Derniers sujets
» Arrivage Signature/Cellier 17 août
Hier à 18:31 par Stéphanie Chénier

» Visite au Domaine Trapet (Jean et Jean-Louis), 11 juillet 2017
Hier à 11:51 par Stéphanie Chénier

» Bonne fête Michel Therrien
Hier à 11:37 par Stéphanie Chénier

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Hier à 10:27 par Fabien Rosiau

» Sicilia e il vino
Jeu 17 Aoû 2017 - 23:34 par Pierre Rhéault

» Joyeux anniversaire Mario
Jeu 17 Aoû 2017 - 20:26 par Daniel.Thai

» Duel beaunois/nuiton
Jeu 17 Aoû 2017 - 20:15 par Daniel.Thai

» Semaine du 13 août
Jeu 17 Aoû 2017 - 17:22 par Alain Roy

» Verticale du Silex du domaine Dagueneau
Mer 16 Aoû 2017 - 21:52 par Jean Parent

» Semaine du 6 août 2017
Lun 14 Aoû 2017 - 20:49 par Ludwig Desjardins

» Chassagne - Puligny - Meursault
Dim 13 Aoû 2017 - 18:02 par Michel Therrien

» Mort d'un grand producteur Grec
Dim 13 Aoû 2017 - 13:38 par Vincent Messier-Lemoyne

» Coupe Rogers 2017 Homme
Sam 12 Aoû 2017 - 14:11 par Yves Martineau

» Arrivage Signature/Cellier 10 août
Ven 11 Aoû 2017 - 13:48 par Stéphanie Chénier

» Domaine Joblot, Givry premier cru
Ven 11 Aoû 2017 - 12:58 par Yannick Nantel

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Semaine du 25 janvier 2015

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 25 janvier 2015

Message par Michel Therrien le Dim 25 Jan 2015 - 19:23

Morey-Saint-Denis 2008, Domaine Dujac
La robe est rubis de moyenne intensité et un brin de tuilée au ménisque.
Bouquet de fruits sauvages, un peu de griottes et des notes terreuses.
Bouche avec corps moyen, fraicheur, tannins fins, finale framboisée et épicée de bonne longueur. Les filles en redemandent. Ça se vide à 3 en moins de deux. 16-16,5/20.
Plaisir et fraicheur.....un des beaux villages à la SAQ avec le Chambolle de Roumier!
Je vais aller m'acheter du 2012...

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Frederick Blais le Dim 25 Jan 2015 - 19:38

Poeira 2004, Douro : Un vin à la robe encore rubis étincelante, bouquet complexe sur les herbes fraiches, cacao, laurier, vieux bois, groseilles. En bouche c'est encore un peu carré, fruit noir, réglisse, tannins rugueux, bonne acidité, finale un peu chaude avec ses 14,5% d'alcool mais de bonne longueurs sur les saveurs de prunes macérées. 16/20+?
avatar
Frederick Blais

Messages : 1836
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Stéphanie Chénier le Dim 25 Jan 2015 - 21:03

Rasteau Domaine des Coteaux des Travers Cuvée Paul 2010  (60$)

Un beau vin, épaulé 3 heures avant mais par la suite carafé 30 minutes.  Un beau mélange de cassis, d'épices (anis, poivre) et ce cacao.  Peu de longueur, mais très bien avec la ratatouille.  Le hic?  Le prix!  Quoique meilleur que tous les Rasteaux bus jusqu'à maintenant, à ce prix, j'ai d'emblée une vingtaine de vins supérieurs qui me viennent en tête...  y compris, dans la même palette de saveurs, le Gigondas du Château de Saint-Cosme et, hors palette, (désolée) plusieurs Bourgognes!

1,5* mais à ce prix je n'en rachèterai pas...  Crying or Very sad
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1398
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Patrick Ayotte le Dim 25 Jan 2015 - 21:28

Michel Therrien a écrit:Morey-Saint-Denis 2008, Domaine Dujac
La robe est rubis de moyenne intensité et un brin de tuilée au ménisque.
Bouquet de fruits sauvages, un peu de griottes et des notes terreuses.
Bouche avec corps moyen, fraicheur, tannins fins, finale framboisée et épicée de bonne longueur. Les filles en redemandent. Ça se vide à 3 en moins de deux. 16-16,5/20.
Plaisir et fraicheur.....un des beaux villages à la SAQ avec le Chambolle de Roumier!
Je vais aller m'acheter du 2012...

Je suis rendu à 4 millésimes de bus pour ce vin et le 2008 est celui que j'ai préféré...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2964
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Alain Roy le Mar 27 Jan 2015 - 13:38

Château Brane-Cantenac 2009, Margaux, acheté en 2012, 105$Grenat bien dense. Nez légèrement poussiéreux mais très fruité noir style confit, épicé pik et je sens la barrique. Le bouquet est loin d'être timide, il est complexe et invitant. Superbe entrée de bouche toute en dentelles, doucereuses saveurs de mûres, de cassis, ce sieur Brane valse au palais avec une touchante élégance et sort de piste avec tout autant de classe. Jeune, mais noble en amers, en fruité, en texture, en plaisirs. Wow, j'adore. J'ai été surpris lorsqu'un chevalier m'a dit que les 2009 offraient du plaisir en ce moment, moi qui n'a pas osé ouvrir grand chose, mais je seconde et je vais probablement en siffler d'autres.

Limoux 2005, dom. de Baron'Arques, acheté en 2008, 55$.
Grenat bien brillant, moyennement dense, net, d'allure jeune. Nez de vieux grenier mal aéré, suivi de fruit rouge confit. Plutôt corsé, un peu sûrette en finale, fruité mais amer, en l'instant c'est pas pire mais pas fort, il arrache. Au final, le lendemain, ce sera: vraiment pas fort...Même les colocs habitués à la piquette ont pas aimé.

Le Gode 2004, Brunello di Montalcino, acheté en 2011, 50$.
Après un Brunelle 2003 de Conti Constanti complètement oxydé, j'ouvre celui-ci. Rouge un peu âgé au collet orangé. Bouquet humble, subtil, avenant, classy, de petites baies rouges fraîches et de vanille. C'est bon, pas extraordinaire mais bien plaisant, bien fruité, bien vivant, frais, mais ferme voire un peu dur. S'améliore avec les jours et au final j'adore.

Roc de Cambes 2001, Côtes de Bourg, acheté en 2004, 45$.
Superbe grenat moyennement dense et net, pas d'apparences d'adulte près de la retraite. Bouquet subtil, je dirais amalgame (mot à la mode ces temps-ci...) de mûres-cerises-cassis tout à fait invitant, sans excès de bois. L 'entrée de bouche est douce comme du cachemire, le milieu d'une harmonie rassurante. Tout est en place, rien ne choque, il n'y a pas de frime, c'est authentiquement et humblement d'un fruité simple, fondu et exquis. Une gorgée appelle l'autre et la finale laisse de tendres saveurs de cassis agrémentées d'une très légère amertume. Pour moi ce vin est à son top et il me séduit totalement.

Estournelles St-Jacques 2005, Gevrey 1er cru, F.Esmonin, acheté en 2008, 60$.
Je n'avais pas aimé ce vin en 2008. Rubis mi-dense, clair, collet orangé. Je trouve ce bouquet bizarre...Très discret, un peu vert (branches), j'ai un flash, ça sent le thé vert, et un peu la compote de baies rouges., des épices style poivre blanc aussi, mais ça sent surtout le thé !
En bouche, saveurs...de thé froid ! Vraiment bizarre ce vin. Moelleux plutôt ferme, très sec, fruité rouge et frais, légère amertume, acidité agréable et un peu asséchant en finale. Ouais, bizarre, je n'ai que le thé en tête...mais c'est pas mauvais...

Mon ordi fait des free game !!!


Dernière édition par Michel Therrien le Mar 27 Jan 2015 - 14:24, édité 1 fois (Raison : Je t'ai arrangé cela Alain!)
avatar
Alain Roy

Messages : 1868
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Michel Therrien le Mar 27 Jan 2015 - 14:24

J'ai fait de la magie sur ton ordi Alain.... Idea

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Yves Martineau le Mar 27 Jan 2015 - 19:33

Quelques vins magnifiques au cours de la fin de semaine, dont un grand issu de la cave du Latini...


Jean-Paul & Benoit Droin Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2013
Un nez citronné, une bouche dense, concentrée, avec beaucoup d'extraits secs, une acidité relativement basse et, déjà, une belle complexité. Jeune bien sûr, mais franchement excellent! 91-92 'ts

M. Chapoutier Crozes-Ermitage Les Varonniers 2011
Un nez boisé à l'ouverture, avec de la viande fumée, des cerises.
Belle tension minérale, c'est frais et mûr, excellent, mais il a besoin d'aération pour que le fruit prenne le dessus sur l'élevage. À garder quelques années. 90-91 pts

Domaine de la Janasse Châteauneuf-du-Pape Cuvée Chaupin 2005
Un nez suave de confiture de mûres, de romarin. La bouche est ronde et fraiche, mûre, sucrée, voluptueuse, avec des tanins tendres. Encore jeune mais bien ouvert. Un style riche et presque over-the-top, comme souvent, mais c'est gourmand et savoureux. 92 ps

Romano Dal Forno Recioto della Valpolicella 1990
Beaucoup d'ennuis avec le bouchon, sans bilame à portée de main...destruction, particules dans la bouteille, la totale!

Il en faudra plus pour gâcher un tel plaisir...

Un nez ferrugineux (mélasse), avec des notes de cannelle, de poivre noir. La bouche est concentrée, riche, onctueuse, ronde et suave. C'est un vin gourmand, bien sucré et pourtant sec en même temps par sa droiture si j'ose dire, c'est racé, complexe et ...cochon, avec des arômes de raisins secs, de prunes. Très long en bouche, il fut apprécié des néophytes et des amateurs, un grand succès. Superbe et très original. 95 pts


Dernière édition par Yves Martineau le Mer 28 Jan 2015 - 10:16, édité 1 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Patrick Essa le Mer 28 Jan 2015 - 4:10

Grands Echezeaux 1999 et 1990 - DRC: deux vins dégustés à Vosne. Ils partagent la texture des grandes années et la puissance des vins en sommeil que l'on réveille d'un coup de coude brutal dans une pénombre tamisée. Un peu voûtés à l'ouverture ils ont mis du temps à réveiller leurs jolis arômes épicés et leur noir fruité tellurique. Vins denses et harmonieux sur des couleurs délicatement rubis et brillantes, 99 plus élégant et 90 intensément énergique sur des tanins saillants. Cela leurs procurent respectivement sveltesse et carrure, harmonie de douceur et équilibre aérien. Deux bons vins, profonds et frais qui prouvent que ce domaine là conserve depuis toujours une ligne directrice immuable que le temps ne semble pas faire dévier. excellents
avatar
Patrick Essa

Messages : 958
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Michel Therrien le Mer 28 Jan 2015 - 10:44

Patrick Essa a écrit:Grands Echezeaux 1999 et 1990 - DRC: deux vins dégustés à Vosne. Ils partagent la texture des grandes années et la puissance des vins en sommeil que l'on réveille d'un coup de coude brutal dans une pénombre tamisée. Un peu voûtés à l'ouverture ils ont mis du temps à réveiller leurs jolis arômes épicés et leur noir fruité tellurique. Vins denses et harmonieux sur des couleurs délicatement rubis et brillantes, 99 plus élégant et 90 intensément énergique sur des tanins saillants. Cela leurs procurent respectivement sveltesse et carrure, harmonie de douceur et équilibre aérien. Deux bons vins, profonds et frais qui prouvent que ce domaine là conserve depuis toujours une ligne directrice immuable que le temps ne semble pas faire dévier. excellents

Merci Patrick.
Doux souvenirs....à l’abbaye Saint-Vivant
Avez-vous découvert l'année à l'aveugle?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Invité le Mer 28 Jan 2015 - 10:57

Yves Martineau a écrit:

Jean-Paul & Benoit Droin Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2013
Un nez citronné, une bouche dense, concentrée, avec beaucoup d'extraits secs, une acidité relativement basse et, déjà, une belle complexité. Jeune bien sûr, mais franchement excellent! 91-92 'ts


En i.p. ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Michel Therrien le Mer 28 Jan 2015 - 11:31

Yves Martineau a écrit:

Jean-Paul & Benoit Droin Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2013
Un nez citronné, une bouche dense, concentrée, avec beaucoup d'extraits secs, une acidité relativement basse et, déjà, une belle complexité. Jeune bien sûr, mais franchement excellent! 91-92 'ts


Pas de gaz....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Patrick Essa le Mer 28 Jan 2015 - 11:46

En Ces caves de Saint Vivant, le temps suspend son cours, les fûts légèrement inclinés semblent vous saluer avec déférence, les blanches allées ponctuées de seaux emplis de sciure vous attirent et les lieux s'insinuent en votre esprit pour exacerber vos sens, on entre en Conti comme on entre en religion. Les vins d'ici ne vous demandent pas s'ils correspondent à votre goût du Bourgogne, ils s'offrent ou se refusent, se donnent ou vous humilient vous laissant libre de les interpréter et vous conduisant à penser: Ainsi soient-ils!

Corton 2013: vinifié depuis quatre ans à partir de vignes appartenant à Mérode, le cru est élevé dans des fûts de un an et seul ce fait lui confère une robe rubis un peu moins profonde que ses pairs. Pour le domaine il est moins emprunts de la signature BD que les autres crus car sa conversion est récente. Patientons donc deux ou trois décennies. Il présente un nez ouvert et fruité sur une fine ligne aromatique de réglisse en bâton, insinuante et racée. Une trame assez dense, équilibrée par de fins tanins en fait un vin en élevage plus séduisant que carré à l'étonnante harmonie. Vin tellurique qui a la tête haute et dont le boisé absent le dispense quelque peu de cette olfaction si singulière, entre griotte amère, chocolat noir et fine torréfaction que le domaine cultive depuis les années quatre vingts.

Echézeaux 2013: le domaine se soucie peu des couleurs profondes et ne cherche pas à les générer par des artifices de cuvaison. Parfois rubis clair - 2002,2004,2006,2011 - ce cru est en 2013 aussi profond que pourpre et joue sur un registre athlétique que je ne lui connaissais guère. Intensément centré sur les fruits noirs son olfaction séduit par son côté un peu mat. Une ligne nasale fraîche de mûre et de cassis en grains qui introduit une bouche musclée ayant une granularité tannique serrée et pourtant très fine. Un vin à "mailles fines" plein et sphérique qui semble devoir encore se polir en fûts quelques mois car il n'est à l'évidence pas au bout de son élevage.

Grands Echézeaux 2013: aucun soutirage n'est réalisé au domaine durant l'élevage et les fûts sont amarrés sur des lignes qui les inclinent quelque peu vers l'avant pour être soutiré en douceur - à l'air comprimé - avant la mise en cuve qui précède les mises en bouteilles. Le broquereau n'est pas percé avant cette opération et seuls ensuite des gestes précis et doux permettent aux lies de dépôts de ne pas tacher le vin clair qui jaillit de la pièce. Juste avant ces opérations ce Grands Echézeaux montre un caractère renfrogné et un peu anguleux qui évoque un vin encore brut ayant besoin de la patine du temps en pièce. Son nez brut, subtilement épicé et sa bouche anguleuse et quelque peu rude en font un cru de demain qui aura sans doute à s'épanouir en bouteille. Un joli fond et une réelle personnalité.

Romanée Saint Vivant 2013: La mémoire gustative collective évoque en une belle unanimité et avec constance les effluves floraux des crus vosniers. Ils sont pourtant très rares et se cantonnent avec une belle constance aux trois Romanée et à la Grande Rue...lorsque les vendanges sont tardives. Plus elles le sont et plus ces crus en sont imprégnés, hors 2013 est un millésime sain et tardif qui a été récolté au début d'Octobre sur une maturité fraîche qui signale une période végétative plus longue que la moyenne. Les vins de limite Nord aiment ce contexte qui illumine leurs arômes en les complexifiant. Mûr phenoliquement aux abords de 13 degrés ce climat de Saint Vivant en pente douce vers le levant a ainsi transcendé son potentiel et il se présente comme une "épure", ciselé, délicat, embaumant le pétale de rose ancienne juste avant éclosion, un vin noble et raffiné qui sans avoir la puissance du Grands Echézeaux en a la longueur qui s'étire. Beau.

Richebourg 2013: la mise en bouteille se fait au domaine avec une tireuse à 16 becs. Non pour augmenter les cadences de mise mais pour idéalement ajuster les niveaux du vin qui sont effectués selon un mode direct qui exclu l'aspiration destinée à faire le niveau de la bouteille. Ce soucis de préserver chacun des arômes initiaux obtenus en fût transparaît dans l'impression que ce Richebourg laisse tant on le croirait issu directement et récemment des baies par son incroyable intensité olfactive. Aussi velouté que sensuel, parfumé aux douces épices orientales, construit sur des tanins feutrés, il "richebourde" à souhait et constitue une réussite majeure pour qui aime la puissance dans un gant de velours.

La Tâche 2013: j'ai eu l'occasion de déguster plusieurs Tâche cette année et toutes ont cette architecture puissante qui magnifie les fruits noirs. Vin dense, dominateur, ferrugineux, qui annonce la couleur sombre des Nuits voisins. Il ne se livre pas aisément et offre une sensation de quasi dureté derrière le Richebourg. Robe pourpre à reflets rubis profonds, équilibré par une acidité plus en évidence qui augmente les aspérités tanniques. C'est un vin fougueux qui s'exprime sur le réglisse en libérant un petit " trait de vert " qui signe la proportion de vendanges entières dans les millésimes tardifs. Patience car cet effort là annonce une Tâche au long cours...

Romanée Conti 2013: les fûts neufs dans lesquels reposent tous les crus de Vosne du domaine ont une signature aromatique très discrète qui évoque avec constance les nobles amers mentholés et grillés des chocolats raffinés. Point de cela dans la Conti qui à chaque fois se présente sur des accents de fruits rouges des bois entêtants. Pinots fins, terroir hélicoïdale, rendements mesurés, tout cela forme une synergie qui de manière étrange n'a rien d'outrée... au contraire il s'agit du cru le plus naturel et accessible de la cave. J'ai aimé son fruit délicat, sa texture très douce et ses tanins de soie et puis cette note nasale florale diaphane pour laquelle chaque vigneron donnerait son âme. Si les autres crus charment aisément celui-ci possède une présence mêlant légende et réalité qui a le don d'envouter...Unique.

Grands Echezeaux 1999 et 1990 : deux vins dégustés à Vosne. Ils partagent la texture des grandes années et la puissance des vins en sommeil que l'on réveille d'un coup de coude brutal dans une pénombre tamisée. Un peu voûtés à l'ouverture ils ont mis du temps à réveiller leurs jolis arômes épicés et leur noir fruité tellurique. Vins denses et harmonieux sur des couleurs délicatement rubis et brillantes, 99 plus élégant et 90 intensément énergique sur des tanins saillants. Cela leurs procurent respectivement sveltesse et carrure, harmonie de douceur et équilibre aérien. Deux bons vins, profonds et frais qui prouvent que ce domaine là conserve depuis toujours une ligne directrice immuable que le temps ne semble pas faire dévier.

Richebourg 1967: une année moyenne qui a également été tardive. Les fruits étaient un peu marqués par le botrytis mais cela ne se sent curieusement pas et le vin a une étonnante tenue car son spectre olfactif encore épicé est présent. Bouche souple, notes de cuirs, petite animalité et accents de sel de céleri léger. Un vin à boire mais encore debout!

Bâtard-Montrachet 2007: l'année est assez vive en moyenne et les fruits ont ici été cueillis tards. Il en résulte une texture assez visqueuse qui signale un degré confortable et annonce une bouche souple et parfumée. Joli vin agréable et rond qui pourrait avoir un rien plus de tension.

Montrachet 1975: un vin assez riche et concentré dont le profil un peu rancio commence à trahir l'âge. Millésime de faible maturité, ayant un peu de pourriture grise, il a évolué et est désormais à boire car le message de son terroir est désormais en retrait. Du plaisir pour l'intellect mais également une raison qui indique que les blancs souffrent dans les années à pourriture ET sous maturité.
avatar
Patrick Essa

Messages : 958
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Yves Martineau le Mer 28 Jan 2015 - 12:01

Oui, Patrick, le Droin est en IP chez Vini-Vins et son prix a augmenté....(50$)

Michel, je ne saisis pas si c'est une question mais je n'ai pas perçu de gaz.... scratch
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Patrick Essa le Mer 28 Jan 2015 - 12:02

Michel Therrien a écrit:
Patrick Essa a écrit:Grands Echezeaux 1999 et 1990 - DRC: deux vins dégustés à Vosne. Ils partagent la texture des grandes années et la puissance des vins en sommeil que l'on réveille d'un coup de coude brutal dans une pénombre tamisée. Un peu voûtés à l'ouverture ils ont mis du temps à réveiller leurs jolis arômes épicés et leur noir fruité tellurique. Vins denses et harmonieux sur des couleurs délicatement rubis et brillantes, 99 plus élégant et 90 intensément énergique sur des tanins saillants. Cela leurs procurent respectivement sveltesse et carrure, harmonie de douceur et équilibre aérien. Deux bons vins, profonds et frais qui prouvent que ce domaine là conserve depuis toujours une ligne directrice immuable que le temps ne semble pas faire dévier. excellents

Merci Patrick.
Doux souvenirs....à l’abbaye Saint-Vivant
Avez-vous découvert l'année à l'aveugle?

De manière fort immodeste j'avoue avoir retrouvé les deux millésimes et le cru du 99. Je voyais Richebourg pour le 90. Mais un québécois qui était avec moi pourra te le confirmer. Là c'est sur je vais passer pour un gros morond!!!
avatar
Patrick Essa

Messages : 958
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Michelle Champagne le Mer 28 Jan 2015 - 12:39

Patrick Essa a écrit:
Michel Therrien a écrit:
Patrick Essa a écrit:Grands Echezeaux 1999 et 1990 - DRC: deux vins dégustés à Vosne. Ils partagent la texture des grandes années et la puissance des vins en sommeil que l'on réveille d'un coup de coude brutal dans une pénombre tamisée. Un peu voûtés à l'ouverture ils ont mis du temps à réveiller leurs jolis arômes épicés et leur noir fruité tellurique. Vins denses et harmonieux sur des couleurs délicatement rubis et brillantes, 99 plus élégant et 90 intensément énergique sur des tanins saillants. Cela leurs procurent respectivement sveltesse et carrure, harmonie de douceur et équilibre aérien. Deux bons vins, profonds et frais qui prouvent que ce domaine là conserve depuis toujours une ligne directrice immuable que le temps ne semble pas faire dévier. excellents

Merci Patrick.
Doux souvenirs....à l’abbaye Saint-Vivant
Avez-vous découvert l'année à l'aveugle?

  De manière fort immodeste j'avoue avoir retrouvé les deux millésimes et le cru du 99. Je voyais Richebourg pour le 90. Mais un québécois qui était avec moi pourra te le confirmer. Là c'est sur je vais passer pour un gros morond!!!

scratch
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1412
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Michel Therrien le Mer 28 Jan 2015 - 12:59

Yves Martineau a écrit:

Michel, je ne saisis pas si c'est une question mais je n'ai pas perçu de gaz.... scratch

Valmur et Vaudésir 2012 avaient beaucoup de gaz.....frizante au départ. Gaz à la mise en bouteille et des élevages courts chez eux.

Je me demandais si tu avais perçu cela dans le 2013, tout simplement.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Michel Therrien le Mer 28 Jan 2015 - 18:39

Patrick Essa a écrit:En Ces caves de Saint Vivant, le temps suspend son cours, les fûts légèrement inclinés semblent vous saluer avec déférence, les blanches allées ponctuées de seaux emplis de sciure vous attirent et les lieux s'insinuent en votre esprit pour exacerber vos sens, on entre en Conti comme on entre en religion. Les vins d'ici ne vous demandent pas s'ils correspondent à votre goût du Bourgogne, ils s'offrent ou se refusent, se donnent ou vous humilient vous laissant libre de les interpréter et vous conduisant à penser: Ainsi soient-ils!
............................

Un grand merci pour ce partage Patrick. Like a Star @ heaven
Énormément d'information comme toujours!
Est-ce que la mise en cuve d'assemblage se fait dans plusieurs petites cuves ou une seule cuve pour chaque grand cru ou encore plusieurs mises différentes?

Merci encore

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Frederick Blais le Mer 28 Jan 2015 - 19:33

Riecine Chianti Classico 2011 : Bu quelques riserva dans le passé et toujours eu beaucoup de plaisir, des vins dans un style mur, pur et digeste et un brin rustique.  Ce soir on ouvre le petit.  À l'ouverture c'est très bizarre!  Le vin est cendré, un peu de volatile, profondément rustique et l'alcool parait en fin de bouche.    Après deux heures le vin s'apprivoise, les tannins s'adoucissent, le fruit est confituré, l'acidité basse, l'ensemble est assez léger, tannins rugueux et enrobés, finale toujours chaleureuse.  15/20
avatar
Frederick Blais

Messages : 1836
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Simon Grenier le Mer 28 Jan 2015 - 21:58

Michel Therrien a écrit:
Yves Martineau a écrit:

Michel, je ne saisis pas si c'est une question mais je n'ai pas perçu de gaz.... scratch

Valmur et Vaudésir 2012 avaient beaucoup de gaz.....frizante au départ. Gaz à la mise en bouteille et des élevages courts chez eux.

Je me demandais si tu avais perçu cela dans le 2013, tout simplement.

Des preneurs pour partager une caisse de Montée de Tonnerre s'il en reste?

Simon Grenier

Messages : 500
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Invité le Jeu 29 Jan 2015 - 9:39

Simon Grenier a écrit:
Michel Therrien a écrit:
Yves Martineau a écrit:

Michel, je ne saisis pas si c'est une question mais je n'ai pas perçu de gaz.... scratch

Valmur et Vaudésir 2012 avaient beaucoup de gaz.....frizante au départ. Gaz à la mise en bouteille et des élevages courts chez eux.

Je me demandais si tu avais perçu cela dans le 2013, tout simplement.

Des preneurs pour partager une caisse de Montée de Tonnerre s'il en reste?

3 ou 4 bouteilles ici

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Stéphanie Chénier le Jeu 29 Jan 2015 - 12:08

Patrick Désy a écrit:
Simon Grenier a écrit:
Michel Therrien a écrit:
Yves Martineau a écrit:

Michel, je ne saisis pas si c'est une question mais je n'ai pas perçu de gaz.... scratch

Valmur et Vaudésir 2012 avaient beaucoup de gaz.....frizante au départ. Gaz à la mise en bouteille et des élevages courts chez eux.

Je me demandais si tu avais perçu cela dans le 2013, tout simplement.

Des preneurs pour partager une caisse de Montée de Tonnerre s'il en reste?

3 ou 4 bouteilles ici

Je serais aussi intéressée avec 3 bouteilles svp.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1398
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Simon Grenier le Jeu 29 Jan 2015 - 16:46

Bonjour à tous,

De mon côté, c'est déjà complet. Il semble y avoir suffisamment de preneurs pour au moins une caisse si vous vous organisez.

Merci de votre retour!

Simon

Simon Grenier

Messages : 500
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Invité le Jeu 29 Jan 2015 - 21:05

Simon Grenier a écrit:Bonjour à tous,

De mon côté, c'est déjà complet. Il semble y avoir suffisamment de preneurs pour au moins une caisse si vous vous organisez.

Merci de votre retour!

Simon

Ah! Super...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Invité le Jeu 29 Jan 2015 - 21:14

Après une soirée magnifiquement arrosée (Krung Mesnil, Montrachet Latour, Cheval, Pétrus, Musigny Mugnier, La Romanée, RSV DRC et... un peu d'Overnoy!) retour en douce sur le plancher des vaches avec:

Fleurie 2013 de chez Yvon Métras.

Le vin se place assez rapidement, malgré un perlant un peu entêté qui prendra plus de temps à s'estomper que les notes de réduction. Fruité pur, mûr, sauvage, un peu de ronce. Sensuel, acidité haute, matière serrée, ciselée. Pas encore assez expansif, mais le potentiel me semble indéniable. Longue finale parfumée tout en fraîcheur rappelant le soya. Indice de picolabilité dans le tapis! Seul bémol: à près de 54$, ça commence à faire un poil cher. 16,5-17/20


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Sébastien Desforges le Ven 30 Jan 2015 - 19:34

2011 Domaine Perrot-Minot Morey St. Denis En la Rue de Vergy
Un vin que j'avais adoré dans le millésime 2010 mais dont je n'ai pas eu l'occasion de mettre quelques quilles de côté. Le millésime 2011 est également bon, mais évidemment pas au même niveau. La robe est très claire et nous amène tout de suite vers le pinot. Le nez suit avec des arôme de cerises et quelques notes terreurses. La bouche est tendre, fraîche avec une finale sur la cerise amère. Un très bon vin, mais beaucoup trop cher à 74$ (le 2010 était 66$).
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 386
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 31
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 janvier 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum