Derniers sujets
» Votre plus ancien achat toujours en cave
Hier à 23:36 par Stéphanie Chénier

» Foillard Côte de Py 2014
Hier à 19:53 par Patrick Ayotte

» Semaine du 14 mai 2017
Hier à 19:51 par Patrick Ayotte

» It is happening again...
Dim 21 Mai 2017 - 19:55 par Patrick Pollefeys

» Bouchon DIAM
Dim 21 Mai 2017 - 11:34 par Michel Therrien

» Club des vins d'Abitibi-Ouest
Ven 19 Mai 2017 - 16:08 par Mario Vaillancourt

» Arrivage Signature - 18 mai 2017
Ven 19 Mai 2017 - 16:00 par Mario Vaillancourt

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Mer 17 Mai 2017 - 7:07 par Yves Martineau

» Arrivage du 18 mai à la Signature Mtl
Mar 16 Mai 2017 - 21:12 par Patrick Ayotte

» Semaine du 7 mai 2017
Mar 16 Mai 2017 - 20:34 par Patrick Ayotte

» Beaujolais "Deluxe"
Mar 16 Mai 2017 - 4:05 par Michel Therrien

» Bonne fête des mères
Dim 14 Mai 2017 - 16:27 par Michel Therrien

» Signature ou Entrepôt
Sam 13 Mai 2017 - 9:32 par Yves Martineau

» Club de dégustation de Mtl :Wild Card
Sam 13 Mai 2017 - 0:14 par PhilippeGingras

» Solde du 19 au 21 mai 2017 - Points bonis
Ven 12 Mai 2017 - 16:02 par Jonathan Ménard

Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Semaine du 31 août 2014

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Félix Bertrand le Jeu 4 Sep 2014 - 22:15

Vignoble du Marathonien Vin de Glace 2007

Un vin à la robe dorée, presque cassonade. Beau nez évoquant les fruits confits, les abricots, la pelure d'orange, la confiture de coings. La bouche est sirupeuse. Très sucré, on a presque l'impression de prendre une bouchée de tarte au sucre, avec une touche tropicale et mielleuse, où l'abricot est encore bien présent, avec une pointe d'amandes. J'en prend un verre, puis un deuxième… mais incapable d'un 3e avec tout ce sucre: après tout, rendu là, ce serait de l'abus! Sur l'étiquette, on parle d'un taux de sucre moyen de 42 Brix… Dans tous les cas, une belle surprise "Made in Quebec".

Félix Bertrand

Messages : 69
Date d'inscription : 17/02/2014
Age : 33
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Marc-Olivier Vaillancourt le Jeu 4 Sep 2014 - 23:59

Bornard fait des fermentations carboniques sur ses rouges non?

Marc-Olivier Vaillancourt

Messages : 202
Date d'inscription : 23/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Invité le Ven 5 Sep 2014 - 11:53

Yves Martineau a écrit:
La note me parait élevée, surtout pour un 2012, ça m'intrigue. Des notes de charbon, sur du gamay, ça viendrait d'un élevage en barriques?

10 hl/h. Élevage d'un an environ en foudre et barrique neutres provenant de chez... Genevat.

Du top bojo, Yves! Possiblement une coche au-dessus de Métras, Foillard et autres grands de la région.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Invité le Ven 5 Sep 2014 - 11:53

Marc-Olivier Vaillancourt a écrit:Bornard fait des fermentations carboniques sur ses rouges non?

Je ne crois pas, non, mais je vais vérifier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Invité le Ven 5 Sep 2014 - 11:54

Pour faire suite:

http://blogues.journaldemontreal.com/mechantsraisins/vins/cest-vin-dredi-le-bonheur-du-nature/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par daniel.seriot le Sam 6 Sep 2014 - 11:19

Des vins bus courant août...

Lirac : Domaine de La Mordorée : Reine des Bois ( blanc) 2007
La robe offre une couleur or assez soutenue. Le nez net et expressif évoque une séduisante palette de fruits mûrs (pêche, poire et abricot) agrémenté de fines épices douces, de fenouil, et d’anis léger. La bouche est riche, presque grasse, le vin se développe dans un centre ample, charnu, plein et fruité. La finale d’une allonge convenable, d’une bonne fraîcheur, est assez soutenue, avec des saveurs de fruits, d’épices, d’herbes aromatiques, et de légers amers (peaux et noyaux de fruits). Noté 15, même note plaisir

Lirac : Domaine de La Mordorée : Reine des Bois (rouge) 2006
La robe est profonde, de couleur sanguine, très légèrement évoluée sur les bords du verre. Le bouquet est séduisant et intense, avec des arômes de garrigue, de résineux méditerranéen, de cerises légèrement kirchées, de cassis, de boite à épices, avec des notes  d’olives noires, de tabac et d’humus. La bouche est élégante, très veloutée, les tannins sont enrobés dans une chair de bon aloi, dans un corps fuselé bien rempli, rehaussé de fruits épicés. La finale est très persistante, d’un bon maintien, d’une fraîcheur acceptable, bien mise en valeur par les saveurs complexes décelées à l’olfaction. Noté 16, même note plaisir


Dernière édition par daniel.seriot le Dim 7 Sep 2014 - 4:55, édité 1 fois
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Michelle Champagne le Sam 6 Sep 2014 - 12:24

daniel.seriot a écrit:Des vins bus courant août...

Lirac : Domaine de La Mordorée : Reine des Bois ( blanc) 2007
La robe offre une couleur or assez soutenue. Le nez net et expressif évoque une séduisante palette de fruits mûrs (pêche, poire et abricot) agrémenté de fines épices douces, de fenouil, et d’anis léger. La bouche est riche, presque grasse, le vin se développe dans un centre ample, charnu, plein et fruité. La finale d’une allonge convenable, d’une bonne fraîcheur, est assez soutenue, avec des saveurs de fruits, d’épices, d’herbes aromatiques, et de légers amers (peaux et noyaux de fruits). Noté 15, même note plaisir

Lirac : Domaine de La Mordorée : Reine des Bois (rouge) 2006
La robe est profonde, de couleur sanguine, très légèrement évoluée sur les bords du verre. Le bouquet est séduisant et intense, avec des arômes de garrigue, de résineux méditerranéen, de cerises légèrement kirchées, de cassis, de boite à épices, avec des notes  d’olives noires, de tabac et d’humus. La bouche est élégante, très veloutée, les tannins sont enrobés dans une chair de bon, dans un corps fuselé bien remplis rehaussé de fruits épicés. La finale est très persistante, d’un bon maintien, d’une fraîcheur acceptable, bien mise en valeur par les saveurs complexes décelées à l’olfaction. Noté 16, même note plaisir

Ces Crs me font saliver, ce qui ne semble pas être le cas pour vous scratch Quel élément est manquant pour obtenir une note plus élevée?
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1353
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Pierre Beauregard le Sam 6 Sep 2014 - 13:20



Très belle dégustation jeudi dernier.  En fait, nos sens ont été confrontés à une verticale de Léoville Las Cases dans des millésimes variés dont certains étaient de la catégorie d’un premier grand cru, même des meilleurs premiers.

La dégustation s’est déroulée à bouteille découverte et entre chacun des 6 services, à intervalle d’environ 20-30 minutes entre chaque.  Les services se sont déroulés ainsi :

1-) 1983 : un des plus beau nez de la soirée avec ses notes puissantes de cèdre et de groseille.  La bouche est plutôt évoluée sans toutefois être dotée de notes tertiaires.  Rond, acidité prononcée, un brin végétal et probablement la finale la plus courte de la soirée.  Pour un vin de plus de trente ans, ça demeure vraiment bon. 89 pts.

2-) 1989 : Plus de fruits dans ce vin, tels que mures et groseilles, additionnés de cassis.  Légèrement compotée.  Les tanins sont fins et la bouche m’impressionne tant la matière est présente et que la finale persiste.  Probablement le meilleur 89 bu de LLC bu jusqu’à présent.  91 pts.

3-) 1990 : Oh oh !  On change de registre.  Quel vin.  Un peu de bois, graphite, boite à tabac, les arômes sont omniprésents.  Une matière importante et une longueur interminable.  Grand vin.  94 pts.

4-) 1995 : Un millésime tant attendu après une série difficile.   Des arômes de fumé et de cerise noire.  La bouche se présente soyeuse, ça augure bien mais en milieu de bouche il se produit une certaine cassure faisant (trop) place à l’arrivée d’une acidité tannique non souhaitée.  90 pts.

5-) 1996 : Double wow !  Un autre grand vin.  Des effluves de tabac blond, légèrement vanillé, du cassis et du cèdre.  L’attaque en bouche est importante, grande matière mais toute en rondeur et soyeux.  La finale sera très expressive et d’une longueur impressionnante.  J’ai beaucoup aimé.  95 pts.

6-) 1986 : On l’attendait avec impatience celui-là.  Nos attentes étaient élevées, ce qui me faisait un peu peur.  Hey non !  Le plaisir à l’état pur.  Le plus jeune de la soirée malgré son âge avancé.  Une (surprenante) jeune robe, le nez s’exprime délicatement en des notes de bleuets et mine de crayon.  La bouche impressionne tant il y a du vin dans ce vin.  Si l’attaque est franche et imposante, c’est toujours le même constant en milieu de bouche tant c’est soutenue.  Une touche d’anis en fin de bouche et la plus importante fin de bouche de la soirée.  Je suis comblé. Combien il lui reste d’années devant lui ?  Probablement plusieurs. 97 pts.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1813
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Michel Therrien le Sam 6 Sep 2014 - 15:00

Merci Pierre.
Je ne pense pas avoir déjà dégusté le 86....Parker lui a donné une seule fois 100.....mais 90-96 et 2000 sont de grands vins chez eux.
J'ai dégusté deux grands bordelais cette semaine: Montrose 90 et Clinet 90. Avantage Montrose.....quasi parfait.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7441
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Olivier Collin le Sam 6 Sep 2014 - 16:57

Superbe petite (au sens du nombre de millésimes) verticale de Léoville Las Cases jeudi soir, effectivement... J'ai suggéré à Yvan et les amis cet ordre peu orthodoxe pour espérer un crescendo et préserver quelques comparaisons (1989 vs 1990 et 1995 vs 1996).

Pour compléter le compte-rendu de Pierre, avec lequel je suis d'accord dans les grandes lignes, je dirais :

1) Léoville peut montrer de la finesse... si on l'attend!

Les millésimes 1983, 1989 et 1990 se sont montrés particulièrement fins, tant au niveau aromatique qu'au palais. La réputation d'austérité du cru est méritée, mais le temps avait fait son oeuvre.

J'ai trouvé le 1983 à point, mais pas aussi complexe que Pierre le décrit, du moins en bouche et - comparé aux vins qui allaient suivre - il manquait vraiment de densité. Ceci dit, 89pts est également ma note...

Le 1989 est dans le même style que le 1983, mais plus mûr, un toucher plus complet et une finale bien plus longue. Un vin fondu mais ayant mieux gardé son fruit. Très satisfaisant étant donné le prix demandé sur le marché. 93pts pour bien marquer la différence avec le vin précédent

Le 1990 est un vin époustouflant. Je trouve la note de Pierre faible dans la mesure où on voit souvent sous sa plume (et la mienne!) des vins à 90-91pts qui ne sont vraiment pas de niveau comparable à l'aboutissement atteint avec ce 1990.
Le vin le plus séduisant de la soirée, sans entamer la profondeur, une quille que nous cueillons à son meilleur, je crois. Mémorable et 96pts.

2) Un 1995 qui soulève des interrogations

Le 1995 avait un profil très différent des autres vins : des tanins moins fins, une extraction de matière plus grande qui donne des notes asséchantes et enlève de la précision au vin. On peut prendre le pari de la longue garde, mais j'ai peur qu'il n'arrive jamais à la plénitude du 1990. Environ 91pts.

3) Deux vins qui se rapprochent de la perfection médocaine

Séparés par une décennie, la comparaison du 1996 et du 1986 pour conclure fut vraiment un exercice magique. En plus, avec 7 dégustateurs les quantités permettaient vraiment de donner un sens à l'exercice.

Le 1996 est un bébé. Il a encore un merveilleux fruité de jeunesse, peu de notes de maturité, un corps et un trame tannique à la fois imposante et infinitésimalement ressentis. Beaucoup de potentiel, mais déjà bien agréable tant il a un style fin. 98pts

Le 1986 était le vin le plus jeune de la soirée... Tant la vivacité de la couleur au centre, la teinte au bord du disque, la matière première au palais qui est encore en développement, etc.
Je suis de ceux qui doutent de 1986 comme très grand millésime sur la rive gauche. Je crains que certains vins ne soient jamais vraiment prêts. Mais chez Léoville Las Cases, on retrouve sur ce millésime toutes les qualités d'une année se faisant sur le tard sans les défauts vus ailleurs.
Quand un vin de 28 ans est aussi jeune, frais, profond, fin, long et équilibré, l'amateur de Bordeaux que je suis est émerveillé. 99-100pts.


Dernière édition par Olivier Collin le Sam 6 Sep 2014 - 19:27, édité 1 fois
avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Invité le Sam 6 Sep 2014 - 17:04

1) Léoville peut montrer de la finesse... si on l'attend!

Tu parles bien de Pierre , n'est ce pas ou du vin ?

Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 6 Sep 2014 - 17:28

Las Cases 1996 est un des très grands Bordeaux que j'ai pris dans ma vie et assurément le meilleur 1996 que j'ai bu, avec Lafite.

Quel serait le moment idéal pour le boire selon vous?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7317
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Olivier Collin le Sam 6 Sep 2014 - 17:42

2016-2036. Ca laisse pas mal d'options! Cool

Pour revenir à Montrose 1990 que Michel mentionnait, les bouteilles sans bretts tutoient effectivement la perfection et le vin est plus jeune encore que le Léoville Las Cases 1986.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par daniel.seriot le Sam 6 Sep 2014 - 17:55

J'ai pu goûter Léoville Las Cases 1990 ( trois fois) et une fois Léoville Las Cases 1986 que j'ai trouvé un cran au dessus du 1990. Voici je que j'en ai pensé ici : http://rivedroite.canalblog.com/archives/2009/01/16/12105839.html
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Patrick Ayotte le Sam 6 Sep 2014 - 21:10

Bu plus tôt cette semaine:

Pierre-Marie Chermette Domaine du Vissoux Les Griottes Beaujolais 2013

Rubis de moyenne intensité. Nez sur des arômes cerises, d’épices (poivre) et de terre mouillée. En bouche, l’aération fera du vin une petite bombe de fruits rouges, d’épices. L’acidité, en harmonie avec la gourmandise du fruit en font un réel vin de soif. Pas profond, mais dé-li-cieux !
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2902
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Sébastien Desforges le Sam 6 Sep 2014 - 21:47

Patrick Ayotte a écrit:Bu plus tôt cette semaine:

Pierre-Marie Chermette Domaine du Vissoux Les Griottes Beaujolais 2013

Rubis de moyenne intensité. Nez sur des arômes cerises, d’épices (poivre) et de terre mouillée. En bouche, l’aération fera du vin une petite bombe de fruits rouges, d’épices. L’acidité, en harmonie avec la gourmandise du fruit en font un réel vin de soif. Pas profond, mais dé-li-cieux !

Entièrement d'accord ! Tout un RQP dans ce millésime !
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 380
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Patrick Ayotte le Sam 6 Sep 2014 - 21:47

Surtout si acheté lors du dernier 10% Wink
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2902
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Alain Roy le Sam 6 Sep 2014 - 22:05

[quote="Olivier Collin"]Superbe petite  (au sens du nombre de millésimes) verticale de Léoville Las Cases jeudi soir, effectivement... J'ai suggéré à Yvan et les amis cet ordre peu orthodoxe pour espérer un crescendo et préserver quelques comparaisons (1989 vs 1990 et 1995 vs 1996).

]

Vous me donnez l'goût d'ouvrir mon orpheline d'un millésime d'anthologie: 1992 !
avatar
Alain Roy

Messages : 1789
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par daniel.seriot le Dim 7 Sep 2014 - 6:09

Bonjour Michelle,
Le Lirac blanc n'avait pas l'allonge en adéquation avec la première partie de bouche.
Le Lirac rouge n'a pas la profondeur et l'ampleur des grands millésimes, et une légère pointe d'alcool se faisait ressentir en finale, malgré une température ajustée. On reste dans un registre de bons à très bons vins, à mon avis, sans atteindre l'excellence.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 8 Sep 2014 - 16:21

Ai bu Vieilles Vignes d'Alliet 2009 ce week-end. Le nez est légèrement marqué des notes viandeuses/sauvages que j'associe au bretts, sans pour autant prendre toute la place. On y trouve également de fruits noirs, des fleurs mauves, des grains de café, du tabac et de l'encre. La bouche est juteuse, charnue, dotée d'une bonne mâche et de tanins mûrs. Ceux qui ne sont pas allergiques au bretts apprécieront ce vin, bien qu'on aurait pu le souhaiter plus précis.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7317
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par daniel.seriot le Lun 8 Sep 2014 - 16:36

Et bien, les mauvaises "habitudes" continuent !
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Alain Roy le Mar 9 Sep 2014 - 13:14

Patrick Désy a écrit:Glou

http://glou-mtl.com/

Grouille-toi! J'en parle demain sur Méchants Raisins...

Merci pour la plugg, mais ils ne sont pas vites sur les retours d'appel les Glou !
avatar
Alain Roy

Messages : 1789
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Yves Martineau le Jeu 11 Sep 2014 - 22:45

Olivier Collin a écrit:
Pour revenir à Montrose 1990 que Michel mentionnait, les bouteilles sans bretts tutoient effectivement la perfection et le vin est plus jeune encore que le Léoville Las Cases 1986.

Je dirais même de quatre ans plus jeune, en effet!

notre mathématicien sait compter! Laughing
avatar
Yves Martineau

Messages : 4974
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Pierre Beauregard le Ven 12 Sep 2014 - 6:15

Yves Martineau a écrit:
Olivier Collin a écrit:
Pour revenir à Montrose 1990 que Michel mentionnait, les bouteilles sans bretts tutoient effectivement la perfection et le vin est plus jeune encore que le Léoville Las Cases 1986.

Je dirais même de quatre ans plus jeune, en effet!

notre mathématicien sait compter! Laughing

Hiiiiii mon p'tit Yves, notre avocat sais pas lire Very Happy (90 parait plus jeune que 86)
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1813
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 12 Sep 2014 - 7:04

N'est-ce pas normal Pierre qu'un 1990 paraisse plus jeune qu'un 1990?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7317
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 août 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum