Derniers sujets
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Semaine du 21 décembre 2014

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Yves Martineau le Sam 27 Déc 2014 - 13:20

Gérard Boulay Sancerre Clos de Beaujeu 2007
Lumineux! Ce vin issu d'un millésime bien ordinaire nous a ébloui. Archétype du vin de Boulay, frais et citronné, minéral, avec un équilibre Sancerrois idéal. Belle longueur, précis et énergique, superbe. 92 pts

E. Guigal Côte-Rôtie La Landonne 1987
On a déjà discuté du miracle des grands vins de Guigal dans ce millésime pourri. Cette bouteille en fournit une autre preuve. Un peu plus évoluée que d'autres issues du même lot, elle nous offre un vin subtil et raffiné, avec encore une très belle longueur et une finale toute en finesse. Encore excellent. 92 pts

avatar
Yves Martineau

Messages : 5088
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 27 Déc 2014 - 13:48

Ian Champagne a écrit:La science ne se construit pas sur des anecdotes cependant. Ton propos est définitif alors qu'il devrait être mieux dosé.

Ian, il me semble plus scientifique de rapporter l'expérience d'un dégustateur fiable que d'appliquer l'explication de d'autres vignerons à quelqu'un qui ne l'a jamais avancée ... mais trêve de débat théorique, je ne faisais que partager les informations que j'ai sur un domaine et qui me servent à déterminer ma ligne de conduite, jusqu'à ce que d'autres évidences viennent, le cas échéant, modifier ma manière de faire.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7382
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Michel Therrien le Sam 27 Déc 2014 - 14:00

Ian Champagne a écrit:La science ne se construit pas sur des anecdotes cependant. Ton propos est définitif alors qu'il devrait être mieux dosé.

Je pense que l'on parle de moi ici...

Ian,
Une impression personnelle n'est certes pas scientifique.
Une multitude de visite soit une / année et ensuite arrosé autour d'un souper n'est pas non plus scientifique et peut aussi être anecdotique.
Je ne pense pas avoir fait de CR écrit de cette visite où l'on fait le service de nombreux vins oxydés avec la clope au bec mais si, selon une supposition suggérée dans ton texte, on me sert avec de mauvais vins, alors ceci réconforte mon impression de ce quelquonque domaine avec un vigneron n'ayant aucun doute.....
De plus, objectivité n'égale pas multiltude de rencontre.

Par ailleurs, si ce n'était pas du prix des vins de Patrick Piuze au Qc, j'en aurais acheté plusieurs pour me faire une meilleure idée mais les prix nettements supérieurs à ceux de Fèvre ou Samuel Billaud ou Benoit Droin me découragent. Raveneau et Dauvissat sont quasiment moins chers alors que les 3 autres sont nettement moins chers.

Ne te trompes pas, lorsque je prend un RDV pour une visite, je pense vraiment aller à un bon domaine et apprendre ou mieux le connaître....surtout d'un québécois qu'y en visite un autre. Bref, j'étais bien disposé et le préjugé était vraiment favorable avant d'y avoir mis les pieds.

Pour conclure, je ne suis pas professionnel dans le domaine du vin et du journalisme. Je peux royalement me tromper mais je n'ai aucune visée à abaisser un éleveur-négociant québécois de surcroît.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7503
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Alexandre Deslauriers le Sam 27 Déc 2014 - 15:54

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Ian, une portion non-négligeable des bouteilles services (entre deux tiers et trois quarts de mémoire) des millésimes 2008 et 2009 étaient oxydées ... sans que le producteur n'en fasse mention!

Je ne veux pas surenchérir sur le sujet, mais pour notre part, Patrick avait bien pris la peine de nous dire qu'il n'aimait pas ses 2008 pour un paquet de raison... Il a ouvert plusieurs bouteilles de 08-09 et 10 et à ma connaissance, aucune de défectueuse!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1057
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Patrick Ayotte le Sam 27 Déc 2014 - 23:19

Jean-Paul et Benoit Droin Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2011



Vin très clair. Arômes d’air marin, de coquillage, de citron confit et une pointe d’épices. En bouche, acidité qui n’est pas tranchante mais bien présente, bonne fraîcheur, belles saveurs de citron, d’orange et d’eau saline. Long. Demande pas mal de temps d’aération (en bouteille dans ce cas-ci n’ayant pas de carafe à la portée de la main), mais récompensé par l’attente. Parmi mes préférés à Chablis. Excellent.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2950
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Patrick Essa le Dim 28 Déc 2014 - 8:46

Je ne soutiens personne dans ce débat sur Piuze mais il est tout de même assez évident que sans posséder de vignes sur les crus, le vigneron est tributaire de ses appros. Je puis signifier - car vous le savez j'en achète - que trouver des moûts - rares sont ceux qui achètent des raisins - de haute volée est une gageure et qu'il est absolument évident que ceux qui vendent des moûts cherchent à réaliser des récoltes généreuses. Le savoir-faire n'est pas en cause et le suivi des vignes peut moduler la donne mais combien d'éleveurs sont d'abord des vignerons connaissant la plante?
Produire du Chablis pour un négociant éleveur est avant tout un exercice de style qui vise à positionner les achats en gardant les spécificités qualitatives et gustatives des crus tout en acceptant de conserver les codes liés à la région: rendements confortables, chaptalisation récurrente, vinifications en cuve, fermentations rapides, élevages courts, mise précoce à 8/12 mois. En moyenne l'exact contre pied de ce que font Raveneau, Dauvissat, Tribut. Soit les vins que la majeure partie d'entre vous positionne au sommet.

Ne me sautez pas à la gorge... Ce ne sont que des constats!
avatar
Patrick Essa

Messages : 953
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Mario Vaillancourt le Dim 28 Déc 2014 - 9:43

Yves Martineau a écrit:Gérard Boulay Sancerre Clos de Beaujeu 2007
Lumineux! Ce vin issu d'un millésime bien ordinaire nous a ébloui. Archétype du vin de Boulay, frais et citronné, minéral, avec un équilibre Sancerrois idéal. Belle longueur, précis et énergique, superbe. 92 pts



Bien d'accord avec toi Yves, bu ce vin il y a une semaine environ avec un minimum d'attentes, très frais et minéral effectivement et une très belle longueur, j'ai adoré.
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 871
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 28 Déc 2014 - 10:15

2007 est-il vraiment un millésime ordinaire à Sancerre?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7382
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Yves Martineau le Dim 28 Déc 2014 - 10:32

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:2007 est-il vraiment un millésime ordinaire à Sancerre?

En tout cas tous les Boulay sont réussis. Mais je crois que oui, 2007 est un millésime moyen selon la littérature il me semble. Un peu comme 2004 ou 2001.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5088
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Ian Champagne le Dim 28 Déc 2014 - 10:54

Ceci sera ma dernière intervention sur le sujet.

L’affirmation lancée par Vincent était que les premiers millésimes de Piuze n’évoluent pas bien en bouteille. J’ai trouvé cette affirmation hâtive car essentiellement basée sur la visite de Michel en 2013.

Que les vins de Piuze vieilliront bien, je pense que personne encore ne le sait vraiment, faute de temps et de millésimes. Il y a eu bien des ajustements en approvisionnement lors des premiers millésimes et cela explique quelques changements dans la gamme au fil des années. Je pense personnellement que la stabilité commence avec les 2011 mais on verra bien.

Que la visite de Michel ait été décevante m’attriste (il m’en avait déjà parlé d’ailleurs). Qu’il trouve les vins chers est normal, je les trouve chers aussi. Qu’il aime moins le personnage ou le style de vin, c’est tout à fait son droit. Mais qu’on affirme « sans aucun doute » que les vins ne sont pas aptes au vieillissement me semble trop définitif et prématuré comme propos. Je voudrais qu’on se garde encore une petite gêne et qu’on laisse aux gens de ce forum partager leurs expériences sur ces vins.


avatar
Ian Champagne

Messages : 775
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 43
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Pierre Beauregard le Dim 28 Déc 2014 - 11:04

Pour la qualité des millésimes sancerrois, voici ce qu'en dit le site "Vin Vigne".com

Millésimes de l'appellation Sancerre

Les données du tableau représentent des tendances moyennes des millésimes sur l'ensemble des vins de l'appellation.
Attention: Les millésimes d'une même appellation peuvent être très différents de l'un à l'autre en fonction de leur caractéristiques: couleur, situation...

Les meilleurs millésimes pour l'appellation Sancerre ont été les années : 1959, 1976, 1989, 1990, 1995, 2005.
L'année 2005 est considérée comme étant une année exceptionnelle.
Les années 1959, 1989 sont considérées comme les meilleures par dessus toutes. Pour ces années on parle de crus du millénaire.

Moyennes des millésimes des vins de l'appellation Sancerre
(Cette moyenne est effectuée sur l'ensemble des vins de l'appellation)

Millésime du millénaire  1959, 1989  
Millésime exceptionnel  2005
Excellent millésime  1976, 1990, 1995  
Très grand millésime  1961, 1962, 1964, 1969, 1970, 1971, 1978, 1985, 1988, 1996, 2000, 2001, 2002, 2004
Grand millésime  1966, 1973, 1975, 1981, 1986, 1997, 1999, 2010
Très bon millésime  1967, 1979, 1980, 1982, 1983, 1987, 1992, 1993, 1994, 2003, 2006, 2007, 2008, 2009, 2011, 2012
Bon millésime  1974, 1991, 1998, 2013
Millésime moyen  1960, 1965, 1968, 1972, 1977  
Millésime médiocre  1963, 1984  

En savoir plus: http://www.vin-vigne.com/millesimes/appellation-sancerre.html#ixzz3ND19jO15
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1862
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Patrick Ayotte le Dim 28 Déc 2014 - 11:16

Vina Tabali Chardonnay Reserva Limari 2012



Le vin est peu coloré. Nez salin et sur le fruit comme la poire et le citron. En bouche, sans être dense ni profond, le vin est délicieux et l’origine de climat frais y est claire avec ses notes salines, d’algues, de poire, de zeste de citron ainsi qu’une très légère trame épicée. Le niveau d’acidité est bon et la finale plutôt longue pour un vin de ce niveau. Il y a un rapprochement à faire avec un vin de Chablis ici. Et que dire du prix ! (14$ à la LCBO, la grande cuvée, le Reserva Especial, elle est dispo à la SAQ pour 19,25$, à essayer !)

Le vin est élevé uniquement en cuve en acier inox et fait 14% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2950
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Yves Martineau le Dim 28 Déc 2014 - 11:21

Pierre Beauregard a écrit:Pour la qualité des millésimes sancerrois, voici ce qu'en dit le site "Vin Vigne".com

Millésimes de l'appellation Sancerre

Les meilleurs millésimes pour l'appellation Sancerre ont été les années : 1959, 1976, 1989, 1990, 1995, 2005.
L'année 2005 est considérée comme étant une année exceptionnelle.
Les années 1959, 1989 sont considérées comme les meilleures par dessus toutes. Pour ces années on parle de crus du millénaire.

Moyennes des millésimes des vins de l'appellation Sancerre
(Cette moyenne est effectuée sur l'ensemble des vins de l'appellation)

Millésime du millénaire  1959, 1989  
Millésime exceptionnel  2005
Excellent millésime  1976, 1990, 1995  
Très grand millésime  1961, 1962, 1964, 1969, 1970, 1971, 1978, 1985, 1988, 1996, 2000, 2001, 2002, 2004
Grand millésime  1966, 1973, 1975, 1981, 1986, 1997, 1999, 2010
Très bon millésime  1967, 1979, 1980, 1982, 1983, 1987, 1992, 1993, 1994, 2003, 2006, 2007, 2008, 2009, 2011, 2012
Bon millésime  1974, 1991, 1998, 2013
Millésime moyen  1960, 1965, 1968, 1972, 1977  
Millésime médiocre  1963, 1984  

En savoir plus: http://www.vin-vigne.com/millesimes/appellation-sancerre.html#ixzz3ND19jO15

Sais-tu comment se font ces classements de Vin Vignes, Pierre? Ils m'ont souvent donné du mal....Ici je tique de voir 2008 et 2012 à égalité avec 2003, 2006, 07 et 09 ...et je n'ai jamais entendu que 2001 et 2004 soient "très grands"...et encore moins supérieurs à 2008 et 2010
avatar
Yves Martineau

Messages : 5088
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Mario Vaillancourt le Dim 28 Déc 2014 - 13:17

Parlant du millésime 2007 en Sancerre, hier soir nous avons ouverts un Dagueneau Les Silex 2007, tout d'abord je me souviens d'un certain débat sur ce vin et le millésime réel, était-ce un 2007 ou un 2006? Il semble qu'il y avait une erreur sur le millésime ou quelque chose comme ça. Selon ce que Pierre a publié ici (merci en passant), de toute façon il semble que 2006 ou 2007 soit de niveau assez comparables.

Pour revenir au vin et mes impressions de dégustation, la robe était assez prononcée, probablement un effet que le vin a quelques années, le nez très expressif, typé sauvignon, touche d'agrumes et de pamplemousse mais rien de trop agaçant. La bouche est fraîche, assez minérale, sans être tranchante et super vive, l'acidité est correcte. Une assez bonne longueur pour compléter le tout. C'est bien mais compte tenu du prix et tout, je suis un peu déçu, rien de très spécial et je trouve le prix vraiment élevé. J'en avais bu une il y a 3-4 ans et de mémoire j'avais été déçu me disant l'avoir ouverte trop vite à ce moment-là, mais je suis encore resté un peu sur "ma faim".

J'avais aussi eu récemment une expérience quelconque avec son Buisson-Renard 2007 aussi. Je pense également que 2007 fut le dernier millésime de Didier Dagueneau, à moins que je ne me trompe.
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 871
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Pierre Beauregard le Dim 28 Déc 2014 - 13:48

Mario, en effet, à l'époque ils ont reçu certaines bouteilles de Silex étiquetées 2007 mais 2006 sur le bouchon. C'était réellement des 2006.

Yves, pas évident d'avoir l'heure juste sur une charte des millésimes précise sur cette partie spécifique de la Loire. Celle-ci fait environ 400 kilomètres de long et la plupart des appellations sont dans sa partie ouest tandis que Sancerre est dans sa partie extrême est. Par contre, qu'une seule mention dans les chartes conventionnelles. Exemple : "Vins blancs de la Loire".
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1862
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 28 Déc 2014 - 15:56

Ian, je ne souhaite pas m'acharner, mais je crois que tu as mal compris les propos de Michel.

Michel Therrien a écrit:ceci réconforte mon impression de ce quelquonque domaine avec un vigneron n'ayant aucun doute.....

Il ne dit pas qu'il ne fait aucun doute que les vins Piuze vieillissent mal ... il dit que le vigneron ne semble pas connaître le doute. Pas que ça soit un constat moins dur (au contraire), mais je trouvais importer de préciser afin que le message initial soit bien compris.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7382
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Yves Martineau le Dim 28 Déc 2014 - 16:04

Je crois que Patrick apporte un élément important: il est très difficile pour un négociant d'avoir accès à la meilleure matière première.

Or, quand on se positionne ainsi de manière aussi agressive en termes de prix, en vendant aux prix des meilleurs propriétés établies depuis plusieurs décennies, avec pratiquement aucune historique, on place les attentes très hautes et on prête flanc à une critique (loyale).
avatar
Yves Martineau

Messages : 5088
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Ludwig Desjardins le Dim 28 Déc 2014 - 18:31

Patrick Essa a écrit:Je ne soutiens personne dans ce débat sur Piuze mais il est tout de même assez évident que sans posséder de vignes sur les crus, le vigneron est tributaire de ses appros. Je puis signifier - car vous le savez j'en achète - que trouver des moûts -  rares sont ceux qui achètent des raisins - de haute volée est une gageure et qu'il est absolument évident que ceux qui vendent des moûts cherchent à réaliser des récoltes généreuses. Le savoir-faire n'est pas en cause et le suivi des vignes peut moduler la donne mais combien d'éleveurs sont d'abord des vignerons connaissant la plante?
  Produire du Chablis pour un négociant éleveur est avant tout un exercice de style qui vise à positionner les achats en gardant les spécificités qualitatives et gustatives des crus tout en acceptant de conserver les codes liés à la région: rendements confortables, chaptalisation récurrente, vinifications en cuve, fermentations rapides, élevages courts, mise précoce à 8/12 mois. En moyenne l'exact contre pied de ce que font Raveneau, Dauvissat, Tribut. Soit les vins que la majeure partie d'entre vous positionne au sommet.

   Ne me sautez pas à la gorge... Ce ne sont que des constats!

Piuze achète les raisins et non les moûts, pour la très grande majorité de son approvisionnement je crois.

Concernant le vieillissement des vins, je trouve comme Ian un peu hâtif de sauter aux conclusions sur le premier millésime. Je suis aussi tombé sur des blancs oxydés de producteurs reconnus (non négociants!) ici et vendus plus de 100$ dans des millésimes récents comme 2009 ou 2010... on peut en trouver sur les tablettes.

J'ai pour ma part bien aimé le Blanchots 2012 que plusieurs critiques comme David Schildknecht ont mis bien haut dans leur palmarès des Chablis de ce millésime. David Schildknecht avait d'ailleurs vanté l'approvisionnement de qualité en raisins de Piuze dans son reportage, apparemment le gars a les contacts pour trouver de beaux raisins chez les meilleurs producteurs. Comme tout le monde je trouve par contre les prix un peu élevés.

Ludwig Desjardins

Messages : 4363
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 30 Déc 2014 - 12:00

Super souper de Noël entre amis le 27 :

Jacques Selosse Initial blanc de blancs grand cru brut champagne : Couleur assez foncée, bulle active. Nez de sablé breton, de fruits secs, de gingembre avec des touches fumées. Bouche pleine, vigoureuse et crémeuse à la fois. Finale large, vineuse et très persistante. Comme toujours, beaucoup de vin dans les Champagne de Selosse … et que dire de la longueur. Excellent.

Raveneau Montée de Tonnerre chablis 1er cru 1999 : Couleur peu foncée, finement dorée et bien brillante. Nez profond, moyennement intense, sur des notes de cire, de champignon frais, de miel fin et de silex frotté. On sent l’évolution, mais sans trace d’oxydation. La bouche est patinée, arrondie par les années, mais conserve une belle tension. Finale longue, suave et élégante sur de fines notes de coquillage. Un vin de texture plus que d’arômes, à la bouche tout à fait ravissante. Excellent.

Terroir Al Limit Dits de la Terra priorat 2011 : Petite parcelle de vieux plants de carignan (majoritaire) et de grenache achetée en 2001 par un vigneron du Swartland en Afrique du Sud. Un vin du Priorat qui ne fait que 13.5% d’alcool … intriguant! Nez d’encre, de suie, de fleur mauve, de poivre concassé, de mûre fraîche et de bleuet … qui n’est pas sans rappeler un vin de Thierry Allemand! Bouche sérieuse, mais nourrie, avec de la mâche, mais un éclat et une fraîcheur conférant un aspect croquant au vin. Finale serrée, sérieuse, plus discrète aromatiquement, mais très longue structurellement, sans austérité, amertume ou chaleur indue. Belle découverte et assurément promis à un joli avenir. Excellent.

Giuseppe Quintarelli amarone della valpolicella classico 1995 : Bouteille épaulée à 15h30 puis servie vers 20h30. À l’ouverture, le vin dégageait une impression volatile au nez et des tanins un rien rustiques. Ces impressions disparaîtront complètement à l’aération, n’étant plus notables au moment du service. Nez magique, changeant, très mûr, mais avec quelque chose d’évanescent. On y trouve de la prune fraîche et séchée, des herbes grillées, du tabac, du cacao, de la viande rôtie, de la menthe, avec une impression de fruit aigre-doux qui n’est pas sans rappeler Musar. La bouche est ronde, suave, absolument savoureuse. On y trouve un aspect pulpeux et une impression finement sirupeuse, mais sans que cela ne confère quelque lourdeur que ce soit. Un vin sans âge, qui semble prêt, mais qui se développe magnifiquement dans le verre. Finale interminable, à la fois adhérente et aérienne, envoûtante. Une première rencontre avec ce vin, en tous points mémorable. Superbe.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7382
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 décembre 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum