Derniers sujets
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Pierre Beauregard le Jeu 4 Sep 2014 - 23:51

Yvan a confirmé sa présence ... ainsi que son Cheval Blanc 1994.

Ne reste que l'ami Yves à confirmer.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1884
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Pierre Beauregard le Ven 5 Sep 2014 - 18:43

Un autre premier cru a été ajouté. Premier message édité.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1884
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Yves Martineau le Ven 5 Sep 2014 - 18:50

Pierre, c'est beau pour le 25 septembre.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5137
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par André Laurendeau le Ven 5 Sep 2014 - 19:26

Pierre,

Maintenant qu'Yves a confirmé, il faudrait que tu convoque la dégustation pour 30 minutes avant l'heure à laquelle tu veux qu'elle débute réellement ...

lol!  lol!  lol!
André
avatar
André Laurendeau

Messages : 603
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 55
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Pierre Beauregard le Ven 12 Sep 2014 - 12:17

Le restaurant Christophe a été réservé pour 6 personnes le jeudi 25 septembre à :

18h30 pour Yves

19h00 pour le reste du groupe

Very Happy Very Happy

avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1884
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Yves Martineau le Ven 12 Sep 2014 - 15:29

gang de vipères, je suis ponctuel depuis au moins deux dégustation!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5137
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 12 Sep 2014 - 16:26

Échantillon insignifiant ...

C'est comme le gars qui ne s'était pas trompé à l'aveugle entre Bourgogne et Bordeaux depuis le lunch ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7424
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Pierre Beauregard le Mer 24 Sep 2014 - 8:23

C'est demain soir.

Apporter un back up serait certainement une bonne idée Very Happy
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1884
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Jonathan Marquis le Mer 24 Sep 2014 - 14:19

On les décante les vins avant?
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 915
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Pierre Beauregard le Mer 24 Sep 2014 - 20:29

Si tu peux Jonathan.  Ça ne sera pas mon cas. Pour cette raison, j'aurai un b-u
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1884
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Yves Martineau le Mer 24 Sep 2014 - 20:59

Bonne question! Même si ce sont de petits millésimes, je ne serais pas surpris qu'ils aient besoin d'air et nous paraissent encore jeunes...

Je pensais peut-être déboucher demain matin, décanter seulement à mon départ pour le resto...qu'en pensez-vous?
avatar
Yves Martineau

Messages : 5137
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Jonathan Marquis le Mer 24 Sep 2014 - 21:23

Pui je pensais la même chose, ouvrir 2-3 heures avant et décanter avant le départ
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 915
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Daniel.Thai le Mer 24 Sep 2014 - 22:04

Je vais déboucher et décanter une demi heure avant le départ.
avatar
Daniel.Thai

Messages : 513
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Pierre Beauregard le Jeu 25 Sep 2014 - 8:08

J'aurai également un blanc pour lancer la soirée
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1884
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 25 Sep 2014 - 8:18

D'un mauvais millésime aussi?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7424
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Yves Martineau le Jeu 25 Sep 2014 - 9:04

le Margaux est tiré, faudra le boire Cool
avatar
Yves Martineau

Messages : 5137
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Pierre Beauregard le Jeu 25 Sep 2014 - 17:43

Le Latour vient d'être décanté. Une autre qu'il faudra boire Cool
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1884
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 25 Sep 2014 - 18:24

Bonne dégustation!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7424
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Pierre Beauregard le Jeu 25 Sep 2014 - 23:14

Et elle le fut.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1884
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Jonathan Marquis le Ven 26 Sep 2014 - 7:13

Yves est même arrivé 15 minutes à l'avance
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 915
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Yves Martineau le Sam 27 Sep 2014 - 9:42

GRANDS CHÂTEAUX BORDELAIS, MILLÉSIMES DIFFICILE. - restautant Chez Christophe (9/25/2014)


2010 Domaine Jean-Marc Pillot Chassagne-Montrachet 1er Cru Les Vergers - France, Burgundy, Côte de Beaune, Chassagne-Montrachet 1er Cru
Un joli nez de fruit jaune, un petit coté exotique ( lichi), un peu d'élevage en milieu de bouche, il a du gras, un peu d'amertume en finale, bonne concentration. Agréable en l'état et beau potentiel. 91+ pts (91 pts.)




1971 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux
Un beau nez, un peu poussiéreux, mine de crayon, cerise surette, balsamique. La bouche est mince, avec une bonne vigueur qui est basée sur son acidité, mais avec vraiment peu de chair. Une finale rêche, aux tanins secs et verts, sur des notes un peu balsamiques. Un premier cru vraiment faible, indigne de son rang. Peut-être suis-je trop sévère car le reste du groupe a davantage apprécié que moi. 82 pts (82 pts.)



1993 Château Margaux - France, Bordeaux, Médoc, Margaux
Un nez austère, cuir, cassis.
Assez velouté en attaque, c'est un vin droit et sérieux, assez puissant et tannique, austère mais équilibré, finale un peu simple. Je pense à un Pauillac, mais c'est le Margaux. Un bon vin au style intellectuel, bien fait pour l'année, mais qui ne peut justifier son prix. 89-90 pts (89 pts.)



1993 Château Léoville Barton - France, Bordeaux, Médoc, St. Julien
Un nez différent, un peu médicamental, fumé, du poli à ongles, pas très charmeur. La bouche est droite et un peu sèche, austère, elle manque de chair. Certainement le pirate, je pensais à un Pauillac. Belle idée de tenter de nous surprendre, mais tous auront reconnu un vin de moindre rang. Je crois toutefois qu'il a souffert de la comparaison avec les autres et du fait de ne pas avoir bénéficié de la même aération. 85 pts (85 pts.)



1993 Château Latour Grand Vin - France, Bordeaux, Médoc, Pauillac
Un nez de poivron, avec un coté fumé, du cèdre.
Un vin très élégant à la texture harmonieuse, c'est toutefois bien sérieux, pas très fruité, un vin intellectuel, intriguant, mais janséniste, avec une certaine fraicheur. Très bon, dans ce style sérieux et structuré, l'antithèse du vin hédoniste. Très bien dans le contexte et le préféré du groupe. 90 pts (90 pts.)



1993 Château Lafite Rothschild - France, Bordeaux, Médoc, Pauillac
Un nez de cèdre et de poivron, graphite (Lafite?).
Belle bouche droite et élégante, le vin est racé et assez juteux, d'une longueur fort respectable, beaucoup de style, avec une finale tout de même un peu simple. Un style classique Pauillacais et je mise sur la classe d'un Lafite. 90-91 pts (91 pts.)



1994 Château Cheval Blanc - France, Bordeaux, Libournais, St. Émilion Grand Cru
Un nez un peu fumé, avec du poivron, des épices (paprika!), le plus complexe de la soirée. La bouche est élégante, avec davantage de fruit et de rondeur que les autres, mais il reste tout de même dans un style austère. Un vin d'un bel équilibre et une finale en finesse, charmante, avec une certaine complexité. 92 pts (92 pts.)



1997 Château Latour Grand Vin - France, Bordeaux, Médoc, Pauillac
Un nez discret, cèdre, mine de crayon, cassis.
Une belle bouche assez ronde, avec de beaux tanins soyeux. Ce n'est pas un vin d'une grand profondeur, mais il est suave et racé, minéral, avec des tanins gommeux, un très bel équilibre. Excellent. 92-93 pts (92 pts.)




Dernière édition par Yves Martineau le Sam 27 Sep 2014 - 10:59, édité 3 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 5137
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Yves Martineau le Sam 27 Sep 2014 - 9:44

Ce fut une dégustation très agréable, instructive et un plaisir de revoir les copains.

Mes conclusions sont simples et sans surprise:

1- le bordelais peut produire de très beaux vins, même dans des millésimes difficiles, ça on le savait.

2- Les premiers crus sont alors privilégiés par leurs terroirs, on s'en doutait aussi.

3- Cependant, le prix des premiers crus m'apparait alors réellement prohibitif. Il vaut beaucoup mieux à mon avis acheter un cru classé de moindre rang, issu d'un grand millésime, car les premiers m'apparaissent clairement, à tout le moins dans ce millésime 1993, de mauvais achats pour la qualité offerte.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5137
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Invité le Sam 27 Sep 2014 - 10:40

Yves,

C'était Margaux 1971 !

D'accord avec tes impressions et ta conclusion !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Yves Martineau le Sam 27 Sep 2014 - 10:57

Ah oui, merci, c'est corrigé. C'est que le Margaux fut versé et transporté dans une bouteille de Latour ....1983 Embarassed
avatar
Yves Martineau

Messages : 5137
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par daniel.seriot le Sam 27 Sep 2014 - 10:57

Yves, c'est Latour ou Margaux 1971?
J'ai bu un Latour 1971(magnum) en novembre 2012, il ne ressemblait aucunement à ta description.
Pour les gens intéressés à lire ici :

http://rivedroite.canalblog.com/archives/2012/11/28/25686855.html
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grands châteaux bordelais dans des millésimes difficiles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum