Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Invité le Mar 9 Juil 2013 - 17:54

Un gros merci à toi Alain pour l'organisation et le magnifique vin que tu nous si généreusement servi. Merci aux autres participants pour leurs très grandes bouteilles qui ont accompagnées le valeureux Pétrus 1999.

Toutes des bouteilles superbes et saines hormis le très attendu Tertre-Rôteboeuf 1990 complètement ravagé par je ne sais quoi ! Une bouteille achetée à la SAQ lors de son arrivée au Québec et conservée par Yves dans des conditions optimales. La SAQ nous en doit une et on va essayer d'y voir !!

Excellentes compagnies comme toujours, avec des participants curieux et attentifs aux nectars en présence.

Commentaires sur les vins à venir !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Pierre Beauregard le Mar 9 Juil 2013 - 18:00

Un énorme merci à l'organisateur qui fut d'une grande générosité.  Bravo l'ami.

En ordre de service :
Deux blancs servis un après l'autre en total aveugle :

1-) Domaine Georges Vernay Les Chaillées de l'Enfer - Condrieu 2010
2-) Cuvée Collection - Il Cavalière - Diplomate d'Empire

Les rouges en ordre de présentation :

Deux pomerol 1999 servis à l'aveugle, nous savions que Petrus était l'un des deux :  
Position 1 : Château Petrus
Position 2 : Château Bourgneuf

Ensuite un vin en solo : Château Latour 1999

Ensuite un trio : Trois 1995 servis en semi-aveugle :
Position 1 : Pichon Comtesse
Position 2 : Cos d'Estournel
Position 3 : Ausone

Pour terminer les vins rouges, en solo : Château Clinet 1990

On fini sur les deux Yquem : 1990 et 1996

J'ai été grandement impressionné par un de ces vins.

C-R en soirée


Dernière édition par Pierre Beauregard le Mar 9 Juil 2013 - 19:07, édité 1 fois
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1983
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Jonathan Marquis le Mar 9 Juil 2013 - 18:26

Il te manque le latour 99
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 967
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Morin-Heights

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Pierre Beauregard le Mar 9 Juil 2013 - 19:07

Wow ... méchant oubli.

Message édité.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1983
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Alain Roy le Mar 9 Juil 2013 - 19:55

[quote="Pierre Beauregard"].


J'ai été grandement impressionné par un de ces vins.




Pour Alain: Clinet 1990 !!! cr à suivre !

avatar
Alain Roy

Messages : 1961
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Alain Roy le Mar 9 Juil 2013 - 20:54

Après les 3 1995 de haut vol, qui je dois l'avouer ne m'ont pas fait voler haut
(pas de cr à venir), et un peu Sleep  et drunken , je déguste ce vin:

Château Clinet 1990:   Le bouquet hallucinant me comble totalement...Je n'y aurais pas goûté que j'en aurais été autant ému...Une robe mêlant sagesse et jeunesse insolente...Un touché de bouche qui me brise le cœur...Il me ramène de façon magique à la sobriété...Une compensation émouvante aux aléas souffrants de la vie...

[b]Un des plus beaux vins qu'il m'a été donné de savourer...

...et Pétrus n'est pas loin derrière, mais bon deuxième.
[/b]
avatar
Alain Roy

Messages : 1961
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Pascal Jodoin le Mer 10 Juil 2013 - 0:48

J'ai bien aimé le jeu de la déroute vécu avec les deux blancs...
Pour ce qui est du 1er, Les Chaillées de l'Enfer de Vernay, quelle surprise!
Mon expérience avec les vins du Condrieu n’avait jusqu’à maintenant rien d’émouvant, puisque qu’ils n’ont été pour moi que hyper aromatiques. Mais là, la minéralité, la droiture et la finesse de ce vin me faisaient croire à un riesling alsacien ou allemand... J'en boirais encore.
Ensuite, le  Il Cavalière - Diplomate d'Empire, un vin de corse. Ici, ce vin, dont les raisins  ont connu le soleil du sud, semblaient provenir de bourgogne. Étonnant.

Les vins rouges, les vedettes de la soirée, nous ont fait vivre de belles expériences. Dégustés par millésime, nous nous sommes amusés à les identifier à l'aveugle. Puisque je suis novice en dégustation des  grands du bordelais, j’ai profité des connaissances des plus expérimentés.
Alors, les pomerol 1999...
Le Château Bourgneuf, qui se vend à une fraction du prix des grands seigneurs de la soirée, a eu le mérite que certains dégustateurs le prennent pour le Pétrus. L’un présentait des caractéristiques qui me laissaient croire à un vin fermé et moins intéressant maintenant, donc, un vin de grande garde… L’autre possédait un charme fou, une élégance incroyable et des arômes du tonnerre. Un vin prêt à boire maintenant. Trop beau pour être vrai, ce ne pouvait être le Pétrus… Or, c’était bien lui,  celui que nous espérions tous! Quel vin!
Le Château Latour 1999, c’était tout un vin! Il possédait plus de mâche et, il me semble, plus de longueur en bouche. Une densité de fruits et d’arômes impressionnante.

Suivait, le trio 1995….
Le Pichon Comtesse, beaucoup de finesse.
Le Cos d'Estournel, des arômes caractéristiques de café.
Le Ausone de l’élégance et plus de profondeur que ses compagnons de trio. Superbe.

Pour terminer en rouge, la vedette inattendue: le Château Clinet 1990.  Quel touché de bouche incroyable et quelles flaveurs envoutantes! À la hauteur des attentes du propriétaire de la bouteille et un délire dans le régal de la part de tous les convives.

Les deux Yquem 1990 et 1996 sont venu coiffer la soirée. C’est satisfaisant de déguster ces grands vins. Il y a quelques années, j’ai dégusté un Yquem sur une moins grande année, 1999, et j’avais préféré ses arômes plus fondus, plus fins. Le sauterne j’aime ça, mais c’est intense en sucre pour mes papilles.

Voilà pour moi.


Dernière édition par Pascal Jodoin le Mer 10 Juil 2013 - 22:16, édité 1 fois
avatar
Pascal Jodoin

Messages : 246
Date d'inscription : 19/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Alain Roy le Mer 10 Juil 2013 - 12:04

Dégustation de 3 bordeaux 1995 en semi-aveugle
Hypothèses des passionnés:
(en gras, le vin préféré au goût)



" />

Résultats: rouge: Pichon blanc: Cos orange: Ausone


" />
Résultats:    #1: Pétrus
                    #2: Bourgneuf (payé 50$ !!!)

Alain: Pétrus exprime une grâce incroyable...mais Bourgneuf, quoique plus austère, se défend plus que bien vu le prix. Différence de prix d'ailleurs totalement irrecevable pour moi.
avatar
Alain Roy

Messages : 1961
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Pierre Beauregard le Mer 10 Juil 2013 - 20:59

Après mille ans de dégustation, un nombre presqu’indécent de bouteilles dégustées, c’était pour moi une première avec Petrus.  Merci encore une fois à notre GO qui a su rendre accessible cette bouteille et nous permettre de nous éclater.   Un merci également à chacun des participants, proprio des bouteilles qui ont été tout autant généreux.

Dans un premier temps, les deux blancs servis en complète aveugle ont été assez étonnant  … surprenant … et déroutant.  Le condrieu Les Chaillées de l'Enfer 2010 de Vernay me réconcilie avec l’appellation.  Quelle belle bouteille, sans les excès habituels du viognier.  Un peu dispendieux par contre.  Pour ce qui est du Domaine Comte Abbatucci - Cuvée du Diplomate - Il Cavaliere un vin blanc de la Corse bien agréable qui est tout, sauf un vin de table.



Pour le premier service de rouge, le Petrus nous fut servi en semi-aveugle à côté d’un autre Pomerol 1999.  Considérant que le verre en position 1 avait une robe plus évoluée que le vin en position 2, en plus d’être beaucoup plus accessible, fin doté d’aromes floraux et de douces notes minérales j’étais convaincu qu’il s’agissait du vin ajouté.  Le en position 2 était plus tannique,  plus amer et ne semblait pas être arrivé à un stade permettant de l’apprécier à sa juste valeur.  Un vin pour le futur.  Donc, ça devait être le Petrus.  Quelle belle surprise au dévoilement lorsqu’après s’être prononcé (je parle de moi ici) sur notre préférence mon choix se portait sans l'ombre d'un doute, sur le premier.  Des goûts de millionnaire quoi ?

Ensuite, le Latour 1999 : robe foncée, notes de fumés, cassis, chocolat et graphite.  Une matière importante mais en même temps une belle finesse, élégant, très long en bouche.  Un des plus beaux bordelais du millésime 99 à date.

Le service suivant, 3 vins du millésime 1995 servi en semi-aveugle.  J’ai beaucoup apprécié le vin en position 3 que j’ai pensé être le Comtesse considérant que ce vin a souvent possédé une élégance fine, un Pauillac en dentelle.  Hey bien non.  C’était le Ausone.  Tiens … j’aime beaucoup Petrus, Ausone, Latour.  Faut vraiment que j’hypothèque ma maison.



Le dernier rouge ensuite.  Wow, quel vin ce Clinet 1990.   Rarement, pour ne pas dire jamais, ais-je été en présence d’un vin me procurant un tel plaisir … tout à fait inattendu.  Une robe pourpre d’une jeunesse insolente.  Des arômes en constantes évolutions.  Tantôt sur les fruits rouges, tantôt sur du tabac blond, apparition de notes d’anis également, de réglisse.  Un gros wow pour son nez.   La bouche n’était pas en reste … au contraire.  L’entrée de bouche est ample mais soyeuse, des tanins fins … jusqu’au moment où habituellement le goût du vin s’estompe, celui-ci explose telle l’ouverture d’une queue de paon.  La finale s’éternise.  Mais quel vin je me dis.  Je m’attendais à quelque chose de bien mais jamais ainsi.  97-98 pts.  Le vin pour lequel j’ai attribué la plus haute note jusqu’à aujourd’hui.  Bien mérité.  Nous sommes tombés sur une excellente bouteille.

On fini sur deux bouteilles d’Yquem, un 90 toute en puissance et un 96 élégant, tous deux sur des notes sucrées abondantes, de coing et de cire.  Le roi de Sauternes conserve son titre assurément.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1983
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 10 Juil 2013 - 22:02

Merci Pierre!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7541
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Alain Roy le Mer 10 Juil 2013 - 22:13

Cépages du Il Cavaliere: Biancu Gentile
Brustiano
Genovese
Rossala Bianca
et non le moindre... Vermentino !!!
avatar
Alain Roy

Messages : 1961
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Alain Roy le Jeu 11 Juil 2013 - 12:18

Château Pétrus 1999, Pomerol, acheté en 2003, 900$.

Robe profonde, collet transparent. Quel nez superbe...Grande classe, fruits doux, vanille, noblesse...Caresse enivrante, élégance, d'un magique aérien...Mes attentes étaient très basses vu le prix exorbitant et une réputation basée en partie non sur la qualité mais la spéculation. Je fus loin d'être déçu, mais plutôt ému !

Château Bourgneuf 1999, Pomerol, acheté en 20011, 50$.

Robe plus profonde que Pétrus. Nez plus rough, poivron vert, terre...Wow en entrée de bouche: il en impose...Beaucoup de matière, c'est plein, terreux, fruité, amer...Ne m'apparaît pas mal à côté de Pétrus. La différence: loin d'être aussi élégant et fin que celui-ci...Dans une autre dizaine peut-être ?

Château Latour 1999, Pauillac.

Robe impressionnante de jeunesse...Profonde, grenat pètant de santé, insolente. Nez explosif, dense, épicé. Bouche: y m'énerve tellement y'é jeune ! Un vin superbe, bon troisième derrière Pétrus et Clinet.

Les Yquem

J'ai préféré le 1996 à cause d'un petit côté herbes médicinales...Sinon, bah encore une fois je ne trippe pas plus que ça sur les liquoreux...Je préfère le sucre en rouge ! Genre Maury, Banyuls...

That's it for me ! Un gros merci à tous les participants fort sympathiques pour leurs offrandes de haut niveau et leurs compagnies des plus festives. Bravo à La Prunelle pour un menu délicieux et à un prix défiant toute concurrence, et un service à la hauteur de mes attentes.
avatar
Alain Roy

Messages : 1961
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Yves Martineau le Ven 12 Juil 2013 - 22:19

J'ajoute mes impressions...

D'abord le premier duo

Pomerol, Pétrus 1999
Un nez très suave de cuir et de truffes, avec du fruit noir, élégant, charmeur. La bouche montre une belle vigueur, mais il reste tout en finesse, avec petite amertume en finale. Cette magnifique bouche est une petite merveille de dentelle, avec une discrète mais solide colonne vertébrale derrière. Aucun doute face au suivant, qu'il déclasse aisément bien que l'autre paraisse plus puissant. 94 pts

Je craignais d'être déçu, mais le grand vin s'est imposé naturellement. C'est du grand art.

Pomerol, Château Bourgneuf 1999
Je l'ai moins apprécié que les autres convives et l'ai peut-être mal compris.
Un nez discret, encre, café, un coté terreux/poussiéreux. La bouche manque nettement de finesse, après le 1er vin. Elle n'est pas sans mérite mais détonne et me parait austère, de sorte que je reviens sans cesse au premier vin, qui me fascine alors que celui-ci m'indiffère. 88-89 pts

Suivi d'un solo:

Château Latour, Pauillac 1999

Une couleur jeune et brillante. Nez typé du bordelais, un peu sévère, poivron et un coté ferrugineux.
Belle bouche droite, avec de la structure, une bonne fraîcheur, de la mâche... C'est excellent, dans un style masculin, austère. La finale demande encore à s'affiner. Très bien, mais pas grand, du moins pas encore à mon sens. 91-92+

Et ensuite d'un trio de choc!


Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande, Pauillac 1995
Un nez typé, tabac, cerises, tomates sèches.
Très belle bouche large et ample, avec une certaine droiture qui fait très Pauillac, dans un style raffiné qui m'évoque Pichon Lalande. Des tanins fins, une belle longueur, superbe équilibre. C'est suave et délicieux. 93 pts

Château Cos d'Estournel, St. Estèphe 1995
Un nez exotique, avec aussi des notes animale, de la torréfaction.
La bouche est élégante et suave par sa texture, superbe. Il est cependant moins charmeur au niveau aromatique. Pas le plus séduisant des Cos (j'imagine que c'est Cos!), à cause d'une amertume en finale et quelques notes d'amertume, de bois mouillé. Cependant, la texture de grande classe maintient l'intérêt. 91 pts

Château Ausone, St. Émilion Grand Cru, Premier Grand Cru Classé 1995
Un nez subtil, d'encens, un peu de vanille et de sucre brun.
La bouche est d'une magnifique rondeur, c'est moderne et très élégant, suave, grande classe. Un style très charmeur, superbement tissé, avec du fruit noir sucré. Je crois à Ausone. Un magnifique vin. Pas mon style de prédilection à Bordeaux, mais je m incline bien bas devant la qualité. 95 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5322
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 13 Juil 2013 - 8:22

Yves Martineau a écrit:je reviens sans cesse au premier vin, qui me fascine alors que celui-ci m'indiffère.

N'est-ce pas là la plus simple définition d'un grand vin?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7541
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Yves Martineau le Sam 13 Juil 2013 - 9:20

en effet Vincent!


Comme celui-ci par exemple:

Château Clinet Pomerol 1990
Un nez explosif et suave en même temps. Du fruit noir (bleuets), une petite touche de fumée, des épices fines. Wow!  En bouche, c'est absolument fabuleux! Une dentelle. La finesse et l'élégance faites vin. C'est un des vins les plus émouvants de finesse que j'ai pris de ma vie. Je n'avais aucune attente, ne connaissant pas Clinet. Comment faire un vin plus fin? C'est un tricot jouissif. Le meilleur vin de la rive droite de la Gironde qu'il me fut donné de boire. 98 pts


Et pour terminer en beauté cette soirée inoubliable:

Château d'Yquem Sauternes 1996
La bouche est bien grasse et d'une grande complexité en milieu de bouche, avec une dimension minérale étonnante, une finale puissante et racée. Il me semble avoir besoin de temps encore, mais c'est un vin d'une grande profondeur. 95 pts

Château d'Yquem Sauternes 1990
Un nez de marmelade, caramel.
La bouche parait presque légère en attaque, elle est à la fois riche et très fine, visqueuse, ample et d'une très grande longueur, en queue de paon. Superbe. 96-97 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5322
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Jonathan Marquis le Sam 13 Juil 2013 - 10:43

Est-ce que le clinet 90 est représentatif des clinet plus récent que l'on peux se procurer sur le marché. C'est sur qu'il s'agit aussi de l'ouvrir au bon moment

J'ai tellement aimé!!
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 967
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Morin-Heights

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Invité le Sam 13 Juil 2013 - 10:53

Mes préférés

Clinet 1990: Ce que tout amateur de Bordeaux veut pouvoir vivre une fois dans sa vie ! On the SPOT !!

Latour 1999: Magnifique vin ! Assez grand pour moi ! Un Latour particulièrement réussi. Préféré au 96 dégusté il y a quelques mois.

Pétrus 1999: Une belle bouteille, mais je n'ai pas été transporté outre mesure. Attentes élevées ? Oui ! Très belle douceur, fin, mais peut-être un peu trop tendre à mon goût. Il serait intéressant de le revoir dans 5 à 7 ans ! Wink Il parlait beaucoup moins que le Latour !

Remarques: La température des vins était un peu élevée (surtout Yquem 1990). Le Clinet a décliné plus rapidement que d'autres. Le Latour a bien évolué tout au long de la soirée. Les 95 se sont enfin sorties de leurs torpeurs.

Je persiste à dire que lors de dégustations de tels vins, il vaut mieux se rassembler et déguster dans le confort du foyer. Le contrôle est de loin meilleur (lumière, température, organisation du service, etc).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par daniel.seriot le Sam 13 Juil 2013 - 11:16

Les derniers millésimes de Clinet sont de très belle réussites (2008,2009,2010,2012) avec les qualités de leur millésime, 2009 est à rapprocher de 1990, 2010 est, à mon avis, le plus grand de ceux que j'ai cités.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation d'un Pétrus dernier épisode

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum