. Merci Yves.

Les blancs ont-ils survolé.........non, nous avons bien bu dans les deux couleurs!
On se reprend les gars.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7359
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 29 Oct 2015 - 20:50

Patrick, en constatant son erreur, aurait dit: "Schütt, je me suis trompé" ... scusez-là ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7149
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Simon Grenier le Jeu 29 Oct 2015 - 21:31


Chambolle-Musigny 1er cru Les Veroilles 2006, Ghislaine Barthod
La robe est rubis de bonne intensité. Le fruité est noir, un rien confit, belles épices et un peu de terre noire. Vin fin qui s'étire en forme de cylindre, belle petite mâche en milieu de bouche, c'est juteux et en même temps une certaine austérité en finale. Patrick et Olivier mentionnent rapidement Chambolle, Yves fait la grimace.
L'offrande de Natacha. 17-17,5/20. Un monopole non revendiqué....

Michel,

Tu es un expert de la Bourgogne par rapport à mon petit bagage de connaissance mais, est-ce que Bruno Clair ne fait pas un Veroilles en Chamboule lui aussi? Quelle serait la différence entre ces deux appellations de 1er cru et de village si ma compréhension est bonne?

Merci d'éclairer mes lanternes,

Simon

Simon Grenier

Messages : 471
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Michel Therrien le Jeu 29 Oct 2015 - 22:31

Ghislaine Barthod est la seule à avoir l'appellation Veroilles 1er cru, tandis qu'il y a d'autres producteurs de Chambolle village Veroilles que Bruno Clair dont le domaine Bart et Fougeray de Beauclair.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7359
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Simon Grenier le Jeu 29 Oct 2015 - 22:55

Merci Mike! Qualitativement, comment ferais-tu la distinction?

Simon Grenier

Messages : 471
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Michel Therrien le Ven 30 Oct 2015 - 12:21

Simon Grenier a écrit:Merci Mike! Qualitativement, comment ferais-tu la distinction?

Deux grands producteurs.
Plus de sève et de profondeur dans le 1er cru de Ghislaine Barthod mais assez viril.
Le village de Bruno me semble plus féminin et plus floral. Tannins fins et ensemble élégant.

Par ailleurs, le vin de Bruno est plus accessible via le réseau de la SAQ. Wink

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7359
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Stéphanie Chénier le Ven 30 Oct 2015 - 12:38

Michel Therrien a écrit:
Simon Grenier a écrit:Merci Mike! Qualitativement, comment ferais-tu la distinction?

Deux grands producteurs.
Plus de sève et de profondeur dans le 1er cru de Ghislaine Barthod mais assez viril.
Le village de Bruno me semble plus féminin et plus floral. Tannins fins et ensemble élégant.

Par ailleurs, le vin de Bruno est plus accessible via le réseau de la SAQ. Wink

Je n'ai jamais goûté le vin de Ghislaine Barthod.

J'ai toutefois beaucoup aimé celui de Bruno Clair:

http://www.lapaulee-enligne.com/t3268p60-club-des-vins-d-abitibi-ouest

Le 2011 est disponible dans quelques succursales:

http://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/domaine-bruno-clair-chambolle-musigny-les-veroilles-2011/12187028?selectedIndex=6&searchContextId=-100230123559858

Stéphanie Chénier

Messages : 1188
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Yves Martineau le Ven 30 Oct 2015 - 23:59

SOUPER PANGO À MONTRÉAL - Restaurant Tandem (10/27/2015)


Un souper pour souligner la visite du légendaire Pango à Montréal!


Les blancs



  • 2014 Alzinger Grüner Veltliner Federspiel Steinertal - Austria, Niederösterreich, Wachau

    Beau vin léger mais fin et élégant, pur, un peu court en structure mais les parfums persistent. 89 pts (89 points)

  • 2008 Weingut Knoll Riesling Smaragd Loibenberg - Austria, Niederösterreich, Wachau

    Nez typé riesling, parfumé. C'est sec, savoureux, avec un superbe équilibre. Vin très pur, aérien, avec une longue finale saline. Excellent! 92 pts (92 points)

  • 2007 Edmond Vatan Sancerre Clos la Néore - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre

    Le nez me paraissait un brin fatigué. La bouche est droite et fait très Sancerre, d'une année moins riche que d'autres, ce qui m'a fait dire 2007. C'est minéral, salin, avec un arôme étrange en finale que j'avais du mal à définir (salin-mouillé dit Michel, pas fou). J'ai trouvé qu'il manquait un peu de dimension, mais c'est bon. 89-90 pts (89 points)

  • 2001 Domaine Weinbach Riesling Schlossberg Cuvée Ste. Catherine L'Inédit! - France, Alsace, Alsace Grand Cru

    Un nez parfumé, un tapis de fleurs blanches. La bouche me parait mince à la première gorgée, erreur! C'est un magnifique vin très subtil, aérien, d'une finesse impressionnante, un certain moelleux, belle acidité, finale saline, c'est délicieux et long. 92-93 pts (93 points)


Les rouges



  • 2006 Domaine Ghislaine Barthod / Barthod-Noëllat Chambolle-Musigny 1er Cru Les Véroilles - France, Burgundy, Côte de Nuits, Chambolle-Musigny 1er Cru

    Un nez réduit de cave humide, champignons. Bouche fraiche, acide, avec une belle attaque, mais c'est ensuite sévère et austère, minéral. La finale me fait grimacer, qu'est-ce? Un pinot qui me semble lactique en finale. Est-ce une piqure acétique? Je n'aime pas vraiment, à cause de cette finale, alors que les autres sont beaucoup plus enthousiastes. 86-87 pts (87 points)

  • 2011 Copain Pinot Noir "En Bas" Kiser - USA, California, North Coast, Anderson Valley

    Jolie bouche fraiche, sur le fruit rouge, avec un coté perlant, nature, acidulée un peu mince en finale. C'est léger, agréable, j'étais sur un pinot du Jura ou germanique, jamais pensé au USA. Délicieux mais un peu simple. 89-90 pts (90 points)

  • 2008 Cayuse Syrah Cailloux Vineyard - USA, Washington, Columbia Valley, Walla Walla Valley

    Un nez lardé avec des olives. La bouche est svelte, ronde, on serait en Côte Rôtie si ce n'était d'un milieu de bouche légèrement sucré, qui précède une finale étonnamment minérale. Il montre une belle complexité, mais c'est un peu sucreux, avec une amertume en finale. Bon vin intéressant, certes, mais pas à la hauteur des cotes de fous qu'il a reçues. 91 pts (91 points)


Le dessert



  • 2002 Dönnhoff Schloßböckelheimer Kupfergrube Riesling Spätlese - Germany, Nahe

    Superbe équilibre, pas des plus tendus, l'âge lui a fait digérer les sucres. C'est aérien, salé, de belle longueur, sans être le plus profond des vins du domaine que j'ai pris, c'est délicieux. 92 pts (92 points)




Une très belle soirée, je suis bien content d'avoir enfin rencontrer ce sympathique Pango.

Excellent souper, mais attention, le fondant au chocolat pourrait pousser au crime.

Yves Martineau

Messages : 4821
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Michel Therrien le Sam 31 Oct 2015 - 7:30

Merci Yves.
Nous avons eu notre moins bonne cohérence des 10 dernières années pour l'évaluation des différents vins. scratch Question
Une journée feuille....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7359
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Yves Martineau le Sam 31 Oct 2015 - 8:27

Michel Therrien a écrit:Merci Yves.
Nous avons eu notre moins bonne cohérence des 10 dernières années pour l'évaluation des différents vins. scratch Question
..

C'est vrai, très différent.

Tu devais pas être en forme! Laughing

Yves Martineau

Messages : 4821
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Patrick Pollefeys le Sam 31 Oct 2015 - 12:52

Une soirée très agréable qui a commencé en force avec un très beau volet de blanc. Trois cépages différents, mais avec une parenté de style (droit et tendu). Le Clos de la Néore de Vatan était presque tannique. J'étais à Chablis avec ce vin qui présentait une finale saline. C'est quand même un évènement boire de ce vin.

Le vin Grüve d'Alzinger représente un sacré rapport qualité-prix à 32,34$ (pour ceux qui ont la carte Inspire). Avec le millésime 2014, le producteur n'a pas fait de Smaradg (contrairement à ce qui est écrit sur le site de la SAQ) avec ce Steinertal se contentant d'un Federspiel. Le taux d'alcool nécessaire (12,5%) est pourtant atteint. Il est donc possible qu'il s'agisse d'une question de maturité minimum des baies.

Hier soir, j'ai bu un Grüve d'Alzinger, mais dans le millésime 2013 (en Smaragd, donc). Le vin m'a semblé moins bien réussi que le 2014 surtout à cause d'une finale un peu amère et chaude.

Le Riesling de Knoll 2007 était d'une jeunesse insolente avec sa richesse et cette tension qui en fait un exemple d'équilibre. Un constat similaire avec le Weinbach 2001, mais plus poli par les années. Ce qui lui donne une finesse que le Knoll ne possède pas encore. Pour ma part, il s'agissait des deux vins de la soirée.

Avec le volet de rouge, je suis particulièrement satisfait de mon vin rouge (Pinot Noir de Copains) qui en a intrigué plus d'un, et ce, incluant Olivier qui me semblait même mystifié (il était peut-être dégoûté monkey). Un vin avec un fruit très pur et légèrement perlant (davantage à l'ouverture), mais peu complexe comme les autres l'ont signalé.

Le Chambolle de Barthod m'a bien plu surtout pour son milieu de bouche alliant finesse du fruit et virilité des tannins. Dommage que ceux-ci persistent en finale pour donner une impression un peu sévère.

En plus de ses notes animales, la Cayuse était comme un mélange des deux Pinot Noirs précédents avec un côté plus sucré. J'ai bien aimé, mais comme Yves je ne comprends pas l'enthousiasme pervers des gens qui donnent des notes stratosphériques à ce vin.

Le Dönnhoff a très bien terminé la soirée. Un vin aérien qui manque de profondeur, mais avec une belle finale légèrement épicée.






Patrick Pollefeys

Messages : 591
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Patrick Pollefeys dit Pango à Montréal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum