Derniers sujets
Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Semaine du 27 avril 2014

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 27 avril 2014

Message par Michel Therrien le Mer 30 Avr 2014 - 11:08

Les gosiers doivent être secs!
Le mien est humide après la dégustation des Meursault 2011 au Club de Joliette ainsi que 2 belles bouteilles toutes simples hier soir chez Gusto....calmars frits et pizza.



Bourgogne Aligoté Sous le Chemin 2011, Buisson-Charles
Un vin que Tamara chéri. Agrumes, melon, fraicheur, petit gras, simple et savoureux comme à l'habitude. Bien hâte que le 2012 arrive sur les tablettes car il ne me reste que 2 X 2011 et 2 X 2010.....les réserves sont à sec!

Nuits-Saint-Georges 2008, Robert Chevillon
Rubis pâle. Quel nez! Framboises, fines épices, notes florales........ça pinotte à souhait et vraiment l'impression d'un grand vin. La bouche est d'une grande pureté, ronde et tendue au final, les tannins sont fins, l'acidité est bonne à vive, la finale est un peu courte. La bouche suit son rang...............un beau plaisir qui n'est pas s'en me rappeler un peu Mugnier et son Chambolle village. 16-16,5/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7421
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Frederik Boivin le Mer 30 Avr 2014 - 11:26

Moi j'ai hâte à ce soir... Pour les 40 ans de l'ami Pascal:
- clos de bèze de bruno clair, dans les millésimes 2008 et 2009
- échezeaux de mugneret-gibourg, dans le 2006

Très excité à l'idée de boire ce dernier, enfin. Merci à un certain admin pour la trade...

Comme dirait RPG, CR à venir!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1772
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par daniel.seriot le Mer 30 Avr 2014 - 12:29

Voici deux commentaires de vins qui ont été dégustés à l'aveugle, lors d'une séance consacrée à des vins de la rive droite du millésime 2011, dont la majorité était des vins des Côtes de Bordeaux (au sens large)

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2011
Des arômes de cerises mûres et des notes florales se révèlent à l’aération. L’attaque est très veloutée, les tannins fins et mûrs enrobés par une chair bien formée se trament dans un centre dense, finement texturé, rehaussé de fruits expressifs et purs. La finale est allongée, soutenue, fraîche, avec des tannins plus fermes, soulignée par des fruits avenants, des notes florales et épicées. Note plaisir 16,5 , moyenne du groupe 16. Un vin qui aurait mérité  d'être plus aéré.

Bordeaux Supérieur : Reignac 2011
Le nez est séduisant et intense, avec des arômes de cerises noires, de crème de cassis, de boite à épices, avec des notes réglissées.  La bouche associe avec élégance, la finesse du grain tannique et une belle énergie dans un centre plein, assez puissant, charnu, rehaussé de fruits gourmands et intenses. La finale est appuyée, allongée, fraîche, tout en conservant un élégant velouté de texture, et savoureuse (fruits, épices, réglisse). Note plaisir 17, moyenne du groupe 16,50
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 30 Avr 2014 - 13:00

Bien hâte de lire Fred sur le Mugneret-Gibourg. Bu dans la période des Fêtes, nous nous sommes régalés!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7276
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Julien Martel le Jeu 1 Mai 2014 - 10:21

Buisson-Charles Meursault Vieilles Vignes 2008
Ma dernière quille et la meilleure. Si ce vin m’avait laissé de glace à son arrivée il y a 3 ans, ce petit repos lui aura fait un immense bien. Bouquet charmeur sur la pomme mûre, la tire, les épices et le citron. On craint un instant le vieillissement prématuré, mais il n’en est rien : la bouche est d’une grande vitalité, pleine, vive et fine. Équilibre impeccable.
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Alain Roy le Jeu 1 Mai 2014 - 19:06

Château Brane-Cantenac 2005, Margaux 2ième GC, acheté en 2008, 85$.

Nez plutôt puissant, loin du vin mais centré sur l'élevage, +++ en vanille, bois, un peu de confitures...le tout d'un bloc. Tout d'un bloc en bouche également. C'est peut-être mon palais qui est en vacances...mais non, sûrement pas. Je trouve ce vin ordinaire, sans personnalité, sans âme.

2ième jour, il ne bouge pas.

3ième, 4ième jours, j'arrive pas à finir cette bouteille.

Note: 3/10 Note plaisir: 0/10.

Clos de Rochegrès 2009, Moulin-à-Vent, Château des Jacques, acheté en 2011, 35$,

Robe d'hiver.
Bouquet de printemps.
Ça, ça goûte le vin ! L'autre Cantenac est gelé ben raide, il me désole. Rochegrès, c'est le mois de juillet en fleurs, c'est une gaillardise ! Full fruits, noble amertume, acidité vivifiante, texture souple et fraîcheur. Y'a rien perdu ce bojo de 5 ans !

avatar
Alain Roy

Messages : 1761
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Pierre Beauregard le Jeu 1 Mai 2014 - 20:27

Hey ben !  Alain, moi j'ai ouvert le 2003 de Brane Cantenac ce w-e et j'ai été agréablement surpris par son élégance.  Un Margaux tout en finesse.  Manque un peu de matière et de profondeur mais ça demeure intéressant pour un vin de plus de 10 ans de ce producteur.  M'en reste 1 autre et un 2005 aussi mais à lire ton commentaire je prie pour qu'elle soit différente.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1805
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Frederick Blais le Jeu 1 Mai 2014 - 20:36

Cornas Chaillot 2009 de Thierry Allemand: Nez floral, fruit des champs pur, bleuet et fumé, complexe mais pas le plus intense ou expressif, définitivement sur la retenu. En bouche c'est vraiment beau, attaque sur le gras du fruit et des tannins, bien enveloppé à ce moment mais qui se déroule lentement pour nous montrer qu'il y a du mordant dans ce vin. Milieu de bouche sur le jeune fruit, viande faisandée, tannins bien serrés et chocolatés en finale, l'éventail des saveurs s'y présente avec une touche de sous bois(à la nature).17/20+
avatar
Frederick Blais

Messages : 1797
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Alain Roy le Jeu 1 Mai 2014 - 20:54

Pierre Beauregard a écrit:Hey ben !  Alain, moi j'ai ouvert le 2003 de Brane Cantenac ce w-e et j'ai été agréablement surpris par son élégance.  Un Margaux tout en finesse.  Manque un peu de matière et de profondeur mais ça demeure intéressant pour un vin de plus de 10 ans de ce producteur.  M'en reste 1 autre et un 2005 aussi mais à lire ton commentaire je prie pour qu'elle soit différente.

Je suis peut-être tombé sur une bouteille damnée ! Il m'en reste 3, et j'ai aussi une orpheline 2003, je vais possiblement me faire une verticale en bon soldat pour me faire une deuxième opinion !
avatar
Alain Roy

Messages : 1761
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Yves Martineau le Jeu 1 Mai 2014 - 21:19

Il ne faut surtout pas ouvrir des Bordeaux 2005, j'attends 2020. Ils sont dans la pire période, entre 5 et 10 ans.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4929
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Yves Martineau le Jeu 1 Mai 2014 - 21:41

Lors d'un souper à Chicago samedi dernier, de belles trouvailles sur la carte.

Henry Natter Sancerre Cuvée François de la Grange de Montigny 2010
Un nez citronné et très herbacé. L'attaque est fraiche, le vin est bien sec et agréable, mais pas très complexe, avec une finale plutôt courte. 87 pts

Clos Rougeard (Foucault) Saumur-Champigny 2009
Un nez suave, poivron, herbes, tomates séchées, terre humide pour certains, un coté fumé.
La bouche est de corps moyen, la texture suave, très fine, le fruit mûr et les tanins subtils. Beaucoup de classe pour ce vin qui a profité des largesses du millésime, avec un fruit plus mûr qu'à l'habitude. Superbe! Les autres cuvées seront à surveiller. 92 pts

Thierry Allemand Cornas Reynard 2008
Un nez de mûres, un peu de charbon, de crayon feutre.
Un vin très dense en attaque, avec de la rondeur, une solide poigne mais aussi un coté tendre et accessible, une finale un peu courte en raison du millésime. Il parait un peu "travaillé", mais c'est un vin très pur et fort bien réussi dans le contexte du millésime. 91 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 4929
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 1 Mai 2014 - 22:09

Amusant Yves j'ai ouvert un Poyeux 2009 ce soir pour célébrer un événement, un monstre de finesse!

Ludwig Desjardins

Messages : 4294
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Frederik Boivin le Jeu 1 Mai 2014 - 22:28

Ainsi donc, pour célébrer le 40 ième de l'ami Pascal dit Papi:

Échezeaux 2006, Domaine Mugneret-Gibourg
Un vin exceptionnel qui ramène les 3 comparses 1 an en arrière alors que nous avons visité le domaine. Le fruit est croquant, sur la cerise. Le vin est juteux et d'un touché de bouche exceptionnel - suave, en finesse - du velours. Se mêle à tout cela une touche de violettes, une acidité fraîche et bien intégré. Définitivement le vin de la soirée - et de loin. Mon vin de l'année so far. Un domaine que j'affectionne énormément. Un cru superbe dans ce millésime.

Chambertin Clos de Bèze 2009, Bruno Clair
Toujours dans la thématique de domaines visités l'an dernier, ce CdB est le plus ouvert des deux bus ce soir. Étrangement, je l'aurais pensé plus concentré que le 2008... Il fut intéressant de les comparer côte-à-côte. Le fruit est assez mûr et le vin relativement gourmand. Je crois d'abord qu'il souffre d'être comparé au MG. Très bon vin, sans être étincelant. Des notes de fruits rouges et noirs se mélanges, avec une touche de cèdre. Il évolue bien dans le verre et occupe plus la place au fil des minutes passé au contact de l'air. Très bien, mais trop jeune. Probablement le premier bourgogne 2009 qui me "déçoit" - je l'aurais pensé plus accessible.

Chambertin Clos de Bèze 2008, Bruno Clair
Au départ, je call le vin bouchonné - léger bouchon. Je suis le seul du trio à y voir un vin défectueux. Carton mouillé. Vin asséchant. Je le laisse de côté, me concentrant sur ses deux camarades de trio. Quand j'y reviens, de temps à autre, j'ai toujours cette impression. Puis, après 1-1:30, plus rien. Tant mieux! Le vin se révèle finalement assez charmeur, moins rond que le 2009 mais plus accessible. Plus foncé aussi, ce qui me surprend. On ne peut nier leur mère commune, mais on ne peut non plus nier leur année de naissance différente. Aux fruits s'entremêlent des arômes d'épices... et de la cuisine du resto (!). Il gagnera en puissance au cours de la soirée, et sera quand même une belle surprise. J'opterais par contre plutôt pour le 2009 pour la cave. Et j'aimerais boire ces CdB sans avoir sur la même table l'excellent Échezeaux de MG...

Les 2 CdB, donc, trop jeunes mais très bien.
L'Échezeaux: une merveille.
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1772
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Yves Martineau le Jeu 1 Mai 2014 - 22:29

Souper de fête d''un grand ami, on sort du grand!

Domaine Jean-Marc Pillot Chassagne-Montrachet 1er Cru Les Caillerets 2009
Nez exotique de pêches, de lichi.
La bouche est grasse et d'un très bel équilibre, expressive, avec encore de l'élevage. Encore bien jeune mais excellent. 91+ pts

Château Cos d'Estournel St. Estèphe 2001
Nez un peu de moka, de crayon feutre, du cassis.
La bouche montre encore un peu d'élevage, mais c'est son seul défaut. La texture est crémeuse, les tanins soyeux, dans un style assez moderne (le nouveau style de Cos) mais raffiné, avec une belle minéralité et de l'allonge. 92 pts

Tertre Rôteboeuf St. Émilion Grand Cru 1998
Un nez de mine de crayon, de fruit noir, avec du poivron.
Le vin est rond, à la fois joufflu et élégant, le fruit est bien mûr, c'est savoureux et très fin, avec une finale saline et suave. Superbe vin à point. 94 pts

Château Climens Barsac 1989
En demie...Nez fin de miel, de truffes, de pain d'épice, avec des touches de marmelade.
Un vin équilibré et fin, encore d'une bonne richesse, avec une minéralité et une subtilité avérées. Rien de spectaculaire, mais un vin qui s'impose discrètement par sa classe. 92 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 4929
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Frederick Blais le Jeu 1 Mai 2014 - 23:00

Casa de Casal de Loivos 2009, Douro:  Vinifié par Cristiano Van Zeller, un vignoble que j'aime bien, en fraicheur au sommet de la colline derrière le petit village de Pinhao.  Couleur rubis/grenat, définitivement clair pour un vin du Douro aussi jeune, nez de confiture de fraise, boisé toasté a la bordelaise, touche de café-moka avec le temps.  En bouche, malgré la maturité du fruit, c'est droit et tendu, minéralité typique du Douro, tannins racés, joli grain, finale sur les fruits rouges, bonne acidité, boisé qui devrait bien s'intégrer et avec quelques années ce vin devrait être génial!  16.5/20+
avatar
Frederick Blais

Messages : 1797
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Alain Roy le Jeu 1 Mai 2014 - 23:10

Yves Martineau a écrit:Il ne faut surtout pas ouvrir des Bordeaux 2005, j'attends 2020. Ils sont dans la pire période, entre 5 et 10 ans.

Je crois bien que je vais suivre ton conseil finalement, mieux vaut boire du jeune bojo que du jeune bordo !
avatar
Alain Roy

Messages : 1761
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Pascal Lapensee le Jeu 1 Mai 2014 - 23:25

Frederik Boivin a écrit:Ainsi donc, pour célébrer le 40 ième de l'ami Pascal dit Papi:

Échezeaux 2006, Domaine Mugneret-Gibourg
Un vin exceptionnel qui ramène les 3 comparses 1 an en arrière alors que nous avons visité le domaine. Le fruit est croquant, sur la cerise. Le vin est juteux et d'un touché de bouche exceptionnel - suave, en finesse - du velours. Se mêle à tout cela une touche de violettes, une acidité fraîche et  bien intégré. Définitivement le vin de la soirée - et de loin. Mon vin de l'année so far. Un domaine que j'affectionne énormément. Un cru superbe dans ce millésime.

Chambertin Clos de Bèze 2009, Bruno Clair
Toujours dans la thématique de domaines visités l'an dernier, ce CdB est le plus ouvert des deux bus ce soir. Étrangement, je l'aurais pensé plus concentré que le 2008... Il fut intéressant de les comparer côte-à-côte. Le fruit est assez mûr et le vin relativement gourmand. Je crois d'abord qu'il souffre d'être comparé au MG. Très bon vin, sans être étincelant. Des notes de fruits rouges et noirs se mélanges, avec une touche de cèdre. Il évolue bien dans le verre et occupe plus la place au fil des minutes passé au contact de l'air. Très bien, mais trop jeune. Probablement le premier bourgogne 2009 qui me "déçoit" - je l'aurais pensé plus accessible.

Chambertin Clos de Bèze 2008, Bruno Clair
Au départ, je call le vin bouchonné - léger bouchon. Je suis le seul du trio à y voir un vin défectueux. Carton mouillé. Vin asséchant. Je le laisse de côté,  me concentrant sur ses deux camarades de trio. Quand j'y reviens, de temps à autre, j'ai toujours cette impression. Puis, après 1-1:30, plus rien. Tant mieux! Le vin se révèle finalement assez charmeur, moins rond que le 2009 mais plus accessible. Plus foncé aussi, ce qui me surprend. On ne peut nier leur mère commune, mais on ne peut non plus nier leur année de naissance différente. Aux fruits s'entremêlent des arômes d'épices... et de la cuisine du resto (!). Il gagnera en puissance au cours de la soirée, et sera quand même une belle surprise. J'opterais par contre plutôt pour le 2009 pour la cave. Et j'aimerais boire ces CdB sans avoir sur la même table l'excellent Échezeaux de MG...

Les 2 CdB, donc, trop jeunes mais très bien.
L'Échezeaux: une merveille.

Excellent compte-rendu Fred. Pas grand chose à ajouter, comme d'habitude. Pour le MG, ce n'était pas nécessairement un vin d'une grande complexité, mais son équilibre, sa finesse, sa pureté et son fruit ont tellement compensé. Moi aussi c'est mon vin de l'année, c'est certain. J'aimerais bien boire un 2005, 2009 ou 2010, ils doivent être mémorables! Dans mon livre à moi, les vins de MG étaient supérieurs à Roumier lors de notre visite l'an passé, c'est peux dire... Pour les CdB, j'ajouterais sous-bois/terre noire à tes descriptifs pour les 2 et puissance et poivre pour le 2008. Aussi, ils accrochaient un peu en bouche. Très d'accord avec toi, ils étaient beaucoup trop jeunes surtout à voir comment ils ont évolués durant la soirée. Merci d'avoir apporté le MG hier soir! Toute une offrande pour passer à la prochaine dizaine...

Signé, Papi!
avatar
Pascal Lapensee

Messages : 116
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 42
Localisation : St-Lambert

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par daniel.seriot le Ven 2 Mai 2014 - 12:15

J'ai pu goûter en primeur puis en bouteille cet excellent Brane Cantenac 2005. Si on écarte un problème de bouteille, ce vin est actuellement fermé comme une grande majorité des meilleurs vins de ce millésime,  destinés à une longue garde. Je crois qu'il serait préférable de laisser dormir ces trois dernière bouteille, Alain, pour cette fois ci beaucoup de plaisir, dans une dizaine d'années.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 2 Mai 2014 - 12:55

À son arrivée au Québec, je l'avais dégusté et il m'avait fait forte impression. J'en avais couché quelques unes ... qui dorment toujours et attendront, comme Yves le disait, 2020 au minimum.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7276
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par daniel.seriot le Ven 2 Mai 2014 - 13:06

Vincent, si tu as plusieurs bouteilles, une première ouverture vers 2020 est une excellente idée. Il faudra bien gérer l'aération pour en profiter au maximum. Brane Cantenac est une propriété désormais très régulière qui se place en tête des crus qualitatifs de cette appellation avec Rauzan Ségla derrière les intouchables ( prix et qualité) Margaux et Palmer
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 2 Mai 2014 - 16:10

Souper entre amis hier soir :

Jacques Selosse Initiale brut champagne : Couleur finement dorée. Nez complexe, rancio, mais profond et racé, sur des notes de fruits blancs confits (pomme, poire), d’ananas séché, de fleur blanche, de zan et de pot-pourri. La bouche est tout simplement ravissante, ample, texturée, dotée d’une impression satinée et de grande longueur, tout en conservant un éclat et un équilibres rares. Le caractère effervescent (bien que plaisant) semble ici accessoire tant l’ensemble paraît abouti. Grande longueur et finale parfumée, expansive. Je ne connais pas d’équivalent à ce qu’Anselme Selosse produit. Superbe.

Gilbert Picq Vosgros chablis 1er cru 2010 : Nez qui n’est pas sans évoquer le style Dauvissat, sur des notes d’huile de citron, de mousseron, de fougère, de crème fraîche et de coquillage. Bouche plutôt large, sans être grasse, joliment texturée. Vin savoureux, qui profite des largesses du millésime sans perdre en typicité. Bonne dose de complexité. Seule une finale un peu mate et peu longue m’a laissé sur ma faim. Bien, voire plus.

Jean-Philippe Fichet monthélie 2011 : Un peu de bois au nez, puis fruits blancs, agrumes, fumée, avec une pointe mentholée. Attaque généreuse, ample et légèrement grasse. Le tout se resserre par la suite, montrant un côté plus svelte et ciselé. Finale de belle longueur, fraîche et parfumée. Vin classique, ouvert, des plus plaisants. Une belle découverte venant d’un finage peu médiatisé et qui offre un très bon rapport qualité/prix. Pas aussi complexe que le Chablis, mais plus long et précis. Très bien.

Roumier Les Cras chambolle-musigny 1er cru 2007 : Servi à l’aveugle, la Baronne identifie tout de go le producteur … chapeau! C’est complexe, parfumé, frais et détaillé, sur des notes de petits fruits rouges et noirs, de violette, de rose, de menthol et d’épices douces. La bouche est fine, savoureuse, épanouie. Malgré la relative modestie du millésime, on retrouve le touché de bouche velouté qui me renverse tant chez ce producteur. Pureté, complexité et race sont au rendez-vous. Magnifique persistance aromatique et longueur envoûtante. Superbe.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7276
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Ian Champagne le Ven 2 Mai 2014 - 16:21

Depuis le WE passé:

Volnay Villages 2009 Domaine Michel Lafarge (2.62 ha, vignes de 45 ans)

Le nez est mûr mais frais avec une bonne dose de petits fruits rouges, légèrement acidulés, ainsi que des notes terreuses et florales. Beaucoup d’élégance et de fond. En bouche, le vin est suave mais pas extrait. Le style est très droit, pur et authentique. La longueur est presque digne d’un premier cru. La fraîcheur qui s’y dégage fait contre-mesure au millésime 2009 et j’avoue être subjugué par la finesse de cette bouteille. 2**1/2+


Volnay 1er Cru « Les Mitans » 2006 Domaine de Montille (0.73 ha)

Un vin très parfumé : un fruité noir, des notes de réglisse, de violette et de sous-bois. Après une attaque soyeuse, le vin se retend bien sur une matière de moyenne densité. Les tanins sont bien fondus. La finale est de belle allonge, avec une trace de minéralité et quelques relents d’épices. L’ensemble est gourmand et charnel. Prêt à boire. 3***+


Volnay 1er Cru « Les Taillepieds » 2004 Domaine Marquis d'Angerville (1.07ha, vignes de 1969-1977)

Un nez fort expressif dès l’ouverture de la bouteille! Bien complexe aussi : compote de fraises, tabac blond, soja, agrémenté de belles notes de terre et de fleurs séchées. Bref, je suis conquis. L'attaque est mûre, le vin dévoile une structure sérieuse et affirmée, soutenue par une belle acidité. Les tannins sont nombreux, peut-être un peu asséchant, mais la finale demeure harmonieuse, minérale, longue et fraîche. Pour le millésime compliqué que fut 2004, je trouve cette bouteille une très belle réussite. 3***1/2
avatar
Ian Champagne

Messages : 757
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 43
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Michel Therrien le Sam 3 Mai 2014 - 13:26

Un repas au Filet jeudi soir pendant la partie #1 CH-Bruins.....non, nous n'étions pas seul!
Un vin avant, un vin après et 2 au resto.

Champagne Brut Initiale, Jacques Selosse
Apéro de grande classe. Un nez ligérien tel que le chenin blanc peut nous donner avec pain d'épices, amandes, noisette et surtout des pommes vieillies.. Une bouche bourguignonne ronde, fraiche, fort longue, un peu briochée et saline finement. La classe, la différence et la race. Un vin qui semble peu dosé...6-7 gr tout au plus à mon palais.
18/20.

Chablis 1er cru Vosgros 2010, Gilbert Picq
Un producteur qu'Alex et Ian ont visité l'an passé et ont fortement recommandé. Gilbert Picq & Fils
Un nez bien typé chablis avec des coquillages, des notes laiteuses ou de yagourt et un fruité jaune. La bouche est ronde, riche et grasse pour l'appellation, finale sur la laine mouillée, les cailloux chauds mais un peu molle. Ressemble beaucoup au Vailllons de Dauvissat. J'ai bien aimé. 16/20.

Monthélie 2011, Jean-Philippe Fichet
Un ami producteur des Essa-Buisson. Meursault Gruyaches est le meilleur vin que j'ai bu de ce producteur. Un nez un peu mentholé / boisé puis des poires et un fruité jaune. La bouche est ronde, un beau gras, une belle tension aussi et une finale plutôt minérale. Un vin qui semble surpasser son appellation mais je bois vraiment peu de Monthélie blanc (et vous?). Beau domaine maintenant représenté par La Céleste Lucie. Wink 16,5/20.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Cras 2007, Domaine G. Roumier
Un vin d'après en pure aveugle.
LE bouquet qui pinotte en malade....fines épices, mélange de fruits rouges et noirs, notes florales, un peu de champs ou de ronce. La bouche est à mi-chemin entre la soie et le velours, les tannins sont fins et abondants, la fraicheur est là, le gras s'installe, la finale est longue et porte à l'introspection. Grand vin. Ma blonde lance Roumier rapidement.....je ne suis pas convaincu, je parle plutôt d'un grand cru de MSD comme Clos de la Roche sur 2001 vs 2002. Surprise oui et non au dévoilement car Roumier....c'est toujours grand et même dans les millésimes moins primés. 18,5-19/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7421
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Frederick Blais le Dim 4 Mai 2014 - 19:35

Jean Francois Ganevat Les grandes teppes 2011 vieilles vignes:  Couleur paille, nez simple mais pur et bien défini sur le citron, touche de crème fraiche, amande, chèvrefeuille.  En bouche c'est droit, très fin et minéral, beaucoup de citron et de pureté, long, sur le citron et la minéralité, très pur.  Un vin qui a pris plus de 3 heures à se livrer proprement, il a définitivement des allures d'un Chablis et j'ai bien hâte de voir dans quelques années ce qu'il pourra nous donner.  16.5/20+
avatar
Frederick Blais

Messages : 1797
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par daniel.seriot le Lun 5 Mai 2014 - 11:56

Voici les commentaires des vins de Côtes de Bordeaux (sens large)qui se sont classés en tête d'une dégustation à l'aveugle du millésime 2011. Quelques Saint Emilion avaient été placés par des participants dans cette série, dont L'IF qui s'est fort bien comporté

Saint Emilion : L’IF 2011
Le nez intense, avec une sensation crémeuse, évoque les cerises noires, le jus de cassis, les violettes, avec des notes d’élevage de qualité. La bouche est pure, sensuelle, avec des tannins fins ciselés, bien tramés dans un corps plein et assez dense agrémenté de fruits gourmands. La finale est allongée, soutenue, très veloutée, pulpeuse, fraîche et savoureuse (fruits, fleurs, épices douces). Note plaisir 17,5, moyenne du groupe 17,18

Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2011
Le bouquet est séduisant et intense, avec des arômes de cerises noires, de mûres sauvages, de pivoine, avec des notes épicées. La bouche est élégante, très fruitée dès l’attaque, les tannins mûrs et racés sont habillés par une chair généreuse, le milieu de bouche assez sphérique et plein est charnu, rehaussé de fruits gourmands et expressif. La finale, avec un cœur de grain tannique un peu plus ferme, reste très veloutée, elle s’allonge, fraîche, dynamique, appuyée, avec des saveurs soutenues de fruits, d’épices douces, des notes florales, et minérales (salinité). Note plaisir 17,5, moyenne du groupe 17,43
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 avril 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum