Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Semaine du 9 février 2014

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Invité le Sam 15 Fév 2014 - 17:11

Patrick Essa a écrit:Domaine de Chevalier blanc 2007: robe dorée qui commence à tuilée, senteurs évoluées de pomme au four, bouche oxydée. Pas au niveau. Deux bouteilles plus tard... Même constat. Un vin prématurément évolué hélas.

château Latour 2004: superbe nez sur les bois précieux avec une très légère touche verte. Couleur un peu tuilée et bouche avec une dimension de cru, mais sans doute pas de premier. Boisé chic, élevage précis mais petite année. Assez bien,

Château Margaux 2004: nez peu net sur le champignon et l'amadouer, bouche imprécise et maigre. Défaut.

Pomerol 2003 Le Bon Pasteur: frais, jeune, puissant sur le chocolat amer et les épices. Un vin plein et dense qui ne semble pas avoir souffert de la chaleur. Excellent

Bandol 2008 - Vannieres en Mg: robe sombre très profonde. Texture serrée et souple qui est magnifiée par des arômes de pruneaux et d'épices. Beaux amers mentholés en final. La grande classe. Excellent.

Chateauneuf du Pape 2005 - Juliette Avril: mûr, un peu sucreux, lourd et sans la grâce du millésime. Déception.

clos de la Coulée de Serrant 1995: robe jaune évoluée, nez sur le citron confit et le gingembre. Bouche évoluée et d'impression moelleuse. Pas mon style du tout. Moyen

Puligny-Montrachet 2012 -Pascal : net et précis au nez, sur les fruits blancs. Bouche assez intéressante mais trop diluée et maigre. AB

Montrachet 2004 - Laguiche/Drouhin: nez sur les allumettes suédoises qui gâtent la race du cru, bouche assez complexe qui échalote plus le chardonnay que le terroir. Un vin indigne de son rang. Moyen

Chzmbertin Clos de Beze 2011 - Drouhin: couleur rubis, nez très délicatement fumé/réglissé et bouche magistrale qui illumine le palais en dépit de sa jeunesse. Superbe!

Krug Clos du Mesnil 2000: nez puissant mêlant grillé et notes ravies levuriennes avec une certaine allure. La couleur jaune dorée frisait penser à la maturité mais la bouche non dosée est dure et un peu métallique pour une finale stricte et trop maigre. Bien-

Romanée Saint Vivant 1993 - DRConti: robe rubis assez légère et marquée par une évolution acajou. Nez sur la menthe sauvage, le sel de céleri et la griotte amère. Bouche dure au départ avec des tennis verts anguleux. Un vin loin de son terroir et plus marqué par les soucis de maladies de son millésime. Il semble avoir vécu. Moyen.

Tâche 1988 - DRConti: robe sombre et encore jeune, nez frais sur un petit trait de vert et une race évidente. Bouche compacte ferme, aux tanins superbes de tenue. Un vin encore jeune et fringant au niveau de son rang. Excellent.

OUch! De la coche olympique!

DRC RSV 93 Clos du Mesnil 2000: over rated ou bouteilles pas en forme?

Vannières 2008: belle réussite en effet. Grand plaisir à petit prix!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Invité le Sam 15 Fév 2014 - 17:16

Retour ce soir sur Clos des Papes 2003: Beaucoup plus nuancée, fraîche et manifestement digeste que la bouteille ouverte en début d'été 2013. Puissance contenue, touché bourguignon, presque ciselé, tanins racées, à peine capiteux en finale, la puissance servant surtout de tremplin à l'aromatique. Impressionné!
17,5-18/20

Aussi, mention spéciale pour Meursault Tessons 2011 de Buisson-Charles. Grande expression au nez avec un mélange de miel, citron et craie. Bouche rectiligne, peu grasse, tendue, mais aussi profonde et d'une longueur étonnante sur des notes salines et une amertume d'ensemble qui donne un caractère racé au cru. Merci Pat Essa!
17-17,5/20

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Alexandre Trudel le Sam 15 Fév 2014 - 18:13

Domaine de Montcalmes Coteaux du Languedoc Les Terrasses du Larzac 2009

On n'est pas devant le nez le plus complexe et le plus profond qui soit, mais c'est super charmeur et délicat, sur les fleurs, les épices et de légères traces qui semblent issues de l'élevage. La bouche suit, délicieuse et plutôt fraîche. Après une attaque fruitée, le vin prend de l'ampleur en milieu de bouche, et se termine sur une finale moyennement longue, un peu sucrée et une petite chaleur. Cela demeure un modèle d'équilibre pour un millésime aussi chaud. Tannins fins et structure assez souple. J'aime beaucoup ce domaine - qui ne laisse pas de doute sur son origine languedocienne, mais qui tend vers une modération dans la maturité et l'extraction, modération qui le rapproche un peu du type de vin qu'on trouve dans le Rhône nord. Le 2009 me semble toutefois nettement moins grandiose que le 2007, qui était vraiment un vin assez exceptionnel. Hâte de découvrir si d'autres millésimes (2010?) vont s'en approcher. 91

Alexandre Trudel

Messages : 982
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Michelle Champagne le Dim 16 Fév 2014 - 10:01

Hier un excellent Spinetta Bionzo 2007. J'aime bien le Barbera qui au même titre que le Malbec est capable de produire de belle chose. Deux cépages qui méritent plus d'attention.  De couleur cerise foncé au reflet rosé, le nez s'ouvre sur le pain grillé, la cerise, le cassis et une pointe de thym.  En bouche, c'est assez compact, concentré, beaucoup de matière supportée par une belle acidité. Cerise et épice en rétro, les tanins sont présents mais bien intégrés.  Accessible maintenant mais quelques années de cave permettront au Barbera de s'ouvrir d'avantage.
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par daniel.seriot le Dim 16 Fév 2014 - 10:10

Pour revenir sur Puygueraud . Le millésime 2009 est inférieur à 2010 comme le souligne Patrick Désy. La propriété à été sérieusement grêlée en 2009, ce qui se ressent dans le vin (2009). 2010 n'est pas encore refermé, mais il en prend le chemin. soit on boit ces vins jeunes, soit on les attends une dizaine d'années, voire plus pour les grands millésimes. Je confirme que 2000 est actuellement délicieux.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Pascal Lapensee le Dim 16 Fév 2014 - 15:46

Potensac 2003: Robe assez claire, très beau nez remplie de beaux fruits noirs, cerises, cassis, petite touche animale, en bouche c'est très bien, pas trop lourd, bel équilibre, longeur moyenne, bel acidité, même une touche minérale... Rien de compliqué, très bien!
avatar
Pascal Lapensee

Messages : 116
Date d'inscription : 29/08/2012
Age : 43
Localisation : St-Lambert

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Ian Champagne le Dim 16 Fév 2014 - 17:37

Chablis 1er Cru Beauroy 2009 Domaine Laurent Tribut

1.9 ha de vignes plantées en 1972, 1974 et 1986. Sols: petits cailloux en surface, calcaires durs, beaucoup de fossiles (amanites) et quelques coquillages.

Dégustation : Le millésime 2009 en Bourgogne est parfois décrié par les puristes comme ayant produit des vins blancs patauds, mous et sans énergie du fait du manque d’acidité naturelle. Hors, cela n’est pas vrai, du moins chez plusieurs producteurs. Ici en est un bel exemple. Dès l’ouverture de cette bouteille, le premier nez reflétait bien l’empreinte du millésime : très solaire et mûr, notes de fruits jaunes, du miel, une touche de lime et de lanoline. Il y avait cependant un superbe fond de fraîcheur : du minéral sous forme de cailloux chauds. La bouche, elle, s’est présentée initialement avec enrobage et largeur. Beaucoup de gras et de fruit mais qui culminait, de façon harmonieuse, sur une longue finale bien minérale.

J’ai observé avec les années l’effet de l’aération sur les grands vins de Chablis : ça les retend et les rajeunit. C’est exactement ce qui s’est passé avec ce vin. On est passé vers un registre aromatique mûr mais for élégant : citron confit, lime, craie et poussière de roche. Bref, un nez beaucoup plus fin et même aérien. Même chose en bouche : une attaque soyeuse mais avec un resserrement beaucoup plus précoce et avec une longue finale que certains professionnels américains qualifieraient de « bone dry finish ».

Bref, le Chablis mérite l’échange. Cette aération permet au terroir de mieux s’exprimer. Surtout quand nous sommes en présence d’un producteur au service de ce terroir. 3***(note plaisir 3***1/2)
avatar
Ian Champagne

Messages : 785
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 43
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Frederik Boivin le Dim 16 Fév 2014 - 19:28

Pascal Lapensee a écrit:Potensac 2003:  Robe assez claire, très beau nez remplie de beaux fruits noirs, cerises, cassis, petite touche animale, en bouche c'est très bien, pas trop lourd, bel équilibre, longeur moyenne, bel acidité, même une touche minérale...  Rien de compliqué, très bien!

un des premier cru que j'avais commencé à engranger à l'époque...

je le trouve toujours intéressant, quoiqu'un peu mince... comme les bourgognes rouges 2011!!!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1801
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 43
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum