Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Semaine du 13 septembre 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 13 septembre 2015

Message par Yves Martineau le Dim 13 Sep 2015 - 11:03

Vincent, prends des notes, j'ai eu hier un souper entièrement blanc Wink


Alphonse Mellot Sancerre Edmond 2006

Un nez qui nous ferait hésiter entre le Sancerrois ou Chablis, finement iodé avec des notes citronnées, de la vanille. Une bouche de corps moyen, c'est frais, lissé par l'élevage, avec une finale assez fine. C'est plaisant, un beau Sancerre, qui reste toutefois un peu trop marqué par le bois. Pas au niveau des Cotat ou Boulay à mon goût . 91 pts


Giuseppe Quintarelli Amabile del Cerè Veneto IGT 1988

Une autre rencontre magique avec ce grand vin.
Nez fascinant d'orange sanguine, de dattes, de pain d'épices, même des herbes grillées. La bouche est l'amalgame idéal du vin fin et...cochon à la fois, si la chose est possible! C'est vaporeux, d'une grande puissance aromatique, avec une petite touche minérale en milieu de bouche. S'ensuit une finale riche, d'une longueur exceptionnelle. C'est tellement gourmand et savoureux. Un phénomène. 97 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 4927
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Ian Champagne le Dim 13 Sep 2015 - 11:20

Chablis 1er Cru Beauregard 2013 Domaine Pattes Loup

Dégustation: Après l’étonnant Chablis Villages 2013 du Domaine, je ne pouvais m’arrêter là. Ce 1er Cru, situé dans la commune de Courgis et promu en 1978, est peu renommé et la plupart des raisins finissent souvent en négoce sans la mention du climat. Le 2013 est sur un aromatique de fruits blancs, d’épices avec une bonne empreinte minérale sur les cailloux chauds. La bouche est assez épaulée, voire sphérique, avec une concentration de très bon aloi, des épices rappelant le poivre blanc, et une superbe tension en finale. Je n’y perçois aucune marque d’élevage mis à part une fine pointe d’amande. L’aération procurera au vin une longueur supplémentaire. Je suis agréablement surpris par le tenu de ce vin dans ce millésime. L’effet terroir domine sur l’effet millésime, ce qui n’est pas anodin. Du beau travail et beaucoup d’amour dans le verre. Quelques quilles en cave pour le futur. 3*
avatar
Ian Champagne

Messages : 757
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 43
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par PhilippeGingras le Dim 13 Sep 2015 - 16:50

2012 FEL Chardonnay

Pour fêter le triathlon olympique de la douce à Mtl (un beau PB de 16 minutes).
Après avoir brunché Chez Bouffe et fait une sieste de 30 minutes .
Un vin acheté directement au domaine Cliff Lede lors de notre passage en mars dernier.
Une trentaine de bidous la fiole.
Un nez avec un peu de souffre,pommes vertes et miel.Quelques fleurs blanches agrémentent le tout.
En bouche il y a de la vanille en gousse ,boisé et abricots .
Longueur moyenne et plaisante.
À servir pas trop froid et elle se mariera très bien avec l'apéro du moment et avec mon mac N Cheese de ce soir.
Vieilli en barrique de bois neuf pendant 9 mois.
14.2 en alcool.
91 pts
avatar
PhilippeGingras

Messages : 748
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Alain Roy le Dim 13 Sep 2015 - 21:44

Solera 1927, Pedro Ximenez, Alvear, +ou - 20$, 375 ml.

1/4 de ce jus avec 3/4 eau pétillante, beau rince-bouche. Légèrement chauffé: excellente sauce sucré avec magret de canard ou dumpling. Aspergé sur une personne avec rajout de plumes, les Dalton sont aux oiseaux. Tel quel, ce goudron est imbuvable !
avatar
Alain Roy

Messages : 1757
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Stéphanie Chénier le Lun 14 Sep 2015 - 8:11



L'affrontement des Chambertin Clos de Bèze 2006:

Domaine Bruno Clair VS Domaine Bouchard Père & Fils


Deux vins qui sont superbes, complexes mais très différents.
La robe du 1er est couleur cerise alors que la 2e est plus foncée légèrement tuilée.
L'aromatique diffère également: celle du Bruno Clair lui est d'abord sur les fruits (bouquet de cassis et de griottes) puis sur la mousse en un 2e temps.  Le nez a un côté bonbon aux framboises au début mais se complexifie par la suite.  Avec le Bouchard, on est sur la terre, le sous-bois, les épices avant de découvrir les fruits en arrière-plan.
Le 2e est un peu plus tannique et minéral, légèrement plus long au début, mais le Clair se dévoile en une longueur équivalente avec l'aération.

Deux excellents vins.  Le Bouchard Père se présentait un peu mieux avec la nourriture que seul, alors le que Bruno Clair s'effaçait un peu avec le plat mais brillait par lui-même.  Notre préférence est allée au Bruno Clair: 93  VS 92 pour le Bouchard.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1285
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par PhilippeGingras le Lun 14 Sep 2015 - 9:17

Alain Roy a écrit:Solera 1927, Pedro Ximenez, Alvear, +ou - 20$, 375 ml.

1/4 de ce jus avec 3/4 eau pétillante, beau rince-bouche. Légèrement chauffé: excellente sauce sucré avec magret de canard ou dumpling. Aspergé sur une personne avec rajout de plumes, les Dalton sont aux oiseaux. Tel quel, ce goudron est imbuvable !

Même ma grand mère en mettrait pas sur les galettes de sarrasin !!
Goûté une fois et never again.
avatar
PhilippeGingras

Messages : 748
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 34
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Yves Martineau le Lun 14 Sep 2015 - 10:05

Alain Roy a écrit:Solera 1927, Pedro Ximenez, Alvear, +ou - 20$, 375 ml.

1/4 de ce jus avec 3/4 eau pétillante, beau rince-bouche. Légèrement chauffé: excellente sauce sucré avec magret de canard ou dumpling. Aspergé sur une personne avec rajout de plumes, les Dalton sont aux oiseaux. Tel quel, ce goudron est imbuvable !

Très fort! lol!
avatar
Yves Martineau

Messages : 4927
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 14 Sep 2015 - 12:03

Voilà un bail que je n’avais écrit de CR … un petit effort :

Marc Colin La Châtenière st-aubin 1er cru 2012 : J’en parle peut-être un peu tardivement, car il n’en reste plus à vendre chez l’importateur, mais quand même … Joli nez de fleur blanche, de fruits blancs et jaunes, légèrement rehaussé par un élevage maîtrisé. Ensemble parfumé et invitant, d’une bonne profondeur. La bouche est dans le même esprit, ouverte, suave, savoureuse. Pas le vin le plus complexe, ni plus dense, il se montre toutefois, gracile et harmonieux, d’une rare gourmandise. Un coup de cœur. Très bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7275
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par hugo lanteigne le Jeu 17 Sep 2015 - 13:40

Domaine Pattes Loup Chablis 1er Cru Butteaux 2011

bu lundi à l'état major, donc pas pris de note.

Très beau chablis su des notes de citron très mûre, de notes floral, légèrement miellé et de coquillage. Bouche d'une puissance maitrisé, mûre mais sans excès, l'acidité venant équilibre le tout. Beau chablis mûre, à l'acidité présente mais non mordant. Somme toute, plus classique, moins puissant et exotique que son chablis 1er cru beauregard 2013 bu récemment mais tout aussi excellent! Il lui restait un peu de gras de bébé à ce 2011 alors je vais attendre un ans ou deux avant d'ouvrir ma dernière bouteille.

hugo lanteigne

Messages : 23
Date d'inscription : 16/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Patrick Ayotte le Jeu 17 Sep 2015 - 15:06

Goûté à quelques petits vins de Bordeaux plus tôt cette semaine. Voici ceux que j'ai préféré:

Château La Cardonne Médoc Cru Bourgeois 2005



Grenat moyennement intense. Arômes tout en finesse avec un début de notes évolutives de terre et de thé, il reste du fruit et des notes épicées. C'est en bouche par contre que le vin montre ses plus beaux atouts, avec de la finesse, une bonne longueur, il semble plus abouti et prêt à boire.

Château Coutet Saint-Emilion Grand Cru 2010



Belle concentration d'arômes où fruits noirs, épices et fleurs s'harmonisent en finesse. Le vin couvre le palais, il est un peu asséchant, mais offre de belles saveurs épicées et de fruits. Manque de longueur, mais pas de charme!

Château Hanteillan Haut-Médoc 2010



Arômes de fruits rouges, tabac, épices et terre, un classique du cépage Cabernet-Sauvignon qui domine les cépages contenus dans de ce vin. Un peu de mordant en bouche et il m'a semblé y percevoir du poivron vert. Les saveurs de fruits rouges épicés m'ont charmé, se démarquant ainsi de certains des autres vins.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2878
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par daniel.seriot le Ven 18 Sep 2015 - 12:37


Bourgogne : Dupont Tisserandot : Gevrey Chambertin : Les Cazetiers 2006
La robe st soutenue, de couleur grenat, très légèrement évoluée ( teinte brique) au bord du verre. Le bouquet est avenant et bien ouvert avec des arômes de fruits noirs et rouges ( cerises), d'épices variées soutenues ( dont la girofle) , avec des notes florales (roses) . La bouche est très veloutée, charnue en attaque, le vin acquiert de l'énergie et de la densité, tout en conservant l'élégant velouté de texture dans un centre agrémenté de fruits épicés. La finale est longue, d'une bonne fraîcheur, assez musclée ( les tannins restent néanmoins enrobés) , persistante avec des saveurs d'épices, d'encens, au premier plan, et des notes florales et de fruits plus discrets. Noté 17, note plaisir 16,5. A attendre encore deux à trois ans.

Bourgogne : Jacques-Frédéric Mugnier : Nuits-Saint-Georges : Clos de La Maréchale 2006
La robe de teinte rubis est à peine évoluée au bord du disque. Le nez expressif évoque les cerises variées, le cassis ( légers), la boite à épices, avec des notes de pivoine et de roses. La bouche offre une texture veloutée à soyeuse, tous les stades de la dégustation, les tannins fins et élégants de trament dans un corps fuselé  dense, rehaussé de fruits mûrs, finement épicés. La finale est longue, soutenue, fraîche, d'une délicat toucher de bouche, d 'une ravissante persistance aromatique (fruits épices et fleurs ) . Noté 17, note plaisir 16,5. Rien ne presse à le boire

Sauternes : Lafaurie Peyraguey 1988
La robe est doré soutenu, encore jeune. Le bouquet est intense et pur avec des arômes d'abricots rôtis , d'épices orientales (safran dominant) et des notes de dattes, de figues, de miel fin, de champignons nobles ( morilles) qui commencent à s'exprimer. La bouche est superbe : la liqueur est pure, dense, concentrée, onctueuse, ample, rehaussé d'intense fruits rôtis, avec une belle fraîcheur sous jacente qui apporte une séduisante harmonie à la longue finale, intense, très persistante qui n'a pas encore acquis la complexité qu'elle offrira dans une dizaine d'années pour des bouteilles qui auront été bien conservée dans une cave fraîche et humide. Note potentielle 18,5, note plaisir 17
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015 - 14:29

Hier, à L'État-Major, soirée autour des vins du Piémont organisée par l'ami Luc Rodrigue. Plusieurs belles bouteilles:




Moreno a de nouveau sorti un lapin de son chapeau, et quel lapin!!!




Ce splendide et rare Cà D'Morissio 1995 a été de loin le meilleur vin de la soirée. Sensuel, nuancé, profond, truffant à fond, il s'est livré sans détour tout en montrant une jeunesse insolente. Un très grand vin. Facilement 18,5-19/20.

Le Gran Bussia 1995 de Conterno, dans un style plus tendu avec des notes de graphite rappelant un grand Pauillac, n'était pas très loin derrière. Autour de 18-18,5/20.

De son côté, le Costa Russi 1997 de Gaja affichait un nez affriolant. Ça pinottait presque! Un style ample et plus riche que les deux autres. Encore ici, le potentiel de développement est impressionnant. Même note 18-18,5/20.

Le Carobric 1997 de Scavino a souffert de la comparaison avec les autres vins. Un profil nettement plus viril, voire dur, mais d'une longue rémanence. Très bien avec la nourriture, mais une fois seule, on a du mal à en boire deux verres. À revoir dans quelques années. 17-18/20.

Ciao!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 18 Sep 2015 - 14:48

C'est vraiment extrait Scavino ... des vins à acheter pour ses petits-enfants!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7275
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Alain Roy le Ven 18 Sep 2015 - 17:13

Château Rauzan-Gassies 2005, acheté en 2008, 65$.

Grenat soutenu d'allure jeune. Bouquet typique bordelais selon ma mémoire olfactive: végétal, aqueux, épicé, fruité noir confit, élevage discret. Miam c'est bon. Un peu poussiéreux et boozeux, mais gorgé de fruits bien mûrs et sucrés. La finale grafigne un peu les dents, mais le fruit persistant jumelé à une acidité et une amertume de bon aloi me fait lui pardonner ce petit inconvénient. Beaucoup de corps et de caractère, peut-être au détriment de la finesse qui viendra qui sait avec le temps. En l'instant cette jeunesse me plait bien, I feel rock'n'roll.
avatar
Alain Roy

Messages : 1757
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Stéphanie Chénier le Sam 19 Sep 2015 - 11:27

Jean-Philppe Fichet Monthélie blanc 2012 (IP Aux Bons Crus)

Un nez qui s'ouvre facilement, sur les arômes de fruits (poires et pêches).
La texture est ronde, légèrement grasse, qui coule bien vers le gosier.
Pas d'amertume ni de note lactée.
Une minéralité légère, une belle longueur.
Très bien, j'ai beaucoup aimé: 88.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1285
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Alain Roy le Dim 20 Sep 2015 - 14:36

Château Trotte Vieille 2004, St-Émilion 1er GCC, acheté en 2007, 85$.

Very very dark et grenat violacé aux larmes dodues. Nez intense, hum...caramel, fruits noirs cuits, vanille, bois...J'aime le bouquet, mais il me fait craindre la lourdeur en bouche. Et non ! Souplesse, fruits condensés, et quoique pas lourd, ce sont une rude amertume et une acidité franche qui titillent mes papilles gustatives, me faisant presque grimacer. Besoin d'air ? Vin de bouffe ? Va-t-il m'avoir à la longue ? Eh non ! Plus harmonieux et très buvable le lendemain, ça demeure trop boisé à mon goût.
avatar
Alain Roy

Messages : 1757
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Yves Martineau le Dim 20 Sep 2015 - 16:47

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos Grand Marole 2011
Un beau nez sur les cerises. épices, un peu d’élevage.
Belle attaque fraiche, petit creux en milieux de bouche, c’est assez minéral, mais dur, beaucoup de structure pour le fruit, il lui manque le gras des beaux millésimes. Des tanins un peu mordants, encore serrés, attendre trois ans?. 87 (+?) pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 4927
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Patrick Ayotte le Dim 20 Sep 2015 - 21:40

Pearl Morissette Chardonnay Cuvée Dix-Neuvième Twenty Mile Bench VQA 2012



Doré assez soutenu. Arômes de fruits frais, d’ananas et d’agrumes, ainsi que des notes minérales d’argile. La rondeur en bouche accompagne bien l’acidité du vin avec ses saveurs de citrons sucrés et d’ananas frais. Assez long en bouche sur des notes finement épicées. À l’aération, le vin gagne en complexité, signe qu’un temps de garde l’améliorerait. Beau vin de Chardonnay du Niagara. Excellent (91)

avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2878
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Alexandre Deslauriers le Lun 21 Sep 2015 - 10:43

Kenwood Artist Series 2004

Ça fait un bail que je n'ai pas écris un CR... Voilà un domaine que je suivais dans une vie antérieur et qui me semblait être une sacrée bouteille pour le futur. Une bouteille qui ne passera pas à l'histoire, agréable sans plus! Des notes d'élevage encore présent malgré 11 ans de bouteille, un profil plutôt limité en bouche avec une longueur satisfaisante, mais surtout aucune surprise tant le vin est prévisible et ennuyant.

À chaque fois que j'en ouvre une, depuis quelques années, le profil est pratiquement toujours le même, malgré l'évolution. Je vois peu de potentiel pour s'améliorer, mais il restera sur son plateau encore de longues années. Il m'en reste deux qui seront ouvertes lors de soirées informelles où le vin est bien secondaire...
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1049
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 22 Sep 2015 - 12:47

Voilà un bail que je voulais tenter l’expérience … servir les rouges avant les blancs … un repas composé d’une entrée de caviar, d’un filet de veau rôti servi froid en premier service et de fruits de mer grillés par la suite a été un excellent prétexte :

Avec le caviar, blinis au sarrasin et crème fraîche :

Delamotte blanc de blancs brut champagne 2002 : Couleur qui a commencé à dorer légèrement et effervescence qui s’est légèrement apaisée. Nez de brioche au lait, de miel chaud, de pêche et d’abricot. La bouche est ronde, plutôt pleine pour un pur chardonnay, savoureuse et dotée d’un bel éclat. Finale finement crayeuse, longue et suave. Très bien.

Avec le filet de veau froid :

Roumier chambolle-musigny 2011 : Nez immédiat, sur les fruits rouges et noirs mûrs, l’encens, la violette, avec de petites touches de ronce. Attaque gourmande, de bonne concentration, avec une impression de mâche. Le tout s’affine par la suite, devient plus linéaire, finement vert, avec de petites touches boisées en finale. J’ai beaucoup aimé la richesse de l’attaque et l’éclat en bouche. La finale m’a semblé moins pleine que le souvenir que j’en avais. Joli sans être grand. Bien, voire plus.

Domaine des Lambrays clos des lambrays grand cru 2011 : Nez de fruits rouges surets (pomme grenade entre autres), de terre brune, de réglisse et de pot-pourri, avec quelques traits verts et de poivre blanc. La bouche est plus sérieuse, structurée et tendue. Ensemble croquant, sur la longueur, avec une concentration et une longueur de grand cru. Moins parfumé/élégant que le souvenir que j’en gardais, il me semble toutefois posséder plus de fond et se montre digne de la progression du domaine depuis 10 ans. À attendre encore. Excellent.

Je ne sais si c’était un jour racine, mais j’ai trouvé les vins plus végétaux et serrés qu’à leur arrivée … sont-ils en train de se refermer? Ce serait quand même dommage …

Puis avec les fruits de mer grillés :

Henri Germain Chevalière meursault 2009 : Nez ouvert, finement grillé, sur des notes d’agrumes mûrs, de fumée et de nougat. La bouche offre un beau volume, un grain tactile, de la richesse, certes, mais de l’éclat et de la tenue. Pas le vin le plus complexe ou le plus abouti, il n’en demeure pas moins bien fait, savoureux, très plaisant et doté d’une jolie longueur. Très bien.

Guy Amiot Demoiselles puligny-montrachet 1er cru 2009 : Malheureusement très légèrement bouchonnée, cette bouteille nous a quand même laissé entrevoir ce que ce vin a dans le ventre … Nez profond sur des notes de fruits jaunes mûrs, avec une touche d’exotisme, de miel fin et de fleur blanche. La bouche est déliée, mûre, avec un gras assumé, mais une magnifique tenue. Finale très longue, suave et aérienne à la fois, une texture de grand cru … Assurément excellent, voire plus, sur une bouteille nette.

Résultat tout à fait concluant quant à l'ordre de service! Je récidiverai.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7275
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Jean-Philip Journeault le Mar 22 Sep 2015 - 12:58

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Je ne sais si c’était un jour racine, mais j’ai trouvé les vins plus végétaux et serrés qu’à leur arrivée … sont-ils en train de se refermer? Ce serait quand même dommage …

De mon côté, j'ai toujours décelé ce trait végétal plus ou moins prononcé dans les bourgognes rouges du millésime 2011 que j'ai dégusté jusqu'à présent ce qui m'a convaincu de ne pas en mettre en cave ou si peu .... J'ai plutôt misé sur le millésime 2012 qui me semble mieux réussi en tout point (sauf pour les prix) !
avatar
Jean-Philip Journeault

Messages : 183
Date d'inscription : 02/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 22 Sep 2015 - 16:56

2011 est pour moi un millésime frais, ayant produit des vins friands et fruités. Il a toujours eu quelques fines notes végétales, qui ne me dérangeaient pas du tout tant elles me semblaient légères (pour les vins les plus réussis, on s'entend), mais elles m'ont paru plus appuyées samedi dernier ... soit elles ressortent, soit ce sont les autres composantes qui se sont un peu endormies.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7275
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Alex Bélanger le Mar 22 Sep 2015 - 17:39

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Je ne sais si c’était un jour racine, mais j’ai trouvé les vins plus végétaux et serrés qu’à leur arrivée … sont-ils en train de se refermer? Ce serait quand même dommage …

beau cr Vincent, merci

pour répondre à cette question, samedi était un jour feuille!
avatar
Alex Bélanger

Messages : 655
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 31
Localisation : Montréal, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexandrebelanger.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 13 septembre 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum