Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Invité le Mer 14 Mai 2014 - 16:06

Frederik Boivin a écrit:cut him some slack!

laissez faire les chiffres et attardez-vous aux mots!

Évidemment! C'est d'ailleurs un récit rendu avec émotions et sensibilité. J'aime bien. Merci!

La question du pointage ou de la cote reste quand même entière et m'intéresse toujours autant. Entre un 17, 17,5 ou 18, ça va. Même chose pour un *** et *** 1/2. Mais, quand on arrive au dixième près sur une échelle de 100 points, je trouve qu'on pousse le bouchon un peu pas mal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 14 Mai 2014 - 16:45

Merci Jonathan.

Je mettrai mes commentaires en ligne probablement vendredi.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Ludwig Desjardins le Mer 14 Mai 2014 - 17:29

Frederik Boivin a écrit:cut him some slack!

laissez faire les chiffres et attardez-vous aux mots!

Désolé c'est mon petit côté rationnel qui ressort, même devant le mythe!  Laughing 

C'est justement aux mots que je m'attardais, car Jonathan mentionnais au départ que tous les vins étaient grandioses.

Pas l'objectif de picosser, simplement de comprendre s'il a noté de manière relative à DRC ou dans l'absolu. 92 points pour un Échézeaux 2010 de DRC m'apparait peu, surtout vu le prix demandé et le fait que je vois certains Morgon au niveau de 92-93! J'ai l'impression qu'avec DRC les amateurs comme les professionnels se retrouvent un peu prisonniers de l'échelle sur 100 : on note la DRC à 98-99 puis ensuite en descendant logiquement par cru de manière hiérarchique on est vite rendu à 92....

Ceci dit excellent CR et magnifique soirée! cheers

Ludwig Desjardins

Messages : 4448
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Jonathan Marquis le Mer 14 Mai 2014 - 19:43

@michel tous les vins ont été servis ensemble dans l'ordre que je les présente, sauf pour montrachet servis seul

Pour les notes elle sont basé sur mon appréciation personelle, pour le 92,5 c'est que je le trouvais un poil au dessus du corton mais rien d'extravagant. Je ne suis pas professionnel
Je ne pense pas que les notes du corton et de l'echezeaux soient vraiment si basse, pour moi 92 c'est très bien et l'étiquette DRC ne change rien au contenu de la bouteille.
On ne se cachera pas non plus que les petit drc sont vendu très cher comparativement à leur concurent de même appelation, je pense que le rapport quote/prix ne sera jamais aussi bon que d'autres 92 moins cher, on paie aussi pour le prestige du domaine
Il ne faut pas oublier que ce sont quand même de jeune 2010, dans 5 ans ils auront évolués et probablement qu'ils auront quelques points de plus...
Je douterais bien plus de mes notes élevées qui sont un peu affecté par l'émotion du moment (tâche et r-c), mais après tout, un vin qui vous donne des émotions mérite bien quelques points
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 946
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Morin-Heights

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Ludwig Desjardins le Mer 14 Mai 2014 - 19:53

Merci Jonathan pour les explications.

Ludwig Desjardins

Messages : 4448
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Michel Therrien le Mer 14 Mai 2014 - 20:53

On me dit que certains ont jugé Grands Échézeaux comme un très grand vin.
Avec un peu de chance Julien, Martin et Vincent partageront avec nous leurs impressions! Idea 

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7620
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Michelle Champagne le Mer 14 Mai 2014 - 22:34

Je retiens la présence d'un blanc à la fin qui transcende les rouges et je me réjouie!  Cela dit, je crois qu'il n'est pas nécessaire de noter ce type de vin dans ce genre d'exercice. Tout simplement profiter du moment et have fun.....avec un Montrachet!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1447
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Julien Martel le Mer 14 Mai 2014 - 22:37

Mes notes suivront demain ou vendredi.
Des vins absolument géants. Une RC à mes yeux parfaite.
Pour moi le GE et le Corton se présentaient moins bien, tandis que tous les autres m'ont offerts un réel bonheur.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Julien Martel le Jeu 15 Mai 2014 - 15:21

Ce que je retiens principalement de cette soirée extraordinaire : la signature des vins du domaine, du moins sur ce millésime, avec une trame aromatique florale d’un charme indéniable et des parfums inimitables. L’élégance et la finesse des vins est réelle et d’un délice incroyable. J’ai été renversé par la qualité objective de tous les vins. Et surtout, quelle belle surprise de retrouver des vins qui se livraient si facilement, malgré leur jeunesse. Ce fut pour moi sans contredit l’une des plus grandes soirées vinicoles de ma vie, et j’ai pour la première fois goûté à ce que je considère comme la perfection.


Domaine de la Romanée-Conti Corton 2010
Un bouquet très distinct des autres vins, au profil quasi-rhodanien, sur les fruits noirs, les fruits rouges et l’orange brûlée. Micro-sucrosité en bouche, qui demeure malgré tout très charmante et pleine, particulièrement après deux heures d’ouverture, où ce profil sudiste fait place à la finesse et la rondeur espérées. Un vin plus masculin et terrien. Comparé aux autres vins en dégustation, il paraissait moins abouti et agréable à boire, mais il n’en demeurait pas moins un vin aux qualités évidentes. 92

Domaine de la Romanée-Conti Echezeaux 2010
Un vin floral, épicé, riche tout en demeurant élégant. Le fruité rouge et gourmand, et d’une noblesse indéniable. Bouche en dentelle et fine. Tannins fins, et longue finale juteuse sur les fleurs et la framboise. 94

Domaine de la Romanée-Conti Grands-Echezeaux 2010
Un vin sur la retenue et moins exubérant que tous les autres crus dégustés ce soir. Il n’avait certainement pas envie de se présenter sous un profil facile et aguicheur. Un vin dont la texture me rappelait les vins de Roumier, avec un velours et une trame quasi-crémeuse. Un vin plus profond et discret. 92-93

Domaine de la Romanée-Conti Romanée St. Vivant 2010
Si les 3 premiers vins étaient déjà de haut niveau, on passe ici à un niveau grandement supérieur. Le vin le plus parfumé et le plus soyeux de la lignée. Bouche magnifique, équilibre impeccable, encore une fois en finesse et élégance. Ce vin n’est pas sans rappeler le 2009 que j’ai eu la chance de dégusté il y a à peine quelques semaines. 96-97

Domaine de la Romanée-Conti Richebourg 2010
Un vin fougueux, frais, épicé, soyeux, complexe, floral, parfumé, compact et le plus masculin de la lignée. Une des grandes surprises de la soirée et un vin délicieux. 97

Domaine de la Romanée-Conti La Tâche 2010
Un vin incroyablement complexe au premier contact. La signature du Domaine sur ce millésime est évidente : parfum hypnotisant, floral, fruits rouges, finesse et élégance, équilibre d’école, et aérien. Un vin plus concentré que le Romanée-Conti servi à ses côtés. Finale explosive. 96-97

Domaine de la Romanée-Conti Romanée-Conti 2010
La perfection du pinot noir. Complexité inouïe du bouquet, d’un attrait inexplicable et hypnotisant. Bouche d’une élégance, d’une finesse et d’une noblesse inimitables. Un vin pénétrant et aérien qui me laisse sans mot. Pour reprendre les mots d’Allen Meadows: « In short, young burgundy just doesn't get any better than this. » 99-100

Domaine de la Romanée-Conti Montrachet 2010
Peu de mots peuvent décrire le plaisir que j’ai eu à déguster ce vin. C’était une rencontre magique, à laquelle je rêvais depuis plusieurs années. On avait tant vanté dans le passé le profil à la fois fin et opulent du Montrachet de la DRC, et c’est exactement ce qui se trouvait dans mon verre. Une opulence démesurée telle une onction, une richesse déconcertante, mais qui est balancée par une fraîcheur, une élégance et une finesse difficilement explicable. Complexité aromatique évidente sur le beurre, le silex, la Sambuca, les noix de Grenoble, la pâte d’amende et les fruits à chair blanche. Un vin jouissif qui m’a fait m’exclamer de bonheur à chaque fois que j’y ai goûté. 98-99


En terminant, je dois admettre avoir versé une petite larme en signant le chèque de 1379$ pour participer à cette soirée. Et bien j’ai quitté le restaurant immensément heureux et privilégié de l’avoir fait. Merci à Pierre et Édith de cette opportunité.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 15 Mai 2014 - 19:25

Merci Julien pour tes commentaires. Les miens suivront demain.

Michelle Champagne a écrit:Je retiens la présence d'un blanc à la fin qui transcende les rouges et je me réjouie!

Michelle, c'est l'ordre du service au Domaine. Je me souviens de ma première fois ... je me demandais comment un blanc pourrait passer après la richesse du Richebourg, l'intensité de La Tâche et la volupté de la Romanée-Conti ... et pourtant! À la première gorgée du Montrachet, j'étais convaincu que c'est non seulement le bon ordre de service, mais le seul possible!

J'ai d'ailleurs une idée qui me trotte en tête depuis un bail, faire un souper où les rouges sont bus avant les blancs (le menu étant élaboré en conséquence).

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Michel Therrien le Jeu 15 Mai 2014 - 20:03

Merci Julien.
Échézeaux a toujours été (pour moi) plus immédiat et charmeur que Grands Échézeaux. La Romanée Saint-Vivant me chavire à chaque millésime......et je l'apprécie encore plus que le Richebourg et souvent autant que La Tâche. Tu ne sera pas le dernier à être sans mot devant La Romanée Conti.............moment d'introspection unique et émotive face à nos attentes et notre passion.

À te lire + le CR de Jonathan + le CR vocal de Vincent.......un petit pincement au cœur et quelques réflexions. J'aurais bien aimé refaire cette grande horizontale de 2010. Tant de souvenirs.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7620
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 16 Mai 2014 - 13:06

C’était la cinquième fois que je me prêtais à l’exercice (2000, 2004, 2007, 2009 et 2010) et c’est toujours aussi difficile d’approcher ces vins aussi rares que chers en n’étant pas influencé par leur prestige, leur prix ou leur réputation … ajoutez à cela, l’aura du millésime et vous comprendrez que je n’ai pas été le plus vaillant des employés mardi après-midi! J’avais la tête ailleurs. Je suis toujours aussi partagé, au moment de déguster, entre prendre mon pied et me faire une tête … j’essaie d’accomplir les deux à la fois!

En relisant mes notes, je me prends à les trouver très similaires au souvenir que j’ai des autres dégustations de ces vins. Je n’ai d’ailleurs pas relu mes notes récemment afin d’essayer de nettoyer l’ardoise. Je ne sais si c’est moi qui me cantonne dans mes perceptions, si les vins ont une personnalité à ce point forte et trempée qu’il me semble toujours les percevoir un peu de la même manière ou si ce n’est moi qui, par manque de nuances langagières, répète les mêmes images fois après fois. Si on écrit toujours pour être lu, je le fais surtout ici pour m’imprégner davantage de ce moment fort afin d’en pérenniser le plus possible le souvenir. Peut-être trouverez-vous ce compte-rendu banal et cliché, je vous prie de m’en pardonner.

Trêve d’états d’âme et d’avertissements, parlons vin!

Corton : Nez boisé, sur la cerise noire confite, la viande fumée, la violette et la gomme de pin. Fait presque rhodanien. Bouche costaude, carrée, virile dont la texture a quelque chose de sudiste. Finale robuste, large et assez longue. N’a pas l’éclat ni la complexité des autres crus. Probablement que l’élevage est comparable à celui des autres crus, mais ce vin ne possède visiblement pas la même profondeur et l’intégration n’est pas aussi harmonieuse. Très bien.

Échezeaux : Nez classique, intense et précis, sur la fraise fraîche, la framboise, le poivre blanc et la violette. Bouche croquante, juteuse, toute en verve. Finale longue, ciselée, qui se resserre finement avant d’exploser avec un caractère vaporeux. Ensemble fin, frais, parfumé. Le 2009 m’avait beaucoup impressionné et ce 2010 le fait encore davantage. Possiblement le millésime le plus abouti du cru que j’ai goûté. Excellent, voire plus.

Grands-Échezeaux : Nez différent, plus ténébreux, avec de fines touches végétales, sur la cannelle, le santal, la terre brune. Le profil fruité est également plus noir et légèrement confit. Bouche large et riche au grain suave. C’est pour moi, de par sa texture, le vin le plus mûr du lot. Plus renfrogné, il se montre néanmoins harmonieux, long et profond. Pour l’heure, je préfère la verve et l’éclat de son petit frère. Je serais toutefois fort intéressé de le regoûter dans une dizaine d’années. Assurément excellent, mais à revoir.

Romanée-St-Vivant : Déjà au nez, on change de gamme … on passe de 32 à 128 couleurs! C’est un Échezeaux plus il me semble … fruits rouges frais, floral et épicé, tout en nuances et en épure. Des notes racées de jasmin et d’eau rose ajoutent au caractère envoûtant de ce nez dont ne peut se lasser. En bouche, c’est de la soie, du volume, mais sans impression de poids. Finale vaporeuse, aérienne et diaphane, mais puissamment aromatique. Un vin impressionniste. Superbe.

Richebourg : On change de registre. Ici, le fruit est frais, mais noir, sauvage, agrémenté de viande crue, d’encens, de musc, de violette, de réglisse et de menthe sauvage. La bouche est plus sèche, serrée et vigoureuse. Ce n’est pas un vin dur et rustique, mais un pur sang bourré de caractère. Finale hallucinante qui fouette le palais de son ébouriffante complexité. Un vin puissant et éclatant, sans que l’indicible finesse du pinot n’en soufre. Un tour de force. Je n’y peu rien, un vin dominateur qui me fait plier les genoux à chaque fois. Superbe, voire plus.

La Tâche : Nez probablement le plus profond à date, le plus primaire aussi, tout d’un bloc, sur les fruits rouges, avec des relents fumés et minéraux. L’aération amènera des notes épicées et légèrement florales, mais sans l’expressivité ni les nuances des vins précédents. Bouche dense et croquante à la fois, serrée en entrée de bouche, puis de plus en plus large et volumineuse. Finale au caractère salivant qui semble ne jamais vouloir finir. Un vin qui impressionne plus qu’il ne charme, à l’architecture plus romane que baroque, dont la trace en bouche résonne longtemps grâce à son caractère vibrant. Si la St-Vivant nous faisait passer de 32 à 128 couleurs, La Tâche nous amène en HD. Superbe, voire plus.

Romanée-Conti : Nez à la fois léger et profond, comme éthéré. Fruit rouges frais, trace végétale, encens, eau de fleur d’oranger, rose fraîche, thé blanc … un nez dansant qui me donne l’impression de ne pas être capable de respirer suffisamment longtemps pour en humer toutes les subtilités. Bouche d’apparence plus légère et étroite que celles des vins précédents, mais qui prend son envol par la suite, embaumant littéralement la bouche avec une seule goûte, comme si le vin passait de la phase liquide à la phase gazeuse. Une fine acidité et une impression minérale/saline accompagnent l’interminable finale précise, détaillée et envoûtante, au caractère expansif et vaporeux. Je n’ose imaginer ce que peut-être boire un tel flacon à maturité. Sublime.

Montrachet : Nez réduit au départ, sur des notes grillées de silex. Le tout s’ouvrira sur des notes de pêche blanche, d’abricot frais, de fleurs jaunes et blanches, avec des notes mûres de miel fin et de pâte à fruit. Malgré la maturité des arômes, le nez conserve une pureté, une intensité et un détail absolument renversants! La bouche est majestueuse, riche, concentrée, tendue, lumineuse … tout à la fois! Des proportions incroyables, une puissance presque violente et pourtant, l’équilibre est impeccable, l’harmonie est d’anthologie. Finale saline et pulpeuse à la fois, sculpturale et énergique, traçante en bouche. Si j’ai bien du mal à dire quel est le plus grand vin que j’ai pris dans ma vie, il ne fait aucun doute que mon dernier souhait en cas de condamnation à mort (mais il faudrait que je déménage aux États-Unis sans parler du crime odieux que je devrais commettre!) serait de retremper mes lèvres dans un verre de Montrachet du Domaine de la Romanée-Conti! Sublime.

Immanquablement, les trois derniers rouges me rappellent l’Invitation au voyage de Baudelaire : « Là, tout n’est qu’ordre et beauté/Luxe, calme et volupté ». Je ne connais pas trio plus émouvant. Ce parallèle, je l’avais déjà évoqué, mais je n’avais jamais mis en relation la fin de ce gigantesque poème avec le Montrachet : « Les soleils couchants/Revêtent les champs/Les canaux, la ville entière/D’hyacinthe et d’or;/Le monde s’endort/Dans une chaude lumière. » Un vin à la fois irradiant et apaisant. Mardi, j’ai dormi comme un bébé!


Dernière édition par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 16 Mai 2014 - 15:33, édité 1 fois

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Ludwig Desjardins le Ven 16 Mai 2014 - 13:13

D'ailleurs je viens de recevoir ma modeste commande de DRC 2010 ce matin!

Ludwig Desjardins

Messages : 4448
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 16 Mai 2014 - 13:27

Bien hâte de récupérer les miennes. Pas tant pour les boire, que pour les mettre au frais!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Invité le Ven 16 Mai 2014 - 13:31

Merci Vincent pour les notes .

J'entends souvent dire que l'Échezeaux est souvent meilleur que son grand frère !

C'est vrai pour chaque millésime à ton avis ?
Et pour le rapport qualité-prix ?

J'ai eu un Échezeaux 2010 alors je suis bien curieux !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 16 Mai 2014 - 13:39

Pas certain que Échezeaux soit meilleur. Il est plus immédiat et a beaucoup progressé sur les derniers millésimes.

Grands-Échezeaux est, avec La Tâche, probablement le vin le plus difficile à lire en jeunesse. Il est réputé de très longue garde, possiblement le vin du Domaine le plus apte à se garder.

Quand on est rendus là, le rapport qualité/prix devient très très relatif! Mais je suis convaincu que tu vas te régaler avec ton Échezeaux. À toi de nous dire, après l'avoir bu, s'il valait les dollars que tu as allongés ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Julien Martel le Ven 16 Mai 2014 - 15:04

Encore une fois Vincent : tu as la plus belle plume du Québec. Merci pour les notes.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Patrick Ayotte le Ven 16 Mai 2014 - 15:12

Vraiment de beaux CRs messieurs...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Julien Martel le Dim 18 Mai 2014 - 14:31

Une tite photo souvenir :

avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Yves Martineau le Dim 18 Mai 2014 - 16:00

Merci pour les cr qui font rêver les gars....

Vincent, rien de "banal et cliché" dans le tien, tu es particulièrement en verve, à la hauteur de l'événement.  Cool 
avatar
Yves Martineau

Messages : 5227
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horizontale 2010 du Domaine de la Romanée-Conti

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum