Derniers sujets
» Bourgogne blanc 2011
Aujourd'hui à 20:24 par Francois Fontaine

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Aujourd'hui à 18:30 par Pierre Beauregard

» Grande table japonaise
Aujourd'hui à 17:03 par Fabien Rosiau

» Dégustation Ligérienne 2009
Aujourd'hui à 13:39 par Olivier Collin

» Semaine du 19 février 2017
Hier à 20:10 par Vincent Messier-Lemoyne

» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Hier à 16:42 par André Laurendeau

» 20 fois les points transpire
Sam 25 Fév 2017 - 12:30 par Richard Philippe Guay

» SAQ Inspire
Sam 25 Fév 2017 - 11:17 par Frédéric Bricaud

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Jeu 23 Fév 2017 - 13:35 par Stéphanie Chénier

» Domaine Dujac Chambolle-Musigny 2014
Jeu 23 Fév 2017 - 8:47 par Daniel.Thai

» Joël Robuchon ouvre un restaurant à Montréal!
Mer 22 Fév 2017 - 17:07 par Yves Martineau

» Vente de vins sur IEGOR
Mar 21 Fév 2017 - 22:07 par Yves Martineau

» Chablis 2015
Mar 21 Fév 2017 - 16:59 par Yves Martineau

» Semaine du 12 février 2017
Lun 20 Fév 2017 - 9:50 par Patrick Pollefeys

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Expérience avec un Aloxe-Corton 1967

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Expérience avec un Aloxe-Corton 1967

Message par Olivier Giroux le Mer 21 Aoû 2013 - 23:44

Des clients m'avaient demandé ce qu'ils pouvaient s'attendre d'un tel vin.
Il s'agissait d'un cadeau offert lors de leur mariage, plusieurs, plusieurs printemps passés...
La bouteille a été conservée à l'horizontale, à l'abri de la lumière, à température ambiante.
Le niveau était surprenant, aucun signe de coulage non plus.

Il s'agit d'un vin de négoce de J. Thorin.
J'ai trouvé peu de renseignements à son sujet, autre que deux CRs de millésimes proches, les deux étant à l'opposé en termes qualitatifs...
Je leur ai mentionné qu'ils pouvaient l'ouvrir et que la valeur de revente était assez faible.

Je vous évite quelques détails, mais ils ont décidé de l'ouvrir en ma compagnie la semaine dernière.
J'avais décidé d'apporter, bien sûr, un Aloxe-Corton pour ne pas être en reste.
Le 1er Cru La Coutière 2009 du Domaine Nudant.
J'ai fait quelques recherches, n'étant pas vraiment un connaisseur de l'appellation.
J'ai beaucoup appris..
(Seul autre '67 bu était un Barolo.)

L'ouverture fut plutôt difficile, mais d'une grande réussite au final.
N'étant pas forgeron (sic), j'ai ouvert avec un limonadier à double appui.
Le bouchon était malgré tout assez sec, et s'est rompu au 4/5.
Par miracle, j'ai réussi à sortir ce qu'il restait (en utilisant même un couteau à fine lame) sans même faire tomber de liège dans la bouteille.

Le vin est plutôt brun pâle, avec un pourtour ambré.
Au nez, on dirait presqu'un Porto: pruneau, mélasse..
En bouche, eh bien c'est encore «buvable»!
C'est très concentré, encore le pruneau, assez unidimensionnel dans les premières sensations. L'effet de concentration s'est dissipé et le vin est devenu plus abordable par la suite.
Mais voici ce qui m'a le plus marqué...
Après la rétro, une sensation tactile à l'arrière-palais très marquée de «gras fumé», très intense. Pas un gras lourd, ni un fumé de bacon.
Une juxtaposition simultanée... C'était assez particulier; je vais m'en souvenir longtemps.

Quant au Nudant: translucide, beaucoup de fruit (un peu bonbon quand même) au nez et en bouche, très épuré avec une belle structure. Une garde d'une dizaine d'années.
Plutôt difficile de trouver des similitudes.
Bref, une expérience que mes clients (et moi-même) ont adoré.
Salutations,

Olivier Giroux

Messages : 131
Date d'inscription : 06/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience avec un Aloxe-Corton 1967

Message par Yves Martineau le Jeu 22 Aoû 2013 - 9:01

Très intéressant, merci de partager l'expérience Olivier!

Étonnant qu'ils ne l'aient pas bu avant.

Yves Martineau

Messages : 4825
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience avec un Aloxe-Corton 1967

Message par Michelle Champagne le Jeu 22 Aoû 2013 - 11:04

Olivier Giroux a écrit:
Le vin est plutôt brun pâle, avec un pourtour ambré.
Au nez, on dirait presqu'un Porto: pruneau, mélasse..
En bouche, eh bien c'est encore «buvable»!
C'est très concentré, encore le pruneau, assez unidimensionnel dans les premières sensations. L'effet de concentration s'est dissipé et le vin est devenu plus abordable par la suite.

Mais voici ce qui m'a le plus marqué...
Après la rétro, une sensation tactile à l'arrière-palais très marquée de «gras fumé», très intense. Pas un gras lourd, ni un fumé de bacon.
Une juxtaposition simultanée... C'était assez particulier; je vais m'en souvenir longtemps
.
Je suis convaincue que tu le goûtes encore....Ce qui m'étonne, à chaque fois que je lis un CR d'un vieux vin, l'amateur persiste à dire que c'est buvable quand souvent, comme celui-ci, le vin est fini....


Michelle Champagne

Messages : 1242
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience avec un Aloxe-Corton 1967

Message par Olivier Giroux le Ven 23 Aoû 2013 - 15:28

@Yves
Oui effectivement étonnant.
J'ai un autre client qui m'a sorti il y a un mois un Côte-de-Beaune Village 1984 d'un négociant qu'il conserve pour l'«occasion spéciale».
Ladite occasion est la rencontre de la femme de sa vie.
Il a 58 ans, vit de nuit et en appartement...
À lui aussi, je lui ai mentionné qu'il n'y avait pas vraiment de valeur de revente, et qu'il pouvait l'ouvrir sans plus attendre..

@Mme Champagne
Je ne suis pas trop certain de comprendre le sens de votre intervention... J'ai pris soin de mettre entre guillements le mot buvable, i.e. qu'il n'y a avait pas de risque à le boire.
Sinon, je vous suggère la lecture du blog de M. Audouze.
Si je vous connaissais davantage, je vous suggèrerais aussi la lecture du classique «Comment se faire des amis», de Dale Carnegie...
Salutations,

Olivier Giroux

Messages : 131
Date d'inscription : 06/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience avec un Aloxe-Corton 1967

Message par Michelle Champagne le Ven 23 Aoû 2013 - 23:03

Olivier Giroux a écrit:

@Mme Champagne
Je ne suis pas trop certain de comprendre le sens de votre intervention... J'ai pris soin de mettre entre guillements le mot buvable, i.e. qu'il n'y a avait pas de risque à le boire.
Sinon, je vous suggère la lecture du blog de M. Audouze.
Si je vous connaissais davantage, je vous suggèrerais aussi la lecture du classique «Comment se faire des amis», de Dale Carnegie...
Salutations,
Mon commentaire demeure pertinent.  Probablement que nous n'avons pas le même degré de tolérance....

Amicalement!Wink

Michelle Champagne

Messages : 1242
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience avec un Aloxe-Corton 1967

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum