Derniers sujets
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Semaine du 26 octobre 2014

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 26 octobre 2014

Message par Alain Roy le Dim 26 Oct 2014 - 20:58

Côte Blonde 2011, Côte-Rotie, Rostaing, acheté en 2014, 155$.

Robe des plus élégantes, moyennement profonde et limpide, rubis avec teintes presque roses au collet. Nez puissant, en bouquets de fleurs, baies rouges fraîches, vanille. Également puissant en bouche, voire corsé. Texture de velours, explosion de fruits rouges, acidité bien ressentie, légère amertume et un brin asséchant en finale. Mais...pas de fun. Avec la bouffe, c'est pire. Ok je note: 17/20 (il a du potentiel ah ah !), note plaisir 9/20.
avatar
Alain Roy

Messages : 1840
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Jonathan Marquis le Dim 26 Oct 2014 - 21:37

Alain est-ce que ta note plaisir est parce qu'il est trop jeune? Ça arrache de la cote rotie 2011!
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 899
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 30
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Alain Roy le Dim 26 Oct 2014 - 21:47

Mets-en, ça arrache ! J'avais adoré un 2007 bu à 6 ans d'âge, me suis dit à souair awoye donc on écluse un 2011...ERREUR ! J'ai tué un enfant...Il est en carafe, je demeure optimiste pour dans quelques jours !
avatar
Alain Roy

Messages : 1840
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Sébastien Desforges le Dim 26 Oct 2014 - 22:20

Alain Roy a écrit:Mets-en, ça arrache ! J'avais adoré un 2007 bu à 6 ans d'âge, me suis dit à souair awoye donc on écluse un 2011...ERREUR ! J'ai tué un enfant...Il est en carafe, je demeure optimiste pour dans quelques jours !

lol!
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 385
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 31
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Alexandre Trudel le Dim 26 Oct 2014 - 23:04

Domaine Santa Duc Gigondas Prestige des Hautes Garrigues 2007
Du très beau jus, avec des traces d'évolution qui commencent à s'affirmer, même si le tout demeure encore jeune, avec un fruit primaire très mûr. Tannins fondus, le vin est assez poli pour un gigondas, le tout est sans doute un peu arrondi par un boisé ambitieux mais bien dosé à mon goût. Se boit très bien malgré ses 15% d'alcool. 92

Domaine de la Garreliere Touraine Cendrillon 2011
Curiosité de la Loire: un assemblage de Sauvignon (80%) et de chardonnay (20%). L'aspect tropical du sauvignon est bien balancé par la rondeur du chardo. Jolie réussite, sans l'acidité poussée ni la tension qu'on retrouve souvent dans les blancs de la région. 89

Bodegas Poesia Malbec Clos des Andes Reserva 2007
Beau malbec, belle richesse, c'est velouté, boisé comme il faut, avec une acidité faible mais assez présente pour balancer le gras du fruit. 88

Alexandre Trudel

Messages : 956
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 27 Oct 2014 - 16:07

Deux blancs du sud hier soir :

Comte Abbatucci Le Général vin de table : Vin corse issu d’un assemblage de six cépages locaux. Le domaine produit cette cuvée, une de ses deux cuvées phares en blanc, à hauteur de 1500 bouteilles annuellement. L’étiquette mentionne le lot 11, je présume donc qu’il s’agit d’un 2011. Nez grillé/réduit sur des notes de cantaloup, de pâte d’amande, de fenouil confit et de chartreuse. L’attaque est ample, plutôt riche, puis le tout se resserre. Une acidité plutôt élevée se manifeste en même temps qu’une amertume notoire et une certaine chaleur … drôle de finale, car tout ça est doublé d’une minéralité saline qui n’est pas sans évoquer un manzanilla. Pas mauvais, loin de là, et plutôt intriguant même, mais manque d’harmonie et de profondeur. Bien, voire plus.

Gauby Vieilles Vignes vin de pays des côtes catalanes 2010 : Nez profond, sur des les fruits blancs confits, avec quelques notes exotiques, du miel, agrémenté d’un registre praliné et floral. La bouche est plus réservée aromatiquement, mais se révèle renversante par sa texture. Ensemble plein, sans être gras, au touché très particulier, comme satiné, presqu’à la manière d’un vin rouge très fin. Bouche longue, séveuse et aérienne à la fois, la finale est captivante, moelleuse et tonique en même temps. Potentiellement excellent, si le vin gagne en expressivité aromatique.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7348
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par daniel.seriot le Mar 28 Oct 2014 - 12:31

Bonjour Vincent,

Quel est votre définition de " cantaloup" ?
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 28 Oct 2014 - 12:34

C'est le terme nord-américain pour melon brodé.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7348
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par daniel.seriot le Mar 28 Oct 2014 - 12:43

Melon, ça me parle, mais brodé?
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 28 Oct 2014 - 12:51

Charentais.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Melon_(plante)

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7348
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par daniel.seriot le Mar 28 Oct 2014 - 13:33

Melon charentais, oui ça m'est très familier.

Merci
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Eric Lefebvre le Mer 29 Oct 2014 - 8:51

Si Vincent avait parlé de Melon Charentais, c'est moi qui aurais demandé de quoi il parlait! Je viens d'apprendre un nouveau mot!

Ceci étant dit, aussi délicieux puisse être le cantaloup, est-ce que ce n'est pas un peu repoussant d'en trouver dans un vin? Ça me convainc de ne pas acheter ce vin...

Eric Lefebvre

Messages : 401
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par daniel.seriot le Mer 29 Oct 2014 - 10:57

Voilà qui montre bien les évolutions de la langue entre la France et le Québec.
Il m'arrive de trouver des arômes ou des saveurs de melon, dans des vins blancs du sud ou dans des vins alsaciens (V.T) et ce n'est pas à mon goût un défaut. C'est vrai que, la Charente jouxtant la Gironde, je mange plusieurs kilos de melons charentais chaque été et le goût m'est plutôt familier.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Patrick Ayotte le Mer 29 Oct 2014 - 11:07

Domaine La Madura Tradition Saint-Chinian 2011

Couleur cerise noire. Le vin fait de longues larmes sur les parois du verre. Nez de petits fruits noirs, de fumée, de cuir, de fleurs séchées et d’épices chaudes. En bouche, belle amplitude et concentration, saveurs de fruits noirs, de viande grillée, de cuir, d’épices sur une acidité un peu juste. Bref, en buvant ce vin, j’ai le goût de manger de la bavette de bœuf grillé avec un beurre aux fines herbes (Le Quartier Général, où es tu ?)

Fait de carignan (39%), grenache (30%), mourvèdre (16%) et syrah (15%). Élevage en cuves et barrique (pour syrah et mourvèdre). Vin non-collé, non filtré. Fait 14,5% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Patrick Ayotte le Mer 29 Oct 2014 - 11:09

Entre Pierre & Terre Poiré de glace 2012

Beau doré ambré. Nez de poire épicée, de melon et d’épices. En bouche, la maturité et l’extraction sont ressenties, mais tout en douceur, en équilibre et avec beaucoup de fraîcheur. Bien aimé ! Fait 11% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par daniel.seriot le Mer 29 Oct 2014 - 12:49

Les vins commentés ont accompagné les mets suivants dans l’ordre de la dégustation.

Mises en bouche sont une déclinaison de foie gras : roulade de jambon fumé au foie gras, sucettes de pruneau au foie gras et graines de fenouil, espuma de foie gras sur huitres chaudes.

La première entrée est une croûte de ris d'agneau à l'orange confite, parfumés au cumbawa, agrémentée d'un sabayon à l'orange et aux fines herbes.

Le premier plat est un filet de daurade royale sur une julienne de gingembre confit et gingembre doux, noisette et lait d'amande.

Champagne Henriot : Les Enchanteleurs 1996
La robe dorée est traversée par un cordon de bulles très fines, à l’intensité modérée, le bouquet est élégant et intense, avec des arômes de pommes légèrement rôties, d’épices douces ( dont la cannelle) de fruits secs (dont l’amande), de chèvrefeuille, et des notes de fruits jaunes en arrière plan. La bouche est riche, très pleine, ample, très vineuse, dense, mise en valeur par une fraîcheur d’une grande justesse et des fruits expressifs. La finale est longue, puissante, bien en chair, très harmonieuse, complexe et très saline. Noté 17,5, même note plaisir

Les vins blancs secs ont été mis en carafe trois heures avant la dégustation

Syrie : Bargylus ( blanc) 2008
La robe offre une teinte jaune pale, le nez séduisant et expressif évoque la mangue, l’orange, le citron légèrement confit, les épices orientales (safran, et pointe de curry), avec des notes de silex frottés. L’attaque est charnue, le vin se développe avec autorité, dans un centre assez sphérique et plein rehaussé de fruits épicés d’une bonne intensité. La finale est allongée, soutenue, d’une très bonne fraîcheur, très persistante, soulignée par les saveurs intenses décelées à l’olfaction. Note potentiel 16/ 16,5,  note plaisir 16

Châteauneuf du Pape : Beaucastel ( blanc) : Vieilles Vignes 2011
La robe jaune or est brillante, avec des reflets de couleur infusion. L’olfaction est intense et très séduisante, avec des arômes de pêches (chair et noyaux), d’oranges, de citron, d’amande amère, d’herbes aromatiques (dont le romarin) d’épices douces (gingembre), et des notes de miel d’acacia. L’attaque est haute, d’une pure et délicieuse douceur tactile, le vin prend de l’ampleur et du volume (encore plus accentués le lendemain), dans un admirable corps charnu agrémenté de fruits intenses, finement épicés. La finale est longue, autoritaire, pure, précise, très harmonieuse (très bonne fraîcheur), intense et complexe dans son expression aromatique, avec de très légers amers (peaux de fruits et noyaux), très saline dans son ultime sensation. Note potentielle 18, note plaisir 17,5
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 29 Oct 2014 - 12:53

Eric Lefebvre a écrit:Si Vincent avait parlé de Melon Charentais, c'est moi qui aurais demandé de quoi il parlait!  Je viens d'apprendre un nouveau mot!

Ceci étant dit, aussi délicieux puisse être le cantaloup, est-ce que ce n'est pas un peu repoussant d'en trouver dans un vin?  Ça me convainc de ne pas acheter ce vin...

Comme Daniel, c'est un trait aromatique que je retrouve parfois dans certains blancs du Sud. Je ne pense pas racheter de Général d'Abbatucci, mais pas à cause de ce caractère, plutôt à cause du manque d'harmonie en bouche.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7348
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Patrick Essa le Mer 29 Oct 2014 - 19:04

Les notes de melon sont dues à des levures exogènes et à des FA à basse température. Pas la grande classe.
avatar
Patrick Essa

Messages : 952
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Sébastien Desforges le Mer 29 Oct 2014 - 19:50

Patrick Essa a écrit:Les notes de melon sont dues à des levures exogènes et à des FA à basse température. Pas la grande classe.

Je lis souvent que les vignerons essaient de contrôler la température lors des fermentations (autour de 35 degrés celsius si ma mémoire est bonne). Donc si je comprends bien, il y a une région de température optimale ? Quels sont les conséquences de faire les fermentations à des températures trop élevés ou trop faibles (à part des notes de melons) ?
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 385
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 31
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Patrick Essa le Jeu 30 Oct 2014 - 3:46

Les blancs fermentent en dessous de 15 degrés souvent. Les macérations pré-FA pelliculaires à froid, couplées à des actions d'enzymage et de levurage pour que les vins soient clairs et dégradent vites leurs sucres sont fréquentes. En général cela associe des fermentations faites en cuves inox et thermo-régulées en dessous de 18 degrés pour préserver le fruité variétal des cépages et apporter un niveau de glycérol plus important.Cela génère aussi ces notes amyliques vulgaires...des process identiques aux vins rosés.

Lire:
http://www.oeno.tm.fr/extraits/wod/clst/2571x6266n6284_vRub/2571x6266x6267x6276x6284.html
avatar
Patrick Essa

Messages : 952
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Alain Roy le Jeu 30 Oct 2014 - 20:29

Clos Vougeot 2006, Bouchard, acheté en 2011, 175$.

Hum...robe évoluée...rubis un peu éteint, un peu tuilé...peu profonde et limpide. Nez subtil et austère, témoignant cependant d'une classe évidente...Fruits rouges (pas noirs ah ah !), épices que je ne peux identifier, origan ? + cannelle ? On va dire épices douces et herbes aromatiques ! C'est au palais, dans ma bouche, quoique ma bouche n'est pas vraiment un palais, même si elle en a un, que la magie opère à haute vitesse sans fil: attendrissante texture de soie, full fruité, un brin sucré, rafraîchissant, beaucoup de finesse dans sa plénitude. Ce que je trouve ça délectable...Avec la bouffe, sa vigueur ressort: ce vin est corsé. Après la bouffe, c'est mieux, mais tout autant corsé: je le savais que j'aurais dû consulter pour l'accord met/vin ! Je l'achève le lendemain et là franchement, avant-pendant-après la bouffe, je jouis, et j'en ai trop bu hier, et aujourd'hui c'est coîtus interromptus...Miam !
Merci à Ludwig L.!
avatar
Alain Roy

Messages : 1840
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par daniel.seriot le Ven 31 Oct 2014 - 17:36

Les vins ont accompagnés des pigeons sauvages en deux cuissons

Les vins ont été mis en carafe quatre heures avant la dégustation

Côte Rôtie : Delas : La Landonne 2004
La robe est soutenue, de couleur pourpre à rubis, le nez intense et élégant évoque la soupe de fruits mûrs et frais (mûres, cassis, et note de cerises), les épices variées (dont les baies de Setchuan), avec des notes florales (violette dominante). La bouche est séduisante, les tannins fins et mûrs sont enrobés par une chaire quasiment soyeuse, le milieu de bouche est bien tenu par une trame tannique serrée, d’une bonne densité, d’un charmeur velouté de texture, rehaussé d’éclatants et intenses fruits épicés. La finale est allongée, très persistante, très harmonieuse, élancée, pure, avec d’intenses saveurs de fruits variés, de violette, de boite à épices dont une subtile et distinguée touche de poivre fin, et ponctuée de notes sanguines et salines. Note potentielle 17,5, note plaisir 17. Un vin d’une insolente jeunesse, à attendre pour davantage de complexité.

Ermitage : Chapoutier : Le Pavillon 2004
La robe est profonde, de teinte grenat, très légèrement évoluée au bord du verre. Le bouquet complexe et très expressif évoque, les fruits noirs (cassis et mûres), le graphite, les poivres raffinés et élégants, l’humus, le sous-bois, l’âtre, avec des notes d’épices douces et de légère réglisse. La bouche est puissante, avec des tannins fins, mûrs et structurants, tramés dans un centre énergique, dense, charnu, d’une agréable douceur tactile, doté de fruits intenses et épicés. La finale est longue, très soutenue, tout en conservant un séduisant velouté de texture, harmonieuse, soulignée par les intenses et complexes saveurs décelées à l’olfaction, avec des notes poivrées un peu plus accentuées. Noté 18, même note plaisir. Une grande réussite en Rhône nord dans le millésime.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Yves Martineau le Ven 31 Oct 2014 - 18:04

On ne s'ennuie pas trop à Saint-Émilion, Daniel! Cool
avatar
Yves Martineau

Messages : 5034
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Yves Martineau le Ven 31 Oct 2014 - 19:59

Clos Canarelli Vin de Corse Figari 2011
Tout de suite la fraicheur en bouche et le fruit frais qui me charment. Superbe équilibre, extraction mesurée, avec une finale doucement épicée, tout de même un peu rustique. C'est un vin avenant et distinctif. Je trouve son prix mérité. 90 pts

Un cr de l'ami Vincent m'avait donné envie d'essayer:

Buisson-Charles Pommard En Chiveau 2009
Besoin d'air pour une petite demi-heure, mais il s'ouvre rapidement ensuite. Nez un peu fumé, avec épices, menthe fraiche, griottes.
La bouche est ronde et épicée, douce extraction, petite austérité intello. Jolie structure, mais les tanins sont bien enrobés de sorte qu'il paraît bien aimable. Un Pommard expressif qui évoque souvent un peu plus Volnay à mon humble avis. J'aime sa pureté et sa belle richesse aromatique, dans un registre plus épicé que fruité, où on perçoit toutefois en finale le coté plus séveux, qui lui évoque bien Pommard. Délicieux, il aurait mérité quelques heures d'aération car le dernier verre fut bien sûr le meilleur. 90 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5034
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Patrick Essa le Sam 1 Nov 2014 - 13:24

Merci Yves, c'est un vin qui prit à petit prend sa place dans notre gamme et que je comprends mieux année après années. Je lis ton post curieusement en m'occupant du 2014 - léger dodinage - et franchement ce dernier millésime a de la séduction!
avatar
Patrick Essa

Messages : 952
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 octobre 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum