Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Semaine du 29 septembre

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Sébastien Desforges le Sam 4 Oct 2014 - 10:32

Yves Martineau a écrit:Alain Gras St. Romain 2012
Un joli nez racé, ça pinotte, petits fruits rouges, fumée, vanille, parfum de rose. La bouche est très fraiche, serrée, besoin d'air, mais après un peu de carafe il montre un fruit pur croquant, craquant, vibrant. Superbe exemple de ce que le millésime semble donner, quelques bombes de fruit d'un charme fou! 91+ pts

J'ignore si ce sera généralisé, mais jusqu'ici c'est mon millésime fétiche en rouge, mon préféré après 2009. Un fruit précoce irrésistible.

Quelle agence importe ce vin ? Quel est son prix ?
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 376
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Alexandre Deslauriers le Sam 4 Oct 2014 - 10:54

Alain Roy a écrit:

Borniard: Ouch, la couleur fait peur ! Orange, presque rouille, un peu brouille. 2011, comment ça se fait ? Pas grave. Nez très différent, beaucoup plus parfumé, c'est délicat, floral, scent of a woman. Il envoûte tranquillement par ses arômes complexes de fruits, de fleurs, d'épices, de bois. Voilà une autre démonstration qu'il ne faut pas se fier aux apparences...À mon goût il clenche Badoz: effectivement plus près d'un bon bourgogne, beau fruit, pointe sucrée, harmonieux, ça se boit sans chichi et dans la joie. Après la dégustation, je finis mon MSD de Jeanniard, miam, quel vin de repas, et après je reviens au Borniard: ouille, dans mon cas ça passe mal !


Dégusté jeudi avec des amis, sans prise de notes... Ça n'a pas fait l'unanimité!!!! Une couleur qui fait effectivement peur. Un nez assez aromatique mais dans un registre plutôt simple, c'est en bouche que ça se gâte... Un perlant qui perdure un bon moment; une attaque très simple avec un milieu de bouche sur l'acidité, une petite pointe sucrée et le tout se termine....tellement rapidement! Il n'y a aucune longueur sur ce vin! Mieux en toute fin de soirée (à 5 on n'a pas bu plus de la moitié de la bouteille) mais rien pour écrire à sa mère!
Bref, une grosse déception ici et chez les amis!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1046
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Yves Martineau le Sam 4 Oct 2014 - 11:53

Sébastien Desforges a écrit:
Yves Martineau a écrit:Alain Gras St. Romain 2012
Un joli nez racé, ça pinotte, petits fruits rouges, fumée, vanille, parfum de rose. La bouche est très fraiche, serrée, besoin d'air, mais après un peu de carafe il montre un fruit pur croquant, craquant, vibrant. Superbe exemple de ce que le millésime semble donner, quelques bombes de fruit d'un charme fou! 91+ pts

J'ignore si ce sera généralisé, mais jusqu'ici c'est mon millésime fétiche en rouge, mon préféré après 2009. Un fruit précoce irrésistible.

Quelle agence importe ce vin ? Quel est son prix ?

Sébastien, 49$ en IP à la Céleste Levure, mais c'est tout vendu. Il reste un peu de blanc.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4880
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Alain Roy le Sam 4 Oct 2014 - 12:31

[quote="Alexandre Deslauriers"]
Alain Roy a écrit:

Borniard: ça se boit sans chichi et dans la joie.


mais rien pour écrire à sa mère!
quote]

Je résumerais nos 2 cr de même !
avatar
Alain Roy

Messages : 1734
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Alexandre Trudel le Sam 4 Oct 2014 - 13:09

Alexandre Deslauriers a écrit:

Dégusté jeudi avec des amis, sans prise de notes... Ça n'a pas fait l'unanimité!!!! Une couleur qui fait effectivement peur. Un nez assez aromatique mais dans un registre plutôt simple, c'est en bouche que ça se gâte... Un perlant qui perdure un bon moment; une attaque très simple avec un milieu de bouche sur l'acidité, une petite pointe sucrée et le tout se termine....tellement rapidement! Il n'y a aucune longueur sur ce vin! Mieux en toute fin de soirée (à 5 on n'a pas bu plus de la moitié de la bouteille) mais rien pour écrire à sa mère!
Bref, une grosse déception ici et chez les amis!

J'ai été pas mal plus enthousiaste que toi sur ce vin Alex. J'ai trouvé qu'il avait un superbe nez séducteur, une grande buvabilité, et une longueur appréciable, non pas sur la structure mais davantage dans la durée des saveurs. Assez unique comme genre, c'est normal qu'il divise. De mon côté, si tous les vins natures étaient tous de ce niveau, amenez-en!

Alexandre Trudel

Messages : 936
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Ian Champagne le Sam 4 Oct 2014 - 13:50

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:

Lors de la verticle organisée par Oenopole, Montée de Tonnerre se montrait plus serré que Chapelot. C'était un vin qui se goûtait nettement mois bien ... Chapelot m'avait jeté par terre par contre, avec sa concentration, son ampleur et sa longueur ... il avait moins bien fait paraître Blanchot!

Pour avoir repris Chapelot il y a peu, c'est réellement un grand vin. J'aimerais bien refaire la comparaison avec Montée de Tonnerre dans quelques années ... J'ai du Montée de Tonnerre en cave, avis aux intéressés!

J'abonde entièrement avec ton commentaire Vincent. Même constatation lors de la verticale de MdT du Domaine où nous avions comparé 3 millésimes avec Chapelot.

Le vignoble de maturité froide qu'est Chablis permet aux différences d'exposition et de sols de s'exprimer. Chapelot se dévoile souvent mieux en jeunesse alors que MdT commande la patience. Les 2010 du Domaine m'apparaissent tendres vs ceux d'autres domaines réputés.

Pour ce qui est des prix, les prix départ-chais chez Raveneau sont fort raisonnables (souvent moins chers que certains négoces). Cela se reflète sur la carte des restos. Je souhaiterais seulement qu'il y en ait plus pour les particuliers, ce qui éviterait de commettre autant d'infanticides...

FYI: http://lefrancbuveur.com/dans-mon-verre/degustation-du-tonnerre/
avatar
Ian Champagne

Messages : 756
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 42
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 4 Oct 2014 - 16:00

Ian, il me semble que Raveneau fait toujours des vins plutôt accessibles. En ce sens, ce sont d'exceptionnels vins de restauration.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7206
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Yves Martineau le Sam 4 Oct 2014 - 16:14

Alexandre Trudel a écrit:
Alexandre Deslauriers a écrit:

Dégusté jeudi avec des amis, sans prise de notes... Ça n'a pas fait l'unanimité!!!! Une couleur qui fait effectivement peur. Un nez assez aromatique mais dans un registre plutôt simple, c'est en bouche que ça se gâte... Un perlant qui perdure un bon moment; une attaque très simple avec un milieu de bouche sur l'acidité, une petite pointe sucrée et le tout se termine....tellement rapidement! Il n'y a aucune longueur sur ce vin! Mieux en toute fin de soirée (à 5 on n'a pas bu plus de la moitié de la bouteille) mais rien pour écrire à sa mère!
Bref, une grosse déception ici et chez les amis!

J'ai été pas mal plus enthousiaste que toi sur ce vin Alex. J'ai trouvé qu'il avait un superbe nez séducteur, une grande buvabilité, et une longueur appréciable, non pas sur la structure mais davantage dans la durée des saveurs. Assez unique comme genre, c'est normal qu'il divise. De mon côté, si tous les vins natures étaient tous de ce niveau, amenez-en!

Soit que le vin divise, soit que vous n'avez pas pris exactement le même vin, les vins natures étant plus susceptibles aux variations de bouteilles...
avatar
Yves Martineau

Messages : 4880
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par daniel.seriot le Sam 4 Oct 2014 - 16:33

Il y a un moment où il faut remettre l'église au milieu du village.
Je n'avais pas réagi à l'enthousiasme de Patrick Désy, mais si le cépage Trousseau, donnait de grand vin, on le saurait. Certains dégustateurs évoquent le manque de structure, c'est bien la caractéristique du cépage. Même si l'aromatique est très séduisante, à mon avis on ne fait pas de grand vin sans structure. Tout ce que j'ai pu goûter chez Tissot et Ganevat ( je n'ai pas goûter Borniard, mais c'est programmé sur le millésime 2012) ne m'a jamais semblé jouer dans la cour des grands vins
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Frederick Blais le Sam 4 Oct 2014 - 17:19

daniel.seriot a écrit:Il y a un moment où il faut remettre l'église au milieu du village.
Je n'avais pas réagi à l'enthousiasme de Patrick Désy, mais si le cépage Trousseau, donnait de grand vin, on le saurait. Certains dégustateurs évoquent le manque de structure, c'est bien la caractéristique du cépage. Même si l'aromatique est très séduisante, à mon avis on ne fait pas de grand vin sans structure. Tout ce que j'ai pu goûter chez Tissot et Ganevat ( je n'ai pas goûter Borniard, mais c'est programmé sur le millésime 2012) ne m'a jamais semblé jouer dans la cour des grands vins

Si c'est possible pour toi de mettre la main sur le trousseau du Douro "Bastardo" c'est assez intéressant. Un cépage très hâtif avec peu de couleur qui a été planté en abondance dans les années 1700 au Portugal mais finalement abandonné après le phylloxéra par manque d'attribut que l'on veut dans le Porto. Mais s'il y a un endroit où il peut palier ce manque de structure c'est bien le Douro. Niepoort et Conceito en font de très beaux examples.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1772
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Patrick Ayotte le Dim 5 Oct 2014 - 10:42

Yves Martineau a écrit:
Vérité Sonoma County 1998
Nez chocolaté charmeur, cassonade, bleuets.
La bouche est très mûre, caricaturale au début, beaucoup mieux ensuite. Rond et voluptueux, pas grand, mais savoureux et tout de même assez bien équilibré, dans un style démonstratif. J'aime sa finale épicée, sur le chocolat amer. Très bien finalement, mais il partait de loin pour moi. 90-91 pts

Yves, selon ce que j'ai trouvé, le vin (en 1998) serait fait de 90% Merlot et 10% CS...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2833
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par daniel.seriot le Dim 5 Oct 2014 - 10:51

Merci Frederick pour les informations sur ce Trousseau portugais, si je peux en trouver une bouteille, je le goûterai avec plaisir et attention.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Patrick Essa le Dim 5 Oct 2014 - 12:17

J'ai pu déguster des vins célèbres ces derniers jours, avec hélas de nombreuses déceptions au regard de leurs prix et pedigrees. Cela devient récurent et ennuyeux et les décoctions de chêne sur des fruités confits m'ennuient. En revanche le domaine Chanzy a su me plaire avec son Bouzeron - un "Village" issu de l'Aligoté - "Les Trois" 2013. Vinifié par JB Jessiaume le vin s'est montré frais, fringant et très typé de ce secteur au caractère vif affirmé. Pas cher, bon, pur...j'apprécie de plus en plus ses noms moins huppés.
avatar
Patrick Essa

Messages : 937
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par daniel.seriot le Dim 5 Oct 2014 - 16:35

Encore deux vins d'Alsace...pour ceux qui aiment cette région.

Alsace : Domaine de l’Agapé : Rosacker 2007
La robe or vif est brillante, le nez intense et séduisant évoque les agrumes mûrs (citrons et oranges), les fleurs blanches, la verveine, avec des notes de melon, et légèrement naphtées. La bouche est nette, pure, bien centrée dans un corps fusiforme, plein d’une bonne densité, ample, charnu, frais, rehaussé d’intenses agrumes. La belle fraîcheur inhérente au millésime et au terroir allonge la finale, précise, très pure, élégante, soutenue, « sèche », savoureuse (agrumes dominants, notes florales, et élégamment naphtées). Elle est ponctuée par de nettes et salivantes notes salines. Noté 17, voir plus dans deux ou trois ans. Note plaisir 17

Alsace : Domaine Burn : Riesling : Clos Saint Imer : La Chapelle 1999
La robe offre une teinte or soutenue, Le bouquet est intense et avenant, avec des arômes d’oranges et de citron bien mûrs, de fruits secs, de safran, de léger curry, et des notes terpéniques et fumées. L’attaque est charnue presque grasse, le centre dans la continuité, est assez frais, et savoureux. La finale, d’une bonne persistance aromatique complexe est veloutée, mais l’envergure et la longueur sont limitées par un manque de tonicité, et une sensation nette de sucres résiduels assez marqués. Noté 15, même note plaisir.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Invité le Dim 5 Oct 2014 - 19:42

daniel.seriot a écrit:Il y a un moment où il faut remettre l'église au milieu du village.
Je n'avais pas réagi à l'enthousiasme de Patrick Désy, mais si le cépage Trousseau, donnait de grand vin, on le saurait. Certains dégustateurs évoquent le manque de structure, c'est bien la caractéristique du cépage. Même si l'aromatique est très séduisante, à mon avis on ne fait pas de grand vin sans structure. Tout ce que j'ai pu goûter chez Tissot et Ganevat ( je n'ai pas goûter Borniard, mais c'est programmé sur le millésime 2012) ne m'a jamais semblé jouer dans la cour des grands vins

Daniel, il faut goûter Ganevat, Tissot ET Bornard pour comprendre le trousseau. Comme le fait remarquer Yves, on est dans le monde du nature; c'est encore plus capricieux + pas tous les palais qui ont l'habitude. Pour en avoir bu une demi-douzaine de bouteilles depuis l'été, c'est un vin qui ne laisse personne indifférent. Grand vin? Je ne pense pas. J'ai d'ailleurs abaissé ma note autour de 16,5/20. Ça reste, cela dit, une pure merveille eu égard au prix.


Dernière édition par Patrick Désy le Dim 5 Oct 2014 - 19:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Invité le Dim 5 Oct 2014 - 19:43

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Patrick Désy a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Ce soir un Raveneau Montée de tonnerre 2010 au resto, je tenterai de revenir avec mes impressions.

Grande bouteille. Sa concentration et son profil au fil du rasoir me donne à penser qu'il est supérieur au Chapelot qui me semble plus ample et plus immédiat dans ce millésime.

Lors de la verticle organisée par Oenopole, Montée de Tonnerre se montrait plus serré que Chapelot. C'était un vin qui se goûtait nettement mois bien ... Chapelot m'avait jeté par terre par contre, avec sa concentration, son ampleur et sa longueur ... il avait moins bien fait paraître Blanchot!

Pour avoir repris Chapelot il y a peu, c'est réellement un grand vin. J'aimerais bien refaire la comparaison avec Montée de Tonnerre dans quelques années ... J'ai du Montée de Tonnerre en cave, avis aux intéressés!

Partant! J'ai un trio de Chapelot 2010 en cave Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 5 Oct 2014 - 22:30

Rendez-vous pris pour 2020!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7206
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Invité le Dim 5 Oct 2014 - 22:45

Pas mal de bouteilles durant le week-end. Ces deux-là m'ont fait tripper:

Du bon! Du cab franc qu'on boit comme du petit-lait. 12,5%. Gourmand tout en gardant ce qu'il faut d'austérité. Menoum!!! 16/20


Du sérieux. Volupté, race, intensité, fraîcheur, équilibre, profondeur, finesse et personnalité. Tout y est. Lui aussi à 12%. C'est cher, certes, mais ça ramasse des grosses coches. Grand plaisir. 18/20

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Michelle Champagne le Lun 6 Oct 2014 - 9:54

Patrick Essa a écrit:J'ai pu déguster des vins célèbres ces derniers jours, avec hélas de nombreuses déceptions au regard de leurs prix et pedigrees. Cela devient récurent et ennuyeux et les décoctions de chêne sur des fruités confits m'ennuient. En revanche le domaine Chanzy a su me plaire avec son Bouzeron - un "Village" issu de l'Aligoté - "Les Trois" 2013. Vinifié par JB Jessiaume le vin s'est montré frais, fringant et très typé de ce secteur au caractère vif affirmé. Pas cher, bon, pur...j'apprécie de plus en plus ses noms moins huppés.

Bienvenue dans le club!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1287
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Michelle Champagne le Lun 6 Oct 2014 - 10:27

Hier, j'ai dégusté pour la première fois, un Chablis du Domaine Raveneau, soit le 2011.  Un nez expressif d'agrumes, citrons frais et une pointe de melon et de pierre à fusil. L'attaque est ronde, ce qui me déstabilise un peu mais le tout est soutenu par un acidité fraîche. La longueur est moyenne et meurt en emportant avec elle la minéralité...laissant un peu d'amertume. Beau Chablis d'entrée de gamme que j'aurais préférée goûter dans un millésime plus tendu.
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1287
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Michel Therrien le Lun 6 Oct 2014 - 10:30

Michelle Champagne a écrit:Hier, j'ai dégusté pour la première fois, un Chablis du Domaine Raveneau, soit le 2011.  Un nez expressif d'agrumes, citrons frais et une pointe de melon et de pierre à fusil. L'attaque est ronde, ce qui me déstabilise un peu mais le tout est soutenu par un acidité fraîche. La longueur est moyenne et meurt en emportant avec elle la minéralité...laissant un peu d'amertume. Beau Chablis d'entrée de gamme que j'aurais préférée goûter dans un millésime plus tendu.

En accord.....je plussoie!
Richesse et rondeur mais avec fraîcheur....style Raveneau.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7387
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Ian Champagne le Lun 6 Oct 2014 - 11:17

Michelle Champagne a écrit:Hier, j'ai dégusté pour la première fois, un Chablis du Domaine Raveneau, soit le 2011.  Un nez expressif d'agrumes, citrons frais et une pointe de melon et de pierre à fusil. L'attaque est ronde, ce qui me déstabilise un peu mais le tout est soutenu par un acidité fraîche. La longueur est moyenne et meurt en emportant avec elle la minéralité...laissant un peu d'amertume. Beau Chablis d'entrée de gamme que j'aurais préférée goûter dans un millésime plus tendu.

Simple curiosité: la bouteille fut bue sur quel intervalle de temps?
avatar
Ian Champagne

Messages : 756
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 42
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 6 Oct 2014 - 12:01

Quelques vins ce week-end au cours de différents soupers :

Buisson-Charles Les Cras meursault 1er cru 2008 : La précédente bouteille m’avait semblé plus évoluée et matte. Vin bien différent cette fois. Couleur jaune aux reflets verts. Nez de fruits secs, de pomme golden, de citron, avec une minéralité fumée et saline en second plan. Bouche sur la longueur, tendue sans être mince, au grain fin. Très belle longueur, sur une impression crayeuse. Ensemble harmonieux, équilibré et frais qui me semble tout à fait cohérent avec l’idée que je me fais de ce cru. Très bien.

Henri Germain Limozin meursault 2009 : Nez de crème anglaise, de poire mûre, de fleur blanche et de praline. Bouche large et opulente, mais sans mollesse, le tout conservant même un magnifique éclat. Ensemble généreux, savoureux, bien jeune et qui semble maintenant parfaitement en place, alors que j’avais trouvé ce vin moins réussi qu’à l’habitude sur ce millésime. Une petite année de repos lui a fait le plus grand bien, sa vinosité paraissant maintenant parfaitement maîtrisée, avec une fraîcheur et un éclat retrouvés. Très bien, voire plus.

Buisson-Charles En Chiveau pommard 2009 : Le nez a besoin d’un peu d’air pour pleinement se révéler. On y trouve des notes de fruits rouges bien mûrs, de fumée, d’épices et de terre brune. La bouche est un régal, mûre, ronde, les tanins sont fins, l’ensemble est juteux et de bonne longueur. Pas le vin le plus complexe, mais ce terroir venté et pentu, faisant face au nord, semble avoir été magnifié par ce millésime chaud et généreux. Bien, voire plus.

Roumier Les Cras chambolle-musigny 1er cru 2011 : Je continue mon exploration de ce millésime, avec une petite folie … Nez juvénile qui demande du temps et un peu d’attention. Il se révèle toutefois captivant et magnifique, profond et détaillé, à la fois fin et généreux. Notes de fruits noirs, d’encens, de rose et de violette, de poivre blanc et d’épices douces. La bouche est de même grandeur, séveuse et pleine, mais fine, aérienne et mûre à la fois, expansive et dotée d’une magnifique persistance aromatique. Encore là, pas l’exemple le plus profond ni le plus structuré de ce cru, mais bon dieu qu’on se régale! Excellent et même davantage, et renversant compte tenu du millésime.

Jean-Michel Gérin Valinière côte-rôtie 2010 : Couleur noire, aux reflets violacés, sans être tout à fait opaque toutefois. Nez de cassis, de mûre, de charbon, de poivre concassé et de viande grillée. Bouche pleine, concentrée, structurée certes, mais sans sévérité. Un peu sur la réserve aromatiquement, il montre de très belles qualités structurelles (profondeur, longueur, maturité des tanins). Il ressemble peut-être davantage à un Cornas ou un Hermitage, à cause de son côté sérieux et structuré. Potentiellement excellent.

Clos du Rouge Gorge vin de pays des côtes catalanes 2011 : J’aime beaucoup les vins de ce domaine du Roussillon. Si les vins présentent souvent une petite réduction et un peu de gaz à l’ouverture, une quinzaine de minutes de carafe corrige le tout. Nez expressif de fleur mauve (lys, lilas), de charbon de bois, de fruits noirs frais, de poivre blanc et de viande fumée. Bouche éclatante, juteuse et fraîche, finement minérale. Texture aérienne, avec une finale plus appuyée où l’on sent que le vin en a sous la pédale. Finale minérale, sur des notes de graphite et d’encre. Tanins fins, beaucoup de vigueur et d’éclat, avec une intensité aromatique que je trouve trop rarement à ces latitudes. Décidément, je crois préférer le Roussillon au Languedoc. Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7206
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Frederik Boivin le Lun 6 Oct 2014 - 12:19

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:

Roumier Les Cras chambolle-musigny 1er cru 2011 : Je continue mon exploration de ce millésime, avec une petite folie … Nez juvénile qui demande du temps et un peu d’attention. Il se révèle toutefois captivant et magnifique, profond et détaillé, à la fois fin et généreux. Notes de fruits noirs, d’encens, de rose et de violette, de poivre blanc et d’épices douces. La bouche est de même grandeur, séveuse et pleine, mais fine, aérienne et mûre à la fois, expansive et dotée d’une magnifique persistance aromatique. Encore là, pas l’exemple le plus profond ni le plus structuré de ce cru, mais bon dieu qu’on se régale! Excellent et même davantage, et renversant compte tenu du millésime.


[jalousie]

[envie]

[chanceux!]
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1770
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Yves Martineau le Lun 6 Oct 2014 - 12:47

Vincent, il te parait prêt à boire ce BC Pommard 2009?
avatar
Yves Martineau

Messages : 4880
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 septembre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum