Derniers sujets
» DRC LCBO
Aujourd'hui à 12:33 par Alain Roy

» Semaine du 15 janvier 2017
Aujourd'hui à 11:36 par PhilippeGingras

» Lunch jeudi 19 janvier au QG 12h
Aujourd'hui à 11:08 par Vincent Messier-Lemoyne

» Vos rouges de l’année
Aujourd'hui à 9:21 par Fabien Rosiau

» Arrivage Signature - 19 janvier 2017
Aujourd'hui à 8:57 par Vincent Messier-Lemoyne

» Australian Open 2017
Aujourd'hui à 3:50 par Michel Therrien

» Domaine Buisson-Charles
Hier à 17:25 par Michel Therrien

» IP disponibilités
Hier à 17:00 par Alain Roy

» Iegor en Janvier...
Hier à 6:35 par Vincent Messier-Lemoyne

» Vous voyagez en France et vous voulez du...
Mar 17 Jan 2017 - 20:15 par Fabien Rosiau

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Mar 17 Jan 2017 - 18:48 par Pierre Beauregard

» Le monde idéalisé de la restauration
Mar 17 Jan 2017 - 17:41 par Alain Roy

» club de dégustation de Mtl : C9P
Mar 17 Jan 2017 - 17:40 par Michelle Champagne

» Semaine du 8 janvier 2017
Mar 17 Jan 2017 - 8:38 par PhilippeGingras

» Liste 2016 de ''NOS'' meilleurs restos...
Lun 16 Jan 2017 - 11:17 par Jonathan Ménard

Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Semaine du 8 juillet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 8 juillet

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 9 Juil 2013 - 11:53

Jean Foillard Côte du Py morgon 2005 : Couleur encore violacée, mais plus translucide et terne qu’en jeunesse. Nez sur la griotte, la mûre, avec un petit côté poussiéreux. Bouche simple, dans le même registre que le nez, dont le caractère terne me déçoit, surtout lorsque je me rappelle la gourmandise et l’éclat de ce vin en jeunesse. Finale aqueuse, fuyante … Pas un mauvais vin, simplement tellement moins plaisant qu’en jeunesse. Si la cuvée 3.14 m’a surpris au vieillissement, celle-ci me déçoit … Correct, sans plus.

Toutes mes 2009 et 2010 seront bues d’ici 18 mois question d’en profiter au moment où elles me plaisent le plus. Comme l’écrivait Ronsard il y a maintenant plus de quatre siècles : « Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain:/Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie. »

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7054
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Ludwig Desjardins le Mar 9 Juil 2013 - 12:42

Bien d'accord, je boirai aussi mes 2009 rapidement... de même que Lapierre.



Ludwig Desjardins

Messages : 4157
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 9 Juil 2013 - 12:56

Descombes semble mieux tenir la route ... mais encore ... rien n'égale le plaisir que j'ai à les boire en prime jeunesse.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7054
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Patrick Essa le Mar 9 Juil 2013 - 13:08

Côte Rôtie La Mouline 2010 - Guigal: la densité de ce vin d'habitude si tendre et soyeux surprend. C'est sans doute la plus caractérielle des Mouline produites par la maison Guigal depuis les origines si l'on excepte la furieuse 91. Vin de tension et d'énergie, c'est un cru plein, intensément tannique et d'une forme qui allie la puissance à la finesse. J'ai vraiment beaucoup aimé ce qui n'a pas semblé surprendre Philippe Guigal qui attendait ma réaction " au coin du bois ". Quel potentiel!

Côte Rôtie 2010 La Turque: Voilà le vin qui pour moi progresse le plus parmi les mono crus. Naguère toujours un peu moins aboutie pour moi que Landonne et Mouline, elle a depuis le millésime 2007 un souffle nouveau qui anime une race de terroir parfois un peu en retrait en dépit de sa forme toujours idéale. Épicée, souple, mûre sans excès et profondément impreignée de la "tendreté" de la Côte Rôtie tout en disposant d'une allonge proverbiale. 2010 lui va comme un gant car c'est cette année le cru le plus élégant et fin des trois "La".

Côte Rôtie La Landonne 2010 - Guigal:  je le considère toujours comme le plus grand vin moderne sur les dix dernières années car à chaque millésile il semble repousser les limites de l'excellence en se jouant de tous les caractères climatiques. Son élevage hors norme,son caractère unique qui associe ultra concentration et subtile expression le font dépasser en régularité les plus grands Bordeaux et Bourgogne. Ce 2010 est tout bonnement parfait tant il surclasse les autres crus par sa profondeur et sa complexité réglissée. Fruité noir, mat, bouche sombre et envoûtante qui regorge de sucs et de sève, tanins abondants et ultra polis...Un seigneur!

Ermitage rouge Ex Voto 2010: le 2009 avait des allures stylistiques de vin noir et un peu abrupt, celui ci est soyeux et mûr et se livre avec brillance et même gourmandise. Plus accessible que les trois "la" mais à mon sens moins abouti cette année car légèrement plus centré sur la maturité et l'alcool. Oh bien sûr cela est de très grande classe mais rien à faire l'Ermitage ne peu jouer avec les rôties cette année au niveau de la puisssance et de la complexité.


Dernière édition par Patrick Essa le Mar 9 Juil 2013 - 13:24, édité 1 fois

Patrick Essa

Messages : 929
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Patrick Ayotte le Mar 9 Juil 2013 - 13:13

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Jean Foillard Côte du Py morgon 2005 : Couleur encore violacée, mais plus translucide et terne qu’en jeunesse. Nez sur la griotte, la mûre, avec un petit côté poussiéreux. Bouche simple, dans le même registre que le nez, dont le caractère terne me déçoit, surtout lorsque je me rappelle la gourmandise et l’éclat de ce vin en jeunesse. Finale aqueuse, fuyante … Pas un mauvais vin, simplement tellement moins plaisant qu’en jeunesse. Si la cuvée 3.14 m’a surpris au vieillissement, celle-ci me déçoit … Correct, sans plus.

Toutes mes 2009 et 2010 seront bues d’ici 18 mois question d’en profiter au moment où elles me plaisent le plus. Comme l’écrivait Ronsard il y a maintenant plus de quatre siècles : « Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain:/Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie. »

Ce que je ferai avec mes 2010 après avoir été déçu de ma dernière bouteille de 2007. Pourquoi ne pas boire un vin sur le fruit lorsqu'il est fait pour ça ?

Patrick Ayotte

Messages : 2725
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 9 Juil 2013 - 15:33

Patrick Essa a écrit:Côte Rôtie La Mouline 2010 - Guigal: la densité de ce vin d'habitude si tendre et soyeux surprend. C'est sans doute la plus caractérielle des Mouline produites par la maison Guigal depuis les origines si l'on excepte la furieuse 91. Vin de tension et d'énergie, c'est un cru plein, intensément tannique et d'une forme qui allie la puissance à la finesse. J'ai vraiment beaucoup aimé ce qui n'a pas semblé surprendre Philippe Guigal qui attendait ma réaction " au coin du bois ". Quel potentiel!

Côte Rôtie 2010 La Turque: Voilà le vin qui pour moi progresse le plus parmi les mono crus. Naguère toujours un peu moins aboutie pour moi que Landonne et Mouline, elle a depuis le millésime 2007 un souffle nouveau qui anime une race de terroir parfois un peu en retrait en dépit de sa forme toujours idéale. Épicée, souple, mûre sans excès et profondément impreignée de la "tendreté" de la Côte Rôtie tout en disposant d'une allonge proverbiale. 2010 lui va comme un gant car c'est cette année le cru le plus élégant et fin des trois "La".

Côte Rôtie La Landonne 2010 - Guigal:  je le considère toujours comme le plus grand vin moderne sur les dix dernières années car à chaque millésile il semble repousser les limites de l'excellence en se jouant de tous les caractères climatiques. Son élevage hors norme,son caractère unique qui associe ultra concentration et subtile expression le font dépasser en régularité les plus grands Bordeaux et Bourgogne. Ce 2010 est tout bonnement parfait tant il surclasse les autres crus par sa profondeur et sa complexité réglissée. Fruité noir, mat, bouche sombre et envoûtante qui regorge de sucs et de sève, tanins abondants et ultra polis...Un seigneur!

Ermitage rouge Ex Voto 2010: le 2009 avait des allures stylistiques de vin noir et un peu abrupt, celui ci est soyeux et mûr et se livre avec brillance et même gourmandise. Plus accessible que les trois "la" mais à mon sens moins abouti cette année car légèrement plus centré sur la maturité et l'alcool. Oh bien sûr cela est de très grande classe mais rien à faire l'Ermitage ne peu jouer avec les rôties cette année au niveau de la puisssance et de la complexité.

Merci beaucoup pour ces échos qui font saliver Pat ... je ne sais pas quand nous pourrons les goûter, les 2009 n'ont pas encore été vendus au Québec.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7054
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Alexandre Trudel le Mar 9 Juil 2013 - 17:24

Léon Beyer Riesling Pfersigberg Les Ecaillers 2004
Très sec, droit, tranchant. Bonne précision, belle longueur. 91

Domaine de la Charbonnière Châteauneuf-du-Pape Cuvée Vieilles Vignes 2001
Très plaisant de goûter un CNP bien évolué, surtout d'un excellent millésime comme 2001. Nez sur les herbes, fraises, kirsch, tabac, feuilles mortes. Bouches pleine, riche et soyeuse, finale un peu chaude (15% d'alcool). Un vin puissant et réussi. 93

Alexandre Trudel

Messages : 904
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Marc-Olivier Vaillancourt le Mer 10 Juil 2013 - 1:37

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Descombes semble mieux tenir la route ... mais encore ... rien n'égale le plaisir que j'ai à les boire en prime jeunesse.

Les limites de la macération carbonique?

D'accord pour Descombes, je rajouterais Chamonard aussi

Marc-Olivier Vaillancourt

Messages : 200
Date d'inscription : 23/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 10 Juil 2013 - 6:10

Possiblement ... À moins que ça ne soient celles du cépage?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7054
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Vincent Ouimet le Mer 10 Juil 2013 - 8:10

Domaine Pierre Morey Bourgogne Chardonnay 2010
Une ptite bombe d'appelation générique, nez invitant sur la pomme poire, le beurre et le cailloux, une bouche gourmande supportée par une acidité du tonnerre. Belle longueur. À coucher qques années. Excellent.

Vincent Ouimet

Messages : 8
Date d'inscription : 01/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Alain Roy le Jeu 11 Juil 2013 - 12:26

Antiguas Reservas 2001, Cab.Sauv., Cousino Macul, Chili, 50$.

Trouvé 3 bouteilles de ceci en faisant le ménage du petit cellier de frérot. Un doute avec la première...j'en ouvre une autre: la première effectivement bouchonnée. La deuxième:

Robe assez profonde, grenat au centre mais clairement tuilée au collet. Un très beau nez, sur le cassis je dirais. En bouche, encore du cassis, un peu de tomates, un beau petit velouté en texture, le tout est bellement fondu, agrémenté d'une noble amertume. À son top...50$ et 12 ans, un fort intéressant rqp.

Alain Roy

Messages : 1658
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Michelle Champagne le Jeu 11 Juil 2013 - 20:02

Alain Roy a écrit:Antiguas Reservas 2001, Cab.Sauv., Cousino Macul, Chili, 50$.

Trouvé 3 bouteilles de ceci en faisant le ménage du petit cellier de frérot. Un doute avec la première...j'en ouvre une autre: la première effectivement bouchonnée. La deuxième:

Robe assez profonde, grenat au centre mais clairement tuilée au collet. Un très beau nez, sur le cassis je dirais. En bouche, encore du cassis, un peu de tomates, un beau petit velouté en texture, le tout est bellement fondu, agrémenté d'une noble amertume. À son top...50$ et 12 ans, un fort intéressant rqp.

Est-ce que tu es certain d'avoir payé 50$?scratch

Michelle Champagne

Messages : 1206
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Alain Roy le Jeu 11 Juil 2013 - 20:08

Michelle Champagne a écrit:
Alain Roy a écrit:Antiguas Reservas 2001, Cab.Sauv., Cousino Macul, Chili, 50$.

Trouvé 3 bouteilles de ceci en faisant le ménage du petit cellier de frérot. Un doute avec la première...j'en ouvre une autre: la première effectivement bouchonnée. La deuxième:

Robe assez profonde, grenat au centre mais clairement tuilée au collet. Un très beau nez, sur le cassis je dirais. En bouche, encore du cassis, un peu de tomates, un beau petit velouté en texture, le tout est bellement fondu, agrémenté d'une noble amertume. À son top...50$ et 12 ans, un fort intéressant rqp.

Est-ce que tu es certain d'avoir payé 50$?scratch


C'est pas moi qui ai payé, c'est ce qui était inscrit dans les notes de frérot.

Alain Roy

Messages : 1658
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Patrick Ayotte le Jeu 11 Juil 2013 - 20:43

Cuvée régulière ou Finis Terrae ?

Patrick Ayotte

Messages : 2725
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Alexandre Trudel le Jeu 11 Juil 2013 - 20:44

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Descombes semble mieux tenir la route ... mais encore ... rien n'égale le plaisir que j'ai à les boire en prime jeunesse.

Pas certain pour Descombes (tout comme pour Foillard et Lapierre): une bouteille de Morgon 2009 bue sur 2 jours se montrait passablement moins vigoureuse et intense le 2e jour... ce qui est souvent la norme avec les vins dits "natures" (ou "tendance nature"). Ce sont souvent des vins dont l'éclat et l'intensité du fruit peuvent étonner et charmer une fois le bouchon sauté... mais rien n'est garanti pour la garde je pense, surtout quand on parle de gamay!

Pour mentionner les beaujolais dont le style me semble mieux conçu pour une certaine évolution heureuse en cave : Daniel Bouland, Burgaud, Desvignes (sur Morgon) et Janin pour Moulin-à-vent.

Alexandre Trudel

Messages : 904
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 11 Juil 2013 - 20:47

Je mentionnais Descombes car je trouve que son Morgon 2005 a mieux tenu la route que ceux de Foillard, à l'exception de la cuvée 3.14. Ceci étant dit, je le place dans la même catégorie que Foillard et je boirai ses vins rapidement.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7054
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 11 Juil 2013 - 20:59

C'est qu'ils ont un petit côté "show-off" ces Morgon de Foillard, Descombes et compagnie... Ils valent entièrement leur prix, mais on est loin de vins profonds et surtout de vins qui se démarqueront à la garde.

Je dis cela en étant amateur du genre...

Ludwig Desjardins

Messages : 4157
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 11 Juil 2013 - 21:01

À la liste d'Alexandre je rajouterais la cuvée Zacharrie de Thivin, ça m'apparait clairement de bonne garde...

Ludwig Desjardins

Messages : 4157
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Alain Roy le Ven 12 Juil 2013 - 15:11

Patrick Ayotte a écrit:Cuvée régulière ou Finis Terrae ?

Régulière.

Alain Roy

Messages : 1658
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Michel Therrien le Ven 12 Juil 2013 - 20:30



Morgon Côte du Py  Cuvée 3,14 2005, Jean Foillard
La robe est cerise foncée. Vraiment étonné de cette robe dense et profonde.
Le bouquet nous dévoile des notes iodées, de l'encre et des cerises type griottes.
La bouche offre un beau volume, c'est ample, une petite mâche, quasi gouleyant mais le relais sur l'amertume prend le dessus rapidement.
Drôle de vin...............peu ou pas de tannin mais bonne dose d'amertume en fin de palais.
Une PAI sur des notes de cerises est agréable.
Nous avons beaucoup aimé pour accompagner des brochettes de poulet au BBQ.
16,5-17/20.
ps: ne buvant que quelquefois / année un vin du Beaujolais, je demeure surpris par cette amertume tout comme la robe du vin. Par ailleurs, une grande buvabilité avec plaisir et un certain sérieux.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7302
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Yves Martineau le Ven 12 Juil 2013 - 21:02

Coïncidence Michel, j'ai pris ce 2005 le 7 juillet ....mon très court cr était un peu moins enthousiaste, mais les convives l'ont mieux aimé que moi....faut croire que qui aime bien châtie bien, ce 3.14 me semble dans une phase ingrate.

Un nez animal à l'ouverture, cerises ensuite. En bouche, de la mâche et du tanins, amertume. Il a du fruit mais semble à revoir dans 3 ans minimum.

Yves Martineau

Messages : 4754
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Michel Therrien le Ven 12 Juil 2013 - 21:04

Salut Yves...............les grands esprits!
Est-ce typique cette amertume?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7302
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Jean-F Normand le Ven 12 Juil 2013 - 21:45

Yves Martineau a écrit:Coïncidence Michel, j'ai pris ce 2005 le 7 juillet ....mon très court cr était un peu moins enthousiaste, mais les convives l'ont mieux aimé que moi....faut croire que qui aime bien châtie bien, ce 3.14 me semble dans une phase ingrate.

Un nez animal à l'ouverture, cerises ensuite. En bouche, de la mâche et du tanins, amertume. Il a du fruit mais semble à revoir dans 3 ans minimum.

Bu le 2009 la semaine dernière. Superbe bouteille et elle a fait des heureux autour de la table. Pas d'amertume mais oui des tanins relativement présent, belle profondeur et complexité. Si vous en avez en cave, très beau présentement avec un peu de carafe sinon, plusieurs années en cave sans problème.

Si vous en avez de trop...je suis preneur.Twisted Evil 

Jean-F Normand

Messages : 106
Date d'inscription : 24/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Yves Martineau le Ven 12 Juil 2013 - 21:48

Pas du tout selon mon expérience limitée sur trois millésimes. Sans doute que 2005 s'y prête davantage que 2004 et 2009 que j'ai pris, mais c'est la première fois en 5 bouteilles de 2005....j'attendrai 2015 ou 2016 la prochaine, en espérant pour le mieux, je crois que ça va s'affiner.

Yves Martineau

Messages : 4754
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 8 juillet

Message par Michelle Champagne le Sam 13 Juil 2013 - 9:43

Hier, suite à la suggestion de K.Duplessis dans la Presse, j'ai essayé le Domaine Pierre Morey Bourgogne Chardonnay 2010.  Beau nez de fleurs blanches, d'agrumes et ......de butterscotch!  En bouche, le vin est assez gras appuyé par une belle acidité, en rétro il y a un petit côté résineux et une finale saline.  Personnellement, je n'aime pas les vins boisés.  Celui-ci, même s'il est bien fait, je m'en lasse assez vite.

Michelle Champagne

Messages : 1206
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum