Derniers sujets
» Semaine du 12 février 2017
Aujourd'hui à 8:38 par Vincent Messier-Lemoyne

» Vente de vins sur IEGOR
Ven 17 Fév 2017 - 17:34 par Pierre Cayouette

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Ven 17 Fév 2017 - 15:15 par Ludwig Desjardins

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

» Semaine du 5 février 2017
Mer 15 Fév 2017 - 0:26 par Frederick Blais

» Weber vs Subban
Mar 14 Fév 2017 - 21:51 par Ludwig Desjardins

» Dégustation du Domaine Michel Lafarge
Mar 14 Fév 2017 - 9:00 par Yves Martineau

» Club de dégustation de Mtl : Dreamer
Mar 14 Fév 2017 - 8:23 par PhilippeGingras

» Hommage aux femmes!
Lun 13 Fév 2017 - 21:27 par Alexandre Trudel

» Dégustation chez oenopole - Domaine Henri Naudin-Ferrand et Domaine Bizot
Lun 13 Fév 2017 - 17:13 par Fabien Rosiau

» DRC LCBO
Dim 12 Fév 2017 - 17:16 par Richard Philippe Guay

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


semaine du 11 octobre 2015

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par PhilippeGingras le Jeu 15 Oct 2015 - 12:29

2011 Mayu Syrah Reserva

Un vin qui a été carafé pendant 1h.Reste pas mal lourdeau mais je n'ai pas détesté pour autant.Un vin qui a de la pogne.Confiture de canneberge/orange/chocolat,épices,poivres et du cassis.Quand même assez long et on ne sent pas trop le 14% en bouche.
Est-ce que je vais en racheter ?? Non...à ce prix , il y a pas mal de truc à essayer mais rien de mal à redire.
88pts +

PhilippeGingras

Messages : 686
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Daniel.Thai le Jeu 15 Oct 2015 - 23:48

Chambolle-Musigny 2010, Domaine Jacques Frédéric Mugnier
Robe rubis clair, limpide et translucide. Nez suiduisant par les notes de fruits rouges (cerise et fraise), d'épices douces et d'un brin d'animal. L'attaque est veloutée. En bouche, le vin offre un joli volume et une texture soyeuse avec les tanins fins, une longue finale fruitée et légèrement poivrée. L'ensemble, le vin est bien équilibré, fin, élégant, pur et délicieux qui offre un plaisir inégal. Un excellent village! Note 17, plaisir 18.

Daniel.Thai

Messages : 493
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par daniel.seriot le Ven 16 Oct 2015 - 12:24

Des vins de Châteauneuf du Pape ouverts récemment

Châteauneuf du Pape : La Janasse 2005
La robe est assez profonde de couleur sanguine à violine. Le nez intense évoque le cassis , les cerises kirschées, les épices variées, avec des notes de garrigue et de tapenade. La bouche est riche, concentrée , puissante, dotée d'une chair veloutée enrobant les tannins , rehaussée de fruits épicés. La finale est longue, bien tenue par des tannins un rien plus fermes, très soutenue, harmonieuse et complexe grâce aux séduisantes saveurs décelées à l'olfaction. Noté 17, note plaisir 16,5

Châteauneuf du Pape : Clos des Papes 2004
La robe est très soutenue de teinte pourpre, très légèrement évoluée au bord du disque. Le bouquet bien ouvert évoque les cerises ( pulpe et noyau) , les épices douces, la pivoine séchée, le chocolat et les herbes aromatiques L'attaque est veloutée, les sensations sont ascendantes, le milieu de bouche offre un corps fuselé bien formé, délicatement charnu et fruité. La finale est allongée, avec des tannins légèrement plus fermes , persistante, avec des sensations un peu chaleureuses, et une pointe végétale , le premier jour, elle est plus harmonieuse le lendemain. Noté 16, note plaisir 15

daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Stéphanie Chénier le Ven 16 Oct 2015 - 19:28

Daniel.Thai a écrit:Chambolle-Musigny 2010, Domaine Jacques Frédéric Mugnier
Robe rubis clair, limpide et translucide. Nez suiduisant par les notes de fruits rouges (cerise et fraise), d'épices douces et d'un brin d'animal. L'attaque est veloutée. En bouche, le vin offre un joli volume et une texture soyeuse avec les tanins fins, une longue finale fruitée et légèrement poivrée. L'ensemble, le vin est bien équilibré, fin, élégant, pur et délicieux qui offre un plaisir inégal. Un excellent village! Note 17, plaisir 18.

Merci Daniel: j'aime bien te lire et tu me donnes envie d'ouvrir la même bouteille...

Very Happy

Stéphanie Chénier

Messages : 1181
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Julien Martel le Ven 16 Oct 2015 - 20:05

Si quelqu'un a des Chambolle de Mugnier sur 2010 ou 2011, j'offre en échange du 2005 ou 2009.

Julien Martel

Messages : 1693
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 35
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Daniel.Thai le Ven 16 Oct 2015 - 21:02

Stéphanie Chénier a écrit:
Daniel.Thai a écrit:Chambolle-Musigny 2010, Domaine Jacques Frédéric Mugnier
Robe rubis clair, limpide et translucide. Nez suiduisant par les notes de fruits rouges (cerise et fraise), d'épices douces et d'un brin d'animal. L'attaque est veloutée. En bouche, le vin offre un joli volume et une texture soyeuse avec les tanins fins, une longue finale fruitée et légèrement poivrée. L'ensemble, le vin est bien équilibré, fin, élégant, pur et délicieux qui offre un plaisir inégal. Un excellent village! Note 17, plaisir 18.

Merci Daniel: j'aime bien te lire et tu me donnes envie d'ouvrir la même bouteille...

Very Happy
Merci Stéphanie! Si tu en a deux bouteilles ou plus, alors ouvres en une dès maintenant afin de profiter la jeunesse de ce nectar et laisses les autres coucher pour quelques années.

Daniel.Thai

Messages : 493
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Frederick Blais le Sam 17 Oct 2015 - 0:41

Quelques belles bouteilles ce soir avec Mr Niepoort à la maison.

Domaine Ganevat Les Grandes Teppes 2011 Chardonnay
: Vin droit et précis, superbe bouquet, bouche équilibré avec grand fraicheur, très minéral, parfait avec les huitres.
Lake Vineyard 1996, Diamond Creek: Première fois que je déguste ce vignoble, un grand moment pour moi. 3eme fois seulement pour Dirk et il en boit du VIN! Un vin d'une jeunesse incroyable, la couleur est encore rubis, presque violacé. Le vin est pur et tellement délicat, des odeurs qui ne trahit pas ses origines une fois que l'on voit la bouteille mais la structure est celle d'un Pauillac de grande classe. Longue finale, très minéral. 12,5% d'alcool et aucune trace de verdure! Du très beau travail.
Clos de la Roche 2008, Dujac : De la réduction à l'ouverture, on carafe et oufffff il y a du vin la dedans!!!! Mon vin de la soirée, un vin plein, droit et pur avec une profondeur indéniable et une longueur sur les fruits purs et la minéralité qui s'éternise. Le vin a beaucoup de coffre, ma seule bouteille malheureusement car j'aimerais bien revoir dans 15 ans.
Echezeaux 2011, Romanée Conti : À l'ouverture le bouquet est large et complexe, signée DRC sans contredit. Tant au nez qu'en bouche on y retrouve un petit caractère vert, certains se rappelle des coccinelles Smile En bouche évidemment le fin est plus gras et imposant que le Dujac mais définitivement moins précis et long que le Dujac. Le seul vin que l'on a pas fini la bouteille....
Les Suchots 1er Crus 2008, Prieuré Roch : Un autre grand vin, qui surprend. On ne s'attendait pas à ce qu'il puisse suivre aussi bien les 2 vins précédent. Un bouquet frais, sur les fruits rouges acidulés et les agrumes. On sent la touche nature, la bouche est tendre, de belles étages de saveurs, complexe et long. D'une buvabilité incroyable en ce moment.
Fonseca 1970 Bouteille achetée récemment à la SAQ et je me suis assuré de valider la provenance et la conservation. Le bouchon était parfait, par contre le vin présentait des odeurs déviantes au nez. Un peu trop de notes d'acétone. En bouche le vin était frais et à point sur des notes de fruits secondaires, texture et équilibre parfaites. Ce millésime de Fonseca est reconnu pour avoir des variabilités de bouteilles.

Frederick Blais

Messages : 1742
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Alain Roy le Sam 17 Oct 2015 - 10:48

Santenots 2009, Volnay 1er cru, Buisson-Charles, acheté en 2015, 80$.

Cette fois, Volnay m'a donné du fil à retordre...En versant, oh je suis surpris par la robe: un rubis clair aux teintes nettement orangées au pourtour. Déjà évolué ou pas rapport ? Le bouquet est fermé à double tour, je ne réussis pas à le saisir sous sa discrétion. En bouche, well...je me sens insécure ! Mon premier réflexe n'est pas bon signe (grimace)...De souple à ferme, très sec, nerveux, les quelques bribes de fruit sont de l'ordre de la cerise acidulée et la finale très appuyée en amers...La vie est trop courte, j'en ouvre une autre ! Ça commence mal, le bouchon a coulé, ça se voit à l'oeil et ça se touche au goulot. La robe est jumelle à la première mais le bouquet est mieux incarné, il est là, plus en fleurs qu'en fruits. Palais: mon premier réflexe est bon signe (pas de grimace) ! Texture nettement plus souple, frais plutôt que nerveux, le fruit demeure timide mais est de l'ordre des petites baies légèrement sucrées et les amers, bien sentis, sont mieux appréciés. Malgré le bouchon, c'est bon ! Mais pas de wow, oh Volnay mon amour. Ma coloc arrive sur le fait avec des potes et tous (4 personnes) goûteront aux deux vins. Les impressions sont identiques pour tous, moi itou: première bouteille= acide, amer, très sec, pas très bon (pas nette donc selon moi) et deuxième bouteille= plus gras, fruité, brin sucré, amer, le préféré de tous mais pas de "c'est bon en ta ça".

Alain Roy

Messages : 1696
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Stéphanie Chénier le Sam 17 Oct 2015 - 17:42

Alain Roy a écrit:Santenots 2009, Volnay 1er cru, Buisson-Charles, acheté en 2015, 80$.

Cette fois, Volnay m'a donné du fil à retordre...En versant, oh je suis surpris par la robe: un rubis clair aux teintes nettement orangées au pourtour. Déjà évolué ou pas rapport ? Le bouquet est fermé à double tour, je ne réussis pas à le saisir sous sa discrétion. En bouche, well...je me sens insécure ! Mon premier réflexe n'est pas bon signe (grimace)...De souple à ferme, très sec, nerveux, les quelques bribes de fruit sont de l'ordre de la cerise acidulée et la finale très appuyée en amers...La vie est trop courte, j'en ouvre une autre ! Ça commence mal, le bouchon a coulé, ça se voit à l'oeil et ça se touche au goulot. La robe est jumelle à la première mais le bouquet est mieux incarné, il est là, plus en fleurs qu'en fruits. Palais: mon premier réflexe est bon signe (pas de grimace) ! Texture nettement plus souple, frais plutôt que nerveux, le fruit demeure timide mais est de l'ordre des petites baies légèrement sucrées et les amers, bien sentis, sont mieux appréciés. Malgré le bouchon, c'est bon ! Mais pas de wow, oh Volnay mon amour. Ma coloc arrive sur le fait avec des potes et tous (4 personnes) goûteront aux deux vins. Les impressions sont identiques pour tous, moi itou: première bouteille= acide, amer, très sec, pas très bon (pas nette donc selon moi) et deuxième bouteille= plus gras, fruité, brin sucré, amer, le préféré de tous mais pas de "c'est bon en ta ça".

JC et moi avons nous aussi ouvert bu le même vin hier (non ce n'est pas un hasard).
Nous avons fait, avec Alain, notre première dégustation à distance sur La Paulée!
Évidemment il y a eu moins d'interaction, mais une option intéressante pour partager et apprendre davantage!

Very Happy

Notre expérience a beaucoup ressemblé à celle d'Alain au départ, et sans lui avoir parlé (on en a discuté après les 2 bouteilles ouvertes). La 1ère bouteille ouverte m'a déconcertée par son niveau d'évolution donc j'en ai ouvert une 2e.
Le vin avait légèrement coulé autour du bouchon puis entre le goulot et la jaquette métallique des 2 bouteilles.

Le 1er était sur les arômes tertiaires (pruneaux, un peu de cuir) avec la griotte acidulée en arrière-plan, alors que la 2e était plus sur les arômes primaires (cassis, griottes). Le nez du 2e était plus expressif. Les deux vins démontraient des tannins légers à modérés, et une finale avec une discrète amertume mais une belle longueur. Je dirais toutefois que la caractéristique principale de ce vin est une belle minéralité (là je crois qu'on peut parler de minéralité!).

Une des bouteilles a donc évolué plus vite que l'autre. Le facteur à considérer pour expliquer ceci pour moi: le fait que je les ai achetés l'an dernier donc un possible effet VES. Il n'y aura pas ce facteur pour le millésime 2012 que j'ai en cave donc j'ai bien hâte de l'essayer au même âge (6 ans) et je suis persuadée que ce sera plus homogène.

Smile


Stéphanie Chénier

Messages : 1181
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Yves Martineau le Sam 17 Oct 2015 - 18:54

Pour comparer, dégustation récente d'une bouteille achetée à la sortie, gardée en cave tempérée.

Buisson-Charles Volnay 1er Cru Santenots 2009

Un nez discret mais floral. Il a mis du temps à s'ouvrir, n'y est jamais complètement parvenu. La bouche est superbe de par son équilibre et sa finesse. C'est dense mais il a l'équilibre naturel du cru, avec une puissance propre au millésime. L'expression aromatique est en retenue.
Il reste encore de bons tanins qui promettent un vieillissement harmonieux et me font un peu regretter l'ouverture un peu prématurée....faudra voir si celles vieillies en succursale valent encore le coup! 91+ pts

Yves Martineau

Messages : 4818
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Alain Roy le Sam 17 Oct 2015 - 20:23

Yves Martineau a écrit:Pour comparer, dégustation récente d'une bouteille achetée à la sortie, gardée en cave tempérée.

Buisson-Charles Volnay 1er Cru Santenots 2009

Un nez discret mais floral. Il a mis du temps à s'ouvrir, n'y est jamais complètement parvenu. La bouche est superbe de par son équilibre et sa finesse. C'est dense mais il a l'équilibre naturel du cru, avec une puissance propre au millésime. L'expression aromatique est en retenue.
Il reste encore de bons tanins qui promettent un vieillissement harmonieux et me font un peu regretter l'ouverture un peu prématurée....faudra voir si celles vieillies en succursale valent encore le coup! 91+ pts

Merci Yves, je trouve toujours très intéressant de voir différentes opinions sur un même vin ! Par contre, je ne réussis pas à savoir en lisant ton cr si tu as aimé ou pas. Il y a des regrets d'ouverture précoce, en même temps une bouche superbe, de l'espoir pour l'avenir et de la retenue au niveau du bouquet et de l'expression aromatique. Quelle pourrait être ta note "plaisir" au moment où tu l'as dégusté ?

Alain Roy

Messages : 1696
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 18 Oct 2015 - 14:22

Plus tôt cette semaine, en la baronnie de Joliette :

Taittinger Comtes de Champagne blanc de blancs brut 2002 : Nez parfumé, explosif même, sur des notes de fruits blancs, de fleurs blanche et mauve, de crème anglaise et de pain grillé. La bouche est ample, finement crémeuse, fraîche, à la fois gourmande et fine. L’impression de plénitude se poursuit jusqu’en finale, délicate et suave, mais racée et longue. Ça doit faire une demi-douzaine de fois que je déguste ce millésime et il m’impressionne toujours autant. Superbe.

Comtes Lafon Charmes meursault 1er cru 2002 : Disons que j’avais beaucoup d’appréhensions à l’ouverture … mais la couleur était nette et le nez était frais. Ensemble sur le nougat, les fruits jaunes secs, le citron confit, la fumée. Bouche plutôt vineuse, sans être réellement grasse, modérément puissante, mais plutôt serrée. L’ensemble est ciselé, vigoureux et possède un bel éclat. Finale salivante, aux accents salins et de pierre frotté. Un vin plus proche de l’idée que je me fais d’un Perrières que d’un Charmes, mais néanmoins des plus plaisants … et à point, mais ça vous vous en doutiez! Excellent, voire plus.

Rossignol-Trapet chambertin grand cru 2009 : Couleur jeune, mais plutôt pâle, au nez envoûtant, complexe et expressif. Il se montre profond et changeant, sur des notes de fruits rouges, de musc, de cacao, d’eau de rose et de pivoine. La bouche est large, puissante certes, mais la richesse du fruit et la maturité des tanins rendent l’ensemble étonnamment gourmand. Vin d’une complexité aromatique étourdissante et c’est à ce chapitre que l’on retrouve la puissance de ce terroir d’exception plutôt que dans une assise structurelle ferme. Finale très longue, parfumée et suave. Un grand vin, exceptionnellement abordable, au point où la bouteille s’est vidée sans que nous nous en rendions réellement compte … décidément trop rapidement! Superbe, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7137
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Yves Martineau le Dim 18 Oct 2015 - 15:06

Les rares visites de mon frère dans la Métropole sont toujours soulignées dignement, on s'est régalés!

Domaine Bachelet-Monnot Puligny-Montrachet 2013
Un vin puissant et complet, gras, savoureux, d'une qualité saisissante pour un Villages. Une bombe, c'est trop bon, bouteille sifflée en un rien de temps. Délicieux. Ma belle-sœur n'en est pas revenue! 91 pts

Domaine Trapet (Jean et Jean-Louis) Marsannay 2012
Le Baron n'est pas amateur de cette appellation, c'est son droit (féodal!). Elle produit pourtant de belles choses, dont ce pinot frais, au fruit avenant, gracieux et savoureux, une vraie petite grenade! Superbe. 90 pts

Giuseppe Quintarelli Amarone della Valpolicella Classico 1995
Nez chocolat et cerises, cannelle, par contre il sent le kirsch lorsque servi dans un grand verre à Bourgogne! Le petit verre Inao convient mieux. La bouche est puissante et fine à la fois, de grande longueur, avec un équilibre magnifique. Un grand vin. 94-95 pts

Giuseppe Quintarelli Recioto della Valpolicella Classico 1993
(en 375ml)
Un nez fabuleux, chocolat, épices chaudes (curry, cannelle), des dates, envoûtant. La bouche montre un équilibre de funambule, voluptueux, fin et tellement savoureux, avec une finale longue, minérale et saline. Tellement bon! 96 pts




Yves Martineau

Messages : 4818
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Stéphanie Chénier le Dim 18 Oct 2015 - 20:48

Auxey-Duresses blanc:

Jean-Philippe Fichet 2012

Plus frais, il démontre une belle acidité.  En se réchauffant, les fruits émergent mais à travers un nez mi fruité mi floral.  En bouche, c'est équilibré, un peu trop jeune je crois vu l'acidité et vu la finale un peu lactée - de belle longueur toutefois.  Ça promet d'être un excellent village d'ici 1-2 ans je crois.

Morey-Blanc 2010

Effet millésime ou patte du producteur, on est sur un vin plus rond, un peu plus agréable en bouche mais moins complexe, plus rectiligne.  La longueur est moindre.  Bon maintenant.

Stéphanie Chénier

Messages : 1181
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Alain Roy le Lun 19 Oct 2015 - 10:25

Santenots 2010, Volnay 1er cru, Buisson-Charles, acheté en 2015, 80$.

Seulement un an plus jeune que son ainé, mais ça parait. Rubis peu soutenu, orangé mais à peine au pourtour. Bouquet frais, pinotant, subtil mais élégant, je ne perçois pas l'élevage. Il fait son entrée en souplesse, puis déploie un fruité vif, plutôt sec, les amers sont de bon aloi. L'ensemble me laisse des impressions de droiture, d'austérité, c'est classy et aérien sans être gourmand, mais il y a un p'tit goût de "revenez-y" et un appel à la réflexion ! Le lendemain, malheureusement pour mon palais sensible à cette composante, l'acidité empiète sur le fruit. Moins accessible en jeunesse et construit pour la garde ? Je ne saurais dire !

Alain Roy

Messages : 1696
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Patrick Ayotte le Lun 19 Oct 2015 - 11:00

J.L. Chave Sélection Côtes-du-Rhône Mon Coeur 2013



Couleur rouge cerise dense et opaque. Arômes d’épices grillées, de notes fruitées, de cailloux et de réglisse noire. Saveurs qui couvrent le palais par un mélange agréable de confiture de fruits rouges et noirs, d’épices chaudes soutenu par une belle fraîcheur. Bien fait (88)

Composé de Syrah (60%) et Grenache (40%) venant des vignobles de Visan, Buisson, Vinsobres et Estézargues. Pas trouvé d’information sur l’élevage du vin. Fait 14,5% d’alcool.

Patrick Ayotte

Messages : 2774
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par hugo lanteigne le Lun 19 Oct 2015 - 12:00

E. Guigal Condrieu La Doriane 2009

Bu cette été, pas pris de note,

Grand condrieu, puissant, exotique(abricot confit, mangue)floral. Bouche d'une grande stature, bien grasse mais néanmoins, évite tout effet de lourdeur car une fine acidité et de beau amers maintien le tout. Vraiment excellent et il a très bien passé sur les caisses figue et fois gras. Il peut tenir la route 2-3 ans sans problème.

hugo lanteigne

Messages : 23
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Yves Martineau le Lun 19 Oct 2015 - 14:37

Alain Roy a écrit:
Yves Martineau a écrit:Pour comparer, dégustation récente d'une bouteille achetée à la sortie, gardée en cave tempérée.

Buisson-Charles Volnay 1er Cru Santenots 2009

Un nez discret mais floral. Il a mis du temps à s'ouvrir, n'y est jamais complètement parvenu. La bouche est superbe de par son équilibre et sa finesse. C'est dense mais il a l'équilibre naturel du cru, avec une puissance propre au millésime. L'expression aromatique est en retenue.
Il reste encore de bons tanins qui promettent un vieillissement harmonieux et me font un peu regretter l'ouverture un peu prématurée....faudra voir si celles vieillies en succursale valent encore le coup! 91+ pts

Merci Yves, je trouve toujours très intéressant de voir différentes opinions sur un même vin ! Par contre, je ne réussis pas à savoir en lisant ton cr si tu as aimé ou pas. Il y a des regrets d'ouverture précoce, en même temps une bouche superbe, de l'espoir pour l'avenir et de la retenue au niveau du bouquet et de l'expression aromatique. Quelle pourrait être ta note "plaisir" au moment où tu l'as dégusté ?

Elle serait un peu inférieure, autour de 89-90, j'ai beaucoup aimé mais j'ai regretté de ne pas l'avoir bue à son sommet, qui promet beaucoup plus.

Yves Martineau

Messages : 4818
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Stéphanie Chénier le Lun 19 Oct 2015 - 19:28

Alain Roy a écrit:Santenots 2010, Volnay 1er cru, Buisson-Charles, acheté en 2015, 80$.

Seulement un an plus jeune que son ainé, mais ça parait. Rubis peu soutenu, orangé mais à peine au pourtour. Bouquet frais, pinotant, subtil mais élégant, je ne perçois pas l'élevage. Il fait son entrée en souplesse, puis déploie un fruité vif, plutôt sec, les amers sont de bon aloi. L'ensemble me laisse des impressions de droiture, d'austérité, c'est classy et aérien sans être gourmand, mais il y a un p'tit goût de "revenez-y" et un appel à la réflexion ! Le lendemain, malheureusement pour mon palais sensible à cette composante, l'acidité empiète sur le fruit. Moins accessible en jeunesse et construit pour la garde ? Je ne saurais dire !

Je suis galante: je laisse Alain parler le premier!  Laughing

Le 2010 nous a beaucoup plu: le fruit rouge sur une trame minérale et des tannins plus discrets, se terminant sur une belle longueur.  Ça se boit très bien en général, et je dirais très bien en ce moment.  La bouteille s'est terminée le même soir, mais nous sommes 2 donc je comprends Alain de s'en garder pour le lendemain, ce qui lui permet d'expérimenter sur l'évolution.

Stéphanie Chénier

Messages : 1181
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Alain Roy le Lun 19 Oct 2015 - 20:52

Yves Martineau a écrit:
Elle serait un peu inférieure, autour de 89-90, j'ai beaucoup aimé mais j'ai regretté de ne pas l'avoir bue à son sommet, qui promet beaucoup plus.

Merci Yves d'avoir éclairé ma lanterne !

Alain Roy

Messages : 1696
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Alain Roy le Mar 20 Oct 2015 - 20:18

En horizontal avec neveu (et Stéphanie, autrement et à distance !): Taillepieds 2010, Volnay 1er cru, de Montille, acheté en 2013, 120$, et Taillepieds 2010, Volnay 1er cru, Bitouzet-Prieur, acheté en 2013, 60$.

Montille: Rubis peu dense. Nez intense, complexe, faisant saliver, frais, fruité, pinotant sérieusement et élégamment. Entrée au palais toute en velours, explosion de petites baies rouges fraîches, sur une tension idéale et supportante, de nobles amers sur une finale moyenne. Beaucoup de classe, accessible, gourmand, jouissif, festif même, un régal quoi ! Un fruit défendu prêt à cueillir. Dans ma catégorie Champans 2009 d'Angerville, lire difficile de ne pas siffler toute la bouteille.

Bitouzet: Robe légèrement plus dense. Nez intense, à prime abord ça pue le fuel, la fumée, mais pas longtemps. Le bouquet change rapidement pour se diriger vers des effluves de fruits confits. C'est sérieux mais fort invitant. Entrée saisissante, de même pour neveu, on fait en même temps la même expression faciale: quelle texture attendrissante, de soie lyonnaise (euh...dans le temps des canuts...) ! Au palais, full fruité, épicé, complexe, amers de caractère, longue finale, mais ensemble plus rude. Un jeune aristocrate qui se réveille de mauvaise humeur, mais la classe est dans son sang.

Nous avons misé sur Bitouzet comme étant le plus cher étant donné son austérité, sa plus faible accessibilité, pensant que la longue garde valait plus cher ! On s'est gourré, mais bien amusé. De Montille clairement notre favori en l'instant, mais Bitouzet n'est vraiment pas loin derrière.

Le lendemain:

Montille: Miam que c'est bon...Bouquet fin, élégant, floral. Un vin pur, lire pureté du fruit, sur une texture envoûtante, l'harmonie est touchante, je comprends pourquoi j'ai eu de la misère à ne pas siffler la bouteille, mais je suis content de pouvoir en jouir encore ce soir ! Féminin.

Bitouzet: Bouquet fin et élégant, épicé. Que c'est bon...Un vin intense, pulpeux, de caractère, full fruité sur une tension vive et équilibrée, avec longue finale. La différence, c'est que l'harmonie est à venir, mais je suis sûr qu'elle sera au rendez-vous le temps venu. Masculin.

L'un deux fois plus cher que l'autre ? Injustifiable au niveau qualitatif selon mon humble palais !

Alain Roy

Messages : 1696
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Stéphanie Chénier le Mar 20 Oct 2015 - 20:44

La seconde moitié de l'horizontale ici:

Domaine de Montille 2010, Volnay 1er cru:

Les Brouilards

Le nez est très discret.  Un peu d'alcool volatil au début.  Ensuite, on tombe sur une bouche minérale mais austère, voire même un peu amère.  Le fruit est discret le 1er soir, encore plus le 2e.  C'est bien mais il n'y a pas le facteur "wow", et on sent qu'il se fatigue vite.

Les Champans

Le nez est d'emblée plus expressif le 1er soir, encore plus le 2e, très charmeur sur le cassis.  En bouche, il est plus minéral le 1er soir et les arômes d'épices taquinent la langue avant de faire place au fruit sur le palais.  Le 2e soir, c'est le fruit qui a pris place à l'avant-scène.  Plus minéral le 1er soir (avec une pointe d'amertume), plus rond le 2e.  Ce vin est plus complexe et plus complet que le Brouillards.  On sent que la cave lui permettra de s'épanouir, mais déjà beaucoup de plaisir ici.

J'aimerais avoir la chance de confronter le Champans au Taillepieds...

Stéphanie Chénier

Messages : 1181
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: semaine du 11 octobre 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum