Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Semaine du 18 mai 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 18 mai 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 19 Mai 2015 - 21:25

Ce soir:

Ghislaine Barthod Les Cras chambolle-musigny 1er cru 2006 : Couleur jeune et nez réticent. Il s’ouvre sur des notes de fruits rouges et noirs légèrement confits, de violette, de terre noire et d’encens. Le bouche est pleine, séveuse et concentrée. Les tanins sont abondants, minéraux, mais fins. L’ensemble se présente encore compact, mais réellement long et sans sévérité, bien que le style légèrement austère du producteur soit perceptible. Un vin puissant et jeune, de belle race, qui demande à patienter encore, mais qui fait montre de très belles qualités. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7273
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Olivier Collin le Mer 20 Mai 2015 - 9:51

J'ai dégusté hier soir un Clos des Papes 2005 absolument retentissant. Je ferai un commentaire détaillé ce soir, mais pour l'heure je lance un appel à ceux qui veulent alléger leur cave en Châteauneuf-du-Pape et se départir de quelques quilles de ce vin.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1979
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Yves Martineau le Mer 20 Mai 2015 - 10:14

C'est vrai que ces gros vins alcooleux prennent inutilement en cave la place de jolis vins délicats issus des jardinets de la Terre Sainte!

Je suis prêt à me dévouer également pour vous débarrasser de ces lourdauds! Razz
avatar
Yves Martineau

Messages : 4918
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Julien Martel le Mer 20 Mai 2015 - 10:22

Vous êtes aussi peu originaux dans vos blagues, que nous dans nos achats! afro
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Olivier Collin le Mer 20 Mai 2015 - 10:23

Fais pas ton baveux Yves, y vont se braquer et garder leurs bouteilles par simple esprit de contradiction, même au péril d'abimer leurs fins palais et, un petit peu, leurs âmes cisterciennes... jocolor
avatar
Olivier Collin

Messages : 1979
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Ludwig Desjardins le Mer 20 Mai 2015 - 10:26

Salut Olivier, il me reste trois bouteilles et j'hesitais à en ouvrir une à cause du millésime. Est-ce que tu me suggères une consommation plus rapide que prévu ou est-ce qu'il restera au même niveau pour longtemps?

Ludwig Desjardins

Messages : 4285
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Patrick Pollefeys le Mer 20 Mai 2015 - 10:38

Olivier Collin a écrit:Fais pas ton baveux Yves, y vont se braquer et garder leurs bouteilles par simple esprit de contradiction, même au péril d'abimer leurs fins palais et, un petit peu, leurs âmes Arrow cisterciennes Arrow ... jocolor

L'utilisation de cet adjectif est une ironie presque cruelle, ici.

J'ai failli m'étouffer en buvant mon thé.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 593
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Michel Therrien le Mer 20 Mai 2015 - 11:16

Tous main dans la main, allez les castelneuguignols en tournant et en fredonnant
Sur le pont d'Avignon, on y danse....
https://www.youtube.com/watch?v=ya8EZ5092RU

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7410
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Olivier Collin le Mer 20 Mai 2015 - 11:17

Ludwig Desjardins a écrit:Salut Olivier, il me reste trois bouteilles et j'hesitais à en ouvrir une à cause du millésime. Est-ce que tu me suggères une consommation plus rapide que prévu ou est-ce qu'il restera au même niveau pour longtemps?

Rien ne presse Ludwig, le vin est parti pour vivre longtemps, mais contrairement à plusieurs autres vins encore beaucoup marqués par la structure amenée par le millésime, le Clos des Papes a produit dans ce millésime un vin qui est déjà bien approchable.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1979
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Sébastien Desforges le Mer 20 Mai 2015 - 11:28

J'en ai bu un il y a environ 2 ans et, bien qu'imposant de par sa structure, il était déjà très bon.
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 379
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 20 Mai 2015 - 12:13

Bien hâte de te lire Olivier. Voilà un bail que je n'ai ouvert de Châteauneuf 2005.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7273
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Patrick Ayotte le Mer 20 Mai 2015 - 12:18

Norman Hardie County Pinot Noir Prince Edward County 2013



Couleur rubis translucide. Nez de petits fruits rouges, d’épices, de terre. Un nez classique et fin de Pinot Noir. En bouche, beau fruité sur les baies des champs, de cerise rouge, touche d’épices douces, terre fraiche, léger sans être faible, fin et gouleyant, bonne acidité. La bouteille se vide rapidement, ce qui est bon signe! Sa finesse et son fruit m’ont donné beaucoup de plaisir, même avec un vin aussi jeune. Le 2012 lui m’avait semblé un peu « renfrogné » à ce stade et a besoin, à mon avis, de quelques mois de garde supplémentaire pour m’en procurer autant. Très bien+ (90)

Fait de Pinot Noir de vignes plantées sur sols de calcaire. Élevage en barriques de chêne français pour une période de 10 mois, avec environ 25% de barriques neuves. Fait 10,9% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2875
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par daniel.seriot le Mer 20 Mai 2015 - 13:02

Pessac- Léognan : Haut Bailly 1990
La robe est assez profonde, de couleur pourpre, très légèrement évoluée au bord du disque. La bouquet intense et avenant évoque le cassis mûrs, l'âtre froid, les épices douces, avec des notes de cerises, de léger tabac blond et d'humus. La bouche est séduisante, les tannins fins , mûrs, et serrés se trament dans un corps plein et dense enrobé par une chair soyeuse, rehaussé de fruits épicés. La finale est longue, soutenue, élégante, fraîche, complexe ( fruits « frais »)  avec la rémanence des saveurs décelées à l'olfaction. Noté 17,5, même note plaisir

Sauternes : Rabaud Promis 1990
La robe est dorée. L'olfaction est intense, avec des arômes d'oranges et d'abricots rôtis, de safran, de léger curry, de figues séchées, de raisin de Corinthe et de miel. La bouche est riche, onctueuse, d'une bonne puissance dans un milieu de bouche souligné par des fruits rôtis. La finale d'une bonne longueur, est bien équilibrée par une fraîcheur sous jacente de bon aloi, et persistante ( fruits rôtis, épices orientales, fruits secs et miel). Noté 17, même note plaisir
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Olivier Collin le Mer 20 Mai 2015 - 21:01

Clos des Papes Châteauneuf-du-Pape 2005 Ouvert et brièvement mis en carafe pour retrait de dépôts assez peu abondants, vin suivi sur plus de 3 heures.

Couleur sombre pour un vin à dominante grenache, assez peu d'évolution pour un vin de 10 ans, texture bien grasse.
Nez parfait…  Beaucoup d'intensité aromatique tout au long de la dégustation. Notes initiales de dattes, de cinq épices et d'anis anis étoilé, développement sur des arômes d'orange sanguine, de pot-pourri, de gelée de fraise allant ensuite vers le kirsch, et finalement émergent des notes d'évolution de sauge, de thé Oolong, le tout est absolument captivant et semble tellement naturel...
Equilibre superbe au palais entre la gourmandise du fruit, les tannins abondants mais parfaitement polis et assouplis par la décennie qui vient de passer, structure du millésime donnant du relief à un vin qui ne tombe jamais dans la lourdeur et qui semble vraiment ouvert aujourd'hui sans indiquer quelque fléchissement que ce soit à venir rapidement. Finale somptueuse d'opulence, glorieusement vineuse, plus aromatique que structurelle comme doit être tout grand CNdP… et on sent à peine les 15.5% d'ETOH. Un tour de force, encore en développement (j'ai plus confiance en ce 2005 qu'en 2003 ou 2007 pour la longue garde) mais dores et déjà délicieux après une oxygénation adéquate. 98pts
avatar
Olivier Collin

Messages : 1979
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Michelle Champagne le Jeu 21 Mai 2015 - 8:15

Olivier Collin a écrit:Clos des Papes Châteauneuf-du-Pape 2005  

Nez parfait…  Beaucoup d'intensité aromatique tout au long de la dégustation. Notes initiales de dattes, de cinq épices et d'anis anis étoilé, développement sur des arômes d'orange sanguine, de pot-pourri, de gelée de fraise allant ensuite vers le kirsch, et finalement émergent des notes d'évolution de sauge, de thé Oolong, le tout est absolument captivant et semble tellement naturel...

WOW! Je suis complètement transportée. Si ce vin figure sur une liste lors d'une dégustation, je vais peut-être y réfléchir sérieusement.... Wink

avatar
Michelle Champagne

Messages : 1318
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Frederik Boivin le Jeu 21 Mai 2015 - 9:11

Olivier Collin a écrit:y vont se braquer et garder leurs bouteilles par simple esprit de contradiction, même au péril d'abimer leurs fins palais et, un petit peu, leurs âmes cisterciennes... jocolor

J'aime!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1772
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Frederik Boivin le Jeu 21 Mai 2015 - 9:14

Patrick Ayotte a écrit:Norman Hardie County Pinot Noir Prince Edward County 2013



Couleur rubis translucide. Nez de petits fruits rouges, d’épices, de terre. Un nez classique et fin de Pinot Noir. En bouche, beau fruité sur les baies des champs, de cerise rouge, touche d’épices douces, terre fraiche, léger sans être faible, fin et gouleyant, bonne acidité. La bouteille se vide rapidement, ce qui est bon signe! Sa finesse et son fruit m’ont donné beaucoup de plaisir, même avec un vin aussi jeune. Le 2012 lui m’avait semblé un peu « renfrogné » à ce stade et a besoin, à mon avis, de quelques mois de garde supplémentaire pour m’en procurer autant. Très bien+ (90)

Fait de Pinot Noir de vignes plantées sur sols de calcaire. Élevage en barriques de chêne français pour une période de 10 mois, avec environ 25% de barriques neuves. Fait 10,9% d’alcool.

J'ai bu la même chose lundi dernier et j'ai été très enchanté par cette bouteille, qui était malheureusement orpheline.
Nous devions visiter NH l'an dernier lors de notre passage dans la région, sous recommandation de l'ami Ian. Mais nos plans avaient changé because les orages... on s'était alors dirigé vers Niagara plus rapidement que prévu. Je le regrette, maintenant!!!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1772
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Patrick Ayotte le Jeu 21 Mai 2015 - 10:11

Frederik Boivin a écrit:
Patrick Ayotte a écrit:Norman Hardie County Pinot Noir Prince Edward County 2013

Couleur rubis translucide. Nez de petits fruits rouges, d’épices, de terre. Un nez classique et fin de Pinot Noir. En bouche, beau fruité sur les baies des champs, de cerise rouge, touche d’épices douces, terre fraiche, léger sans être faible, fin et gouleyant, bonne acidité. La bouteille se vide rapidement, ce qui est bon signe! Sa finesse et son fruit m’ont donné beaucoup de plaisir, même avec un vin aussi jeune. Le 2012 lui m’avait semblé un peu « renfrogné » à ce stade et a besoin, à mon avis, de quelques mois de garde supplémentaire pour m’en procurer autant. Très bien+ (90)

Fait de Pinot Noir de vignes plantées sur sols de calcaire. Élevage en barriques de chêne français pour une période de 10 mois, avec environ 25% de barriques neuves. Fait 10,9% d’alcool.

J'ai bu la même chose lundi dernier et j'ai été très enchanté par cette bouteille, qui était malheureusement orpheline.
Nous devions visiter NH l'an dernier lors de notre passage dans la région, sous recommandation de l'ami Ian. Mais nos plans avaient changé because les orages... on s'était alors dirigé vers Niagara plus rapidement que prévu. Je le regrette, maintenant!!!

J'y était la fin de semaine passée (un comte-rendu de visite devrait suivre - même chose pour Grange of Prince Edward, deux magnifiques visites!) et j'ai beaucoup aimé l'expérience. Un ami qui y travaille nous a fait goûter les vins en bouteille et sur barriques. Que dire aussi de leurs pizzas cuitent dans un four à bois extérieur!

Ce 2013 est vraiment délicieux, le meilleur Pinot de PEC bu à ce jour. J'ouvre un 2010 que j'ai en cave sous peu pour voir l'effet de l'âge sur le vin Smile
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2875
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Patrick Essa le Ven 22 Mai 2015 - 12:16

Chateauneuf du Pape: Clos des Papes 2011: toujours épaté par l'équilibre de ce vin puissant et dominateur qui sait préserver velouté de texture et juste fraîcheur finale. La robe est plus sombre que naguère et le vin a déjà une certaine patine en dépit de sa grande jeunesse. Tanins très fins, notes de pruneaux et d'Orange confite sur une fine ligne fumée. Très belle longueur.Un must!

Chateauneuf du Pape 2010 et 1999 - Puy Rolland: produit par l'équipe de La Font du Loup ce pur grenache est une cuvée confidentielle qui chaque année peut toiser les meilleures de l'appellation. Preuve en est faites avec ces deux vins tout à fait au niveau des glorieux voisins. Dans les deux millésimes le vin est dense, plein, harmonieux et d'une très rafraîchissante acidité. 99 est aujourd'hui à point et prouve qu'il a parfaitement évolué, 2010 en a sous le pied et fera une fantastique bouteille dans dix ans. Deux sacrés quilles pour un domaine à découvrir.

Chateauneuf du Pape - Rayas 1997 et 2003: toujours délicat le Rayas ne s'impose jamais par sa richesse mais joue sur son esprit spirituel, sa trame génialement enveloppante et son incroyable complexité fruitée. Le frais 97 est aujourd'hui à point et il ne gagnera rien d'autre qu'un dépouillement qui commence à l'amincir. Un joli vin mais pas au niveau de la légende. Le 2003 est une réussite car on ne ressent pas le niveau d'alcool et il se montre encore fringant et vraiment complexe. Fruits noirs, épices, délicates notes fumées et réglisses. Que c'est bon!

Chateauneuf du Pape 1998 - Clos du Mont Olivet: j'ai toujours ailé ce vin car il a de l'allure et reste très classique de l'appellation sans aller chercher un niveau d'alcool pour séduire les béotiens qui se gobergent aux sucres résiduels. Celui ci dans une année chaude reste très fin, bouqueté et terriblement long en bouche avec ce grain si inimitablement castelpapale qui a fait la légende de ce cru. Robe un peu évoluée, bouche très sensuelle, jolie longueur... Un bon canon!

chateauneuf du Pape 1998 - Beaucastel et Beaucastel HJP: intéressant de les comparer dans ce grand millésime et d'observer le surcroît de puissance de l'hommage à Jacques Perrin. Le premier est impeccable de rigueur et de plénitude sur une bouche étirée et pure qui signale un très grand vin, le second est plus en retrait, plus carré et moins en place aujourd'hui, mais en revanche quelle énergie! Deux expressions complémentaires qui se ressemblent un peu avec un équilibre peut être supérieur pour la classique. Ca causait haut!

Chateauneuf du Pape 2006 cailloux les quartz:encore un joli vin bien constitue d'une très belle jeunesse. Il a pour lui sa profondeur, son allonge et la plénitude d'une bouche sphérique et charnue. La classe.
avatar
Patrick Essa

Messages : 938
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 22 Mai 2015 - 21:43

Merci Pat pour cette ravissante lecture! De quoi réjouir nos Castelnonos!

Inspiré par la question de Michel :

William Fèvre Fourchaume chablis 1er cru 2008 : Issu de l’activité de négoce. Couleur pâle, jeune et brillante, aux reflets verts. Nez de citron vert, de craie, d’eau chlorée, de fougère et de crème fraîche. Bonnes profondeur et complexité pour un 1er cru. Bouche avec une belle concentration, un grain légèrement patiné, de la tension et une finale qui se resserre, minérale, salivante et finement amère. Peut-être moins complexe en bouche qu’au nez et pas la profondeur d’un grand cru, mais un fort joli 1er cru, encore jeune, résolument savoureux et harmonieux, tout à fait réjouissant. Très bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7273
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 24 Mai 2015 - 21:42

Hier soir, entre amis :

Fleury Rosée de Saignée brut champagne : Couleur ravissante et nez à l’avenant. On y trouve des notes de petits fruits rouges sucrés, d’épices douces et de zeste d’orange. Attaque pleine, puis le vin se tend. Effervescence fine, ensemble droit, bonne tenue. Finale sèche, un peu mate et amère. Joli apéro. Bien.

Roulot Luchets meursault 2001 : Couleur dorée. Nez exotique de pêche, de mangue et d’abricot séché avec des nuances fumées/grillées qui m’évoquent le botrytis. Bouche patinée, de bonne concentration. Finale longue et saline. Ce vin m’a fait errer à l’aveugle. Le caractère humide du millésime est bien présent. Un flacon à maturité qui a fort bien tenu compte tenu de son pedigree et de son année de naissance. Très bien, voire plus.

Buisson-Charles Goutte d’Or meursault 1er cru 2009 : Couleur aussi foncée, mais plus brillante. Nez intrigant, de poire bien mûre avec un registre épicé appuyé (cannelle, muscade et gingembre confit), profond, avec des touches insistantes de jasmin. Bouche très concentrée, puissante et grasse, presque visqueuse. Finale très longue, large et texturée. Un vin baroque et puissant, encore très jeune, qui dont l’empreinte reste longtemps en bouche. Déroutant, décoiffant même, mais excellent, voire davantage.

Roberto Voerzio Brunate barolo 2000 : Couleur qui commence à briquer. Nez de petits fruits en confiture, de goudron, d’anis, de menthe sauvage, de viande rôtie et d’herbes grillées, comme à cheval entre le Piémont et le Rhône. Bouche pleine et costaude, presque capiteuse, elle se révèle à la fois grasse et texturée. Finale structurée et décadente à la fois qui aurait souhaité un plat plus costaud. À regoûter l’hiver prochain sur un ragoût viandeux et relevé. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7273
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 mai 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum