Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Verticale: Meursault "Clos de la Velle" Darviot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Verticale: Meursault "Clos de la Velle" Darviot

Message par Patrick Essa le Mer 16 Déc 2009 - 9:14

Verticale Meursault Clos de la Velle - Domaine Darviot - Château de la Velle : 2006 - 1979


Une expérience unique de dégustation s’est tenue le Vendredi 11 Décembre au Château de la Velle de Meursault : Bertrand Darviot a proposé une série ininterrompue de 26 millésimes de son Clos de la Velle à un cortège de dégustateurs de tous horizons. L’objectif de cette manifestation était double, d’une part vérifier la bonne tenue dans le temps et les qualités organoleptiques de chacun des millésimes et d’autre part permettre à un chercheur de l’Inra de Dijon – M. Gougeon – d’investiguer sur la nature des composants qui se retrouvent dans les précieuses bouteilles ouvertes. Chacun de ses flacons fut donc ouvert dans une cloche plastique « inertée » sous gaz argon de manière à prélever sans pollution extérieure quelques gouttes de ces précieux liquides. Il en résultera deux formes de comptes rendus, celui centré sur la dégustation pure des vins, que vous lirez sur www.lapaulee-enligne.com – ou dans la revue Bourgogne aujourd’hui sous la plume de Laurent Gotti – et un travail de doctorat qui se proposera de détecter les différents composants organiques des vins et leur évolution tout au long de ces 26 millésimes.




Le Meursault Clos de la Velle en quelques mots :
Bertrand exploite environ 50 ares dans ce Clos situé juste au dessus du lieu-dit « sous la Velle ». La vigne a aujourd’hui près de 45 ans et se situe sur un sol quasiment plat, argileux, mêlé de petits cailloux sur le plan superficiel. Entouré de murs assez élevés, le climat est assez précoce et permet régulièrement d’obtenir des fruits de belle maturité. Préservé dans son espace clos, il est assez peu sensible aux maladies et s’exprime souvent sur des beaux arômes de fleurs blanches et de fruits exotiques. Son corps est toujours assez riche et sans avoir la tension des parties hautes des coteaux du village, il séduit souvent par la douceur de sa texture et sa nature aromatique généreuse. Très typé « Meursault », bouqueté, il se révèlera comme étant un parfait archétype du village au fil de ces - de ses! - presque trente millésimes…


Partie 1 : les années 2000






Meursault « Clos de la Velle » 2006 - Darviot :

Année précoce et de belle maturité, 2006 est caractérisée par des acidités en moyenne assez basses et des robes jaunes qui peuvent être soutenues si la coupe des raisins a été tardive. Le millésime a partagé les vignerons sur les dates de vendanges et celles-ci se sont étalées sur près de trois semaines. Les coupes précoces ont généré des vins un peu plus tendus et frais alors que les derniers vignerons à avoir coupés ont en général obtenus des vins plus riches, moins acides, plus colorés et sans doute un peu moins tendus…une question d’interprétation, qui comme souvent a donné de beaux vins parmi les partisans des deux « options ».



Ce 2006 se présente sous une couleur assez claire, brillante et parfaitement limpide. Assez discret le nez exhale de fines notes de fruits jaunes sur une légère mais insinuante touche de thé vert sous jacente. La matière est souple et marquée par une acidité basse; elle possède une texture enveloppante et presque visqueuse qui tapisse remarquablement le palais. Le vin termine sur une sensation un rien trop « alcooleuse » qui enlève un peu de précision à une finale de belle intensité. Un bon vin qui gagnera sans doute à être gardé encore cinq bonnes années en cave. Bien + - 14/20



Meursault « Clos de la Velle » 2005 - Darviot :

2005 fut une année très estimée dès sa naissance.De beaux états sanitaires, associés à des potentiels alcooliques et acides idéaux ont immédiatement fait penser que l’on tenait une vraie « année du siècle ». Les blancs furent coupés à la mi-septembre dans de très bonnes conditions météorologiques. Certains secteurs ont cependant souffert d’une insolation très forte et les peaux épaisses de l’année associées à des niveaux d’acide tartriques importants ont donné des matières premières fougueuses et solides qu’il fallait savoir maîtriser en « cuverie » et durant l’élevage. Il en résulte aujourd’hui des vins assez austères, bâtis sur des équilibres vifs et une nature compacte qui les destine à la grande garde. Cependant ils ont une pureté et une intensité aromatique qui positionne l’année dans les grands millésimes du début du 21° siècle.



Voilà un cru d’une rare intensité, marqué par une couleur claire, très brillante et parfaitement pure; un nez droit, puissant, dominateur, marqué par une fine réduction et une note de silex très racée La bouche est compacte et dynamique et possède une salinité qui la situe nettement dans les vins destinés à une longue maturation sous verre. Son allonge finale est remarquable d’autant que l’élevage est totalement absent. Un vin longiligne de très haut vol qui semble pouvoir bien évoluer sur trente et plus. Excellent – 17/20



Meursault « Clos de la Velle » 2004 - Darviot :


Les blancs du millésime 2004 sont un peu des "miraculés". Une saison estivale très maussade et des départs de pourriture au mois d'août ont pu un temps faire craindre le pire à des vignerons qui venaient à peine de se remettre des difficultés d'un millésime 2003 caniculaire. Heureusement un mois de Septembre venté et ensoleillé a permis au dernier moment de sauver une récolte bien compromise. 2004 est aujourd'hui un millésime de plaisir qui montre une tension et une puissance qui le place même souvent devant des années plus huppées.Récolte assez tardive, marquée par une acidité de bon aloi et parfois par des notes végétales qui enlèvent un peu de race à des crus pourtant bien équilibrés.



Le vin se présente ici sur une couleur jaune or, très légèrement évoluée, limpide et brillante. Les senteurs lactées dominent un nez puissant et un peu massif qui s'exprime sur des accents de sucre candi un peu trop insistants. La bouche est en revanche assez riche, voluptueuse et linéaire. Les arômes de pêche blanche et de menthe sauvange se combinent en une finale assez longue mais un un peu simple. Un fort joli vin dans le contexte du millésime. Bien. 13.5



Meursault « Clos de la Velle » 2003 - Darviot :


Que de chaleur pour récolter ces 2003! Une saison infernale, sans pluie pendant six mois et des vignes en stress hydrique à la mi-Août, puis au moment de couper ces crus à partir du 18 du même mois , un pic de chaleur pendant trois jours à plus de 42°à l'ombre...il en a résulté des vins très concentrés, fort peu acides et presque sans arômes en début de vie mais qui aujourd'hui en dépit de leur profil atypique ont parfaitement vieilli et semble même pouvoir s'affiner nettement sur la durée.

Celui-ci se présente sur un couleur or, assez claire et sans la moindre évolution. Les senteurs finement truffées du premier nez évoluent ensuite vers de discrets accents de mandarine, de mangue et de menthe sauvage d'une complexité remarquable. La bouche est très souple, peu tendue et enveloppante mais n'est pas le moins du monde écoeurante ou capiteuse comme nombre de vins de l'année. J'aime la richesse de ce vin hors norme mais il est toutefois un peu plus marqué par les notes variétales - agrumes mûres surtout - du cépage que par l'origine de son sol. Bonne longueur. Bien. 13/20 aujourd'hui et sans doute 15+ demain.

Meursault « Clos de la Velle » 2002 - Darviot :

2002 fut une année "facile"! Non pas que les vins se firent tout seul mais la saison, clémente quoique assez tardive, a permis de récolter des fruits mûrs, parfaitement équilibrés et possédant en eux une richesse de matière et une acidité constitutive quasiment idéales. Les fruits étaient à peine dorés mais titraient aisément 13°, voir plus et cela sans le moindre grain de botrytis. Les fermentations se firent dans de bonnes conditions et il était possible de déguster en Février 2003 -sur fûts- des vins déjà avenants, malos faîtes et forts proches de leur état final en bouteille.

La robe très claire de ce vin aux beaux reflets verts, indique une jeunesse et une limpidité de premier ordre. Le nez est encore marqué par des notes florales de fleur de vigne, de fleur d'acacia mais également de tilleul sur une fine trace sous jacente lactée. La bouche est vive, puissante et parfaitement dessinée, elle s'exprime sur les agrumes vertes et le gingembre mais également sur une discrète trace saline.La marque boisée de l'élevage est fort ténue et ne gêne en rien la précision aromatique de ce vin droit et très pur qui est encore à l'aube de sa vie. Très longue finale pour ce vin de "haut" niveau "village". Excellent. 17/20

Meursault « Clos de la Velle » 2001 - Darviot :

L'année - assez tardive - ne fut pas marquée par des insolations importantes et si l'Eté fut peu pluvieux il n'y a jamais réellement eu de fortes chaleurs. Sur un tel "mode" la vigne préserve très souvent de fortes acidités maliques car celles-ci ne sont pas dégradées par le chaud rayonnement solaire. Fin Septembre, certains raisins commencèrent à pourrir avant d'avoir atteint leur maturité phénolique et les raisins rentrés étaient fréquemment botrytisés à hauteur de 5 à 10 % de la récolte. En dépit de cela les degrés obtenus furent plus que satisfaisants et les peaux assez épaisses libérèrent des jus concentrés qui durent être débourbés avec attention pour ne pas générer de trop fortes réductions au moment des fermentations alcooliques. Certains crus de Meursault sont extraordinaires aujourd'hui, alors que d'autres évoluent vers des accents "naphtés-pétrolés" un peu insistants en raison de la nature trop ligneuse des lies réductrices conservées pour l'élevage.

Ce 2001 est une synthèse parfaite de l'année avec son caractère tendu et sa vraie douceur "botrytisée" de milieu de bouche. de couleur un peu "tachée" vers l'ambre et le jaune-or, il dipose d'un nez massif, intense et bouqueté qui libère d'intenses effluves de cointreau et d'écorce d'orange. La bouche sphérique et puissante enveloppe le palais avant de terminer un peu brutalement sur une acidité incisive et un peu décalée par rapport à l'ensemble. Arômes de poire William, de cannelle et de truffe blanche; jolie fraîcheur, bonne longueur mais finale un peu simple et acerbe pour ce 2001 qui doit encore vieillir. Bien+. 13.5/20 aujourd'hui (A)15/20 demain(D).

Meursault « Clos de la Velle » 2000 - Darviot :


L'année se présentait parfaitement bien. Des raisins sains grâce à un état sanitaire idéal, un cycle végétatif qui s'était déroulé sans accidents climatiques majeurs et des raisins qui possédaient de confortables degrés alcooliques naturels. On a cependant oublié un peu vite que la récolte fut abondante et que certaines parcelles étaient un peu trop chargées pour donner de grands vins de garde. En dépit de la légende qui veut que lorsque la vigne produit beaucoup "naturellement", les vins sont régulièrement excellents, ce milésime a parfois souffert de dilution et n'a pas - de ce fait même - toujours bien vieilli.

C'est un écueil largement dépassé par ce cru du domaine Darviot car ce Clos de la Velle 2000 se présente sur une matière assez imposante. Des reflets verts sur une couleur limpide et jeune signent une très belle évolution sous verre. L'impression nasale confirme avec de fortes senteurs de fleur d'acacia mêlées à des traces fines de réduction. L'impacte initial de la bouche est un peu sévère et salin mais la tension interne du vin souligne les beaux arômes de chèvrefeuille, de fleur de tilleul et de zest de citron. Un vin fringant, inscisif et rémanent en finale. IL doit encore un peu s'affiner pour révéler pleinement la vraie race de ce beau terroir de plaine. Bien+ 14/20 A - 15/20 D.
avatar
Patrick Essa

Messages : 966
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale: Meursault "Clos de la Velle" Darviot

Message par Michel Therrien le Dim 27 Déc 2009 - 20:57

Merci Patrick!
J'aime beaucoup "l'explication" / description du millésime avant le commentaire de dégustation. Cool

La suite sur le site dégustateur.com avec les vins des années 90.....
http://www.degustateurs.com/forum/forum_posts.asp?TID=16794&KW=meursault

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale: Meursault "Clos de la Velle" Darviot

Message par Yves Martineau le Lun 28 Déc 2009 - 9:58

Patrick Essa a écrit:
L’objectif de cette manifestation était double, d’une part vérifier la bonne tenue dans le temps et les qualités organoleptiques de chacun des millésimes et d’autre part permettre à un chercheur de l’Inra de Dijon – M. Gougeon – d’investiguer sur la nature des composants qui se retrouvent dans les précieuses bouteilles ouvertes. Chacun de ses flacons fut donc ouvert dans une cloche plastique « inertée » sous gaz argon de manière à prélever sans pollution extérieure quelques gouttes de ces précieux liquides. Il en résultera deux formes de comptes rendus, celui centré sur la dégustation pure des vins, que vous lirez sur www.lapaulee-enligne.com – ou dans la revue Bourgogne aujourd’hui sous la plume de Laurent Gotti – et un travail de doctorat qui se proposera de détecter les différents composants organiques des vins et leur évolution tout au long de ces 26 millésimes.


Patrick, je suis ému devant un tel sacrifice au nom de la science ! Wink
avatar
Yves Martineau

Messages : 5200
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale: Meursault "Clos de la Velle" Darviot

Message par Patrick Essa le Lun 28 Déc 2009 - 10:17

On ne recule devant aucun obstacle! Non mais... Very Happy
avatar
Patrick Essa

Messages : 966
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale: Meursault "Clos de la Velle" Darviot

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum