Derniers sujets
Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Semaine du 19 octobre 2014

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Félix Bertrand le Mar 21 Oct 2014 - 22:35

Quelques vins bus sans prétention lors d'un petit souper entre amis… CR plutôt succincts car ce n'était pas le but de la soirée. Soyez indulgents.

Avec les huîtres, des bulles...

Gloria Ferrer, 1999 Carneros Cuvée, Sonoma
De belles notes de pain grillé, de poire, d'amande grillée. Assez vineux. Très bien. 90

Puis avec la fondue chinoise…

Château Rollan de By 2005, Médoc
Robe violacée, foncée. Nez agréable. Pas le plus expressif, mais des arômes de cuir et de fruits rouges sont bien perceptibles. Pas la plus longue des finales mais belle bouche avec des tanins bien fondus. Très bien maintenant. 88

Philippe Bornard, Trousseau Le Ginglet 2011, Arbois-Pupillin
Beau vin à la robe rubis. Un nez incomparable: un fruité immersif, légèrement épicé. En bouche, une belle fraîcheur et une juste dose d'acidité mettent bien en valeur les fruits rouges, croquants, bien à l'avant-plan. Un vin gourmand, tout simplement délicieux. 92

Félix Bertrand

Messages : 69
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 33
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par daniel.seriot le Mer 22 Oct 2014 - 6:44

Château Pichon Longueville Baron élabore depuis 2005 des vins mûrs , puissants, concentrés (dans les grands millésimes), c'est la propriété qui s'approche le plus en qualité de Latour ( même secteur de Pauillac) . Le millésime 2008 de très bonne qualité à Bordeaux  a été vendu à des prix fort intéressants. Hélas depuis 2009 les prix se sont envolés !
Grand Puy Lacoste, c'est la valeur sûre de Pauillac en qualité et en régularité. Les vins sont réussis en 2012 ( millésime difficile en rive gauche) et 2013 ( sauvé des eaux!). Les prix ont pris aussi une courbe ascendantes depuis 2009. Quels remarquables plaisirs j'ai pu prendre avec les millésimes 1982, 1986, 1990, en attendant calmement les millésimes 1995, 1996, 2000 et 2005.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par daniel.seriot le Mer 22 Oct 2014 - 11:25

Je vais essayer de répondre à Alain

On peut travailler la truffe noire de diverses façons :  la couper en lamelles et l’introduire entre la peau et la chair d’une volaille ou d’un gibier, l’associer à un légume ( purées variées) etc : des exemples sur ce lien : http://rivedroite.canalblog.com/archives/2013/03/11/26613425.html


Palombe : Pigeon ramier migrateur (sauvage) fréquent dans le sud-ouest de la France, un gibier qui passionne les chasseurs,  et un mets très apprécié.

Lamproie : Les lamproies ou pétromyzontides (Petromyzontida) forment une classe de poissons sans mâchoires mobiles. Elles sont parfois considérées comme faisant partie d'un des taxons de vertébrés vivants les plus anciens. Elles sont nombreuses dans l’estuaire de la Gironde, et sont très prisées des gastronomes. Elles sont généralement préparées en sauce au vin (rouge principalement). Une recette ici : http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/306988-lamproie-a-la-bordelaise.

Faisander un gibier : le conserver quelques jours avant de l'apprêter pour lui faire subir un commencement d'altération qui lui donne un fumet spécial.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Alain Roy le Mer 22 Oct 2014 - 12:32

Merci bien Daniel, car pour avoir travaillé dans quelques, et mangé dans plusieurs restaurants français à Montréal, je n'ai jamais vu ces termes "lamproie" et "palombe". Pour ce qui est de la truffe, ici lorsqu'il y en a, pour le prix d'une seule on peut recevoir en grand sa copine, une bonne bouteille de St-Émilion incluse !
avatar
Alain Roy

Messages : 1761
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par daniel.seriot le Mer 22 Oct 2014 - 12:48

Alain,
La France est un important pays de production de truffes noires (tuber melanosporum), bien moins qu'au début du vingtième siècle, certes. Le prix est plus ou moins élevé selon le millésime ( quantité et qualité : 600 à 800 euros au prix de gros, parfois plus lors des années de sécheresse), c'est un produit cher, mais bien moins qu' à Montréal si je vous comprends bien.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Sébastien Desforges le Mer 22 Oct 2014 - 18:31

Lors d'un souper entre amis il y a déjà 2 semaines...mieux vaut tard que jamais ! Le travail me tient assez occupé ces temps-ci ... Bref, voici tout de même mes commentaires. Je n'avais pas pris de notes alors j'y vais de mémoire.

2010 Jean-Paul & Benoit Droin Chablis 1er Cru Vaillons
À l’ouverture, on le vin a un nez lactique complètement rebutant ! Je suis cependant le seul qui semble que ça semble déranger… Je prends une sniff dans le verre à ma blonde et c’est beaucoup moins pire… ? Je jette un coup d’œil à mon verre et j’y perçois des traces d’eau de lave-vaisselle ! Après un bon rinçage du verre, c’est beaucoup mieux, le nez est plus joli, bien typé chablis, mais j’y perçois toujours cependant quelques notes lactiques (en général, j’aime peu les vins qui montrent ces arômes). En bouche, le vin est droit et frais. Belle bouteille de mise en bouche mais je préférais ce vin lors de son arrivée à la SAQ il y a 2 ans. J'ai bu une semaine plus tard le 2012 et il était très bon également.

2003 Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Reserve
Une première expérience pour moi avec ce vin mythique. J’ai obtenu une des 36 ou 48 bouteilles de disponible au Québec lors du dernier courier vinicole du Rhône. J’ai acheté cette bouteille avec mon bon ami Yanick Nantel. On s’est essayé chacun pour une bouteille de chaque millésime et on en a eu une. ¼ dans la lotterie Rayas, c’est quand même pas si mal !
Suivant les conseils du chevalier, je l’épaule un bon deux heures avant de le servir. Pendant une heure, on sirote le verre et on décide finalement de le mettre en carafe pour l’heure suivante car le vin était encore plutôt fermé. Faute de verres Riedel à Grenache, on sort les verres à Syrah ! Le vin a une robe rubis clair. On dirait du pinot. Fruits rouges au nez, quelques notes poivrés et un soupçon de fumée. Très beau nez. En bouche, c’est fin, long et élégant mais on sent un peu de chaleur en fin de bouche sans toutefois que ça ne dérange vraiment. Le dernier verre était beaucoup plus ouvert au nez et davantage sur des arômes que j’associe au Rhône (fumée, épices, fruits cruits). À l’aveugle, notre hôte call Bourgogne 2003… et se révise ensuite pour dire Rayas 2003 ! Il est fort Shocked

Je dois avouer que je suis resté un peu sur ma faim. Peut-être que mes attentes étaient trop grandes ? J’ai en référence le Château de Fonsalette 2007 que j’ai obtenu dans le courier vinicole précédent. Ce vin est absolument magnifique ! Certes le Rayas avait un peu plus de longueur en bouche, mais j’ai eu beaucoup plus de plaisir à déguster le Fonsalette. Effet millésime ? Nous étions cinq et bien que tout le monde a apprécié le vin, on s’entendait tous pour dire que la magie n’y était pas. Cela dit, le vin était tout de même bon et ma blonde a apprécié a enfin apprécié un vin de Chateauneuf (elle en avait seulement bu des millésimes jeunes dans des salons de vins) !

Nous avons aussi bu un Bandol rosé du domaine Tempier que j'ai trouvé mais sans plus. C'est un vin bien fait, mais au niveau aromatique, rien ne le démarque vraiment des autres vins rosés. À 30$ et même moins, on trouve beaucoup meilleur RQP en blanc ou en rouge... et on parle d'un vin qui a la réputation d'être parmi les meilleurs rosés au monde. Je me souviens avoir déjà lu un commentaire de Patrick Essa qui mentionnait que le potentiel des vins rosés était très limité. Je suis entièrement d'accord ! Je suis tout de même content d'y avoir goûté.
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 379
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Yves Martineau le Mer 22 Oct 2014 - 22:54

Merci Sébastien, très intéressant de lire un point de vue franc et clair, qui ne se laisse pas obnubiler par une étiquette. Cool
avatar
Yves Martineau

Messages : 4933
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 23 Oct 2014 - 9:56

C'est parfois décevant de se frotter à un mythe ... question d'attentes probablement. Je te souhaite d'en reboire dans le temps, le jeu d'attentes étant moins présent lors des dégustations subséquentes.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7276
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Patrick Ayotte le Jeu 23 Oct 2014 - 10:29

Isabelle et Denis Pommier Chablis 2012

Peu coloré. Nez sur la fleur blanche, l’air marin et le citron. En bouche, le vin montre une belle gourmandise malgré l’acidité bien présente et rafraichissante. Saveurs de pommes vertes, citron confit, une touche de crème et un bon volume, bref, le genre de Chablis qui me branche !

Les raisins proviennent d’un vignoble de plus de 4 ha de vignes âgées entre 10 et 20 ans. Élevage sur lies, en cuve inox pour 6 mois. Fait 12,5% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2878
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Yannick Nantel le Jeu 23 Oct 2014 - 10:40

1996 Domaine Francois et Antoine Jobard Meursault En La Barre:
Vin voilé avec un léger dépôt, d'une belle couleur doré.
carafé
un nez de toffee brûlé et d'amande presque rance mais qui a continué d'évolué au cours de la soirée...
une belle minéralité et une acidité qui perdure en bouche, mais le plus surprenant est la sucrosité que l'on retrouve dans ce vin, mais d'où provient-elle?

1997 Château Angélus
Un vin de couleur cuivré, épaulé 3 heures et carafé par la suite.
Au premier nez, on sent l'étable, le coté foin mouillé et de pomme de route.... 20 minutes après son passage en carafe, il commence à s'ouvrir.
Un vin très complexe. heureux mélange de fruits noirs, boite à cigare, vieux cuir un peu d'épices et de bois légèrement grillé.
En bouche, toujours ces fruits noirs, des notes de poivres et une petite finale poussiéreuse. Un grand vin, bien balancé et complexe.


Dernière édition par Yannick Nantel le Jeu 23 Oct 2014 - 13:20, édité 1 fois
avatar
Yannick Nantel

Messages : 276
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 39
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Sébastien Desforges le Jeu 23 Oct 2014 - 12:56

Patrick Ayotte a écrit:Isabelle et Denis Pommier Chablis 2012

Peu coloré. Nez sur la fleur blanche, l’air marin et le citron. En bouche, le vin montre une belle gourmandise malgré l’acidité bien présente et rafraichissante. Saveurs de pommes vertes, citron confit, une touche de crème et un bon volume, bref, le genre de Chablis qui me branche !

Les raisins proviennent d’un vignoble de plus de 4 ha de vignes âgées entre 10 et 20 ans. Élevage sur lies, en cuve inox pour 6 mois. Fait 12,5% d’alcool.

J'y ai goûté dans une station de dégustation dans une Sélection vendredi dernier et je l'ai trouvé assez bon pour en acheter une bouteille. J'ai bien aimé ce vin, un bon RQP.
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 379
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Michelle Champagne le Jeu 23 Oct 2014 - 14:24

Sébastien Desforges a écrit:

2003 Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Reserve
Une première expérience pour moi avec ce vin mythique. J’ai obtenu une des 36 ou 48 bouteilles de disponible au Québec lors du dernier courier vinicole du Rhône. J’ai acheté cette bouteille avec mon bon ami Yanick Nantel. On s’est essayé chacun pour une bouteille de chaque millésime et on en a eu une. ¼ dans la lotterie Rayas, c’est quand même pas si mal !
Suivant les conseils du chevalier, je l’épaule un bon deux heures avant de le servir. Pendant une heure, on sirote le verre et on décide finalement de le mettre en carafe pour l’heure suivante car le vin était encore plutôt fermé. Faute de verres Riedel à Grenache, on sort les verres à Syrah ! Le vin a une robe rubis clair. On dirait du pinot. Fruits rouges au nez, quelques notes poivrés et un soupçon de fumée. Très beau nez. En bouche, c’est fin, long et élégant mais on sent un peu de chaleur en fin de bouche sans toutefois que ça ne dérange vraiment. Le dernier verre était beaucoup plus ouvert au nez et davantage sur des arômes que j’associe au Rhône (fumée, épices, fruits cruits). À l’aveugle, notre hôte call Bourgogne 2003… et se révise ensuite pour dire Rayas 2003 ! Il est fort Shocked

Je dois avouer que je suis resté un peu sur ma faim. Peut-être que mes attentes étaient trop grandes ? J’ai en référence le Château de Fonsalette 2007 que j’ai obtenu dans le courier vinicole précédent. Ce vin est absolument magnifique ! Certes le Rayas avait un peu plus de longueur en bouche, mais j’ai eu beaucoup plus de plaisir à déguster le Fonsalette. Effet millésime ? Nous étions cinq et bien que tout le monde a apprécié le vin, on s’entendait tous pour dire que la magie n’y était pas. Cela dit, le vin était tout de même bon et ma blonde a apprécié a enfin apprécié un vin de Chateauneuf (elle en avait seulement bu des millésimes jeunes dans des salons de vins) !.

Est-ce que ton hôte a donné son "feedback" du vin en comparaison avec celui déjà goûté?
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1322
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par daniel.seriot le Jeu 23 Oct 2014 - 17:06

Quelques Riesling dégustés au domaine Boxler fin mai 2014.

Les robes sont de couleur jaune clair, avec des reflets de teinte or.

Riesling 2012
Le nez est ouvert, avec des arômes d’agrumes (citron dominant), de fleurs séchées, et de légères notes de miel. L’attaque est assez ronde et veloutée, puis le vin s’allonge droit, strict, avec une sensation légèrement tannique, fruitée. La finale est élancée, très fraîche, assez citrique, avec des notes florales et salines. Noté 14,5

Riesling Sommerberg 2012 (vignes de milieu de coteau)
L’olfaction expressive évoque les agrumes variés, les fleurs sauvages, avec des notes de poire, de miel, et de légères épices. La bouche est pleine, charnue, bien mise en valeur dans un centre fruité par une colonne vertébrale acide « mûre » qui allonge une finale bien dessinée, soutenue, très fraîche, dynamique, très fuitée (agrumes), légèrement épicée (cannelle), florale et saline. Noté 16,5

Riesling Sommerberg D ( lieu-dit Dudenstein )
Vignes âgées de 65 ans en pied de coteau
L’olfaction est séduisante et intense, avec des arômes de fleurs séchées (camomille), de citron, de pamplemousse, de fines épices douces, et une pointe de miel. La bouche est pure, riche, dense ; une belle puissance sous-jacente donne de l’énergie et beaucoup de présence dans un milieu de bouche agrémenté de fruits mûrs très expressifs. La longue finale est très fraîche, appuyée, autoritaire et pure, soulignée par les saveurs décelées à l’olfaction, et très saline en ultime expression. Noté 17,5

Riesling Vendanges Tardives 2011 (parcelle du Sommerberg D)
Des arômes d’oranges, et de citrons bien mûrs, d’infusions, de légères épices orientales, nuancés des notes de miel et légèrement naphtées s’expriment à l’aération. La bouche de construction allongée, est richement dotée, pleine et dense, rehaussée de fruits séduisants, l’ensemble est contrebalancé par une nette fraîcheur, qui contribue à offrir une très belle harmonie à la longue finale, pure, bien dessinée, très soutenue et savoureuse ( fruits, épices, notes miellées) et saline. Noté 17,5
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Sébastien Desforges le Ven 24 Oct 2014 - 10:39

Michelle Champagne a écrit:

Est-ce que ton hôte a donné son "feedback" du vin en comparaison avec celui déjà goûté?

Je ne sais pas s'il a déjà goûté ce millésime particulier de Rayas. Il a reconnu le millésime caniculaire et le style Rayas qui a quelques airs en commun avec la Bourgogne. Il a tout de même dit qu'il l'avait préféré dans d'autres millésimes.
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 379
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Michel Therrien le Ven 24 Oct 2014 - 11:38

Je mettrais un vieux 2$ sur Karl Duval....redoutable dégustateur!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7422
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Yannick Nantel le Ven 24 Oct 2014 - 11:42

Michel Therrien a écrit:Je mettrais un vieux 2$ sur Karl Duval....redoutable dégustateur!
Michel tu es presque aussi bon que notre hôte! Laughing
avatar
Yannick Nantel

Messages : 276
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 39
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Yves Martineau le Ven 24 Oct 2014 - 14:25

Domaine du Vissoux, Moulin-à-Vent Les Trois Roches 2009
 
Un joli nez floral, avec du fruit rouge (griottes), de la violette, du poivre.

La bouche montre un vin entre deux âges, il a perdu son gras de bébé et l'exubérance de sa jeunesse. Il se révèle encore un peu serré, avec une texture ronde, un fruit un brin compoté, mais aussi une réelle puissance tannique qui confirme qu'il en a pas mal sous la pédale. Il a un réel potentiel de garde pour au moins 5 ans, qui devrait donner quelque chose d'intéressant. À ce stade il parait plus sérieux que charmeur, bien proportionné mais assez austère pour la région, avec encore du fruit enfoui. 89+ pts


Dernière édition par Yves Martineau le Ven 24 Oct 2014 - 18:10, édité 1 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 4933
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 24 Oct 2014 - 16:20

Hier :

Le Potazzine rosso di montalcino 2012 : J’avais lu de très belles choses sur ce petit domaine (6 ha), réputé très qualitatif, classique et fin (http://www.vin-terre-net.com/visites-de-domaines/italie/azienda-agricola-le-potazzine-brunello-montalcino-gorelli-) . J’ai sauté sur l’occasion quand j’ai trouvé ce vin sur la carte de Graziella. Couleur sombre, mais translucide. Nez fin de fleur fanée, de petits fruits noirs, de prune et de tabac. La bouche est croquante, juteuse, parfumée, bien droite, mais sans être sévère. Ensemble digeste, élégant, avec une certaine poigne et tout à fait adapté à la table. Jolie découverte! Bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7276
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 24 Oct 2014 - 16:22

Yves Martineau a écrit:Domaine du Vissoux, Moulin-à-Vent Les Trois Roches 2009
 
Un joli nez floral, avec du fruit rouge (griottes), de la violette, du poivre.

La bouche montre un vin entre deux âges, , il a perdu son gras de bébé et l'exubérance de sa jeunesse. Il se révèle encore un peu serré, avec une texture ronde, un fruit un brin compoté, mais aussi une réelle puissance tannique qui confirme qu'il en a pas mal sous la pédale. Il a un réel potentiel de garde pour au moins 5 ans, qui devrait donner quelque chose d'intéressant. À ce stade il parait plus sérieux que charmeur, bien proportionné mais assez austère pour la région, avec encore du fruit enfoui. 89+ pts

J'ai eu la même impression que toi Yves sur ma dernière bouteille ... mais ce qui me chicote, c'est que je ne crois pas que les vins de Chermette soient vinifiés dans une optique de garde. Je ne pourrai pas valider, ayant bu toutes les miennes ... et comme souvent en Beaujolais, mes premières bouteilles ont été les meilleures.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7276
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Patrick Essa le Ven 24 Oct 2014 - 17:09

Sébastien Desforges a écrit:Bandol rosé du domaine Tempier que j'ai trouvé mais sans plus. C'est un vin bien fait, mais au niveau aromatique, rien ne le démarque vraiment des autres vins rosés. À 30$ et même moins, on trouve beaucoup meilleur RQP en blanc ou en rouge... et on parle d'un vin qui a la réputation d'être parmi les meilleurs rosés au monde. Je me souviens avoir déjà lu un commentaire de Patrick Essa qui mentionnait que le potentiel des vins rosés était très limité. Je suis entièrement d'accord ! Je suis tout de même content d'y avoir goûté.

   Les rosés n'en sont plus puisqu'ils sont quasiment tous de nos jours vinifiés comme des blancs, c'est à dire sans - quasiment - de cuvaisons préalable. Ces vins sont des blancs avec des arômes de vins rouges et ils tiennent en mépris les deux couleurs en les singeant en une osmose sans intérêt. La Provence se perd dans cet ersatz insipide qui a déjà plombé l'appellation Marsannay naguère. Mais les circonstances de sa naissance étaient directement à l'origine de sa survie...nous en sommes loin en Provence!
avatar
Patrick Essa

Messages : 938
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Michelle Champagne le Sam 25 Oct 2014 - 10:26

Patrick Essa a écrit:
Sébastien Desforges a écrit:Bandol rosé du domaine Tempier que j'ai trouvé mais sans plus. C'est un vin bien fait, mais au niveau aromatique, rien ne le démarque vraiment des autres vins rosés. À 30$ et même moins, on trouve beaucoup meilleur RQP en blanc ou en rouge... et on parle d'un vin qui a la réputation d'être parmi les meilleurs rosés au monde. Je me souviens avoir déjà lu un commentaire de Patrick Essa qui mentionnait que le potentiel des vins rosés était très limité. Je suis entièrement d'accord ! Je suis tout de même content d'y avoir goûté.

   Les rosés n'en sont plus puisqu'ils sont quasiment tous de nos jours vinifiés comme des blancs, c'est à dire sans - quasiment - de cuvaisons préalable. Ces vins sont des blancs avec des arômes de vins rouges et ils tiennent en mépris les deux couleurs en les singeant en une osmose sans intérêt. La Provence se perd dans cet ersatz insipide qui a déjà plombé l'appellation Marsannay naguère. Mais les circonstances de sa naissance étaient directement à l'origine de sa survie...nous en sommes loin en Provence!

Je vois que vous n'avez pas beaucoup cheminé depuis votre dernière intervention sur le rosé... Wink
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1322
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 21:06

2014 Ken Forrester Chenin Blanc Petit

Utilisé pour faire sauce Ragu (pasta).
Un vin légèrement acide et la pomme verte est très relevé.
Un vin avec une finale un peu courte mais à 13$, j'ai vu bien pire.
Petit verre en cuisinant et elle va p-ê finir durant la semaine en apéro ou dans la bouffe.
Son sort est entre mes mains!
85 pts

Pour accompagner les fameuses pasta:

2006 Carpineto Cabernet Sauvignon Farnito Toscana IGT
Cr à suivre plus tard...pas mauvais mais à près de 30$ , je passe mon tour.
Je l'avais acheté avec un rabais à 25%+un rabais sur l'étiquette.

Rapidement,il est bien bon mais un peu court.

à suivre....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Patrick Essa le Dim 26 Oct 2014 - 5:13

De l'importance d'être constant Michelle... Le rosé est une boisson, comme la bière, mais il y a de bonnes bières' Entre saignée de vins dilués et vinifications en vins gris, cette bibine devrait être purement et simplement interdite. Buvez de bons vins blancs et rouges ou du cidre... C'est mieux.
avatar
Patrick Essa

Messages : 938
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Ian Champagne le Dim 26 Oct 2014 - 15:56

Patrick Essa a écrit:De l'importance d'être constant Michelle... Le rosé est une boisson, comme la bière, mais il y a de bonnes bières' Entre saignée de vins dilués et vinifications en vins gris, cette bibine devrait être purement et simplement interdite. Buvez de bons vins blancs et rouges ou du cidre... C'est mieux.

Patrick, j’ai ressenti un malaise en lisant ton jugement sur les rosés.

Je me mets dans la peau de l’amateur qui, lisant ce commentaire, s’abstiendra à l’avenir de boire ce vin qui lui procurait autant de plaisir parce qu’un réputé producteur murisaltien affirme que cela ne vaut pas la peine. Je trouve ça triste.

Olivier Collin nous met (à forte raison) souvent en garde contre le piège de la simplification « j’aime donc c’est bon, j’aime pas donc c’est pas bon ». Je pense que ta position mériterait un « sujet » en lui-même (sur LPEL ou même ton blogue) face aux aspects techniques/historique qui t’amène à cette conclusion si polarisée.
avatar
Ian Champagne

Messages : 757
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 43
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Patrick Essa le Dim 26 Oct 2014 - 18:14

Ian,  je me suis déjà largement expliqué sur le rosé et n'ai guère l'habitude d'inféoder mes conclusions à mes goûts. Mais tu sais fort bien cela. Par ailleurs le rosé - et c'est le plus gênant vehicule toutes les dérives possibles des vins/boissons: élevage minimal, importance du marketing, aromatisation, degrés corrigés, rendements pléthoriques...quel amateur sensé souhaite cela?


Dernière édition par Patrick Essa le Lun 27 Oct 2014 - 11:54, édité 1 fois
avatar
Patrick Essa

Messages : 938
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 19 octobre 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum