Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Dégustation chez le Bôf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dégustation chez le Bôf

Message par Pierre Beauregard le Mar 24 Nov 2009 - 19:22

Il y a quelques années, j'avais organisé une dégustation chez le Bôf (à Repentigny) tout fraichement sortie d'un cours intensif de quelques mois en cuisine et ce, en guise de début de retraite. Quelques membres de La Paulée ont participé à ce rendez-vous culinaire et vinicole. Cette soirée avait été une réussite (boeuf Wellington en plat principal).

Après discussion avec le Bôf, on est intéressé à une récidive. Je propose donc, un repas qui serait constitué en fonction des vins ouverts lors de cette soirée.

Quand : Le vendredi 29 janvier 2010
Où : Chez moi à Repentigny
Participants : 7 personnes
Thème : Belles grandes bouteilles, qu'importe l'origine.

Natacha et Michel : Champagne à déterminer
Michel Therrien : Meursault Les Perrières 2002 Bouchard Père et Fils
Pierre Beauregard : Meursault Genevrière 2002 Bouchard Père et Fils
Mélanie Alarie : Château Fieuzal 1989
Pierre Beauregard : Montus Prestige 1990
Natacha Vanasse : Montus Prestige 1995
Benoit Beauséjour : La Jota 1997
Bôf : Penfolds RWT 2000
Vincent Messier Lemoyne : Mount Edelstone de Henschke 2003
+ sucrerie avec le dessert : Rieussec 1988


Dernière édition par Pierre Beauregard le Sam 23 Jan 2010 - 16:05, édité 8 fois
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1977
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Michel Therrien le Mar 24 Nov 2009 - 20:54

Belle initiative Pierre! Cool
Nous serons là! cheers
Nous apporterons un champagne pour initier la soirée.
Nous pouvons apporter un meursault 1er cru Perrières 2002 de Bouchard pour l'entrée ou un liquoreux comme Cru Barréjats 2001 pour le dessert.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7662
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 24 Nov 2009 - 21:07

Une place par ici ... Peut-être un vin de chez Henschke pour se mesurer au RWT.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Pierre Beauregard le Mar 24 Nov 2009 - 21:49

Plus que 2 places de disponible.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1977
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Pierre Beauregard le Mer 25 Nov 2009 - 14:08

Complet
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1977
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Pierre Beauregard le Jeu 17 Déc 2009 - 8:35

Comme dirait Michel ... le privilège de l'organisateur : Le Perrières 2002 de Bouchard ne sera pas servi en solitaire. Il sera accompagné du Genevrière 2002 du même producteur. Very Happy Cool
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1977
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 17 Déc 2009 - 9:17

Pierre, mon offrande sera la cuvée Mount Edelstone de Henschke sur le millésime 2003.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Michel Therrien le Jeu 17 Déc 2009 - 10:11

Un Montus Prestige 1995 pour accompagner ton 90 Pierre?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7662
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Pierre Beauregard le Jeu 17 Déc 2009 - 22:53

Michel Therrien a écrit:Un Montus Prestige 1995 pour accompagner ton 90 Pierre?

On pourrait voir l'évolution en effet.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1977
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Michel Therrien le Ven 29 Jan 2010 - 10:24

Pierre Beauregard a écrit:
Quand : Le vendredi 29 janvier 2010

Natacha et Michel : Champagne à déterminer
Michel Therrien : Meursault Les Perrières 2002 Bouchard Père et Fils
Pierre Beauregard : Meursault Genevrière 2002 Bouchard Père et Fils
Mélanie Alarie : Château Fieuzal 1989
Pierre Beauregard : Montus Prestige 1990
Natacha Vanasse : Montus Prestige 1995
Benoit Beauséjour : La Jota 1997
Bôf : Penfolds RWT 2000
Vincent Messier Lemoyne : Mount Edelstone de Henschke 2003
+ sucrerie avec le dessert : Rieussec 1988

Nous allons bien boire!
J'ai hâte de voir comment le chef/bôf a concocté le menu.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7662
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 29 Jan 2010 - 10:38

Ça promet!!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Yves Martineau le Ven 29 Jan 2010 - 10:40

Je crois que le 1995 éclipsera le 90, bien hâte de vous lire à ce sujet.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5311
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Pierre Beauregard le Ven 29 Jan 2010 - 11:15

Le bôf a préparé (prépare) le potage, le repas principal et le dessert. Tant qu'à moi, c'est l'entrée.

Malgré le titre du thread, c'est chez moi que ça lieu. La réno de la salle de bain est terminée (depuis 1 demie heure seulement) oufffff à temps. Very Happy

Moi aussi j'ai bien hâte de voir la performance du 90 par rapport au 95.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1977
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Yves Martineau le Ven 29 Jan 2010 - 11:49

Pierre Beauregard a écrit:
La réno de la salle de bain est terminée (depuis 1 demie heure seulement) oufffff à temps. Very Happy

Drôle d'endroit pour une dégustation, tu crois que les vins seront si mauvais? Razz
avatar
Yves Martineau

Messages : 5311
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Mario Vaillancourt le Ven 29 Jan 2010 - 14:21

Yves Martineau a écrit:
Pierre Beauregard a écrit:
La réno de la salle de bain est terminée (depuis 1 demie heure seulement) oufffff à temps. Very Happy

Drôle d'endroit pour une dégustation, tu crois que les vins seront si mauvais? Razz


Du grand chevalier comme toujours!!

Mario
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 954
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Pierre Beauregard le Sam 30 Jan 2010 - 0:55

Yves Martineau a écrit:Je crois que le 1995 éclipsera le 90, bien hâte de vous lire à ce sujet.

Ah ! Que d'idées préconcues. En fait, les vins ont été présentés en semi-aveugle. Quand nous sommes arrivée au rouge, au premier service j'ai inclus Montus prestige 90, 95 et également le La Jota 97. Le 97 USA avait une bouche très suave, pour ce qui est des Montus Prestige, si le 95 était d'une jeunesse effrontée considérant son âge, le 90 était élégant, doté d'une belle finesse. Certains ont préféré le 90, d'autres le 95.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1977
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Michel Therrien le Sam 30 Jan 2010 - 12:17

Une très belle soirée.
Merci Pierre pour l'organisation et l'accueil.
Merci Ronald, le bôf, pour les excellents plats. Un potage Saint Germain vraiment délicieux et un osso bucco fort réussi (un os au palais.....). Pierre a fait la tourte aux crevettes (vraiment chaude cette tourte). On revoit les amis de Ste-Julie, Mélanie et Benoît, toujours agréable.
Un bref CR des vins....pas de notes prises.

Fidèle extra brut, Vouette et Sorbée
Un blanc de noirs bien vineux, sec et avec une belle palette aromatique de petits fruits rouges. Pas de rancio. Beaucoup aimé. Notre offrande.

Pessac Léognan, Château de Fieuzal 1989
Cuir, prunes et sous-bois. Beau volume, acidité moyenne, texture fondue et veloutée avec une très bonne longueur quasi soyeuse en structure et sur le cassis/fumée au niveau aromatique. Merci Mélanie. Un très beau pessac à maturité. 16,5/20.

Meursault 1er cru Genevrières 2005, Rémi Jobard
Le 2002 du même cru et de Bouchard était oxydé. Pierre dégaine rapidement en pure aveugle. Un bouquet d'agrumes avec un peu de pain grillé. Bouche droite et fraîche avec une belle matière contenue à ce stade. Nous avions bien identifié la commune et le cru sans avoir le millésime/producteur. Merci Pierre. 17/20.

Meursault 1er cru Les Perrières 2002, Bouchard Père et Fils
Un bouquet plus exotique et bien "beurré". La bouche offre un beau volume, bien ample, plutôt dense que gras avec un excellent support acide. La finale longue et minérale me séduit. Un excellent vin qui n'est pas sans me rappeler le Clos des Perrières 2002 en jeunesse. 18/20.

Un trio en semi-aveugle à la manière Beauregard.......3 des 5 vins qui restaient sans nous dire lesquels dans cette série....il n'y avait pas de shiraz! Nous avons bien identifié les 3 vins.

Madiran, Montus Prestige 1990, Alain Brumont
Ça sent le bordeaux rive gauche! Cuir, cassis, tabac et cèdre. Un beau volume, une bonne mâche, plutôt fondu au niveau des tannins et l'acidité quasi vive en finale allonge l'ensemble. Vin à maturité et pratiquement charmeur. Jamais je n'aurais mentionné Madiran en pure aveugle. 17,5-18/20. Merci Pierre.

Howell Mountain, La Jota CS 1997
Une robe nettement plus évoluée que les 2 autres. Un bouquet de fruits noirs, un peu de figues et du chocolat brun.....pas d'eucalyptus! La bouche est fondue, l'acidité moyenne, la texture glycérinée (une certaine sucrosité), l'ensemble d'un bel équilibre et demeure sec. Ça se boit tout seul. 16,5/20. Merci Benoît.

Madiran, Montus Prestige 1995, Alain Brumont
Une robe d'une jeunesse incroyable....bleu nuit et éclatante! Un bouquet de fruits noirs, d'iode et d'épices. Une bouche puissante, droite, petite mâche, vraiment minérale et énergique. Vin de roi, d'avenir et non de chevalier. 17,5 +/20 avec l'impression qu'il ira plus loin que le 90. J'aurais peut-être mentionné un vin du sud ouest en pure aveugle mais vers Cahors > Madiran.

Un duo en semi-aveugle

Barossa Valley, Shiraz Mount Edelstone Keyneton Vineyard 2003, Henschke
Un bouquet "big fruit" et "in your face" pas à peu près. Une robe plus jeune que le suivant. Bouche avec grosse mâche et sucrosité sur une longue finale de fruits confits. Difficile à deux mais parfait pour 7 personnes. Merci Vincent. Pas mon style mais demeure équilibré dans son excentricité! 16-16,5/20.

Barossa Valley, Shiraz RWT 2000, Penfolds
Un bouquet sur le lard fumé, quelques fleurs et du poivre sur un fond de fruits rouges. La bouche se veut droite avec une petite mâche, une bonne fraîcheur tout au long de la bouche avec des tannins charpentés mais avec chair autour. Un vin de bonne buvabilité que j'aurais identifié Côte Rôtie à l'aveugle. 17/20. Merci Ronald.

Sauternes, Rieussec 1988
Peu dégusté car l'auto nous attendait!
Un vin au bouquet riche et bien botrytisé. La bouche m'a semblé moins riche (une partie des sucres sont "digérés") avec une très bonne longueur sur un fond acide tout juste suffisant. Merci Pierre.

On recommence sous peu...... cheers

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7662
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Pierre Beauregard le Dim 31 Jan 2010 - 20:03

En effet, belle soirée où le plaisir était au rendez-vous.

Champagne, Vouette et Sorbée - Cuvée Fidèle Extra Brut, bonne acidité, vive et vineux, bonne longueur. Beau champagne.

Servi avec le potage St-Germain:
Château de Fieuzal 1989, après un malheureux Rauzan Segla 1983 bouchonné : arômes de chocolat et de tabac blond et de fruits rouges ce qui me surprend positivement. La bouche nous donne des tanins fondus mais la matière est toujours bien présente. Bien apprécié ce vin.

Vins accompagnant les tourtes aux crevettes, après un Genevrières 2002 de Bouchard Père et fils complètement oxydé (vins servis en semi-aveugle):

Meursault 1er Cru, Les Genevrières 2005 - Domaine Rémi Jobard, toujours aussi bon, un producteur sérieux qui fait un sapré de beau travail et n'est pas toujours reconnu à sa juste valeur. Graphite au nez et le tout se traduit par gras en bouche et bien soutenu par son acidité. Belle bouteille.

Meursault 1er Cru, Les Perrières 2002 - Domaine Bouchard Père et Fils, certainement un des plus beaux vins de la soirée. Des arômes de poires et d'abricots bien beurrés. La bouche est vive et nous transporte tant sa longueur perture. Superbe bouteille et c'est pour ça qu'on (que) j'aime les Meursault.

On passe aux rouges pour accompagner l'Osso Bucco (vins servis en semi-aveugle):

Montus Prestige 1990, nez de cassis et choco noir, la bouche est soyeuse ses tanins étant fondus, grace en fin de bouche ce qui est somme toute surprenant pour un madiran.

La Jota 1997 - Howell Mountain, arômes de fruits confits, la bouche est élégante, légères notes glycérinés tanins gras. Oui les vins américains vieillissent bien, pour ne pas dire très bien.

Montus Prestige 1995, Nez puissant porté sur le cuir, la sueur on dirait un pauillac de bonne facture. La bouche est plein, la masse tannique toujours importante mais pas agressante. La finale est longue et ce vin donne l'impression de qu'il est au début de sa vie. Aurait pu confondre plusieurs si servi en pure aveugle et parmi une série de bordeaux. J'ai préféré l'élégance du 90 mais dans 5 ans, ce 1995 se comportera probablement encore mieux que celui-ci. Très belle bouteille. J'oubli en cave pour quelques années mon unique 95.

En fin de repas principal, deux autres vins servis en semi-aveugle :

Mont Edelstone Keyneton 2003 - Henschke : des notes boisées et confites autant au nez qu'en bouche. La matière est importante mais sa sucrosité associée ne permet pas de l'apprécier en ce moment à sa juste valeur. À attendre encore quelques années.

Penfolds RWT 2000 : même si celui-ci est composé de la typique shyraz australienne, comme le précédent, celui-ci en donne plus présentement tant aromatiquement qu'au goût. Bonne concentration et belle finale. Belle bouteille.

Ensuite, avec le dessert (tarte tatin aux pommes caramélisées), 2 vins servis à bouteille découverte :

Un mousseux de glace produit par Inniskillin - Vidal spartling 2007, vraiment étonnant. Mon premier mousseux de glace (me demande si d'autres en font ?). Si son effervescence est bien présente au début, mais avec avec l'évolution du vin, celui-ci se raproche du vin de glace à proprement parlé. Les agrumes sont forts présents et la bouche nous en met plein la vue. Bonne concentration, belle acidité et longueur assurée. Pas étonné qu'en europe ce vin est reconnu à sa juste valeur.

Château Rieussec 1988, toujours agréable de boire un sauternes arrivée à maturité et ce, dans un grand millésime. Je crois par contre, qu'il arrive à son apogé et que le consommer présentement est préférable.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1977
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 1 Fév 2010 - 9:58

Super soiré en effet!!

Merci énormément à Pierre et Ronald pour la bouffe, l'hospitalité ...

Mes vins de la soirée: Perrières 2002 de Bouchard, Montus 1995 et Infidèle de Vouette et Sorbée ex aequo avec Rieussec 1988.

Déception dans mon cas face à Mount Edelstone ... mon autre va dormir encore longtemps!!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation chez le Bôf

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum