Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


La Paulée de Fin d'Année

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Frederik Boivin le Mer 2 Déc 2009 - 20:24

m'en allait le traiter d'ivrogne, mais il y a un crachoir sur la table tout juste à côté de lui! Razz
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1802
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 43
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Julien Martel le Mer 2 Déc 2009 - 20:58

Et également tout proche Alain Bélanger que l'on voit de dos.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Invité le Jeu 3 Déc 2009 - 2:29

quel beau geste! belle prise de verre, poignet souple, nuque détendu, approche parfaite du verre vers les lèvres. un geste que l'on devrait enseigner. un geste d'école.
Un paon ne ferait pas mieux sa roue. la madame à coté ne semble pas impressionée. elle n'entend plus Alain Bélanger avec les déglutissements de Michel, manque juste le son à cette photo.... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Michel Therrien le Jeu 3 Déc 2009 - 8:34

Arnaud Lafaurie a écrit:quel beau geste! belle prise de verre, poignet souple, nuque détendu, approche parfaite du verre vers les lèvres. un geste que l'on devrait enseigner. un geste d'école.
Un paon ne ferait pas mieux sa roue. la madame à coté ne semble pas impressionée. elle n'entend plus Alain Bélanger avec les déglutissements de Michel, manque juste le son à cette photo.... Very Happy

On ressent bien la pleine maîtrise des connaissances par ce texte, Arnaud!
En passant, le Champagne est au frais pour ce soir! cheers drunken bom

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7666
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Patrick Essa le Jeu 3 Déc 2009 - 15:47

Amusez vous bien les gars. Les cousins pensent à vous et vous souhaitent une super-Paulée de fin d'année. J'ouvrirai un Inniskillin à votre santé!
avatar
Patrick Essa

Messages : 969
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 4 Déc 2009 - 9:13

Très belle Paulée festive et amicale, avec la venue de trois nouveaux passionnés:

Jacques Lassaigne Les Vignes de Montgueux blanc de blancs champagne
Vincent Dauvissat La Forêt chablis 1er cru 1997
La Chablisienne Blanchot chablis grand cru 2005
Vincent Girardin Les Folatières puligny-montrachet 1er cru 2004
Domaine des Lambrays clos-des-lambrays grand cru 2004
Mugnier Clos de la Maréchale nuits-st-georges 1er cru 2005
Gouges Les St-Georges nuits-st-georges 1er cru 1995
Château de Beaucastel châteauneuf-du-pape 1998
Auguste Clape cornas 1999
Austin Hope roussanne monterey 2005
Taillefer Lafon vin de glace d'exception 2007

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par André Laurendeau le Ven 4 Déc 2009 - 9:47

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Taillefer Lafon vin de glace d'exception 2007
C'est Julien qui a magasiné dans sa cour arrière ? De quoi avait-il l'air?

André
avatar
André Laurendeau

Messages : 646
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 56
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Julien Martel le Ven 4 Déc 2009 - 9:49

Haha c'est vrai André que ce vin est fait à Ste-Dorothée, je n'avais même pas fait le lien! Et non ce n'était pas mon offrande Cool
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Yves Martineau le Ven 4 Déc 2009 - 9:53

Patrick Essa a écrit:Amusez vous bien les gars. Les cousins pensent à vous et vous souhaitent une super-Paulée de fin d'année. J'ouvrirai un Inniskillin à votre santé!

Il n'y manquait que toi Patrick car nous avons hérité de trois de tes compatriotes égarés, en plus d'écluser quelques fioles de ton coin de pays.

Le Girardin et le Dauvissat furent parmi mes préférés, et oui, deux blancs Michel.... Very Happy
Dauvissat le plus abouti bien sûr à 12 ans d'âge mais le Girardin est d'une classe folle et déjà délicieux.
Chablisienne 2005, beau potentiel et un achat avisé car trouver du Grand Cru 2005 en 2009 est chose rare. Le prix me semble mérité et juste.

Parmi le trio de rouges bourguignons, les avis furent très partagés. Le Clos des Lambray me semblait le plus intéressant à ce stade, très charmeur à l'ouverture, parfumé, très séduisant quoiqu'une évolution vers un coté médecinal, "band-aid" me plaisait moins vers la fin. Un Clos de la Maréchale possédant beaucoup de potentiel, qui sera magnifique dans 5 ou 10 ans mais se montrait tannique et serré hier. Quelle belle matière. Le Gouges, génial pour certains, m'a semblé austère, plutôt animal, avec une finale encore tannique de jeunot...manque de charme et de fruit à mon goût.

Le magnum de Beaucastel 1998 a confirmé la théorie voulant que ce millésime soit plus précoce qu'à l'habitude au domaine. Très bon, à maturité, le rouge de la soirée à mon très humble et très objectif avis Twisted Evil

Une belle soirée animée en excellente compagnie, rien de mieux pour ouvrir officiellement la saison des fêtes.
Il n'y manquait qu'un peu plus de Rhône et la soirée eut été parfaite Laughing

Ce fut une joie d'accueillir un trio de franchouillards dissipés et rigolos. Christophe, Gaël et Cédric, merci pour votre compagnie, au plaisir de récidiver sous peu en 2010. cheers
avatar
Yves Martineau

Messages : 5313
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Julien Martel le Ven 4 Déc 2009 - 10:37

J'y vais de mes premières impressions, avec la vague de blanc.

Jacques Lassaigne Champagne Les Vignes de Montgueux Blanc de Blancs Montgueux N.M.
Une offrande de Michel. Le nez s’ouvre immédiatement sur des arômes d’agrumes blancs très francs, en plus de poires, de pommes et une touche de citron. Sans être particulièrement profond ou envoûtant, le nez est très intéressant et particulier pour un Champagne. Les bulles en bouche sont très fines, et à leur sommet, elles m’offrent même une pointe de clémentine très plaisante. La finale est un peu courte. 89

La Chablisienne Chablis Grand Cru Les Blanchots 2005
Une offrande de Gaël et Cédric. Le vin est trop froid à son ouverture et s’avère à prime abord peu aromatique et végétal. Après quelques minutes, il se réchauffe et prend une toute autre allure, avec des arômes florales, d’orange sanguine et un petit côté beurré délicat, tant en bouche qu’au nez. Agréable et équilibré. J’apprécie particulièrement la finale minérale, racée et soutenue. 89-91.

Vincent Dauvissat (René & Vincent) Chablis 1er Cru La Forest 1997
Une offrande de Pierre. D’un magnum. Le meilleur blanc de la soirée à mon avis. Un nez beau parfumé qui m’a mystifié à son ouverture, avant que j’identifie avec l’aide de Michel et Pierre les arômes de citron confit, de pâte d’amende et de coquillages. L’aération rend la bouche tout simplement délicieuse, volumineuse, presque grasse, équilibrée et à point. Malgré ses 12 ans, il m’a semblé encore bien jeune. 91-92.

Vincent Girardin Puligny-Montrachet 1er Cru Les Folatières 2004
Une offrande de Vincent et Justine. Mes notes pour ce vin sont presque inexistantes, puisque mon cœur n’avait de place que pour le Dauvissat. Cependant, je retiens tout comme Yves la grande classe, l’élégance contenue, tant au nez qu’en bouche, et une belle matière riche et équilibrée. Beau boisé délicat. 90-91.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Julien Martel le Ven 4 Déc 2009 - 11:37

Les rouges:

Domaine des Lambrays Clos des Lambrays 2004
Une offrande de Carl G. et Stéphanie. D’un magnum. Deuxième expérience avec ce vin. Mon préféré de la soirée. Superbe nez envoûtant, profond et parfumé, offrant fraises fraîches, sous-bois et une touche de foin qui rend le tout encore plus racé. Bouche veloutée, fraîche, délicieuse. À acheter. 92-93.

Jacques-Frédéric Mugnier Nuits St. Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 2005
Une offrande de Mario et Johanne. Un grand vin en devenir, mais qui semblait fermé, compact, presque muet à son ouverture. Avec le temps, la fraise, le jus de fraises fraîches et les arômes subtils de forêt font leur apparition. On voit à ce moment que la pureté du fruit, combiné à une matière intelligemment dense et structurée, permet de rêver à son potentiel dans une décennie. Impossible à noter.

Domaine Henri Gouges Nuits St. Georges 1er Cru Les Saint Georges 1995
Une offrande de Luc et Julien. D’un magnum. Le nez est suave, offrant principalement des petits fruits rouges confits et des épices. La texture en bouche est à la fois légèrement sauvage, rustique, mais aussi d’une grande fraîcheur, avec une touche mentholée. Les tannins sont encore un peu fermes. D’une jeunesse déconcertante. Tout comme Yves, je le trouvais déficitaire en fruits. Je ne suis pas convaincu qu’il se bonifiera grandement à séjourner davantage en cave, mais mon expérience avec les Bourgogne âgés demeurent embryonnaires. Non noté.

Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape 1998
Une offrande de Christophe et Yves. D’un magnum. De beaux arômes de chocolat noir et de thé émanent du nez, faisant place à une bouche ultra soyeuse, ronde, et à point. Un beau fruité est encore présent. À l’aveugle, j’aurais difficilement identifié son origine. À mon avis, il n’y a aucune raison d’attendre davantage avant de boire ce vin. 91+

Non dégusté :
Auguste Clape cornas 1999
Austin Hope roussanne monterey 2005
Taillefer Lafon vin de glace d'exception 2007


Merci à tous pour cette autre agréable soirée, instructive, passionnée et amicale. Cela fait deux Paulées à mon actif où je sors comblé.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 4 Déc 2009 - 17:55

Jacques Lassaigne Les Vignes de Montgueux blanc de blancs champagne : Nez sympathique et frais sur le citron, la fleur blanche avec une touche de sablé. La bouche est fine, fraîche et droite. La bulle est de qualité. La longueur n’est cependant pas impressionnante. Bien. Merci Michel.

La Chablisienne Blanchot chablis grand cru 2005 : Nez riche et parfumé sur la crème anglaise, l’ananas, le pêche et la fleur blanche. La bouche est grasse, de bon volume et plutôt structurée. La finale est de bonne longueur sur des amers structurants. L’impression grasse et le registre exotique ne correspondent pas à ce que j’attends d’un tel vin. Je dois toutefois admettre qu’il est impeccablement fait. Très bien. Merci Gaël et Cédric.

Vincent Dauvissat La Forêt chablis 1er cru 1997 : Nez initialement très iodé qui s’ouvre sur l’huile d’amande, le miel fin et les agrumes mûrs. Bouche compacte à l’attaque, pure et éclatante. Le vin gagne en poids et en définition à l’aération. La finale est longue, tonique tout en témoignant de la richesse du millésime avec une ampleur jouissive. Excellent. Merci Pierre.

Vincent Girardin Les Folatières puligny-montrachet 1er cru 2004 : Nez parfumé et complexe sur la pêche blanche, la poire mûre, le miel fin avec une touche vanillée. La bouche combine adroitement richesse et vivacité, servant très bien la sensualité, la volupté de ce cru. La finale est de bonne longueur, bien équilibrée et parfumée. Excellent. Notre offrande.

Domaine des Lambrays clos-des-lambrays grand cru 2004 : Nez explosif sur les fraises fraîches, les framboises sauvages, la rose fanée, les épices douces et la terre brune. À l’aération, une fraîcheur végétale apparaît. La bouche est légère, fine, mais si élégamment et intensément parfumée que la séduction ne peut être que totale. La finale est en demi-corps, mais la persistance aromatique est au rendez-vous. Excellent. Merci Stéphanie et Carl.

Mugnier Clos de la Maréchale nuits-st-georges 1er cru 2005 : Nez très réticent qui se livre lentement et discrètement sur des notes de mûres fraîches, de terre noire, de fleur mauve fraîche, avec un léger registre fumé/animal. Ici, ce sont les qualités de la matière qui impressionnent et permettent de rêver à l’avenir : épaisseur de fruit, éclat, intégration de la structure, longueur et équilibre. Excellent. Merci Johanne et Mario.

Gouges Les St-Georges nuits-st-georges 1er cru 1995 : Nez fumé et animal avec des notes de cassis, de cuir, de poivre et de cacao. La bouche est structurée, voire sévère, droite et longue dévoilant une interprétation cistercienne du pinot. Longue finale, légèrement asséchante. Bien. Merci Luc et Julien.

Château de Beaucastel châteauneuf-du-pape 1998 : Nez qui me surprend par son évolution et son caractère légèrement oxydatif. On y trouve de la confiture de fraise, des épices asiatiques, de la viande grillée, du cuir et du pruneau. La bouche dévoile un bon volume, une texture grasse, caressante. Le vin apparaît à point, nuancé et bien parfumé. Belle longueur. Excellent. Merci Yves et Christophe.

Auguste Clape cornas 1999 : Nez brut et viandeux, sanguin, avec du cassis, des herbes grillées, des olives noires et du poivre concassé. La bouche est solidement constituée, tannique, malgré la maturité des tannins. La finale est longue, un poil rêche et rustique. Très bien. Merci Karl.

Austin Hope roussanne monterey 2005 : Nez marqué par des notes évoquant la surmaturité : miel chaud, abricot sec, pêche au sirop, agrumes confits. On pourrait presque croire à une vendange tardive du sud-ouest. La bouche est curieusement sèche, costaude, large. La finale est tonique, légèrement capiteuse, avec des amers structurants qui confinent à la tannicité. Une expérience en soi. Très bien. Merci Karl.

Taillefer Lafon vin de glace d'exception 2007 : Nez de pomme fraîche, en compote et en tarte au point que nous nous surprenons qu’il n’y en ait pas qui entrent dans la composition! La bouche est vigoureuse, d’une richesse assumée, mais sans excès. La finale affiche d’ailleurs une très belle fraîcheur. Pour le prix demandé, on s’attendrait à davantage de complexité, de densité et de longueur. Le travail fait par le domaine en est cependant un de bâtisseur et mérite en ce sens d’être encouragé. Bien. Merci Stéphanie et Carl.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Gael Giraud le Ven 4 Déc 2009 - 20:13

Merci pour cette excellente soirée, ravi d'avoir pu mettre des visages sur des noms et j'espère que ce n'était que la première d'une longue série.

Pas de notes car les vôtres sont de très haut niveau .

Mes préférés :

Vincent Girardin Les Folatières puligny-montrachet 1er cru 2004 : GRAND VIN

La Chablisienne Blanchot chablis grand cru 2005 : TRÈS BON mais TROP JEUNE

Vincent Dauvissat La Forêt chablis 1er cru 1997 : TRÈS BON et SI JEUNE !

Austin Hope roussanne monterey 2005 : SURPRENANT - BELLE BOUTEILLE


Château de Beaucastel châteauneuf-du-pape 1998 : GRAND VIN - FINESSE - SURPRENANT

HENRI Gouges Les St-Georges nuits-st-georges 1er cru 1995 NEZ SUPERBE

Mugnier Clos de la Maréchale nuits-st-georges 1er cru 2005 INFANTICIDE !

Auguste Clape cornas 1999 - FERMÉ - MONOLITHIQUE - UN PEU DÉÇU

Domaine des Lambrays clos-des-lambrays grand cru 2004 - NOTES BOISÉES DÉRANGEANTES POUR MOI. A REVOIR

Le champagne m'a beaucoup plu par son côté très sec, minéral et tendu.

Gaël
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Julien Martel le Sam 5 Déc 2009 - 12:30

J'en appelle aux experts de la Bourgogne. Lors du repas, Michel et Pierre m'ont confirmé que le Clos de la Maréchale était un monopole de Mugnier. Sur CellarTracker, je vois que Faiveley a aussi un cru sur la parcelle. Y a-t-il un lien entre les deux qui m'échappe ou il n'y a pas monopole?
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Patrick Essa le Sam 5 Déc 2009 - 12:36

La parcelle a toujours appartenu à la Famille Mugnier et a été affermée jusqu'en 2003 par Faiveley qui l'exploitait et la commercialisait. Depuis le domaine Mugnier a repris le flambeau de l'exploitation et en est seul propriétaire donc...
avatar
Patrick Essa

Messages : 969
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Michel Therrien le Sam 5 Déc 2009 - 13:46

C'est d'ailleurs le plus grand monopole en Côte D'Or, comme mentionné au même repas!
Un peu de lecture sur le site de JF Mugnier,
http://www.mugnier.fr/fr/#nosVins

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7666
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Julien Martel le Sam 5 Déc 2009 - 14:12

Voilà qui fait du sens. Merci à vous deux.
Quelqu'un sur CellarTracker a sûrement faire une erreur en créant un produit de Faiveley sur le Clos de la Maréchale en 2005

http://www.cellartracker.com/wine.asp?iWine=532230
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Mario Vaillancourt le Sam 5 Déc 2009 - 14:27

Superbe soirée que celle de Vendredi pour fêter les 6 mois de La Paulée en Ligne et pour l’approche du temps des fêtes. Voici mon humble opinion sur les vins dégustés.

Jacques Lassaigne Champagne Les Vignes de Montgueux Blanc de Blancs N.M. :
Nez aromatique sur le citron, en bouche belle fraîcheur, des bulles passablement fines, très agréable mais une finale de longueur assez moyenne. Une belle bouteille de Champagne même si ce n’est pas le vin le plus profond. Bon.

La Chablisienne Chablis Grand Cru Les Blanchots 2005:
Un nez passablement aromatique et riche, du boisé très perceptible pour moi, vanillé, une touche de fruits blancs aussi. La bouche est ronde voire grasse, l’acidité plus en retrait mais l’ensemble est quand même très bon et de bonne longueur. Je n’aurais pas dit Chablis Grand Cru à l’aveugle, je rejoins aussi pas mal les commentaires de Vincent sur ce vin. Bon.

Vincent Dauvissat La Forêt Chablis 1er cru 1997 :
Très beau nez très fin et élégant, le nez se dévoile encore plus à l’aération, coquillages, citron, touche de miel. La bouche est très belle, l’attaque est ronde, la bouche est fraîche, assez minérale et pure, l’acidité très présente mais sans excès, très équilibré et une finale savoureuse et très longue. Excellent.

Vincent Girardin Les Folatières Puligny-Montrachet 1er cru 2004 :
Le nez est très aromatique, racé, complexe sur les fruits blancs entre autres, La bouche est superbe, équilibrée, l’ensemble est fin et élégant mais avec toute la richesse voulue, passablement long aussi en bouche. Comme quoi 2004 donne souvent de bons résultats en blanc (sans parler du vigneron et du cru). Excellent.

Domaine des Lambrays Clos-des-Lambrays grand cru 2004 :
Nez exubérant et assez complexe sur les fruits rouges, cerises, fraises à l’aération, épicé aussi, touche terreuse, de la résine et un rien végétal. La bouche est agréable, les tannins sont souples, l’ensemble est assez fin et se laisse boire facilement, c’est malgré tout équilibré et de bonne longueur. Très Bon.

Mugnier Clos de la Maréchale Nuits-St-Georges 1er cru 2005 :
Bouteille un peu jeune et un nez peu bavard à l’ouverture mais qui s’est ‘’dégêné’’ de belle façon à l’aération sur les fruits rouges, les fraises entre autres. La bouche a beaucoup de corps, est dense, très vigoureuse mais avec une pureté et une classe de fruit indéniable, les tannins sont fermes certes mais veloutés et très agréable. La finale est équilibrée et très longue. Je pense que l’avenir de ce vin est très prometteur et une verticale à continuer sans faute. Excellent.

Gouges Les St-Georges Nuits-St-Georges 1er cru 1995 :
Nez aromatique, boisé un peu, sous-bois, champignons. L’attaque est assez belle, la bouche est sévère, corsée et la finale asséchante. Moi aussi je cherche le fruit en bouche. Bon.

Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape 1998 :
Un nez aromatique sur les épices, anis, poivre, fraises aussi. La bouche est très belle, puissante mais avec une finesse veloutée, le fruit est très beau, les tannins passablement fondus et agréables, équilibre et longueur sont au rendez-vous. Excellent.

Auguste Clape Cornas 1999 :
Un nez puisant, floral, épicé, viandé, un petit côté ou j’oserais dire presque ‘’bretté’’. La bouche est beaucoup mieux selon moi, puissante, structurée, encore tannique malgré les 10 ans d’âge, la finale est longue et très bonne malgré une petite pointe de sécheresse, j’aime quand même ce style en bouche mais j’aime moins le nez de ce vin. Très bon. Merci Karl pour cette belle offrande.

Taillefer Lafon vin de glace d'exception 2007 :
Un nez très fruité sur les pommes. La bouche est riche, fruitée mais affichant quand même une assez belle fraîcheur. Une découverte pour moi. Merci Stéphanie et Carl. Bon.

Austin Hope Roussanne Monterey 2005 :
En regardant la couleur et le nez qui annoncent un liquoreux, nous somme surpris d’y trouver un vin sec en bouche. Le nez est sur les fruits confits, la bouche est puissante, ample avec une finale chaleureuse et un petit peu alcooleuse mais quand même fort agréable. J’ai bien aimé ce vin fort différent, une curiosité. Très bon. Merci Karl.

Merci à tous pour les superbes offrandes et la belle soirée. Merci à Vincent et Michel pour l’organisation de la soirée. Longue vie à La Paulée en Ligne.

Merci
Mario
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 954
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Christophe Cardona le Sam 5 Déc 2009 - 15:41

C’est une première pour ma part d’avoir pu participer à cette Paulée. Je tiens tout d’abord à remercier Vincent pour cette très belle soirée.

Quelques notes prises lors de cette dégustation :

Jacques Lassaigne Les Vignes de Montgueux blanc de blancs champagne :
Nez d’une assez belle intensité sur des notes florales et de fruits à chair blanche. La bouche est bien équilibrée avec une ampleur tout à fait correcte. Un Champagne de bonne facture et très agréable pour l’apéritif. Merci Michel.
89/100.

La Chablisienne Blanchot Chablis grand cru 2005 :
Un vin qui est dans sa phase de fermeture. Le vin à l’aération dans le verre présente toutes les caractéristiques du Blanchot. Un nez aérien sur un fruit sphérique et enveloppant. La bouche est ample, très typique du millésime 2005 : richesse et fermeté. Le Grand Cru livre en finale sa minéralité d’une belle persistance accompagnée de notes iodées.
Un vin dégusté beaucoup trop jeune et qui devrait libérer tout le charme du Blanchot dans 8 à 10 ans. Merci Cédric et Gaël pour cette expérience.



Vincent Dauvissat La Forêt chablis 1er cru 1997 :
Un vin à maturité qui libère toute l’expression de la rive gauche à Chablis. Le nez est expressif sur une austèrité typique du climat et des sous-climats des Montmains. Les arômes sont très purs avec des notes salines et d’iodes. On sent le producteur qui s’efface derrière l’expression du « Climat ». La bouche est d’une bonne ampleur avec une bonne longueur. Un beau 1er Cru à maturité typique de son climat. Merci Pierre.
91-93/100
Vincent Girardin Les Folatières puligny-montrachet 1er cru 2004 : Nez peu expressif à ce stade. Ce vin est dans une phase de fermeture. Le millésime 2004 ne se livre pas complètement sur un des plus beaux climats de Puligny. On retrouve le côté classique et austère de ce millésime abondant et frais. Une bouche assez ample. Le vin n’est pas encore en place. J’aurais aimé retrouvé la complexité du Folatières dans ses arômes et sa richesse toujours ferme et mesurée.
90/100

Domaine des Lambrays clos-des-lambrays grand cru 2004 :
Nez très expressif et puissant sur des fruits rouges mais aussi des arômes de musc très puissant. C’est surprenant à ce stade mais terriblement agréable sur un millésime relativement difficile en Côte D’or notamment sur les Rouges. La bouche est ample avec une excellente longueur. Le vin est beaucoup trop jeune pour apprécier la magie du Clos Lambrays à ce stade . Thierry Brouin a réussi là une prouesse sans aucun faux goûts que l’on pouvait retrouvé sur les 2004. On ne décèle pas, pour ma part, de côté verdoyant alors que le Domaine garde une bonne partie de la rafle.
La structure est ferme mais enrobé avec une belle puissance. Un excellent vin en devenir. Merci Stéphanie et Carl.
93/100

Mugnier Clos de la Maréchale nuits-st-georges 1er cru 2005 :
Quel infanticide !!!
Un vin d’une grande beauté mais dans sa phase de fermeture. Une puissance encore contenue mais qui fera une grande bouteille dans une dizaine d’années. Le nez est d’une grande précision. Un vin très charnel tout en sensualité. Le vin présente une très belle intensité avec des tanins très fins et nobles. Tout est précis dans ce vin. La matière est encore sur la réserve. Il faut laisser le temps au temps. Merci Johanne et Mario.
93/100.

Gouges Les St-Georges nuits-st-georges 1er cru 1995 :
Sans aucun doute pour ma part, il s’agissait du vin de la soirée. Que le classicisme est grand surtout en Bourgogne. On ressent une petite évolution au nez avec quelques notes tertiaires qui s’effacent à l’aération. Le nez est d’une grande rectitude avec ses notes de Champignon et de cuir. La bouche est puissante avec une très grande ampleur. Le vin est austère mais quelle grande expression que l’on retrouve en bouteille. Amateur de fruits frais et démonstratifs, passez votre tour.

Merci Luc et Julien.
95/100.

Château de Beaucastel châteauneuf-du-pape 1998 :
On n’est pas vraiment à Beaucastel avec le millésime 1998. On ressent vraiment le grenache qui s’exprime sur ce millésime. Le nez est puissant sur des notes de pain d’épice et de miel. Un vin qui est en train de s’ouvrir. Le Magnum a apporté beaucoup à ce vin. Une année plus tôt, ce vin gouté n’était pas au même niveau.
La bouche est très ample et grasse. Ce vin tapisse la bouche. L’équilibre est d’une grande précision avec sans aucune fausse note de surmaturité. Un vin qui présente toutes les caractéristiques du grand Chateauneuf. On retrouve un vin sur des notes de fruits rouges à noyaux, la réglisse et le côté zan en fin de bouche caractéristiques des Chateauneuf.
93-94/100.

Auguste Clape cornas 1999 :
C’est toujours un évènement d’avoir un bouteille de Clape surtout dans un grand millésime. Le nez est d’une puissance moyenne. Un nez sur le cassis, des notes d’épices et de viandes séchées.
La Bouche est d’une intensité moyenne avec une bonne longueur. Un vin qui commence à se découvrir. J’ai trouvé plaisant de ne pas rencontrer dans ce millésime le côté « foudre sale » que j’ai pu retrouver dans le 1990 et le 1997 dégustés cette année.
Un cornas assez classique et austère. J’ai apprécié le classicisme et la définition de ce vin. Je garde tout de même un faible pour les Cornas de Thierry Allemand d’une classe à part.
91/100.
Merci Karl

Je ne commenterai pas les autres vins ne les ayant pas dégustés. La soirée était bien avancée et une autre dégustation m’attendait le vendredi.

Cette Paulée a été une grande expérience avec le plaisir de rencontrer de nouveaux passionnés de vins. Un grand moment de partage et de convivialité.

Christophe Cardona

Messages : 194
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Invité le Sam 5 Déc 2009 - 16:19

Julien Martel a écrit:Les rouges:

Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape 1998
Une offrande de Christophe et Yves. D’un magnum. De beaux arômes de chocolat noir et de thé émanent du nez, faisant place à une bouche ultra soyeuse, ronde, et à point. Un beau fruité est encore présent. À l’aveugle, j’aurais difficilement identifié son origine. À mon avis, il n’y a aucune raison d’attendre davantage avant de boire ce vin. 91+

Julien,

J'ai lu avec attention les commentaires de chacun sur Beaucastel 98, d'autant que j'ai bonne provision, en bouteille comme en magnum, de ce vin. J'aimerais comprendre ici la référence au "+" suivant la note de 91 points alors que tu indiques qu'il n'y a pas d'intérêt à garder ce vin plus longtemps.

Pour ma part, j'aime bien tomber sur une "vieille" bouteille de Ch9 (autour de 20 ans dans les bons millésimes) qui se cache toujours dans la cave de papa. Encore de jolis 1989 et quelques 1985, 1983...

En cela, j'ai la ferme intention d'oublier plusieurs 1998...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Julien Martel le Sam 5 Déc 2009 - 16:42

Salut Patrick

Tout d'abord, je n'indique pas qu'il n'y a pas d'intérêt à le garder davantage, mais plutôt qu'il n'y a pas d'intérêt à l'attendre davantage: il était déjà véritablement très bon, et d'après moi il approche de son plateau, si ce n'est pas déjà le cas. J'ai moi-même deux bouteilles en cave de ce millésime et il n'y a aucune presse à l'ouvrir, quoique je serais surpris de le voir se métamorphoser. Sur place nous avons discuté, comme l'indique Yves auparavant, de la "théorie voulant que ce millésime soit plus précoce qu'à l'habitude au domaine". Bref, il nous a donné l'impression d'avoir atteint sa maturité. Mais qui sait, la beauté du vin est de venir nous surprendre à chaque occasion qui se présente et je n'ai aucune idée à quoi il ressemblera dans une décennie!

Le "+" veut tout simplement dire que je ne serais pas surpris de lui accorder davantage dans le futur, dans un contexte différent. J'ai eu la nette impression en relisant mes notes le lendemain avoir davantage apprécié ce vin que laissent présager mes notes de dégustation.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Invité le Sam 5 Déc 2009 - 17:54

Merci, Julien, pour les explications. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Michel Therrien le Dim 6 Déc 2009 - 19:10

Peu à ajouter avec le nombre d'excellents CR!
Merci Yves, Julien, Vincent, Gaël, Mario et Christophe pour ces CR! sunny
Une très belle paulée avec en prime des nouveaux. Salut Christophe, Gaël et Cédric, un trio de sympathiques français oeuvrant dans le monde du vin.

De façon très succinte,

Jacques Lassaigne Les Vignes de Montgueux, blanc de blancs champagne Vin droit, bien sec (peu dosé avec environ 5 grammes) et un peu court cependant. Parfait en apéro!

Chablis 1er cru La Forêt 1997, Vincent Dauvissat Vin rond, peu gras, qui commence à "noisetter". Le problème avec les vins de ce producteur......tellement bon en jeunesse que difficile à en garder!

Chablis Grand Cru Blanchot 2005, La Chablisienne Boisé à l'ouverture, puis un beau bouquet sur des notes vanillées et lactées puis des poires mûres et un peu de miel. Vin rond et ample avec un beau gras qui demandera un peu de réclusion pour s'ouvrir davantage.

Puligny Montrachet 1er cru Les Folatières 2004, Vincent Girardin Pas très puissant mais élégance, droiture et finale minérale.

Clos-des-Lambrays 2004, Domaine des Lambrays Quel nez! Une début végétal et herbacé qui a très bien évolué vers des fleurs et des petits fruits rouges sur un fond de poivre blanc. Bouche droite, belle sève à l'évolution et finale épicée.

NSG 1er cru Clos de la Maréchale 2005, JF Mugnier Fermé à double cran au départ....je laisse faire une bonne heure et puis ça s'ouvre admirablement! Une bonne rétro sur les fruits noirs, le vin a une belle structure encore et devrais faire une grande bouteille dans 4-5 ans. J'ai beaucoup aimé cette texture veloutée avec mâche avant une certaine fermeté en finale.

NSG 1er cru Les St-Georges 1995, Gouges Un bouquet évolué avec sous-bois et tabac. Une bouche droite et puissante avec grande vivacité, sans asséchement en finale. Un vin fait pour demain mais il faut être armé de patience.

CNP 1998, Château de Beaucastel Épices chaudes et garrigue. Vin ample, rond, peu de mâche avec une discrète sucrosité. Finale épicée et longue. J'aime beaucoup et semble être sur son plateau. À boire selon moi.

Cornas 1999, Auguste Clape Bien typé avec poivre et cassis. Ferme, charpenté et un peu dure. Aurait eu besoin d'air. Un bébé encore.

Austin Hope roussanne monterey 2005 Non dégusté.

Taillefer Lafon vin de glace d'exception 2007 J'aurais misé sur un cidre de glace. Équilibre moelleux, demeure frais avec une longueur moyenne. Belle découverte mais vraiment cher.

Merci à tous......une prochaine paulée en début d'année.....faut se faire plaisir!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7666
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Paulée de Fin d'Année

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum