Derniers sujets
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Yves Martineau le Ven 23 Mai 2014 - 9:54

Tant mieux pour nous Michelle!  Very Happy 
avatar
Yves Martineau

Messages : 5146
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 23 Mai 2014 - 10:58

Patrick Désy a écrit:Henry Pellé, pour ne nommer que lui.

Mais tout est dans la nuance, Pierre. J'ai pris soin d'écrire "peut-être un peu" en parlant du côté surfait. C'est d'ailleurs une opinion que semblait partager certains dégustateurs, hier.

Pour une analyse plus poussée, il faudra peut-être attendre un peu aussi que je trouve du temps, mais ça viendra!

Tu oublies les menetous de La Tour St-Martin.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7429
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Pierre Beauregard le Ven 23 Mai 2014 - 12:16

Merci de l'excellet c-r Yves.

Pour ma part, les cousins Cotat demeurent (avec quelqu'autres rares producteurs du coin) peu dispendieux (à part Dagueneau) pour avoir accès aux meilleurs de l'appellation contrairement à plusieurs autres régions françaises où payer 2 à 3 fois plus est la norme.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1886
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Michelle Champagne le Ven 23 Mai 2014 - 14:04

Yves Martineau a écrit:Tant mieux pour nous Michelle!  Very Happy 

Cela ne veut pas dire que je n'achète pas! J'ai quelques bouteilles de Cotat en cave. Je croyais devoir les attendre mais le vin semble s'exprimer mieux en jeunesse à ma grande surprise...
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1415
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Olivier Collin le Ven 23 Mai 2014 - 14:17

Il faut tout de même mettre les choses en contexte : des vins vendus entre 45$ et 50$ depuis fort longtemps. Il est normal que dans une telle verticale on n'aille pas de wow! en ah!.

Outre une bouteille défectueuse du 2005 (remplacée) et un 2008 qui m'a donné du fil à retordre en l'état, le niveau des vins était uniformément élevé tout en présentant des profils très différents de millésime en millésime. Il y avait quelques sommets (les deux 2010, 2009, 2006, 2005 et le 2002) qui méritaient pleinement leur statut de grand vin (note autour de 92-94pts) à mon avis.

Je ne m'attendais pas à trouver de très grand vin dans cette dégustation. Peut-être sur une verticale de Cotat Grande Côte, mais pas sur les Mont Damnés.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2019
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Martin Letarte le Ven 23 Mai 2014 - 14:33

Je crois qu'une dégustation de blanc de la France pourrait nous montrer la lumière par rapport au prix et à la qualité des vins....et je parle en particulier sur la bourgogne qui est à mon avis plus facile de faire les comparaisons..

Non ???
avatar
Martin Letarte

Messages : 458
Date d'inscription : 22/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Ludwig Desjardins le Ven 23 Mai 2014 - 14:42

Martin Letarte a écrit:Je crois qu'une dégustation de blanc de la France pourrait nous montrer la lumière par rapport au prix et à la qualité des vins....et je parle en particulier sur la bourgogne qui est à mon avis plus facile de faire les comparaisons..

Non ???

Partant!

D'accord avec Olivier: des vins vendus 50$ depuis des lustres, qui vieillissent et se bonifient dans le temps, qui ne s'oxydent pas prématurément de manière généralisée, j'en redemande...



Ludwig Desjardins

Messages : 4383
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Alexandre Deslauriers le Ven 23 Mai 2014 - 15:16

Martin Letarte a écrit:Je crois qu'une dégustation de blanc de la France pourrait nous montrer la lumière par rapport au prix et à la qualité des vins....et je parle en particulier sur la bourgogne qui est à mon avis plus facile de faire les comparaisons..

Non ???

Partant!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1063
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Patrick Pollefeys le Mar 27 Mai 2014 - 11:37

J'ai lu vos commentaires avec intérêt.

À la lumière de cette dégustation, quels éléments retenez-vous qui font que Cotat est considéré comme un "traditionnel" à Sancerre par rapport à Henri Bourgeois, par exemple?




avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 602
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Patrick Ayotte le Mar 27 Mai 2014 - 14:26

Bon, première partie des mes commentaires sur cette autre belle dégustation:

François Cotat Les Caillottes Sancerre 2008
De couleur pâle, léger reflet vert. Nez salin, lime, coquillages. En bouche, le côté salin revient, petite verdeur, citron, melon, moyennement ample, minéralité, droiture. Je semble avoir beaucoup apprécié que plusieurs de mes convives. Très bien.

François Cotat Monts Damnés 2002
Doré léger. Nez avec de la fumée, de la pêche blanche et des épices chaudes (girofle). En bouche, la maturité du fruit est présente ainsi qu’une touche de sucre résiduel, mais ne verse pas dans l’exagération avec des saveurs de melon, d’abricot, du miel chaud, affiche une belle rondeur et une pointe d’alcool parait en finale. S’améliore à l’aération et ne semble pas encore sur son plateau / ou son « sweet spot » de consommation. Excellent.

François Cotat Monts Damnés 2001
Doré léger. Au nez, une pointe de souffre disparaitra rapidement, puis des arômes de zeste de citron, de pierres chaudes, mais somme toute très joli. La pointe de souffre et une certaine sévérité disparaitront et par la suite la bouche sera vraiment belle avec un bel équilibre fruit (agrumes confits) / acidité / côté épicé / minéralité. Le vin le plus abouti (à mon goût) de cette vague, mais aussi de la soirée. Superbe.

François Cotat Monts Damnés 2003
Doré léger lui aussi. Maturité un peu excessive du fruit au nez, allumette craquée, poivre blanc. En bouche, c’est plat, lourd et les arômes sont beaucoup plus difficiles à saisir. Pas vraiment apprécié et clairement pas du même niveau que les 2001 et 2002. Bien.

François Cotat Monts Damnés 2007
Doré léger. Fine minéralité au nez, poire épicée, agrumes. En bouche, il y a un petit côté vert qui n’est pas désagréable, des saveurs d’agrumes, une acidité très présente et tranchante ainsi qu’une bonne dose de fraicheur. Pêche par contre par son manque de complexité. Très bien.

Pascal Cotat Monts Damnés 2005
Un poil plus foncé que les autres vins. Agrumes confits, melon, la richesse se sent au nez. En bouche, des saveurs de mandarine, d’herbe fraiche, de pomme mûre, l’acidité est clairement plus présente en milieu de bouche alors que c’est plus tendre en finale. Très bien.

Pascal Cotat Monts Damnés 2006
Doré clair. Nez fin, mais peu complexe ou détaillé. En bouche, pomme Gala, épices, pierres chaudes (minéralité), de l’orange, c’est salin, le vin à de la texture (mâche) et est long. Excellent +

Pascal Cotat Monts Damnés 2010
Vin très pâle. Au nez, arômes classique de citron confit et d’air marin. En bouche, presque gourmand sans être lourd avec des saveurs d’orange et de pamplemousse. Belle acidité et finale. À besoin d’un peu de temps pour s’affiner et gagner au niveau de l’appréciation. Très bien +

François Cotat Monts Damnés 2008
Vin pâle. Agrumes et eau salée au nez avec une pointe de verdure. En bouche, plus austère, carré, avec des arômes de citron et de minéralité. Beau en bouche, mais plus fermé. Bien apprécié tout de même. Très bien.

François Cotat Monts Damnés 2010
Vin très pâle, reflets verts. Pointe de souffre au nez comme en bouche, avec des arômes d’orange, de pommes brunie, de conifère, le tout sur une belle acidité et de fraicheur. Très bien +

François Cotat Monts Damnés 2009
Vin pâle. Richesse perceptible au nez, des agrumes, de la minéralité. En bouche, l’entrée affiche un beau mordant, puis de l’herbe verte, de la matière, de la rondeur et l’acidité brutale perçue au début s’amenuise. Très bien.

Vincent Pinard Sancerre Le Grand Chemarin 2010
Vin doré de moyenne intensité. Au nez, cire d’abeilles, menthol, pomme Granny Smith, allumettes. En bouche, un côté plus sucré est perceptible, de l’aneth aussi, l’acidité au plafond, mais malgré tout ça, la matière semble être là, mais clairement pas prêt comme vin. Bien ++

Ma conclusion ? Avec du temps, ce sont de très beaux vins (2001, 2002 et 2006) et eu beaucoup plus de difficulté à départager mes vins préférés avec les millésimes récents. Sans vouloir parti en folie avec de type de vins (aucun vin pré-disponibilité à la SAQ Signature - Pascal Grande Côte/Monts Damnés 2012 et François Monts Damnés 2011), quelques bouteilles ont pris le chemin de la cave. Pas certains par contre de préférer le style Cotat à celui de Boulay...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2964
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 27 Mai 2014 - 15:06

Patrick Pollefeys a écrit:J'ai lu vos commentaires avec intérêt.

À la lumière de cette dégustation, quels éléments retenez-vous qui font que Cotat est considéré comme un "traditionnel" à Sancerre par rapport à Henri Bourgeois, par exemple?


Toujours intéressantes ces questions de typicité des très grands vignerons d'une région. Bien hâte de lire les réponses de ceux qui ont participé.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7429
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Yves Martineau le Mar 27 Mai 2014 - 16:08

Patrick Pollefeys a écrit:J'ai lu vos commentaires avec intérêt.

À la lumière de cette dégustation, quels éléments retenez-vous qui font que Cotat est considéré comme un "traditionnel" à Sancerre par rapport à Henri Bourgeois, par exemple?

Patrick, je ne connais pas assez Bourgeois, mais pour François Cotat, c'est un travail peu interventionniste. Vendanges manuelles, pas d'ajout de levures, (levures du raisin) vendanges entières, peu de foulage, léger batonnage en fin de fermentation, pas de collage ni filtrage et surtout, pas de bois neuf. Il récolte tard mais embouteille tôt, il souffre pas mal pour éviter refermentation en bouteille.

avatar
Yves Martineau

Messages : 5146
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Ludwig Desjardins le Mar 27 Mai 2014 - 16:25

D'accord pour traditionnel mais je ne trouve pas les vins de Cotat "typiques" de la région, c'est plutôt un style qui se démarque.

Ludwig Desjardins

Messages : 4383
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 27 Mai 2014 - 16:33

Même si je n'étais pas de la dégustation, je serais plutôt du même avis que Ludwig. Traditionnels dans le sens sans artifice, mais pas typiques. Moussière, Riffault ou Crochet produisent des sancerres plus typiques ... mais moins grands il me semble!

Cotat, c'est le même combat que Rayas, Rougeard, Coche-Dury ou Romanée-Conti ... de grands vins, à n'en pas doutes, mais des vins typiques? Pas certain ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7429
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par daniel.seriot le Mar 27 Mai 2014 - 17:03

Un grand vin ne doit-il pas avoir la signature de son lieu de naissance, en termes plus baroque " la gueule de l'endroit" celle de son terroir (au sens total de la notion ), bref il ne devait pas être reproductible ailleurs?
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Ludwig Desjardins le Mar 27 Mai 2014 - 17:19

daniel.seriot a écrit:Un grand vin ne doit-il pas avoir la signature de son lieu de naissance, en termes plus baroque " la gueule de l'endroit" celle de son terroir (au sens total de la notion ), bref il ne devait pas être reproductible ailleurs?

Peut-être,mais je crois que dans certains cas (par ex. ceux mentionnés par Vincent) la patte du vigneron transcende le terroir. Il n'y a pas de réponse claire à cette interrogation. Certains vins sont très typiques et sans défauts mais ennuyeux, d'autres plus atypiques mais carrément bluffants par leur originalité. On dit que ces vignerons sont peu interventionnistes, mais en réalité c'est souvent une action qui marque que de faire peu!

Pour ma part on dirait que j'utilise le terme typique souvent pour décrire des vins qui me marquent moins mais qui sont réconfortants car conformes à l'idée que je me fais d'une région.

Ludwig Desjardins

Messages : 4383
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par daniel.seriot le Mar 27 Mai 2014 - 17:28

Certes il y a des vignerons qui transcendent leur terroir, mais pourront-ils faire des vins qui arriveront au statut de grand vins assez régulièrement, pour ne pas dire régulièrement. Quand on regarde de près le terroir exceptionnel de Petrus qui peut produire de grands vins dans les années solaires comme dans les années plutôt pluvieuses, ça interpelle sur la notion de grand terroir....
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Olivier Collin le Mar 27 Mai 2014 - 18:06

daniel.seriot a écrit:Un grand vin ne doit-il pas avoir la signature de son lieu de naissance, en termes plus baroques " la gueule de l'endroit" celle de son terroir (au sens total de la notion), bref il ne devait pas être reproductible ailleurs?

En bref, non. De façon minimale dans la notion de grand vin on doit esthétiquement inclure au moins deux possibilités : des vins archétypes et des vins singuliers. Ceci correspond à deux modèles de grandeur par rapport à une norme d'appellation ou de terroir: d'une part ceux qui sont l'expression la plus proche, presque idéalisée, de cette norme, mais il faut également considérer ceux qui - tout en n'étant pas incompatibles avec la norme - s'en éloignent.

Cette distinction dépasse largement le cadre du vin, elle s'applique aux grandes oeuvres artistiques, aux grands artistes, etc.

A ce titre et pour revenir à Cotat, je dirais que François Cotat est du type singulier à Sancerre. Il a un air de famille avec la norme de ce qui se fait sur l'appellation, mais son interprétation du terroir et de ce que devrait être un grand vin sancerrois diverge passablement de la norme. Cette attitude fait en sorte que les différents millésimes de Cotat sont fascinants à interpréter en dégustation, alors qu'ailleurs on cherche à lisser les différences.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2019
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Patrick Pollefeys le Mar 27 Mai 2014 - 22:08

Yves Martineau a écrit:
Patrick, je ne connais pas assez Bourgeois, mais pour François Cotat, c'est un travail peu interventionniste. Vendanges manuelles, pas d'ajout de levures, (levures du raisin) vendanges entières, peu de foulage, léger batonnage en fin de fermentation, pas de collage ni filtrage et surtout, pas de bois neuf. Il récolte tard mais embouteille tôt, il souffre pas mal pour éviter refermentation en bouteille.

Merci, Yves.

Mais en dégustation, si je compare tes commentaires entre Cotat et Pinard, tu soulignes le style moderne (notamment l'élevage) qui ressort chez Pinard. D'autres impressions de dégustation sur ce côté moderne?

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Même si je n'étais pas de la dégustation, je serais plutôt du même avis que Ludwig. Traditionnels dans le sens sans artifice, mais pas typiques.

J'entendais par "traditionnel" le style sans artifice (pour reprendre tes mots), une vinification comme dans le "bon vieux temps". À Sancerre des viticulteurs comme Cotat et Vatan sont des bons exemples. Ils font différents maintenant, mais possiblement que bien d'autres travaillaient comme eux auparavant.

Être traditionnel, ne veut pas nécessairement dire se limiter à une vision ancestrale. Dans une autre région, Quintarelli est pour moi un traditionnel. Pourtant, il vinifie du Cabernet Franc, un cépage qui n'a rien de typiquement vénitien.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 602
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Patrick Pollefeys le Mar 27 Mai 2014 - 22:27

Olivier Collin a écrit:
A ce titre et pour revenir à Cotat, je dirais que François Cotat est du type singulier à Sancerre. Il a un air de famille avec la norme de ce qui se fait sur l'appellation, mais son interprétation du terroir et de ce que devrait être un grand vin sancerrois diverge passablement de la norme. Cette attitude fait en sorte que les différents millésimes de Cotat sont fascinants à interpréter en dégustation, alors qu'ailleurs on cherche à lisser les différences.

Ta dernière phrase est particulièrement intéressante surtout si l'on tente de définir la notion de terroir. Un terme souvent galvaudé notamment par différents apôtres de la minéralité où l'on prétend que les racines d'une vigne puisent leurs éléments minéraux de la roche-mère (le granit, par exemple).

Outre la nature physique du sol, les conditions météorologiques sont également un élément essentiel de l'équation. Et lorsque tu cherches à lisser les différents millésimes pour produire un vin standardisé, tu renies en partie le "terroir".
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 602
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Alexandre Trudel le Mer 28 Mai 2014 - 0:22

Olivier Collin a écrit:
Cette distinction dépasse largement le cadre du vin, elle s'applique aux grandes oeuvres artistiques, aux grands artistes, etc.

Tu as raison Olivier, mais je dirais que la distinction entre ce qui est représentatif et ce qui est exceptionnel (dans le sens de défi aux normes) s'appliquent différemment dans le monde du vin et celui des arts. J'ai l'impression que dans le vin, le côté représentativité est très apprécié des amateurs ("ça, c'est du vrai Sancerre!"), alors que les vins qui se détachent des idées préconçues sont moins biens reçus. La dégustation des Cotat en est un bel exemple: les vins qui furent les plus appréciés par le groupe étaient les plus "typiques" (ou interprétés comme tel), alors que les vins les plus hors normes, souvent issus des millésimes chauds (2003 et 2009), ont été louangé par une petite minorité.

Dans le domaine artistique au contraire, ce sont bien souvent les œuvres les plus singulières qui sont retenues par la postérité, alors que les œuvres génériques (même de qualité), appréciées à leur époque, sont facilement oubliées. Si on prend un domaine que je connais un peu - le genre romanesque - ce sont surtout les œuvres de rupture qui sont louangées (Proust, Céline, Kafka, Faulkner, Joyce, Musil, Pessoa, etc.), du moins sur le long terme.

Bref, les amateurs-passionnés du vin me semblent en général assez conservateurs en matière de goût, c'est-à-dire qu'on va souvent préférer la typicité à la singularité.


Dernière édition par Alexandre Trudel le Mer 28 Mai 2014 - 0:55, édité 1 fois

Alexandre Trudel

Messages : 962
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Yves Martineau le Mer 28 Mai 2014 - 0:26

Patrick Pollefeys a écrit:
Merci, Yves.

Mais en dégustation, si je compare tes commentaires entre Cotat et Pinard, tu soulignes le style moderne (notamment l'élevage) qui ressort chez Pinard. D'autres impressions de dégustation sur ce côté moderne?

J'avais l'impression d'un vin travaillé pour être flatteur....je soupçonne du batonnage par exemple, mais je parle à travers mon chapeau. Face à la pureté d'un Cotat, je trouvais cela un peu facile, mais d'autres ont aimé. Peut-être aurais-je davantage aimé en le prenant dans un autre contexte, mais ce n'est pas ce que je recherche à Sancerre.

avatar
Yves Martineau

Messages : 5146
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Ludwig Desjardins le Mer 28 Mai 2014 - 0:38

En fait le Pinard faisait très Bourguignon comme style. Un excellent vin en soit, mais encore une fois par le plus typique.

Ludwig Desjardins

Messages : 4383
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Alexandre Trudel le Mer 28 Mai 2014 - 0:49

J'ai vraiment apprécié le Pinard... mais c'est loin d'une certaine conception qu'on peut se faire de Sancerre. À l'encontre de certains puristes, j'avancerais néanmoins cette idée valide pour à peu près toutes les régions : le traditionalisme et le modernisme ne sont guère des ennemis qu'il faut opposer, mais bien deux interprétations différentes et complémentaires (et potentiellement tout aussi passionnantes) d'un même terroir.

Alexandre Trudel

Messages : 962
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Yves Martineau le Mer 28 Mai 2014 - 7:20

Sages paroles Alexandre
avatar
Yves Martineau

Messages : 5146
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Francois et Pascal Cotat ....Monts Damnés....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum