Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Semaine du 18 février 2013

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 18 février 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 25 Fév 2013 - 11:59

Sottimano Pairolero barbera d’alba 2006 : Couleur sombre qui fait comprendre pourquoi ce cépage était historiquement ajouté au nebbiolo dans les Barbaresco et Barolo pour en densifier la robe! Nez de fruits noirs frais, d’anis étoilée, de cuir et de cacao. La bouche est vigoureuse, bien fraîche, mais avec de la chair. Plus de fond que la majorité des vins de ce cépage que j’ai rencontrés, le vin est sérieux, assez long et les tanins sont plutôt fins. Vin de table qui a bien accompagné un buffet pizza/pâtes. Bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7357
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 février 2013

Message par Sébastien Desforges le Lun 25 Fév 2013 - 13:15

Yves Martineau a écrit:À l'extérieur de Châteauneuf du Pape, peu de vins du sud atteignent la qualité de ce vin fétiche, que je me suis empressé de goûter hier.

Domaine le Sang des Cailloux Vacqueyras Cuvée Lopy 2010
Le nez est sur la réserve, avec des arômes discrets de fruit noir et d'épices.
C'est en bouche qu'il se démarque, avec une texture veloutée, des tanins fins. C'est un vin plein, dont la fougue est parfaitement maitrisée.
Un style différent du 2009, moins expressif et gourmand à ce stade, plus droit et minéral, peut-être plus profond, avec une finale d'une précision remarquable. La qualité des tanins promet un vieillissement très harmonieux, car tout lui semble facile. On ne sent pas le 14% d'alcool.

On sait que 2010 est une année bénie pour la région. Mais ce qui distingue ce vin de la pléthore de vins gourmands du millésime, c'est cette finesse des tanins dodus, qui se concertent pour donner une finale harmonieuse et suave. Grande réussite et à ce prix, un incontournable. Meilleur que bien des Châteauneufs, je crois que pour une fois, Parker a sous-estimé ce vin! 93+ pts

p.s.: je suis retourné en acheter 3 de plus cet après-midi!

J'avais bien aimé la cuvée ''Azalais'' 2009 qui avait été mise en vente dans l'avant dernier cellier. J'ai reçu 0/4 bouteilles de la cuvée 2010 dont le nom m'échappe présente dans le Courier Vinicole alors quand je suis tombé sur cette bouteille par hasard comme toi à la SAQ de Rockland (voir thread sur le 10%), j'étais content d'avoir l'occasion de goûter à sa grande cuvée sachant qu'il était auparavant en IP.

Je l'ai ouvert samedi soir avec l'ami Yannick Nantel et revue hier soir (et il en reste encore). Ce vin est complètement fermé ! Même après 5 heures de carafe, il avait peine à montrer un peu de fruit. Il a effectivement une superbe texture et touché en bouche. C'est droit, long et précis, comme tu dis. Quand même une déception de mon côté car le 2009 de l'autre cuvée était accessible et procurait déjà beaucoup de plaisir (il est malheureusement disparu trop vite des tablettes pour que j'en encave quelques quilles). Combien de temps pense-tu qu'un tel vin (Lopy 2010) a besoin en cave pour commencer à se dégêner ?
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 386
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 31
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 février 2013

Message par Yves Martineau le Lun 25 Fév 2013 - 13:29

Jean Foillard Morgon Côte du Py Cuvée 3.14 2009
Alors que le Côte du Py 09 est une bombe de fruit, cette cuvée, pourtant issue de vignes centenaires du même terroir, parait endormie…..la sieste de Mémé? C'est fin et soyeux, frais, avec une texture pleine d'envoûtantes promesses ...À revoir! 90 (++) pts

avatar
Yves Martineau

Messages : 5047
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 février 2013

Message par Yves Martineau le Lun 25 Fév 2013 - 13:46

Sébastien Desforges a écrit:

Quand même une déception de mon côté car le 2009 de l'autre cuvée était accessible et procurait déjà beaucoup de plaisir (il est malheureusement disparu trop vite des tablettes pour que j'en encave quelques quilles). Combien de temps pense-tu qu'un tel vin (Lopy 2010) a besoin en cave pour commencer à se dégêner ?

L'autre cuvée est conçue pour un plaisir plus immédiat. Son nom change chaque année pour prendre le prénom d'une des trois filles du vigneron, Azalais, Flouretto et Doucinello.

La cuvée Lopy est la cuvée de garde. Comme plusieurs Châteauneufs, à essayer dans les deux premières années ou alors oublier 8 à 10 ans. Le magnifique 2001 était à maturité en 2012, une nette amélioration p/r à une bouteille prise 4 ans plus tôt. Le 2005 en ce moment est renfrogné. Par contre, pour me contredire, le 2007 est déjà magnifique, même si loin de la maturité....Bref, pas de règle absolue.

Pour ma part, le 2010 m'a donné beaucoup de plaisir, même si le fruit était plus discret. Je vais en garder plusieurs pour 2020. Cool
avatar
Yves Martineau

Messages : 5047
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 février 2013

Message par Sébastien Desforges le Lun 25 Fév 2013 - 14:45

Merci pour les précisions Yves. Il continu à me chipoter... Je vais sûrement me laisser tenter à la prochaine promo s'il en reste et le regretter s'il en reste plus !
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 386
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 31
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 février 2013

Message par Michelle Champagne le Lun 25 Fév 2013 - 20:51

Pierre Beauregard a écrit:
Michelle Champagne a écrit:Vendredi, nous avions une thématique afin de déterminer si les vins blancs de Bordeaux en particulier ceux de Pessac-Leognan vieillissaient bien. Nous avions:

-Pur Sang 1994 (pirate complétement mort)

Conclusion, l'ensemble des vins étaient madérisés avec des notes rancios. C'était comme boire des vins du Jura mais sans fruit et sans plaisir...
Pour ma part, je ne vois aucun intérêt à faire vieillir des blancs bordelais. Et je trouve vraiment incroyable que l'animateur de la soirée avait encore tous ces vins dans sa cave.... scratch


Est-ce des vins qui ont vieilli en cave ou acheté sur Iegor ? En fait, je suis surpris que le Pur Sang (Dagueneau) puisse être fini ... de même que certains des vins précédemment listés.

Les vins ont tous vieilli en cave. Il y avait 2 groupes avec une liste de vins légèrement différente. Par contre, nous avions 2 bouteilles de Pur Sang et le vin était mort dans les 2 cas. Sad Je ne connais pas les conditions d'entreposage mais selon la littérature, le potentiel de garde d'un bordeaux sec à son apogée est de 5-8 ans après il est en déclin. La période peut varier selon la qualité du millésime. Selon Olivier Poussier, les blancs de Pessac-Léognan connaissent leur apogée vers 30 ans Shocked comme quoi, il est difficile de prévoir le potentiel de garde....



avatar
Michelle Champagne

Messages : 1385
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 février 2013

Message par Yves Martineau le Sam 2 Mar 2013 - 11:10

Michel Therrien a écrit:
Michelle Champagne a écrit:
Yves Martineau a écrit:

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos du Cellier Aux Moines 2009
Nez un brin animal, olives noires, fruit noir.

Peut-être que tu n'avais pas bien rincé ta coupe! Laughing


Excellente remarque et probablement véridique!

Tel que relaté à Michel hier, j'ai finalement réalisé en trouvant des notes sans titre ou nom de vin, que j'avais mêlé celles d'un Graillot et de ce Joblot.....un copié-collé sans relire et le tour était joué, bravo le touriste!! lol!


Voici la vraie note du Cellier au Moines:

Un nez discret, floral (roses), cerise rouge, framboise. Un vin magnifique par sa texture, mais qui s'est passablement refermé malheureusement depuis 18 mois. Le gras du fruit de bébé qui le rendait si spectaculaire a disparu, de sorte qu'il parait plus fluide et il est difficile d'en soupçonner toute la profondeur (que je sais grande). À revoir idéalement en 2018. 89-90
avatar
Yves Martineau

Messages : 5047
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 février 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum