Derniers sujets
» Bordeaux 2016
Aujourd'hui à 11:37 par Simon Dagenais

» Semaine du 18 juin 2017
Aujourd'hui à 10:33 par Stéphanie Chénier

» Bonne Saint-Jean!
Aujourd'hui à 10:12 par Yves Martineau

» Martin Bouygues nouveau propriétaire du Clos Rougeard
Aujourd'hui à 9:33 par Stéphanie Chénier

» Le Club Chasse et Pêche
Aujourd'hui à 7:05 par Vincent Messier-Lemoyne

» Domaine Buisson-Charles
Hier à 22:54 par Ian Champagne

» Ce qui nous lie
Hier à 17:14 par Yves Martineau

» Vente de Domaine
Hier à 11:03 par Stéphanie Chénier

» Votre plus ancien achat toujours en cave
Hier à 0:31 par Michel Beauchamp

» Chablis 2015
Jeu 22 Juin 2017 - 23:25 par Yves Martineau

» Arrivage Signature/Cellier 22 juin
Jeu 22 Juin 2017 - 12:41 par Michel Therrien

» Dégustation - Sauvignon blanc de plus de 5 ans
Jeu 22 Juin 2017 - 12:33 par Pierre Beauregard

» Bonne fête des pères
Jeu 22 Juin 2017 - 8:31 par Mario Vaillancourt

» Ne devrait-on pas voir les Raveneau ce jeudi 22 juin?
Mer 21 Juin 2017 - 23:11 par Simon Dagenais

» Les albums de 2016
Mer 21 Juin 2017 - 7:09 par PhilippeGingras

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Recours collectif contre la SAQ

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Alain Roy le Mar 5 Fév 2013 - 12:04

Pourquoi les commis de la SAQ et pas ceux des dépanneurs, des magasins à grande surface, des stations services, des pharmacies? Si l'État est pour offrir des conditions plus avantageuses à ses employés, qu'il se concentre sur les préposés aux bénéficiaires, aux travailleurs sociaux, aux éducateurs en garderie ... j'en connais une gang qui mérite bien davantage de meilleures conditions que les commis de magasins.


Pourquoi ? Tu es assez intelligent Vincent pour voir la dichotomie historique suivante : conditions de travail État-Entreprises syndiquées (féd.,prov., munic.,) et conditions de travail de l'entreprise privée...Comme cuisinier dans un resto, je gagne 14$/hre, pas d'assurance, pas de fonds de pension. Dans un hosto, je gagnerais 18-20$/hre, avec tutti quanti. J'assume mon choix parce que j'aime ce que je fais, mais vais-je penser que le cuisinier de l'hosto est surpayé ? Sûrement pas ! Là je suis aux études et c'est la même chose: si je me trouve un emploi au privé, j'aspire à un salaire de 12-13$/hre avec niet, et avec l'État c'est 18-20$/hre tutti quanti. Surpayé l'employé de l'État ? Sûrement pas ! Ce sont ceux de l'entreprise privée qui sont sous-payés ! Il ne faut pas oublier qu'il y a eu de dures luttes dans le passé pour améliorer le sort des travailleurs. Le sort des pdg, ça ne m'inquiète pas trop. Par principe, je suis d'accord avec la privatisation de la saq, même si comme Michel le dit moi je perdrais beaucoup d'avantages, parce que cette business ne relève pas de l'état selon moi. Malheureusement, malgré que la saq soit très lucrative, si cela se fait un jour il y aura baisse des salaires et conditions car messieurs les futurs investisseurs en voudront encore plus...À moins qu'on leur impose la syndicalisation, ce que j'appuierais à 100%.


Dernière édition par Alain Roy le Mar 5 Fév 2013 - 15:30, édité 1 fois
avatar
Alain Roy

Messages : 1840
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Mar 5 Fév 2013 - 12:05

Créer une SAQ à partir du secteur privé serait une aberration en 2012.

Ce qui ne veut pas dire que de privatiser cet héritage se ferait avec des bénéfices plus grands.

Ludwig Desjardins

Messages : 4343
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 5 Fév 2013 - 13:06

Alain Roy a écrit: Par principe, je suis d'accord avec la privatisation de la saq, même si comme Michel le dit moi je perdrais beaucoup d'avantages, parce que cette business ne relève de l'état selon moi.

Ludwig Desjardins a écrit:Créer une SAQ à partir du secteur privé serait une aberration en 2012.

Voilà tout simplement exprimé pourquoi je suis pour la privatisation de la SAQ.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7351
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Michel Larouche le Mar 5 Fév 2013 - 16:44

En relisant le commentaire du 1% d'Alain, ca devient plus claire pour moi pour quoi je suis contre la privatisation: Les plus riches vont se payer un magasin de vin et faire un 15% de plus sur le dos des clients...et comme ils vont toutes faire la meme chose, le vin va me couter 15% de plus...comme les petroliers le font actuellement....et le petit salarié qui boit sa bouteille de fuzion va etre comdanner a payer un 15% de plus pour enrichir notre homme d'affaire qui en arrivera a se retrouver dans le 1% du debut....
Desolé mais je suis de plus en plus pessimiste...vraiment l'impression que notre systeme capitaliste a atteint sa limite...qunad on voit le gouvernement Americain poursuivre Standard & Poor pour fraude...
avatar
Michel Larouche

Messages : 591
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 53
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Alexandre Trudel le Jeu 7 Fév 2013 - 7:33

Les arguments en faveur d'une privatisation du marché du vin sont franchement tous idéologiques... au risque de perdre tout point de vue pragmatique.

Car la plupart des supposés avantages d'une privatisation que les gens s'imaginent sont au mieux très hypothétiques, au pire complètement farfelus.

Pour ma part, je n'y crois pas du tout. En terme de service, d'égalité de traitement, de prix, d'accessibilité, de reprise de produits défectueux... tout serait pire!

C'est de la pure science fiction que de penser que libre marché = amélioration à tous les points de vue.

Alexandre Trudel

Messages : 956
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 7 Fév 2013 - 11:13

Je crois avoir suivi cette discussion plutôt assidûment, et je n’y vois pas une once de science fiction …

De proclamer toutefois que tout est mieux (madame la Marquise) sous le monopole d’état, relève de la profession de foi … et le peu de support fourni à une telle position m’incite à penser qu’elle n’est mue que par de l’égoïsme. Malgré ça, je respecte ce point de vue, mais j’exige un peu de cohérence! Si le monopole d’état est la panacée que vous décrivez, s’il-vous-plaît, faites œuvre utile et étendez-le à la distribution de biens autrement plus cruciaux pour qu’enfin, les pauvres auteurs de science fiction que nous sommes voient la lumière et bénéficie des innombrables avantages de ce mode de commercialisation.

Je comprends très mal ce point de vue qui pourfend des arguments dits de droite, tout en défendant le commerce de biens de luxe!

Le commerce du vin et des alcools est une vache à lait pour l’état. Je crois que si on souhaite que ce soit encore plus le cas, on devrait privatiser le commerce de détail de ces biens. Je crois que les consommateurs bénéficieraient d’un meilleur service et d’une mise en vente plus transparente. En ce qui a trait aux prix, certains monteraient, d’autres baisseraient. Difficile de prévoir l’impact final. Mais il faut se rappeler que ce sont des produits de luxe et qu’il n’y a aucune raison qu’un monopole d’état les vendent sous leur valeur au marché. Il subventionne ainsi des consommateurs qui n’en ont pas besoin!

Et je trouve bien drôle d’entendre quelques membres défendre le monopole d’état tout en se vantant des magnifiques prises qu’ils font à New York, en Ontario ou en Europe. Un peu de loyauté les amis et encouragez ce bon monopole que chérissez tant.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7351
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2013 - 11:19

Le vin, un produit de luxe?

J'aime bien le point de vue de MAG: http://vinquebec.com/node/10641

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Michel Therrien le Jeu 7 Fév 2013 - 11:21

Le vin est un bien culturel, avant tout, et une nécessité pour plusieurs! Cool

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7463
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 7 Fév 2013 - 11:32

Malgré que j’apprécie infiniment ce breuvage et que j’envisagerais ma vie moins plaisante sans vin, c’est pour moi un réel bien de luxe (par opposition à une nécessité). Il remplis de plus la définition économique de la chose, c’est-à-dire un bien dont la demande croisse lorsque le revenu augmente.

Sa composante culturelle est assurément importante ... ce qui n'empêche pas à mon sens que ce soit un bien de luxe!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7351
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 7 Fév 2013 - 11:43

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Mais il faut se rappeler que ce sont des produits de luxe et qu’il n’y a aucune raison qu’un monopole d’état les vendent sous leur valeur au marché. Il subventionne ainsi des consommateurs qui n’en ont pas besoin!

Et qui les vendraient à leur "vrai" prix dans un marché libre? Les détaillants, en faisant plus de profits... Donc est-ce que la privatisation serait une façon de "subventionner" ces derniers?

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Si le monopole d’état est la panacée que vous décrivez, s’il-vous-plaît, faites œuvre utile et étendez-le à la distribution de biens autrement plus cruciaux

Je ne comprend pas cette logique "si c'est bon pour ça alors vous devez assumer que c'est bon pour tout"... On vit avec cet héritage historique, il faut composer avec maintenant, on ne part pas de zéro... Si un quelconque pays commercialise de façon étatique de par son histoire les pommes de terre, et que ça se fait relativement bien, ou est le drame? Et défendre son maintien n'équivaut pas à devenir un communiste qui prône la nationalisation tout azimut!

De toute façon, on parle peu ici de l'expérience albertaine, ce serait pourtant une belle base de comparaison. Le résultat fut plus que mitigé pour la province...

Ludwig Desjardins

Messages : 4343
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Alain Roy le Jeu 7 Fév 2013 - 12:57



Et je trouve bien drôle d’entendre quelques membres défendre le monopole d’état tout en se vantant des magnifiques prises qu’ils font à New York, en Ontario ou en Europe

Vincent Messier-Lemoyne a écrit: Si le monopole d’état est la panacée que vous décrivez, s’il-vous-plaît, faites œuvre utile et étendez-le à la distribution de biens autrement plus cruciaux.

Je comprends très mal ce point de vue qui pourfend des arguments dits de droite, tout en défendant le commerce de biens de luxe!


Quels bizarres d'arguments...Je ne note aucune contradiction ni trahison de pensée dans ce que tu mentionnes !

+ Je conçois qu'une Romanée-Conti puisse être considérée comme un bien de luxe, mais le petit Tocado que se paie la famille défavorisée pour fêter le 18ième anniversaire de la p'tite dernière, pas sûr. Il me semble plus approprié de considérer le vin comme un bien non-essentiel que comme un bien de luxe.
avatar
Alain Roy

Messages : 1840
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Alain Roy le Jeu 7 Fév 2013 - 13:04

Patrick Désy a écrit:Le vin, un produit de luxe?

J'aime bien le point de vue de MAG: http://vinquebec.com/node/10641


Tout à fait fidèle à ma pensée !
avatar
Alain Roy

Messages : 1840
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Invité le Jeu 7 Fév 2013 - 13:51

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Malgré que j’apprécie infiniment ce breuvage et que j’envisagerais ma vie moins plaisante sans vin, c’est pour moi un réel bien de luxe (par opposition à une nécessité). Il remplis de plus la définition économique de la chose, c’est-à-dire un bien dont la demande croisse lorsque le revenu augmente.

C'est une définition académique à l'état pur qui, à mon sens, se casse un peu la gueule lorsque appliquée à la réalité. La composante culturelle évoquée par Michel est un très bon exemple de ces limites.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 7 Fév 2013 - 17:18

Ludwig Desjardins a écrit:Et qui les vendraient à leur "vrai" prix dans un marché libre? Les détaillants, en faisant plus de profits... Donc est-ce que la privatisation serait une façon de "subventionner" ces derniers?

Oui, les détaillants feraient du profit, engageraient, investiraient, rivaliseraient d’ingéniosité pour des promotions, sortiraient des sentiers battus pour nous offrir de nouveaux produits, s’évertueraient à faire croître leurs allocations pour répondre à la demande de leur client et paieraient des impôts (tout comme leurs employés et les propriétaires des locaux qu’ils loueraient), mais peut-être suis-je trop naïf … je finis par me considérer comme un capitaliste romantique!

Ludwig Desjardins a écrit:Je ne comprend pas cette logique "si c'est bon pour ça alors vous devez assumer que c'est bon pour tout"... On vit avec cet héritage historique, il faut composer avec maintenant, on ne part pas de zéro... Si un quelconque pays commercialise de façon étatique de par son histoire les pommes de terre, et que ça se fait relativement bien, ou est le drame? Et défendre son maintien n'équivaut pas à devenir un communiste qui prône la nationalisation tout azimut!

Je ne suis pas insensible à l’argument du type don’t fix it if it ain’t broken … Mais j’essayais seulement de mettre en lumière une contradiction apparente des chantres du monopole. S’il s’agit pour eux de la plus meilleure formule, pourquoi ne pas vouloir l’étendre? Quelqu’un de modérer qui reconnaît les failles du monopole, mais qui les trouve compensées par ses avantages peut raisonnablement tenir le discours que te tu tiens.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7351
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 7 Fév 2013 - 17:25

Capitaliste romantique, super! Laughing


Ludwig Desjardins

Messages : 4343
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Simon Grenier le Jeu 7 Fév 2013 - 19:12

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Et qui les vendraient à leur "vrai" prix dans un marché libre? Les détaillants, en faisant plus de profits... Donc est-ce que la privatisation serait une façon de "subventionner" ces derniers?

Oui, les détaillants feraient du profit, engageraient, investiraient, rivaliseraient d’ingéniosité pour des promotions, sortiraient des sentiers battus pour nous offrir de nouveaux produits, s’évertueraient à faire croître leurs allocations pour répondre à la demande de leur client et paieraient des impôts (tout comme leurs employés et les propriétaires des locaux qu’ils loueraient), mais peut-être suis-je trop naïf … je finis par me considérer comme un capitaliste romantique!

Ludwig Desjardins a écrit:Je ne comprend pas cette logique "si c'est bon pour ça alors vous devez assumer que c'est bon pour tout"... On vit avec cet héritage historique, il faut composer avec maintenant, on ne part pas de zéro... Si un quelconque pays commercialise de façon étatique de par son histoire les pommes de terre, et que ça se fait relativement bien, ou est le drame? Et défendre son maintien n'équivaut pas à devenir un communiste qui prône la nationalisation tout azimut!

Je ne suis pas insensible à l’argument du type don’t fix it if it ain’t broken … Mais j’essayais seulement de mettre en lumière une contradiction apparente des chantres du monopole. S’il s’agit pour eux de la plus meilleure formule, pourquoi ne pas vouloir l’étendre? Quelqu’un de modérer qui reconnaît les failles du monopole, mais qui les trouve compensées par ses avantages peut raisonnablement tenir le discours que te tu tiens.

Sur le passage de l'ingéniosité des commerçants suite aux profits engrangés... les dernières années montrent que la créativité humaine et l'ingéniosité des gens qui investissent peut aussi largement se retourner contre les clients et autres gens qui font confiance à cette dite ingéniosité.

Par ailleurs, pour maintenir un niveau équivalent de taxes afin que la vente d'alcool contribue aux mêmes charges sociales qu'actuellement; en payant le même tarif de base à l'achat du vin au producteur et pour permettre aux commerçants de dégager un profit respectable et satisfaisant (en sens rentabilité du terme) il m'apparaît assez évident que le vin ne se vendra pas moins cher. Particulièrement dans un contexte où l'achat à moins haut volume faire perdre un certain pouvoir de négociation. Il y a probablement des concepts économiques que je ne maîtrise pas derrière cette affirmation alors je vous laisse me les expliquer.

Simon Grenier

Messages : 490
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Yves Martineau le Jeu 7 Fév 2013 - 20:00

Au niveau des coûts, imaginez combien ça coûte d'avoir un éventail de choix aussi grand dans les régions éloignées.....Aucun doute que les habitants des régions perdraient au change avec une privatisation, mais c'est parce que nous payons tous pour qu'ils aient les mêmes choix de vin (je parle du répertoire courant), aux mêmes prix.....ce qui d'un point de vue commercial n'a aucun sens et baisse la rentabilité de l'entreprise.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 7 Fév 2013 - 20:27

Yves Martineau a écrit:Au niveau des coûts, imaginez combien ça coûte d'avoir un éventail de choix aussi grand dans les régions éloignées.....Aucun doute que les habitants des régions perdraient au change avec une privatisation, mais c'est parce que nous payons tous pour qu'ils aient les mêmes choix de vin (je parle du répertoire courant), aux mêmes prix.....ce qui d'un point de vue commercial n'a aucun sens et baisse la rentabilité de l'entreprise.

Il faudrait analyser la chose, mais je suis loin d'être certain puisque ces vins se vendent! Avec la manière dont la SAQ distribue ses produits, les spécialités débarquent du camion en même temps que le reste, c'est donc surtout un enjeu de manutention.

Le seul enjeu est celui des coûts de transport, mais souvent c'est compensé par des loyers plus bas, donc un prix similaire à la caisse pour bien des produits.

Ludwig Desjardins

Messages : 4343
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Yves Martineau le Jeu 7 Fév 2013 - 21:15

Confie ça au privé et tu penses une seconde qu'un entrepreneur reprendrait ce modèle d'affaire? Des vins de partout sur la planète, des centaines de choix dans une petite ville?
Inimaginable!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 7 Fév 2013 - 21:27

Yves Martineau a écrit:Confie ça au privé et tu penses une seconde qu'un entrepreneur reprendrait ce modèle d'affaire? Des vins de partout sur la planète, des centaines de choix dans une petite ville?
Inimaginable!

D'accord, mais c'est la taille de la SAQ qui lui permet de le faire à faible coût. Ce que je voulais dire, c'est qu'il n'y a pas nécessairement une perte énorme à le faire pour un monopole.

Et si une grande entreprise achetait une part de la SAQ, avec un grand réseau de distribution ça pourrait très bien être possible. Comme on le voit dans de petites villes aux USA d'ailleurs. Tu achètes une sélection d'un importateur et c'est réglé si la demande y est. Si tu peux te faire livrer une caisse de vin par internet n'importe où en Europe ou aux USA, je vois pas pourquoi un caviste ne pourrait pas le faire.

Ludwig Desjardins

Messages : 4343
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Alexandre Trudel le Jeu 7 Fév 2013 - 21:31

En terme de disponibilité, de choix et de prix, le modèle albertain est assez débandant merci!

Si on pouvait faire livrer du vin directement des USA, là, ce serait sans doute différent.

Mais connaissant les politiques canadiennes et québécoises, on nage ici en pleine science fiction.

Alexandre Trudel

Messages : 956
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recours collectif contre la SAQ

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum