Derniers sujets
» Bourgogne blanc 2011
Aujourd'hui à 7:39 par Yves Martineau

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Hier à 18:30 par Pierre Beauregard

» Grande table japonaise
Hier à 17:03 par Fabien Rosiau

» Dégustation Ligérienne 2009
Hier à 13:39 par Olivier Collin

» Semaine du 19 février 2017
Dim 26 Fév 2017 - 20:10 par Vincent Messier-Lemoyne

» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Dim 26 Fév 2017 - 16:42 par André Laurendeau

» 20 fois les points transpire
Sam 25 Fév 2017 - 12:30 par Richard Philippe Guay

» SAQ Inspire
Sam 25 Fév 2017 - 11:17 par Frédéric Bricaud

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Jeu 23 Fév 2017 - 13:35 par Stéphanie Chénier

» Domaine Dujac Chambolle-Musigny 2014
Jeu 23 Fév 2017 - 8:47 par Daniel.Thai

» Joël Robuchon ouvre un restaurant à Montréal!
Mer 22 Fév 2017 - 17:07 par Yves Martineau

» Vente de vins sur IEGOR
Mar 21 Fév 2017 - 22:07 par Yves Martineau

» Chablis 2015
Mar 21 Fév 2017 - 16:59 par Yves Martineau

» Semaine du 12 février 2017
Lun 20 Fév 2017 - 9:50 par Patrick Pollefeys

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Semaine du 26 avril 2015

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Ludwig Desjardins le Lun 4 Mai 2015 - 10:55

La question c'est toujours est-ce qu'on tient nécessairement à ce qu'un vin se bonifie ou n'est-il pas intéressant qu'il soit tout simplement différent?

Je garde par exemple mes Sancerre de Boulay, bu un superbe Beaujeu 2006 ce week-end qui n'était pas nécessairement meilleur qu'en jeunesse, mais splendide sur un profil très différent (plus ample, tendre, moins vif).

J'aimerais voir ce que donnera un Foillard 2009 à dix ans d'âge, évidemment moins sur le fruit mais néanmoins peut-être très intéressant.

Ludwig Desjardins

Messages : 4215
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Yves Martineau le Lun 4 Mai 2015 - 10:57

Je ferais une nuance avec les vins de Moulin-à-Vent, pour lesquels une attente me parait impérative: Clos du Rochegrès de Jadot, Clos du Tremblay de Janin, par exemple.

Ces vins sont tanniques et loin du style bombe de fruit des Foillard, Descombes, Métras, Lapierre, etc. Ils devraient donc se bonifier.

J'ai prévu une dégustation des 2005 à 10 ans d'âge (je le ferai aussi avec les 2009). Le seul problème est que les trois vins pris en 2014 me paraissaient....trop jeunes!

Yves Martineau

Messages : 4826
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Olivier Collin le Lun 4 Mai 2015 - 11:39

Avons pris un Morgon de Lapierre 2005 (version sans SO2 à la mise) récemment et c'était tout aussi agréable qu'en jeunesse, avec plus de complexité aromatique toutefois.

Par contre j'achète trop peu de Bojo pour les garder en cave longtemps en général et ces vins font partie de ceux que je choisis de boire en jeunesse en général.

Olivier Collin

Messages : 1956
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Invité le Lun 4 Mai 2015 - 11:42

On peut avoir de belles surprises avec des Bojo ayant un peu d'âge:

http://www.journaldemontreal.com/2014/05/24/sulfites-vs-nature--le-cas-marcel-lapierre#.U4C0qv-GXRE.twitter

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Michelle Champagne le Lun 4 Mai 2015 - 12:19

Yves Martineau a écrit:Je ferais une nuance avec les vins de Moulin-à-Vent, pour lesquels une attente me parait impérative: Clos du Rochegrès de Jadot, Clos du Tremblay de Janin, par exemple.

Ces vins sont tanniques et loin du style bombe de fruit des Foillard, Descombes, Métras, Lapierre, etc. Ils devraient donc se bonifier.

J'ai prévu une dégustation des 2005 à 10 ans d'âge (je le ferai aussi avec les 2009). Le seul problème est que les trois vins pris en 2014 me paraissaient....trop jeunes!

Tout à fait d'accord. J'ai souvenir d'un 2000 qui avait des allures de Côte-Rôtie. Concernant les Morgon 2005, est-ce que le millésime ne ferait pas exception?

Michelle Champagne

Messages : 1242
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 4 Mai 2015 - 13:00

Il y a une différence entre étonner et se bonifier. Ce que je mets en cave, c'est soit quand c'est un millésime extraordinaire pour un vin correct et que je me fais une petite réserve (ce qui peut arriver avec certains bojos) ou, et c'est là la majorité des vins que j'encave, pour qu'ils se bonifient.

Ludwig Desjardins a écrit:La question c'est toujours est-ce qu'on tient nécessairement à ce qu'un vin se bonifie ou n'est-il pas intéressant qu'il soit tout simplement différent?

Je garde par exemple mes Sancerre de Boulay, bu un superbe Beaujeu 2006 ce week-end qui n'était pas nécessairement meilleur qu'en jeunesse, mais splendide sur un profil très différent (plus ample, tendre, moins vif).

Pour moi, les vins de Boulay se bonifient. Ils deviennent plus complexes, leur profondeur est plus manifeste et leur texture gagne en satiné. Et je n'ai pas l'impression de rien perdre en contre-partie.

Pour les bojos, ils deviennent parfois plus complexes, certes, mais ils perdent (à mon expérience) énormément en gourmandise, ce qui demeure, à mon sens toujours, leur plus grande qualité.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7157
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Alexandre Trudel le Lun 4 Mai 2015 - 13:28

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Pour les bojos, ils deviennent parfois plus complexes, certes, mais ils perdent (à mon expérience) énormément en gourmandise, ce qui demeure, à mon sens toujours, leur plus grande qualité.

Justement, un Foillard Cote de Py 2009 bu récemment m'a paru nettement moins gourmand qu'à sa sortie. Encore complexe, mais avec moins d'éclat. Mon impression est que ce genre de vin se livre au maximum dans sa tendre jeunesse!

Alexandre Trudel

Messages : 913
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Yves Martineau le Lun 4 Mai 2015 - 13:38

Michelle Champagne a écrit:
Yves Martineau a écrit:Je ferais une nuance avec les vins de Moulin-à-Vent, pour lesquels une attente me parait impérative: Clos du Rochegrès de Jadot, Clos du Tremblay de Janin, par exemple.

Ces vins sont tanniques et loin du style bombe de fruit des Foillard, Descombes, Métras, Lapierre, etc. Ils devraient donc se bonifier.

J'ai prévu une dégustation des 2005 à 10 ans d'âge (je le ferai aussi avec les 2009). Le seul problème est que les trois vins pris en 2014 me paraissaient....trop jeunes!

Tout à fait d'accord. J'ai souvenir d'un 2000 qui avait des allures de Côte-Rôtie. Concernant les Morgon 2005, est-ce que le millésime ne ferait pas exception?

En effet, c'est aussi mon hypothèse. Comme ailleurs, 2005 soulève ici bien des questions liées à l'abondance de tanins. Ceci n'a pas empêché ces producteurs (Foillard et autres) d'obtenir des vins très fruités et plaisants en jeunesse, au point où on en oubliait la structure, qui est aujourd'hui plus proéminente.

Yves Martineau

Messages : 4826
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Frederick Blais le Lun 4 Mai 2015 - 14:10

J'ai ouvert un Ptit Max 2005 ce week end et y'a pas longtemps un 2004. Des vins qui me donnent encore beaucoup de plaisir et qui ont su développer un profil aromatique fin et complexe avec le temps.

Frederick Blais

Messages : 1752
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Invité le Lun 4 Mai 2015 - 15:55

Frederick Blais a écrit:J'ai ouvert un Ptit Max 2005 ce week end et y'a pas longtemps un 2004.  Des vins qui me donnent encore beaucoup de plaisir et qui ont su développer un profil aromatique fin et complexe avec le temps.

Les vins de Guy Breton ont habituellement un style plus sévère en jeunesse. Ils sont souvent beaucoup mieux après 3-4 ans de garde, voire plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Michelle Champagne le Mar 5 Mai 2015 - 13:21

Patrick Désy a écrit:On peut avoir de belles surprises avec des Bojo ayant un peu d'âge:

http://www.journaldemontreal.com/2014/05/24/sulfites-vs-nature--le-cas-marcel-lapierre#.U4C0qv-GXRE.twitter

Après cet exercice, crois-tu être en mesure de découvrir les vins natures vs les vins légèrement sulfités à l'aveugle? Je lis tes crs  et je constate que la différence est minime au niveau de l'appréciation. Mise à part le côté plus exubérant au nez pour les natures, j'aurais espéré une plus grande différence pour justifier le choix du vigneron de jouer à la roulette russe avec ses vins. scratch

Michelle Champagne

Messages : 1242
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Invité le Mar 5 Mai 2015 - 15:03

Michelle Champagne a écrit:
Patrick Désy a écrit:On peut avoir de belles surprises avec des Bojo ayant un peu d'âge:

http://www.journaldemontreal.com/2014/05/24/sulfites-vs-nature--le-cas-marcel-lapierre#.U4C0qv-GXRE.twitter

Après cet exercice, crois-tu être en mesure de découvrir les vins natures vs les vins légèrement sulfités à l'aveugle? Je lis tes crs  et je constate que la différence est minime au niveau de l'appréciation. Mise à part le côté plus exubérant au nez pour les natures, j'aurais espéré une plus grande différence pour justifier le choix du vigneron de jouer à la roulette russe avec ses vins. scratch

Les versions naturelles paraissaient plus lumineuses, plus éclatantes. Ce n'est pas rien...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Michelle Champagne le Mar 5 Mai 2015 - 16:23

Patrick Désy a écrit:
Michelle Champagne a écrit:
Patrick Désy a écrit:On peut avoir de belles surprises avec des Bojo ayant un peu d'âge:

http://www.journaldemontreal.com/2014/05/24/sulfites-vs-nature--le-cas-marcel-lapierre#.U4C0qv-GXRE.twitter

Après cet exercice, crois-tu être en mesure de découvrir les vins natures vs les vins légèrement sulfités à l'aveugle? Je lis tes crs  et je constate que la différence est minime au niveau de l'appréciation. Mise à part le côté plus exubérant au nez pour les natures, j'aurais espéré une plus grande différence pour justifier le choix du vigneron de jouer à la roulette russe avec ses vins. scratch

Les versions naturelles paraissaient plus lumineuses, plus éclatantes. Ce n'est pas rien...

Ce n'est pas rien mais pas assez pour se traduire dans tes notes d'appréciation. Notes identiques en 2013 même si j'ai l'impression que tu as préféré le sulfité. Un maigre petit point en 2009 où le nature est apprécié sur le moment et que le sulfité semble présenter plus de matière. Et pour 2007, ton appréciation va au sulfité qui est plus dense comparativement au nature qui, de toute évidence, a perdu son fruit. C'est pourquoi, je me questionne sur la raison de vouloir jouer à la roulette russe pour un résultat qui n'est pas très concluant.

Je suis pro-bio et pro-biodynamie. Je suis pro-nature sur papier. Je n'ai jamais dégusté un vin sans sulfite.  Cet exercice me rend perplexe. J'aurais aimé que votre dégustation se fasse à l'aveugle.


Michelle Champagne

Messages : 1242
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Invité le Mar 5 Mai 2015 - 16:37

Sur le 2013, j'ai reçu mon alloc de la version naturelle il y a deux semaines. C'est de beaucoup supérieur au sulfité. Par ailleurs, un point de différence, ça aussi, ce n'est pas rien!

Pour la roulette russe, je vous invite à discuter directement avec les producteurs pour comprendre leurs motivations. Pour le peu que je puisse témoigner, il y a dans cette démarche une recherche, une volonté, pour ne pas dire un dépassement de qualité indéniable, de la vigne à la bouteille.

J'aurais aimé déguster à l'aveugle, mais pas toujours évident dans un contexte où le vigneron est présent.

Je me sauve. J'ai rdv avec Thomas Schmittel du Domaine des Lises. Il fait du naturel aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum