Derniers sujets
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Devinette : qui, où et quand?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Devinette : qui, où et quand?

Message par Olivier Collin le Dim 26 Jan 2014 - 15:10

Voici une citation. Pouvez-vous dire :

1) de quand date cette phrase?
2) de quelle région parle-t-on?
3) de qui vient-elle?

"A 11.5% on fait des vins à peine passables, à 12% des vins décents et vendables, à 12.5% des vins au-dessus de la moyenne, à 12.75% des vins vivants, fermes et rubis, à 13% et 13.5% on fait des grands vins, à 14, 14.5, 15 et 15.5% on fait des vins exceptionnels et incomparables."


Dernière édition par Olivier Collin le Dim 26 Jan 2014 - 17:36, édité 1 fois
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Marc-Olivier Vaillancourt le Dim 26 Jan 2014 - 16:03

aller je tente! : Émile Peynaud 1983

Marc-Olivier Vaillancourt

Messages : 209
Date d'inscription : 23/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Olivier Collin le Dim 26 Jan 2014 - 16:06

Bel essai. C'eût pu être le cas...  Very Happy 

PS : ceux qui ont vu une forme de la citation récemment, ne répondez pas tout de suite...
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Yves Martineau le Dim 26 Jan 2014 - 16:31

Évidemment. la citation inspirera l'horreur ou non selon la région d'où on parle ici...exemple.....Muscadet vs Douro Smile

Je penserais spontanément à Michel Rolland, mais vu la question, c'est sans doute beaucoup plus vieux, à une époque où de tels degrés étaient fort rares. J'imagine qu'on parle, hélas, de Bordeaux, au milieu du 20e siècle?
avatar
Yves Martineau

Messages : 5225
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Michel Therrien le Dim 26 Jan 2014 - 16:40

Je tente sans savoir...

Henri Jayer?  en 1978
Robert Parker?   en 1989
....Hervé Bizeul?  en 2005

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Olivier Collin le Dim 26 Jan 2014 - 17:36

C'est intéressant!

J'ai révisé la question pour ajouter une 3ème composante...
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Olivier Collin le Dim 26 Jan 2014 - 17:55

Yves a tout faux ci-dessus...  Twisted Evil 

Michel, avec la nouvelle mouture de la question, a (très) partiellement bon sur une de ses réponses.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Michel Therrien le Dim 26 Jan 2014 - 18:17

en cherchant un peu.....

19 e siècle
La Bourgogne
Jean-Marie Duvault-Blochet

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Alex Bélanger le Dim 26 Jan 2014 - 18:49

Il me semblait bien avoir déjà lu ça quelque part…

JM Duvault-Blochet, De la vendange, 1869

mais je n’arrive pas à remettre la main dessus.


Dernière édition par Alex Bélanger le Dim 26 Jan 2014 - 18:58, édité 1 fois
avatar
Alex Bélanger

Messages : 655
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexandrebelanger.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Olivier Collin le Dim 26 Jan 2014 - 18:53

Bravo Michel!

Je suis sûr que dorénavant vous regarderez d'un autre oeil les sommeliers hipsters du vin à la sempiternelle complainte des degrés d'alcool qui ne cessent de croître et s'éloignent de l'idéal bourguignon du vin fin...  Laughing 
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Ludwig Desjardins le Dim 26 Jan 2014 - 21:39

J'ai une autre devinette: cette citation vient d'être rappelée récemment par quel critique illustre?  Wink 

Ludwig Desjardins

Messages : 4446
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Ludwig Desjardins le Dim 26 Jan 2014 - 21:49

Il y a quand même beaucoup de questions à se poser sur cette citation. Est-ce vrai que plusieurs grands Bourgogne de l'époque titraient 15-16% alors que dans le bordelais les 11-12% étaient la norme?

Ludwig Desjardins

Messages : 4446
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Michel Therrien le Dim 26 Jan 2014 - 21:58

Ludwig Desjardins a écrit:J'ai une autre devinette: cette citation vient d'être rappelée récemment par quel critique illustre?  Wink 

Robert Parker le 18 janvier 2014.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Frederick Blais le Dim 26 Jan 2014 - 23:15

Ludwig Desjardins a écrit:Il y a quand même beaucoup de questions à se poser sur cette citation. Est-ce vrai que plusieurs grands Bourgogne de l'époque titraient 15-16% alors que dans le bordelais les 11-12% étaient la norme?

À l'époque on adultérait les Bourgogne avec du vin du Rhône. Aujourd'hui c'est interdit, alors on chaptalise. C'est bien connu, dans les climats nordique on chaptalise alors que dans les climats sudiste on acidifie.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1848
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Alex Bélanger le Lun 27 Jan 2014 - 0:22

Ludwig Desjardins a écrit:Il y a quand même beaucoup de questions à se poser sur cette citation. Est-ce vrai que plusieurs grands Bourgogne de l'époque titraient 15-16% alors que dans le bordelais les 11-12% étaient la norme?

à 15-16%, je pense qu’on parle plus d’exceptions que de la norme ici…

Oui, on «hermitageait» les Bourgognes, comme dans d’autres régions, mais on faisait aussi du mousseux de Chambertin, de Clos Vougeot et même de Romanée, vins qui furent à la mode pendant un temps. De même, on introduisait un faible pourcentage de blanc dans les vins rouges pour les «assouplir», les vignes étant complantées. Le paysage et les pratiques ont bien changé.

Bref, Duvault-Blochet était un avant-gardiste, favorisant les récoltes à pleine maturité (sans aller dans la surmaturité), ce qui était peu pratiqué à l’époque. Il limitait aussi les rendements à la vigne et faisait la corrélation entre rendement et qualité/concentration, etc.

D’ailleurs, Aubert de Villaine dit encore suivre les préceptes se trouvant dans les cahiers de son aïeul dans sa tenue du domaine.
avatar
Alex Bélanger

Messages : 655
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexandrebelanger.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Ludwig Desjardins le Lun 27 Jan 2014 - 7:01

Mais apparemment De Villaine dit aussi que cette citation serait à relativiser à cause de l'imprécision des instruments de mesures de l'époque. C'est du moins ce que rapporte certains sur le forum Wine Berserkers où il y avait déjà eu un longue discussion sur cette citation.

Ludwig Desjardins

Messages : 4446
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Ludwig Desjardins le Lun 27 Jan 2014 - 9:00

Michel Therrien a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:J'ai une autre devinette: cette citation vient d'être rappelée récemment par quel critique illustre?  Wink 

Robert Parker le 18 janvier 2014.

Si je partage quelques réflexions de Parker dans ce texte, je dois dire qu'il laisse un peu un goût étrange... On sent de l'amertume face à certains courants actuels, mélangée avec un manque de modestie incroyable. Je trouve que ce texte ne rend pas honneur à ce qu'il a pu apporter au monde du vin.

Ludwig Desjardins

Messages : 4446
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Ludwig Desjardins le Lun 27 Jan 2014 - 9:12

Frederick Blais a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Il y a quand même beaucoup de questions à se poser sur cette citation. Est-ce vrai que plusieurs grands Bourgogne de l'époque titraient 15-16% alors que dans le bordelais les 11-12% étaient la norme?

À l'époque on adultérait les Bourgogne avec du vin du Rhône.  Aujourd'hui c'est interdit, alors on chaptalise.  C'est bien connu, dans les climats nordique on chaptalise alors que dans les climats sudiste on acidifie.  

Mais en fait le texte complet de Duvault-Blochet fait référence à des taux au départ de 13% atteints naturellement dans plus de la moitié des millésimes, et plusieurs à 14-14,5% et même 1856 à 16%. Le tout en récoltant très tard comme le précise Alex.

Ludwig Desjardins

Messages : 4446
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Olivier Collin le Lun 27 Jan 2014 - 9:53

Ludwig Desjardins a écrit:Il y a quand même beaucoup de questions à se poser sur cette citation. Est-ce vrai que plusieurs grands Bourgogne de l'époque titraient 15-16% alors que dans le bordelais les 11-12% étaient la norme?

Dans les textes du XIXème siècle, le grand vin de Bourgogne est le vin riche et plein, alors que le claret bordelais est un vin moins nourri et "nourrissant".
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 27 Jan 2014 - 12:06

Il faut se rappeler que la Bourgogne pour le pinot noir, comme Bordeaux pour le cabernet, constitue la limite septentrionale où le cépage vient à maturité. Or, pour faire bon, ça prend des raisins mûrs, ainsi, les fort degrés signalaient une maturité élevée, donc, de grands vins. C'était bien avant la découverte de la maturité phénolique et des fermentations malolactiques.

Je serais curieux de connaître les analyses d'un Bourgogne ancien qui titrait 15% ... il devait y avoir des résiduels et passablement de volatile, ils ne levuraient pas à l'époque et le contrôle des températures était inexistant.

On raconte que ceux qui ont fait de grands 1947 sont ceux qui n'ont pas hésité à jeter de grands pains de glace dans les cuves au moment des fermentations pour calmer un peu le tout ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Alex Bélanger le Lun 27 Jan 2014 - 17:49

Olivier Collin a écrit:
Dans les textes du XIXème siècle, le grand vin de Bourgogne est le vin riche et plein, alors que le claret bordelais est un vin moins nourri et "nourrissant".


Oli, faut voir les sources aussi. Pensez aux guerres de clocher entre la Champagne et la Bourgogne, à l’ordonnance du docteur Fagon et à Louis XIV. On choisit son vocable en fonction de ses penchants! Cela dit, il semble être vrai que Bordeaux avait moins bonne presse à l’époque et qu’il ne s’établira «qu’au» XXe.

Aussi, il y avait pinot et pinot: noirien, Beurot (pinot gris), Liebault, mais aussi le césar (tannique, planté en Auxerrois et qui abreuvait Paris), l’épicier, le plan du roi (malbec) et le tressot (petit verdot) pour ne nommer que ceux là. Il était probablement plus facile d’obtenir des vins «riches et pleins» en combinant ces cépages…
avatar
Alex Bélanger

Messages : 655
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexandrebelanger.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devinette : qui, où et quand?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum