Derniers sujets
» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Aujourd'hui à 17:14 par Frederick Blais

» Chablis 2015
Aujourd'hui à 16:59 par Yves Martineau

» Vente de vins sur IEGOR
Aujourd'hui à 13:57 par Alain Landry

» Semaine du 19 février 2017
Aujourd'hui à 13:09 par Michelle Champagne

» Semaine du 12 février 2017
Hier à 9:50 par Patrick Pollefeys

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Hier à 9:00 par Pierre Beauregard

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

» Semaine du 5 février 2017
Mer 15 Fév 2017 - 0:26 par Frederick Blais

» Weber vs Subban
Mar 14 Fév 2017 - 21:51 par Ludwig Desjardins

» Dégustation du Domaine Michel Lafarge
Mar 14 Fév 2017 - 9:00 par Yves Martineau

» Club de dégustation de Mtl : Dreamer
Mar 14 Fév 2017 - 8:23 par PhilippeGingras

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Semaine du 23 novembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 23 novembre

Message par Luc Rodrigue le Mer 25 Nov 2009 - 20:56

Jean-Claude Lapalu, Brouilly, La Croix des Rameaux, 2008

À son ouverture, il est caractérisé par du gaz carbonique à l’os ! Et hop, un coup de carafe … Il semble avoir une assez grande concentration. Ses arômes sont sévères et terreux. Le fruit ne perce pas beaucoup, mais bon… il finit par se pointer timidement. Le milieu de bouche est bizarre … léger et acide à la fois, et se termine sur des arômes apparentés à du sapinage(?) rendeer Bien, sans plus

Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Yves Martineau le Mer 25 Nov 2009 - 21:59

Une soirée déraisonnable hier, avec comme prétexte d'essayer le premier vin....j'étais prisonnier de deux fous aux tire-bouchons violents!

À part le premier vin et le Redigaffi, ils furent tous pris en pure aveugle.

Roger Sabon Châteauneuf-du-Pape Cuvée Prestige 2005
Un nez puissant, très réglissé, viande crue, beaucoup d’épices. Un style viril.
Un vin plein, serré, tannique avec un bon fruit, jeune et encore carré à l’image du millésime. Bon potentiel, à revoir dans 4-5 ans. 90-91 pts

Domaine de Pignan Châteauneuf-du-Pape 2005
J’aime beaucoup le nez charmeur de petits rouges (framboises et fraises des champs), avec un coté floral qui me faisait penser à une Côte Rôtie. La bouche me ramène dans la bonne appellation. Il est très charmeur, souple et très savoureux, avec de la fraicheur. Racé mais il lui manque un peu de la longueur et de profondeur en finale, mais quel délice! 91 pts

Tua Rita Redigaffi Toscana IGT 2005
Nez un peu mentholé, chocolaté, qui évoque le Piedmont. Bonne acidité, élégance, sucrosité, un beau vin concentré et fin, jeune sans doute mais le prix me laisse perplexe. C’est une beau vin mais il ne me semble pas avoir la dimension ni la profondeur appropriée pour le prix qu’il commande. 91-92 pts

Niepoort Douro Batuta 2004
Nez de café-moka, assez moderne

En pure aveugle. Il me semble montrer un structure et un style qui évoque la Toscane. Erreur. Il nous emmène ensuite en Espagne puis en Libournais, on n’a jamais pensé au Portugal. Pourtant c’est vrai qu’il a un coté sucré, un peu porto sec. Très belle texture, un vin élégant, rond, sucré, avec une finale chocolat/vanille. Un vin un peu international certes mais fin et délicieux, très charmeur. 93-94 pts

Domaine de la Vieille Julienne Châteauneuf-du-Pape 2005

Nez très anisé (réglisse noire), un peu porto sec, avec du fruit (très!) noir.
La texture est d’une souplesse et d’une élégance très rares pour le millésime. Les tanins sont enfouis sous le fruit noir, la glycérine. Il a de la fraicheur et un coté aérien, épicé, avec du chocolat noir et... du charbon! Il n’a pas le coté carré de tant de 2005. Magnifique Châteauneuf au style différent, j’ai de la difficulté à le comparer avec un autre vin de la région. Je suis heureux d’en avoir quelques unes en cave. Déjà très bon ce soir, il a un magnifique avenir. 93+ pts

Merci à Martin et David, que de plaisir!

Yves Martineau

Messages : 4822
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Pierre Beauregard le Jeu 26 Nov 2009 - 18:24

Domaine Bunan - Mas de la Rouvière 2000, Bandol

Est-ce à cause du mélange de cépages (Mourvèdre, Grenache et Syrah), toujours est-il que si ce vin m'avait été servi à l'aveugle j'aurais mentionné Bordeaux, rive droite à dominance de Merlot. J'ai beau me convaincre que je déguste présentement un "très beau" vin de Bandol, il n'en demeure pas moins que ses arômes m'amènent ailleurs, ce qui n'est pas désagréable en soi (son nez, pas d'être ailleurs). Ses notes sont principalement réglissées, fleural et en même temps une touche prononcée de tabac blond. La bouche est soyeuse, tanins fondus, rond et dôtée d'une bonne longueur. En résumé, fort agréable. 90 pts.

Pierre Beauregard

Messages : 1750
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Yves Martineau le Jeu 26 Nov 2009 - 21:28

Domaine du Vissoux/Pierre-Marie Chermette, Fleurie Poncié 2008
Un Fleurie charmeur par sa finesse et sa fraicheur, dense, un peu fermé mais néanmoins plaisant avec un coté minéral et de jolies notes de framboise poivrées. La finale est un peu sévère pour l’instant.

Ceux qui veulent expérimenter avec le vieillissement à moyen terme de Beaujolais devraient en mettre quelques quilles en cave pour 3 ou 4 ans. Je suis persuadé qu’on retrouvera à terme un très bon vin frais, précis et raffiné. Excellent rapport q/p à $ 24.35. 89 + pts

Yves Martineau

Messages : 4822
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 26 Nov 2009 - 22:52

William Fèvre Fourchaume chablis 1er cru 2002 : Nez classique, très beau, sur la crème fraîche, des notes salines, des agrumes frais et une minéralité fumée/crayeuse qui n’est pas sans rappeler quelques notes de cire. Le tout a gagné en sérénité, en fondu. La bouche est accomplie, pleine, ample, avec un certain gras. Les composantes sont en place, chacun jouant à merveille sa partition. Ce ne sont cependant plus les composantes prises individuellement qui impressionnent, mais l’ensemble qui charme. L’équilibre est irréprochable, la finale est longue, équilibrée, vigoureuse et riche en arômes. Qu’il est plaisant de boire un vin à juste maturité. La prochaine et dernière sera bue bientôt. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7149
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Pierre Beauregard le Sam 28 Nov 2009 - 9:17

Avec les copains hier (servis en pur aveugle) :

Clos Beaujeau 1997 - Domaine Boulay : ceux qui en ont (ou vont) obtenu serez des gens heureux. Belle acidité, toujours bien franche, minéral, longueur qui fait durer le plaisir. Quelqu'un avait des doutes pour la garde des vins de Sancerre ? J'en ouvre une ce soir.

Domaine ? 2007 - Savagnin ouillé en Chalasse : oh un registre très différent du premier et assez déroutant pour celui (que je suis) n'ayant peu ou pas de repères pour le savagnin. Beaucoup apprécié son côté floral, sa persistance en bouche et sa vivacité.

Domaine Peyre Rose - Clos Syrah Leone 1998 : ah que son donateur est adepte de la torture mentale. Plusieurs coups frappés dans l'eau afin de trouver l'identité de la région. Faut quand même avouer que j'ai peu d'expérience avec les vins de ce producteur du Languedoc. 3e ou 4e fois seulement. Toujours est-il que le mélange de Syrah et de grenache fait bon mariage et que celui-ci procure d'excellentes impressions. Malgré qu'à l'ouverture il présentait des notes assez bizaroides le tout a fini par se dissiper tranquillement pour faire place à des arômes réglissés et d'épices. La bouche est souple et l'âge a adouci le tout pour un équilibre bien dosé.

Le 4e vin dont je n'ai pas connu son identité (devais lever le camp) sur des légères notes poivrés, bois de sental et quelle belle souplesse en bouche, ample, élégance, rondeur. Que de beaux qualificatifs pour ce vin anonyme de la Vallée du Rhône nord ... probablement. Bien non ! Rhône sud : Domaine de la Charbonnière - cuvée Mourre des Perdrix 2001.


Dernière édition par Pierre Beauregard le Dim 29 Nov 2009 - 10:05, édité 2 fois

Pierre Beauregard

Messages : 1750
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Yves Martineau le Sam 28 Nov 2009 - 16:56

Beaucoup de notes à transcrire de vins pris au cours des trois ou quatre dernières semaines. En voici quelques-uns:

Domaine Méo-Camuzet Nuits St. Georges 1er Cru Aux Boudots 2006
Nez floral avec des petits fruits rouges, élégant, un peu d'épices, qui me fait penser Côte Rôtie.
Texture et fraicheur, peu d'élevage perceptible, un très beau vin, charmeur et élégant, délicieux. Seul un léger creux en milieu de bouche l'éloigne de la qualité de certains Grands Crus. 91-93 pts

Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape Blanc 2007
Nez un peu bonbon, ananas, lichi, des épices en finale.
Belle richesse en bouche, un vin gras qui nous amène à Meursault d’abord (!), ample et large, avec une finale un peu trop chaleureuse. Pas le meilleur millésime pour ce blanc. 89-90 pts

Domaine de la Grange des Pères Vin de Pays de l'Hérault 2006
Un peu de viande, de fruit confit, du poivre.
Très belle texture aérienne, il évoque un Cornas profond. C’est un vin fin, encore sur l’élevage, savoureux, avec beaucoup de classe. Bonne fraicheur d’ensemble, un Grange des Pères classique, très bien fait. 91-92 pts

Domaine Fourrier Griottes-Chambertin Grand Cru 2006
Beaucoup d’élevage, pas très expressif.
Très belle texture, grande élégance avec une finale très fine. Au niveau aromatique, il est plutôt fermé, le Grange des Pères est plus agréable à ce stade. Mais aucun doute quant à sa qualité et son potentiel. À revoir vers 2016. 91- (94?) pts

Château Mont-Redon Châteauneuf-du-Pape 1995
Nez un peu animal. Belle structure, encore assez tannique, il montre de la profondeur mais dans un registre un brin animal, pas le plus charmeur. La structure s’impose davantage que le fruit mais il est bien fait, avec une finale encore tannique. 90 pts

Moulin de la Gardette Gigondas La Cuvée Ventabren 1998
Bouteille à maturité montrant encore une belle vigueur. Plein et chaleureux, traditionnel, un bon vin savoureux. 90 pts

Yves Martineau

Messages : 4822
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Yves Martineau le Sam 28 Nov 2009 - 17:00

Ce sont d’abord les commentaires et notes de David Schildnecht qui ont attiré mon attention sur ce domaine. J’ai essayé le 2003 et le 2006, que j’ai trouvés assez bien mais très loin de ses notes (jusqu’à 5 pts d’écart!). Le 2007 a encore une note ronflante (91-92 pts) mais sur l’étiquette, le taux d’alcool est barré. On a ajouté une contre-étiquette pour la corriger, laquelle nous apprend qu’il tire….16% d’alcool!

Je voulais en avoir le cœur net et j’ai quand même acheté.

Domaine Saint Antonin Faugères Cuvée Magnoux 2007
Nez de fruit noir, du poivre, de la réglisse, on perçoit déjà un peu d’alcool au nez! Ouf.

Ça commence bien avec une belle attaque franche, bonne acidité, le milieu de bouche montre un vin plein, juteux, puissant, lisse. Il en met plein la bouche mais me semble trop corpulent, manquant beaucoup de finesse. Et surtout, beaucoup trop d’alcool qui donne une finale chaude sans fraicheur, avec un coté cuit. Plus de muscle que d’esprit comme disait souvent Phaneuf. On a récolté trop mûr et il y perd beaucoup au change. Pas mauvais mais il y a beaucoup mieux dans la région, et pour moins cher (il se vend 25$). 85 pts

Peut-être n’est-ce qu’un millésime à oublier, mais je ne comprend pas l’engouement de Schildnecht pour ce domaine.

Yves Martineau

Messages : 4822
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Patrick Ayotte le Dim 29 Nov 2009 - 10:48

Petit arrêt à la Sélection du 555 Curé-Labelle à Laval vendredi dernier pour aller rencontrer quelques membres de Fouduvin qui s'y trouvait.

Voici mes impressions des vins que j'ai goûté sur place en pur aveugle, offert par Christian Charbonneau (conseiller généreux):

- Château du Cèdre GC Cahors 2004 (10675010) - Robe très foncée, nez assez puissant quoique un peu sur la retenu. Fruits, noirs, bois présent mais non agressant, un ensemble d'une très grande matière, mais tout de même approchable. Finale un peu asséchante. Surpris de savoir que c'est un Cahors et très heureux d'avoir goûter le vin. Une belle expérience.

- Vertente Niepoort Douro 2007 (10371665) - Beau fruit, belle matière, de la mâche sur un ensemble soyeux, épicé (sur le poivre), bonne longueur. Un must-buy...Je misais sur Languedoc...

- Deutz Amour de Deutz Blanc de Blanc Champagne 1999 (10679432) - L'art d'être impressionné. Au verre, la robe est légèrement dorée, sans bulle apparente. Le nez offre un petit côté ananas grillé et un peu de pomme verte. J'ai aucune idée de ce qui m'attend. Mais en bouche, c'est le feu d'artifice ! Des bulles d'une finesse incroyable, la pomme verte (notes de pommes oxydées, pomme caramel) et autres saveurs qui m'est difficile de décrire. J'ai bien aimé. Des kilomètres en avant d'un Champagne comme le Moet et Chandon.

Et offert par le représentant de l'agence Francois Fréchette:

- Coto de Imaz Reserva Rioja 2004 (10857569) - Grenat moyen, avec nez et bouche sur le fruit rouge et les épices (canelle, muscade), ce que je m'attend d'un Reserva du Rioja. A par contre moins de matière que le Ijalba Reserva du même millésime. A souffert d'être servi juste après le Cèdre GC. Pour le Coto de Imaz, l'agent me parlait de ce vin comme étant relativement nouveau sur le marché (premier millésime étant le 2001), mais après vérifications, le 1987 (Gran Reserva) a été offert lors de l'offre Les Classiques de la LCBO en octobre dernier. Étrange...peut-être parlait-il d'un nouveau vignoble pour ce vin ???

En tout cas, un beau moment en bonne compagnie !

Patrick

Patrick Ayotte

Messages : 2776
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Yves Martineau le Dim 29 Nov 2009 - 11:23

Retour sur un bon lunch vendredi dernier dont Pierre a un peu parlé, après être passé en coup de vent!

On commence fort, avec ce qui s'avéra le plus beau vin d'un groupe hétéroclite qui aurait donné du mal à beaucoup de dégustateurs chevronnés à l'aveugle.

Gérard Boulay Sancerre Clos de Beaujeu 1997
Wow! Magnifique nez avec des aromes de poires et quelque chose de minéral, comme une légère trace de souffre mais pas agressant du tout.
Équilibre magnifique en bouche, un vin souple, fin, beaucoup de classe. J’étais …à Chassagne!
Finale minérale et saline, qui manque un peu d’ampleur pour être très grand. 92-93 pts

Philippe Bornard Savagnin Côtes de Jura Les Chassagnes Ouillé 2005
(pas certain du producteur mais j‘ai cru reconnaître l’étiquette sur CellarTracker)
Nez de noisettes qui m'évoque tout de suite les vins de Tissot dans le Jura. La bouche est fraîche, d'un bel équilibre, avec des arômes de noisette et de pommes cuites, une finale harmonieuse. Pas ma région ni mon style mais c'est bien fait et j'aime plus que la moyenne des vins de cette région. 88 pts

Domaine de la Charbonnière Châteauneuf-du-Pape Cuvée Mourre des Perdrix 2001
Un peu de sous-bois au nez, du fruit rouge (cerises) avec un petit coté oxydatif, de la viande.
En bouche, bonne cohésion, un vin qui a une dizaine d'année mais garde une bonne vigueur. Cerises à noyaux, un peu raisin sec, un style Rhône sud traditionnel. Bonne structure, un vin bien fait mais assez simple, dont la finale est correcte mais plutôt rustique, avec un brin de chaleur. Bien mais plutôt simple, manque un peu de charme et de complexité. J'étais sur un Vacqueyras 98 ou 2000. 88-89 pts

Giuseppe Quintarelli Primofiore Veneto IGT 2005
Un nez qui m amène d'abord à Bordeaux, jusqu'à ce que la bouche me donne un arôme de cabernet franc qui me fait jurer à un Chinon ou Saumur-Champigny bien fait, au fruit mur. Excellent équilibre, doté d'une belle fraicheur, c’est un bon vin au fruit mur, assez minéral, bâti pour la table. Le prix laisse un peu tiède mais c'est un vin original et un tueur pour les dégustations à l'aveugle! 90 pts

p.s.: il contient bien du cabernet franc donc l'honneur est presque sauf!

Domaine de Peyre Rose Coteaux du Languedoc Clos Syrah Léone 1998

Mea culpa mes amis, je n'en étais pas certain, mais le vin contient bien env. 10% de mourvèdre selon le millésime. À ma surprise, il n’y a pas du tout de grenache et 90% de syrah. C’est le Clos des Cistes qui contient du grenache (env. 15%).

Nez suspect à l'ouverture, réduction ou léger bouchon? Cet aspect semble s’estomper avec l’aération.
La bouche est très belle avec du fruit un peu confit, une richesse bien maitrisée et de la fraîcheur. Il a un petit coté sucré qui me faisait croire à du grenache mais c’était plutôt le mouvèdre j’imagine. Très beau après 30 min, l'évolution vers la fin du repas lui est défavorable, il se montre un peu oxydé. Je ne suis pas convaincu que la bouteille était parfaite mais elle a montré de belles choses. 91-> 88 pts

Yves Martineau

Messages : 4822
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Carl Gauthier le Lun 30 Nov 2009 - 12:58

quelques vins bu lors du dernier weekend

pendant le combat de Bute:

Jean-Noel Gagnard Chassagne-Montrachet les Caillerets 2005

Clos St-Jean C9P blanc 2007

Château Pontet-Canet 2000

Casanova Di Neri Cerretalto 2001

Pendant la coupe Grey

Aalto P.S. 2005

Vraiment pas pris de notes mais le Gagnard étais superbe, le Cerretalto tout simplement sublime et le Aalto quelque peu décevant

Carl

Carl Gauthier

Messages : 253
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 43
Localisation : DDO

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Pierre Beauregard le Lun 30 Nov 2009 - 19:13

Et le Pontet-Canet Carl ?

Pierre Beauregard

Messages : 1750
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Mario Vaillancourt le Lun 30 Nov 2009 - 20:15

Chateau Beauregard, Pomerol 2003: Le nez est très aromatique, exhubérant même, sur les fruits rouges, cèdre, cassis, anis étoilée, un petit côté terreux. En bouche cela se gâte un peu, l'attaque est ronde, l'ensemble est fin et assez harmonieux, mais il y a un petit manque de matière toutefois, fort bon mais juste un peu mince.

Solaia 2002, Antinori: Il ya la mention ''Annata Diversa'' sur l'étiquette compte tenu de l'exécrable millésime 2002. L'encépagement pour le Solaia est habituellement autour de 75% Cabernet Sauvignon, 20% Sangiovese et 5% Cabernet Franc. En 2002, pas de Sangiovese, 90% Cabernet Sauvignon et 10% Cabernet Franc. Le nez est superbe, racé et complexe sur les cerises, cassis, une touche d'épices et de menthe. La bouche est toute aussi belle axée sur la finesse, très fraîche, les tannins sont fondus, beaucoup de corps et de profondeur aussi, très équilibré et une très belle longueur. Cela se boit vite et on en redemande. Excellent.

Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Carl Gauthier le Lun 30 Nov 2009 - 21:18

Pierre Beauregard a écrit:Et le Pontet-Canet Carl ?

le pontet étais très bien.....vraiment à point mais il a pas fait le poids vs le cerretalto. Par contre il m'a donné le goût d'aller me chercher du 98 et m'a fait me questionner sur les bordeaux 2000 et à quel moment il faudra commencer à les boires ???

carl

Carl Gauthier

Messages : 253
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 43
Localisation : DDO

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Yves Martineau le Lun 30 Nov 2009 - 22:06

Par contre il m'a donné le goût d'aller me chercher du 98 et m'a fait me questionner sur les bordeaux 2000 et à quel moment il faudra commencer à les boires ???
carl

J'ai une "Rule of thumb" assez simple, après avoir pris les mêmes vins à 10 et 15 ans d'âge dans plusieurs millésimes comme 1983, 1988, 1989 et 1990.

Un grand Bordeaux de grand millésime a besoin de quinze ans pour s'exprimer pleinement, parfois plus (ex. 1986).

J'ai un sourire amical (tout juste un peu condescendant Wink ) quand je vois des amis comme Mi**** ou Pi****(auto-censure What a Face ) dire que le millésime est décevant en se basant sur une dégustation à 8 ou 9 ans d'âge. La période entre 5 et dix ans est la pire, c'est un no man's land! Il n'y a plus de gras de bébé, encore des tanins et un mutisme aromatique obstiné.

Il y a des exceptions bien sûr mais en parler ne fait que confirmer la règle générale, à mon trèèès humble avis rendeer .

Yves Martineau

Messages : 4822
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 1 Déc 2009 - 9:47

Yves,

Comment se comparaît le 97 au 98 de Boulay bu ensemble?

Pour les 2000, plus j'en goûte, plus j'ai l'impression que le millésime a été surévalué, je ne partage donc pas l'optimisme d'Yves. Les vins seront certes bons, mais pas grands tel qu'annoncés ... Il y aura certes des exceptions.

Jean-Guillaume Prats disait en fin de semaine que les 2000 n'ont pas le fond qu'on en espérait ... Le Cos 2001 s'est d'ailleurs monté plus profond que le 2000 ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7149
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Invité le Mar 1 Déc 2009 - 12:11

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Yves,

Comment se comparaît le 97 au 98 de Boulay bu ensemble?

Pour les 2000, plus j'en goûte, plus j'ai l'impression que le millésime a été surévalué, je ne partage donc pas l'optimisme d'Yves. Les vins seront certes bons, mais pas grands tel qu'annoncés ... Il y aura certes des exceptions.

Jean-Guillaume Prats disait en fin de semaine que les 2000 n'ont pas le fond qu'on en espérait ... Le Cos 2001 s'est d'ailleurs monté plus profond que le 2000 ...

Tendance à être d'accord avec Yves.

Le problème avec 2000, c'est que les attentes sont beaucoup trop grandes. Au final, le millésime déçoit malgré sa qualité, amha, indiscutable. La plupart des 2000 dégustés depuis 1 an s'expriment tout simplement moins bien (un mutisme obstiné, dixit Yves). Les meilleurs comme les moins grands. Sauf que mes expériences du passé avec ce millésime continuent à nourrir beaucoup d'espoir.

Quant à Cos, j'ai préféré 2000 à 2001. Plus classique, plus dense/profond et surtout, plus typé St-Estèphe que le 2001 qui, bien que très beau, m'a semblé plus racoleur, moins précis avec des tanins un peu granuleux.

Je serais curieux de les revoir côté-à-côte dans une dizaine d'années...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 novembre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum