Derniers sujets
» Semaine du 19 février 2017
Aujourd'hui à 11:16 par Michel Therrien

» Joël Robuchon ouvre un restaurant à Montréal!
Aujourd'hui à 10:38 par Alexandre Deslauriers

» Vente de vins sur IEGOR
Hier à 22:07 par Yves Martineau

» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Hier à 20:08 par Stéphanie Chénier

» Chablis 2015
Hier à 16:59 par Yves Martineau

» Semaine du 12 février 2017
Lun 20 Fév 2017 - 9:50 par Patrick Pollefeys

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Lun 20 Fév 2017 - 9:00 par Pierre Beauregard

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

» Semaine du 5 février 2017
Mer 15 Fév 2017 - 0:26 par Frederick Blais

» Weber vs Subban
Mar 14 Fév 2017 - 21:51 par Ludwig Desjardins

» Dégustation du Domaine Michel Lafarge
Mar 14 Fév 2017 - 9:00 par Yves Martineau

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Semaine du 18 août 2014

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 18 août 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 21 Aoû 2014 - 11:40

La semaine débute sur le tard!

Avec un tartare de saumon :

Gérard Boulay sancerre 2012 : Cuvée générique de ce producteur que j’affection beaucoup. Nez ouvert d’agrumes, de fruits blancs et de poussière de roche avec de fines nuances exotiques (ananas, fruit de la passion) et végétales nobles (fougère, estragon). Bouche qui a pris du volume depuis son arrivée, parfaitement mûre, elle s’offre tout en gourmandise et en fraîcheur. On a vraiment l’impression de mordre à belle dent dans un fruit mûr et juteux. Pas un monstre de complexité ni de longueur, mais un vin bien fait, savoureux et harmonieux. Bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7151
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Invité le Jeu 21 Aoû 2014 - 14:43

Hier, pour souligner l'anniversaire de papa, en apéro avant d'aller s'amuser chez Tapas 24:

Domaine Ponsot Morey-St-Denis premier cru Cuvée des Alouettes 2006 (magnum)
Bouteille offerte par le Laurent lui-même, lors d'un voyage avec, justement, mon père. Un nez encore sur le fruit (prune) avec des tonalités de charbon/graphite et d'épices douces. Droit a l'attaque, matière de demi corps, impression un peu sévère sans perdre en élégance. Finale qu'on souhaiterait plus ample et plus longue, mais qui demeure savoureuse et épanouie. Un cru que je connais moins et duquel j'attendais un peu plus malgré les difficultés du millésime. Il n'est pas impossible que le vin gagne en volume avec un peu plus de temps en cave, mais on risque de perdre au change au niveau du fruité.
16/20


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par daniel.seriot le Jeu 21 Aoû 2014 - 17:27

Je poursuis les commentaires, débutés hier, de la dégustation à l'aveugle de vins ouverts par un ami, grand amateur.

Issus de magnum, les vins ont été mis en carafe.
Gigondas Saint Cosme 1997
La robe est assez profonde à profonde, de couleur pourpre à grenat légèrement évoluée au borde du verre. Le bouquet est séduisant et bien ouvert, avec des arômes de cerises (chair et noyau), de cassis, d’herbes aromatiques, de baies de Setchouan, et des notes chocolatées et sanguines. La bouche est très veloutée, presque soyeuse, bien tenue par des tannins fins enrobés d’une chair bien formée, dans un centre plein et ample rehaussé de fruits expressifs, La finale est très persistante, harmonieuse, d’une très bonne douceur tactile, soutenue, très parfumée par les saveurs décelées à l’olfaction. Note plaisir 16,5

Saint Emilion : Château Moulin Saint Georges 1998
La robe est profonde, avec des reflets de couleur sanguine à rubis. Le bouquet, expressif et avenant, évoque les cerises, les prunes noires, de léger sureau, les épices douces, avec des notes de pivoines, d’encens, et de très léger moka. L’attaque est très veloutée, les tannins fins et mûrs sont tramés serrés, dans un centre, délicatement charnu, plein, dense, doté d’une belle énergie interne  rehaussé de fruits frais et mûrs. La finale est allongée, fraîche, bien dessinée, d’un excellent maintien tout en conservant une séduisante douceur tactile souligné par des fruits intenses, finement épicés et des notes florales. Note plaisir 16,5, voire plus dans quelques années

daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Alain Roy le Jeu 21 Aoû 2014 - 18:47

Les Amoureuses 2009, Chambolle-Musigny 1er cru, P.Naigeon, acheté en 2011, 200$.

Ma vie est ardue, je suis "obligé" d'ouvrir cette bouteille orpheline plus tôt que prévu car le bouchon suinte...Bye bye l'horizontale prévue avec l'autre Amoureuses orpheline de
Amiot-Servelle...Bye bye je ne saurai jamais ce qu'elles auraient pu être à 20 ans... bounce Allez je m'en fous, la vie est trop courte pour boire de la piquette !

J'ai coupé le bouchon en deux, il n'était pas imbibé à l'intérieur. J'en déduis que le vin suintait entre la bouteille et le bouchon.

Robe peu profonde, très claire. Clou de girofle ! Poivre blanc ! Vanille ! Baies rouges ! Le nez, étagé et complexe, m'hallucine. Après 2 heures de carafe, il s'est passé comme une réunification des arômes, ça se met à pinoter fort gaiement et tout en délicatesse de fruits rouges frais. L'attaque est franche et suscite le désir, la texture est souple et se marie parfaitement au fruité qui s'exhale au palais avec grande classe, doublé d'une légère sucrosité fort bienvenue. De fines amères (comme dirait M.Essa !) concluent ce tango exécuté par ces Amoureuses et le piètre danseur que je suis. Très grande classe.

Après 2 jours, il se renfrogne et devient plus corsé, comme une main de fer dans un gant de velours.

Alain Roy

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Denis Brassard le Ven 22 Aoû 2014 - 12:51

La Tour carnet 2001 pour marquer le 13è anniversaire de mon bébé.

En un mot, Magnifique. La robe foncée ne présente aucune trace d'évolution, le nez est enchanteur, typiquement Bordeaux, la bouche est soyeuse, superbe mariage de torréfaction et de fruits noir. 17/20

Quand je pense que j'ai payé cette bouteille 29$ en 2003/2004, j'aurais du en acheter une caisse. Je lui donne facilement un 4 à 5 ans de plus en vie. Comme quoi, il n'est pas nécessaire de dépenser une fortune pour avoir de bons vins de garde. Il faut juste un bon producteur.

Denis Brassard

Messages : 212
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Yves Martineau le Ven 22 Aoû 2014 - 13:06

Après moult démarches infructueuses, j'ai finalement pu mettre la main sur du Joblot 2012, grâce à un copain du site....Ça en valait la peine!

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos Grand Marole 2012

Ce Marole est spectaculaire!
Un nez intense et expressif de fruit rouge et de conifères, parfumé, avec un peu de vanille. On sent de l'élevage, mais quel fruit éclatant!
C'est racé et minéral, avec une belle concentration, beaucoup de fruit et une très belle acidité. C'est un peu serré, mais déjà délicieux. Il est aussi impressionant que les 2009 de Joblot. Délicieux! 91 pts


Domaine Billaud-Simon Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2008
Nez exotique d'ananas et de fruit de la passion.
Le vin a beaucoup de gras pour la région, mais la finale a bien le coté plus tranchant et sec. Il montre beaucoup de fraicheur et, après quelques heures, il développe une très belle salinité. Beaucoup de dimension pour un premier cru. 91 pts

Yves Martineau

Messages : 4823
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Patrick Essa le Ven 22 Aoû 2014 - 13:28

Domaine de Vens Le Haut - Vin de Savoie Aligoté, gamay et pinot noir 2013 "micro-cuvées d'exception": mon ami - et immense dégustateur Thierry Meyer, pour le guide Bettane et Decanter entre autres - avait envie de me faire partager ses sensations positives pour les cuvées savoyarde d'un scientifique ayant œuvré en suisse et produisant d'infimes volumes de vin sur des cépages pouvant également s'épanouir en Bourgogne. Ces vins sans doute assez récemment mis en bouteilles n'ont pas démérité du côté de la pureté mais tous étaient construit sur des matières un peu fluettes et une fine amertume sous jacente. J'ai aimé leur sincérité et l'ambition qui en émane mais ai été un peu déçu par les textures minces et les profils aromatiques un peu simples en l'état. Mention tout de même au pinot et dans une moindre mesure au gamay. L'homme qui produit cela a une "patte rouge"! Étonnants.

Patrick Essa

Messages : 933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Alain Roy le Ven 22 Aoû 2014 - 14:58

Yves Martineau a écrit:

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos Grand Marole 2012

Ce Marole est spectaculaire!
Un nez intense et expressif de fruit rouge et de conifères, parfumé, avec un peu de vanille. On sent de l'élevage, mais quel fruit éclatant!
C'est racé et minéral, avec une belle concentration, beaucoup de fruit et une très belle acidité. C'est un peu serré, mais déjà délicieux. Il est aussi impressionant que les 2009 de Joblot. Délicieux! 91 pts


Y-a-t-il des Clos Grand Marole et des Clos Marole ? Moi j'ai reçu des Clos Marole, mais sur la facture c'est écrit Clos Grand Marole ! En tout cas, j'en ouvre une très bientôt !

Alain Roy

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 22 Aoû 2014 - 15:19

C'est le même vin ... il a simplement changé de nom au cours des années.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7151
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Alain Roy le Ven 22 Aoû 2014 - 15:24

Fiou !

Alain Roy

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Alain Roy le Ven 22 Aoû 2014 - 15:37

Clos Charlé 2009, Givry 1er cru, dom.Mouton, acheté en 2011, 27$.

Parlant de Givry, ce p'tit Charlé qui m'a tant plu dans le passé le fait encore tout autant aujourd'hui. Oui 2009 c'est encore jeune, mais tout de même, cet humble Charlé de 5 ans n'a pas bougé d'un poil, et quoiqu'il se savoure avec grand plaisir à l'instant, il a du gaz en masse pour se rendre à la plénitude dans un autre 5 ans. Plutôt viril certes à côté des récents jumeaux Teurons, il n'est cependant aucunement rude, il explose de fruits bien épicés en bouche et se laisse boire dans la joie. Presque moitié prix que Joblot, s'il n'en donne peut-être pas autant, il en donne certainement plus que la moitié !

Alain Roy

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par daniel.seriot le Ven 22 Aoû 2014 - 15:53

Je termine les commentaires de la dégustation de vins à l'aveugle faite chez un ami, qui nous a gâtés dans ce final. Les vins sont issus de magnum, qui ont été mis en carafe.

Côte Rôtie : Jamet 1995
La robe est profonde de couleur sanguine à rubis, le nez expressif et complexe évoque le cassis, un léger pruneau, le poivre fin, le cuir élégant, de fines effluves de tabac, et des notes fumées. L’attaque est très veloutée, les tannins fondus sont enrobés par une chair bien formée, ils se trament dans un corps plein, savoureux (fruits et épices), d’une énergie réjouissante, très fruité sans se départir d’un agréable velouté de texture. La finale est longue, très persistante, très fraîche, soulignée par les saveurs intenses et complexes perçues dès l’olfaction. Note plaisir 17

Pomerol : La Conseillante 1990
La robe est profonde de couleur sanguine, le bouquet est intense, crémeux, et d’une grande séduction avec des arômes de cerises mûres et fraîches, de mûres sauvages, de délicates épices douces, avec des notes de roses, de très léger chocolat, et des prémisses, de truffes noires. La bouche est éblouissante, dotée d’une grande chair soyeuse qui enrobe des tannins très fins tramés serrés, le milieu de bouche est très sphérique et dense, d’une puissance naturelle sous-jacente évidente (effet millésime) souligné par des fruits très expressifs,  légèrement épicés. La finale est longue, très veloutée, généreuse, d’une bonne fraîcheur, très pleine, d’une séduisante douceur tactile, mise en valeur par les délicieuses saveurs décelées à l’olfaction. Note plaisir 18,5 et probablement 19 quand un magnum, de même qualité, sera en pleine maturité. Un vin qui flirte avec l'exceptionnel.

Sauternes Haut Bergeron 2006
La robe, d’une teinte or soutenu est brillante. L’olfaction est intense et nette, avec des arômes d’abricot, d’un bon rôti, d’orages confites, de safran, de léger curry, et de miel. La bouche est charnue et moelleuse, et prend de l’ampleur et du volume dans un centre rehaussé de fruits rôtis gourmands et expressifs. La finale est très persistante, d’une bonne richesse, onctueuse, bien équilibrée par une fraîcheur suffisante, soulignée par des saveurs intenses, de fruits rôtis, d’épices orientales, et de miel. Note plaisir 16,5

daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 22 Aoû 2014 - 16:41

Hier soir, pour souligner notre anniversaire de mariage (la cuvée Fidèle aurait peut-être mieux convenu remarquez) :

Vouette et Sorbée Blanc d’Argile extra-brut champagne : Vin non millésimé, mais la contre-étiquette indique qu’il s’agit du millésime 2010 et que le dégorgement remonte à décembre 2012. Je me fais souvent cette réflexion avec les champagnes de cette maison et certains autres vignerons de premier plan (Cédric Bouchard et Selosse notamment), ces vins ont besoin d’air et surtout de ne pas être servis trop froid. Il se montre discret au départ et un peu raide pour tout dire. Avec de l’air, un nez très pur et détaillé s’ouvre sur des notes de citron frais, de bord de mer, craie, de fumée et de crème fraîche. On pourrait presque croire à un Chablis. L’attaque est pleine, crémeuse et bien effervescente. Le tout se resserre pour dévoiler un milieu de bouche concentré, pur et franc. Finale traçante, minérale et fougueuse, d’une très grande longueur. Un vin de caractère, ciselé et vibrant. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7151
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Alain Roy le Ven 22 Aoû 2014 - 17:28

Denis Brassard a écrit:La Tour carnet 2001 pour marquer le 13è anniversaire de mon bébé.

En un mot, Magnifique. La robe foncée ne présente aucune trace d'évolution, le nez est enchanteur, typiquement Bordeaux, la bouche est soyeuse, superbe mariage de torréfaction et de fruits noir. 17/20

Quand je pense que j'ai payé cette bouteille 29$ en 2003/2004, j'aurais du en acheter une caisse. Je lui donne facilement un 4 à 5 ans de plus en vie. Comme quoi, il n'est pas nécessaire de dépenser une fortune pour avoir de bons vins de garde. Il faut juste un bon producteur.

Tu m'as donné le goût d'ouvrir un 2000 ou 2003 ! (j'ai plus de 2001...)

Alain Roy

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Julien Martel le Sam 23 Aoû 2014 - 10:28

Buisson-Charles Meursault 1er Cru Gouttes d'Or 2010
Absolument délicieux. Équilibre impeccable. Tension à point. N'avait pas les notes de pommes dorées que je retrouve habituellement sur ce cru et qui me plaisent moins. Un Meursault de classe et d'élegance, avec la grandeur et la profondeur des magnifiques 2010. Miam! 93

Julien Martel

Messages : 1693
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 35
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Julien Martel le Sam 23 Aoû 2014 - 10:36

Jacques-Frédéric Mugnier Nuits St. Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 2008
Transparence, grande pureté aromatique, fraîcheur, fruits rouges, délicatesse, et acidité qui semble mieux intégrée aux autres éléments. Je me réconcilie petit à petit avec les Bourgogne rouges 2008 et ce vin ne fait pas exception. J'ai beaucoup aimé. 91

Julien Martel

Messages : 1693
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 35
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 23 Aoû 2014 - 11:16

Hier soir, lors d’un souper entre amis, nous avons entres autres bu ce vin :

Buisson-Charles bourgogne-aligoté 2010 : Ma dernière bouteille de ce vin et assurément la meilleure, ou du moins, celle qui m’a le plus marqué. Nez ouvert, précis et de bonne profondeur, sur des notes de pêche blanche, d’acacia, de lait d’amande et de fougère. La boche est déliée, suave et parfumée. Finale gracile, éclatante et persistante. Un vin dont la gamme aromatique, la douceur de texture et la longueur renvoient davantage au terroir qui l’a vu naître qu’au cépage dont il est issu. Je regrette de ne pas en avoir conservé davantage. Le meilleur aligoté que j'ai pris, avec le 2002 du Domaine d'Auvenay. Très bien dans l'univers vin et assurément extra pour un aligoté.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7151
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Yves Martineau le Sam 23 Aoû 2014 - 11:30

En plus, elle a peut-être été avantagée par la comparaison? (contrairement aux autres fois où les autres vins étaient supérieurs)

p.s.: était-ce bien le 2010 au mariage de Michel? Il était superbe

Yves Martineau

Messages : 4823
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 23 Aoû 2014 - 11:34

Oui, c'était le 2010 qui a été servi au mariage de Michel et Nat.

Nous avons bu un Graviers 2008 de Tissot par la suite qui, sans démériter, nous a quand même fait regretter l'aligoté!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7151
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Yves Martineau le Sam 23 Aoû 2014 - 12:20

J'ai parlé hier du Clos Marole 2012, mais je crois que le Cellier aux Moines 2012 est, avec le 2009, le meilleur vin de Joblot parmi tous ceux que que j'ai goûtés, des millésimes 1993 à 2012!



Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos du Cellier Aux Moines 2012

Wow! Quel vin fabuleux.

Le nez est floral, envoûtant avec ses effluves de rose et de petit fruit rouge. En bouche, le vin a un coté racé et envoûtant, une finesse de tanins qu'on associe aux meilleurs premiers crus de la Côte de Nuit. Le fruit est frais, la texture aérienne, le vin montre un charme immédiat, mais aussi une réelle profondeur. C'est fin, envoûtant et complexe, on croirait un Chambolle! Il est franchement exceptionnel, peut-être le meilleur vin du domaine que j'ai pris! 92-93 pts

Yves Martineau

Messages : 4823
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Patrick Essa le Dim 24 Aoû 2014 - 11:24

J'aime bien l'Aligoté!

Corton Clos des Corton Faiveley 2009: Voilà un vin qui est placé dans les Rognets sur Ladoix, dans une portion qui n'est pas la meilleure du grand cru je crois. Auréolé de notes canons et d'un prix de vente en mode exponentielle à la hausse, il se veut ultra sélect. Je l'avais apprécié en 2008 pour son côté racé et sans fard, je reste dubitatif sur la forme outrageusement pommadée de celui-ci. Le bois est très apparent et procure une sucrosité peu adaptée à la nature du vin. Pourtant Monsieur Monget qui le vinifie n'aime guère cela et j'ai un peu de mal à croire qu'il considère ce cru comme un modèle. Une énigme. Pas mon style.

Patrick Essa

Messages : 933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Patrick Essa le Dim 24 Aoû 2014 - 11:38

Condrieu La Doriane 2008 - Guugal: un cru toujours très régulier. Acidité basse, matière, longueur... Du plaisir frais!

Patrick Essa

Messages : 933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par daniel.seriot le Dim 24 Aoû 2014 - 16:42

Quelques vins bus dans cette période dite " estivale"

Côtes de Provence : Château Sainte Roseline : Lampe de Méduse (rosé) 2012
La robe, de couleur saumon clair, avec des reflets orangés est brillante. Le nez est bien ouvert évoque les agrumes, nuancés de petits fruits rouges (fraises et groseilles) avec des notes florales. La bouche est fraîche et nette, en attaque, le centre est bien tenu, délicatement charnu,  et vineux, agrémenté de fruits toniques. La finale est fraîche, soutenue, d’une bonne persistance, fruitée, florales, avec des légers amers (noyaux et peaux de fruits). Noté 15,5, même note plaisir.

Madiran :  Vignobles Alain Brumont : Argile Rouge 2005
La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine. Le bouquet est expressif, avec des arômes de cerises noires, de cassis, et une touche de myrtilles, nuancés d’épices douces et de notes sanguines. L’attaque est haute, le vin se développe avec puissance et énergie dans un milieu de bouche doté d’une chair bien formée qui enrobe des grains tannique au cœur assez ferme, sans rusticité, rehaussé de fruits d’une bonne intensité. La finale est très persistante, fraîche, appuyée, sans rigidité tannique, fruitée, épicée, avec une légère note de sous-bois. Noté 16, même note plaisir

daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Michelle Champagne le Lun 25 Aoû 2014 - 10:05

Hier, un Gevrey-Chambertin 2009 Domaine Chevalier Père & Fils. D'un rubis assez foncé, le nez s'ouvre sur des notes de fruits rouges, d'écorce d'orange et surtout d'herbes fraîches. Je n'ai pas le côté animal que soulevait Patrick lors d'une dégustation en 2012. La bouche est ronde, les tannins bien fondus, l'acidité moyenne et une touche de résine en rétro. Longueur un peu décevante pour le prix. C'était une première rencontre avec ce producteur. Bon pinot mais certainement pas un bon rapport qualité/prix.

Michelle Champagne

Messages : 1240
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Félix Bertrand le Mer 27 Aoû 2014 - 20:54

Bu samedi dernier lors d'une soirée au Pullman pour le 30e anniversaire d'une amie…

Clos Rougeard Saumur-Champigny "Les Poyeux" 2007
Une des 2 dernières bouteilles de la cave du Pullman. Un deuxième contact pour moi avec un vin de ce domaine adulé. Un nez tout simplement renversant: discrètes effluves de poivron qui cèdent rapidement la place aux fruits rouges, au cassis, à la pivoine, avec une pointe de graphite ici et là… mon Dieu que ça sent bon! Est-ce moi qui perd la tête? Je me demande parfois même, par moments, si ça ne sent pas même un peu la bonne Bourgogne! Un parfum à faire tourner les têtes… je n'arrive pas à décoller le nez du verre, un peu hagard, des papillons dans le ventre comme un premier rendez-vous. Et puis hop, je me lance… je trempe les lèvres. Une bouche soyeuse, toute en finesse, bien ciselée, croquante sur les fruits rouges, la baie de sureau. Puis un doute… difficile de reproduire l'éclat et l'émotion que suscite un tel nez. Mais la matière y est tout de même, avec une belle finale qui donne le goût d'y replonger les lèvres aussitôt. Inutile de dire que la bouteille s'est terminée en un rien de temps. Me reste maintenant à faire des incantations et à prier tous les saints pour le courrier vinicole.

Félix Bertrand

Messages : 69
Date d'inscription : 17/02/2014
Age : 33
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 août 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum