Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Semaine du 20 avril 2014

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Frederick Blais le Mer 23 Avr 2014 - 20:33

Ian Champagne a écrit:

Il ne faut pas oublier Bouchard et Faiveley si on veut dénicher des bouteilles de qualité pour moins cher. Il reste du Santenot 2010 de Faiveley à 79$ et c'est une très belle quille.

J'ai beaucoup aimé le Faiveley! Depuis 2005 ce domaine a le vent dans les voiles à mon avis.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1768
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Invité le Mer 23 Avr 2014 - 20:57

Frederick Blais a écrit:

J'ai beaucoup aimé le Faiveley!  Depuis 2005 ce domaine a le vent dans les voiles à mon avis.


Bien vrai et bien heureux !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Patrick Ayotte le Mer 23 Avr 2014 - 21:39

G.D. Vajra Barbera d'Alba 2009

Vin bien foncé et brillant. Nez sur la fleur séchée, le fruit rouge épicé, l'anis, le cuir et un peu de terre. En bouche, belle concentration que l'acidité balance dans une longue finale. Saveurs de baies rouges et noires, cuir, le côté floral revient, épices, un trait de fumée. C'est tellement bon ! Un "hit" à table comme à chacune des bouteilles de ce vin ouverte jusqu'à date...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2829
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Michel Larouche le Jeu 24 Avr 2014 - 8:38

Ian Champagne a écrit:
Michel Larouche a écrit:

Merci...toujours apprecié Delagrange...personne parle de Michel Lafarge, dans un style beaucoup plus costaud....

J'encave beaucoup de ce producteur. Je ne dirais pas cependant que le style est costaud, bien au contraire. C'est pas extrait du tout ici. Beaucoup de finesse et d'élégance. La cuvée Volnay Villages Vendange Sélectionnée (i.e. vieilles vignes) est superbe et à prix raisonnable.

Il ne faut pas oublier Bouchard et Faiveley si on veut dénicher des bouteilles de qualité pour moins cher. Il reste du Santenot 2010 de Faiveley à 79$ et c'est une très belle quille.

J'ai seulement gouter au 2005 et il avait un profil plus masculin que les autres Volnay 2005 en cave...peut-etre que sur d'autre millesime ma perception serait differente..
avatar
Michel Larouche

Messages : 589
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 53
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Christophe Cardona le Jeu 24 Avr 2014 - 10:27

En Volnay, Marquis d'Angerville et Lafarge sont les must de cette appellation dans deux styles différents.

Christophe Cardona

Messages : 194
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Alain Roy le Jeu 24 Avr 2014 - 11:22

Pierre Beauregard a écrit:
Alain Roy a écrit:Les Vercots 2000, Aloxe-Corton, Tollot-Beaut, acheté en 2004, 60$.

Sage rubis peu profond, limpide, au collet trahissant son âge. Nez subtil, élégant, en petits fruits rouges frais et poivré. Drôle de pitou en pleine forme. Frais, estival, tendu via une gracieuse acidité, souple, long, équilibré, d'une insolente jeunesse, doucereusement fruité, divinement naturel etc. etc....D'un côté je suis triste car c'est ma dernière bouteille et je pense qu'il avait une très longue vie devant lui, mais à quoi bon les regrets, la cave est pleine et ce vin me procure une béatitude bienvenue.  rqp dur à battre.


10 ans de cave.  On est patient.  Et à lire ton c-r, s'en valait la peine.  


14 ans Pierre ! À moins que tu voulais citer le gros...Noré !
avatar
Alain Roy

Messages : 1733
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Invité le Jeu 24 Avr 2014 - 12:02

Probablement qu'il voulait dire 10 ans après qu'il soit rendu dans ta cave !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par daniel.seriot le Jeu 24 Avr 2014 - 12:15

Sauternes : Château Lafaurie-Peyraguey 2001
La robe est dorée. Le nez pur, et intense, évoque les fruits confits et rôtis (dont l’orange et l’abricot, le safran, le miel des Vosges, et les champignons nobles (morilles séchées). La bouche est riche, puissante, ample, grasse, la liqueur très dense rehaussée de fruits rôtis intenses souligne un botrytis complet. La longue finale, onctueuse, avec une fraîcheur de bon aloi qui équilibre la grande richesse du vin est savoureuse, complexe, d’une séduisante harmonie. Note potentielle 18, note plaisir 17. A attendre pour encore davantage de complexité.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Alain Roy le Jeu 24 Avr 2014 - 12:33

Yvan Grisé a écrit:Probablement qu'il voulait dire 10 ans après qu'il soit rendu dans ta cave !

C'est ben qu'trop vrai ! Scusi !
avatar
Alain Roy

Messages : 1733
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Patrick Essa le Jeu 24 Avr 2014 - 13:22

Bourgogne rouge Côte Chalonnaise 2005 - Masse: produit dans la vallée des Vaux qui se situe en arrière de Givry, à partir d'une sélection de pinot très fins taillés en cordon de Royat, voilà un vin d'une rare plénitude à prix modeste. Pour moins de dix euros on boit un cru altier et complexe à la splendide et jeune couleur rubis. Vin soyeux, subtilement épicé et aux tanins fins. Un petit régal!

Rully La Pucelle 1987 - Paul Jacqueson: la commune blanche la plus sous estimée de Bourgogne possède des terroirs fabuleux pour qui aime les blancs fins, bouquetés et naturellement frais. Ce 87 dégusté en compagnie du producteur au cours d'une mémorable verticale sur 40 millésimes m'a impressionné par sa fraîcheur et son intensité alors même qu'il est né dans un millésime abondant qui est souvent aujourd'hui en toute fin de vie. Patte d'orfèvre pour un vin cristallin et ciselé qui surpasse nombre de grands crus produits sur la Côte des blancs. Magistral.
avatar
Patrick Essa

Messages : 937
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Yves Martineau le Jeu 24 Avr 2014 - 19:31

2011 Domaine le Sang des Cailloux Vacqueyras Cuvée Lopy
On a négocié très habilement le millésime car les tanins sont fins et il n'y a pas de chaleur ni d'alcool qui domine, comme certains vins du millésime. L'équilibre m'impressionne, on a opté pour une douce extraction qui donne un vin bien ouvert, moins puissant que d'habitude, avec un beau fruit assez gourmand. Tout est bien dosé, quel beau vin sudiste! 91 pts


2003 Clos des Papes Châteauneuf-du-Pape
Si quelques variations de bouteilles ont été notées au fil du temps, celle-ci était au sommet.

Un nez complexe et suave, d'herbes de Provence et de kirsch.
La bouche est d'une belle puissance maitrisée, ample et épicée, avec une longue finale savoureuse et complexe. Un vin authentique, qui laisse une impression de plénitude. Magnifique Châteauneuf du Pape abouti, à son sommet. 95 pts

2009 Clos du Mont-Olivet Châteauneuf-du-Pape La Cuvée du Papet
Un nez anisé et d'herbes de Provence.
Un vin traditionnel, d'une magnifique texture, plein, savoureux, avec de la profondeur Superbe 93+ pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 4878
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Mat Foulidis le Jeu 24 Avr 2014 - 21:09

Voici le menu du jour de Pâques.



Nuits Saint Georges "Terres Blanches" 2010, Lucien Le Moine

Eh oui, l'exploration des grands vins de la Bourgogne a commencé pour moi (inévitable et peut-être un phénomène naturel quand on suit ce forum). L'appellation de Nuits Saint Georges est connus pour ces rouges, mais ce vin blanc fut un belle découverte et un plaisir absolu à boire. Un nez qui prend du temps à s'ouvrir mais lorsqu'il atteint le "sweet spot" ... Wow! On ressent de la pomme verte, le citron, une légère note d'herbacé ainsi que le pain grillé. En bouche, il est marqué par une acidité croquante, une finesse envahissante et un riche minéralité. Encore très jeune et pourra se bonifier avec quelques année en cave et se boire pour une autre dizaine d'années. (95 pts)



Champagne Rosé Extra Brut (Dégorgement décembre 2013), Jacques Selosse

Que dire. C'est simplement le meilleur Champagne que j'ai eu la chance de déguster à date. Comme tout les grand vins, il gagne en profondeur et complexité avec du temps dans le verre. Au nez, le vin est dominée par des arômes de compote de pomme, de la brioche, du pain grillée ainsi que des fleurs blanches. En bouche, il est dense, riche et dominé par des bulles fines. Je n'ai jamais déguster les champagnes d'Anselme Selosse auparavant. L'expérience fut révélante et vraiment marquante. Si ce n'était pas si difficile de se mettre les mains dessus, j'en boirai plus souvent. Magnifique ... Simplement magnifique. Seulement 6000 bouteilles produites. (96 pts)



Chianti Classico Superiore Riserva 2001, Marchese Antinori

Étant grand amateur des vins de la famille Antinori, j'était curieux de voir comment ce vin avait tenu la route. Au nez, ce vin démontre une évolution: des notes de cuir, de sous-bois, la réglisse, la cerise et de la fumée. En bouche, il est charnu et encore tannique. Si vous en avez en cave, n'hésitez pas à l'ouvrir. C'est un vin facile d'approche et fun à boire (beaucoup moins pesant que les cuvées de Tignanello et Solaia que ça soit en bouche ou sur l'impact au portefeuille). (91 pts)



Bianco Amabile 1988, Quintarelli Giuseppe

J'ai eu la grande chance de déguster une demi-bouteille de l'Amabile del Ceré 1988, acquise lors de la vente aux enchères de la cave du Restaurant Le Latini ce mars dernier. Quel régal! Il faut savoir que c'est un vin presque (voir même totalement) introuvable de nos jours. La couleur est d'un riche caramel. Au nez on ressent une grande complexité d'arômes: de la vanille, l'orange confit, la réglisse, la cannelle et la camomille. En bouche, il est dense et riche avec une finale longue et persistante. C'est un vrai chef-d'oeuvre du Maestro. Comme amateur de vin, il m'arrive rarement d'être ému par un vin mais se fut le cas avec l'Amabile 1988. La fraîcheur de ce vin est marquante et je suis confiant qu'il pourra tenir la route pour un autre 8-12 années, voir plus.  (98+ pts)
avatar
Mat Foulidis

Messages : 149
Date d'inscription : 28/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Frederick Blais le Sam 26 Avr 2014 - 19:13

Chablis Grand Cru Valmur 2010, Jean-Claude Bessin :  Couleur encore très jeune, cœur de jonquille(ca fait printemps).  Nez intense, droit, principalement sur les notes de citron et crème fraiche, un peu de pierre à fusil.  En bouche c'est délicat et droit, frais, équilibré, l'acidité n'est pas trop excessive comme trop de Chablis, juste assez pour nous rappeler ses origines, amandes fraiches, confit de citron, coing, chèvrefeuille, finale sur les herbes, agrumes et coquillage.  Bonne longueur mais on pourrait s'attendre à plus sur un grand cru.  16.5-17/20
avatar
Frederick Blais

Messages : 1768
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Alain Roy le Sam 26 Avr 2014 - 19:28

Champeaux 2009, Gevrey 1er cru, Roche de Bellene, acheté en 2012, 85$.

Rubis mat limpide collet aqueux jambes dodues. Bouquet élégant floral réservé pinotant. Œil et nez prédisent noblesse. Elle arrive, pas en talons hauts, mais en Loafer motifs léopard. Élégance et fermeté, caractère affirmé, indépendance assurée. De plein pieds dans sa vie d'adulte, mais encore au seuil de la réussite. Elle n'y est pas loin. Il lui manque la sagesse, l'empathie, le lâcher-prise. J'y trempe quand même avidement les lèvres, ému par cette jeunesse ayant encore toute la vie devant elle, et qui me confronte à mes vieux os usés et ma lassitude. Mais le goût s'affine avec l'âge, voilà la bonne nouvelle. Ce soir j'apprécie chaque goutte de ce nectar, qui sera assurément divin dans quelques années, négoce ou pas.
avatar
Alain Roy

Messages : 1733
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Patrick Essa le Dim 27 Avr 2014 - 8:10

Echezeaux 2006 - DRC: j'ai dégusté il y a quelques temps un Corton 2009 du domaine intéressant bien que fort jeune et doté de tanins rudes, un bon vin toutefois, bien supérieur à cet Echezeaux qui est bien vinifié et net mais qui ne m'a guère enthousiasmé en dépit de sa forme classique et d'un honorable fruité. Un vin aimable donc, mais un peu mince qui ne peut masquer un déficit de matière. Trois fois que je le déguste en aveugle et trois fois que je signifie " un village pas plus " ... Ce cru me doit une revanche!
avatar
Patrick Essa

Messages : 937
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 27 Avr 2014 - 10:29

Vendredi soir, sur un pavé de saumon à l’asiatique :

Huët Le Haut-Lieu sec vouvray 2005 : Nez encore jeune, un peu réservé, qui s’ouvrira sur des notes de fruit blanc, de fenouil, de fumée, de roche humide, de miel et de camomille. La bouche est éclatante, d’impression juteuse, grâce à une richesse parfaitement maîtrisée. Le tout se montre tendu, long et la finale est cristalline et dotée d’une excellente persistance aromatique, portée par une acidité bien sentie. Très bien.

Hier soir, sur du bœuf grillé aux herbes de provence :

Domaine du Pégau châteauneuf-du-pape 2003 : Un vin sudiste pour appeler le printemps par cette journée londonienne (parfaite pour la course toutefois!). Nez complexe, profond, typique, sur des notes de fruit rouge rôti, de viande grillée, de lys, de lavande, d’herbes aromatiques, de poivre et de charbon. La bouche est pulpeuse, sur des notes de fourrure et de liqueur de fruit. Ensemble baroque et sudiste, certes, mais harmonieux. Une fine amertume rend la finale digeste tout en lui procurant du relief, sans rien enlever à l’aspect savoureux de ce vin hédoniste. Des variations entre bouteilles ont été rapportées sur ce vin. Nous avions à faire à une très belle bouteille. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7205
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par daniel.seriot le Lun 28 Avr 2014 - 10:46

Pauillac : Pichon Comtesse de Lalande 2002
La robe est profonde, avec des reflets de teinte sanguine. Le bouquet expressif, évoque le jus de cassis, les cerises, les épices douces, et des arômes d’élevage assez soutenu (dont des notes toastés). La bouche est très veloutée, les tannins mûrs sont enrobés par une chair de bon aloi, le milieu de bouche est assez puissant, et d’une bonne concentration, d’un plaisant velouté de texture, souligné par des fruits purs et d’une bonne intensité. La finale est allongée, élégante, affirmée, fruitée, épicée et légèrement réglissée, avec des notes d’élevage. Noté 16,5 si l’élevage s’intègre harmonieusement. Note plaisir 16
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 28 Avr 2014 - 11:02

Hier, sur un festin de crevettes nordiques et crabe des neiges, petite comparaison de riesling, puis un rosé pas ordinaire :

Alzinger Loibenberg riesling smaragd wachau 2011 : Bien que mes comparses aient adoré, je ne peux m’empêcher de penser que cette bouteille était (très légèrement) bouchonnée. Nez de fruits blancs, de fumée, de lilas, de gomme savon et de litchi. Bouche délicate, aérienne, d’excellente longueur, mais un peu mate et moins expressive et gracieuse qu’à mon souvenir. À revoir donc, sur une bouteille nette, mais je demeure admiratif de cette combinaison d’apparente légèreté et de réelle longueur que je n’ai pas rencontrée souvent.

Dönnhoff Dellchen GG Riesling nahe 2007 : Nez profond, d’argile mouillée, de pêche, d’abricot, de miel fin, d’eau de rose et de safran. Ensemble à la fois exotique et détaillé. La bouche est magnifique, juteuse et savoureuse à souhait, elle dévoile une race, un éclat et une longueur de grand vin. Du tonus, une texture fine, du fond et un équilibre impeccable. Un régal et un mariage de rêve avec le crabe des neiges. Superbe.

Zind-Humbrecht Clos Häuserer riesling alsace 2006 : Couleur foncée, nez complexe, un peu évolué, mais envoûtant sur des notes de tourbe, d’abricot, de résine de pin, de fumée, de cannelle et de tabac. La bouche est large, patinée, d’impression moelleuse (malgré l’indice 2!), mais sans lourdeur. Finale large et longue, sur des accents de minéralité fumée et de liqueur d’herbes (genre chartreuse). Grande persistance aromatique et noble amertume. Un vin qui sort des sentiers battus, mais dont le caractère et l’harmonie malgré la richesse, me plaisent beaucoup. Excellent.

Gourt de Mautens rosé côtes-du-rhône 2010 : Pas mal de réduction au nez, la carafe lui fera le plus grand bien. Nez finement épicé et réglissé, avec des notes de liqueur de fraise et de pêche bien mûre en arrière-plan. La bouche est riche, grasse, un peu à la manière des blancs de la région, mais sans mollesse, grâce à une noble amertume qui structure le vin. Du caractère et de la concentration dans ce rosé hors normes. Très bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7205
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 avril 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum