Derniers sujets
» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Aujourd'hui à 14:33 par Frédéric Bricaud

» Semaine du 23 juillet 2017
Aujourd'hui à 12:50 par Alexandre Trudel

» Semaine du 16 juillet 2017
Aujourd'hui à 10:06 par PhilippeGingras

» Chassagne - Puligny - Meursault
Hier à 21:21 par Pierre Beauregard

» Verticale du Silex du domaine Dagueneau
Hier à 7:29 par Yannick Nantel

» Le trésor de la SAQ
Dim 23 Juil 2017 - 16:35 par David Bedard

» Vente de Domaine
Dim 23 Juil 2017 - 8:17 par Stéphanie Chénier

» Dîner Quartier Général vendredi 21 juillet à midi
Sam 22 Juil 2017 - 12:53 par Michel Therrien

» Guigal achète enfin un domaine à Châteauneuf du Pape
Sam 22 Juil 2017 - 9:37 par Ludwig Desjardins

» Les albums de 2017
Ven 21 Juil 2017 - 13:13 par Jonathan Ménard

» Le 14 juillet, que buvez-vous ce soir?
Jeu 20 Juil 2017 - 22:32 par Michel Therrien

» Wimbledon 2017
Jeu 20 Juil 2017 - 20:01 par Michel Therrien

» Bourgogne 2017: échos et potins...
Mer 19 Juil 2017 - 16:04 par Frederik Boivin

» Belle surprise de chez Iegor...
Mar 18 Juil 2017 - 22:06 par Jonathan Ménard

» Chablis 2014 - Appellation village
Mar 18 Juil 2017 - 18:35 par Yves Martineau

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Semaine du 8 juin 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 8 juin 2014

Message par Patrick Ayotte le Lun 9 Juin 2014 - 21:53

Petit retour en arrière avec les notes des vins bu au cours des 2 dernières semaines:

Domaine Bruno Clair Marsannay Cuvée Isabelle 2008
Rubis mât avec contour un peu décoloré. Nez sur les épices, puis le fruit, ainsi qu’un fin côté floral. En bouche, le vin demande aération avant de se dévoiler un peu. Puis fraise des champs, cerises, épices fines, terre, un rien de minéralité, le tout sur une acidité juste et une finale moyenne. Pas le plus charmeur des Pinot, mais bien bon. La bouteille terminée le lendemain s’était fatiguée. À boire avec un 30 minutes de carafe puis sur une soirée. Très bien.

Norman Hardie Riesling VQA Niagara 2012
Vin clair avec reflets verts. Nez sur le citron, un peu d’agrumes, de pierres mouillées. En bouche, acidité agressive qui m’a empêchée de boire plus de quelques gorgées. Vacuvin, puis j’ai revisité le vin 2 jours plus tard. Là le vin est approchable, agréable sur des notes citronnées, l’acidité vive, mais rafraîchissante, un soupçon d’arômes de conifère et le côté minéral revient. Trop jeune ? Il semble que oui… Fait 10,2% d’alcool.

Domaine des Pillets Morgon Les Charmes Collection Noble Tradition 2005
Grenat sombre. Nez sur le fruit noir, un brin animal, profond. En bouche, les saveurs perçues reviennent. C’est assez profond. Des saveurs d’épices, et un je-ne-sais-quoi viendront me donner de la misère pour ce vin que j’ai bien aimé, entre autre pour son côté mystérieux. Bu à l’aveugle, je n’aurais jamais deviné son origine !

Domaine François Cotat (Paul & François) Sancerre Les Monts Damnés 2011
Avec la verticale du mois passé, je me devais d’ouvrir une de mes bouteilles de ce vin… Doré pâle, reflets vert, c’est jeune. Nez très floral au début, se complexifie à l’aération (comme en bouche). Suit des arômes de fruits mûrs (melon miel, cantaloup), d’épices, de miel, de roches chaudes, l’acidité est basse, mais la masse de saveurs y est et les airs de famille avec les millésimes goûtés sont là. Faire attention de ne pas trop servir chaud, le 14,5% d’alcool ayant tendance à ressortir. Une petite heure de carafe ou un 2-3 ans de garde ferait du bien à ce vin pour bien l’apprécier, ce qui a été le cas tout de même…

Château Fonbel St-Émilion Grand Cru 2004
Apporté dans un resto lors d’un souper entre ami. Grenat encore assez foncé, nez de fruit noir, touche chocolaté et de bois bien intégré. En bouche, c’est de la vrai soie ! Acidité rafraichissante pour un rouge, la maturité apporté par le temps de garde en font un excellent offert à prix ridicule. J’en aurais voulu une caisse de ce vin… Première fois depuis longtemps que je vide une bouteille avec ma femme (elle est plutôt du type 1 verre, 2 max lors d’une soirée), ce qui est toujours un bon signe de l’appréciation !

Patrick Piuze Chablis 1er Cru Vaucoupin 2009
Doré assez soutenu pour un vin aussi jeune. Fruits mûrs, épices, un trait végétal, miel chaud au nez. La richesse se perçoit aussi en bouche avec l’acidité qui prend du temps avant de paraitre. Fruits tropicaux (ananas, melon, mangue), épices, un peu de bois. Aucune lourdeur présente dans le vin malgré la maturité évidente du fruit, effet millésime faut croire et malgré la complexité qui se développe au niveau des arômes, je ne retrouve pas ce que je cherche dans un Chablis. Bon, mais à revoir, idéalement sous un autre millésime plus classique. Ma 2e bouteille attendra avant d’être bue…
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2950
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par daniel.seriot le Mar 10 Juin 2014 - 14:58

Cette bouteille a ouvert un repas et accompagné les mises en bouche.

Champagne : Bollinger : Grande Année 2002
La robe or assez soutenu est traversé par un cordon de bulles très fines. Le nez élégant et intense évoque les viennoiseries, les fruits secs (dont l’amande) les fruits jaunes, avec au second plan des notes de fruits rouges et de fines épices. L’attaque est franche, le vin se développe avec un jus séduisant d’une agréable douceur tactile, bien dynamisé par une juste et précise effervescence dans un centre vineux, rehaussé de fruits expressif. La finale est longue et associe avec harmonie une tonicité de bon aloi et une matière délicatement charnue qui donnent du relief au vin ; elle est soulignée par les saveurs expressives décelées à l’olfaction et ponctuée par de nettes notes salines. Note potentielle 18, note plaisir 17,5


Dernière édition par daniel.seriot le Mar 10 Juin 2014 - 15:50, édité 2 fois (Raison : orthographe)
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Pierre Beauregard le Mar 10 Juin 2014 - 16:03

Daniel, bu 2 fois au cours des deux dernières années (les seules fois d'ailleurs). Que de plaisir ressenti. Grand producteur certainement.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1866
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par daniel.seriot le Mar 10 Juin 2014 - 16:14

Pierre, c'était ma première bouteille, je vais laisser un peu de temps encore aux autres. Et dire que le RD est encore un cran au dessus pour ce que j'ai pu comparer dans d'autres millésimes. 2002 est un grand millésime champenois aux dires de producteurs avec qui j'ai pu m'entretenir.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Frederick Blais le Mer 11 Juin 2014 - 19:28

Tranquille ici cette semaine !!

Ce soir un vin que cela fait longtemps que je voulais gouter. Un petit domaine en Bordeaux qui fait du nature!Chateau Meylet, Saint-Émilion 2004: Je dois souligner que ce vin m'a fait peur. La caisse et chaque bouteille empeste le TCA et pas à peu près, je ne sais pas encore si les bouteilles vont rejoindre les autres au cellier. Même le dessus du bouchon empeste. Finalement j'ouvre quand même et le vin est propre mais pas net. Les premiers arômes se dévoilent sans netteté, finale poussiéreuse. Je carafe, le tout s'améliore mais encore pas au niveau de mes attentes.

24 plus tard, le vin se dévoile finalement sous de meilleurs jours. Un nez qui a beaucoup de verbosité, floral, petits fruits rouges, bois de santal, foins, très classique. En bouche, l'attaque est délicate, soyeuse, petits fruits rouges acidulé, en milieu de bouche, on commence à sentir les tannins finement tissés, des saveurs florale s'y ajoutent, finale de moyenne longueur, sur les puretés des saveurs et les tannins qui s'affirment un peu plus. 16.5+/20

Un très beau Bordeaux classique qui s'affirme sur l'équilibre et la pureté avant la puissance et l'extraction. Le château rend disponible les vins sur le marché 10 ans après le millésime, une belle initiative.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1833
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 12 Juin 2014 - 15:02

Raventós i Blanc Manuel Raventós conca del riu anoia 2007 : Cuvée haut de gamme de ce domaine phare du cava espagnol qui a décidé de se retirer de l’appellation et d’en créer une nouvelle afin de dénoncer la qualité parfois médiocre des vins produits sous cette appellation, ainsi que l’utilisation de cépages internationaux. Cette cuvée est issue de deux parcelles : Vinya Gran (xarel-lo planté en 1954) et La Creueta del Coll (parellada planté en 1973). Nez de pomme verte, de lime, de mie de pain et de gingembre frais. Bulles abondantes et fines, acidité franche, mais bonne concentration. Attaque crémeuse, puis le tout se resserre. Finale aux accents crayeux et fumés. Beaucoup de caractère et de longueur. Ensemble plutôt complexe et de bonne longueur, avec une finale franche et fraîche ni trop dosée, ni matte. Un très beau vin, du niveau de plusieurs champagnes il me semble. Très bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7384
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 12 Juin 2014 - 15:21

Il me semble que Raventos fait une cuvée encore plus haut de gamme autour de 150$, ou est-ce celle-la?

Ludwig Desjardins

Messages : 4363
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 12 Juin 2014 - 15:30

Je ne sais pas trop ... le site web du producteur n'est pas à jour.

Je me suis fié à la parole du conseiller chez Vila Viniteca.

J'ai payé 45 euros environ. Si je compare avec le prix des Champagnes, cela me semble raisonnable.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7384
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 13 Juin 2014 - 15:25

Alfredo Arribas Trossos Sants montsant 2012 : Cuvée issue de quatre parcelles de grenache blanc tirée sur ce millésime à 5 214 bouteilles. Élevage de cinq mois, moitié inox, moitié chêne français. Nez qui ressemble à celui d’un bon Bourgogne blanc d’année mûre et bien élevé. Notes de poire william, d’acacia, de fenouil avec une petite touche d’élevage qui rappelle la crème anglaise. Bouche suave, d’impression quasi satinée, mais qui conserve un bel éclat et une tenue adéquate. Le tout s’épure en milieu de bouche et dévoile un caractère à la fois finement amer et salin. Jolie longueur et bonne persistance aromatique sur le fenouil et les fruits blancs confits. Un vin du sud, mais qui voit la mer! Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7384
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par daniel.seriot le Ven 13 Juin 2014 - 17:58

Première dégustation de ce vin en bouteille ouverte lors d'un anniversaire.

Pessac- Léognan : Haut- Brion 2002
Carafé 4 heures, après une première dégustation à l’ouverture de la bouteille
La robe est assez profonde à profonde avec un liseré de couleur pourpre à sanguine. Le bouquet élégant, subtil et bien ouvert, évoque les fruits mûrs et frais ( cassis et cerises), les roses séchées, une touche de violettes, et des notes fumées ( âtre), et légèrement épicées, l’élevage de qualité est en retrait. L’attaque est droite, les tannins, fins et serrés se trament dans un corps allongé, charnu et dense (dans le contexte du millésime) agrémenté de fruits frais et purs. La finale est longue, fraîche, les tannins sont plus fermes, et donnent à la fois un bon maintien et un caractère un peu strict à cette fin de bouche, bien mise en valeur par la séduisante palette aromatique décelée à l’olfaction. Note potentielle 17/17,5, note plaisir 16. Un restant de vin dans la carafe, conservé dans une cave à 12,5° redégusté 5 jours plus tard a montré des tannins à peine plus aimables en finale. A attendre tranquillement cinq années de plus au moins. Sur cette bouteille le vin du millésime 2002 me semble un cran en dessous de celui du millésime 2001
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Michel Therrien le Ven 13 Juin 2014 - 18:49

daniel.seriot a écrit:Première dégustation de ce vin en bouteille ouverte lors d'un anniversaire.

Pessac- Léognan : Haut- Brion 2002
Carafé 4 heures, après une première dégustation à l’ouverture de la bouteille
Note potentielle 17/17,5, note plaisir 16. Un restant de vin dans la carafe, conservé dans une cave à 12,5° redégusté 5 jours plus tard a montré des tannins à peine plus aimables en finale. A attendre tranquillement cinq années de plus au moins. Sur cette bouteille le vin du millésime 2002 me semble un cran en dessous de celui du millésime 2001

Merci Daniel.
Un vin que j'ai en 2 exemplaires en cave.
Peux-tu me réexpliquer note potentielle vs plaisir et en même temps ton échelle sur 20....je ne retrouve pas tes explications.
De mon côté, j'utilise celle de InVinoVéritas.
Barême de notation

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7505
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Frederick Blais le Ven 13 Juin 2014 - 19:44

Le vin blanc que je voulais ouvrir hier lors de la dégustation, Niepoort Tiara 2006. Un vin que j'avais rapporté du Portugal lors de mes premières vendanges chez Niepoort en 2007. Superbe nez pur et expressif, sur les notes de citron, cire d'abeille, asperge et quelque chose dont je ne saurais dire qui me rappelle le Riesling. En bouche, la rondeur de la cire d'abeille en attache, jolie tension en milieu de bouche, touche végétale, certaine amertume(pelure d'agrume), petit creux avant la finale d'une bonne allonge sur la minéralité et les notes d'agrumes. J'aurais aimé en avoir d'autres car je crois que ce vin ira encore beaucoup plus loin! 16.5-17/20+
avatar
Frederick Blais

Messages : 1833
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 14 Juin 2014 - 2:12

Heureux de te lire Fred. Je ne pensais pas que Tiara était un vin qui pouvait se garder. J'ai vu le 2010 au resto et j'ai bien aimé mais je n'aurais pas penser le faire vieillir en cave.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7384
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Gael Giraud le Sam 14 Juin 2014 - 6:00

Bu dimanche,

Clos des Lambrays 99
un vin à maturité, apprécié dans son ensemble, avec quand même une matière encore bien présente. Des arômes légèrement tertiaires au nez, sur la fourrure et les champignons, le sous-bois.
En bouche, c'est encore concentré. Ca appelle de la viande et un repas assez costaud pour en profiter pleinement je pense.

Rayas 2006
Première rencontre avec le millésime. ouvert deux heures avant. beaucoup de finesse, toujours plus fin avec le temps. Envahit le verre et le nez, sur des notes complexes de garrigue, de fourrure, de prune et de fraise. La bouche et longue et soyeuse, c'est diablement bon et efficace.

Chablis 1er cru la Forest Dauvissat 2008
Frais, nez diabolique sur le citron, le beurre, légères notes d'élevage,
Bouche grasse mais tendue par une belle acidité
Bu en deux temps, trois mouvements... un régal.


Gaël
avatar
Gael Giraud

Messages : 1890
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Yves Martineau le Sam 14 Juin 2014 - 8:55

Beringer Vineyards Cabernet Sauvignon Single Vineyard Bancroft Ranch 2007
Un nez expressif, mentholé et épicé, avec du fruit noir.
Un vin plein et gouteux aux tanins dodus, gommeux. C'est mentholé, un peu vanillé, avec une bonne concentration de fruit sucré, gourmand, mais sans surmaturité, long en bouche. Il ne plaira pas aux palais européens, mais ravira les amateurs de vins de Napa opulents quoique sans excès. Beau potentiel de garde, mais il se boit bien ainsi sur le fruit. Un bon Cali Cab typé et bien fait. 91 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5088
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Frederick Blais le Sam 14 Juin 2014 - 13:38

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Heureux de te lire Fred. Je ne pensais pas que Tiara était un vin qui pouvait se garder. J'ai vu le 2010 au resto et j'ai bien aimé mais je n'aurais pas penser le faire vieillir en cave.

J'aurais aimé avoir ce 2006 dans 2 ans et 7 ans encore! le 2010 une année plus fraiche dont tous les blancs de Niepoort sont exceptionnel, devrait aller plus loin encore. Un vin 100% en cuve inox de 2004 à 2011. Avec le 2012 le vin fermente pendant 1 an en vieille foudre et y restera quelques mois de plus avant son embouteillage. Déjà sold out au Québec mais il y aura un prochain arrivage dans quelques mois.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1833
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par daniel.seriot le Sam 14 Juin 2014 - 16:45

Michel,

Voici une échelle de notation rapide, qui correspond à mes évaluations.
Elle n'est pas très éloignée de celle de "In Vino Veritas ". Je reste à ton écoute si tu souhaites des précisions complémentaires

Vin défectueux : non noté
10 -12 : vins sans défauts majeurs, mais sans intérêt
12,5- 13 : vin moyen
13,5- 14 : assez bon vin, plus précis
14,5-15 : bon vin : qui commence à avoir un allonge convenable
15,- 16 : très bon vin
16,5 – 17 : excellent vin
17,5- 18 : grand vin
18,5 : très grand vin
19 : vin exceptionnel
19,5 : une approche de la perfection
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Patrick Ayotte le Dim 15 Juin 2014 - 12:50

Farnito Cabernet Sauvignon 2001 Toscana IGT

Le vin est de couleur grenat bien foncé, ne montrant pas de réels signes de décoloration dû à l’âge du vin. Le nez lui offre des arômes de fruits rouges, de sous-bois, de tabac et d’épices. Les saveurs en bouche sont d’une finesse très agréable et les tannins sont fondus. Cerise, cannelle, un soupçon de poivron grillé et de tabac, le tout sur une acidité typique des vins qui ont un peu d’âge en bouteille. La preuve que le temps fait du bien au vin ! Malheureusement ma dernière bouteille de ce vin...

Velenosi Il Brecciarolo Rosso Piceno 2011

Couleur assez foncée, opaque et violacée. Des arômes de fruits rouges (baies) et une bonne dose d’épices sont perceptibles au nez. En bouche, le vin coule bien, est juste assez « rond » et offre une belle palettes de saveurs, dont la cerise, la framboise, du zeste confit d’orange, d’épices et de vanille. Le vin a aussi une acidité qui balance le tout, lui donne de la fraîcheur et l’alcool (13,5%) ne parait pas. Très bien, surtout sur un plat qui contient de la viande et de la tomate ! Mon accord classique personnel avec ce vin est une lasagne. Fait de Montepulciano (70%) et de Sangiovese (30%).
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2950
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juin 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum