Derniers sujets
Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Semaine du 27 octobre 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 27 octobre 2013

Message par Patrick Ayotte le Dim 27 Oct 2013 - 21:22

Mondavi Cabernet Sauvignon Oakville 1997

Le vin est grenat bien foncé et fait jeune. Nez sur le menthol, feuilles d'arbre, épices (vanille), cuir, tabac et un peu de fruit. En bouche, le vin fait moins évolué avec une bonne présence, du fruit vanillé, du tabac, du cèdre, un petit caratère végétal (feuille d'arbres), des épices et une touche d'alcool. Relativement long. Ne semble pas complètement fondu et un 3 à 5 ans de plus ne lui aurait pas nuit...Très bien (mais pas plus)

Fait de 84% Cabernet Sauvignon, 9% Merlot et 7% Cabernet Franc. Fait 14,2% d'alcool

Patrick Ayotte

Messages : 2727
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 octobre 2013

Message par Yves Martineau le Mar 29 Oct 2013 - 21:30

Pêle-mêle plusieurs vins des dernières semaines...

2010 Château Pech-Redon Coteaux du Languedoc La Centaurée
J'ai beaucoup aimé les 1999 et 2002 pris cette année. Parmi les très bons vins du Languedoc. Or ce 2010 m'inquiète, est-il simplement trop jeune?

Un nez de fruit noir bien mûr, avec aussi des traces d'alcool.
La bouche ronde et mûre n'est pas exempte de chaleur aussi, je m'inquiète de savoir s'il a ce qu'il faut pour vieillir harmonieusement. Un vin à revoir dans quelques années. 87 (+?) pts

2011 Domaine Henri Delagrange et Fils Volnay 1er Cru Clos des Chênes
Un vin suave, frais, gourmand, épicé, un délice! De la classe et de la race. 92 pts

2011 Alain Gras Auxey-Duresses
Belle texture, un vin sérieux qui pinotte, pur et élégant. Ces "très vieilles vignes" portent bien leur épithète, à 105 ans. Excellent, à carafer. 90+ pts

2007 Beringer Vineyards Cabernet Sauvignon Single Vineyard Bancroft Ranch
Howell Mountain

Un vin bien typé Napa avec ses accents mentholés, cette rondeur ce fruit bien mûr. La texture est crémeuse, l'équilibre est excellent et le vin savoureux quoiqu'il n'a pas encore développé ces nuances bordelaises et la complexité dont les vins du domaine sont capables.
Excellent et bel avenir. 91-92+ pts

2011 Signorello Chardonnay Hope's Cuvée Napa Valley
Un vin exotique au nez, riche en bouche, plutôt mou avec son acidité basse. Pas du tout mon style, trop riche et cher ($87). 87 pts

2010 Signorello Padrone Napa Valley Red Blend
Un nez un peu confit de fruit mûr, chocolaté.
La bouche offre un vin dense presqu'épais, au fruit bien mûr. Il y a beaucoup d'élevage, avec des tanins gommeux, une petite pointe de chaleur, tout de même harmonieux. C'est moderne et agréable, avec une belle puissance contenue, mais le prix est ridicule. (180$). 90+ pts

Yves Martineau

Messages : 4763
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 octobre 2013

Message par Alain Roy le Mer 30 Oct 2013 - 12:12

Merlot Réserve 2008, Raymond Vineyards, USA, 30$.

Explosion de fruits rouges, un brin sucré, bien tissé, acidité super bien placée, sans lourdeur mais d'une fraîcheur des plus agréables, en plus c'est long, le réconfort demeure. Je suis très agréablement surpris par ce vin duquel j'avais bien peu d'attente.

Crozes-Hermitage 2010, dom.Combier, acheté en 2011, 30$.

Nez hallucinant de plaisir: fleurs, cassis, vanille, pâtisserie ! Un peu moins de plaisir en bouche mais pas mal, cassis, fruits bleus croquants, velouté, un peu sûrette. Mon problème, c'est que plus je le sens et plus je le bois, moins je l'aime...J'en viens à croire que je sens et que je bois...du pétrole ! Ou un genre de jus de cassis à la fumée ! Ce vin n'est pas lourd, il est digeste, mais comme on dit, le corps ne ment pas : je grimace à chaque gorgée ! Peut-être faudra-t-il attendre 10 ans avant de tomber amoureux ?

Les Cailles 2009, NSG 1er cru, dom.R.Chevillon, acheté en 2013, 95$.

Rubissant d'éclat et de profondeur limpide. Nez pétant de jeunesse, plein de fraîcheur, une petite vapeur de fumée, suivie d'une ribambelle de fruits rouges dansant à cœur joie, vanille. Nez explosif, c'est le cas de le dire, il se fait sentir ! Première approche perplexe en bouche: soyeuse, amère, sèche, fumée. Deuxième approche: soyeuse, caramélisée, fruitée. Besoin d'air, même si carafé depuis 2 heures. Retour en arrière: quel nez ! Troisième lapée: tendrement mais fermement bourguignon...De la tendresse virile ! Beaucoup de jus dans le jus...Une acidité et une amertume transcandées par le fruit. Beaucoup de classe, énormément de plaisir brut, là maintenant, qui décuplera sûrement en finesse avec les ans. Saq max 2 btls, c'est ça !

Château Bélair 2005, St-Emilion grand cru, acheté en 2008, 90$.

Grenat soutenu et limpide ne démontrant aucun signe de vieillissement. Nez un peu faible et grippé...le mien ! Le nez du vin: aquin, poussiéreux, boisé, fruité rouge confituré. Tellement agréable en bouche, avec un touché des plus attendrissant, une caresse fruitée, un brin sucré, plein et juteux, wow que c'est bon ce vin...Je me demande pourquoi je l'attendrais davantage, c'est un délice aujourd'hui ! Malheureusement, et peu m'importe que le domaine ait été vendu à des gens d'excellente réputation, la hausse injustifiée et exagérée du prix de Bélair fait en sorte que je n'en achète plus.

Alain Roy

Messages : 1661
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 octobre 2013

Message par Yves Martineau le Ven 1 Nov 2013 - 6:49

E. Guigal Condrieu La Doriane 2005
Un nez d'abricot, exotique. Un vin riche et marqué par son élevage. Une grande matière, un style moderne et charmeur, le vin est gras, rond, pas ma tasse de thé mais c'est bien fait. 90+?

Je ne sais pas si le vin peut digérer un tel élevage alors que le domaine recommande de le boire en dedans de 5 ans....?

Didier Dagueneau Pouilly-Fumé Pur Sang 2002
Ce vin avait de forts arômes de pamplemousse en jeunesse, se montrant très variétal. Il a beaucoup changé, avec ce nez mielleux, iodé. La bouche est ample et finement ciselée, d'une très belle longueur, superbement épicée et herbacée. L'âge lui a permis de développer une réelle complexité. Aérien, complet, fin, un peu austère, c'est un magnifique vin, wow!! 93 pts
Attention, pas pour tous car j'étais le seul sur quatre à être emballé par ce vin.


Beaux Frères Pinot Noir Beaux Frères Vineyard 1999
Un nez discret mais suave de sous-bois et de petites fraises des champs, racé et joli. Il développe ensuite des notes d’agrumes.
La bouche est assez élégante mais plus sur la structure que sur le fruit. Le vieillissement le rend assagi, mais sans la complexité espérée. C'est agréable, mais meilleur au nez qu'en bouche. 89 pts

Le Macchiole Paleo Rosso Toscana IGT 2005
Nez mentholé nouveau monde j'étais sur un Cab Californien. Bouche mûre, ronde, sucrée, c'est bien fait, il me semble très nouveau Monde. Un vin aux tanins tendres, fins,moderne mais d'une belle harmonie, 100% cab franc! Un charmeur. 92 pts

Yves Martineau

Messages : 4763
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 octobre 2013

Message par daniel.seriot le Sam 2 Nov 2013 - 5:54

Saint Estèphe : Montrose 2001
Le vin a été mis en carafe 2 heures avant la première dégustation, et dégusté sur 48 heures
La robe est profonde, avec des reflets de couleur pourpre à rubis. Le nez, net et assez expressif, évoque le cassis, les cerises (au second plan), les épices douces, l’encens, avec des notes florales, et un élevage en retrait pas encore entièrement fondu. L’attaque est droite, avec des tannins mûrs, bien tramés enrobés par une chair de bon aloi, qui donnent d’emblée une sensation de puissance ; le milieu de bouche, bien doté est énergique et profond avec un élégant velouté de texture, agrémenté de fruits d’une bonne intensité. La finale est longue, fraîche, avec des tannins un peu plus fermes, soutenue, soulignée par des fruits avenants, des notes florales et épicées, et un léger élevage perceptible. Note potentielle 17, note plaisir 15,5. A attendre cinq à six ans pour atteindre le plateau de maturité ou à carafer 4 à 5 heures pour les amateurs plus pressés.

daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 octobre 2013

Message par Yves Martineau le Sam 2 Nov 2013 - 17:17

Ce vin mérite bien une alerte, de bonne critiques unanimes, une qualité fiable d'une année à l'autre (excellents 2007 et 2009). Je l'ai essayé hier ...

Domaine Pierre Usseglio & Fils Châteauneuf-du-Pape 2010
Du fruit et de la structure, il est gras avec une minéralité qui m'étonne. Il a de l'étoffe, de la structure, moins immédiat et gourmand que le 2009, sans doute un peu plus profond. Il est presque sur la retenue, mais d'un très beau potentiel. À attendre, même si son beau fruit le rend agréable dès maintenant. 91+ pts

Yves Martineau

Messages : 4763
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 octobre 2013

Message par Alexandre Trudel le Sam 2 Nov 2013 - 18:39

Jean Foillard Morgon Côte du Py 2009

Même si le fruit est moins intense que dans sa jeunesse (du moins dans mon souvenir - c'était un vin capable de faire pâlir un cru bourgeois d'une bonne année, qui paraissait fluet à côté), le vin de me déçoit pas: il demeure élégant et concentré. C'est du Beaujolais qui "pinotte", avec une belle texture en bouche et beaucoup de finesse, malgré une finale un peu chaude et abrupte. Les tannins font toujours sentir leur présence, donc la vin a aussi une structure squelettique correcte, surtout qu'un acidité appréciable supporte le tout. Cela dit, j'hésiterais à lui donner une longue garde: c'est un vin prêt à boire maintenant, et qui pourra sans doute se maintenir un bon 4-5 ans. Mais je ne le vois pas vraiment s'améliorer avec le temps (ce sont mes humbles impressions, je me trompe peut-être). Il m'en reste deux bouteilles, que je vais ouvrir d'ici un an ou deux. 91.

Alexandre Trudel

Messages : 904
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum