Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Semaine du 27 juillet 2014

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 27 juillet 2014

Message par Patrick Ayotte le Lun 28 Juil 2014 - 21:49

Pour commencer la semaine:

Varner Chardonnay Spring Ridge Vineyard Bee Block Santa Cruz 2009
Belle couleur dorée de moyenne intensité. Nez d’agrumes confits, de pêche, un peu d’épices et à peine un peu de bois. En bouche, l’acidité porte le fruit avec juste assez de rondeur, de gras et de maturité pour garder un très bel équilibre. Accord parfait avec une salade de poitrine de poulet grillée et amandes et fromage de chèvre.

Henri Prudhon & Fils Saint-Aubin 1er Cru en Remilly 2012
À peine doré. Nez sur le citron, la pierre mouillée et le poivre blanc. En bouche, saveurs de citron/lime, de fruit à chair blanche (poire), épices, beau côté minéral, acidité bien présente mais pas tranchante. Un délice !
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3003
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Patrick Ayotte le Mar 29 Juil 2014 - 21:48

Domaine Henry Pellé Morogues Menetou-Salon 2012

Couleur paille avec reflets verts. Nez sur les agrumes (citron confit, pamplemousse), la craie, le coquillage et l’herbe fraiche. En bouche, le vin a un beau volume, n’est pas trop vif et offre une palette de saveurs similaire à ce qui a été perçu au nez. Rafraîchissant et bon accord pour les salades avec du poulet grillé, un beau vin d’été quoi !
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3003
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par daniel.seriot le Mer 30 Juil 2014 - 16:26

Ces vins ont accompagnés un rouleau de roquefort aux noix et poires confites au Sauternes et du melon à la fleur d'oranger et espuma d'amandes

Les vins ont été mis en carafe deux heures avant la dégustation

Sauternes- Barsac : De Myrat : 2011
La robe offre une teinte or légèrement soutenue. Le nez, d’une bonne intensité et net évoque les pêches jaunes, l’ananas, les agrumes rôtis, avec un note de miel. La bouche est onctueuse, la liqueur est pure, concentrée, avec une puissance sous-jacente de bon aloi, dans un centre agrémenté de fruits rôtis. La finale est longue, intense, associant une très bonne fraîcheur à une richesse séduisante, soulignée par des saveurs expressives de fruits rôtis et de miel. Noté 16,5/17, note plaisir 16. Une réussite dans le millésime, un petit manque complexité limite l’évaluation.

Sauternes : Rieussec 1990
La robe est ambrée, de texture assez huileuse. Le bouquet intense évoque l’abricot rôti, la mangue, la cire, les fruits secs, avec des notes de miel et de curry. La bouche est généreuse, riche, concentrée, ample volumineuse, moelleuse, rehaussée de fruits rôtis. La finale est longue, puissante, un peu lascive, très aromatique, soulignée par les intenses saveurs décelées à l’olfaction ; la liqueur manque légèrement de pureté et de précision. Noté 17, même note plaisir. Quelques petites irrégularités entre les bouteilles, semble-t-il.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Michelle Champagne le Jeu 31 Juil 2014 - 9:47

Escapade annuelle au Bic, définitivement, je préfère le Mange-Grenouille au St-Pierre. Au resto, par curiosité, j'ai choisi le Muscadet 2012 de Luneau-Papin. Tellement lu de bons commentaires de ce producteur mes attentes étaient assez élevées. Résultat,  je n'ai pas été renversée. Le vin est principalement sur le fruit et beaucoup de minéralité mais il manquait de la tension sans être mou et de complexité. J'avoue que le Domaine de l'Ecu, dans les millésimes 2010 et antérieurs, m'a donné plus de plaisir par son côté épicé et anisé.  

Hier, un Grande-Côte 2012 de François Escapade annuelle au Bic, définitivement, je préfère le Mange-Grenouille au St-Pierre. Au resto, par curiosité, j'ai choisi le Muscadet 2012 de Luneau-Papin. Tellement lu de bons commentaires de ce producteur mes attentes étaient assez élevées. Résultat,  je n'ai pas été renversée. Le vin est principalement sur le fruit et beaucoup de minéralité mais il manquait de la tension sans être mou et de complexité. J'avoue que le Domaine de l'Ecu, dans les millésimes 2010 et antérieurs, m'a donné plus de plaisir par son côté épicé et anisé.  

Hier, un Grande-Côte 2012 de François Cotat. Quel beau sauvignon! Rien à voir avec les Monts Damnés 2011... Quel beau sauvignon! Rien à voir avec les Monts Damnés 2011...ce que je cherche chez un Sancerre, c'est la pureté du fruit et la tension. Voilà, je suis conquise!  cheers cheers
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 31 Juil 2014 - 10:07

Content de vous lire sur Cotat Michelle ... mais Grande Côté est habituellement plus riche que Monts Damnés (son plus "sec").

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Michelle Champagne le Jeu 31 Juil 2014 - 14:30

Je n'avais pas aimé le Monts Damnés 2011 qui avait une pointe végétale et était presque mou. Ce vin n'était probablement pas représentatif de ce terroir. En ce qui concerne la Grande Côte 2012, là on jase! Le vin a toute la matière et l'équilibre pour bien évoluer et aller chercher du gras et de la complexité. Pour l'instant, il a une tension incroyable! J'aurais besoin de goûter à un Monts Damnés 2012 pour me convaincre de son côté plus sec.
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par daniel.seriot le Ven 1 Aoû 2014 - 13:03

Ces deux vins ont accompagné respectivement des ris de veau de lait aux cèpes, et une côte de boeuf rassi grillée sur les sarments de vigne

Alsace : Domaine Josmeyer : Pinot Gris Hengst 2005
Le vin a été mis en carafe 3 heures avant la dégustation
La robe or vif est brillante. Le bouquet intense et net évoque les pêches jaunes, les mandarines et les oranges, les épices orientales ( safran et très léger curry), des notes florales et une pointe de truffe blanche. L’attaque est riche, presque grasse, la bouche est pure, d’un séduisant velouté de texture, dans un centre plein et dense, rehaussé de fruits épicés (mirabelles au premier plan). La juste acidité ressentie donne du tonus, et une grande allonge à une finale harmonieuse, très soutenue, d’une fraîcheur rare pour ce cépage, à l’aromatique prononcée (fruits, épices douces, notes fumées et finement miellées) ; elle est ponctuée de légers amers nobles (peaux de fruits) et de notes salines. Noté 18, note plaisir 17,5. Peu encore être attendu quelques années.

Saint Emilion : Troplong Mondot 2000
Le vin a été épaulé 4 heures , puis mis en carafe une petite heure avant la dégustation
La robe est profonde, presque saturée, avec un liseré de couleur sanguine. Le bouquet net et d’une bonne intensité évoque les cerises noires très expressives, nuancées de notes de cassis, la boite à épices douces, la légère réglisse, une pointe de truffe noire, et un élevage très en retrait quasiment fondu. L’attaque est riche, et très veloutée, le milieu de bouche est puissant, sphérique et ample, très charnu, agrémenté de fruits noirs, intenses et gourmands. La longue finale, très persistante, autoritaire, bien tenue par des tannins un rien plus fermes tout en restant enrobés par une chair de bon aloi, d’une bonne fraîcheur, est soulignée par la palette aromatique décelée à l’olfaction. Noté 17,5/18, note plaisir 17. A attendre encore 3 à 4 ans.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 1 Aoû 2014 - 21:03

Ce midi, au Serpent :

Pacalet Vieilles Vignes bourgogne pinot noir 2012 : Nez immédiatement gourmand de cerise, d’épices douces (comme la cannelle, rappelant les bonbons en forme de poisson rouge) et de pivoine. La bouche est pure, croquante et juteuse à la fois, simple et peu charnue, mais parfumée et nette. Longueur sympathique, tanins fins et fruit éclatant. Pas donné, mais c’est du bonbon! Bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Patrick Ayotte le Sam 2 Aoû 2014 - 7:46

Maison Roche de Bellene Côte de Nuits-Villages Vieilles Vignes 2011

Le vin est rubis translucide. Nez épicé, floral et fruité. Bouche bien fruitée sans être légère, gracieuseté du bon côté épicé aussi perçu au nez qui mène les saveurs vers une finale de longueur moyenne, mais bien sentie. L’acidité du vin est juste assez vive pour permettre au vin de bien se boire, tout comme le 12,5% d’alcool !


Dernière édition par Patrick Ayotte le Sam 2 Aoû 2014 - 14:16, édité 1 fois
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3003
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par daniel.seriot le Sam 2 Aoû 2014 - 13:05

Ce vin a été bu avec un sorbet de melon et espuma de fleurs d'oranger

Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2003
La robe, légèrement dorée est brillante, le net est intense, pur et très séduisant avec des arômes  d’abricot rôti, de mandarine, de pulpe d’oranges, nuancés de notes de safran, et de miel de châtaignier, et une pointe de mangue. La bouche est un modèle d’harmonie, dans ce millésime, la liqueur est d’une grande pureté, riche, concentrée, donnant des sensations d’ampleur et de volume dans un milieu de bouche agrémenté d’intenses fruits rôtis. La longue finale conserve cette même pureté due à un botrytis de grand millésime, elle est intense, précise, d’une juste puissance naturelle, avec une fraîcheur sous jacente qui apporte l’équilibre nécessaire à la grande richesse du vin, et soulignée par les saveurs intenses décelées à l’olfaction. Note potentielle 18,5/19, note plaisir 17,5

Un vin qui tutoie Yquem dans le même millésime
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Michel Therrien le Sam 2 Aoû 2014 - 13:15

daniel.seriot a écrit:Ce vin a été bu avec un sorbet de melon et espuma de fleurs d'oranger

Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2003
La robe, légèrement dorée est brillante, le net est intense, pur et très séduisant avec des arômes  d’abricot rôti, de mandarine, de pulpe d’oranges, nuancés de notes de safran, et de miel de châtaignier, et une pointe de mangue. La bouche est un modèle d’harmonie, dans ce millésime, la liqueur est d’une grande pureté, riche, concentrée, donnant des sensations d’ampleur et de volume dans un milieu de bouche agrémenté d’intenses fruits rôtis. La longue finale conserve cette même pureté due à un botrytis de grand millésime, elle est intense, précise, d’une juste puissance naturelle, avec une fraîcheur sous jacente qui apporte l’équilibre nécessaire à la grande richesse du vin, et soulignée par les saveurs intenses décelées à l’olfaction. Note potentielle 18,5/19, note plaisir 17,5

Un vin qui tutoie Yquem dans le même millésime

Salut Daniel,
As-tu dégusté La Tour Blanche, dans ce millésime, récemment?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par daniel.seriot le Sam 2 Aoû 2014 - 13:29

Non, Michel, je crois, mais il va falloir que je vérifie n'avoir jamais goûté La Tour Blanche 2003
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 2 Aoû 2014 - 13:36

Clos Haut-Peuraguey faisait des Sauternes très fins qui tiraient fort bien leur épingle du jeu dans les millésimes très riches. Espérons que les choses ne changent pas sous la nouvelle administration.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par daniel.seriot le Sam 2 Aoû 2014 - 14:45

Vincent,
Il faut se montrer prudent, avec les analyses du Clos Haut Peyraguey jeune, qui n'est pas toujours à son avantage en Primeurs et dans sa jeunesse. Ce vin est dense et concentré, pas en ampleur et en volume qu'il développe avec l' âge, mais la liqueur est fine, pure et très élégante, le meilleur botrytis est toujours recherché, on ne lésine pas sur le nombre de tries. Les critiques anglo-saxons le sous estiment souvent en primeurs, et comme ils ne regoûtent que peu en bouteilles...
Bernard Magrez a conservé totalement l'équipe technique, ce qui est rarement le cas, je pense qu'il devait conserver le style du vin
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Yves Martineau le Sam 2 Aoû 2014 - 16:23

Belle façon d’entamer les vacances la semaine dernière...

Domaine des Croix Beaune 1er Cru Grèves 2011
Joli nez envoûtant, qui pinotte!
Floral, sous-bois, petit fruit rouge, vanille.
La bouche montre une belle vigueur, avec un structure assez droite, des tanins tendres et une impression de profondeur. Racé, un peu fermé au niveau aromatique, mais l'équilibre y est et il montre une belle dimension, confirmant les écrits à propos du climat Grèves. 91+ pts

Château Rieussec, Sauternes 2003
Nez complexe de miel et d'abricot, banane mûre, un peu de cannelle.
La bouche est mûre, ronde, voluptueuse, cochonne! C'est dense et délicieux, avec de la longueur, une certaine finesse pour un millésime si riche. Un vin encore bien jeune, au superbe potentiel. 93+

avatar
Yves Martineau

Messages : 5265
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Yves Martineau le Sam 2 Aoû 2014 - 16:28

Emmanuel Reynaud réalise au Domaine des Tours des vins parfois assez profonds et gourmands, parfois étranges, avec un coté "sale", on ne sait jamais ce qu’on va y trouver. Il y a aussi parfois une amertume en fin de bouche qui nous fait demander s'il ne serait pas légèrement bouchonné. Ainsi, le 2006 m'a déçu, ainsi que plusieurs amateurs que je connais y ayant goûté.


Château des Tours Vacqueyras 2005

Ce 2005 m’a laissé songeur à l’ouverture, mais il s’est ouvert brillamment par la suite. Après un nez qui s’annonçait réduit et bizarre à l’ouverture, il s’est replacé avec le temps:

Kirsch, fruit rouge (fraises), épices….On distingue aussi quelques notes florales qui évoquent le Gewurtztraminer qui, inexplicablement, se retrouvent à l'occasion chez plusieurs de ses vins, même issus de différents terroirs.

La bouche est de corps moyen, la texture assez élégante pour l’appellation, avec un fruit gourmand (sur les fraises), des tanins ronds, mais une finale plutôt austère qui enlève du charme à l’ensemble. Très bien tout de même. 90+ pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5265
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par daniel.seriot le Sam 2 Aoû 2014 - 16:50

Michel,
Après quelques recherches, je n'ai pas goûté La Tour Blanche 2003, en bouteille mais en primeurs, il était un cran en dessous de Clos Haut Peyraguey; et un petits cran en dessous de Guiraud et Rieussec, que j'ai aussi achetés en primeur.
Et heureux hasard, je vois qu'Yves vient de fort bien goûter Rieussec 2003!
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Pierre Beauregard le Sam 2 Aoû 2014 - 20:15

Domaine Latour-Giraud Charmes 2010, un vin élégant.  La robe possède des reflets dorées et des nuances de verts feutrés.  Le nez fait de notes de fruits jaunes tels que la poire, de miel, le tout enrôbé de notes citronées.  Ces arômes sont persistants et intenses.  Une bouche bien concentrée où le fruit s'exprime avec force.  L'intensité persiste en fin de bouche et les notes d'agrumes s'amusent à nous en donner longtemps sur la finale.  Beaucoup de plaisir.  92 pts.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1952
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Michelle Champagne le Lun 4 Aoû 2014 - 9:12

daniel.seriot a écrit:Ce vin a été bu avec un sorbet de melon et espuma de fleurs d'oranger

Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2003
La robe, légèrement dorée est brillante, le net est intense, pur et très séduisant avec des arômes  d’abricot rôti, de mandarine, de pulpe d’oranges, nuancés de notes de safran, et de miel de châtaignier, et une pointe de mangue. La bouche est un modèle d’harmonie, dans ce millésime, la liqueur est d’une grande pureté, riche, concentrée, donnant des sensations d’ampleur et de volume dans un milieu de bouche agrémenté d’intenses fruits rôtis. La longue finale conserve cette même pureté due à un botrytis de grand millésime, elle est intense, précise, d’une juste puissance naturelle, avec une fraîcheur sous jacente qui apporte l’équilibre nécessaire à la grande richesse du vin, et soulignée par les saveurs intenses décelées à l’olfaction. Note potentielle 18,5/19, note plaisir 17,5

Un vin qui tutoie Yquem dans le même millésime

Fraîcheur et richesse qui se côtoient, c'est la signature du Clos Haut Peyraguey. J'ai toujours considéré que ce Sauterne était sous-estimé et c'est tant mieux car le prix demeure abordable!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par daniel.seriot le Lun 4 Aoû 2014 - 11:24

Michelle,
Comme je l'ai dit plus haut, Clos Haut Peyraguey est souvent sous estimé, en primeur par de nombreux critiques anglo-saxons. Les critiques français le mettent à très haut niveau.
Reste à savoir si à l'avenir Bernard Magrez conservera des prix attractifs
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Frederick Blais le Lun 4 Aoû 2014 - 12:01

Quelques beaux vins vendredi dernier, rapidement.

3 Bordeaux 82 qui ont démontré l'excellence du millésime.  Ils n'ont cessé d'évoluer dans le verre et tous avaient une très longue finale! Dégusté sur 3 heures environ.

Domaine Chevalier 1982 : Classique, le plus droit des 3, tanins droit, un peu vert, fumé, très frais, complexe, ouvert.  Il n'est pas autant marqué par la maturité que les 2 autres vins.

Château La Dominique 1982  Plutôt fermé à l'ouverture ce vin a définitivement gagné à l'aération pour devenir mon préféré de soir soirée.  Nez complexe, tannins fondus, bouche velouté et encore tout sur le fruit.

Château La Lagune 1982  À l'ouverture le plus intéressant, très complexe, le premier par la suite à démontrer des notes tertiaires et qui semblait tranquillement s'affaiblir avec le temps face aux deux autres vins.

Ensuite un duo en comparaison à l'aveugle.  Le seul indice que l'on a c'est qu'ils sont du même millésime.  Évidemment comme l'un des deux vins semblait très jeune, je me suis fait déjoué et je suis allé sur le millésime 96.

Léoville Las Cases 1978 :  Très joli Bordeaux classique avec des odeurs de cèdre, fumé, un peu de poivron, complexe, élégant.  Belle droiture en bouche avec des tanins encore présent, mais commence à être plus vieillot en bouche, le contraste avec le suivant est déconcertant et le fait paraitre plus vieux ou plus typé aussi.

Barca Velha 1978  Un vin fringant qui allie maturité et fraicheur à la fois.  Ici aussi le contraste joue avec nos perception.  Je voyais des notes de sous maturité avec des élans d'agrumes.  Un vin encore de couleur rubis clair, fruit frais, très droit, encore un très bel avenir.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1867
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Michel Therrien le Lun 4 Aoû 2014 - 12:36

Merci Fred,
Achat récent des 82 ou grande patience?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Frederick Blais le Lun 4 Aoû 2014 - 13:22

Michel Therrien a écrit:Merci Fred,
Achat récent des 82 ou grande patience?

les 3 82 proviennent de la cave à Champlain.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1867
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Simon Grenier le Lun 4 Aoû 2014 - 19:10

1er août 2014

Une dégustation hors de l’ordinaire pour moi, empreinte de générosité, en petit comité, où j’ai pu apprendre beaucoup. Projet de dégustation qui a émergé plus ou moins à la même période l’année dernière, à la fin de lunch de la Paulée au QG. À quelques jours de ma fête, j’avais alors annoncé à certains participants présents lors du lunch que je n’avais jamais bu de Bordeaux 1982. Nous en discutons un peu et l’enthousiasme se développe autour d’une dégustation Bordeaux 82. C’était la thématique de la dégustation de vendredi dernier qui a été accompagnée d’un délicieux souper, préparer de main de maître par notre hôte.

Grâce aux conseils de Me Martineau, je me suis donc procuré une bouteille de La Lagune 1982 lors de la vente de Champlain Charest, en préparation de cette belle soirée. C’était la première fois pour moi avec le millésime, avec certains des châteaux dégustés et même avec certains vins d’aussi vieux millésimes car je n’étais pas tout à fait au bout de mes surprises. Voici mes souvenirs de la soirée, sans prise de note.

Mise en bouche :

Taittinger, Les Folies de la Marquetterie, Champagne : vin issu de 55% de Chardonnay et de 45% de Pinot noir. Beau nez de pommes avec quelques accents de fleurs blanches et un côté légèrement brioché. La bouche est vineuse, ample, sur le fruit avec de belles bulles. Je l’aurais préféré légèrement plus tranchant, peut-être plus un Champagne de repas que d’apéro.

La série de 82, tout le monde ouvre ses bouteilles et nous sommes heureux, les vins sont propres et prêts à être décantés.

Domaine de Chevalier, GCC de Graves : le vin à la robe la plus claire de trois Bordeaux. D’un rubis clair au pourtour orangé. Le nez est assez typique de Pessac évoquant des arômes de poivron, de fumée, un côté baies rouges un peu surettes également. En bouche, le vin montre une belle acidité, un côté fruité rouge qui fait saliver et une allonge moyenne. Seule petite réserve, la bouche est un peu fluide mais, on aime beaucoup ça quand même.

Château La Dominique, Saint-Émilion GCC : la robe la plus sombre des trois Bordeaux en liste. Un ménisque orangé avec quelques traces de brun. Lors du premier service du vin, le nez est discret, caché, ne se laisse pas apprivoisé facilement un peu comme s’il voulait qu’on l’attende encore un peu. Le vin évoluera toute la soirée. Au nez, on trouve des notes de truffes, un côté un peu sombre type mine de crayon. Un fruité mûr, sur le fruit rouge. La bouche est longue, gourmande sans être facile. Un très beau vin que tout le monde a apprécié. Belle découverte pour moi!

Château La Lagune, Haut-Médoc : robe foncée, dense. Mon nez des trois vins. Un accent sur la crème de fruit noir, un peu comme la crème de cassis. Encore une fois, un côté noir au nez, encre, mine de crayon, mûre. La bouche se divise en une bonne acidité, un fruité gourmand et mûr et des tannins polis mais toujours présent. J’ai beaucoup aimé!

Que nous sommes chanceux, des vins sur lesquels on médite longuement. Les discussions partent dans tous les sens mais nous revenons toujours au vin. Un beau moment, partagé entre amateurs généreux mais ce n’était pas fini…

Deux vins à comparer côte-à-côte nous ont bien fait travaillés, surtout le deuxième… je vous reviendrai avec mes impressions.

Merci tout le monde, vraiment une belle soirée pleine de générosité mais aussi de simplicité!!!

Simon


Dernière édition par Simon Grenier le Lun 4 Aoû 2014 - 20:39, édité 2 fois

Simon Grenier

Messages : 513
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Invité le Lun 4 Aoû 2014 - 19:17

J'adore tes CR Simon..le coeur y est pour beaucoup !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 juillet 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum