Derniers sujets
» Bonne Saint-Jean!
Aujourd'hui à 0:57 par Jean-Philip Journeault

» Bordeaux 2016
Hier à 21:28 par Mario Vaillancourt

» Semaine du 18 juin 2017
Hier à 10:33 par Stéphanie Chénier

» Martin Bouygues nouveau propriétaire du Clos Rougeard
Hier à 9:33 par Stéphanie Chénier

» Le Club Chasse et Pêche
Hier à 7:05 par Vincent Messier-Lemoyne

» Domaine Buisson-Charles
Ven 23 Juin 2017 - 22:54 par Ian Champagne

» Ce qui nous lie
Ven 23 Juin 2017 - 17:14 par Yves Martineau

» Vente de Domaine
Ven 23 Juin 2017 - 11:03 par Stéphanie Chénier

» Votre plus ancien achat toujours en cave
Ven 23 Juin 2017 - 0:31 par Michel Beauchamp

» Chablis 2015
Jeu 22 Juin 2017 - 23:25 par Yves Martineau

» Arrivage Signature/Cellier 22 juin
Jeu 22 Juin 2017 - 12:41 par Michel Therrien

» Dégustation - Sauvignon blanc de plus de 5 ans
Jeu 22 Juin 2017 - 12:33 par Pierre Beauregard

» Bonne fête des pères
Jeu 22 Juin 2017 - 8:31 par Mario Vaillancourt

» Ne devrait-on pas voir les Raveneau ce jeudi 22 juin?
Mer 21 Juin 2017 - 23:11 par Simon Dagenais

» Les albums de 2016
Mer 21 Juin 2017 - 7:09 par PhilippeGingras

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Semaine du 6 septembre 2014

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 6 septembre 2014

Message par Michel Therrien le Dim 7 Sep 2014 - 16:36

Pour accompagner tout simplement une bavette de bœuf sur le BBQ,

Côte-Rôtie Champin Le Seigneur 2007, Jean-Michel Gerin IP ReZin à l'époque pour < 70$
Une cuvée ronde avec un 10% viognier.
La robe est cerise foncée.
Le bouquet est complexe au sens qu'il a évolué sur un peu plus de 90 minutes.
Au départ, l'ensemble est animal et lardé. Le fruité noir s'installe pour ensuite faire place à la tapenade, aux fleurs mauves et une touche de poivre. Kirsch et réglisse se sont frayés aussi à notre nez.
La bouche est juteuse, fraiche avec d'abondants tannins fins qui tapissent le palais et une bonne mâche en milieu de bouche. Peut-être pas profond et très long mais quel plaisir!
16,5-17/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7464
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Stéphanie Chénier le Dim 7 Sep 2014 - 17:23

Je ne bois rien d'extraordinaire en ce moment, un Côtes du Roussillon village, mais la saison de la NFL vient de recommencer... Vive les dimanches après-midi d'automne avec du bon vin et du bon football!
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1352
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Yves Martineau le Dim 7 Sep 2014 - 21:33

Daniel Bouland Morgon Vieilles Vignes 2010
Un vin juteux et très bien équilibré, fruité, frais, doté d’une belle minéralité, avec des arômes de réglisse noire. Goûteux, gouleyant et parfumé, vraiment très bon. 90 pts


Hier soir, une cuvée que j'adore, mais qui met souvent plusieurs années à se révéler:

Domaine le Sang des Cailloux Vacqueyras Cuvée Lopy 2011
Nez d'écurie qui disparait vite, remplacé par des cerises, de la réglisse, viande grillée et épices. Un vin viril et civilisé, savoureux, épicé, beaucoup plus ouvert que d'habitude, des tanins ronds, de quoi attendre les 2010. 91 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Patrick Ayotte le Lun 8 Sep 2014 - 8:28

Olivier Rivière Idem Rioja (Gabacho) 2012

Couleur cerise bien foncé, à peine une teinte violette. Nez de fruits noirs et rouges, d’épices (poivre, muscade), d’herbes sèches, de fumée et de poussière de roche. En bouche, les saveurs de fruits apportent gourmandise et l’acidité mélangée à un aspect végétal apportent fraicheur, le tout sur un fond juste assez épicé, fumé, sérieux et minéral. Fut un excellent compagnon aux côtes levées et effiloché de porc BBQ.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par daniel.seriot le Lun 8 Sep 2014 - 16:31

Encore quelques vins bus récemment.

Côte Rôtie : Jamet 2008
Dégusté, sans mise en carafe sur une duré de 48 heures
La robe est soutenue de couleur violine. Le nez ouvert, assez simple, et d’une bonne intensité s’ouvre sur des arômes floraux ( roses et violettes), puis apparaissent au second plan des parfums de cerises, de légère baie de Setchouan, et des notes de cassis. L’attaque est souple, les tanins sont fins et peu marqués, la construction est longiligne, avec une chair délicate et modérée, le centre dans la continuité est souligné par des fruits acidulés. La finale, d’une allonge convenable est élancée, assez svelte, un peu austère, portée par une fraîcheur un peu vive, très florale, avec des fruits frais, et de légères note poivrées, ponctuée par des notes végétales, et une sensation d’amertume qui limite actuellement le plaisir. Note potentielle 15/15,5, note plaisir 14

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée 2004
Première dégustation, après une heure de carafe, et revu 24 heures plus tard
La robe est assez profonde, avec des reflets de teinte sanguine. Le bouquet, plus expressif le deuxième jour évoque l’encens, les roses séchées, les cerises légèrement kirschées, avec des notes épicées, de léger chocolat, et de garrigue. La bouche est veloutée en attaque, les sensations sont ascendantes, le vin se dimensionne, sans outrecuidance, dans un milieu de bouche, d’une bonne tenue, délicatement charnu, rehaussé de fruits épicés. La finale est allongée, persistante, délicate, d’une bonne harmonie, soulignée par les saveurs décelées à l’olfaction. Note potentielle 16/16,5, note plaisir 16
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Yves Martineau le Lun 8 Sep 2014 - 17:02

Daniel, j'en déduis que ce 2004 ne serait pas encore à son apogée?
C'était ma conclusion en décembre dernier, mais depuis je me suis demandé si je n'aurais pas du l'ouvrir 24 heures auparavant, comme pour les Charvin. Tu as fait quoi?
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Yves Martineau le Lun 8 Sep 2014 - 21:32

Haut Bailly a très bien réussi les 2004 et 2007, le test de ce petit millésime était donc encore plus grand.


Château Haut-Bailly Pessac-Léognan 1997
Encore une fois, un petit millésime, mais un vin excellent!
Le nez est très truffé à l'ouverture, s'ajoutent à mesure des notes fumées, du cèdre, du cuir et des prunes. La bouche est un peu austère, avec une belle structure typiquement bordelaise, tous les angles sont arrondis, le vin montre un très bel équilibre, avec plus de chair que j'aurais anticipé. Belle finale, saline (!), d'une longueur respectable. Il ne lui manque que la longueur et la profondeur des grandes années. Impeccable, voire superbe dans le contexte. 89 pts

avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Mario Richard le Lun 8 Sep 2014 - 21:54

Côte-rotie René Rostaing 2004: C'est la deuxième bouteille en deux ans que j'ouvre et ce sont les mêmes sensations, le nez tertiaire est très intéressant de figues, pruneau......Une robe peu évolué, mais la bouche est très déséquilibrée. On a pas assez de tannins pour donner une colonne à ce vin mince et désagréable....je note pas car trop bas....Le lendemain pas mieux.
avatar
Mario Richard

Messages : 21
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par daniel.seriot le Mar 9 Sep 2014 - 10:29

Yves,
Quand je déguste un vin ( que je considère n'être pas encore à son apogée ) sur 24 ou 48 heures, je procède ainsi :
Je prélève un verre, une heure avant la dégustation, pour aérer un peu; après la dégustation , je replace le reste de la bouteille ouverte ( sans la refermer) en cave à 13° et je regoute 24 heures plus tard, même processus pour le lendemain si nécessaire.
Le Châteauneuf du Pape 2004 du Domaine de La Mordorée, déjà bon à l'ouverture était plus épanoui le lendemain. Je pense qu'il sera prêt dans une paire d'années, avec un aération préalable s'il doit être bu rapidement entre plusieurs convives.
Je reste assez sceptique sur une ouverture simple de la bouteille la veille pour un vin jeune (3 à 5 ans), si on ne prélève pas un verre de vin pour faciliter l'aération. Il faut aussi noter que les vins du domaine de la Mordorée sont plus extravertis que ceux de Laurent Charvin pour un même millésime
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Alexandre Trudel le Mer 10 Sep 2014 - 7:00

Avec mon club de dégustation (dont la moitié des membres étaient enrhumés!) c’est récemment tenue chez moi une dégustation visant à explorer les vins du sud de l’Italie (cépages autochtones uniquement). J’ai monté le line-up en essayant d’inclure le plus de régions possibles et le plus de cépages également.

Ce fut un réel plaisir pour moi de découvrir des vins que je connais assez peu. Ce sont pour la plupart des vins avec beaucoup d’authenticité et de caractère. Malgré le climat chaud, aucun vin ne m’a paru trop lourd et mou, ce qui est bon signe! Évidemment il est trop tôt pour faire des conclusions définitives à  partir d’une seule dégustation, mais j’ai tout de même l’impression que cette vaste région dans son ensemble peut encore faire mieux. Trop de vins ont des côtés austères et âpres, avec des tannins souvent rustiques. Faut dire que le virage qualitatif est assez récent dans le sud de l’Italie (à part si on exclut quelques rares gros producteurs comme Mastroberardino), il est normal que beaucoup reste à apprendre. Dans tous les vins dégustés, seulement deux furent des coups de cœur pour moi, et des achats que je vais considérer pour la cave (le Norante et le Titolo).

2 blancs en apéro :

Caruso & Minini Grecanico Terre di Giumara Sicilia IGT 2013 16,60$
100% Grecanico. De mémoire, un jolie petit blanc, qui en offre beaucoup pour le prix, fruit sur les fleurs blanches et la poire, bonne tension. Pureté et vivacité, facile à boire, aucune chaleur malgré le climat sicilien.  87

François Raveneau Chablis 2011
Un chablis exotique, riche, avec un fruit assez dense et gras, mais également tendu et long. Prend de la complexité et de l'ampleur avec le temps. Pour un chablis d'entrée de gamme, la qualité est franchement remarquable. 92

1) 2 Montepulciano, 1 de Latium, 1 de Molise

Sergio Mottura, Nenfro 2010 (Latium)29$
Nez sur le fruit primaire. Un vin franc, sur le fruit, peu travaillé, avec une bonne fraîcheur et une masse tannique sérieuse, mais un peu rêche. Finale rustique, avec une amertume assez appuyée. Bien, mais manque un peu de charme à ce stade. Sera meilleur avec de la bouffe. 88


Di Majo Norante Molise Don Luigi Riserva 2009 (Molise) 38$
Nez sur les fruits mûrs et cuits, pruneaux. Très charmeur, avec un boisé bien présent, des tannins fins, une bonne longueur. Aucun excès de chaleur malgré le millésime. L'élevage luxueux fait penser un peu à bordeaux, mais la bouche capiteuse évoque davantage le Rhône sud. Le caractère épicé lui fait sans aucun doute italien! Coup de coeur. 93


2) 2 Aglianico, 1 de Campanie, l’autre de Basilicate

Mastroberardino Taurasi Radici Riserva 1998 (Campanie) 41$
Notes d'évolution appuyées au nez (champignon, carton mouillé, etc.), si bien que plusieurs croient avoir affaire à un vin bouchonné, mais je ne pense pas. Seulement le vin est un peu fatigué, très tertiaire, le fruit manque d'éclat. Au nez, la tomate et le clou de girofe émerge. La bouche est un peu fluide, le fruit absent. Avec le temps, le vin prend de l'ampleur, révélant une bouche élégante, noble et épicée... mais cet état de grâce ne dure pas très longtemps avant que le tout ne retourne dans les limbes. Avions-nous affaire à une bouteille moins bien conservée? Dans tous les cas, un vin à boire rapidement je dirais. 88


Elena Fucci, Titolo, Aglianico del Vulture 2010(Basilicate) 36,50$
Nez très intense, sur le poivre et le clou de girofe, beaucoup d'épices et d'herbes. Bouche très structurée, magnifique équilibre d'ensemble, un vin passablement complexe et typique (je connais peu l'appellation, mais on a vraiment l’impression d'avoir un vin assez unique en son genre). Le fruit mûr enveloppe confortablement la masse tannique, mais le tout semble assez jeune, le meilleur est sans doute à venir. 91-92+


4) 2 vins siciliens!
Azienda Agricola COS Cerasuolo di Vittoria 2010 : 60% Nero d’Avola & 40% Frappato 36$
Nez un peu métallique sur la fraise des champs et les petits fruits rouges. Vin frais, de style nature, sur le fruit primaire, pas très concentré, plaisant mais sans grande complexité. Un peu cher. 88-89


Girolamo Russo Etna San Lorenzo 2010 : 98% Nerello Mascalese 55$
Nez sur la réserve, un peu de fruits noirs et de cuir. Le vin est beau, élégant, et d'une grande pureté. Belle rondeur caressante, mais finale assez serrée, un peu chaude. Excellent, mais semble unidimentionnel à ce stade. Est-ce que la complexité pourra émerger avec l'âge? 92

3) 4 weirdos
Colli del Mancuso Cirò Ris., Ippolito 18 2009 (Calabre) : 100 % Gaglioppo   26$
Nez un peu rebutant, sur la sueur, le solvant, la pâte de tomate et la noix. Caractère oxydé marqué, si bien que certains évoquent le jura. Le bouche est davantage plaisante, offrant une belle matière, une finale asséchante mais avec des tannins asses fins tout de même. Un autre vin qu'il convient de boire en mangeant. Rustique mais intéressant. 87


Il Falcone Riserva Castel del Monte 2008 (Pouilles) : 70% nero di troia, 30% montepulciano  25$
Nez très végétal, sur la tomate et le poivron. La bouche est également marquée par la verdeur, malgré un boisé qui polit le tout. J'avais un meilleur souvenir de ce vin. Les tannins sont puissants et rugueux. 87


Tenute Rubino Visellio Primitivo Salento 2010 (Pouilles) : 100% Primitivo  32$
Un vin qui évoque clairement le Nouveau Monde, et même plus précisément le cousin américain Zinfandel. Gros fruit mûr. La bouche est riche, chaude, un peu sucrée, mais le tout est bien proportionné. Beaucoup de fruits cuits (presque végétal), mais peu de structure. Exercice de style réussi, qui c'est d'ailleurs mérité un Tre Bichierri. 90


Nanni Copè Sabbie di Sopra il Bosco Terre del Volturno IGT 2010 (Campanie) : 85% Pallagrello nero,  12% Aglianico & 3% Casavecchia. 44$
Beau nez assez profond, viandeux et sanguin. Robe très opaque. Structure très étrange: le vin semble assez mince en début et milieu de bouche, mais il prend considérablement d'ampleur vers la fin, devenant gras et épais. Présence d'un gros fruit mûr, et même d'une certaine fraîcheur... mais paradoxalement on sent un sérieux déficit d'acidité, de vivacité et de tension. Bref, l'épaisseur de fruit peine à camoufler un déficit de structure, la chair ne pouvant pallier la manque d'ossature. 89

Alexandre Trudel

Messages : 956
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par daniel.seriot le Mer 10 Sep 2014 - 11:50

Des vins bus lors d' un repas ( ramequin d'oeufs au Maroilles ) puis lapin à la menthe.

Les vins ont été mis en carafe deux heures avant la dégustation

Chablis : Thomas Pico : Vent d’Ange 2010
La robe offre une teinte or vif, le nez net et expressif évoque le citron bien mûr, la pêche, les fines épices douces, avec des notes florales et légèrement briochées. L’attaque est veloutée, avec un jus d’une excellente maturité, droit dans sa construction, ample, plein et charnu dans un centre très fruité. La finale est allongée, très persistante, riche, bien équilibrée par une fraîcheur suffisante, et mise en valeur par des saveurs appuyées de fruits (citron dominant) d’épices orientales des notes florales et salines. Noté 16, même note plaisir

Sancerre : Gérard Boulay : Monts Damnés 2010
La robe de couleur or clair est brillante. Le bouquet est bien ouvert et frais, avec des arômes d’oranges, de mandarine, de fruits de la passion, de léger safran, et très floraux (roses, pivoine, et même une pointe de violette !). la bouche est pure, précise, d’un séduisant velouté de texture, elle offre une sensation de puissance maîtrisée dans un milieu de bouche, charnu, dense, rehaussé par des fruits éclatants et une impeccable acidité gustative mûre. La finale est longue, harmonieuse, mariant avec bonheur une séduisante douceur tactile et une tonicité de bon aloi, savoureuse ( agrumes, fines épices, fleurs variées) et très saline en ultime sensation. Noté 17, voire plus, note plaisir 16,5
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Patrick Ayotte le Jeu 11 Sep 2014 - 7:09

Domaine Morey-Coffinet Chassagne-Montrachet 2011



De couleur or pâle brillant. Nez explosif sur des notes d’épices que la muscade domine, avec un trait citronné, du pain grillé et de la minéralité. En bouche, il y a des saveurs de citron, de lime, de pêche blanche, un soupçon de pain grillé avec du beurre et une belle acidité qui porte vers une finale minérale. Un vin qui au final, bien que boisé, se boit plutôt bien avec de l’aération. À l'aveugle, j'étais sur un vin beaucoup plus haut dans la hiérarchie (j'avais mentionné jeune Grand Cru...). Fait 13% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Invité le Jeu 11 Sep 2014 - 21:34

2007 Cims de Porrera Priorat Solanes (Courrier Vinicole Espagne)
Couleur Rubis qui est encore vive et pleine de santé.
Vin carafé 2h00.Un nez encore alcooleux (14.5%).Légèrement poivré en mentholé.
En bouche :Tabac blond,prunes sêchés et l'alcool est encore très présent en bouche.Soyeux en début de bouche mais une finale qui est très tertiaire.
Un drôle de goût en bouche. Bu avec un Chili végé...à terminer demain avec le MacNcheese.

88 pts

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Patrick Ayotte le Ven 12 Sep 2014 - 7:55

Domaine Ramonet Chassagne-Montrachet 1er Cru Morgeot 2008



Le vin est or brillant pas trop prononcé. Nez de poire pochée aux épices, citron confit et un beau vent de fraîcheur. En bouche, c’est un beau mélange de densité, de profondeur avec une tension en début de bouche qui se termine sur une longue finale avec une belle acidité. Saveurs de poire, tarte au citron, ananas frais. Délicieux ! Fait 13,5% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Michelle Champagne le Ven 12 Sep 2014 - 9:22

Philippe Gingras a écrit:2007 Cims de Porrera Priorat Solanes (Courrier Vinicole Espagne)
Couleur Rubis qui est encore vive et pleine de santé.
Vin carafé 2h00.Un nez encore alcooleux (14.5%).Légèrement poivré en mentholé.
En bouche :Tabac blond,prunes sêchés et l'alcool est encore très présent en bouche.Soyeux en début de bouche mais une finale qui est très tertiaire.
Un drôle de goût en bouche. Bu avec un Chili végé...à terminer demain avec le MacNcheese.

88 pts

Ouvrir un Cims 2007 aujourd'hui est à mon avis, un infanticide...bien que je m'explique mal les "prunes séchées" et "une finale très tertiaire" scratch Je pense qu'il s'agit d'une mauvaise bouteille!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1382
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Invité le Ven 12 Sep 2014 - 10:00

Michelle Champagne a écrit:
Philippe Gingras a écrit:2007 Cims de Porrera Priorat Solanes (Courrier Vinicole Espagne)
Couleur Rubis qui est encore vive et pleine de santé.
Vin carafé 2h00.Un nez encore alcooleux (14.5%).Légèrement poivré en mentholé.
En bouche :Tabac blond,prunes sêchés et l'alcool est encore très présent en bouche.Soyeux en début de bouche mais une finale qui est très tertiaire.
Un drôle de goût en bouche. Bu avec un Chili végé...à terminer demain avec le MacNcheese.

88 pts

Ouvrir un Cims 2007 aujourd'hui est à mon avis, un infanticide...bien que je m'explique mal les "prunes séchées" et "une finale très tertiaire" scratch Je pense qu'il s'agit d'une mauvaise bouteille!

Je ne crois pas que la bouteille était défectueuse mais en effet...bien trop jeune pour ouvrir !! Je vais revoir ce soir et je reviendrai sur le Cr pour les prûnes..c'était p-ê le chili qui me donnait ce goût là qui sait !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par daniel.seriot le Ven 12 Sep 2014 - 11:23

Le premier vin commenté m'a été proposé à l' aveugle, par un ami.

Haut-Médoc : Sociando Mallet 2011
Carafé deux heures et dégusté à l’aveugle
La robe est profonde, avec des reflets de teinte sanguine. L’olfaction est nette et assez expressive, avec des arômes de cassis et myrtilles, d’épices variés, d’élevage mesuré et de bonne qualité, et des notes de violettes, de poivrons rouges et un peu verts. L’attaque est nette franche, puis les tannins se raffermissent dans un centre bien charpenté strict, et fruité. La finale est tannique, même un peu dure, fraîche, assez amère et astringente, avec des notes végétales et légèrement poivronnées qui dominent les saveurs décelées à l’olfaction. Note plaisir 12. A attendre 15 ans pour que tout se fonde, et que le vin soit plus harmonieux.

Saint Emilion : les Gravières 2010
Carafé deux heures avant la dégustation
La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine. Le nez, intense et avenant, évoque les cerises noires (fruits et noyaux), un léger cassis, la rose séchées, les épices orientales, et un élevage qualitatif (encens et léger moka). L’attaque est très veloutée, les tannins mûrs se trament avec énergie, puissance, densité, avec un contour de grain charnu dans un centre rehaussé d’intenses fruits épicés. La finale est très persistante, allongée, d’une bonne fraîcheur, très soutenue par des tannins un peu plus fermes, savoureuse (fruits, épices, et notes florales). Noté 16,5, note plaisir 16. Attendre son dixième anniversaire pour davantage de plaisir.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Alain Roy le Ven 12 Sep 2014 - 17:40

Mazzano 2001, Amarone della Valpolicella, Masi, cadeau de babbo à fratello, +ou- 100$.

Robe particulière, j'aurais le goût de dire à l'italienne, profonde et d'un rouge sang de bœuf. Arômes de sous-sol à babbo, cèdre mouillé, moisissure légère, suivi de fruits envoûtants, rouges, confits, aimés. Wow, c'est bon en ta...Il caresse le gosier de tous les convives avec la même classe de son fruit éclatant, agrémenté d'une fine pointe de sucre et d'une amertume d'une noblesse des plus attendrissantes...13 ans, tout fait, tout fin...Pour moi c'est grand...Il surpasse le rosé de la Gallo Family !
avatar
Alain Roy

Messages : 1843
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 13 Sep 2014 - 13:04

Sympathique lunch entre amis hier. Les vins, à l’exception du Duval-Leroy et du Maiden, ont été servis en pure aveugle :

Duval-Leroy rosé champagne brut : Nez de fleur et fruits mûrs. Bouche ample, texture crémeuse, mais fine. Dosage modéré, ensemble charmeur, sans grande profondeur ni complexité, probablement vendu un peu trop cher, mais fort plaisant au demeurant. Bien, voire plus.

Emmerich Knoll Durnsteiner Ried Schutt riesling smaragd 2010 : Nez de fruit blanc, d’agrumes frais, de fumée, de conifère et de lilas. Bouche plutôt ample, sans être grasse, d’impression légère et fine, à la texture aérienne, très racée. On sent une certaine richesse, alors que l’ensemble est parfaitement sec et une réelle tension, sans impression acide vive toutefois. Un vin harmonieux, élégant, qui demande qu’on s’y arrête pour en saisir toute la race et la profondeur. Très grande persistance aromatique. Excellent.

Château Bel Air Marquis d’Aligre margaux 1996 : Nez poussiéreux, sur des notes de poivron grillé, de poivre, de tabac et de feuilles mortes. Prend un peu de fruit (prune, cassis) à l’aération, de même que des notes d’épices. Bouche pleine, charnue et plutôt puissante, qui tout de suite évoque un beau millésime. Finale soutenue, parfumée, soutenue par des tanins fins, aboutis. Une histoire bien différente au nez et en bouche … peut-être le nez avait-il besoin d’air, car il me semblait plus avenant au cours du repas. Très bien, voire plus.

Château Chasse-Spleen haut-médoc GCC 1982 : Nez sanguin sur la viande rôtie, les fruits rouges et noirs compotés, la boîte à cigare et la terre humide. Attaque ronde, bien en chair, gourmande et suave, sans être très complexe ou particulièrement précise. Finale de longueur correcte où l’on perçoit un très léger assèchement. Des notes de raisin de corinthe et de pruneau évoquent un millésime chaud. À l’aveugle, et j’étais celui qui le voyait le plus vieux et de loin, je pensais qu’il s’agissait d’un 1989 ! Un tour de force que ce millésime qui permet à des crus secondaires une telle tenue à plus de 30 ans ! Très bien, voire plus.

Henschke Mount Edelstone shiraz barossa 2003 : Couleur noire aux reflets violacés, encore quasi opaque. Nez de charbon, de bleuet, de crème de cassis, d’encens, de violette, de viande grillée et d’eucalyptus. Ensemble baroque certes, mais complexe et précis, sans que rien ne semble forcé, et, à l’élevage discret, voire absent. Bouche puissante et tonique, mais qui affiche une réelle fraîcheur, conférant à cette masse fruitée crémeuse au départ, un caractère presque croquant en milieu de bouche. Finale longue, structurée et précise, aromatique et structurelle à la fois, comme une grande syrah de Cornas ou d’Hermitage, malgré que la gamme aromatique soit bien différente. Absence totale de chaleur, de tanins gommeux, de boisé indu ou même de caractère décadent comme il arrive souvent d’en trouver dans cette région. Un très beau vin, qui affiche encore une jeunesse insolente. Excellent, voire plus.

Jean-Michel Stephan Coteaux du Tupin côte-rôtie 2008 : Nez très expressif, de cassis frais, de viande fumée, de poivre blanc concassé, d’olive noire et de fleur mauve. Bouche craquante, de bon volume, mais aérienne, possédant un éclat tel, que je ne peux m’empêcher de penser à un vin ‘’nature’’ et de l’associer à ce vigneron unique. Finale parfumée, tanins fins et minéraux, avec quelque chose d’envoûtant. Pas le vin le plus puissant, mais très clairement le côté le plus fin et le plus séduisant de ce cépage magnifique. J’hésitais entre 2004 et 2006 et ai été absolument étonné d’apprendre qu’il s’agissait d’un 2008. À n’en pas douter, ce vigneron à la signature forte possède une forme de génie. Excellent.

Harlan The Maiden napa 2003 : Première rencontre pour moi avec les vins de cette maison mythique. Nez de prune, de havane, de lait au chocolat, de terre noire, avec de petits accents vanillés rappelant son élevage. Le tout semble encore primaire, mais affiche une réelle profondeur. Bouche large, opulente, au fruit crémeux, à la texture veloutée, mais qui évite de verser dans la lourdeur. Finale longue, luxueuse tant par la richesse de ses tanins que par l’exotisme de son élevage. Si ce n’est pas a priori le type de vins qui me plaît beaucoup, je dois reconnaître que celui-ci est élaboré de manière absolument parfaite et je pense même qu’il pourrait paraître encore meilleur dans quelques années en se complexifiant tant il se montre aujourd’hui d’une insolente jeunesse. Potentiellement excellent.

Château Dereszla 6 puttonyos tokaji aszu 2006 : Nez de tarte à l’abricot, de zestes d’agrumes confits, d’ananas, de miel chaud, de pâtisserie et de crème anglaise. Le tout est jeune, botrytisé, mais parfaitement net. Attaque riche, moelleuse et pleine qui, progressivement fait place à une acidité tonifiante qui allonge finement la bouche, jusqu’à rendre la finale aérienne et expansive. Un vin botrytisé, mais pur, riche, mais frais, tout à fait délicieux. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7352
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Frederik Boivin le Sam 13 Sep 2014 - 13:25

Merci pour le CR Vincent - il reflète bien les vins dégustés!

Bien que le clou du repas n'était pas le vin mais la présence de Hubert (! mais c'est qu'il est mignon et si gentil !), les vins étaient effectivement de très beau niveau. Jour fruit, ce vendredi!!!

J'ai particulièrement apprécié le Mt Edelstone et le Stephan. Puis... avec l'aération, pour les rares qui sont restés plus tard... le Maiden était vraiment superbe. Mais sincèrement, que de beaux vins, quoique le Knoll était moins dans ma palette de couleur.

Je fusse également très surpris de la qualité du vieux Chasse-Spleen - comme c'est plaisant de boire de vieux Bordeaux! Première rencontre aussi avec Bel-Air Marquis d'Aligre, rencontrer fort appréciée!

Je suis souvent libre les vendredis midi! On remet ça!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1777
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par daniel.seriot le Sam 13 Sep 2014 - 16:58

Dégustations de l'été, avec enfin! un Beaucastel 1999 sans déviation aromatique Cool

Côtes du Rhône : Domaine de La Mordoré : Dame Rousse 2012

La robe est assez soutenue de couleur violine, le nez net et expressif évoque les fruits noirs, les fines épices et les herbes aromatique. L’attaque est fraîche, les tannins au grain fin enrobés par une chair fine, sont doté d’une juste fermeté qui donne du tonus dans un centre d’un bon maintien et très fruité. La finale est élancée, fraîche, persistante, très aromatique (fruits, épices, et note de garrigue). Noté 15, même note plaisir

Châteauneuf du Pape : Beaucastel 1999
La robe est soutenue de teinte rubis à grenat, légèrement évoluée au bord du verre. Le bouquet, net et intense, évoque les pruneaux, les cerises, la boite à épices, le thym, avec des notes chocolatées, de sous-bois, et de léger cuir. La bouche est très veloutée, les tannins fondus sont enrobés par une chair bien formée et délicate, le milieu de bouche un peu plus énergique est bien tenu, tout en conservant une bonne douceur tactile, et mis en valeur par des fruits épicés. La finale est allongée, assez moelleuse, soutenue, d’une bonne harmonie, soulignée par les saveurs expressives décelées à l’olfaction, ponctuée de notes mentholées. Noté 16, même note plaisir
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Richard Philippe Guay le Sam 13 Sep 2014 - 20:33

Figeac 2000. cr demain mais que c'est bon un Bordeaux à maturité...

Richard Philippe Guay

Messages : 909
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Patrick Ayotte le Sam 13 Sep 2014 - 21:04

Domaine Val Caudalies Vidal Dunham 2013

Couleur paille brillante. Nez de citron, de fleur, un peu de pamplemousse, de miel doux. En bouche, zeste de citron, orange, pamplemousse, du sucre résiduel est perceptible, mais l’acidité et une pointe d’amertume apporte de la fraîcheur. Beau produit d’ici. Fait 12,5% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Yves Martineau le Dim 14 Sep 2014 - 10:41

Domaine François Cotat (Paul & François) Sancerre La Grande Côte 2008
J'ai eu le plaisir de prendre ce vin Au Filet.
Un nez envoûtant de bord de mer, un peu d'iode, de pierre à fusil, soupçon de miel. Bouche ronde en attaque, avec cette richesse typique de la Grande Côte, mas la finale est bien celle d'un vin sec, avec des notes crayeuses qui s'allongent et fascinent. Précis, complexe et fin, c'est un grand vin, bien jeune, mais déjà fascinant! 93-94+ pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 15 Sep 2014 - 21:08

Samedi soir, alors que le domaine lançait ses vendanges :

Buisson-Charles Charmes meursault 1er cru 2008 : Couleur finement dorée, bien brillante par contre. Nez de fruits jaunes et blancs, agrémenté de pain grillé, d’amande rôtie, de muscade et de gingembre confit. Bouche plutôt large, tactile, sans être réellement grasse. Elle offre une impression de douceur, de moelleux, tout en demeurant parfaitement sèche. Le tout se resserre et la finale se révèle tonique, salivante, avec de la poigne, sur de nobles notes touches de jasmin et d’acacia. Un vin intense, un peu baroque, plus de bouche que de nez, mais dont la texture a quelque chose de captivant, évoquant la magie de ce cépage parfois si malheureusement banal. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7352
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 6 septembre 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum