Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Documentaire Au pif

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Documentaire Au pif

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 15 Déc 2014 - 11:30

Sympathique article sur Véronique Rivest dans La Presse: http://www.lapresse.ca/arts/dossiers/nathalie-petrowski-rencontre/201412/15/01-4828337-veronique-rivest-lolympienne-du-vin.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B2_vins_1508967_accueil_POS1

Le documentaire Au pif sera présenté cette semaine sur TV5: http://tv5.ca/au-pif

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7213
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Michelle Champagne le Lun 15 Déc 2014 - 12:13

Merci Vincent. Je suis, à la fois étonnée et pas surprise, d'apprendre qu'elle désire participer à nouveau. Il serait tellement plus simple de se retirer dans la gloire. Mais non, elle décide d'y aller à nouveau et courrir le risque d'une petite dégrigolade. La pression sera encore plus forte pour cette femme qui démontre beaucoup de caractère. Elle a toute mon admiration. Go Véronique, Go! cheers
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1291
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Yves Martineau le Lun 15 Déc 2014 - 18:40

Je suis content pour elle, une québécoise en plus, c'est cool.

Mais....c'est difficile à définir et sans doute à contre-courant mais... il y a un petit coté chien savant à ce genre de concours qui m'agace un peu!
Voilà c'est dit, vous pouvez me tirer dessus pour le sacrilège! Wink

Ça doit pas être le fun de prendre 36 vins par semaine le matin, par pure obligation, pas plus que l'entrainement pour faire le cube Rubik en huit secondes.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4890
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Michel Therrien le Lun 15 Déc 2014 - 19:07

Yves Martineau a écrit:

Mais....c'est difficile à définir et sans doute à contre-courant mais... il y a un petit coté chien savant à ce genre de concours qui m'agace un peu!
Voilà c'est dit, vous pouvez me tirer dessus pour le sacrilège!  Wink  


Vraiment en désaccord.
Un chien savant ne fait que répéter la même petite routine.
Derrière tout grand concours, il y a le talent mais aussi une grande somme de connaissance. D'ailleurs, Tiger Woods a longtemps été le meilleur golfeur...........et celui qui pratiquait le plus.
Au tennis, Yvan Lendl travaillait le plus.....mais n'avait pas le talent de Big Mac!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7390
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Yves Martineau le Lun 15 Déc 2014 - 19:30

Oui, je ne dis pas qu'elle n'a pas de mérite, ni que c'est facile Michel. Et je ne crois pas que beaucoup seront d'accord avec moi.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4890
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Alain Roy le Lun 15 Déc 2014 - 19:56


Il y a un petit coté chien savant présent dans plusieurs, si ce n'est pas tout les domaines...dont le droit...et la cuisine entre autres !
Voilà c'est dit, vous pouvez me tirer dessus pour le sacrilège. Twisted Evil
avatar
Alain Roy

Messages : 1737
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Ludwig Desjardins le Lun 15 Déc 2014 - 20:18

D'accord avec Yves, car ce genre de concours importe des codes du sport et on se demande au final en regardant le type d'épreuves ce qui est réellement mesuré... Un jury qui décide que tel candidat a mieux décanté et servi un Albert Boxler 2008, franchement je trouve le tout d'un ennui mortel pour le buveur de vin que je suis.

Hors du cercle fermé des sommeliers je vois peu d'intérêt, et ce sans rien enlever à ceux qui se rendent si loin car il s'agit bien évidemment d'un exploit.


Dernière édition par Ludwig Desjardins le Lun 15 Déc 2014 - 20:19, édité 1 fois

Ludwig Desjardins

Messages : 4260
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 15 Déc 2014 - 20:19

Pas en désaccord avec Alain ... Yves, qu'est-ce qui différencie ce type de concours des autres types de "compétitions" où un tant soit peu de mémorisation est demandée?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7213
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Olivier Collin le Lun 15 Déc 2014 - 20:36

J'ai pour principe de vie qu'il est toujours utile, voire bon, de se demander à l'occasion une simple question, qui devrait organiser un tant soit peu une quelconque existence. Cette question c'est : Pourquoi?

Je peux bien comprendre les sacrifices faits par un Dante (vous savez, celui de la quincaillerie!), d'un Bach, d'un Nadal ou d'un Grothendieck. Mais désolé, je ne vois pas ce qui pourrait justifier un tel acharnement dans le cas d'un concours de sommellerie.

Ceci dit, je trouve Véronique Rivest fort sympathique et on a l'impression très claire qu'elle trippe au long du processus, là où certains y verraient des exercices abrutissants.

J'espère juste que ça ne se terminera pas en des pubs IGA ou autre connerie du genre :

http://tva.canoe.ca/video/2624936140001
avatar
Olivier Collin

Messages : 1973
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 15 Déc 2014 - 20:42

Olivier, je ne suis pas d'accord pour mettre Dante, Bach ET Nadal dans la même catégorie.

Il me semble que les premiers veulent contribuer à la condition humaine et influer sur le bagage culturel de l'humanité.

Nadal et Rivest, c'est pour moi le même combat.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7213
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Olivier Collin le Lun 15 Déc 2014 - 21:17

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Nadal et Rivest, c'est pour moi le même combat.

Snob, va! Very Happy

La différence c'est que Nadal aura marqué des millions d'amateurs d'un sport centenaire pratiqué sérieusement par encore plus de monde. Il y a quand même là une différence de taille à mes yeux...

Le sport aussi peut être culturel, d'ailleurs...
avatar
Olivier Collin

Messages : 1973
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Alain Roy le Lun 15 Déc 2014 - 21:26

Yves Martineau a écrit:

Ça doit pas être le fun de prendre 36 vins par semaine le matin, par pure obligation, pas plus que l'entrainement pour faire le cube Rubik en huit secondes.

r Michel Therrien le Mar 25 Nov 2014 - 18:16

Déjà ma troisième journée à l'eau.
Plus de 130 vins ce lundi 17 novembre sans faiblesse.....il faut remplir le crachoir tout simplement!

Le tout dans la joie !!!

Sérieusement...Nadal, Dante, Stefano, Charbonneau, Laprise, Bach et Couillard tant qu'à faire...Ce sont simplement tous des passionnés dans ce qu'ils font. Mais ma passion est meilleure que la tienne, han han ! Pourquoi ?


Dernière édition par Alain Roy le Lun 15 Déc 2014 - 21:31, édité 1 fois
avatar
Alain Roy

Messages : 1737
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 15 Déc 2014 - 21:26

Je vais être encore plus snob ... La popularité ne fait en rien la qualité. Rivest comme Nadal ont du talent et on travaillé très fort. Leur discipline est toutefois relativement triviale si on les compare à l'écriture ou la musique.

Et le vin, au moins autant que le sport, peut être culturel!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7213
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 15 Déc 2014 - 21:33

Malheureusement Alain, je ne suis pas d'accord avec toi. Tout de se vaut pas.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7213
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Olivier Collin le Lun 15 Déc 2014 - 21:35

D'accord sur la popularité que l'on ne peut toujours dire équivalente à la qualité. Mais quand les gens passent une vie à s'intéresser à un sport, comme spectateur ou comme pratiquant, j'ose espérer que ça vaut un peu plus à tes yeux qu'une écoute sans conséquence d'une petite variété de saison...

Je ne partage pas du tout ton impression de trivialité du tennis. Il n'y a intrinsèquement pas plus de poésie ou de drame dans une grande chanson de Barbara que dans la finale 2008 Federer-Nadal à Wimbledon. Je dirais même que pour atteindre ce niveau de drame, faut aller chercher dans Shakespeare...
avatar
Olivier Collin

Messages : 1973
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Yves Martineau le Mar 16 Déc 2014 - 7:21

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Pas en désaccord avec Alain ... Yves, qu'est-ce qui différencie ce type de concours des autres types de "compétitions" où un tant soit peu de mémorisation est demandée?

Rien ou pas grand chose, justement, dépendant de quel autre concours tu as en tête
avatar
Yves Martineau

Messages : 4890
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Patrick Pollefeys le Mar 16 Déc 2014 - 8:41

Olivier Collin a écrit:Je dirais même que pour atteindre ce niveau de drame, faut aller chercher dans Shakespeare...

Côté drame, les chansons de Barbara, la finale 2008 Federer-Nadal et Shakespeare c'est de la petite bière en comparaison avec les tragédies grecs (Antigone, en particulier).

C'est comme comparer en terme de violence Pulp Fiction avec les quatre filles du Docteur March.

avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 593
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Yves Martineau le Mar 16 Déc 2014 - 9:28

Quand le fait d'oublier d'offrir des digestifs te fait perdre le championnat canadien, sommes-nous pour autant en admiration béate devant celui ou celle qui a pensé offrir les cafés, digestifs ou cigares à ces grands juges?? C'est d'une banalité insondable!

Je ne veux pas réduire indument ce concours, ni le métier de sommelier, c'est sûrement très difficile à gagner, mais il me semble qu'on est vraiment très, très loin d'une médaille d'or Olympique, d'un titre à Wimbledon ou d'un championnat mondial d'échecs.

Je n'ai pas davantage d'admiration pour le champion mondial de poker, ceci dit.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4890
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Yves Martineau le Mar 16 Déc 2014 - 9:35

Alain Roy a écrit:
Il y a un petit coté chien savant présent dans plusieurs, si ce n'est pas tout les domaines...dont le droit...et la cuisine entre autres !
Voilà c'est dit, vous pouvez me tirer dessus pour le sacrilège. Twisted Evil

Tout à fait, et dieu merci, on n'a pas de concours mondial du meilleur avocat, ni du meilleur cordonnier, menuisier ou médecin de famille.

Il y a combien de participants au fait au concours, au Canada et pour la finale?
avatar
Yves Martineau

Messages : 4890
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Frederik Boivin le Mar 16 Déc 2014 - 9:40

vous êtes intense en ta ce matin!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1770
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Michelle Champagne le Mar 16 Déc 2014 - 10:09

Patrick Pollefeys a écrit:
Olivier Collin a écrit:Je dirais même que pour atteindre ce niveau de drame, faut aller chercher dans Shakespeare...

Côté drame, les chansons de Barbara, la finale 2008 Federer-Nadal et Shakespeare c'est de la petite bière en comparaison avec les tragédies grecs (Antigone, en particulier).

C'est comme comparer en terme de violence Pulp Fiction avec les quatre filles du Docteur March.


Ouf, j'en ai manqué un bout!  Nadal aura marqué l'imaginaire de beaucoup de femmes mais c'est un autre dossier. Laughing   Dans le cas de Nadal, celui-ci a un talent qu'il a développé avec la pratique. Dans le cas d'un dégustateur, je ne crois pas qu'il a un talent. Je crois qu'il a une passion qu'il développe avec la pratique.  

Ludwig, bien décanter un vin n'est pas si ennuyeux que celà. Lors d'un repas au restaurant, lorsque le serveur se bat avec la bouteille pour l'ouvrir ou il ne présente pas le bouchon etc..cela m'agace. Il s'agit de petits détails mais j'ai besoin d'un certain décorum.
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1291
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 16 Déc 2014 - 10:20

Olivier Collin a écrit:Je ne partage pas du tout ton impression de trivialité du tennis. Il n'y a intrinsèquement pas plus de poésie ou de drame dans une grande chanson de Barbara que dans la finale 2008 Federer-Nadal à Wimbledon. Je dirais même que pour atteindre ce niveau de drame, faut aller chercher dans Shakespeare...

Olivier, pour le drame, je te le concède complètement. Pour la poésie, je suis tout à fait en désaccord. Le but du tennis n’est pas d’être poétique. On peut trouver une certaine poésie (j’imagine) à ces échanges fluides, mais le but des joueurs n’est pas d’être poétiques, mais bien de gagner, ce qui est très différent d’un artiste qui cherche, par des moyens poétiques, à émouvoir ou faire réfléchir. Il faut ici faire une nuance importante entre l’intention et le résultat.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7213
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Ludwig Desjardins le Mar 16 Déc 2014 - 10:29

Michelle Champagne a écrit:Ludwig, bien décanter un vin n'est pas si ennuyeux que celà. Lors d'un repas au restaurant, lorsque le serveur se bat avec la bouteille pour l'ouvrir ou il ne présente pas le bouchon etc..cela m'agace. Il s'agit de petits détails mais j'ai besoin d'un certain décorum.

Là on parle d'un mauvais sommelier, pas besoin de concours pour disqualifier ceux-là. Mais entre l'excellent, le plus qu'excellent et le meilleur du monde, est-ce que la différence perçue n'est vraiment pas ennuyante?

L'une des épreuves consistait à décanter et servir un Albert Boxler Brand 2008. Il y avait une attrape: le seau présentait des bouteilles de Brand et de Sommerberg, qui ont une étiquette identique. Certains ont donc servi le mauvais vin sans avoir vérifié l'indication de la cuvée, qui apparait en petits caractères.

Franchement est-ce que c'est avec ce genre d'attrapes qu'on sépare les plus grands sommeliers du monde? Si ces candidats trompés avaient été dans leur propre resto, ils auraient été probablement au fait de la différence de cuvée et aurait su où la prendre dans leur inventaire, sachant que les étiquettes étaient similaires.

Ludwig Desjardins

Messages : 4260
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Ludwig Desjardins le Mar 16 Déc 2014 - 10:37

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Olivier Collin a écrit:Je ne partage pas du tout ton impression de trivialité du tennis. Il n'y a intrinsèquement pas plus de poésie ou de drame dans une grande chanson de Barbara que dans la finale 2008 Federer-Nadal à Wimbledon. Je dirais même que pour atteindre ce niveau de drame, faut aller chercher dans Shakespeare...

Olivier, pour le drame, je te le concède complètement. Pour la poésie, je suis tout à fait en désaccord. Le but du tennis n’est pas d’être poétique. On peut trouver une certaine poésie (j’imagine) à ces échanges fluides, mais le but des joueurs n’est pas d’être poétiques, mais bien de gagner, ce qui est très différent d’un artiste qui cherche, par des moyens poétiques, à émouvoir ou faire réfléchir. Il faut ici faire une nuance importante entre l’intention et le résultat.

La poésie n'est pas un mot réservée à l'acte artistique du poète. On peut par exemple écrire "la poésie d'un paysage", bien entendu ce paysage ne cherche aucune à nous émouvoir.

Il s'agit d'une perception et non d'une intention. Un joueur de tennis ou de hockey peut faire un geste poétique sans le vouloir.

Ludwig Desjardins

Messages : 4260
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 16 Déc 2014 - 10:50

Ludwig, je crois dire la même chose que toi.

Mais la poésie accidentelle et intentionnelle n'ont pas pour moi la même valeur.

Au chapitre de la poésie (et à ce chapitre seulement), il me semble que Gaston Miron et Jean Béliveau n'ont pas la même valeur ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7213
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Documentaire Au pif

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum