Derniers sujets
» Bordeaux 2016
Aujourd'hui à 14:38 par Simon Dagenais

» Bonne Saint-Jean!
Aujourd'hui à 13:10 par André Laurendeau

» Semaine du 18 juin 2017
Aujourd'hui à 10:33 par Stéphanie Chénier

» Martin Bouygues nouveau propriétaire du Clos Rougeard
Aujourd'hui à 9:33 par Stéphanie Chénier

» Le Club Chasse et Pêche
Aujourd'hui à 7:05 par Vincent Messier-Lemoyne

» Domaine Buisson-Charles
Hier à 22:54 par Ian Champagne

» Ce qui nous lie
Hier à 17:14 par Yves Martineau

» Vente de Domaine
Hier à 11:03 par Stéphanie Chénier

» Votre plus ancien achat toujours en cave
Hier à 0:31 par Michel Beauchamp

» Chablis 2015
Jeu 22 Juin 2017 - 23:25 par Yves Martineau

» Arrivage Signature/Cellier 22 juin
Jeu 22 Juin 2017 - 12:41 par Michel Therrien

» Dégustation - Sauvignon blanc de plus de 5 ans
Jeu 22 Juin 2017 - 12:33 par Pierre Beauregard

» Bonne fête des pères
Jeu 22 Juin 2017 - 8:31 par Mario Vaillancourt

» Ne devrait-on pas voir les Raveneau ce jeudi 22 juin?
Mer 21 Juin 2017 - 23:11 par Simon Dagenais

» Les albums de 2016
Mer 21 Juin 2017 - 7:09 par PhilippeGingras

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Semaine du 3 mai 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 3 mai 2015

Message par Daniel.Thai le Dim 3 Mai 2015 - 21:55

Morgon Jean Foillard cuvée Corcelette 2012
Robe de couleur rubis profond, un peu mat.  Nez expressif sur les fruits de champs (framboise et frais) et de fleur (violette) à l'ouverture. Bouche charnue, gorgée de fruits avec les tanins fins qui tapissent sur le palais. Beau volume en milieu de bouche, ample et fraîche. L'ensemble est bien équilibré et se temine sur une finale fruitée et légèrement épicée. Après deux heures d'ouverture, l'air lui rend encore meilleur. La bouche est gourmande, ronde avec tanins plus soyeux. Un vrai régal! Note 16 Plaisir 17.

Attention!  Trop d'air n'est pas mieux mais pire. Après 5 heures d'ouverture sans carafé, le vin devient plus lourd, chaleureux et désagréable. Idéalement, servir le vin à 16°C et boire en 3 heures.


Dernière édition par Daniel.Thai le Lun 4 Mai 2015 - 0:30, édité 1 fois (Raison : Ajout)
avatar
Daniel.Thai

Messages : 503
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par daniel.seriot le Mar 5 Mai 2015 - 12:34

Voici le challenge qui nous était proposé par un ami vigneron : mon épouse confectionnait un lièvre à la royale que l'on dégustait chez lui, et il nous proposait de l'accompagner avec une série de vins de Châteauneuf du Pape qu'il ouvrait. Voici les commentaires de vins goûtés :

Les vins sont dégustés à l'aveugle
Châteauneuf du Pape : Vieux Télégraphe (blanc) 2010
La robe est jaune, avec des reflets de couleur infusion. Le vin s'ouvre à l'aération sur des arômes de pêches ( pulpe et noyau) d'anis, d'épices orientales, de jasmin, avec des notes de miel. La bouche est longiforme, charnue, presque grasse, dans un centre plus dense que l'attaque, avec  d'agréable fruits épicés. La finale est allongée, soutenue, soulignée par des saveurs de pêches, d'oranges, de garrigue, de fines épices, et d'amers de peaux et de noyau de fruits qui participent à l'équilibre. Note plaisir 15,5

Châteauneuf du Pape : Domaine du Pégau : Cuvée Réservée 2007
La robe est assez profonde, de couleur sanguine. Le nez un peu discret s'ouvre à l'aération sur des arômes de fruits rouges, avec des notés épicées et d'herbes aromatiques. La bouche est riche, bien en chair, très pleine, dense, et fruitée. La finale, d'un bon maintien, est assez pulpeuse, avec une expression aromatique encore un peu sur la réserve. Note plaisir 16. très beau potentiel

Châteauneuf du Pape : Christia 2007
La robe est très soutenue de couleur pourpre. L'olfaction est assez expressive, avec des arômes de cerises, d'herbes aromatiques, et des notes légèrement terreuses. La bouche est élégante, souple, plus concentrée dans un centre fruité. La finale est allongée, avec des tannins fins, d'un bon équilibre, et assez expressive. Note plaisir 15

Châteauneuf du Pape : Domaine du Caillou : Les Quartz 2004
La robe est très soutenue, de couleur rubis. Le nez bien ouvert évoque les cerises légèrement kirschées, la lavande, avec des notes de thym et de chocolat. La bouche est délicate, les tannins sont enrobés par une chair de bon aloi, plus consistante et très fruitée dans son milieu. La finale est voluptueuse, aérienne, bien dessinée, d'une bonne fraîcheur,soulignée par les agréables saveurs décelées à l'olfaction . Note plaisir 16

Châteauneuf du Pape : La Janasse Vieilles Vignes 2003
La robe de couleur rubis est légèrement évoluées au bord du disque. Le bouquet est intense , avec des arômes de cerises kirschées, de mûres, de cassis, d'olive noires, de boite à épices, de garrigue. La bouche est riche, charnue, profonde, dense, très aromatique. La finale est longue, d'un équilibre satisfaisant, malgré la richesse du vin, très persistante avec les saveurs complexes révélées  à l'olfaction. Note plaisir 16,5

Châteauneuf du Pape : Rayas 2001
La robe est assez soutenue, de couleur pourpre. Le bouquet intense et kaléidoscopique évoque les cerises kirschées, les fraises sauvages, les épices orientales, les roses, avec une note d'orage sanguine. L'attaque est très veloutée à soyeuse, les tannins fins, serrés et mûrs se trament dans un corps fuselé, très dense enrobé par une chair délicate, rehaussé de fruits épicés. La finale est longue, bien tenue par des tannins un rien plus fermes, au grain enrobé, harmonieuse et complexe (fruits, épices, fleurs, herbes aromatiques). Note plaisir 18

Châteauneuf du Pape : Beaucastel 1998
La robe, de couleur rubis à grenat est très soutenue, le nez est net, intense et précis, avec des arômes, de roses, de fruits rouges (cerises kirschées) , de mûres, d’épices douces, d’herbes méditerranéennes, et des notes de léger menthol. L’attaque est très veloutée, avec une puissance sous-jacente naturelle, les tannins sont fins et très élégants,  à la trame serrée, et très finement texturés dans un centre dense et très plein, soulignée de fruits épicés intenses. La finale est longue, d'un séduisant velouté de texture, d’une grande finesse malgré sa richesse, harmonieuse, aux saveurs multiples et complexes (fruits, fleurs,  épices, herbes aromatiques). Note plaisir 18

Domaine de Villeneuve : les Vieilles Vignes 1999
La robe est de couleur rubis , avec une légère évolution au bord du verre. Le bouquet   expressif, évoque les fruits rouges ( cerises, fraises), avec des notes épicées, et d'herbes aromatiques. La bouche est délicatement charnue, les tannins fins sont tramés dans un corps fuselé et rempli, rehaussé de fruits épicés. La finale, d'une bonne allonge, est tenue par des tannins un peu plus poudreux, fruitée, épicée, nuancée d'herbes méditerranéennes, avec un petite note végétale en ultime sensation. Note plaisir 15,5
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Yves Martineau le Mar 5 Mai 2015 - 17:55

Enfin on boit un peu de Châteauneuf sur ce site!! Very Happy

Merci Daniel
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Frederick Blais le Mer 6 Mai 2015 - 15:03

Lunch avec l'ami Fred V. autour de ravioli maison et jambon caramélisé au miel d'Anicet.  Il s'est ouvert Francois Cotat Mont Damné 2006 qui est encore d'une couleur jaune peut coloré, brillant.  Joli nez de fruit mur, poire, pomme, coing, floral.  En bouche c'est rond, l'acidité moyennement présente en milieu de bouche, superbe équilibre, finale longue sur le fruit et le menthol avec pointe de minéralité.  16.5/20  Encore jeune mais commence à s'ouvrir.

Almaviva 1996:  Fred était sur un vieux Bordelais de style classique qui montrait son âge.  Un vin définitivement à point sur des notes secondaires d’encens,  cèdre, sel de céleri, vieux bois, graphite, encre, fruit et fleur séchés, très aromatique, complexe et expressif.  La bouche est caressante, sans être trop grasse, l'acidité et un côté salin garde le tout vif, complexité au rendez vous.  Manque un tantinet de longueur, qui est dominé par les fruits rouges acidulé et les notes de sous-bois, mais un vin aboutit qui donne beaucoup de plaisir!  17/20
avatar
Frederick Blais

Messages : 1823
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Michel Therrien le Mer 6 Mai 2015 - 20:30

Cornas Les Terrasses du Serre 2007 Domaine du Coulet
La robe est cerise foncée presque noire avec peu de dégradation.
Un bouquet axé sur un trio en noir....fruit, olive et poivre.
La bouche est dotée d'une grande fraicheur, les tannins sont fins, un beau volume avec petite mâche, longue finale épicée sans lourdeur ni sucrosité. Une bien belle bouteille alors qu'en jeunesse elle me semblait un peu too much. 17+/20 J'ai toujours préféré 2007 à 2006-2005 en Rhône Nord et cette bouteille va dans ce sens.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7463
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Patrick Ayotte le Jeu 7 Mai 2015 - 8:21

Lors de la fin de semaine passée, en camping:

Barnaut Grand Cru Blanc de Noirs Brut



Servit pour « inaugurer » la saison de camping avec des amis, sabrage inclus. Acidité vive, saveurs briochées et d’agrumes (orange sanguine). Certain gras en finale. Ok, sans plus, mais moment super par contre!

Clos des Fous Cauquenina 2012



Comme tous les vins de Clos des Fous, équilibre et fraicheur sont les mots d’ordre. Savoureux tout en ayant une certaine profondeur, il se boit bien seul ou accompagné de grillade. Bref, un autre produit de cette maison que j’aime!
Assemblage de Carignan, Cinsault, Syrah et Malbec et taux d’alcool de 13,5%.

Hobo Zinfandel Dry Creek Valley Sonoma County 2013



Je l’attendais celui-là, ayant beaucoup aimé les autres produits goûtés de ce producteur (Hobo / Folk Machine). Belles saveurs de fruits noirs et d’épices, avec juste ce qu’il faut de fraicheur, d’acidité, de structure et de bois de chêne. Un délice! Pas très loin en style de belles cuvée de Ridge Vineyards, ma référence pour les vins de Zinfandel. Dispo en IP chez Agence Boires.
Fait de 92% Zinfandel et 8% Petite Sirah et fait 13,8% d’alcool. Élevage en fûts de chêne français et américain, 15% neufs.

Pierre-Marie Chermette Domaine du Vissoux Les Griottes Beaujolais 2013



Bu sur le bord d’un feu de camp, ce vin plein de saveurs fruitées sur fond d’épices, de terre, simple, mais tout simplement rafraichissant et délicieux. Parfait quand il fait « soif » !
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Patrick Ayotte le Jeu 7 Mai 2015 - 8:22

Domaine Louis Chèze Saint-Joseph Cuvée Ro-Rée 2010



Rubis violacé. Nez de fruits rouges, de fleurs, d’épices dont le poivre domine et de fumée. En bouche, mélange de saveurs de fruits, de fleurs, de poivre, de muscade, de bacon fumé avec une belle acidité. Beau mélange de profondeur, de gourmandise sur un brin de structure. Me semble meilleur qu’une autre bouteille bue il y a 2 ans. Très bien+ (90)
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Yves Martineau le Jeu 7 Mai 2015 - 8:27

Château Brane-Cantenac Margaux 2004
Un nez de cassis et de graphite, avec ensuite des arômes plus classiques de cèdre et de boite à cigares.
La texture est crémeuse, les tanins fins, le vin a de la finesse et la classe de l’appellation, la longueur est correcte. Tout en retenu au début, il développe une grande complicité avec le magret de canard (!),
montrant une belle complexité minérale, voire saline. Encore une fois, Bordeaux est magnifié par le repas! Un petit délice. 90 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par daniel.seriot le Jeu 7 Mai 2015 - 10:16

Bordeaux et magret de canard, un accord qui fonctionne bien Very Happy
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Patrick Essa le Sam 9 Mai 2015 - 5:25

Chablis Montée de Tonerre 2010 - Raveneau:un vin juvénile et altier laissant poindre des reflets coruscants et de fins effluves iodés, signes de jeunesse et de tension. Un blanc étiré et pur construit sur une ligne saline et une douceur tactile très racée et un véritable moucharabieh de saveurs diffuses...assez iconoclaste sur ce climat si courtisé de la rive droite. J'ai beaucoup apprécié.

Côte Rôtie Brune et Blonde 2007 - Guigal: il s'agit de la cuvée générique de la maison et elle représente en quantité la production de Latour et Lafite réunis! Ce vin très connu et parfois décrié a toujours une bonne qualité de vinification mais il peut être un peu tributaire des approvisionnements et se montrer moins complexe selon les millésimes. 2007 est assez riche, souple et gourmand mais dans ce beau millésime est un peu trop simple et concentré. Un bon vin mais pas un ravissement comme feu les 89/91/95 ou 99.
avatar
Patrick Essa

Messages : 952
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Patrick Essa le Sam 9 Mai 2015 - 8:14

Pomerol: Château L'Evangile2007: le millésime assez non seulement lui donne un côté souple et fin qui contraste avec sa stature habituelle. Robe violacée, nez sur un joli fruité et tanins sans aspérité font de ce vin un cru à boire sans chichi et pour la personnalité de son terroir.
Pomerol: Château L'Evangile2005: radicalement différent du précédent car plus d'ombre, moins fruité et beaucoup plus tannique en bouche. Une bouteille digne de ce grand terroir qui fait face à Wcheval Blanc et qui nécessite toujours une longue attente pour révéler sa face la plus complexe. Droit, sanguin, dominateur...la grande classe libournaise.
Pomerol: Château L'Evangile2003: le millésime de toutes les chaleurs ne semble pas trop avoir influencé le naturel de l'Evangile. Loin d'un équilibre de type " Roussillon" il survole les débats grâce à une tanicité très fine et une grande concentration sur un boisé quasi absent. Long, beau, plein.
Pomerol: Château L'Evangile1986: toujours racé et finalement assez proche du 2005 avec la patine du temps en sus. Rare et belle bouteille qui a vraiment l'allure de l'endroit avec ce côté sombre lent beau d'un fruité mat sui se mêle à une élégante " floralité". Un régal ce jour là.
Pomerol: Pétrus 1985: on le reconnaît aisément à l'aveugle car sa couleur est toujours un peu rubis, son nez fumé et sa trame très fluide est sur l'élégance. Comme la Conti mes parangons des grandes régions ne font pas des monstres démonstratifs mais se destinent aux palais qui aiment le naturel des fruits juste murs sur une olfaction très subtilement florale. Émouvant.
Pomerol: Petrus 1948:on le sait peu mais l'année fut grande dans le libournaise et surpasse souvent 45/47 et 49. Et de fait quel vin incroyable tant il paraissait jeune et encore fringant. Le nez de réséda, de tabac blond et de pivoine introduisait une matiere dense, patinée, légèrement teintée acajou et si subtilement aromatique. Indescriptible au fond...
avatar
Patrick Essa

Messages : 952
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Patrick Ayotte le Sam 9 Mai 2015 - 9:02

Jean Foillard Morgon Cuvée Corcelette 2011



Couleur rubis profond. Nez sur le fruit avec beaucoup d’épices, de terre noire, de poussière de roche et une légère touche de bois. En bouche, c’est un peu plus structuré qu’attendu, mais ça demeure frais et gouleyant, la vitesse à laquelle la bouteille s’est bue en est la preuve! Style terreux, minéral et poivré, une Syrah du Rhône Nord fait à Morgon quoi ! Excellent (91)

Fait de Gamay d’un vignoble de 3ha, vinification naturelle sans ajout de souffre et élevage de 6 à 9 mois en barriques de chênes usagées (minimum 2 ans) et en fûts de 30 hectolitre. Fait 12,8% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Stéphanie Chénier le Sam 9 Mai 2015 - 10:22

Patrick Ayotte a écrit:Lors de la fin de semaine passée, en camping:

Barnaut Grand Cru Blanc de Noirs Brut



Servit pour « inaugurer » la saison de camping avec des amis, sabrage inclus. Acidité vive, saveurs briochées et d’agrumes (orange sanguine). Certain gras en finale. Ok, sans plus, mais moment super par contre!


Le sabre, en camping au printemps, c'est pratique aussi pour les ours!   Razz
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1352
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Patrick Ayotte le Sam 9 Mai 2015 - 13:06

Stéphanie Chénier a écrit:
Patrick Ayotte a écrit:Lors de la fin de semaine passée, en camping:

Barnaut Grand Cru Blanc de Noirs Brut

Servit pour « inaugurer » la saison de camping avec des amis, sabrage inclus. Acidité vive, saveurs briochées et d’agrumes (orange sanguine). Certain gras en finale. Ok, sans plus, mais moment super par contre!


Le sabre, en camping au printemps, c'est pratique aussi pour les ours!   Razz

Effet secondaire de venir d'Abitibi ce genre "d'appareil" Wink
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Patrick Ayotte le Sam 9 Mai 2015 - 13:29

Weingut Stadt Krems Grüner Veltliner Kremstal Austria 2014



Couleur paille avec reflets verts. Nez de citron avec beaucoup de fraicheur dont semble contribuer l’arôme de menthe. En bouche, bien droit avec une bonne acidité sur fond citronné et minéral, d’une grande fraîcheur et buvabilité. Très bien (89)

Fait de Grüner Veltliner. Élevage en cuve inox. Fait 12% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Patrick Ayotte le Dim 10 Mai 2015 - 8:11

Domaine Philippe Tessier Cour-Cheverny Les Sables 2012



Peu coloré. Nez salin et citronné, avec un peu d’algues, c’est bien minéral et frais. Bouche ou l’attaque est vive, savoureuse avec une acidité tranchante comme je les aime, sur une finale saline, citronnée et minérale, juste pour mon plaisir. Très bien+ (90)

Fait de Romorantin. Élevage sous bois pour une période d’environ 15 mois. Niveau d’alcool de 12%
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 10 Mai 2015 - 8:40

Hier soir, avec ma mère et ma belle-mère, weekend oblige …

Morey-Coffinet Morgeot Fairendes chassagne-montrachet 1er cru 2010 : Nez riche, généreusement boisé, sur des notes de fruits blancs, de pêche, de frangipane et de crème anglaise. Bouche texturée, ample et relativement grasse, sans lourdeur toutefois. Bel éclat pour ce vin opulent et jeune, à l’élevage encore un peu proéminent. Très bien et possiblement davantage si le tout s’intègre harmonieusement.

Buisson-Charles Goutte d’Or meursault 1er cru 2010 : Nez plus discret, mais plus profond, sur des notes de fruits jaunes frais, de menthe, de pain grillé et d’épices (muscade et cannelle). La bouche est concentrée, mais plus svelte, tendue et précise, elle se montre lumineuse. Finale fougueuse, longue et serrée. Vin puissant et pur, parfaitement ciselé, d’une exceptionnelle précision. Excellent, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7351
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Yves Martineau le Dim 10 Mai 2015 - 15:44

Domaine William Fèvre Chablis Grand Cru Les Clos 2005
Un nez fin, joliment citronné, avec des classiques notes iodées.
Le vin est frais et aimable, le temps lui a apporté une magnifique patine et une finesse admirables. La finale s'étire longuement sur des nuances crayeuses, minérales et fraiches, très salines après quelques heures. Beaucoup de classe. Ce vin est encore jeune et promet dix ou quinze ans de bonheur! Un grand Chablis. 94 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Alexandre Trudel le Dim 10 Mai 2015 - 20:43

Concha y Toro Cabernet Sauvignon Don Melchor, Maipo Valley, Puente Alto, 2003

Le vin commence à se fondre, mais le tout est encore très jeune. La bouche est ample, les tannins fins, la finale longue, avec une touche d'amertume. C'est dense et concentré mais sans excès. Le bois s'est bien fondu à l'ensemble. L'acidité est appuyée, le tout est très bien équilibré, mais selon mes goûts, il faudrait attendre encore un bon 5-10 ans avant d'atteindre le profil souhaité. Les notes secondaires ont commencé à paraître, mais ça reste encore assez massif, tout d'un bloc. Le seul point de comparaison possible selon moi sont les grands cabernets de Napa, c'est pourquoi on parle d'une très grande longévité. Et si on compare aux prix californiens, ce vin était une belle aubaine quand il se vendait eux environs de 50$. Seul tracas: il faut attendre un bon 15-20 ans! Dommage que le prix ait tant augmenté, car on parlait d'un méchant deal pour les esprits patients. Fait notable, on ne remarque pas vraiment ces notes végétales parfois dérangeantes si communes avec les vins chiliens. C'était ma dernière, dommage! S'il m'en restait, j'attendrais au minimum 5 ans encore. 93+

Alexandre Trudel

Messages : 956
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 mai 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum