Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


L'autre Dreamer...

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Frederik Boivin le Lun 4 Mai 2015 - 17:24

il y a eu ajout de Bonnes Mares 2002, Groffier. d'un commun accord entre les participants.
autrement, c'est inchangé...
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1801
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 43
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Frédéric Bricaud le Lun 4 Mai 2015 - 17:59

Le Chambertin de Rousseau a disparu, le Perrières de Lafon n'était pas prévu... Yvan, Jonathan et Jérôme se sont désistés?
Bon, ceci dit, avec le programme actuel, vous devriez avoir une grande soirée! drunken

Frédéric Bricaud

Messages : 365
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 44
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Frederik Boivin le Lun 4 Mai 2015 - 18:12

Ah ben oui, t'as raison. Yvan s'est désisté mais je pensais l'avoir écrit...

On a donc voté entre nous le vin remplaçant...
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1801
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 43
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Olivier Collin le Lun 4 Mai 2015 - 18:57

Frederik Boivin a écrit:
On a donc voté entre nous le vin remplaçant...

Bonne dégustation!


Dernière édition par Olivier Collin le Lun 4 Mai 2015 - 20:39, édité 1 fois
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Frédéric Bricaud le Lun 4 Mai 2015 - 19:23

Désolé je ne voulais pas perturber tout le monde...!
L'essentiel est que vous passiez un bon moment!

Frédéric Bricaud

Messages : 365
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 44
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Yves Martineau le Lun 4 Mai 2015 - 20:58

Les amis, rien de bien sorcier, l'ami Yvan s'est malheureusement désisté et il a fallu le remplacer. Fred s'est démené pour tout organiser et il nous a fait voter, j'espère que vous comprenez. Pas facile d'organiser ces trucs (règles, votes, traiteur, accords, etc.)
avatar
Yves Martineau

Messages : 5226
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Frederik Boivin le Mer 6 Mai 2015 - 20:52

Mes quilles sont chez Maître. J'ai apporté des bulles et un sucré. On verra ce qu'on en fait - j'aime bien les bulles au dessert!

J'ai très hâte!

À demain, 19:00. N'oubliez pas vos verres...
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1801
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 43
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Michel Therrien le Mer 6 Mai 2015 - 21:30

Des grands verres : Bourgogne et Bordeaux. Pour les bulles, nous pendrons ceux de nos hôtes!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7617
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Michel Therrien le Jeu 7 Mai 2015 - 12:35

Voici la réponse du Château Lafite suite à ma demande d'information sur le service du 96.

Je découvre à l’instant votre mail, j’espère qu’il n’est pas trop tard pour vous donner une réponse.

Le Château Lafite Rothschild 1996 est un vin puissant, très tannique, qui demande idéalement d’être carafé plusieurs heures avant la dégustation.
N’hésitez pas à décanter la bouteille 4 ou 5 heures avant la dégustation.
Avec votre plat, cela devrait très bien se marier.
1996 est une très belle réussite pour Lafite, toutefois, ce n’est encore qu’un adolescent, d’où le temps de carafe assez long.
C’est un vin qui devrait atteindre sa pleine maturité d’ici une dizaine d’années.
Je vous souhaite à tous une belle dégustation.
Désolé pour la réponse tardive.

Au plaisir,

Nicolas QUILLET
Sommelier – Château Lafite-Rothschild


Je viens à peine de l'ouvrir et la humer........oui Yves, Natacha aussi l'a humé ..............vraiment très beau!
Je vais la décanter juste avant de quitter ce soir vers 18 heures et en carafe chez Yves x qques heures.

ps: vraiment la grande classe ces bordelais.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7617
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2015 - 15:27

Je vous souhaite une très belle soirée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Pierre Beauregard le Jeu 7 Mai 2015 - 17:39

Ouverture du Richebourg et mise en carafe le temps de nettoyer la bouteille. Humage au passage ... wow j'ai hâte à ce soir. Presque pas de dépôt.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Michel Therrien le Ven 8 Mai 2015 - 9:19

Soirée exceptionnelle!
Un traiteur à la maison, le grand restaurant qui te fait à manger avec tout son matériel, formule magique! Plusieurs intéressantes discussions, des amis, des grands vins, une grande bouffe........on peut rien demander de mieux.

Un duo de blanc au départ pour accompagner une roulade de thon, shiitake, consommé, huile de truffe. Le Puligny-Montrachet 1er cru Clos des Caillerets 2011 Domaine des Lambrays avec un nez d'agrumes, des fines épices, sa bouche ronde peu grasse toute en délicatesse nous a tous charmé. Un vin que j'ai pris à 3-4 reprises dans le passé, mais seulement au Domaine, que j'ai beaucoup apprécié. 17/20. Puis le Meursault 1er cru Les Perrières 2005 Comtes Lafon a, au final, fait aussi l'unanimité. Yves et Vincent lancent "bouchon", une certaine résistance s'installe puis Lucie et Fred acquiescent, Pierre enchaîne et nous nous rallions avec peine en toute fin. Une belle robe à peine plus dorée, un peu de vieux rhum et oui une pointe de bouchon plus perçue en fin de bouche. Texture grasse et riche, belle mâche mais finale aromatique non agréable. J'en ai bu quelques rasades afin de me consoler. 2 bouteilles de Perrières  achetées au départ, la première que j'ouvre et encore un Lafon impropre à la consommation. Je vous dois la dernière, car lorsque Lafon est grand c'est immense, en espérant que notre évier ne sera pas le seul à en profiter.
Le plat était délicieux, l'accord fut moins réussi, un vin plus riche aurait mieux fait alliance.

Je tenterai de revenir pour la suite mais 6 rouges de très haut niveau. Les deux grands rouges bourguignons, Bonnes Mares 2002 Groffier et Richebourg 2002 Hudelot-Noellat, nous ont réellement fait vibrer, Unico 98 et Masseto 2007 ressemblaient à un duel rive gauche - rive droite, alors que Las Cases 86 (prêt, fondu, fort long) et Lafite 1996 (insolente jeunesse, fougue, densité et plénitude) nous ont bien démontrés la classe et la race des grands seigneurs bordelais.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7617
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 8 Mai 2015 - 20:47

Une autre soirée des plus réussies … de faire ça dans une résidence plutôt qu’en restaurant est à mon avis idéal, rendant la soirée encore plus conviviale.

Merci à tous les participants, particulièrement à Fred pour l’impulsion initiale et à Yves pour l’accueil.

CR en deux temps … la mise en bouche et les deux premiers duos pour ce soir :

Droin Les Clos chablis grand cru 2013 : Nez assez boisé, exotique, un peu grillé, avec de belles notes florales. Bouche à la fois ronde et fraîche, avec des accents lactiques et minéraux évoquant son lieu d’origine. Finale souple, de jolie longueur. Un vin agréable, ouvert et parfumé. Je boirai mes Chablis 2013 assez rapidement, craignant qu’ils ne perdent leur charme sans réellement développer quoi que ce soit d’autre d’intéressant … Très bien, voire plus.

Domaine des Lambrays Clos des Caillerets puligny-montrachet 1er cru 2011 : Très beau nez, finement anisé, sur la fleur blanche, la poire, la crème anglaise et de fine note de pêche et de menthe douce. La bouche est finement satinée, tendre et gourmande, sans être molle ni d’impression grasse. Finale gracile, affichant une belle vinosité, de la persistance et de l’harmonie. J’aime bien les blancs de ce millésime. Excellent.

Comtes Lafon Perrières meursault 1er cru 2005 : La couleur était belle … on s’attendait, à raison, à une grande bouteille … mais un vilain bouchon est venu gâcher notre plaisir. Bouche puissante, encore serrée, athlétique et concentrée à la fois. Dommage que la gamme aromatique ait été contaminée et que la finale fut rendue mate, car nous aurions eu un blanc d’exception à déguster.

Robert Groffier bonnes-mares grand cru 2002 : Vin d’une incroyable puissance aromatique, avec des relents orientaux, sur les petits fruits rouges, l’eau de rose et de fleur d’oranger, le jasmin, le poivre rose, l’encens et l’anis étoilée. La bouche est de bon volume, mais d’une incroyable finesse de tanins, dégageant une impression diaphane. Le vin ici tire toute sa puissance de son incroyable expression aromatique lui conférant un aspect tout à fait envoûtant. Finale vaporeuse, longue et entêtante. Superbe.

Hudelot-Noëllat richebourg grand cru 2002 : On n’aurait pu rêver meilleur contraste pour un vin quasiment aussi grand. La couleur est plus sombre, tout comme le nez d’ailleurs. Impression sanguine sur un fruit noir plus mat, mais néanmoins captivant, avec ses notes de viande séchée, de musc, de cacao et résine de pin. Bouche concentrée, ramassée, plus austère et cérébrale, avec cette race sauvage lui conférant un caractère dominateur. Grande longueur, plus structurelle qu’aromatique toutefois, se révélant être le négatif du vin précédent. Si j’ai énormément apprécié ce vin, il n’en demeure pas moins que ce n’est pas le style que je préfère en Bourgogne. Excellent, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7494
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 9 Mai 2015 - 21:28

Suite et fin:

Vega Sicilia Unico ribera del duero 1998 : Nez magnifique et intriguant, légèrement volatile, sur des notes de prune, de figue, d’adtereight, de cigare, de fourrure, de grain de café et de terre brune, avec en arrière-plan des notes de noix de coco grillée. L’ensemble dansant et baroque, frais et grillé à la fois, n’est pas sans rappeler Musar. Bouche similaire au nez, tout en contraste, mais harmonieuse pourtant, fraîche et décadente à la fois. L’ensemble est savoureux, complexe, d’une plénitude assumée. Ensemble assumé, original, fascinant, qui semble sans âge. Superbe.

Tenuta dell’Ornellaia Masseto toscana 2007 : Ensemble plus jeune, tant à l’œil qu’au nez. Expression primaire avec un élevage moins exotique que le précédent, mais non moins présent. Nez de prune, de chocolat au lait et de tabac à pipe, mûr et profond. Bouche riche et concentrée, impressionnante et costaude. Le tout confine au « too much » mais demeure à mon avis du bon côté de la force. Le genre de vin plus impressionnant qu’émouvant toutefois. Encore une fois, nous n’aurions pu souhaiter contraste plus marqué au sein d’une même paire. Excellent.

Château Léoville Las Cases st-julien 2e GCC 1986 : Nez légèrement poussiéreux et vieillot. L’aération le rendra magnifique au point où il aurait gagné à être passé en carafe. Il se révèlera classique, complexe et frais, profond, sur des notes de cuir, de boîtes à cigare, de baie séchée et d’épices douces. Pas de feuille morte ni de poivron ici! La bouche est droite, vigoureuse et svelte, à la structure encore ferme. Aucune difficulté à penser que ce vin ait pu être un monstre en jeunesse! Finale aigre douce, très longue et encore serrée. Un vin janséniste aux proportions classiques qui semble avoir maîtrisé les secrets de la fontaine de Jouvence. Excellent, voire plus.

Château Lafite Rothschild pauillac 1er GCC 1996
: Nez parfumé et classique à la fois, précis et complexe, d’une insolente jeunesse et d’une profondeur probante. Notes de cassis frais, de chocolat noir, de graphite, avec une douce fraîcheur mentholée et des épices douces. La bouche est nourrie, séveuse et pleine, fuselée. Les tanins sont abondants et mûrs. La profondeur de l’ensemble et la perfection des proportions sont sidérantes. Si la complexité aromatique est encore à venir, on ne peut que rester admiratif devant cet authentique grand vin. Superbe, voire plus à pleine maturité … dans 10 à 20 ans!

Dal Forno recioto della valpolicella 1990 : Douce folie de notre hôte question de poursuivre encore un peu notre soirée magnifique. Nez complexe de réglisse, de raisin sec, de cacao, de pruneau et de liqueur de café. L’attaque est juteuse, pleine et riche. Milieu de bouche complexe et savoureux, avec de douces notes de gâteau aux fruits et de pain d’épices. Finale un peu rustique où les tanins prennent le dessus sans être complètement contrebalancés par une richesse adéquate. Fait rare pour ce genre de vin, j’aurais peur qu’il ne sèche. Il est toutefois réjouissant pour l’heure. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7494
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Michel Therrien le Dim 10 Mai 2015 - 9:40

Quel beau CR Vince. Le petit prince se surpasse avec du adtereigh......est-ce aussi un peu mentholée?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7617
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 10 Mai 2015 - 9:49

Erreur de frappe ... Je voulais dire aftereight!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7494
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Pierre Beauregard le Dim 10 Mai 2015 - 10:57

Wow !  Toute une soirée.  Un cadre de dégustation idéale.  Une bouffe préparée avec soin et servie en fonction des vins présents ce soir là.  Et que dire des vins ?  Tout ceci n’aurait pas eu lieu si Fred n’avait pas joué brillamment le rôle de GO, Yves celui de maître d’hôte et Vincent d’entremetteur des saveurs.



Notre hôte ouvre le bal en nous servant à l’aveugle un Les Clos 2013 de Droin, nous tous, sur la terrasse arrière profitant d’une température idéale, verre à la main, cherchant dans nos tiroirs mémoriels à quoi associons-nous ces notes florales, calcaire et cette finale portée par une acidité prononcée ?  Chablis est rapidement mentionné et pour clore ce débat interne, Vincent qui annonce Droin 2013.  Voilà c’est fait.  Un GC à consommer sur un horizon plus court qu’à l’accoutumé.  5-7 ans à mon avis.



Pour accompagner une roulade de thon, on débute les hostilités bachiques avec un excellent Clos du Cailleret 2011 du Domaine des Lambrays et un Meursault-Perrières 2005 du Domaine des Comtes Lafon.  Géographiquement, il est bien bordé ce « p’tit » Cailleret avec au sud-ouest les appellations Montrachet et Chevalier-Montrachet.  Des notes de fleures blanches tracent le pas et se transposent en bouche, tout en fraicheur.  Bien heureux d’avoir fait sa connaissance.  93 pts.  Pour ce qui est du Perrières, j’ai été le premier à m’en servir donc à le humer.  J’ai demandé à Michel de me refiler le bouchon, histoire de confirmer mes doutes, mais il ne m’a pas entendu étant dans une discussion animée, même demande auprès de Natacha qui m’a refilé le bouchon du Lafite (c’est qu’ils sont indisciplinés ces Lanaudois)  Very Happy .  Entre temps, mon opinion première se confirmait peu à peu  après que les convives  faisaient connaissance avec le contenu de leur verre.  C’était peu perceptible mais bon, pas une bouteille parfaite.  Elle s’est tout de même bue en entier.  Pas noté.

Ensuite les rouges.  6 grandes bouteilles, 6 plaisirs transcendants.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Yves Martineau le Dim 10 Mai 2015 - 11:09

Très joli commentaire avec les photos Pierre. Ceci dit, je ne crois pas que le Lafon fut bu en entier, en tout cas pas mon verre qui a fini au crachoir. Sad
avatar
Yves Martineau

Messages : 5226
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Mario Vaillancourt le Dim 10 Mai 2015 - 13:22

Effectivement, cela semblait une superbe soirée, de beaux vins et un repas qui semblait excellent, merci pour les commentaires.
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 945
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 56

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Pierre Beauregard le Dim 10 Mai 2015 - 13:24

Yves Martineau a écrit:Très joli commentaire avec les photos Pierre. Ceci dit, je ne crois pas  que le Lafon fut bu en entier, en tout cas pas mon verre qui a fini au crachoir.  Sad

La bouteille étant vide ... j'ai présumé pirat
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Pierre Beauregard le Dim 10 Mai 2015 - 21:26



Très beau 1er service de rouges.  Deux grands vins, deux dignes représentants de leur bout de terre.  Malgré la naissance identique des deux vins, on ne peut ignorer leurs différences en dégustation.  Le Bonnes-Mares 2002 de Groffier nous a ébloui par tant de complexités olfactives tout en puissance.  Un vin qui bouscule au nez avec ses notes de fruits rouges, de caramel et d’épices.  Des notes qu’il conservera en bouche et ce, jusqu’à la finale.  La bouche demeure civilisée, douce et légère.  Un vin qui plaira plus par ses multiples variations d’odorats que par la bouche qui m’est apparu sur la retenue.  94 pts.  Le Richebourg 2002 du domaine Alain Hudelot-Noellat s’est présenté habillé d’une robe d’un rouge écarlate, rubis et à l’œil, d’une jeunesse à peine consommée.  Il se présente sur des notes de cerises, d’épices et d’anis.  L’attaque est plus soutenue qu’anticipée, un vin qui montre beaucoup de matières, d’une intensité surprenante.  Il fait montre d’une grande richesse et la finale perdure comme rarement ressentie chez un vin de cette région.  Sera encore meilleure dans 4-5 ans.  96 pts.

Le deuxième service nous présentera deux grands vins d’origine différente.  Un retour sur un vin que j’apprécie beaucoup tout millésime confondu et qui a été égal à lui-même, j’ai nommé le Vega Sicilia Unico 1998.  Une première pour moi sur ce millésime.  Des notes fortes de bleuet, de cassis, de chocolat noire et d’épices.  La bouche demeure ronde malgré une matière importante, d’une grande concentration.  La finale se termine sur des notes sucrées et vanillées.  Encore un très beau vin.  95 pts.  Son vis-à-vis ne s’est plus mal comporté.  Qui ne rêve pas un jour de tremper ses lèvres dans un Tenuta dell'Ornellaia Masseto 2007 ?    Il nous a vite montré qu’il était le plus jeune dans la salle.  Tabac, griotte, cèdre, canelle et poivron composent con bouquet et nous donne notre première impression sur le vin. La bouche est tout de même délicate malgré la présence d’une bonne dose de tanins.  Longue finale.  94 pts.

À venir, les deux grands seigneurs de la soirée.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1935
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Michelle Champagne le Lun 11 Mai 2015 - 10:00

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:

Droin Les Clos chablis grand cru 2013 : Nez assez boisé, exotique, un peu grillé, avec de belles notes florales. Bouche à la fois ronde et fraîche, avec des accents lactiques et minéraux évoquant son lieu d’origine. Finale souple, de jolie longueur. Un vin agréable, ouvert et parfumé. Je boirai mes Chablis 2013 assez rapidement, craignant qu’ils ne perdent leur charme sans réellement développer quoi que ce soit d’autre d’intéressant … Très bien, voire plus.

Le Richebourg tire à 14 degrés d'alcool  affraid , combien pour le Bonnes-Mares? C'est difficile de lire sur la photo.

Aussi, j'ai une petite question: j'ai remarqué que le mot "lacté" est de plus en plus utilisé dans les Crs. Pour ma part, j'ai toujours associé les notes beurrés à l'utilisation du fût associé à la fermentation malolactique. Dans quelle mesure, tu associes les accents lactiques au Chablis?
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1446
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Michel Therrien le Lun 11 Mai 2015 - 10:20

Salut Michelle
Je me permet de répondre aussi. Les notes lactées à Chablis évoquent pour moi, des notes de croûtes à fromages et de yagourt. Deux explications de ceci : terroir vs vinification.....c'est selon!
Je retrouve ceci à Sancerre aussi.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7617
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 11 Mai 2015 - 11:04

Lacté et beurré sont pour moi deux choses bien différentes.

Les notes lactées, comme j'en trouve souvent à Chablis, se présentent sous forme de crème fraîche, crème sûre, yogourt nature ou croûte de fromage pour des vins plus vieux. C'est assez rare que j'en trouve à l'extérieur de la Loire et du Chablisien.

Les notes beurrées, que j'associe davantage aux notes pâtissières (croissant chaud par exemple ou brioche) sont pour moi davantage liées à l'élevage.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7494
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Frederik Boivin le Lun 11 Mai 2015 - 11:08

Retour sur terre et à la maison...

Une superbe soirée vinicole, gastronomique, amicale et du CH!!!

Merci à Yves pour l'accueil, à Vince pour la bouffe, et à tous pour les offrandes et la franche camaraderie!!!

Des vins de haut niveau, avec des dégustateurs de haut niveau!!

Le Domaine des Lambrays Clos des Caillerets puligny-montrachet 1er cru 2011 était tout simplement superbe, en grande forme... Une bouteille achetée au Domaine il y a deux ans...

Un Lafond défectueux, malheureusement...

Un duo bourguignon incroyable, avec, pour ma part, une nette préférence pour le Robert Groffier bonnes-mares grand cru 2002. Un vin de charme! Le Richebourg, tout aussi grand, était plus austère et AMHA à l'heure de la sieste...

Le Vega Sicilia Unico ribera del duero 1998 m'a séduit comme au premier jour, alors que le Masseto 2007 était un peu plus guidoune, mais tout aussi grand. Avis partagés quant au gagnants, mais décidément 2 grands vins. L'analogie RG/RD est tout à fait à propos...

Une finale haute en couleur avec un certain LLC 86 et un Lafite 96... deux grands vins encore jeune - un ado et un presque bébé!!! Mais on voit la grandeur et la profondeur des deux... Avec l'émotion pour le Lafite!!! C'est la deuxième fois que j'en bois, et j'aime bien l'expression jamais 2 sans 3!!!

À refaire, assurément. Et plus souvent!
Cette formule 'Chef à la maison' est vraiment la meilleure... merci encore à nos hôtes, et à tous les convives!!!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1801
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 43
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre Dreamer...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum