Derniers sujets
» Arrivage Signature/Cellier 17 août
Hier à 18:31 par Stéphanie Chénier

» Visite au Domaine Trapet (Jean et Jean-Louis), 11 juillet 2017
Hier à 11:51 par Stéphanie Chénier

» Bonne fête Michel Therrien
Hier à 11:37 par Stéphanie Chénier

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Hier à 10:27 par Fabien Rosiau

» Sicilia e il vino
Jeu 17 Aoû 2017 - 23:34 par Pierre Rhéault

» Joyeux anniversaire Mario
Jeu 17 Aoû 2017 - 20:26 par Daniel.Thai

» Duel beaunois/nuiton
Jeu 17 Aoû 2017 - 20:15 par Daniel.Thai

» Semaine du 13 août
Jeu 17 Aoû 2017 - 17:22 par Alain Roy

» Verticale du Silex du domaine Dagueneau
Mer 16 Aoû 2017 - 21:52 par Jean Parent

» Semaine du 6 août 2017
Lun 14 Aoû 2017 - 20:49 par Ludwig Desjardins

» Chassagne - Puligny - Meursault
Dim 13 Aoû 2017 - 18:02 par Michel Therrien

» Mort d'un grand producteur Grec
Dim 13 Aoû 2017 - 13:38 par Vincent Messier-Lemoyne

» Coupe Rogers 2017 Homme
Sam 12 Aoû 2017 - 14:11 par Yves Martineau

» Arrivage Signature/Cellier 10 août
Ven 11 Aoû 2017 - 13:48 par Stéphanie Chénier

» Domaine Joblot, Givry premier cru
Ven 11 Aoû 2017 - 12:58 par Yannick Nantel

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Semaine du 22 juin 2014

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Michel Therrien le Ven 27 Juin 2014 - 13:34

Salut Daniel,
Où trouves-tu la mention des SR dans les grands vins alsaciens que tu dégustes cette semaine?
Site du producteur?
J'aimerais tellement que l'étiquette mentionne la teneur en SR.....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par daniel.seriot le Ven 27 Juin 2014 - 14:45

Bonjour Michel,
Nous avons demandé, lors de notre dégustation chez Josmeyer, la teneur en sucres résiduels. Les renseignements fournis correspondent à ceux de leur site, parfois à 1g/l près.
D'autres producteurs préfèrent indiquer des indices comme Zind- Humbrecht ou Albert Mann, exemple chez Albert Mann :

L'indice d'expression est destiné au consommateur afin de connaître l'équilibre gustatif d'un vin en vue de sa dégustation et/ou dans le cade d'un accord gastronomique.
Il tient compte des sucres résiduels, l'acidité, l'alcool...

1 - Vin sec : Vin techniquement sec ou se goûtant sec.
2 - Vin d'esprit sec : Vin n'étant pas techniquement sec mais dont les sucres ne se goûtent que très peu au palais.
3 - Vin demi-sec : Vin avec une sucrosité moyenne qui se ressent plus dans la jeunesse et qui s'estompera avec le temps.
4 - Vin moelleux : Vin avec une sucrosité présente à la dégustation, les sucres restent perceptibles après évolution en bouteille.
5 - Vin liquoreux : Vin avec une sucrosité marquée.


En réalité, la question importante, pour l'équilibre ou l'harmonie des vins est de savoir si les fermentations malo-lactiques sont faites ou pas
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Michel Therrien le Ven 27 Juin 2014 - 15:21

Merci Daniel.

Pour un vin avec les mêmes SR (la malo ne les abaisse pas il me semble),
Vin ayant fait sa malo = plus lourd?
Vin sans malo et donc plus vif pourrait mieux absorber les sucres résiduels?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par daniel.seriot le Ven 27 Juin 2014 - 15:47

Oui, Michel, c'est tout à fait cela, si la teneur est sucres résiduels est plus élevée chez un producteur plutôt qu'un autre, la fraîcheur et l'harmonie sont obtenues si la malo n'est pas faite, sinon on part vers la lourdeur. La malo n'abaisse pas les sucres, l'équilibre se fait sur une acidité malique.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Frederick Blais le Ven 27 Juin 2014 - 15:48

Michel Therrien a écrit:Merci Daniel.

Pour un vin avec les mêmes SR (la malo ne les abaisse pas il me semble),
Vin ayant fait sa malo = plus lourd?
Vin sans malo et donc plus vif pourrait mieux absorber les sucres résiduels?

je ne sais pas si c'est la même variation dans les blancs mais pour les rouges la malo peut facilement changer le PH de 0.2 point ce qui est quand même important.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1836
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par daniel.seriot le Ven 27 Juin 2014 - 16:51

L'acide malique est un diacide, l'acide lactique est monacide ( donc acide plus faible). Le bilan schématique de la fermentation malo-lactique est :
Diminution de l'acidité totale et augmentation du Ph
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par daniel.seriot le Sam 28 Juin 2014 - 16:53

Voici le commentaires de deux derniers vins pour ponctuer la visite dégustation faite chez Josmeyer

Pinot Gris Hengst  2005
Sucres résiduels : 17g/l
La robe de teinte or soutenue est brillante. Le nez, intense et séduisant, évoque le citron et l’orange (pulpe et peau), les raisins secs, la camomille, avec une pointe de caramel au beurre salé. La bouche est très riche, concentrée, d’une remarquable pureté de jus au toucher moelleux, et très aromatique. La très longue finale, puissante, bien en chair, précise, complexe dans son expression aromatique, saline, est magistralement équilibrée et harmonisée par une impeccable acidité gustative mûre qui donne une sensation d’un vin quasiment sec. Noté 18

Riesling Brand : Vendanges Tardives 1997
Sucres résiduels : 39 g/l
La robe est légèrement dorée. Le bouquet est intense et complexe avec des arômes de citron et d’oranges confits, d’épices douces, de mirabelles chaudes, et de truffe blanche, avec des notes fumées. La bouche est élégante, d’une richesse tempérée, dotée d’une chair délicatement moelleuse, harmonieuse, avec en arrière plan dès l’attaque une acidité gustative de bon aloi, qui donne de l’élan au vin, à la liqueur fine et pure, rehaussée de délicieux fruits épicées. La finale est longue, élancée, exquise, fraîche, complexe et saline. Note plaisir 17,5. une magnifique V.T à point
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par daniel.seriot le Dim 29 Juin 2014 - 16:46

Deux très bons vins ,au prix doux, de la rive droite de Bordeaux

Canon Fronsac : Vrai Canon Bouché 2008
La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine, le bouquet net et bien ouvert évoque les cerises mûres, la boite à épices, les fleurs (pivoine dominante) avec une petite note de framboise, et un élevage de bonne qualité déjà bien intégré. La bouche est assez puissante, les tannins mûrs sont enrobés par une chair de bon aloi dans un centre sphérique et plein. La finale est dynamique, bien tenue par des tannins crayeux, d’une bonne allonge, fraîche, soulignée par des fruits expressifs, des notes épicées et florales. Noté 16, note plaisir 15,5. Encore deux à trois ans pour davantage de plaisir

Castillon-Côtes de Bordeaux : Clos Puy Arnaud 2009
La robe est profonde, avec des reflets de couleur violine, l’olfaction est avenante et expressive, avec des arômes de cerises noires, de cassis, d’épices douces, et des notes de légère réglisse et d’élevage qui reste bien en retrait. L’attaque est nette et riche, le vin prend de l’ampleur et du volume dans un milieu de bouche charnu, fruité, d’une puissance maîtrisée. La finale est très persistante, harmonieuse, veloutée, soutenue, d’une très bonne fraîcheur dans le contexte du millésime, mise en valeur par les séduisantes saveurs décelées à l’olfaction. Noté 16,5, note plaisir 16
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Ludwig Desjardins le Dim 29 Juin 2014 - 19:28

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Pas toujours Ludwig, j'ai déjà eu de très belles expériences avec des bouteilles qui avaient (un peu) d'âge.

Notre échange m'a donné l'idée d'ouvrir une bouteille de Noëls de Monbeneault 2007, un vin que j'avais adoré en jeunesse.

Oxydée.... robe comme du Canada Dry. En bouche ça se tient par contre, si on passe outre les notes oxydées de tarte aux pommes. La bouche est dense, d'une belle texture, et la finale longue et satisfaisante n'eut été de ces notes de noix qui viennent un peu gâcher le tout. Un grand vin en jeunesse qui malheureusement ne tient pas la route.

Je suis déçu de voir des producteurs de cette qualité affecter ainsi le potentiel de garde de leur vin par positionnement (idéologique?) par rapport au souffre. Un grand vin doit selon moi par définition offrir quelque chose sur le moyen/long terme.

Je vais continuer à acheter à l'occasion des vins de Leroy mais ils seront pour consommation dans les 2-3 ans max.

Ludwig Desjardins

Messages : 4381
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 30 Juin 2014 - 16:14

Petite comparaison vendredi soir :

Jamet côte-rôtie 2008 : Nez de charbon, de violette, de fruits noirs, avec des touches de viande fumée et de poivre concassé. On sent une petite fraîcheur végétale en arrière plan. Le tout est expressif, apetissant et typique. Bouche croquante, savoureuse et gourmande, peu profonde et moyennement longue, mais les tanins sont fins, et la finale est marquée par une fine minéralité. Pas un monstre, loin de là, mais que de plaisir … décidément les Jamet savent y faire lors des petits millésimes (je garde en tête un excellent souvenir du 2002). Très bien, voire plus.

Guigal Brune et Blonde côte-rôtie 2007 : Nez plus profond, mais réservé aussi, sur des notes de fruits rouges et noirs, moins typique il me semble, et un peu plus boisé. Bouche plus séveuse, enrobée et longue, mais moins expressive. Structure plus conséquente aussi, mais le tout est un peu discret pour l’heure. Il a tout pour bien évoluer, c’est probablement le caractère tellement expressif du précédent qui l’a fait paraître sur la réserve.

Chave st-joseph 2007 : Nez intermédiaire, tant en profondeur qu’en expressivité, mais dans un registre de fruit rouge, avec des nuances florales et épicées. L’attaque est franche et possède un bel éclat. Puis, une acidité élevée se manifeste et prend de l’ampleur jusqu’à en devenir mordante. Finale acérée, sans parfum ni texture, avec une impression acide qui persiste longuement … Une déception. À revoir.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7419
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Yves Martineau le Lun 30 Juin 2014 - 17:06

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:

Chave st-joseph 2007 : Nez intermédiaire, tant en profondeur qu’en expressivité, mais dans un registre de fruit rouge, avec des nuances florales et épicées. L’attaque est franche et possède un bel éclat. Puis, une acidité élevée se manifeste et prend de l’ampleur jusqu’à en devenir mordante. Finale acérée, sans parfum ni texture, avec une impression acide qui persiste longuement … Une déception. À revoir.

J'ai failli ouvrir celle-là ce w.e., je vais donc patienter...
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Ludwig Desjardins le Lun 30 Juin 2014 - 17:13

Le St-Jo 2011 de Chave arrive en succursale, tarif plus élevé à 71$ par contre...

Ludwig Desjardins

Messages : 4381
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 30 Juin 2014 - 17:20

À ce prix-là, aucun intérêt de mon côté.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7419
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Ludwig Desjardins le Lun 30 Juin 2014 - 17:29

Assez d'accord, je trouvais ce vin à juste prix dans les 50$.

Ludwig Desjardins

Messages : 4381
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Michelle Champagne le Lun 30 Juin 2014 - 19:23

Yves Martineau a écrit:Domaine François Cotat Sancerre Les Monts Damnés 2011

Un nez de poires caramélisées, de citron confit.
l’acidité me parait relativement basse et il est plutôt rond, davantage que tranchant. La finale apporte des sensations de pierre chaude et de craie, avec une longueur correcte, mais relativement modeste pour le domaine. Après des Boulay en demi-teinte, ceci me confirme que 2011 est un millésime chaud dans l’appellation, qui manque de profondeur. Heureusement, il est encadré par deux millésimes magnifiques en 2010 et 2012.

En bref, un beau vin mais pas au niveau des meilleures réussites du domaine.

Ce soir, un très décevant Sancerre. Je partage tes impressions sauf que dans mon cas, le nez est exclusivement sur les herbes et le foin coupé même saveurs en rétro sur une finale chaude.  Un gros BOF!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1412
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 30 Juin 2014 - 19:41

Je n'ai pas acheté de Cotat 2011, ni aucun Sancerre de ce millésime je crois car j'en ai amplement en cave, mais il faut quand même leur faire confiance et se rappeler que les Cotat se goûtent rarement à leur mieux en prime jeunesse.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7419
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Michelle Champagne le Lun 30 Juin 2014 - 22:20

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Je n'ai pas acheté de Cotat 2011, ni aucun Sancerre de ce millésime je crois car j'en ai amplement en cave, mais il faut quand même leur faire confiance et se rappeler que les Cotat se goûtent rarement à leur mieux en prime jeunesse.

Vincent, je ne connais pas Cotat, mais je ne crois pas que ce vin a le potentiel pour évoluer avec grâce. Il était presque mou! Pour moi, un vin à 50$ doit en donner beaucoup plus. J'aime les blancs avec de la tension, si non, il doivent compenser par leur palette aromatique débile....
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1412
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Ludwig Desjardins le Lun 30 Juin 2014 - 22:33

Si on recherche un Sancerre tendu sur l'acidité Cotat n'est pas le bon choix à la base.

Comme dit Vincent Cotat c'est très difficile en jeunesse, dans la plupart des millésimes.

Ludwig Desjardins

Messages : 4381
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Yves Martineau le Lun 30 Juin 2014 - 23:55

Ludwig Desjardins a écrit:
Comme dit Vincent Cotat c'est très difficile en jeunesse, dans la plupart des millésimes.

Je diffère d'avis, plusieurs millésimes (ex: 2005 ou 2010) ne laissaient aucun doute sur la grandeur des vins de François ou Pascal Cotat et ils impressionnaient de suite. Le 2011 va sans doute s'améliorer mais il me parait manquer d'étoffe.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Frederick Blais le Lun 30 Juin 2014 - 23:56

Clos de la Coulée de Serrant 2006, après le 2009 qui m'avait impressionné, ce 2006 récidive!!  Vraiment un vin complexe et différent de tout ce que l'on boit dans cette appellation.  Il faut aimé le style, à 14,5% il récolte vraiment des raisins murs avec des traces de botrytis mais le tout s'harmonise très bien.  Pas pris de notes, mais de belles impressions!  au  moins 17/20
avatar
Frederick Blais

Messages : 1836
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 1 Juil 2014 - 15:33

Yves Martineau a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:
Comme dit Vincent Cotat c'est très difficile en jeunesse, dans la plupart des millésimes.

Je diffère d'avis, plusieurs millésimes (ex: 2005 ou 2010) ne laissaient aucun doute sur la grandeur des vins de François ou Pascal Cotat et ils impressionnaient de suite. Le 2011 va sans doute s'améliorer mais il me parait manquer d'étoffe.

Ce n'était pas le cas des 2007 et 2008 qui se goûtaient un peu drôle au départ, à cause de leur richesse justement. Je ne dis pas que 2011 sera l'égal des deux autres, mais si je devais parier sur un domaine qui a bien réussi le millésime, je parierais sur Cotat. Mais faut pas chercher là des sancerres tranchants, surtout sur un millésime humide.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7419
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Patrick Ayotte le Mar 1 Juil 2014 - 16:45

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Yves Martineau a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:
Comme dit Vincent Cotat c'est très difficile en jeunesse, dans la plupart des millésimes.

Je diffère d'avis, plusieurs millésimes (ex: 2005 ou 2010) ne laissaient aucun doute sur la grandeur des vins de François ou Pascal Cotat et ils impressionnaient de suite. Le 2011 va sans doute s'améliorer mais il me parait manquer d'étoffe.

Ce n'était pas le cas des 2007 et 2008 qui se goûtaient un peu drôle au départ, à cause de leur richesse justement. Je ne dis pas que 2011 sera l'égal des deux autres, mais si je devais parier sur un domaine qui a bien réussi le millésime, je parierais sur Cotat. Mais faut pas chercher là des sancerres tranchants, surtout sur un millésime humide.

Pas vraiment perçu ce côté tranchant que certains Sancerre offre lors de la dégustation de Cotat, même si certains affichaient plus de fraicheur (2010 et 2008 il me semble). Bref, à attendre c'est clair (surtout après avoir ouvert un 2011), mais bien content d'en avoir en cave !
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2964
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Yves Martineau le Mar 1 Juil 2014 - 18:37

Ludwig Desjardins a écrit:Le St-Jo 2011 de Chave arrive en succursale, tarif plus élevé à 71$ par contre...

 affraid 

Quel dommage, je l'achetais depuis 2005. 2010 sera donc mon dernier millésime.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Michelle Champagne le Mar 1 Juil 2014 - 19:25

Ludwig Desjardins a écrit:Si on recherche un Sancerre tendu sur l'acidité Cotat n'est pas le bon choix à la base.

Comme dit Vincent Cotat c'est très difficile en jeunesse, dans la plupart des millésimes.

Petit test maison, j'ai ouvert le Grande Côte 2012 de Pascal et effectivement ce n'est pas très tendu. Un nez d'agrumes, exit le côté végétal du 2011. Le vin est plus agréable en bouche, c'est assez riche avec une acidité correct sur une finale saline. Belle longueur.  Un vin plus sérieux mais je crois que je préfère Domaine Vacheron Sancerre Chambrates . On jase!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1412
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Ludwig Desjardins le Mar 1 Juil 2014 - 21:12

2012 est aussi un millésime supérieur à 2011. Grande Côte de Pascal Cotat 2012 est une grande réussite.

Ludwig Desjardins

Messages : 4381
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 22 juin 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum