Derniers sujets
» Arrivage Signature - 25 mai 2017
Hier à 20:56 par Ludwig Desjardins

» Bonne fête Alex Bélanger
Hier à 15:15 par Vincent Messier-Lemoyne

» Arrivage du 25 mai 2017 à la Signature Mtl
Hier à 12:00 par Mario Vaillancourt

» Semaine du 21 mai 2017
Hier à 7:43 par Patrick Ayotte

» Semaine du 14 mai 2017
Mer 24 Mai 2017 - 22:50 par Stéphanie Chénier

» Votre plus ancien achat toujours en cave
Mer 24 Mai 2017 - 20:23 par André Laurendeau

» Bonne fête Pat Essa
Mer 24 Mai 2017 - 6:42 par Patrick Essa

» It is happening again...
Mar 23 Mai 2017 - 23:15 par Patrick Pollefeys

» Foillard Côte de Py 2014
Lun 22 Mai 2017 - 19:53 par Patrick Ayotte

» Bouchon DIAM
Dim 21 Mai 2017 - 11:34 par Michel Therrien

» Club des vins d'Abitibi-Ouest
Ven 19 Mai 2017 - 16:08 par Mario Vaillancourt

» Arrivage Signature - 18 mai 2017
Ven 19 Mai 2017 - 16:00 par Mario Vaillancourt

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Mer 17 Mai 2017 - 7:07 par Yves Martineau

» Arrivage du 18 mai à la Signature Mtl
Mar 16 Mai 2017 - 21:12 par Patrick Ayotte

» Semaine du 7 mai 2017
Mar 16 Mai 2017 - 20:34 par Patrick Ayotte

Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Semaine du 9 février 2014

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 9 février 2014

Message par Michel Therrien le Dim 9 Fév 2014 - 19:12



Une très belle soirée hier afin de souligner les médailles des sœurs Dufour-Lapointe.

Meursault Les Tessons 2008, Domaine Buisson-Charles
Une vigne de 8,5 ouvrées qui aura 50 ans au printemps....plantée en 1964 par Michel Buisson.
La robe est jaune or pâle.
Un bouquet fin et intense où amandes, noisettes, pointe de menthol et fines épices se juxtaposent.
La bouche offre une forme cylindrique, c'est plein et jouissif avec une certaine opulence. Fraicheur, buvabilité avec en même temps plénitude. Finale d'agrumes et de pain grillé.
Si les deux dernières bouteilles de Cras 2008 dégustées dans le dernier mois m'ont déçu, ce Tessons serait digne du rang de 1er cru et nous a séduit une fois de plus.
17,5/20.

Morey-Saint-Denis 2006, Domaine Dujac
Le meilleur village des grands producteurs avec Roumier.....dans mon livre à moi!
La robe est rubis de moyenne intensité et mature.
Bouquet de fines épices, de notes salées, de cerise de France et de fraises chaudes. Aucune réduction......faut leur faire faire un peu de cave aux vins de Dujac!
La bouche offre de la soie en texture initiale, des tannins fins, une belle rondeur avec un caractère plus ferme en finale. Excellent village dans un millésime que j'ai toujours plus apprécié que la presse spécialisée de même que plusieurs producteurs. Pour moi, 2006 est devant 2004-2207 et même 2008 en Côte de Nuits.
16,5/20.


Dernière édition par Michel Therrien le Lun 10 Fév 2014 - 17:36, édité 1 fois (Raison : titre avec majuscule....)

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7443
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Julien Martel le Dim 9 Fév 2014 - 20:32

Alerte-vin : le Morey-Saint-Denis 2011 du Domaine Dujac est sur les tablettes depuis une semaine.
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Jonathan Marquis le Dim 9 Fév 2014 - 21:09

casanova du neri tenuta nuova 2007

Beau nez qui s'ouvre sur la cerise, le moka, un peu de thé et d'épices

En bouche, beaucoup d'épices, cerises sures, l'ensemble n'est pas facile, la jeunesse se fait sentir, les tannins sont agressif et il s'est retenu facilement 3h avant de se dévoiler un peu

Beau vin, dans 5 ans il sera magnifique, à coucher pour la gloire!

90-91 pts pour le moment...
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 898
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 30
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Gevrey-Chambertin 1er cri Les Cherbaudes 2007, Lucien Boillot

Message par Michel Therrien le Lun 10 Fév 2014 - 20:03

Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cherbaudes 2007, Domaine Lucien Boillot
Un Domaine peu connu et disponible sur les tablettes de la SAQ..............même sort que d'autres grands producteurs comme d'Angerville et Bruno Clair.
La robe est tuilée et rubis moyen.
Un bouquet épicé, de fruits sauvages, terre humide et un fond de je ne sais quoi....un peu mystérieux et envoutant.
La bouche est ronde et contenue (cylindrique), les tannins sont fins et abondants, le milieu de bouche est soyeux et plein, l'ensemble est plus que plaisant......un petit Grand Cru qui chambertine au même titre que le Clos Prieur de Rossignol-Trapet.
Rarement un vin rouge séduit en même temps Tamara, Natacha et moi.
Un très beau 2007 tendre et juteux à la fois.
17,5/20 facile.

Un producteur que Pat Essa adore et qui est représenté par Alain Bélanger et Kermit Lynch!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7443
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Yves Martineau le Lun 10 Fév 2014 - 22:46

Un cr d'Alain m'avait donné le goût de revoir cette Digoïne......et puis son frère!

A. et P. de Villaine Bourgogne La Digoine 2005
Le nez montre un coté vin nature, avec du fumier, même un peu de volatile, ensuite de jolis arômes de fraises, de cerises rouges, des parfums de rose. La bouche est fidèle au millésime, avec une bonne structure mais aussi une profondeur supplémentaire, sans toutefois le charme d'autres millésimes comme 2009, voire 2003 pour ce cru. Il reste encore bien jeune et serré, mais il a une véritable race et se révèlera probablement encore mieux dans deux ans. Les derniers verres étaient les meilleurs, ce qui ne ment pas. Un excellent rapport q/p. 89 pts

A. et P. de Villaine Mercurey Les Montots 2005
Un nez plus ouvert que la Digoine (en comparaison directe), sur le fruit rouge, floral.
La bouche est ronde et fruitée, avec une belle fraicheur et un charme plus immédiat que la Digoine, dans un style moins tendu et peut-être moins complexe aussi. C'est un vin qui parait arrivé à maturité. Délicieux, mais simple. 88 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 4978
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Michelle Champagne le Mar 11 Fév 2014 - 7:31

Michel Therrien a écrit:Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cherbaudes 2007, Domaine Lucien Boillot
Un Domaine peu connu et disponible sur les tablettes de la SAQ..............même sort que d'autres grands producteurs comme d'Angerville et Bruno Clair.
La robe est tuilée et rubis moyen.
Un bouquet épicé, de fruits sauvages, terre humide et un fond de je ne sais quoi....un peu mystérieux et envoutant.
La bouche est ronde et contenue (cylindrique), les tannins sont fins et abondants, le milieu de bouche est soyeux et plein, l'ensemble est plus que plaisant......un petit Grand Cru qui chambertine au même titre que le Clos Prieur de Rossignol-Trapet.
Rarement un vin rouge séduit en même temps Tamara, Natacha et moi.
Un très beau 2007 tendre et juteux à la fois.
17,5/20 facile.

Un producteur que Pat Essa adore et qui est représenté par Alain Bélanger et Kermit Lynch!

Votre fille va devenir une dégustatrice redoutable si elle ne l'est pas déjà! cheers
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1356
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 11 Fév 2014 - 8:56

Michel, bien content de te lire sur ce vin. C'est un excellent domaine, peu médiatique et qui produit des vins résolument classiques qui évoluent très bien. En plus, Pierre Boillot est d'une gentillesse ...

Yves, Montots n'est-il pas plus réputé que Digoine encore, notamment quant à son aptitude à la garde?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7320
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Yves Martineau le Mar 11 Fév 2014 - 19:31

Je te laisse en juger selon ce qu'en dit M. De Villaine, on dirait qu'il a une plus grande longévité mais qu'il est prêt avant??:


Les Montots est un lieu-dit aux côteaux assez prononcés, exposés au Sud, et planté avec une sélection de Pinot Noir fin en provenance de Nuits-Saint-Georges, choisie pour ses qualités aromatiques et son rendement modérés.

Notre Mercurey Les Montots est un vrai Mercurey, charpenté et vigoureux. C'est un vin profond à la robe "rubis" très foncé, qui s'ouvre peu à peu avec l'âge et ne révèle tous ses arômes qu'à partir de 5 à 7 ans minimum. Selon le millésime et votre cave, il peut se conserver facilement 15 à 20 ans.

Le servir autour de 18 degrés avec des viandes rouges, des gibiers et de nombreux fromage, mais en évitant aussi les pâtes molles telles que camembert, brie ou vacherin.



La Digoine est issu de vignes situées en pied de coteau où le sol est plus profond. Ce lieu-dit "La Digoine" est connu depuis des siècles pour la qualité du vin rouge qu'on y produit. Nous y avons planté des séléctions de pinot Noir fin à rendements modérés.
La Digoine peut se déguster très jeune: deux ou trois mois après la mise en bouteille, il séduit d'emblée par ses arômes et ses saveurs de petits fruits rouges, son équilibre entre rondeur et fermeté et sa longueur en bouche. Après 18 à 24 mois, il évolue et mûrit lentement. Il vaut mieux alors attendre une dizaine d'années pour découvrir ses arômes profonds et complexes dignes d'un grand Bourgogne. La Digoine peut se garder 12 à 15 ans selon le millésime et selon la cave.
Jeune, il faut le servir autour de 16 degrés, plus vieux autour de 18 degrés, avec des viandes rouges et de nombreux fromages, mais éviter les pâtes molles telles que le camembert, brie ou vacherin.

Selon ma comparaison sur ce millésime 2005, Montots était plus ouvert
avatar
Yves Martineau

Messages : 4978
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 11 Fév 2014 - 20:16

Mais tu ne sembles pas avoir perçu sa prétendue longévité plus longue, qui devrait se manifester par une plus grande concentration/structure.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7320
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Yves Martineau le Mar 11 Fév 2014 - 23:57

Exact, c'est mon impression ce soir là et je doute qu'elle change en ce qui concerne ces 2005 mais j'y reviendrai.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4978
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Ludwig Desjardins le Mer 12 Fév 2014 - 9:24

Là où j'ai un peu de misère dans ton CR Yves c'est quand tu le qualifies d'excellent rapport qualité-prix. Il me semble que tu ouvres des tonnes de trucs moins chers et qui offrent plus que la Digoine. C'est quand même 35$, une bouteille de 2005 bue en septembre dernier était agréable, mais tombait un peu à plat et n'était pas des plus complexes. Et ce n'est pas une question de palais, car je bois régulièrement des Beaujolais qui me semblent plus complets et moins chers que ce vin. Et même à 10-15$ de plus en Bourgogne on tombe à un autre niveau qualitatif.

Ludwig Desjardins

Messages : 4311
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Yves Martineau le Mer 12 Fév 2014 - 19:11

Ludwig, tu sais que j'écris rarement celà concernant des vins bourguignons!

Mais je trouve qu'à 34$ c'est une bonne affaire pour la région. Il y a de biens meilleurs rapports q/p dans plusieurs autres régions, sans le moindre doute. Mais quand on veut un bon pinot, il est difficile de trouver mieux dans cette gamme de prix. Sinon il faut mettre un 8 ou 10$ de plus pour atteindre les Joblot, Lumpp et autres, qui sont toutefois supérieurs en qualité.

Tout est relatif. Pour avoir une qualité équivalente en Bojo ou en Rhône, 25$ suffisent....et je ne parle pas du Languedoc.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4978
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Alexandre Trudel le Mer 12 Fév 2014 - 22:01

Michel Therrien a écrit:Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cherbaudes 2007, Domaine Lucien Boillot
Un Domaine peu connu et disponible sur les tablettes de la SAQ..............même sort que d'autres grands producteurs comme d'Angerville et Bruno Clair.

Merci pour le CR Michel, je suis bien content d'avoir quelques bouteilles de Lucien Boillot au cellier.

Mais que veux-tu dire quand tu évoques le sort de Bruno Clair et d'Angerville? Penses-tu que ce domaine aujourd'hui assez obscur est appelé à connaître éventuellement une notoriété comparable à ces deux producteurs?

Alexandre Trudel

Messages : 953
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Alexandre Trudel le Mer 12 Fév 2014 - 22:07

Yves Martineau a écrit:Ludwig, tu sais que j'écris rarement celà concernant des vins bourguignons!

Mais je trouve qu'à 34$ c'est une bonne affaire pour la région. Il y a de biens meilleurs rapports q/p dans plusieurs autres régions, sans le moindre doute. Mais quand on veut un bon pinot, il est difficile de trouver mieux dans cette gamme de prix. Sinon il faut mettre un 8 ou 10$ de plus pour atteindre les Joblot, Lumpp et autres, qui sont toutefois supérieurs en qualité.

Tout est relatif. Pour avoir une qualité équivalente en Bojo ou en Rhône, 25$ suffisent....et je ne parle pas du Languedoc.

J'ai bu ce Montots 2005 ce soir Yves, et je suis complètement d'accord avec ton commentaire et ta note de 88. Cependant, je penche plutôt du côté de Ludwig sur le RQP : il est assez moyen merci, même dans cette région qui n'en n'offre pas beaucoup. Surtout qu'on parle d'un vin de près de 40$ (38,50 sur l'étiquette toujours sur ma bouteille). Considérant que c'est un vin issu d'un excellent millésime, je m'attendais à un peu plus de matière, de profondeur et de complexité. Quelques vins bourguignons de ce prix en offre plus, notamment le Fixin Clos Marion du Domaine Fougeray de Beauclair.

Alexandre Trudel

Messages : 953
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Yves Martineau le Jeu 13 Fév 2014 - 11:12

Alexandre, je n'ai pas dit que le Montots était un bon rapport q/p, mais bien la Digoine. Le Montots est un peu plus simple et plus cher.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4978
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Alexandre Trudel le Jeu 13 Fév 2014 - 16:17

Yves Martineau a écrit:Alexandre, je n'ai pas dit que le Montots était un bon rapport q/p, mais bien la Digoine. Le Montots est un peu plus simple et plus cher.

C'est bien vrai!  Exclamation 

Alexandre Trudel

Messages : 953
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Michel Therrien le Jeu 13 Fév 2014 - 19:18

Alexandre Trudel a écrit:
Michel Therrien a écrit:Gevrey-Chambertin 1er cru Les Cherbaudes 2007, Domaine Lucien Boillot
Un Domaine peu connu et disponible sur les tablettes de la SAQ..............même sort que d'autres grands producteurs comme d'Angerville et Bruno Clair.

Mais que veux-tu dire quand tu évoques le sort de Bruno Clair et d'Angerville? Penses-tu que ce domaine aujourd'hui assez obscur est appelé à connaître éventuellement une notoriété comparable à ces deux producteurs?

Salut Alexandre,
Je pense que nombre d'amateur québécois ne réalise pas la grandeur des vins de Bruno Clair et Du Marquis d'Angerville en raison, peut-être, de leur présence sur les tablettes de la SAQ et donc l'effet rareté ou la difficulté à se procurer ne participe pas à la réputation. En même temps j'ai voulu mentionner que je considérais hautement les vins de Pierre Boillot (fils de Lucien Boillot) mais ce Domaine n'a pas la notoriété des deux autres......il ne présente pas ces vins à Meadows......d'ailleurs comme Buisson-Charles avant 2007!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7443
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Alain Roy le Jeu 13 Fév 2014 - 19:57

[quote="Yves Martineau"]Un cr d'Alain m'avait donné le goût de revoir cette Digoïne......et puis son frère!

Moi à cause de toi, je voulais ouvrir un Montcalmès 2005, pis je me suis rendu compte que j'en avais pas ! Ma verticale commence en 2006 !

Ludwig, ta Digoine, tu l'as bu trop jeune !
avatar
Alain Roy

Messages : 1791
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Alain Roy le Jeu 13 Fév 2014 - 20:10

[b]Château Puygueraud 2009,Bordeaux Côtes-de-Francs, acheté en 2012, 20$. [b]

Grenat profond mais limpide et gras à l'œil (les jolies jambes...). Fruits rouges mijotant, cassis en bonus, pas de poussière, pas de fuel yé, un peu de caramel doux, bref un nez des plus invitant. Bouche ? Gras, savoureux, je dirais presque cochon, fruité à souhait, un brin sucré en une noble amertume, ce bordeaux est un pur délice et en donne beink trop pour le prix. J'aurais le goût de donner l'alerte mais 1) je n'ai pas assez confiance en moi et 2) il y aura des sceptiques c'est sûr !

Le lendemain, je poursuis la dégustation et miam miam qu'il me plaît ce petit...Pour moi c'est un Grand...petit ! Costaud mais sans rudesse, plein mais sans vulgarité, jeune mais sans effronterie...Avec le repas qui s'en vient, ça va être un tango jouïssif ! Je suis comblé...et ce petit, il est accessible aux buveurs de...bojo ? (je provoque là, j'adore aussi les bojo !).
avatar
Alain Roy

Messages : 1791
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 20:51

Alain,

Ne manque surtout pas Puygueraud 2010! Plus complet et moins chaud que 09, il ira loin. Pas certain du prix de 20$ que tu annonces, mais à moins de 30$, c'est un no-bainer. J'ai ouvert un 2000 dernièrement et c'était un pur délice. Mes 2005 couvent encore en cave tout comme... mes 2009. J'appelle ça les petits plaisirs de la vie  I love you 

Salut!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Michelle Champagne le Jeu 13 Fév 2014 - 21:51

Ludwig Desjardins a écrit:Goûté au Sancerre de Morin, cuvée Ovide 2012. Il m'a semblé équivalent sinon un brin supérieur au VV 2010 qui m'avait beaucoup charmé: beau nez d'agrumes et de pomme verte, un peu de tendreté en bouche, contrebalancée par une belle finale saline. Un producteur qui récolte assez tardivement et de vieilles vignes de 50 ans sur cette cuvée. Un style qui n'est pas sans rappeler Boulay. À 32$ irréprochable. 90-91

Petit retour sur ce Sancerre de Morin.  Je partage tes impressions, un vin tranchant comme je les aime où le citron frais et la minéralité me réveille!

Je bois présentement, un Clos Grand Marole 2009 de Joblot.  Perso, je préfère les Joblots plus jeunes que vieux. Question de goût!  Un Servoisine 2008, bu récemment, était impeccable.  Ce 2009 a un nez pas très bavard, à l'ouverture il y a un petit côté animal qui disparaît rapidement pour faire place aux fruits rouges. La bouche est soyeuse, les tannins sont bien présents, la longueur est moyenne où l'on retrouve la cerise en rétro. J'aime bien!  Grand Marole / Servoisine, mon coeur balance.....
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1356
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 14 Fév 2014 - 15:53

Hier, petit souper à la maison, on se fait plaisir :

Roumier chambolle-musigny 2006 : Nez ouvert, séduisant, de fruit rouge mûr, de rose fanée, avec une petite touche de cuir fin et de terre brune. La bouche est déliée, ample, d’impression aérienne et veloutée à la fois, d’une rare gourmandise. La longueur est bonne, fraîche, avec de l’éclat. Pas le plus complexe ni concentré de vins, mais la texture est magique, tout simplement. Ça s’est bu comme du petit lait. À boire, bien que rien ne presse. Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7320
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Daniel.Thai le Ven 14 Fév 2014 - 23:24

Superbe repas St-Valentin au Club Chasse et Pêche.  Une cuisine fabuleuse avec une cuisson à la perfection sur tous les plats commandés. L'ambiance était chaleureuse et le service était impéccable.

J'ai choisi le vin de Gérard Boulay Sancerre Clos de Beaujeux 2009 pour accomgner les huîtres et les fruits de mer.  Belle robe or vert profond. Nez séduisant, assez complexe sur les notes de fruits mûrs, de minéralité et de torréfaction qui rappelle de pain et céréal grillé. L'attaque est franche. Bouche ample, ronde et riche sans être grasse ni lourdeur sur les saveurs de pêche, d'abricot, d'argumes et de pain grillé. L'ensemble est équilibré par une bonne dose d'acidité qui apporte la fraîcheur. Le vin offre une texture moelleuse qui perdure dans une finale persistante et savoureuse. 16/20.


Dernière édition par Daniel.Thai le Ven 14 Fév 2014 - 23:42, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
Daniel.Thai

Messages : 498
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Patrick Essa le Sam 15 Fév 2014 - 10:42

Domaine de Chevalier blanc 2007: robe dorée qui commence à tuilée, senteurs évoluées de pomme au four, bouche oxydée. Pas au niveau. Deux bouteilles plus tard... Même constat. Un vin prématurément évolué hélas.

château Latour 2004: superbe nez sur les bois précieux avec une très légère touche verte. Couleur un peu tuilée et bouche avec une dimension de cru, mais sans doute pas de premier. Boisé chic, élevage précis mais petite année. Assez bien,

Château Margaux 2004: nez peu net sur le champignon et l'amadouer, bouche imprécise et maigre. Défaut.

Pomerol 2003 Le Bon Pasteur: frais, jeune, puissant sur le chocolat amer et les épices. Un vin plein et dense qui ne semble pas avoir souffert de la chaleur. Excellent

Bandol 2008 - Vannieres en Mg: robe sombre très profonde. Texture serrée et souple qui est magnifiée par des arômes de pruneaux et d'épices. Beaux amers mentholés en final. La grande classe. Excellent.

Chateauneuf du Pape 2005 - Juliette Avril: mûr, un peu sucreux, lourd et sans la grâce du millésime. Déception.

clos de la Coulée de Serrant 1995: robe jaune évoluée, nez sur le citron confit et le gingembre. Bouche évoluée et d'impression moelleuse. Pas mon style du tout. Moyen

Puligny-Montrachet 2012 -Pascal : net et précis au nez, sur les fruits blancs. Bouche assez intéressante mais trop diluée et maigre. AB

Montrachet 2004 - Laguiche/Drouhin: nez sur les allumettes suédoises qui gâtent la race du cru, bouche assez complexe qui échalote plus le chardonnay que le terroir. Un vin indigne de son rang. Moyen

Chzmbertin Clos de Beze 2011 - Drouhin: couleur rubis, nez très délicatement fumé/réglissé et bouche magistrale qui illumine le palais en dépit de sa jeunesse. Superbe!

Krug Clos du Mesnil 2000: nez puissant mêlant grillé et notes ravies levuriennes avec une certaine allure. La couleur jaune dorée frisait penser à la maturité mais la bouche non dosée est dure et un peu métallique pour une finale stricte et trop maigre. Bien-

Romanée Saint Vivant 1993 - DRConti: robe rubis assez légère et marquée par une évolution acajou. Nez sur la menthe sauvage, le sel de céleri et la griotte amère. Bouche dure au départ avec des tennis verts anguleux. Un vin loin de son terroir et plus marqué par les soucis de maladies de son millésime. Il semble avoir vécu. Moyen.

Tâche 1988 - DRConti: robe sombre et encore jeune, nez frais sur un petit trait de vert et une race évidente. Bouche compacte ferme, aux tanins superbes de tenue. Un vin encore jeune et fringant au niveau de son rang. Excellent.
avatar
Patrick Essa

Messages : 945
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Patrick Ayotte le Sam 15 Fév 2014 - 16:13

Yves Cuilleron L'Amarybelle Saint-Joseph 2011

Rubis bien brillant. Nez sur le fruit noir, le poivre et une touche florale. En bouche, c'est gourmand, poivré à fond (que j'aima ça !), beaucoup de fruits (baies diverses) et de plaisir. L'acidité y est et apporte de la fraîcheur sur une finale de moyenne longueur. Un type de Syrah de j'aime bien (et ne faisant que 12,5% d'alcool)...

Hier midi avec Pierre Beauregard:

Nicolas Joly Les Vieux Clos Savennières 2009

Belle couleur dorée. Nez sur la pomme, le miel, un peu de fleur. Bouche savoureuse, pomme, poire, pêche blanche, épices, côté floral, minéral, pointe de sucre, long et acidité basse. Le vin affiche tout de même une certaine fraîcheur, malgré l'impressionnant 15% d'alcool! Un match parfait avec mon plat de porc braisé.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2906
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 février 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum