Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Comment faire saliver Fred Boivin?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment faire saliver Fred Boivin?

Message par Michel Therrien le Dim 22 Déc 2013 - 14:21

Comme ceci.....



Cuvée Cristale de Sandrin, un 100% chardonnay, frais, tendre et de bonne longueur. La meilleure cuvée chez eux et par une bonne marge.
Genevrières 2006 de Lafon et Batàr 2004 de Quarciabella sur une terrine de foie gras de canard (évené) au Vieux Rhum agricole Damoiseau. Bel accord et foie gras excellent....c'est moi qui le fait! Le Genevrières démontrait de la concentration, des épices et une belle mâche sous une belle tension encore. Le Batàr avait un nez de pain grillé et de descente de cave, il était plus ample mais moins épais mais surtout moins long et profond....un peu vieux à mon avis.
Le duo de rouge a été magique sur une dinde désossée aux canneberges. Rarement un vin coiffe Roumier mais oui pour cette fois. Une concentration de fruits noirs et d'épices avec un touché de bouche digne de grand cru pour l'Échézeaux 2006 de Mugneret-Gibourg.....je pensais à un grand cru de Roumier alors que j'offrais le prochain vin. Chambolle Musigny 1er Cras 2006 de Roumier avait un beau fruité rouge, quelques épices fines, une pointe de ronce et une belle bouche droite et fraiche sans la concentration ni le touché du précédent.
La Coulée de Serrant 2002 avec son nez de coing, d'amande et de fumée s'est avéré un excellent compagnon du Vacherin Mont d'Or pris à la cuillère! Un délice.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire saliver Fred Boivin?

Message par Frederik Boivin le Dim 22 Déc 2013 - 14:32

Wow
Effectivement!!!
Merci Michel!!!!
Ce sera bientôt mon tour!!!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1802
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 43
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire saliver Fred Boivin?

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 24 Déc 2013 - 12:13

Samedi dernier, malgré la tempête, chaleureuses retrouvailles dans Lanaudière :

Sandrin Cristal brut champagne : Citron confit, sablé breton et brioche au nez. Bouche de bonne ampleur, impression crémeuse. Jolie densité et bonne longueur. Style assez riche, mais équilibré. Très bien.

Comtes Lafon Genevrières meursault 1er cru 2006 : Nez d’ananas et de crème pâtissière, puis de fumée, de fleur blanche et de poire mûre. Ensemble complexe et racé, qui évolue beaucoup. Bouche dense, avec une impression tactile, mais le tout est encore contenu. Très longue finale, expansive, aérienne et parfumée. Un vin encore très jeune, qui s’est magnifiquement déployé. Lafon, quand c’est bon, c’est criss…ment bon! Superbe.

Querciabella Batàr toscana 2004 : Acheté au domaine en juin 2012. Assemblage de pinot blanc et de chardonnay. Nez aux premiers abords grillés/soufrés. Le nez s’ouvre des notes de pâte de fruit, de mousseron, avec une petite touche de caramel. Bouche ample, moyennement grasse, assez longue, mais un peu matte. Finale un rien amer. Le vin était tout de même bon, mais difficile de passer après un grand vin! À boire. Très bien.

Mugneret-Gibourg échezeaux grand cru 2006 : Nez floral, finement épicé, avec des touches de réglisse, de terre brune et de fruits frais et confits. Bien que le nez soit très beau, c’est en bouche que ça se passe! Du velours, de l’ampleur, beaucoup de fraîcheur, des tanins fins et une impression séveuse, jusque dans la longue finale. Les Échezeaux peuvent parfois (voire souvent!) être décevants … pas celui-là! Superbe.

Roumier Les Cras chambolle-musigny 1er cru 2006 : Nez de ronce, de rose, légèrement poussiéreux, avec des accents de cannelle, sur fond de fruit rouge. La bouche est bien en chair, vigoureuse. La finale est minérale, d’excellente longueur. Un vin pur, mais qui ne possède pas la magie des meilleurs millésimes de ce cru ni le caractère abouti du précédent. Alors que je ne crois pas que ce soit le cas pour la majorité des rouges de la Côte de Nuits, Roumier a mieux réussi ses 2007 que ses 2006 il me semble. Excellent.

Clos de la Coulée de Serrant savennière-coulée de serrant 2002 : Nez de pomme cuite, de cannelle, de champignons séchés, de tisane, d’abricot sec et de fumée. Le tout semble plutôt riche et m’envoie du côté d’un pinot gris alsacien en vendange tardive. La bouche est concentrée, vigoureuse, mais d’impression sèche avec une forte empreinte minérale. Finale large, fumée et saline à la fois, sur la gentiane. Un vin de caractère, d’une ébouriffante complexité, pas des plus aimables par contre, mais quel panache! Grand accord avec un Vacherin-Mont d’Or d’anthologie. Excellente, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7541
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire saliver Fred Boivin?

Message par Invité le Mar 24 Déc 2013 - 13:23

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Samedi dernier, malgré la tempête, chaleureuses retrouvailles dans Lanaudière :

Sandrin Cristal brut champagne : Citron confit, sablé breton et brioche au nez. Bouche de bonne ampleur, impression crémeuse. Jolie densité et bonne longueur. Style assez riche, mais équilibré. Très bien.

Comtes Lafon Genevrières meursault 1er cru 2006 : Nez d’ananas et de crème pâtissière, puis de fumée, de fleur blanche et de poire mûre. Ensemble complexe et racé, qui évolue beaucoup. Bouche dense, avec une impression tactile, mais le tout est encore contenu. Très longue finale, expansive, aérienne et parfumée. Un vin encore très jeune, qui s’est magnifiquement déployé. Lafon, quand c’est bon, c’est criss…ment bon! Superbe.

Querciabella Batàr toscana 2004 : Acheté au domaine en juin 2012. Assemblage de pinot blanc et de chardonnay. Nez aux premiers abords grillés/soufrés. Le nez s’ouvre des notes de pâte de fruit, de mousseron, avec une petite touche de caramel. Bouche ample, moyennement grasse, assez longue, mais un peu matte. Finale un rien amer. Le vin était tout de même bon, mais difficile de passer après un grand vin! À boire. Très bien.

Mugneret-Gibourg échezeaux grand cru 2006 : Nez floral, finement épicé, avec des touches de réglisse, de terre brune et de fruits frais et confits. Bien que le nez soit très beau, c’est en bouche que ça se passe! Du velours, de l’ampleur, beaucoup de fraîcheur, des tanins fins et une impression séveuse, jusque dans la longue finale. Les Échezeaux peuvent parfois (voire souvent!) être décevants … pas celui-là! Superbe.

Roumier Les Cras chambolle-musigny 1er cru 2006 : Nez de ronce, de rose, légèrement poussiéreux, avec des accents de cannelle, sur fond de fruit rouge. La bouche est bien en chair, vigoureuse. La finale est minérale, d’excellente longueur. Un vin pur, mais qui ne possède pas la magie des meilleurs millésimes de ce cru ni le caractère abouti du précédent. Alors que je ne crois pas que ce soit le cas pour la majorité des rouges de la Côte de Nuits, Roumier a mieux réussi ses 2007 que ses 2006 il me semble. Excellent.

Clos de la Coulée de Serrant savennière-coulée de serrant 2002 : Nez de pomme cuite, de cannelle, de champignons séchés, de tisane, d’abricot sec et de fumée. Le tout semble plutôt riche et m’envoie du côté d’un pinot gris alsacien en vendange tardive. La bouche est concentrée, vigoureuse, mais d’impression sèche avec une forte empreinte minérale. Finale large, fumée et saline à la fois, sur la gentiane. Un vin de caractère, d’une ébouriffante complexité, pas des plus aimables par contre, mais quel panache! Grand accord avec un Vacherin-Mont d’Or d’anthologie. Excellente, voire plus.

Pourrais-tu développer à propos des Échezeaux ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire saliver Fred Boivin?

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 24 Déc 2013 - 14:21

Échezeaux est un grand cru très étendu et composé de plusieurs climats (tout comme Clos de Vougeot et Corton). Or, ces sous-climats ne sont pas tous égaux entre eux, ni les producteurs qui les travaillent! À part ceux de la Romanée-Conti (surtout sur les derniers millésimes, le cru ayant beaucoup progressé il me semble) et de Rouget (mais je ne l’ai goûté qu’une seule fois), j’ai rarement été très impressionné par des Échezeaux. Je leur préfère souvent des premiers crus de haut niveau, comme Petits Monts, Reignots ou Malconsorts.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7541
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire saliver Fred Boivin?

Message par Invité le Mar 24 Déc 2013 - 15:45

Merci Vincent ! Très clair comme explication !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire saliver Fred Boivin?

Message par Michel Therrien le Mar 24 Déc 2013 - 16:30

Mon trio de tête en grand cru Échézeaux,
Domaine de La Romanée Conti
Mugneret-Gibourg
Liger-Belair

J'aimerais mieux connaitre Rouget, Eugénie, Confuron-Cotétidot et Dujac....

ps: une classe de maître en 2010......
http://www.lapaulee-enligne.com/t774p15-echezeaux-grand-cru-classe-de-maitre#11222

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment faire saliver Fred Boivin?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum